Loi de programmation militaire : L’armée de l’Air devra s’armer de patience jusqu’en 2030

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

79 contributions

  1. Nico St-Jean dit :

    « D’où vient la différence de 27 unités, sachant que les Mirage 2000B/C auront théoriquement été retirés du service? »
    .
    Peut-être une commande surprise de 27 F-35A, sait-on jamais 😉
    .
    Blague à pars, j’y comprend rien non plus. Drôle de rapport qui nécessite effectivement quelques précisions. La bonne nouvelle c’est que le nombre d’appareils en parc augmente.

    • Fralipolipi dit :

      « Peut-être une commande surprise de 27 F-35A, sait-on jamais »
      .
      Pas besoin d’autant. Un seul suffira pour être inséré dans les collections du musée de l’Air du Bourget !!!
      On prévoira un pavillon spécial, celui des avions qui cannibalisent les autres, sans avoir besoin de voler … il sera donc isolé dans un pavillon très éloigné du reste des collections, façon Hannibal Lecter 😉

      • Nico St-Jean dit :

        Frali,

        Ça vole bas pour une simple blague 😉 si vous me permettez le jeu de mots. Néanmoins j’aime bien le lien avec Hannibal ^^

        • Fralipolipi dit :

          Pour le vol en rase motte, on va dire que je me suis calé sur votre trajectoire.
          Sinon, Oui, Hannibal Lecter est sensiblement aussi beau que le F35 … 😉

    • de Thillot paul dit :

      sacré rapport mais il faudra attendre encore 12 ans si ce n’est pas plus pour être conforme avec ce papier.

  2. Nenel dit :

    Les 27 sont les 2000-5F qui devront rester jusque 2028.

    • eric dit :

      Ca me parait quand même un peu difficile : les 2000-5F sont à la base des 2000C-RDI livrés en 1987-88 et modernisés à la fin des années 90 au standard « -5 ». Ca leur ferait 40 ans de service en 2028, avec un entretien plutôt coûteux et une disponibilité qui risque de ne pas être extraordinaire… Même les F-8 Crusader de la Marine n’ont pas tenu aussi longtemps !

      • Nenel dit :

        @ Eric,
        Sauf que tu ne dois pas savoir que les 2000-5F vont pousser jusqu’à 9000H. Soit 3000 de plus que prévu. Et je peux te dire qu’ils sont toujours rutilants tant ils sont bichonnés. Rien à voir avec des avions marins qui eux bouffent du sel à longueur de journée sur un porte avions. De plus, leur disponibilité est sûrement la plus haute de toute la flotte d’avions de combat française. Alors oui, ils mangent plus en entretien que les 2000 du 2/5 mais eux ils volent et font le boulot.
        N.b: Les 2000-5F viennent d’être modernisés une énième fois. Mais ça peu de monde le savent.

        • Nico St-Jean dit :

          @ Nenel

          Ouais mais 6000 heures .. et ce ne sont pas 6000 heures en hangars. Pour le faire tenir jusqu’à 9000, la modernisation structurelle doit être assez lourde. Qu’est-ce qu’ils ont prévu pour le retrofit ?

          • Nenel dit :

            Pas de modernisation structurelle. Les avions Dassault, c’est du costaud. La modernisation porte sur les logiciels et particulièrement du radar rdy avec le nouveau standard RDY TF4 SNA 0.5 ( fin 2017), de l’IFF mode S et 5.

        • LeSud dit :

          « Alors oui, ils mangent plus en entretien que les 2000 du 2/5 mais eux ils volent et font le boulot. »
          D’où les 2000 du 2/5 ne volent pas et ne font pas le boulot ???
          Entre la transfo, la PO (comme les -5) et l’Afrique …

          • Nenel dit :

            D’où les 2000 du 2/5 ne volent pas et ne font pas le boulot ???
            Lorsqu’il ne reste plus que 3 avions en état de vol et que du B, tu refiles la PO aux copains….. C’est déjà arrivé.
            LeSud, tu peux défendre ton fief mais oui le 2/5 a vue quasi tous ses avions incapables de voler faute de pièces.

        • Fabien dit :

          Merci pour la précision. La mise à jour doit plutôt être logicielle. J’ai lu sur un reportage autour du « Ike » que les hornets suivait le même chemin; plus maniables que les super hornet, il assurent la partie chasse et laissent le bombardement à leurs cousins…

        • mich dit :

          Bonsoir Nenel ,un petit bémol quand même sur vos propos ,déjà c’est un peu ridicule de comparer le parc de la 115 et celui de la 116 car tu as d’un coté un escadron qui était entrain de s ‘éteindre tout doucement et à qui on demande de toujours assumer les missions de PO , la transfo et en plus de faire de l’air sol au dessus de l’ Afrique avec un nombre d’avion réduit et de l’autre un escadron avec un parc très important pour un seul escadron au départ (37 2000-5F au début ,donc de quoi voir venir pour un escadron normal) pour la PO , de temps à autres Baltic et le soutien des 4 2000 de Djibouti pas toujours en grand forme ,il faut savoir rester humble en matière de chiffre de dispo surtout en ce moment.Quand au mirage 2000 ,certes c’est un avion plutôt solide ,mais il ne faut pas exagérer , il y a ,comme sur d’autre ,de réel problème de structure également qui nécessite parfois des chantiers pas toujours très bon marché !alors je ne sais pas bien si l’objectif de 9000 heures est possible et si il est nécessaire pour maintenir cette « flotte jusqu ‘en 2030 ,mais si deja on pouvait sans trop de cout (cela inclu aussi les éléments hors structure)poussé vers les 7000 à 7500 heures ce serait déjà pas mal.
          Perso ,je pense que cette flotte aurait eu un bon potentiel à la revente ,mais le nombre de rafale est insuffisant pour palier à la vente de ces chasseurs ,par contre quel gaspillage de main d’œuvre et de logistique ces dernières année avec l ‘ éparpillement de nos 2000 sur quatres bases ,mais bon les mécanos de Istres vont être dispo ,sauf si ils vont tous vers le lac du der !

