Une partie de la logistique de la Défense belge sera assurée par le secteur privé

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

62 contributions

  1. Tyrion dit :

    Confier une partie de la logistique à une société privé c’est vraiment du n’importe quoi… le gouvernement belge est tombé bien bas.
    Il peut s’attendre a des couacs et surtout à une possible infiltration d’espions étrangers.
    Si une armée ne maitrise pas l’ensemble de sa logistique c’est le début de la fin.

    • Bouli dit :

      entièrement d’accord ! et c’est le gouvernement le plus à droite que le pays ait connu depuis longtemps qui le fait

      mais à croire qu’ils y comprennent mieux aux intérêts de leurs amis patrons que de ceux d’une armée. Pour une armée TOUTE activité fait partie de son coeur de métier TOUT. La bouffe par exemple, y a-t-il quelque chose de plus important ? et en cas de guerre, on amène des civils sur le champs de bataille ? et si un ennemi empoisonne les portions ? complètement débile

      la seule sous-traitance que je peux accepter, c’est celle qui serait confiée à des armées alliées

  2. Kellermann dit :

    La donne disponibilité fait la force des armées. Une bonne disponibilité n’a pas de coût. Cf les coûts exorbitants du « contracting » à la sauce US ou britannique. L’armée belge va donc continuer à s’affaiblir. Enfin comment s’assurer qu’un soldat monte bien la garde en opérations si on ne peut le faire en temps de « paix » ? Des manœuvres de contrôle de la garde ?

  3. who? dit :

    en France on fait pareil.
    .
    Primo/ les contrats sont fait de sorte que les sociétés se gavent, surtout avec les prestations hors forfait. De plus, la qualités des services rendu reste plus qu’a désirer. L’externalisation coute bien plus cher que ce soit à courte ou longue durée.
    .
    Secundo/ à l’époque du terrorisme et de l’espionnage, c’est une hérésie d’externaliser autant. Ceci est le gros point vulnérable des armées. C’est précisément par ce point que l’ennemi peut nous vaincre.
    .
    Tertio/ le but étant faire des économies, il suffirait de dépenser l’argent intelligemment, chose qu’en France nous ne savons pas faire. Exemple: avec l’abandon de la construction de l’aéroport de Nantes, l’état doit dédommager Vinci à hauteur de 350 million d’euros.
    On retrouve de pareille situations d’argent gaché dans des projet abandonné, la destruction de matériel en parfait état lors de la fermeture d’une base ou d’une caserne, la rénovation inutile des infrastructures avant la fermeture d’une base ou d’une caserne, et j’en passe.
    Croyez moi, un miliaire gagnant 1500 euros/mois coutera moins cher que la prestation d’une entreprise qui paye ces salariés autant. C’est logique et mathématique.

    • auxsan dit :

      alors déjà vinci est pas con s’il veut des nouveaux marchés et notamment celui de Nantes et récupérer Paris il va faire profil bas. en plus il n’y a pas eu un seul coup de pelleteuse alors les indemnités … vont être minimes.
      vous avez raison ça coûte moins cher un militaire pour de la garde mais si vous recruter quelqu’un pour faire que ça et en lui promettant de partir guerroyer. dur dur.
      et puis vous parlez de la France le sujet c ‘est les belges… pas la même culture, pas la même armée, pas le même budget, pas la même réflexion.

      • who? dit :

        peut importe le pays, si ça coute moins cher, hé bien ça coute moins cher !

        quand à vinci on en reparlera mais ils vont pas lâcher un billet comme ça, ils seront forcement gagnants et nous perdant

    • claude dit :

      Non… un militaire qui gagne 1500 coute 2 fois plus cher qu’un civil payé au meme prix.

      • who? dit :

        oui d’accord….
        ex: UNE prestation par une entreprise pour un cout de 10000€
        La meme prestation par trois militaire (inclus: matos et main d’oeuvre) cout 3300 €

        le fait maison coutera toujours moins cher, surtout quand c’est bien organisé.
        Sans compter la qualité qui est bien souvent supérieur que celui fourni par une entreprise qui s’en tape.

      • Nauatg dit :

        ???
        Ah bon?

        • claude dit :

          Ben oui… au salaire du militaire faut rajouter les 2 mois congés et l’énorme retraite au bout de 25 ans de service… contre plus de 40ans pour un civil soit quasi le double.

