Un rapport commandé par le Premier ministre est très réservé sur le projet du Service national universel

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

71 contributions

  1. Thorgal dit :

    Il a qu’à le faire son service bidon, j’ai 19 ans et aucunement envie de le faire je préfère être en vacance.

    • felipe dit :

      thorgal
      sans chercher à polémiquer, je parie que vous êtes un jeune français, éduqué, ni blanc, ni noir, ni richou, ni fils de la DASS, ni des banlieues, ni du XVIe .
      votre réaction est symptomatique : vous ferez tout pour ne pas le faire . et si vous avez du piston, cela devrait bien se passer. si vous êtes du 9-3, la police ne viendra pas vous chercher.
      cela dit, sur le fond, les notion de cohésion nationale, de mise à disposition au profit de la collectivité, d’esprit de défense, cela vous parle ?
      je rappelle qu’on n’a pas demandé leur avis au jeunes français en 1913 quand le Sce militaire est passé de 2 à 3 ans. sans cela , la guerre de 14 était perdue à l’automne 1914… rien que pour des questions d’effectifs. faut-il donc demandé leur avis au jeunes français (mineurs) sur ce qui doit leur apprendre la société française. a ce jeu, là autant mettre le droit de vote à 14 ans …
      je précise que je suis opposé au principe du SNU tel qu’il se présente parce qu’il n’aborde pas la globalité sociétale du défi, n’implique pas la société mais uniquement l’administration en créant un énième service public, suffisamment contraignant pour que les fonctionnaires se défaussent progressivement , et qui se terminera -parce qu’il faut que nos hommes politiques laissent une trace- par le transfert du « bébé » aux armées. dont ce n’est pas la finalité.

      • Thorgal dit :

        Il y a aucune menace direct pour la France pour remettre un service national au goût du jour, à part pour remettre les racailles de banlieues dans le droit chemin je vois pas à quoi ça va servir, sauf pour leur apprendre à se servir d’un fusil d’assaut et connaître les tactiques de combat, et en cas de radicalisation l’ennemi sera bien dans nos porte avec une formation de militaire au préalable 🙂

        • felipe dit :

          réponse qui démontre que vous n’avez rien compris. et arrêtez de vous faire peur car vos loubards n’ont pas besoin d’un service pour savoir se servir d’une AK47
          Ce SNU ne sera pas militaire et c’est tant mieux car en un mois (comme en 4 d’ailleurs), on ne fait pas un soldat au sens collectif et opérationnel du terme, tout juste un milicien garde barrière qui paniquera aussi vite que vous et moi. donc pas d’arme
          il n’y a surtout pas que le loubard du 9-3 qui doit y passer , il y a : vous et moi, le français moyens « de souche » , le fils de bourge sortant d’une grande école , à qui on n’apprend plus le sens des choses, qu’on complait dans l’individualisme et le management de l’argent tout puissant.

      • Ancien dit :

        Le droit de vote à 14 ans, ça n’est pas idiot : plus on est jeune, plus on est impliqué dans l’avenir du Pays.
        Et beaucoup de jeunes de 14 ans sont capables de réfléchir par eux-mêmes au lieu de voter dans le sens indiqué par des journalistes : les jeunes n’écoutent pas les journalistes.

        • ScopeWizard dit :

          @Ancien
          .

          Pour ça oui ; c’ est vrai qu’ à 14 ans on est tellement mûr qu’ on a tout compris …
          .
          Personnellement , j’ avais songé à l’ octroyer dès l’ âge de 12 ans … mais à bien y réfléchir je trouve votre proposition finalement beaucoup plus raisonnable …

        • Plouc putatif dit :

          @ Thaurac
          Avez-vous réfléchi avant de réagir ?

          • ScopeWizard dit :

            Thaurac ???
            .
            Par exemple , voilà qu’ il est devenu furtif , notre ami !
            .
            Je m’ aperçois que je ne suis plus équipé pour le détecter ; une mise à jour me paraît urgente autant que nécessaire … 😉

        • Plouc putatif dit :

          Erratum : ma question s’adressait à Scope (pb de smartphone).

          • ScopeWizard dit :

            Ah parce qu’ il faut réfléchir maintenant ?? Voilà qui est nouveau … Ça risque d’ être dur , je n’ ai pas trop l’ habitude …
            Putain , encore un effort , toujours des efforts , y en a marre à la fin …

    • ScopeWizard dit :

      @Thorgal
      .

      Un mois , c’ est que dalle … vraiment que dalle …
      .
      Ça peut même se transformer en super-vacances …

      • Thorgal dit :

        Si vous le dite..

        • ScopeWizard dit :

          @Thorgal
          .