        • ScopeWizard dit :

          peu de monde LE SAIT . pas le savent…

          .
          En revanche : peu de gens LE SAVENT … 😉
          .
          Ces considérations grammaticales posées : merci de cette info ! 🙂

  3. Nenel dit :

    Jusqu’en 2028.
    De plus il faut penser aux avions livrés mais non alignés dans les forces aériennes.
    Exemple: Les Rafale B 301 et 302, C101, M1 qui sont et resteront des avions d’essai. Un Rafale marine ( généralement il tourne) participe au CEV et donc ne fait pas partie des avions en parc.

  4. Mike dit :

    ….27 Mirage 2000-5??

  5. Expression libre dit :

    Les 27, ce sont les 27 Mirage 2000-5 qui seront peut-être rénovés.
    42 Rafale Marine, 46 livrés, 4 perdus mais la 4ème tranche prévoyait bien 48 R Marine. Il en manque 2. La LPM annonce 28 Rafale livrés….que des Rafale air dès lors…
    http://www.opex360.com/2013/06/25/les-mirage-2000-5-seront-renoves/

  6. Expression libre dit :

    @Zayus ou Seguin n’intervient plus…Il doit se taper toute la LPM au lit (humour)
    Vous vous êtes trahis Seguin, il y a 9 mois, vous n’étiez pas sur ce site. Allez, C pas grave!

    « de S.B-Seguin
    Je tiens juste à préciser que cela fait plus 9 mois que je l’ai annoncé sur ce site, comme la probable mise sur cales du prochain PA en 2026.

    le 1 février 2018  »

    En savoir plus sur http://www.opex360.com/2018/02/01/futurs-petroliers-ravitailleurs-de-marine-nationale-seront-de-conception-italienne/#SdEcicMedZv8bAqW.99

    • Fabien dit :

      Il me semblait aussi que le tranchant du To avait un air connu. J’ai été long à comprendre ^^.

    • tschok dit :

      Sherlock Holmes!

    • Requin dit :

      J’avoue ne plus suivre les changements de pseudo des uns et des autres – je viens ici de façon irrégulière depuis des années sans avoir changer une seule fois de pseudo – mais pendant la campagne présidentielle, Zayus affirmait haut et fort qu’il fallait construire un PAN dès le début 2020 à la place des futurs pétroliers-ravitailleurs et c’était plutôt moi qui disait qu’une des hypothèses (mais pas la seule) était de construire un PA à partir de 2025-26 pour en avoir un 2e puis d’en construire un autre du même type pour une mise en service vers 2035 au lieu de faire une 4e ATM du même prix que l’actuel puisque, à nouveau, les systèmes d’arme seront dépassés à cette date. Cela alors pour une fin de vie initialement prévu seulement 7 ans après et qu’on ne sait pas si les remplaçants des Rafale seront compatibles avec des catapultes de seulement 75 m.
      Si ce que vous pensez sur les pseudo est juste, ce changement de position de Zayus-Seguin m’amuse au plus haut point.

      • Expression libre dit :

        @ Requin, je me souviens bien de vos échanges avec Zayus. Mon précédent pseudo était
        « Amusé » mais vu les attentats en France et la dégradation de la situation internationale, je me voyais mal continuer à commenter avec ce pseudo. Mais j’avais prévenu à l’époque et je signe encore « Amusé » parfois qd ça m’amuse mais je signe dans le texte, enfin, à la fin du commentaire.
        Echanges entre Zayus et Requin
        ww.opex360.com/2017/04/15/le-financement-dun-second-porte-avions-ne-couterait-que-02-du-pib/

    • Nico St-Jean dit :

      @ Tous

      J’ai été le premier à lui souligner que je l’avais démasqué. Par contre j’ai réalisé qu’il tenait réellement à changer de pseudo et prendre « un nouveau départ » sur ce site après des années de contributions et je respecte ce choix.
      .
      Je propose donc que chacun respecte son choix et fasse comme si de rien n’étais, après tout qu’est-ce que cela change si un gars veut changer de pseudo ? En tout cas cela ne changera pas ma vie ni mon plaisir sur ce site et j’espère ne pas être le seul […] à bons entendeurs messieurs.

      • Expression libre dit :

        @Zayus , vous pouvez revenir sous un autre pseudo 🙂

      • ScopeWizard dit :

        @Nico St-Jean
        .
        Voyez , même si vous pouvez avoir tout-à-fait raison , c’ est là où vous avez une façon de réfléchir qui me paraît « curieuse » et qui se retrouve dans nombre de vos prises de positions …
        .
        Tous ceux qui avaient longuement échangé avec @Zayus avaient normalement noté des similitudes dans la façon de s’ exprimer de @S.B-Seguin …
        Seulement , de là à affirmer que lui et Zayus sont le même contributeur sous un pseudo différent , il y a un pas que je me refuse à franchir .
        .
        Je suis désolé mais sans confirmation formelle de l’ intéressé , nous n’ en savons strictement rien et ne pouvons nous baser que sur des conjectures , des suppositions …
        .
        Affirmer sans savoir ne vaut pas grand-chose de plus que le crédit que l’ on y accorde soi-même …