    • R2D2 dit :

      petite erreur de raisonnement: le but n’est pas d’avoir quelque chose qui coute moins (meme si c’est la raison qui est donnée) mais de déplacer d’une ligne comptable à une autre des dépenses…Ce qui permet ensuite d’améliorer tel budget ou tel indicateur.
      .
      Dans le privé en ce moment cela a pour effet de voir des grands groupes ou des banques vendrent leur immeubles et ensuite d’en devenir locataire…

    • TINA2009 dit :

      Bsr DE WHO !

      Vous avez tout résumé : Je ne peut être que OK avec vous !
      Que les choses soient claires : Nos représentants politiques, quelquesoit les pays européens et du continent nord-américains obéissent à une minorité de personnes, qui ont exigé , depuis plusieurs décennies de récupérer un maximum de marché pour tout les marchés dit  » Publics » . Donc —-> Externalisation .
      Ca me fait penser 2ème moitié du XVIII ème siècle et début du XIXème siècle, ou des ENFOIRES D’AFFAIRISTES s’en sont mis plein les poches sur le compte de l’état ( normal, elles occupait des postes « bien positionnés » ou disposait d’intermédiaires bien  » positionnés et disposés » . Citons pêle-mêle : VOLTAIRE et TALLEYRAND !
      Les EUROPEENS Politiciens ont de nombreux AMIS, à qui ils doivent leurs places : Ces mandants sont des affairistes- Richissimes mandants …
      Au final, comme vous le dites Mr DE WHO, CA VA NOUS coûter beaucoup plus cher : MACRON a raison dans son dernier discours : Il ne faut SURTOUT PAS POURSUIVRE LA LENTE EROSION de l’equipement de nos armées . PARLY ET MACRON ont raison : La disponibilité doit être amélioré ….. Qui va le plus profiter de « L’EFFORT BUDGETAIRE » ???? Allez , un petit effort….. !

      • who? dit :

        c’est Who tout court…

        Macron est comme les autres. Le soutiens et le reste sera externalisé

  4. MD dit :

    Au XVIII ème siècle déjà le charroi , le transport du matériel lourd et la fourniture des approvisionnements avaient été confiés à des entrepreneurs privés qui s’enrichissaient très bien. Alors confier la logistique au secteur privé sera sûrement un très grand progrès ! Ce qu’il y a de remarquable dans l’histoire , c’est que les politiciens , et aussi malheureusement des militaires, ne l’étudient jamais , et qu’ainsi les erreurs du passé seront toujours répétées.

    • petitjean dit :

      « aussi malheureusement des militaires »
      les militaires sont aux ordres des politiques, même si ceux ci sont des traitres à la nation, à la patrie !……..

      • MD dit :

        Les militaires sont , du moins dans dans les  »démocraties », effectivement aux ordres des politiques. Mais ils n’ont aucune raison d’être à leurs bottes quand ils font des c..s , à moins d’être des c..s eu x aussi , ce qui , dans ce cas, est un argument tout à fait valable pour justifier leur attitude.

    • kellermann dit :

      Relisez l’histoire de France SVP. Napoléon est contraint de créer le train des équipages parce que les bœufs du privé ne suive nt plus 🙂

  5. arnaud dit :

    Depuis le temps qu’on externalise, les coûts des minsitères de la défense n’arrêtent pas d’augmenter.
    Est-on bien certain que dans la durée, ces externalisations sont aussi rentables et économiques qu’on le prétend ??

  6. Myshl dit :

    Rien que de très normal et logique au fond… Au fond…
    Puisque les membres de l’OTAN sont des sous-traitants DU membre de l’OTAN,
    comprenez que les membres de l’OTAN sont sous-traitants des USA,
    ben les membres font ce que fait leur maître, ils sous-traitent, ils externalisent.

    Grosso merdo la Défense est privatisée un peu partout dans l’OTAN,
    y compris en France.

    Entre les SMP pour l’opérationnel obscur et les sous-traitants pour le soutien,
    le coeur de métier restera seul: Plus de bras, plus de jambes, plus de têtes.

