Les forces égyptiennes ont lancé une vaste opération antiterroriste dans plusieurs régions

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

19 contributions

  1. jyb dit :

    Je suis très inquiet de ce qui se prépare.
    Primo effet de surprise nul.
    Depuis la semaine dernière le personnel médical est réquisitionné pour une durée de 2 ou 3 mois et deplace dans les hôpitaux du Sinaï.
    Dans le même temps on a été appelé à donner son sang…
    La couleur est annoncée et c’est le rouge.

    • Auguste dit :

      A espérer qu’Israél leur donne un coup de main,parce que Sissi ne peut pas se permettre que l’affaire traine à longueur.Les dictatures ont une vie limitée en Egypte,les candidats à la place ont déjà montré le bout du nez et tous n’ont pas les mêmes sympathies que Sissi.

  2. jyb dit :

    evidemment je ne suis pas inquiet pour les terroristes qui ont eu un peu de temps pour réagir. ce qui m’inquiète connaissant le sens de la mesure et de la riposte graduée de l’armée egyptienne c’est quand Sissi dit a son nouveau chef d état-major général de l’armée, Farid Muhammad Hejazi, qu’il a carte blanche pour rétablir la sécurité et la stabilité dans la péninsule du Sinaï et qu’il est autorisé à utiliser toute la force nécessaire pour parvenir au but, laissant la planification et l’exécution de l’ordre à la discrétion du commandement militaire.

  3. asinus dit :

    yep , Pharaon a ordonné la décimation , vous croyez qu’ils vont ramener des paniers remplis de mains tranchées ?

    • Vince dit :

      Pour rappel la décimation était une punition disciplinaire collective romaine dans les cas graves comme les mutineries par ex. On exécutait donc un légionnaire sur dix, ce qui évitait à une légion / centurie /décurie de perdre sa capacité opérationnelle. Sont pas fous les romains, ils vont pas se punir deux fois non plus et se tirer un pilum dans le pied.
      .
      On souhaite donc un peu plus qu’une décimation dans les rangs islamistes – parce que se contenter de 10% bof .
      .
      Pourquoi décimation est devenu synonyme d’hécatombe, mystère.

  4. Un sapeur dit :

    Ils vont ne peut être pas s’arrêter à la frontière israélienne ?

  5. Un sapeur dit :

    Tien justement Israel vient de perdre un F16 au Nord du pays…

  6. André 56 dit :

    En outre (MédiaTV) indique qu’une guerre a récemment été évité entre l’Egypte et les voisins de sa frontière sud en raison d’un Méga-barrage sur le Nil bleu en Ethiopie dont la retenue d’eau aurait capté les eaux de ce fleuve durant 7 ans durée de son remplissage…La guerre de l’eau, de l’électricité, du développement…

    • Nihilo dit :

      Oui il me semble qu’il y a de fortes tensions et alliances entre Égypte, Soudan, Éthiopie, Érythrée…

  7. Amida dit :

    Si on se demandait pourquoi l’Egypte avait tant besoin de Rafales, de frégates et de porte-hélicoptères français, et si vite … http://afrique.le360.ma/autres-pays/politique/2018/02/08/18786-egypte-turquie-erdogan-veut-sa-part-dans-le-gaz-de-la-mediterranee-orientale-18786

  8. Amida dit :

    Le prétexte officiel étant la nécessité de maintenir le prestige de l’Egypte à l’occasion de l’inauguration du nouveau canal de Suez… « Il faut dire que le client était pressé : le président égyptien Fattah al-Sissi tenait à disposer d’un navire de guerre de prestige (et des Rafale) pour l’inauguration des travaux de doublement du canal de Suez, le 6 août prochain.  » https://www.usinenouvelle.com/article/dcns-livre-la-fregate-fremm-a-l-egypte-et-met-le-cap-sur-l-international.N337987

  9. Nihilo dit :

    Si je résume tout ce que j’entends d’experts en la matière, le principal problème de l’Égypte n’est pas le terrorisme mais le chômage et l’économie du pays. Le terrorisme vient après.

    Et M. AL-SISSI n’est probablement pas le protecteur de la laïcité qu’on veut faire croire aux occidentaux. Mais il sert. Et il le sait. Et les aides qu’il obtient des occidentaux lui permettent d’asseoir son pouvoir face à ses rivaux. Comme M. POUTINE, M. AL-SISSI devrait combattre la corruption car elle divise son pays et le groupe état islamique et les autres groupes criminels exploitent cette faille…

    • Amida dit :

      @ Nihilo: Il est exacte que le principal problème de l’Egypte, aujourd’hui, est sa démographie, et, donc, son sous-emploi. Aggravé par les économies réalisées dans le domaine de l’éducation au cours des décennies passées. (L’Angola, le Kenya et le Nigéria ont un taux d’alphabétisation supérieur…) La puissances des groupes religieux salafistes, allié à l’absence de révolution culturelle modernisante, a conduit au développement du radicalisme religieux dans de larges secteurs de la jeunesse. L’armée, en Egypte, en tant que secteur très touché par la modernité, a joué le rôle de moteur du progrès social et politique, comme dans beaucoup de pays du tiers-monde. Mais on ne peut pas dire que l’armée égyptienne soit à la tête du combat pour la laïcité. La laïcité s’introduit en Egypte par la modernisation général des modes de vie et d’organisation, dont l’armée est l’un des principaux vecteurs.

    • Carin dit :

      À nihilo
      Bonjour, malheureusement nombre d’egyptiens sont nés sous des régimes corrompus et de ce fait considères la corruption comme un outils…. il va falloir quelques générations pour que l’egyptien se débarrasse de cette « norme » et prenne conscience que ces pratiques tirent son pays vers le bas, ce qui crée la misère dans laquelle il évolue.