      • Polymères dit :

        « Je propose donc que chacun respecte son choix et fasse comme si de rien n’étais »
        Non, il faut l’écraser! 🙂
        Mais sincèrement je suis persuadé qu’ici, on a des champions des multi-pseudos, sur le même article, pour se créer un sentiment de ne pas être seul dans leurs positions.
        Voyez vous par exemple reality check (enfin le pseudo) en dehors des articles qui tournent autour de l’Afrique du Nord? Non il est pourtant là sous d’autres pseudos quand il s’agit de défendre Assad, la Russie…

      • ScopeWizard dit :

        Allez , tenez pour vous faire plaisir et aller dans votre sens , j’ ai moi-même suspecté S.B-Seguin et Zayus de n’ être qu’ une seule et même personne …
        Dix fois j’ ai eu envie de le chicaner avec ça , je lui ai même discrètement tendu deux ou trois chausse-trappes plutôt subtiles …
        .
        Et puis à un moment donné , tu réfléchis et tu te fais le récapitulatif …
        .
        Voyons , Zayus nous a fait ses adieux ( disons au moins son pseudo ) , en a exposé en détail les raisons ; s’ il est revenu , il l’ a fait sous un pseudo complètement différent , allant jusqu’ à modifier en profondeur certains points dans son écriture ( syntaxe comme sémantique ) et à adopter un ton beaucoup plus « cool » , moins tranchant …
        Nos échanges en ont été grandement « facilités » , ce qui nous a permis de considérablement les enrichir …
        .
        Alors que ce soit lui ou pas , de toute façon les deux sont des intervenants de grande qualité ( ils ne sont pas les seuls non-plus , donc n’ exagérons rien ! 😉 ) ; cependant s’ il s’ agit bien de cela , et c’ est sur ce point que je vous rejoins , cela signifie qu’ il s’ agissait pour Zayus d’ un nouveau départ ; nous devons donc respecter ce choix , cette envie ou ce besoin , et ne plus chercher à savoir ce qu’ il en est en réalité…
        .
        Il revient au principal intéressé de dévoiler le pot aux roses si seulement pot aux roses il y a …
        .
        Seriez-vous d’ accord avec ça ?

    • ScopeWizard dit :

      Oui , j’ avais remarqué une certaine « désertion » des troupes …
      .

      Et ben , si c’ était @Zayus déguisé en @S.B-Seguin , alors là chapeau bas , chapeau très bas même ! Il a fait vraiment très fort ! Excellent camouflage ! 🙂
      .
      Si nous-en sommes à devoir faire le compte des pertes , @Orion et @Sergent Morales semblent eux aussi avoir pris le large…
      Et dans pas longtemps , il y a des chances que ce soit également mon tour … 😉

      • Expression libre dit :

        « Excellent camouflage ! « , vous étiez bien naïf… C courant ce changement de pseudo, en fin de compte , comme je l’ai dit, c pas grave, c le texte qui compte. On sort par la porte, on rentre par la fenêtre. A plus…

        • ScopeWizard dit :

          Naïf ?
          Oui peut-être …
          La naïveté étant une forme d’ ouverture d’ esprit … 😉

  7. nexterience dit :

    Un navire ravitailleur de plus, des MRTT de plus, plus de MALE, plus de renseignement…
    Ne va-t-on pas vers plus d’indépendance stratégique envers les USA? Est-ce la priorité, in fine?
    C130 et Reaper étant incontournables à moyen terme.

    • Fralipolipi dit :

      Nous sommes loin d’être si dépendants des C130 vue la montée en puissance des A400M.
      Par contre, nous sommes toujours très dépendants des Antonov, malgré la montée en puissance de ces mêmes A400M.
      Côté Reaper, il y a bien le projet de drone MALE « Germano-européen », … qui traine un peu trop.
      .
      La vraie dépendance techno dans l’aérien vis-à-vis des US est surtout du côté des Awacs et Hawkeye (car là, aucun projet pour que cela change).
      En parallèle, pensons aussi au remplacement du Transall Gabriel.

  8. Jessy dit :

    «  » » » »En outre, avance le texte, les « systèmes de surveillance, de contrôle et de commandement aériens continueront à être modernisés «  » » » »
    Oui alors là.. Il ne s’agit que de la livraison de système déjà payé de longue date et qui tarde a être livré.. (Voir même, tarde a fonctionner pour ceux déjà livré)

  9. Banzinou dit :

    Vous avez compté les 2000-5F ? 😀

    Qui sait ils vont peut être pousser jusqu’en 2030 !

  10. Polymères dit :

    Il est vrai qu’il y a des erreurs dans les textes, j’ai également vu que pour l’Alat on annonce 70 hélicoptères tigre début 2019…
    Là il y a bien un problème avec les rafale.Actuellement on en a commandé 180, 6 ont été perdus dans des accidents, donc cela laisse 174 avions qu’on peut comptabiliser à l’heure actuelle.Si on rajoute les 30 de commandés on sera à 204 rafale.
    204 rafale + 55 mirage= 259 avions, dont 42 à la marine.
    En dehors de pronostiquer une commande supplémentaire de rafale entre 2025 et 2030 et devant être livré avant 2030, on ne peut pas l’expliquer actuellement.
    En tout cas, cela annonce tout de même une augmentation du nombre d’avions de chasse pour l’armée de l’air, qui serait du format actuel, autour de 220.Mais voyons le bon côté des choses, pour une fois qu’on s’interroge sur une erreur et sur des chiffres qui annoncent une hausse qui pourrait être plus forte.
    Ce qui est également certain, c’est que l’on ne connaitra jamais une armée de l’air 100% rafale, le mirage 2000D restant là, il sera remplacé par le futur avion après 2030, avion devant également remplacer le rafale.