    Mais bon, faut rentabiliser de bas en haut, économiser ici pour acheter là ce que les usaméricains veulent qu’on achète. Faut soutenir l’industrie usaméricaine, et obéir à l’hégémonisme usotanien, militaire et géopolitique…

    En France, qu’attend-t-on, et en Otanie, qu’attend-ton pour confier la SIMMAD ici, la NAMSA là, l’EATC là-bas… A Amazon…

    Des veaux, les membres de l’OTAN sont une légion étrangère au service des USA, et des contributeurs dociles aux programmes militaro-industriels des usaméricains.

    Ce qui se passe est l’asservissement de pays soi-disant libres qui remettent leur Défense dans les mains du privé, sur injonction du maître usotanien, donc usaméricain.

    La Liberté pour les USA,
    l’a-liberté pour leurs nains de sbires…
    Pitoyable, lamentable.

    • Le Breton dit :

      C’était un peu pareil avec les liens particuliers que la Russie soviétique entretenait avec les républiques soviétiques de l’union, n’est-ce pas Dimitri Myshl ?

      • ScopeWizard dit :

        Il est super cet argument !
        .
        Et donc , après avoir dénoncé et combattu pendant des décennies ce genre de mise sous tutelle , il serait aujourd’ hui normal que leurs éternels rivaux et adversaires en fassent autant ??
        .
        Voilà qui est amusant …

    • eric dit :

      Les armées européennes membres de l’Otan sont équipées très majoritairement de matériels militaires… européens. Ce qui contredit parfaitement votre diatribe. Jetez donc un coup d’oeil à l’inventaire de l’équipement militaire belge…

      • ScopeWizard dit :

        @eric
        .

        Certes ! mais développés par qui , avec l’ aide de qui ? Premier point .
        .
        Pourquoi le Rafale ne se vend-il pas en Europe ? Second point .
        .
        Sur certains marchés , notamment les plus importants tel celui des avions de combat , ne vous faites pas de bile , c’ est bel et bien le matériel américain qui s’ impose , OTAN oblige …
        .
        La Belgique n’ est plus que l’ ombre d’ elle-même mais ne vous faites aucun souci , elle a quand-même trouvé le moyen de se payer le F-35 … en 20 exemplaires de moins comparé au F-16 …
        .
        Ah oui , j’ oubliais ; le F-35 a été choisi par les Pays-Bas ( le côté flamand ) et c’ est le meilleur avion de combat du Monde qui permettra à ses utilisateurs de faire tellement plus de choses dans les conflits à venir auxquels ces deux pays vont sûrement tellement être amenés à participer , en tous cas beaucoup plus que ces fainéants de français jusqu’ à présent ….
        .
        Alors , tout est dit !

  7. Myshl dit :

    Y’a un truc que de longtemps on considère comme négligeable,
    et qui est une porte d’entrée formidable à une agression terriblement efficace.
    Pour pas cher.

    La bouffe. Vous voulez empêcher les fantassins de marcher, les chars de rouler, les navires de naviguer, les avions de voler. Vous tracassez pas, n’achetez pas des armes qui vous rendraient traçables, prenez le chemin de la bouffe, et attaquez vous tranquillement au transit…

    La bouffe na jamais été considérée comme cible justiciable d’une ZMS,
    même que sur certaines bases on va bouffer dehors…

    En 1967 l’aviation israélienne (Guerre des six jours) a détruit en Egypte un max d’avions,
    et aussi tué un max de pilotes entrain de déjeûner au mess après l’alerte de l’aube. C’est de l’Histoire.

    Depuis, plus besoin de bombarder des mess, suffit d’y faire entrer une bonne gastro.
    La porte d’entrée: L’externalisation.
    Il y a peu d’années une base en France, métropolitaine, a renoncé aux décollages,
    cause d’une infection gastro carabinée. Une base entière éteinte, la chasse d’eau…

    Tout ça pour dire qu’il faut bien faire gaffe à ce qu’on externalise.

    Aux Belges, que j’aime comme très proche voisin: Que vous soyez un « Petit pays » ne vous dispense pas de réfléchir à être un exemple pour les autres. « On a toujours besoin d’un plus petit que soi. » Donc pensez bien, calculez mieux que vous ne comptez, et faites bien attention à rester libres et pas seulement un rouage. Tiens ça ressemble à une déclaration d’amour…

    • TINA2009 dit :

      Bsr MYSHL !