          Faites-moi confiance …
          .
          Transformer à minima un civil en soldat prend environ deux mois en conditions normales et si l’ instruction est à la hauteur , cela va de soi ; deux mois au cours desquels le bonhomme apprend les rudiments de la discipline et de l’ obéissance ( et surtout à quoi rime d’ inculquer ces deux notions de base sachant que les quinze premiers jours voire les trois premières semaines , on « dégrossit » et on vous met dans le bain ) , comprend et se familiarise déjà à pas mal de trucs utiles ( formation générale , tir et démontage/remontage /nettoyage des armes , cérémonies , sorties sur le terrain , bivouac , marches tous temps de nuit comme de jour , protection NBC , etc … ) , commence à saisir tous les enjeux et à se départir d’ un certain individualisme qui laisse la place à une forme de camaraderie solidaire qui va constituer une sorte de ciment qui va ( si tout se passe bien ) normalement souder le groupe ( ce que l’ on appelle l’ esprit de corps ) …
          .
          L’ aspect sportif et la condition physique s’ étoffent ( atout de la jeunesse ) et les choses sérieuses peuvent continuer dans de bien meilleures conditions qu’ au départ notamment si le gars est affecté à une spécialité ( chauffeur , armurier , etc …
          C’ est pourquoi un mois supplémentaire est pratiquement toujours nécessaire afin d’ en faire une graine de soldat plus ou moins autonome qui se respecte et se sent à l’ aise dans le métier des armes …
          .
          Vous rajouteriez deux mois en unité opérationnelle et ce serait parfait pour un Service Militaire qui ait un sens …
          5 mois dont 3 mois de classes , croyez-moi , ça passe vite aussi et spécialement si vous y prenez goût …

          • Thorgal dit :

            J’approuve ce que vous dites, mais par pitié pas de famas j’en ai horreur (j’ai fait une formation de réserviste que j’ai pas finis je me suis barré, j’ai jamais trouvé le temps aussi long) y a trop de manip bizarre à faire sur cette arme que j’ai toujours pas compris en y repensant, vriller pendant qu’on raque pour éviter un incident de tir (???) la mire de visé ou on voit rien du tout à travers, et la multitude de pièce au démontage ça m’a vite soulé, j’aurais du mettre l’arme dans la poubelle déchet métallique on m’aurait donné la légion d’honneur pour ça j’en suis sûr.

          • ScopeWizard dit :

            @Thorgal
            .
            Je puis vous assurer que le FA-MAS était une arme excellente , qu’ elle souffrait de quelques défauts ( solidité de certaines pièces , nettoyage délicat notamment trop de petits éléments sur la tête de Mickey , magasin de trop faible quantité suite à sa cadence de tir de 1200 coups par minute , etc … ) qu’ il aurait fallu mieux corriger mais que question balistique , portée et précision , c’ était un fusil d’ assaut léger et peu encombrant affichant des performances de tout premier ordre …
            Même sa conception « bullpup » et son bipied étaient à mon sens plutôt bien pensés et exploités …
            .
            Maintenant , il se peut que ce fusil ait mal vieilli ; surtout depuis qu’ il a été approvisionné par des munitions de qualité moyenne voire douteuse …
            .
            Mais à mon époque , ces armes tournaient comme des avions !

      • petaf dit :

        c’est comme le CAM qui va passer de 4 mois a 2 mois , n’importe quoi !!
        comme si en 2 mois on pouvait être formé militairement …

  2. tiso dit :

    Il n’a pas été décider de supprimer le service militaire, pour le remettre, il faut que le peuple soit sans armes et ne puise pas savoir sans servir, la dictature européenne en place, ne le permettra pas, l’armée française ne sera bientôt qu’un lointain souvenir, et laissera bientôt sa place, pour une dictature mondiale, il est triste de constater que ceux qui sont en charge de protéger la patrie ne le comprennent pas.

    • TINA2009 dit :

      Bsr de tiso !

      + 100, avec vos remarques !
      Pour ce me concerne, c’est une action tactique , afin de permettre de :
      – Justifier une baisse des chiffres du chômage.
      – justifier une action en faveur de l’emploi; et du redéploiement économique sur le territoire, avec l’instauration de structures appropriées sur le territoire.
      – Un coût inférieur au coût perçu par une personne ayant droit au versement, sur la période considérée, qui « crédibilise » une action de gestion contrainte sur le montant des ayant -droits au sein de l’ASSEDIC, car le financement du SCE National Universel ne sera pas « pioché », sur celui du ministère du Travail, de la formation professionnelle et de l’emploi.
      – Le Mot  » UNIVERSEL » signifie qu’il sera amené , très rapidement , à être géré au niveau européen … Très rapidement : Soyez certain que le mot NATIONAL, disparaîtra très rapidement … Très rapidement.

      • felipe dit :

        TINA 2009, arrête de fumer la moquette !
        faire un service d’un mois , cela fait baisser le chômage ???
        halte au complot qui rend fou
        le problème est plus grave que tes combines à 100 balles.