  11. Lassithi dit :

    Les artistes de la flûte traversière ont encore frappé sous la baguette de Macron.
    La LPM c’était 5ans, maintenant 10, 12, 15. On ne sait plus.
    La seule chose de concrète, c’est que malgré les discours, les moyens eux sont reportés à plus tard, et seront exécutés peut être par d’autres.
    Les hausse de cibles c’est bien, quand elles se concrètisent. Là on est une fois de plus dans le brouillard. La stratégie de Macron.
    En attendant, ils demandent aux forces de faire preuve d’imagination.
    En revanche, les hausses de taxes directes et indirectes sont bien en application dès maintenant.
    Il reste encore quatre ans à supporter cette partition détestable.

  12. wagdoox dit :

    Il est fort probable que l’etat ne sache pas encore exactement ce qui sera fait ou qu’il prévoit à moment de combler les trous industriels exports avec ces 24 avions. Ou encore le nouvel avion.
    Sur la baisse des rafale m attrition prévisible ou retrait au vu de l’usure ?
    Toujours est il que 225 ou 240 c’est quand même très peu …

  13. personne dit :

    « D’où vient la différence de 27 unités, sachant que les Mirage 2000B/C auront théoriquement été retirés du service? »
    Des 2000-5 peut-être, n’était-il pas prévu d’en rénover un certain nombre ?
    http://www.opex360.com/2013/06/25/les-mirage-2000-5-seront-renoves/

  14. Antoine dit :

    Bonjour, permettez moi de exprimer mon avis.
    Il faudra peut être s’armer de patience mais au fond c est plutôt normal non? Vu que tout le dispositif change de doctrine il faut du temps pour que l inertie s inverse. Et ici il y a une vision à long terme de la chose. Ce qu on reproche souvent aux politiques de ne pas faire. Donc ne soyons pas trop vache. Je préfère ça que des déclarations ne concernant que le future proche. Tout vient à point à qui sait attendre…

    • Polymères dit :

      Les premiers qui souhaitent une vision politique « lointaine » quand elle est sur du court terme, sont également les premiers qui critiquent une vision politique sur un terme plus long en prétendant qu’en 2022, tout changera.
      Plutôt que d’imaginer le pire, celle ou un président viendrait pour réduire ou ne pas respecter cette LPM, pourquoi ne pas imaginer l’arrivée au pouvoir (si Macron n’est pas réélu) d’un nouveau président qui sera encore plus ambitieux que ce qui est fait aujourd’hui? Pourquoi toujours imaginer le mauvais?
      Cette LPM, ce n’est pas juste une « loi » qui concerne Macron, c’est une loi qui engage le pays et sur laquelle le prochain président devra s’y conformer.Les députés de tous les partis voteront pour cette loi, ils s’engageront par leurs votes.
      La seule chose qui peut remettre en cause une LPM, c’est une crise économique.Pensez bien qu’en 2022, je vois mal un nouveau président, qui négligerait l’aspect sécuritaire, si il y a 10 ans, tout le monde s’en foutait un peu, aujourd’hui la sécurité est redevenu un devoir et une priorité gouvernementale, cette réalité faut bien la prendre en compte et elle ne changera pas d’ici 4 ans.
      Pensez bien que celui qui s’opposera à Macron sur le sujet militaire et sécuritaire, s’il veut « séduire » ou s’il veut « descendre » le gouvernement, il ne le fera pas en promettant une baisse des moyens, au contraire, il dira que c’est « trop peu » et que lui, il fera plus.
      Il suffit de voir le premier scandale du mandat Macron, c’est celui de la crise autour de la coupe budgétaire dans la défense, cet épisode restera en mémoire de toute la classe politique.
      Le gouvernement devra se conformer à la loi de programmation militaire qu’il fera voter, ce n’est pas juste un engagement pour le gouvernement en place.
      Lorsqu’on regarde les précédentes LPM, on regarde que le non respect de certaines commandes ou livraisons ne sont pas simplement d’ordre politique, mais souvent industriel, les retards et surcoûts de nombreux programmes (A400M et autres). Après bien entendu, chaque nouveau président à sa politique qui va définir une nouvelle LPM, un nouveau livre blanc (ce que le prochain gouvernement va devoir refaire car le modèle actuel s’arrête en 2025), mais ce serai très compliqué d’aller vers le bas, au pire il y aurait une stagnation, mais une stagnation d’un budget qui restera à plus de 40 milliards.
      L’effort pour arriver aux 2%, il est partagé dans les principaux partis (certains vont au delà), il y a tout de même un consensus la dessus qui rend peu probable l’objectif actuel.
      Mais pour être certain de ce programme, il faudra voter Macron, ce sera sa parole en jeu et pour l’heure, quoi que certains acharnés du combat politique l’imaginent, Macron reste bien placé pour un 2e mandat, il arrive dans un contexte économique (même s’il n’y est pour pas grand chose) favorable aux bons chiffres pour faire le bilan, en face on a pas grand chose de crédible et nul n’imagine autre chose qu’une victoire de Macron ou de la droite après le flop du mandat de gauche de Hollande.