      – Merci .
      – Souhaitons que vous soyez entendu , par des personnes qui se regroupent suffisamment nombreux et équipés pour stopper la mise en oeuvre de cette action supplémentaire !
      – On peut déjà faire du nettoyage avec le  » conseil des sages  » et  » la commission « ….. Et le « conseil des ministres  » et La « BCE », Et puis , pour ce qui nous concerne l’  » EUROCORPS », idéal pour les pré-retraités européistes – mondialistes.
      – Et puis la PANEUROP nous permettra de mettre un terme à cette stratégie adoptée pour la quasi totalité de gestion et prise en étau de nos armées . L’AUTRE , à travers toutes ces institutions/organismes a bien gangréné nos sytèmes nationaux et régionaux …
      – Et , j’en connais 1 – Macron -, qui , pour cela , va recevoir une distinction CHARLEMAGNE en mars prochain, pour avoir bien oeuvrer toutes ces années pour l’avènement de la structure mondialiste de l’europe, quelque soit le domaine considéré… ET TOUT PARTICULIEREMENT LES ARMEES . Nos valeurs, Nos fonctions , nos missions, tout est bafoué!!!! Quelle traîtrise !

    • tschok dit :

      @Myshl,
      .
      Pas la bouffe, la flotte.
      .
      Voir article DSI sur l’approvisionnement en eau potable des forces.
      .
      En réalité, la bouffe, ce n’est pas trop problématique. Mais la flotte, c’est une autre paire de manches.
      .
      Sinon, ce que vous décrivez, c’est une attaque bactériologique. On ne peut pas dire que le sujet soit vraiment nouveau.

      • ScopeWizard dit :

        @tschok
        .

        Sauf que ce n’ est pas une question de « nouveauté » , c’ est une question d’ éventualité .
        .
        Cela étant , vous entendez beaucoup parler d’ attaques bactériologiques , vous ?
        .
        Pourtant le sujet est passionnant et particulièrement anxiogène ; ce doit être pour ça … à cause de ce petit côté anxiogène plutôt dérangeant que nos médias imitent les autruches …
        .
        @Myshl @TINA2009 @tschok
        .
        En réalité , les armes bactériologiques sont les pires de toutes car en l’ absence de traitement préventif efficace ou tout simplement si la médecine s’ avère impuissante face à un fléau de cet ordre , une attaque bactériologique suffisamment massive présenterait le risque extrêmement élevé de provoquer une quasi-extermination de l’ espèce humaine …
        .
        Scénario très probable en cas de propagation rapide :
        .
        Hôpitaux , cliniques , dispensaires totalement impuissants et débordés incapables d’ enrayer l’ épidémie qui ne cesse de s’ étendre , corps médical lui même touché et décimé donc une très importante diminution de l’ accès aux soins de toute nature , administration , personnels d’ infrastructures vitales dans les domaines des transports , des approvisionnements et de la distribution de ressources énergétiques atteints , personnels de protection et de secours aux populations ( police , pompiers , secouristes ) idem , agriculture au ralenti voire stoppée net , centres commerciaux et commerces d’ alimentation pris d’ assaut , plus d’ essence , plus de gaz et au final plus d’ électricité , personnels des centrales nucléaires ( et autres ) confinés subissant les mêmes privations , interdiction formelle de franchir certaines frontières voire de simplement se déplacer , isolement , pillages , tueries de masse , effondrement général du taux de natalité , plus d’ émissions radio , TV , plus d’ internet , etc etc etc … Le chaos total !
        Une étude assez ancienne , je ne me souviens pas en détail , avait évalué de 500 millions à 1 milliard le nombre de morts dans les trois à six mois suivant une telle attaque …
        .
        Imaginez les effets de cette saloperie sur 1 an … sur 2 ans … et l’ Homme n’ hésite pas à « jouer » avec cette merde soit-disant pour se défendre et dissuader un éventuel adversaire encore de nos jours …
        .
        Il est vrai que cette arme fait rêver … anéantir son ennemi persuadé que les microbes resteront confinés et s’ arrêteront aux frontières … a tout de l’ arme parfaite …
        .
        Vous parliez de nouveauté ?
        .
        Petite précision :
        .
        Les armes de destruction massive ( ADM ) se caractérisent par le fait qu’ elles sont avant-tout conçues pour occasionner le plus de dégâts et/ou de morts possibles sur de vastes zones contrairement aux armes conçues pour effectuer des frappes ciblées ! MAIS toute arme assez puissante utilisée en un lieu suffisamment confiné et peuplé est bien-évidemment en capacité de tuer énormément d’ individus ALORS QUE l’ ADM utilisée dans les mêmes conditions fera les mêmes dégâts en ce même lieu MAIS paradoxalement , à condition d’ y prendre garde toutefois ( pas évident ) , ses effets n’ iront guère au-delà …… Bon , pas dans le cas d’ une explosion nucléaire , cela va de soi …
        .
        Ce qui ne signifie pas pour autant que les armes destinées aux frappes ciblées soient exemptes de capacités ADM … En effet , certaines zones touchées par des prétendues ou supposées ADM ne le sont pas toujours car certains composés explosifs utilisés dans la confection des bombes contiennent des substances qui en se disséminant , en se dispersant dans l’ air et le plus souvent en s’ y brûlant ou s’ y chauffant , dégagent un mélange de gaz très toxiques , gaz capables par leur seule inhalation de tuer sur un assez vaste périmètre alentour …
        Il en va de même dans la composition du comburant de certains missiles …
        .
        Il me paraissait important ou utile de le préciser …