    • Céphée dit :

      Allez raconter vos conneries de conspi ailleurs.

      • ScopeWizard dit :

        @Céphée
        .

        Qu’ est-ce qui relève du complot , qu’ est-ce qui relève des faits ?
        .
        C’ est ça qu’ il faut parvenir à déterminer et sur lequel il faut pousser le raisonnement …

        • PVC dit :

          Moui, mais sans trop pousser parler de la fin du service militaire en France comme d’une combine pour établir une dictature européenne prélude d’une dictature mondiale avouez qu’on peux quand même qualifier ca de conspiration et passer à un autre sujet sans s’embêter à devoir chercher des preuves qui démentent le truc et qui de toutes façons ne convaincront jamais celui qui croit dans ce genre de théories.

          • ScopeWizard dit :

            @PVC
            .

            C’ est-à dire que ce qui serait intéressant et nous permettrait d’ y voir clair , serait que l’ intéressé développe et explique le pourquoi du comment de son propos .

    • Frédéric dit :

      Rappelons que le Service National est suspendu, pas supprimé 🙂 Donc au niveau législatif, en cas de grosse crise, l’état a toujours la possibilité de le remettre tel quel.

    • Raz' dit :

      En plus ‘en charge’ n’est pas français

  3. petaf dit :

    professeurs  » rémunérés dans le cadre des heures complémentaires »…
    non seulement ils auront le temps de le faire ( en moyenne ça travaille 15h/ semaine , trop dur …) mais en plus , ils seront payés en plus !!!
    ET LES MILITAIRES dans tout ça , ils seront payés en plus pour rattraper les carences de l’éducation nat. ???

    je rêve …

  4. Intox dit :

    Quand la démagogie se heurte au mur de la réalité. Qu’à cela ne tienne on va quand même dépenser des dizaines, centaines de millions voire milliards que l’on n’a pas jusqu’à ce qu’on décide, peut être, d’arrêter le fiasco annoncé. Argent que l’on aura ponctionné en grande partie dans le budget des armées qui en a plus que besoin. Pas grave l’état adore la gabegie, c’est sa seconde nature, enfin je dirais plutôt la première.

    • LM dit :

      Encore un commentaire absurde et totalement malhonnête. D’où proviennent vos chiffres ?
      Sans oublier le style méprisant utilisé « ça » travaille…
      Votre commentaire révèle une réelle aigreur contre l’institution: vous avez des comptes à régler ? Ou vous êtes jaloux ???
      Quelle est votre activité qu’on rigole un peu …
      Bonsoir

      • LM dit :

        Mon message était destiné à Petaf et non à à Intox.
        Cordialement

        • petaf dit :

          les 15heures /semaine sont une réalité annoncée par un de mes voisins qui est …. prof et oui , j’ai une rancœur contre cette population de feignasse qui est souvent absente des cours , en gréve , maladie ,stage,etc …

          • LM dit :

            Merci de nous renseigner sur votre niveau de réflexion…
            Et sur l’origine de vos sources, dignes d’un institut de sondage la veille des résultats d’élections.
            Informez vous vraiment avant d’énoncer de manière méprisante de telles inepties…

            Ah oui, quel est votre métier qu’on puisse comparer avec celui que vous décriez ?
            Bonsoir

          • Robert dit :

            Petaf,
            Et le travail de correction, de préparation des cours, de formation, de remplacement des collègues malades ou absents, vous les comptez dans les 15 heures par semaine ?
            Maladies, stage, ne sont pas du fait des professeurs, sauf fausse maladie.

          • petaf dit :

            A ROBERT (celui qui est à coté de la plaque !)

            Le travail de correction est bien souvent fait en classe ,pour ne rien a faire à la maison , de plus les corrections du BAC sont rémunérées 5€ la copie , vous êtes au courant ??
            mon métier c’est mon pseudo et je fais plus de 40h/semaine !!!

          • Robert dit :

            Petaf,
            Visiblement, je vous ai énervé. Je ne vous ai pas insulté ni moqué, alors vous pourriez en faire autant avant de balancer des arguments d’autorité, cela rendrait votre propos plus crédible que celui d’un impatient qui veut imposer son point de vue. Si vous êtes prof, je ne vous félicite pas pour cette attitude.
            Le BAC n’a lieu qu’en fin d’année, les cours ont bien lieu toute l’année et leur préparation est-elle toujours possible en s’occupant d’une classe qui nécessite présence et réactivité ?
            Durant les interventions que je faisais devant les jeunes, sur leur temps de cours, effectivement les professeurs faisaient autre chose, mais ils assumaient leurs cours en temps voulu.
            Ou travaillez-vous précisément ?
            Je ne suis pas enseignant, mais j’en connais de proches, qui travaillent réellement plus de 15 heures par semaine, et j’en ai côtoyé beaucoup en milieu scolaire, qui étaient visiblement occupés durant leurs cours. En plus, à une époque ou la discipline et l’apprentissage des fondamentaux deviennent parfois compliqués. Je reconnais que c’est dans l’enseignement catholique ou la donne est légèrement différente, donc nous ne parlons peut-être pas exactement de la même chose.