      • Françoise dit :

        @Polymères : Merci pour cette réflexion et toutes celles que vous avez écrites précédemment.
        .
        Je n’imagine pas M. Macron absent du 2nd tour. Je ne l’imagine malheureusement pas non plus vaincu du 2nd tour. Je crois que : Soit il sera contre quelqu’un de droite et il sera élu par les voix de la gauche. Soit il sera contre quelqu’un de gauche (écolo inclu) et il sera alors élu par les voix de la droite.
        .
        Remarque : LR devait naturellement remporter les élections après le mandat de M. Hollande. Cela ne s’est pourtant pas fait. Comme quoi prédire ne sert pas à grand chose.

      • FredericA dit :

        Bien vu et bien dit , Polymères 🙂 !

      • Lassithi dit :

        C’est la fin de votre modèle.
        Sans capacité de vision politique, il ne peut y avoir de vision stratégique.
        On ne vous l’a pas enseigné dans votre IRA ?
        LA LPM de Macron est à l’image de la France qu’il continue à bâtir, en fait sa déconstruction. D’ici quatre le Brésil. Sera et le temps de l’avenir redeviendra.

        • ScopeWizard dit :

          Tiens !
          Un revenu !

          .
          Par contre , je n’ ai pas tout pigé … 🙁

        • Polymères dit :

          La différence entre vous et moi, c’est que lorsque vous vous sentez mal à l’aise quand il y a de bonnes nouvelles, moi je me sent bien.
          Vous vivez dans l’espoir d’un avenir plus noir que noir, vous déniez tout, vous n’aimez rien, vous êtes aigris, triste, vous vous plaisez dans les mauvaises nouvelles, vous appréciez tout ce qui peut enfoncer la France, vous aimez défendre les intérêts qui ne sont pas les nôtres, soit par déception de ne jamais voir vos chouchous aux pouvoirs ou pour tout autre chose.
          Cette LPM elle n’enfonce pas les armées vers le bas et visiblement ça emmerde bien du monde et constatons qu’il y a étrangement moins de commentaires sur les bonnes nouvelles que les mauvaises, personnellement je ne trouve pas cela normal.
          Vous avez déjà vu un débat ici entre deux intervenants pour se féliciter d’une nouvelle? non ce sont toujours 2 grognards ou un individu, dans le quel je peux me reconnaitre qui emmerde certains grognard par ce qu’il vient apporter du positif dans leur monde de défaitistes, dans leur monde rétrograde, idéologique et spiritueux (non je ne confond pas avec spirituel…).

          • ScopeWizard dit :

            @Polymères
            .
            Ben ouais d’ accord … M’ enfin étant-donné le contenu et le calendrier de cette nouvelle LPM , devons-nous tous sauter de joie et louer le seigneur Macron pour autant ?
            .
            Ça veut dire quoi ça de culpabiliser les gens parce qu’ ils se refusent à faire la toupie volante au son des flonflons d’ une LPM qui mis-à part un art certain de la com’ ne présente strictement rien de renversant ?
            .
            Avant de faire le triple saut périlleux arrière , ce qui n’ est pas pour autant exclu , attendons un peu de voir comment tout cela va évoluer dans le temps et acceptons qu’ il y ait quelque effluve de pessimisme …
            .
            Il sera alors toujours temps de nous montrer optimistes et béats d’ admiration voire de tomber en une enivrante pâmoison mais d’ ici-là … http://www.zoom-cinema.fr/media/photos/11229/jean-marais-et-louis-de-funes.jpg … ouvrons l’ œil ! 😉

  15. baron dit :

    Très bien mais avez-vous des précisions sur le maintien en condition opérationnel de cette belle flotte? Il y a là un vrai sujet que les contorsions d’une loi de programmation qui veut faire plaisir à tout le monde devrait aborder. Et quand on sait que les avions parking coûtent aussi cher sinon plus que ceux qui volent !

  16. ALAN dit :

    Parc 2025 : 171 Rafale + 82 Mirage 2000 = 253
    Répartition Mirage 2000, deux solutions :
    1) 55 Mirage 2000 D + 27 Mirage 2000-5 = 82
    2) 55 Mirage 2000 D + un mix de 27 Mirage 2000 D et -5 (par exemple 14 anciens D et 13 -5 = 82

  17. Fralipolipi dit :

    Il semblerait que le Rafale soit vraiment trop bien réussi, en étant également trop résistant au temps … de sorte qu’il ne soit pas jugé nécessaire d’en commander plus dès à présent (merci à l’export).
    Il serait alors victime de ses propres qualités … un comble.
    Ca ne m’ennuie pas trop s’il est vrai que sa cellule vieillit si bien (comme celle des M2000), mais seulement si les standards F4.1 et F4.2 sont effectivement solidement confirmés (et financés), de même que les nouveaux armements (AASM lourd, Scalp rénové, et Mica nouvelle génération), et si les commandes reprennent ensuite.
    J’en profite pour annoncer la sortie du nouveau Fox 3 Rafale :
    http://www.defense-aerospace.com/dae/sponsors/sponsor_rafale/img/fox3_19.pdf

    • felipe dit :

      je pense qu’il faut combiner trois aspects et l’armée de l’air est la perdante de la bonne santé à l’export du rafale. autrement dit : sur le court terme , on fait avec ce qu’on a. et quand dassault n’aura plus de contrat export , on reprendra les livraisons de rafale.
      c’est logique : sous contrainte budgétaire et malgré les efforts apparents, on règle l’urgence : le parc blindé médian de l’ADT usé jusqu’à la corde, le flotte de navires de souveraineté de la marine et les MRTT.
      le moyen terme ce sont les XL rénovés et le successeur du XL, les Batiments de ravitaillement, la réno des M2OOO et les HIL
      le long terme , c’est « l’autre « PA et le RAFALE
      en fond de sac, ce qui est acté : la dissuasion et les SNA, le cyber et le rens

  18. Richard dit :

    Extrait du discours du général d’armée Pierre de Villiers, le 30 janvier 2017

    Observations sur la situation actuelle : Ce que j’appelle les « 4D ». Ce sont quatre mots qui commencent par « D » ; quatre tendances structurantes de nos engagements militaires actuels. Structurantes, en ce sens qu’on les retrouve dans les deux types de conflictualité et qu’elles doivent être, impérativement, prises en compte dans la réponse que nous apportons et que nous continuons à faire évoluer.