        • tschok dit :

          Certes, certes.
          .
          Mais enfin bon, les pertes dépendent de la nocivité de l’agent toxique. Myshl parlait de la gastro et évoquait la possibilité d’une attaque par contamination de l’alimentation.
          .
          Ce n’est pas tout à fait l’apocalypse. Mais c’est gênant quand même.

          • ScopeWizard dit :

            Disons que j’ ai un peu élargi le débat afin de faciliter le transit … 😉

  8. Auguste dit :

    Securitas AB ou Securitas SA?.Quoi que les clients à l’embauche ne doivent pas varier de beaucoup.

  9. Clavier dit :

    La Défense belge est en train de sombrer….
    Evitons de faire comme eux !

  10. tartempion dit :

    C’est Napoléon qui a mis un terme à cette pratique sauf que récemment , sous Sarkozy ,le programme dénommé capacité additionnelle par l’externalisation des services à vu le jour en 2011. Conduit par l’économat des armées , un établissement public industriel et commercial placé sous la tutelle de l’état major des armées , une entreprise minée par les rivalités internes dont la capacité d’action s’est rapidement démontrée insuffisante .En Afghanistan par exemple , l’économat des armées a été contraint de nouer un partenariat avec la Sodexo du fait de l’étroitesse de ses moyens financiers humains ,logistiques etc……Depuis le début de cette expérimentation , cet organisme s’est fait remarqué par une grande improvisation en particulier l’absence de méthode d’exploitation uniformisée sur les sites confiés comme sur l’opération sangaris , barkhane ou Sabre .A titre d’exemple depuis 2011, rien n’a changé , les mêmes problèmes d’approvisionnement subsistent alors que la prestation n’a cessé de régresser et que les coûts refacturés au ministère de la défense ont eux explosé. La plupart des cadres et employés sur les OPEX sont d’anciens militaires qui , bien qu’ils soient civils ont recréer un véritable mille-feuilles administratifs et un mode de fonctionnement « militaire » avec toute les lourdeurs que l’on peut imaginer .Une structure minée par les rivalités internes , les baronnies , les petits arrangements et les nombreux dossiers de contentieux initiés au conseil de prud’hommes de Bobigny par d’anciens collaborateurs excédés de la précarité de leur situation dont certains ont cumulé jusqu’à 30 CDD ….Une véritable régression qui se conjugue avec une perte de compétence pour l’ armée de terre qui au Tchad par exemple serait en grande difficulté et incapable de faire face à une soudaine réversibilité .Pour autant , l’externalisation des taches ancillaires passent forcément par le privé mais par des sociétés capables financièrement et techniquement d’établir des camps militaires dans des délais très courts avec des ouvrage de génie dans n’importe quel point du monde , d’assurer conjointement avec l’armée la gestion des camps comme cela s’est fait en Irak , en Afghanistan , à Djibouti en Somalie ,au Kosovo etc… par des groupes solides comme KBR , CIS , SODEXO , STERLING etc…

  11. DRAILLET dit :

    Que vont ils faire avec 25000 soldats ,des trois armées ?????