  5. vrai_chasseur dit :

    Une idée floue qui n’arrive pas à s’éclaircir. La cohésion nationale mérite mieux.

  6. Militaire nantais dit :

    Il ne reste plus qu’à faire comme pour NDDL : un référendum qui permettra au Président-chef de passer outre tous les avis des personnes compétentes et la volonté populaire clairement exprimée.
    .

  7. cipal dit :

    Après avoir marché sur l’eau, il va multiplier les petits pains et transformé l’eau en vin !
    Je ne sais pas s’il faut en rire ou en pleurer, mais ce zozo avec son égo démesuré, son mépris des citoyens et son absolue méconnaissance des armées, et qui plus est, n’a effectué aucun service militaire commence à devenir gonflant avec ses marottes inutiles et budgétairement insensées !
    il devrait s’intéresser de plus près à la remontée des taux du crédit, ce qui risque fort de de nous ramener à la réalité, et les milliards mobilisés par le service de la dette auront raison de ses idioties démagogiques

    • Le Suren dit :

      « Je ne sais pas s’il faut en rire ou en pleurer, mais ce zozo avec son égo démesuré, son mépris des citoyens et son absolue méconnaissance des armées, et qui plus est, n’a effectué aucun service militaire commence à devenir gonflant avec ses marottes inutiles et budgétairement insensées ! »

      On ne saurait mieux dire !

    • ScopeWizard dit :

      @cipal
      .

      À mon avis , il y aurait beaucoup à dire sur son profil psychologique ; mais ça , bien-évidemment c’ est censuré et il ne faut surtout pas en parler … Pourtant , je reste persuadé que cela expliquerait bien des choses , notamment pourquoi il vaut mieux que notre pays se passe de ce genre de gaziers à sa tête …

  8. Bricoieur dit :

    Par quel bout que l’on prenne le raisonnement de Macron, il s’agit bien de rattraper en un mois 15 ans d’éducation de nos jeunes dont le résultat n’est pas satisfaisant. Et il a d’abord pensé à un « service militaire universel » car dans sa petite tête, seule la discipline militaire fonctionne. Et quelle est-elle, cette fameuse discipline militaire? Aussi simple que celle de l’ancien maire de New York R. Guliani qui a bien restauré l’autorité municipale. Aussi simple que celles de nombreux établissement d’enseignement privé. Il s’agit de la « tolérance zéro ». En fait , il existe un règlement concernant le comportement et un barême d’actions coercitives en cas de manquement au dit règlement. Et l’encadrement n’accepte pas le moindre défaut de suivi de ce règlement. On intervient dès le premeir petit manquement. Mais cela exige du dit encadrement un engagement intellectuel et physique de tous les instants. C’est très dur à appliquer au quotidien et exige une formation. Les syndicats de l’Education Nationale ne veulent ni de cet engagement intellectuel (« Les enseignants sont des techniciens dans leur matière et non des éducateurs ») ni physique (« Beaucoup trop fatigant » ) et la formation des enseignants sur la partie « pédagogie du comportement » est quasi inexistante dans ce ministère, tandis qu’il faut 3 ans pour former un officier et un an pour un sous-officier sans parler de la formation continue (stages de qualification). Réformons donc le Mammouth. Mais là, il n’y a plus de volonté politique depuis C. Allègre en … 1997, l’année de naissance de nos garçons et filles de 20 ans, mais aussi la fin du service militaire, et le début du démembrement de l’outil militaire. Tiens, un télescopage de dates … Un de plus !

    • felipe dit :

      la disicpline militaire n’a de sens que dans la finalité d’une armée : faire la guerre. tout le système « armée » est construit pour l’affrontement. or la guerre est gigantesque duel où il faut être plus rapide que l’adversaire dans la compréhension, la décision et l’action. cela suppose ( comme une équipe de sport de haut niveau) de l’entraînement, des préocédures, des règles et de la discipline, le tout plaçant l’individu au service de la collectivité.
      si il n’y a pas cet objectif supérieur qui peut engager la vie de nos soldats, la discipline militaire est inutile. dieu merci , notre société n’est pas militarisée. ce projet de SNU ne vise qu’à faire d’un modèle d’organisation et de relations « militarisée » le pilier de notre société : autant dire qu’on est plus très loin de la Corée du Nord .
      l’armée est l’ultime institution qui tient sa force d’une société appaisée, solide, fière de son histoire et sa culture, bienveillante mais pas laxiste. mettre l’armée, ou ses principes de fonctionnement, en première ligne pour essayer de sauver le bateau est un non sens

  9. André 56 dit :

    Pour quel objectif : cohésion sociale voire républicaine, faire baisser le chômage tout en utilisant du personnel pour certaines taches, ou délivrer un vernis de culture militaire citoyenne? Pour ma part, j’estime que l’ensemble de nos autorités administratives et politiques se devraient d’effectuer un service militaire d’un an auprès des forces combattantes ou logistiques et dans cette époque dangereuse permettre à une partie de la population qui le souhaite et sélectionnée de recevoir une formation militaire pour demain intégrer une réserve et être capable de résister.