    1er tendance : le durcissement. Sur le terrain de leurs opérations respectives, les forces armées sont aujourd’hui confrontées à l’usage très fréquent, presque systématique, de la violence. Pour l’avenir, les contestations d’accès et les entraves à la liberté d’action devraient continuer à se multiplier.

    2e tendance : la dispersion. Aujourd’hui, les opérations extérieures sont menées dans des zones géo-graphiquement éloignées de la métropole et distantes les unes des autres. La dispersion des zones d’in-terventions et les élongations inter et intra-théâtres rendent primordiales les capacités de projection, de commandement et de renseignement.

    3e tendance : la digitalisation. La technologie digitale est au coeur de nos sociétés, de nos systèmes et de nos outils militaires. Elle est considérée par nos adversaires comme un facteur de supériorité opéra¬tionnelle et stratégique, y compris pour gagner la guerre des perceptions. Elle permet, ainsi, à Daesh d’être, au même moment, ici et là-bas, en instantané.

    Enfin, 4e tendance : la durée. La phase militaire de la majorité des engagements extérieurs s’étire, désor-mais souvent, sur au moins une quinzaine d’années. Ces « engagements qui durent » engendrent une usure accélérée des ressources humaines et matérielles.

    Est-ce que cette programmation militaire permettra de répondre à ces défis. Je ne pense pas.

  19. Delta dit :

    La différence de 27 appareils correspond probablement aux Mirage 2000-5 qui seront retirés du service entre 2025 et 2030.

    • Laurent Lagneau dit :

      @ Delta,

      C’est bien là le souci : ils n’apparaissent pas dans le projet de la LPM, qui ne parle que de la modernisation des M2000D

      • Polymères dit :

        Le vice des LPM c’est souvent cela, on parle de ce qui arrive, de ce qui sera remplacé, mais rarement de ce qui reste inchangé.

  20. ScopeWizard dit :

    De toute façon , l’ Armée de l’ air devrait disposer d’ au moins 280 avions de combat et la Marine d’ un minimum de 60 si nous tenons compte de tout ce dont nous avons besoin depuis que nous sommes engagés sur nombre de théâtres extérieurs parfois lointains …
    Il en va à la fois de la crédibilité , de la souplesse , du maintien d’ un grand savoir-faire et de compétences …

    • Polymères dit :

      Si nos avions ne seraient pas disponibles à 50%, croyez bien que la solution du « toujours plus » ne se poserait pas.
      Le problème c’est bien de croire que nos problèmes actuels est simplement un problème quantitatif alors qu’il est surtout capacitaire, c’est à dire d’avoir les avions (ou autres) aptes.
      Il n’y a pas besoin d’avoir 300 avions (même si ça serait bien) pour en engager 30, on pourrait le faire avec 100 si on avait tous les avions aptes, vous le savez comme moi.
      il ne suffit pas de faire du chiffre, il faut être opérationnel, nous ne sommes pas dans une guerre froide ou l’on cherche une dissuasion sur le papier, mieux vaut avoir 100 avions dans un inventaire, dont 80 qui peuvent voler, que d’en avoir 200 ou seulement 50 puissent voler, on est d’accord sur ce principe non?
      Donc avant de faire du chiffre, commençons par faire ce que nous négligeons depuis des années, celui de bien gérer ce qu’on a, ensuite on verra.

      • ScopeWizard dit :

        Ah mais perso , je n’ ai jamais dit ou même sous-entendu que sur 340 appareils , un tiers ou la moitié seulement serait en état de voler et le reste serait là pour amuser la galerie , pour faire joli , quoi …
        Mes chiffres tiennent à 100% compte des différents paramètres que vous soulignez …
        .
        Sauf que plus vous aurez une armée forte , nombreuse mais rationnelle , plus vous aurez du savoir-faire et disposerez d’ une « élite » sur de nombreux plans …

    • MP3 dit :

      Vous rêvez.
      Commençons par faire voler le parc que l’on a.

  21. Plusdepognon dit :

    Depuis Sarko 1er, la vraie question c’est comment projeter ce qui est compté comme forces, non pour vaincre, mais pour « agir » : https://etudesgeostrategiques.com/2018/02/02/les-enjeux-de-la-projection-militaire-francaise/

  22. vrai_chasseur dit :

    L’armée de l’air apparaît comme la grande perdante de cette LPM. En gros, 3 MRTT Phenix en plus et basta (et ces avions sont en plus en usage interarmées).

    Il y a quand même des vrais sujets de préoccupation dans cette LPM.
    – Le flou artistique sur les chasseurs de l’armée de l’air (au passage on rajoute les Rafale Marine pour gonfler le nombre…), en particulier le sort des 27 chasseurs M2000
    – la gabegie du surcoût astronomique des frégates de la marine, dû aux reports successifs : une vraie calamité
    – on noie le poisson en confondant allègrement les budgets d’étude et les budget de programmes qui en découleront…(le prochain président appréciera la patate chaude)
    – les budgets augmentent, mais les dépenses aussi (les OPEX sont maintenant à la charge exclusive du ministère des armées, et non plus inscrits en charges inter-ministérielles), donc y’a-t-il vraiment de l’effort défense en plus, ou un simple transfert comptable ?
    L’impression générale est que effectivement, ce budget est fait « pour régénérer l’armée » (sic notre président). C’est-à-dire peut-être, régénérer son silence avec quelques joujoux…bon soyons positifs l’armée de terre voit son programme Scorpion accéléré. Mais il avait tellement été ralenti auparavant qu’il ne s’agit pas d’accélération mais de moindre freinage.