    • TINA2009 dit :

      De la Chair à Canon , au service des mandants de nos représentants politiques , représentants des organismes et institutions de tous domaines considérés.

    • Bouli dit :

      y en avait encore 40 000 il y a un peu plus de dix ans, et l’armée était déjà professionnelle

      notre nombre de militaires ne cesse de s’éroder, soit disant pour un meilleur équipement mais en vrai, c’est surtout parce que le budget militaire n’a cessé de baisser (en valeur réelle) depuis la fin de la guerre froide

      le gouvernement actuel a promis d’augmenter les moyens et a commencé par … des économies, une diminution du nombre de miliataires, augmmentation de l’âge de la pension, etc … droite / gauche même combat anti militariste dans ce pays 🙁

  12. petitjean dit :

    Des troupes au feu, sans logistique robuste derrière, sont condamnées à perdre et à mourir !
    je n’ai plus les ratios mais pour un homme au feu, il faut derrière X personnel
    alors, qu’est ce que les Belges entendent par logistique, quel périmètre, quels moyens ?

    • Pathfinder dit :

      @petitjean
      Il n’y a pas vraiment d’impératif, mais plutôt des logistiques qui suivent les doctrines. avant les années 2000, l’Europe avait environ 3 personnes à la logistique par combattant, là où les US en était à 10:1. Mais ces derniers ont une industrie plus spécialisée, même dans le domaine civil – plusieurs facteurs sont liés.
      .
      La logistique est cruciale, et il n’y a pas de nombre d’or. Une unité de guérilla vit en partie sur la population (par choix ou non); elle ne suit donc pas le même schéma, mais conserve une certaine capacité de nuisance.

  13. petitjean dit :

    le QG de l’OTAN est en Belgique, à Mons précisément, et ça rapporte beaucoup aux Belges !
    alors………

    • Bouli dit :

      ha bon, ça rapporte quoi ? en impôts que dalle, en tout cas, et pourtant il faut bien leur offrir tous les services publics comme pour n’importe quel habitant

  14. petitjean dit :

    pardon c’est encore moi
    un souvenir qui me revient :
    Obama, durant son mandat menaçant la Belgique de déplacer le siège de l’Otan. Je ne sais plus dans quel contexte
    Mais les Belges se sont tout de suite couchés………….

    • Bouli dit :

      ça devait être dans vos rêves 😀

      et attention à ne pas confondre le QG de l’OTAN (Shape, près de Mons) et le siège de l’OTAN (à Bruxelles)

  15. personne dit :

    Pour assurer la PROTECTION et la surveillance de la caserne de Heverlee (bataillon de chasseurs à cheval et forces spéciales) la société de sécurité privée Securitas est équipée des quels armements en cas d’attaque de nuit et en plein weekend : mitrailleuses FN Minimi, MAG M2, fusils d’assaut FNC, SCAR, F2000, ou P90, Uzi, Five seven ?

    • GHOST dit :

      « SECURITAS »

      Pas si privée comme entreprise..En Suède, cette entreprise recrute souvent des ex membres des forces spéciales pour le contrat touchant la protection des ministères. Ayant été des membres des forces spéciales, ils offrent des garanties sur le plan sécuritaire. Des jeunes gens robustes qui ont été dans des missions secrètes en Afghanistan sont certainement fiables s´ils doivent assurer la garde d´une base militaire..
      Nous serons pas surpris que les équipes de Securitas en Belgique possedent le même profil que ceux de la Suède.

      • Bouli dit :

        en Belgique, la loi sur la sécurité privée, de mémoire, n’autorise pas le port d’armes

        mais ils l’ont peut-être modifiée préalablement à cette privatisation

        en tout cas, la question des armes est pertinente

      • personne dit :

        Bonjour,

        Ces personnels sont armés en Suède ?

        • Pathfinder dit :

          @personne
          Ils peuvent l’être, mais ne patrouillent pas armés – à ce que je sache.
          .
          Note au passage, ce n’est pas Securitas qui a les contrats pour les sites les plus sensibles, et je ne suis pas sûr que cette entreprise attire les profils avancés par @Ghost.
          Securitas a en revanche (et ce depuis plusieurs années) obtenu d’effectuer des patrouilles en ville, en renfort de la police.