  10. Raymond75 dit :

    L’endettement de la France passe dans sa phase active : plus d’impôts et de taxes diverses et variées, et paralysie de tout projet réellement innovant.

  11. petitjean dit :

    Honnêtement, je ne vois pas comment on pourrait faire passer dans la moulinette « d’un service national » plusieurs centaines de milliers de jeunes français
    L’argent ne manque pas puisque nos zélites consacrent chaque année plusieurs dizaines de milliards à l’accueil d’étrangers, non, ce qui manque ce sont les infrastructures pour nos jeunes et les encadrants. A force d’essorer l’armée , il n’y a plus beaucoup de formateurs !
    En outre, quel est l’objectid clair de ce projet présidentiel ? Faire des patriotes, des sous citoyens du monde, connaitre les outils de défense et acquerir un minimum de capacité militaire ?
    Confier notre jeunesse à des profs militants ou des associations forcement de gauche serait un crime ! D’ailleurs , si c’était la volonté du pouvoir (ce que je ne crois pas ! ) ce n’est pas en un mois que l’on pourrait « remettre les têtes à l’endroit »
    Nos jeunes, déja désarmés intellectuellement par l’Education nazionale, vont-ils être livrés aux mains des idéologues pour se prendre une piqure de rappel sur les joies du « vivre ensemble » et sur le bonheur d’une « société métissée » ?

    Tout ça est flou et quand c’est flou…………………………

  12. lxm dit :

    Un service universel ne concernerait pas forcément l’armée, mais pourrait, tel un bac, valider les compétences et capacité du citoyen à agir, se déplacer, se coordonner, réagir à une crise, s’organiser spontanément en groupe avec des modules axés sur l’action de secouriste, pompier, self-défense etc.. ET militaire pour seulement certains.
    Compléter en quelque sorte l’apprentissage théorique du collège et du lycée par la réalité du terrain, la nature, les limites de nos organismes, comme nos ancêtres, où dans la vraie vie et en entreprise, on ne peut s’en sortir tout seul mais on ne doit pas compter plus sur le groupe que sur soi-même, la ville et ses facilités sont un leurre et un mouroir pour une partie de la jeunesse. C’est effectivement très intéressant si cela est fait avant l’université, avant l’heure des choix de filières.
    Mais 1 mois ne semble pas suffisant, un système modulaire pouvant donc être fait en plusieurs fois, serait plus intéressant, car on pourrait l’étaler dans le temps voir sur toute la vie et une partie pourrait même être privatisée pour s’auto-financer, comme y basculer la formation dans certaines activités( et la formation est un gros budget dans l’état).
    C’est à dire que le budget ne concerne pas l’armée, ni l’éducation nationale, ni le social ni la santé, mais tous à la fois, donc est à part, comme un nouveau et petit ministère, où chacun essaye d’y mettre le meilleur. Ouvrez votre esprit.

    • felipe dit :

      visiblement, il faut le rappeler : le SNU durera un mois…
      en un mois ? en 30 jours (si non stop) , plus sérieusement en 20 jours (ouvrés, car la facture des heures sup va être terrible ) ? l’été ? quand la gestion des activités des services consiste déjà à répartir le personnel sur deux mois ?
      en un mois ? pour faire quoi ? quand on aura enlever les 2 jours d’incorpo et les 2 jours de fin de SNU ?
      et comme les ministères vont, en douceur, discrètement et un par un , écrire au PM que cela bloque en terme de management de la RH, de statut, et comme notre PR, comme ses prédécesseurs veut laisser sa trace, plutôt qu’n coup de rabot dans les armées, il réinvente la cohésion nationale en uniforme
      vos concepts sont généreux mais s’inscrivent dans la durée par l’éducation et la sociabilisation de notre jeunesse. A 18 ans , si ce n’est déjà fait ce sera trop tard ou insuffisant.
      les « fils de  » se débrouilleront pour ne pas le faire, considérant qu’ils n’ont pas de leçon de civisme à recevoir, étant installés, intelligents, brillants , et ayant mieux à faire (un job d’été )
      les loubards resteront dans leurs cités pour faire leurs trafics et on n’ira pas les chercher
      il restera les fils de personne, les français micro moyens…

      • lxm dit :

