Archives quotidiennes : vendredi, 19 janvier, 2018

Malgré l’avertissement de Damas, les forces turques bombardent le secteur d’Afrin, tenu par les milices kurdes

Il y a deux jours, le Pentagone s’est attaché à rassurer la Turquie au sujet de son projet qui, dévoilé le 14 janvier, viserait à créer, en Syrie, une force frontalière de 30.000 hommes, avec l’appui des milices kurdes syriennes, considérées à Ankara comme terroristes en raison de leurs liens avec le Parti des travailleurs

La France lance un groupe d’enquête sur l’utilisation d’armes chimiques en Syrie

Depuis novembre, le Joint Investigative Mechanism (JIM), c’est à dire le groupe d’experts des Nations unies et de l’Organisation pour l’interdiction des armes chimiques (OIAC) chargé d’enquêter sur l’usage d’armes chimiques en Syrie, n’a plus de mandat pour continuer ses activités, la Russie s’y étant opposée après la publication d’un rapport pointant la responsabilité de

Le commandant des opérations spéciales déplore le manque d’hélicoptères de transport lourd

Au début des années 2000, la France et l’Allemagne envisagèrent de développer conjointement un hélicoptère de transport lourd afin de remplacer les CH-53G Stallion de la Bundeswehr et de doter les forces françaises d’une capacité qui leur faisait alors défaut. Le principe de ce programme, appelé Heavy Transport Helicopter, fut ensuite confié à l’Agence européenne

M. Macron : « J’ai décidé d’arrêter cette lente érosion de nos capacités militaires »

Pour ses premiers voeux aux Armées, le président Macron a prononcé un long discours à bord du Bâtiment de projection et de commandement (BPC) Dixmude, à Toulon, ce 19 janvier. Dans la première partie de son intervention, au ton plutôt convenu, M. Macron a fait le bilan des actions menées dans le domaine de la

Environ 10% des militaires français déployés en opérations extérieures appartiennent aux forces spéciales

La Loi de programmation militaire (LPM) 2014-2019 qui s’achève a été favorable aux forces spéciales, même si des difficultés subsistent, notamment au niveau de leurs équipements. Au cours de ces dernières années, les unités mises à la disposition du Commandement des opérations spéciales (COS) ont vu leurs effectifs augmenter : +430 personnels pour l’armée de