  23. MP3 dit :

    C’est rassurant de voir un rapport qui manifestement n’a pas vraiment été relu…

  24. Athos1 dit :

    Et quid de la flotte école avec les’ Xingu et les grob?
    Bien que les grob soient loués , il faut penser à la phase d’apprentissage avant les pc21 et mon petit doigt me dit qu’en l’AA aimerai bien avoir une plateforme de type pc7 pour effectuer le tronc commun avant d’envoyer les PN en transport ou en chasse.
    Après comme l’AA n’a jamais eu les moyens de ses ambitions, la réponse devrait être simple.

  25. Nenel dit :

    Petite parenthèse, sur les MRTT: ils resteront épaulés par 2 A340 du 3/60 Estérel. Très bonne nouvelle avec les 15 au lieu de 12 phénix.

  26. ScopeWizard dit :

    Bon , allez même topo que sur l’ article précédent ….
    Revenons sur la LPM 2019-2025 et corrigez-moi si je me plante , je n’ ai pas toutes les données exactes en tête … et je suis un peu crevé … 🙁
    .
    À mon avis , le président Macron fait les choses à l’ envers si tant est qu’ il ait réellement le désir de faire de l’ Europe une entité solide capable de s’ opposer si besoin grâce à sa force d’ indépendance aux États-Unis , à la Chine , à la Russie …
    .
    À en croire la vox populi médiatique , cette Loi de Programmation Militaire ( LPM ) est censée satisfaire tout le monde ou à peu près , en respectant ce fameux objectif des 2% du PIB alors qu’ elle n’ est en fait , selon moi , qu’ un compromis entre les impératifs budgétaires et ceux des armées , et ce , même si le budget 2018 a permis de récupérer un peu du précédent coup de rabot infligé par Bercy prié en l’ occurrence de la mettre en veilleuse … pour le moment !
    .
    Déjà il faut bien avoir en tête que c’ est l’OTAN qui a demandé ce pourcentage , mais pour 2022 … et pas pour 2025 !
    .
    Ce budget est en réalité un budget à minima qui étale et repousse dans le temps l’ effort maximal …
    .
    De 2019 à 2022 il est prévu qu’ il augmente de 1.7 milliard par an , puis juste après l’ élection présidentielle , à partir de 2023 , il augmentera de 3% chaque année …
    .
    À la différence notable des précédents , ce budget permettra d’ intégrer les coûts et dépenses de nos OPEX jusqu’ à présent partagés entre les divers ministères ainsi que de solder nombre de factures impayées depuis des années suite aux lenteurs volontaires de Bercy qui trainait au maximum des pieds alors que dans le même temps les militaires ne cessaient de passer commande aux industriels des moyens dont ils avaient souvent grand-besoin !
    .
    Alors , où est le problème ?
    .
    Et bien , le gros problème de telles pratiques , l’ inconvénient majeur si vous voulez , est que plus vous étalez dans le temps , plus cela vous revient cher et fait exploser les coûts des programmes d’ équipement !
    En effet , comme vous le savez sans doute , tout évolue , surtout la technologie , et par conséquent quoi de plus normal au fond que les militaires exigent que le matériel soit doté des toutes dernières innovations afin que celui-ci ne devienne pas obsolète sitôt livré !
    .
    Voilà pourquoi quand on regarde en détail , cette LPM n’ a rien d’ extraordinaire et ne marque en aucun cas une rupture voire un véritable changement de paradigme , de modèle pour faire plus simple …
    .
    Prenons le cas de notre porte-avions : jusqu’ en 2040 nous n’ aurons toujours qu’ un seul et unique porte-avions qui , dois-je le rappeler , n’ est pleinement opérationnel qu’ à mi-temps sans compter les IPER ( Indisponibilité Périodique pour Entretien et Réparations ) et ATM ( Arrêt Technique Majeur ) !
    .
    Il est vrai que l’ achat de 12 nouveaux ravitailleurs en vol pour nos chasseurs constitue une bonne nouvelle sauf que c’ est oublier bien vite que cela ne fait en réalité que répondre à une obligation impérative suite à la perspective d’ une interdiction de vol des vieux ravitailleurs pour cause d’ obsolescence et de fatigue prononcée …
    Quant-au Rafale , ses commandes ne reprendront qu’ après 2021 … et en attendant , il faudra bien se débrouiller avec ce dont nous disposerons d’ ici-là …
    .
    D’ ailleurs , au sein du gouvernement , il n’ est pas fait mystère que cette LPM a dû tenir compte d’ une autre contrainte , celle des 3% de déficit public ; il n’ était pas possible de faire plus sauf à sortir de la piste …
    .
    Et c’ est sur ce point très précis que je souhaiterais capter toute votre attention …
    .
    Afin justement d’ espérer faire « plus » , « on » s’ en remet à des programmes de coopérations européennes , notamment avec l’ Allemagne … or , est-il envisageable d’ abandonner une partie de notre souveraineté en matière de Défense sans être tout-à fait sûrs de notre partenariat avec l’ Allemagne ?
    .
    Toute l’ actuelle stratégie du président Macron consiste à apparaître comme le bon élève , l’ élève le plus dynamique de l’ Europe !
    Ceci afin d’ obtenir de Berlin une redéfinition de l’ Europe autour du concept d’ une Europe « puissance » , d’ un bloc indépendant en mesure de faire face aux USA , à la Chine , à la Russie …
    .
    Seulement , il est loin d’ être acquis que nos partenaires européens partagent cette même vision ; cela leur imposerait de revoir leur conception de la construction européenne ; par exemple d’ accepter une véritable harmonisation fiscale et surtout d’ accepter de financer des programmes industriels ambitieux dans le Numérique , véritable chasse-gardée des américains avec la complicité des allemands , et bien-sûr dans les programmes de Défense afin de ne plus dépendre des autres , notamment des USA et de ne plus ( enfin ! ) subir ainsi cette double hégémonie …
    .
    Qu’ arrivera t-il alors si dans quelque temps , voire deux à trois ans , Jupiter s’ aperçoit que Berlin et les autres ne veulent PAS de cette Europe ‘puissance » ?
    Choisira t-il de se couler dans le moule-européiste-atlantiste à l’ instar de ses prédécesseurs ?
    Ou bien claquera t-il la porte … avec un « frexit » en vue ?
    .
    Autant de raisons qui font qu’ il eût été préférable que cette LPM fasse tout l’ inverse … à savoir augmenter plus fortement le budget jusqu’ en 2022 et mettre la pédale douce , réduire la voilure par la suite , cette fois-ci dans un cadre européen , si et seulement si nos partenaires européens nous suivent dans cette vision d’ une Europe « puissance » …