        L’histoire nous apprends que ce sont ceux de la classe moyenne qui survivent aux crises, aux guerres, quand un pays est dominé, son élite est massacrée, quand il y a ponction des richesses famine ou autre crise, les pauvres se révoltent et meurent. Sur long terme, il faut miser sur l’intelligence et la bonne santé, le théorique et la pratique. Esprit sain dans un corps sain. Posséder sans être un possédant, être ouvert aux autres sans tout leur donner, car quand on voit une oeuvre d’art( ou d’ingénierie), ce qui compte c’est la qualité de celui qui l’a créé. Un créateur n’a pas besoin d’acheter la création d’un autre, le fait que nos riches se disputent les oeuvres d’art montre bien qu’ils sont incapables d’en concevoir eux-mêmes. Donc cette qualité de construire doit être sollicitée pour se maintenir, mais quand la société atteint son sommet de croissance, alors il n’y a plus besoin de constructions, la classe moyenne qui vit de la construction se réduit. C’est pour cela qu’il nous faut une routine, comme les commandes publiques d’état pour maintenir cet « humain » qui sait tout faire, mais qui n’est jamais rassasié jusqu’à s’épuiser. Dans l’armée, ce sont les commandes de prototypes, l’investissement régulier pour faire vivre cet éco-système compétitif, et la même chose se fait au niveau de l’état global. Je ne parle donc pas d’un choix politique ou altruiste mais d’un besoin pour la survie à long terme de notre nation et même de l’humanité, pour ne pas rechuter.

  13. Myshl dit :

    Chirac président est coupable de trois conneries.

    Il n’a pas réformé la France, trop bien assis sur sa conquête narcissique du pouvoir.

    Il nous a infligé le quinquennat, le truc qui condamne ses successeurs à ne rien faire.

    Il a suspendu le service national et laissé faire qu’on le croit abrogé.

    Macron se plante à vouloir réactiver (dé-suspendre) le service national, dont le service militaire. Cause que dans les faits nous n’avons plus les moyens ni en personnels ni en infrastructures un truc qui a été détruit. Nos personnels ont été dégonflés. Nos infrastructures ont été abandonnées, vendues, données.

    • lxm dit :

      Si nous ne pouvons plus rien faire, alors nous passons de la 5ème puissance mondiale à la 180ème place. Par définition, le leader transforme l’impossible en possible.

  14. tartempion dit :

    Au regard du coût inhérent de ce projet fantaisiste voulu par Macron et de l’impact sur les finances publiques , une consultation populaire me parait être un préalable à toute discussion .

    • Robert dit :

      Tartempion,
      Le peuple est fasciste s’il ne va pas dans la direction voulue, ce qui risque d’arriver.

      • CBV87 dit :

        @ Robert
        Qu’entendez-vous par « fasciste » ?

        • Robert dit :

          Par fasciste, j’entend précisément tout ce qui s’oppose aux diktats de la pensée progressiste, de gauche ou de droite cela n’a pas d’importance, et/ou qui peut être utilisé comme argument d’autorité afin d’empêcher tout projet politique pouvant faire obstacle à ce progressisme.
          La définition en est abusivement imposée par la gauche et n’a pas grand chose à voir avec le régime de Mussolini.

          • petaf dit :

            allez hop , et un point godwin distribué !!

          • ScopeWizard dit :

            Qu’ est-ce que je veux dire ….?
            .
            Il doit me rester une photo du reichsmarschall Göring jouant à la marelle avec Adolf Hitler en tenue de sport et bonnet sur la tête ainsi qu’ une autre de Reynhardt Heydrich faisant la leçon à une classe de petits suisses …. alors , sur le tableau est écrit « comment identifier le j… » …argh , c’ est flou , j’ arrive pas à tout lire … 🙁
            .
            J’ avais bien un tableau du maréchal Rommel peint lors d’ un séjour dans une maison de repos de Bavière mais je l’ ai vendu l’ année dernière ! Sans ça vous imaginez le nombre de points Godwin que ça m’ aurait fait en plus des photos ! 😉
            .
            Si j’ en retrouve une de Mussolini prenant son bain dans le lac de Côme en plein hiver , ça vaudrait combien de points Godwin d’ après vous ? 🙂

          • Robert dit :

            Petaf,
            Vous n’avez visiblement rien compris à mon propos ironique que certains, dont vous, semblez avoir pris au premier degré.
            Si vous avez des problèmes personnels, essayez SOS Amitiés ou un psy, je ne suis pas preneur pour servir de défouloir.