  16. Plusdepognon dit :

    Avez vous vu passez l’article sur le PFAF (plates formes acahat finances) et le le marché de gardiennage de 360 millions concernant certaines emprises militaires en France a partir de 2018 ? J’ai beaucoup ri en voyznt cet appel d offres alors que nous attendions le degel 700 petits millions pour boucler 2017… Le gardiennage coûte cher et il faut avoir les moyens d externaliser le soutien tel que penser et répéter depuis l’année 2000 et la LOLF (loi organique relative aux lois de finances de 2001). Et pourtant ca en excite des costumes-cravates qui sont prêt à se vendre au plus offrant: http://www.ifrap.org/etat-et-collectivites/pistes-de-reformes-pour-la-defense-nationale . Qui s’enfuirait à la vue du moindre danger…

  17. Pathfinder dit :

    La question d’extérioriser un service ou une production doit avant tout être définie par la qualité et les délais nécessaires, plus que par le prix (même si ces 3 éléments sont toujours liés). Il n’est jamais moins cher d’extérioriser… mais il n’est pas toujours donné d’assurer soi-même toutes les prestations nécessaires à la bonne marche de son organisme. Ce qui est valable autant pour le privé que pour le public.
    .
    Ce qui est présenté comme moins cher, c’est de se débarasser des coûts fixes comme les salaires, les machines, les locaux, etc. mais quand la compétence est au rendez-vous, ces coûts restent souvent gérables.
    .
    Le danger de ces extériorisations à outrance est qu’à terme, l’organisme en question perd le Savoir. En premier lieu le savoir-faire, et ensuite les connaissances nécessaires pour bien orienter ses commandes et la gestion des prestations entre elles. Et plus il y a des services extériorisés, plus tout doit aller vite… et moins ca marche. Le « molo » est plus rentable que tous les « yaka » les « faukons » réunis.
    .
    Un exemple concret est la firme Husqvarna qui a fini par faire revenir des unités de production, parce que la qualité avait chuté au niveau des salaires « outsourcisés » . Un autre exemple, tout aussi concret, est l’incapacité des administrations à gérer les infrastructures et des services publics, car ils n’ont plus les pieds dedans. Ils ne savent plus, et ne même savent pas qu’ils ne savent plus. Et ces petits « Eloïs » beuglent sur les bas échelons quand il écopent du résultat qu’ils méritent…

  18. Sam dit :

    Donc ils ont du mal à se payer la bouffe mais ils comptent acquérir du F-35…

  19. JA dit :

    La France a précédé les Belges et depuis longtemps ! Et ça concerne notamment la base militaire la plus sensible du pays. On veut parler de la base navale de Brest qui abrite les installations de la Force océanique stratégique. Les entrées de la base sont en effet sous gardiennage privé via quelques vigiles formés à la va-vite, nullement armés et pour beaucoup d’entre eux sans la moindre culture militaire ni la moindre sensibilisation au caractère ultra-sensible des installations dont ils surveillent les accès. C’est une faille majeure de notre défense nationale.

    • Myshl dit :

      Je ne vous crois pas.
      Si les entrées de la base sont confiées au privé,
      il m’étonnerait qu’on entre dans les points névralgiques comme dans un moulin.

      Les comptables probablement gèrent l’accès au site entier, il faut « économiser »,
      mais AlFusCo certainement est regroupé et interdit plus que jamais l’accès aux points névralgiques.

      Sur les bases aérienne on connaît ça. Des écolos peuvent entrer comme il y a peu à Marsan, rien qu’en franchissant les grillages, mais gare à eux s’ils tentent seulement d’accéder là où faut pas.

      De toute façon, la délégation du filtrage/défense/protection nous vérole de longue date:

      J’ai connu des bases dont l’accès sol était confié aux fuscos. J’ai passé de longues minutes à la queue-leu-leu pour entrer (C’était à Reims), avec face à moi dans l’axe un VAB avec son canon approvisionné bien vers moi… Et j’avais confiance.

      Puis j’ai connu des bases « filtrées » par la Gendarmerie de l’air… Déjà une sous-traitance.
      Vu qu’on avait plus peur de leurs carnets à souches que de leurs PA, dont je ne me souviens même pas, c’est dire…

      On continue vers le a minima. Du privé sous-traitant pour l’accès aux sites, soit.
      A condition que les points névralgiques restent confiés à des pros, des fuscos. MAIS…

      A condition AUSSI qu’on redéfinisse ce qu’est un point névralgique,
      et que le gugusse entré par le sous-traitant gardien, ou le gendarme au carnet,
      que le gugusse ne puisse pas entrer dans les points névralgiques.