  27. lxm dit :

    Si le nombre d’avion est progressivement réduit, c’est parce que l’avion est considéré comme porteur d’arme, donc en fait quand il n’y a plus d’arme, l’avion ne sert plus à rien. Donc avoir plus d’avions nécessite plus d’armes, mais donc aussi plus de cibles. On a des cas où les américains lors de la 1ere guerre du golfe ont dû rebombarder les mêmes cibles 2 à 3 fois par excès de stock de bombes( les civils pensant que l’éclair ne frappait pas 2 fois au même endroit se mettaient dans les bunkers abandonnés par les militaires et se faisaient bombarder), et ont refait pareil en 2003.
    Même si on pense avoir peu d’avions, si au bout de 2 semaines tous les stocks de bombes ont déjà été largués et qu’il n’y a plus de kérozène, ça ne sert à rien d’en avoir plus.
    A notre époque la logistique dicte les moyens, il y a ce lien que l’armée a donc besoin de faire la guerre pour rester à une certaine taille sinon elle diminue naturellement et perd ses capacités alors on cherche les opérations internationales, on cherche des cibles, des dictatures à attaquer( par exemple), et cela entre en contradiction avec le temps pour constituer une armée et son industrie qui est actuellement long, ceci est vraiment très important, c’est à dire que dans l’absolu un pays pourrait ne pas avoir d’armée du tout, mais au moindre signal d’alerte tous ses citoyens pourraient devenir soldats et ingénieurs d’élite et tout reconstruire très vite( on pense à la robotique et l’IA comme accélérateurs). Ainsi, plus on dissocie l’armée de la nation et plus l’armée a besoin de rester active et combattre pour se justifier, mais si on place la défense de la nation au coeur de la formation, du maintien en forme physique et en aptitudes du peuple alors l’armée peut se reposer. Rome a chuté car en même temps: elle a professionnalisé l’armée, la qualité des recrues baissait, les romains préféraient le commerce, l’état était en déficit chronique , les coûts ont augmenté, c’est à dire que tout ceci représente une « tendance lourde », cherchez la cause et non les conséquences. La défense d’un peuple ne vient pas de son armée( faut arrêter le corporatisme si on veut réellement défendre son pays), mais des aptitudes de ce peuple à se maintenir correctement, les légionnaires romains ayant passé 20 ans de leur vie en tant que soldat allaient ensuite dispenser cette rigueur dans la vie civile et « contaminer les autres » de la recherche perpétuelle de la cohérence, ce qu’un mercenaire ne fait pas. Et maintenant vous regardez comment fonctionne notre pays et vous voyez qu’il y a un sérieux problème, complexité, blocages, lenteurs, mensonges.. la loi est appliquée à la carte. Hollande avait même eu peur d’un putch militaire. Une société civile qui fonctionne correctement arrêtera cette dissociation.

    • mich dit :

      Bonsoir ,de gros bémol sur votre commentaire ,un avion de chasse ne fait pas que larguer des bombes ,ce n’est pas d’aujourd’hui que la logistique dicte les moyens (et cela on l’avait un peu oublier ,mais nos déploiement air sur 5 sites ( rien que pour la chasse) nous l’ont bien rappeler ,une armée perd de son efficacité et sa cohérence pas seulement quand elle ne fait plus la guerre ,mais aussi quand on la laisse trop à la maison sans bien la préparer ,car l’expérience ne s’acquière pas comme ça (mais bon,pas la peine non plus de declencher un conflit majeur). Quand à l’exemple de Rome ,il ne vous échappe pas que la France n’est plus un empire ,et que Rome a aussi bâti sa force en divisant celle des autres ,mais il y a un moment ou la grandeur peut aveugler et ou les autres finisse par apprendre à leurs tour ,dans la ronde des empires ,les citoyens lambda sont souvent juste les pions de l’histoire ,maintenant quand on regarde bien tout autour de nous ,sommes nous vraiment les plus à plaindre ?