          • petaf dit :

            sacré robert , l’alcool et la reflexion ne font pas bon ménage ( c’est ironique aussi ! ,quoi que …)

          • Robert dit :

            Petaf,
            Défoulez-vous bien, vos propos successifs démontrent que c’est ce que vous faites le mieux ici.
            Et je ne suis nullement susceptible, ce qui permet à certains qui n’ont pas réussi à fournir d’arguments dignes de ce nom de revenir sous un autre pseudo tenter leur chance.
            C’est mon côté social ! 🙂

    • Électeur dit :

      @ Tartempion
      Sur le principe, c’est vrai. Mais deux objections :
      .
      1) Du fait que les votants ont plus de dix-huit ans, ce ne sera guère significatif. Au contraire : plus que dans l’intérêt national, beaucoup de vieux-cons voteront « oui » dans l’idée que « les jeunes, ça leur fera les pieds ».
      .
      2) De nos jours, le principe du référendum est mis en échec par la malhonnêteté de la classe politique parce qu’elle tient compte du résultat seulement quand ça lui plaît = plaît à ses sponsors.

  15. MAS 36 dit :

    Quand on voit l’état des logements étudiants gérés par le CROUS, quand on voit les difficultés des apprentis pour trouver un logement décent durant leurs stage en entreprise, on se dit qu’il y a d’autres priorités que ce SNU.

    En revanche pour les récents immigrés clandestins là il y a de l’argent pour les loger et les nourrir. Sans parler des forces de l’ordres détournées de leur mission de sécurité publique pour canaliser ces jeunes hommes plein d’énergie.

    J’oubliais n’avons nous pas une dette de 2 200 milliards d’euros ?

    • Pascal (l'autre) dit :

      2200 milliards d € de dettes et championne des prélèvements dans la C. E. Remarquez pour une fois que le France est première!

  16. Robert dit :

    Pour un service national, il faut la conscience d’être un peuple, et pas des communautés, des groupes d’intérêts divergents voire conflictuels sur le même sol.
    La nation, c’est un peuple sur une terre avec une histoire commune.
    Sur le principe, je ne vois pas de raison d’y être opposé, mais reste à savoir le contenu et l’esprit.
    Des cours d’alphabétisation, de discipline, de secourisme, apprendre à conduire, la vie en groupe avec ses règles, cela peut être positif.
    Mais qui va les encadrer et qui va y participer ?
    Ils font comme si on venait d’arrêter le service et qu’on le reprenait au même endroit avec la même population. Comme si les bouleversements survenus depuis n’avaient jamais existé.
    Cette initiative soit s’avérera impossible à mettre en oeuvre soit elle ne servira qu’a endoctriner un peu plus les jeunes à la pensée unique.
    Ceux qui aiment la France et le drapeau peuvent s’engager, il suffit d’améliorer ce qu’ils vont y trouver pour qu’ils ne quittent pas aussi vite qu’ils y sont rentrés. Et nombre d’autres service existent à leur disposition.
    Pour les autres, travail d’intérêt général, apprentissage des fondamentaux de la vie en société, camps scouts à la dure, ou les premiers peuvent aussi être concernés.
    Question à cinq zeuros, service national universel, cela veut dire service international, mondial, parce que tout le monde il est français ?
    Alors, cela n’a plus rien du tout à voir avec une nation, mais avec un endoctrinement idéologique mondialiste.

    • CBV87 dit :

      Ça, c’est une vision qui n’est pas nouvelle selon laquelle le rôle de l’État est de servir de lien entre toutes les composantes de la société, de faire que la Nation soit ainsi un faisceau. Si j’ai bien compris ce que vous écrivez, sachez que cette façon de voir les choses apparaît dans les armoiries de la République française.
      Ailleurs, l’idée que le rôle de l’État est d’être le lien entre toutes les composantes de la société, de faire de la Nation un faisceau, ce fut le fond de commerce d’un mouvement politique italien à partir de 1922. Les partisans du « faisceau » étaient naturellement nommés « les fascistes ».

      • Robert dit :