      Le ré-échelonnement du filtrage, par économie, peut et doit mieux protéger les points névralgiques,
      avec le personnel militaire ad hoc. Ce qui se passe je crois, j’espère.

      Mais purée, c’est l’occasion d’ajouter à la liste des points névralgiques ceux qu’on a laissés de côté quand les sites étaient exhaustivement protégés à la première frontière.

      Les cantines étaient relativement protégées quand les sites étaient protégées par des soldats.
      Elles ne sont plus protégées que par des « gardienneurs ».
      Il faut leur donner statut et moyens de points névralgiques. Et pas qu’en exercice.

      Et, juste en passant pour agacer, rapatrier à l’intérieur des bases les messes officiers qui existent encore au delà du grillage, dehors. Y’en a, et ils sont de si belles cibles…

      • ScopeWizard dit :

        Je confirme en tous cas que depuis au moins 2008 , certaines bases aériennes sont concernées par cette privatisation de leur gardiennage …
        À l’ époque , le savoir m’ avait faire un bond de dix mètres ! Mais bon , depuis , je suis retombé ; m’ enfin quand-même sur le coup ça fait tout drôle …

        • Robert dit :

          Et, accessoirement, qui fait le ménage, l’entretien, les gros travaux ?
          Parce que pour cela, il faut entrer sur site.

  20. tschok dit :

    La solution belge peut surprendre, mais après tout, pourquoi ne pas confier la logistique à une sorte d’Amazon militaire?
    .
    On commande un truc sur Internet, mettons un mortier de 120, et 24 heures plus tard, on est livré sur le champ de bataille par un mec à vélo. Ou un drone. Génial.
    .
    Vous imaginez des forces spéciales, paumées dans le désert? Ils leur manque un truc, par exemple des grolles neuves, ben il leur suffit d’avoir un accès Internet via la liaison satellite, ou même tout simplement leur smartphone, un numéro de carte bleue qui marche, et hop!
    .
    C’est comme ça qu’on gagne les guerres. Et si on ne veut pas tomber sous la coupe des Amerloques, on peut commander s’adresser aux Chinois: Alibaba, ça marche aussi très bien.

  21. Szut dit :

    Toutes les entreprises font ca, la logistique de la défense n’est pas une exception. C’est flexible et la concurrence s’exerce. L’ennui avec tout ce qui touche au service public, c’est que, on s’embarrasse d’une masse salariale beaucoup trop couteuse, invirable et sclérosée qui attend la retraite. Dans une vingtaine d’années, ca sera standard.

    • ScopeWizard dit :

      Szut
      .
      « on s’embarrasse d’une masse salariale beaucoup trop couteuse, invirable et sclérosée qui attend la retraite. »

      Non , pas tout-à-fait …
      .
      Toute la masse salariale comme vous dites ne présente pas ce profil et de loin … Maintenant , il est clair qu’ une partie correspond au tableau affligeant que vous en faites et nuit à ceux qui bossent du mieux qu’ ils peuvent , qui eux n’ en tirent aucun avantage contrairement à ceux qui les regardent faire …

  22. werf dit :

    Cette évolution est inéluctable, car les armées n’auront jamais la capacité logistique de déplacer des régiments, des FS, des blindés par avion, par train ou par camions sur des théâtres d’opérations à plus de 1000 km de la France. Il faut aussi remettre des attachés d’administration et des secrétaire administratifs sur tous les postes ( ministère, états majors, régiments etc…) qui sont occupés par des militaires. Ce sera la même chose dans la police et la gendarmerie. Leur place n’est pas dans un bureau mais dans les unités de terrain. Cela fera des emplois pour nos jeunes au chômage. cela peut se faire vite par l’augmentation des postes mis au concours

  23. Plusdepognon dit :

    Werf, le troll du mois !

    • werf dit :

      L’ancien monde c’est fini, pour les armées aussi, on ne peut pas tout avoi,r il faut faire des choix et les assumer. Quant aux « planqués », il faut les débusquer et les remettre dans le circuit vraiment militaire ou dehors…