        CBV87,
        Ce que je dis de la nation et du peuple vous semble si étrange, choquant ?
        Expliquez-moi ce qu’il y a de subversif, « fasciste », ou fallacieux, dans mon propos ?
        La nation n’est pas un peuple sur une terre, ou est le problème ?
        Je n’ai nulle part parlé de l’Etat qui sert et non asservit.
        Tout ce qui divinise l’Etat et met sous surveillance la liberté individuelle, contrôlant tout entre l’individu et lui m’est contraire à ce que je défend, qu’il soit fasciste ou républicain, deux filles d’une même mère. C’est précisément ce que je reproche, peut-être à tort si l’idée en est différente, à ce projet, même s’il est en vue d’une dissolution dans un magma mondialiste pour nos élites. Tout ce qui divise, oppose les personnes réduites à des individus pour n’avoir que l’Etat providence face à eux m’est absolument étranger. Une communauté naturelle de destin, une amitié, incarnée dans un peuple, voila la nation, ni un absolu ou une finalité à laquelle tout soumettre. Je crois en Dieu pour mon salut éternel pas au sauveur suprême en vue de l’avènement d’une société terrestre parfaite, et à une saine distinction du spirituel et du temporel, pas une confusion laïciste ou cléricale. Je ne suis pas nationaliste, notion d’origine révolutionnaire divinisant la nation, mais catholique et patriote. Vous prenez appui sur le fait que je parle des communautarismes poursuivant des intérêts contraires ou différents du bien commun? Je n’ai pas parlé d’Etat mais d’une nation et d’un peuple que l’Etat doit servir pas asservir.
        Expliquez nous ce qu’est une nation, un peuple selon vous ?
        Le fascio est le faisceau des licteurs romains de l’antiquité, comme le reprend d’ailleurs la république dans ses symboles, le droit est dans l’Etat pour résumer. Sauf que la légitimité de ce droit ne vient pas de l’Etat en lui-même mais de sa délégation consentie par le peuple au service de sa nation et de Dieu.
        Le fascisme est un régime révolutionnaire, autoritaire et totalitaire qui voit tout par l’Etat et pour l’Etat, condamné par une encyclique du pape Pie XI.
        Confondre la nation et l’Etat penche du côté d’une vision « fasciste » ou républicaine de l’Etat , non ?
        Alors, dites-nous votre définition de la nation et d’un peuple, de l’Etat ?
        Visiblement, vous m’avez mal lu et compris.

        • petaf dit :

          visiblement le robert a du mal à se faire comprendre , c’est comme ça quand on est déconnecté de la réalité …

          • Robert dit :

            Petaf,
            Déconnecté de la vision idéologique de certains, qu’ils peuvent finir par confondre avec la réalité, plus sûrement.

  17. ScopeWizard dit :

    En attendant , nous avons droit à un paquet de nouvelles économiques particulièrement inquiétantes …
    .
    Les banques centrales augmentent les taux d’ intérêts , le Bitcoin se casse la gueule ( prévisible surtout depuis que Nabilla s’ en est mêlé de façon assez pignolesque ou comment se vautrer lamentablement de tout son long sur la bulle spéculative d’ une monnaie virtuelle sans contrepartie ) , le Dow Jones dégringole alors qu’ il était très haut … Hmm , le crack financier n’ est plus très loin … en tous cas , le scénario en cours en annonce les prémisses ….
    .
    Ben oui , les arbres ne montent pas jusqu’ au ciel …
    .
    2008 … 2018 ? Possible !
    Chute prévisible du CAC 40 , chute de l’ immobilier , impossibilité de continuer à augmenter les impôts ( bon ça c’ est bien ) , augmentation exponentielle de la dette , etc …
    .
    Allô , président Macron ? Qu’ est-ce que vous valez au juste sur le plan économique ? Non , parce que là il va bientôt falloir songer à se retrousser très sérieusement les manches … quitte à devoir plonger les mains dans le cambouis jusqu’ aux épaules …
    Alors , votre service à la gomme … vous risquez de devoir l’ effacer et le reporter aux calendes grecques beaucoup plus vite que vous ne le pensez …!

    • ScopeWizard dit :

      Et puis n’ oublions pas le prix du pétrole qui grimpe lui-aussi … avec l’ hiver qui risque jeter un froid assez glacial ; espérons qu’ il ne dure pas et que rien ne se passe d’ ici là !
      Quoi qu’ il en soit , il faut dès aujourd’ hui surveiller les réactions des investisseurs des diverses places financières et boursières de la planète qui vont nous donner de bons indices qui devraient permettre d’ anticiper quelque peu et de préparer le terrain si un nouveau crack s’ annonce …. mais tout va dépendre du comportement du Dow Jones …
      .
      Donc , à suivre et de très près …
      .
      Perso , je ne suis pas rassuré , très loin de l’ être même … Nous verrons bien ; en attendant essayons d’ éviter les discours anxiogènes , la situation l’ est suffisamment par elle-même !

  18. milouf dit :

    Allez !
    Je pense que tout cette histoire sert à deux choses : donner du grain a moudre au militaires tout en faisant du populisme auprès de la droite et du 3eme âge…
    Tout cela finira au pire en un remplacement de la JDC par une PMD généralisée de 5 a 10 jours au pire… L’essentiel sera de faire croire a tout le monde que Macaron AGIT ! Exactement comme la limite a 80, inutile, mais Visible ! 100% succès de com’ !

  19. Thomas dit :

    @ milouf
    Je crois comme vous que tout ça est fictif (donner du grain à moudre et faire de la démagogie, comme vous dites).
    L’on est très loin de considérations d’intérêt national.
    .
    Mais si de telles considérations existent quand même, Macron et les opportunistes de LREM feraient bien de comprendre que plus personne ne croit à leur sincérité.
    Et de se rappeler que les militaires sont des gens de fidélité, peu susceptibles de changer d’avis sans solide motif d’en changer.