Suède : Les civils vont recevoir un livret pour se préparer à l’éventualité d’une guerre

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

72 contributions

  1. Orion dit :

    Je prendrais bien un ou deux exemplaire!

  2. Jacot la paille dit :

    Et dans deux jours un bon attentat islamique….

  3. Bad Man dit :

    Un bon article nous permettant de découvrir le ressentiment des Suédois face à la Russie mais attention, comme en France, la Suède commence à se miner de l’intérieur par l’immigration sauvage.

  4. Raymond75 dit :

    Excellente initiative, qui devrait être faite aussi en France : la perspective d’une guerre semble devenue irréaliste pour beaucoup de nos compatriotes, et si elle se produisait, ce serait la panique générale. Savoir quel comportement adopter, que faire pour être utile, comment s’informer, comment réagir, savoir ce qu’il ne faut pas faire, connaitre les bases du secourisme, permet de garder (un peu plus) son sang froid. Et cela n’a rien à voir avec un esprit nationaliste et agressif.

    • Paleo dit :

      Et surtout trouver une prise pour recharger son smartphone. ^^

    • Pravda dit :

      Les mentalités évoluent doucement depuis les attentats de 2015.
      Plus de personnes, hommes et femmes, s’inscrivent au secourisme, dans les clubs de self defense, de tir ou dans la réserve.
      Mais oublier 40 ans de naïveté ne se fera pas en un claquement de doigt.

      • Rigel dit :

        Si un vrai service militaire réapparaissait pour tous les français se sentiraient plus concernés…., même de 3 ou 6 mois mais intense, exercices de tir, parcours du combattant, sensibilisation aux menaces extérieures comme intérieures, des cours de citoyenneté et de civisme (les droits et les devoirs….)
        Si la sélection médicale est bien faite, on n’en meure pas ! et c’est instructif, certains y on appris leur métier.

        • Rigel dit :

          on n’en meurt pas, pardon !!!

          • Tib's dit :

            Mais à quel prix quand les forces de l’ordre et les miloufs se plaignent des infrastructures et des moyens qu’on leur donne? Il y a des priorités (même si un service militaire c’est pas la mort, mais combien signeront, et en auront nous besoin de ces gens-là?) !
            Cela dit, c’est toujours bien de préparer la population à se « démerder » je trouve.

  5. gégétto dit :

    Ce livret s intitule: »Si la crise ou la guerre vient »..Prendrait-il donc en compte la possibilité d une crise intérieure à venir?

    • Orion dit :

      crise de l’énergie (approvisionnement gaz, pétrole, électricité), catastrophes naturel, pandémie.
      .
      Niveau crise y’a de quoi faire…

      • Rigel dit :

        ce livret n’est pas le sujet, le sujet c’est la menace russe aux frontières scandinaves, pas de mélange des genres svp.
        Pour le reste, c’est à disposition sur internet, il suffit de savoir lire et chercher la bonne info et pas le blabla qui nous assomme, comme les fakes…..

      • gégétto dit :

        Mince l autre crise me plaisait davantage!!!!….

  6. TINA2009 dit :

    Bsr à tous et toutes !

    MERCI pour l’article ! Je retiendrai :
    – Service militaire , le RETOUR !
    – LE LIVRET de « sensibilisation » : Serait il possible de nous en scanner un exemplaire scanné et traduit , sur votre site, SVP ? IL me serait intéressant de prendre connaisssance du contenu !
    – LA FRANCE DOIT SORTIR DE L’OTAN (Cette Organisation , entre autres, nous coute trop cher ! Et ça n’empêche pas de poursuivre des liens entre états..) ou alors L’OTAN EST réformé , avec un objectif de simplicité dans les objectifs, une suppression de l’idéologie dominante actuellement au sein et au sommet de cette organisation, un dégraissage de plusieurs dizaines de % de l’ensemble des personnels ( tout statuts et fonctions confondus), une rationalisation des entreprises – associations, think-thanks mandatés par cette Organisation ( et une réévaluation de leurs missions – contrats : nature – objectifs – typologie – durée – périodicité- indicateurs KPI’s….) .
    – Il faut se réapproprier son libre arbitre , pouvoir être conscient ( de nouveau), relativiser pour ressentir à nouveau …. Exit la lobotomisation sur les questions de défense extérieur/interieur.

    Bonsoir !

    • Françoise dit :

      @TINA2009 : Je crois que M. Sarkozy a mis la France dans l’OTAN parce que ça permettait de faire des économies.

      • eric dit :

        La France est un des membres fondateurs de l’Otan, depuis 1949, et n’a jamais quitté l’alliance, contrairement à la légende. Combien de fois faudra t-il le répéter ? En 1965, De Gaulle nous a fait quitter (officiellement) les commandements militaires, mais nous sommes toujours restés signataires du traité de l’Atlantique Nord et soumis à ses obligations. Et Sarkozy s’est contenté d’officialiser ce qui se pratiquait en sous-main depuis 1967 au moins, c’est-à-dire une réintégration des forces françaises dans le dispositif de l’Otan.

        • Françoise dit :

          Oui, j’ai parlé de manière approchée ; mais c’est bien de votre part de le préciser.

    • Pravda dit :

      Le fait d’appartenir à l’Otan permet aussi de maintenir les capacités des aviateurs du CdG en opérant sur un PA américain, de se faire » prêter » des C17 par l’UK pour acheminer du matos lourd aux antilles après Irma ou même de suivre des bombardiers russes en mer du nord… donc pas QUE des désavantages.
      Il permet aussi de recaser les hauts gradés sans poste faute de troupes à commnder 😉 et ça neva pas s’arranger avec l’allongement des carrières …

  7. CShep dit :

    faire en sorte que « chaque Suédois soit préparé à gérer ses propres besoins et soins pendant une semaine sans le soutien du gouvernement. »
    Une semaine de formation obligatoire, c’est une très bonne idée qui mériterait d’être appliquée en France. Non pas par anticipation d’une guerre, relativement peu probable sur notre territoire, mais surtout pour apprendre aux gens à s’autogérer, rationnellement, en cas de catastrophe, quelle qu’elle soit, sans sombrer dans une panique incontrôlée qui ferait instantanément s’écrouler toute notre société.
    Nous qui vivons dans des pays développés, avons peu conscience de l’extrême fragilité de notre société. Les différentes catastrophes naturelles qu’à connu la France ces dernières décennies démontrent que le autorités ne sont pas forcément en mesure de réagir rapidement, laissant souvent la population livrée à elle même dans les premiers jours. Et le moindre grain de sable dans les rouages entremêlés qui font tourner notre modèle de société, pourrait faire rapidement sombrer une ville ou un pays dans l’anarchie… Une pénurie en carburant (il n’y qu’à voir la situation aux stations essences à la moindre annonce d’un éventuel blocus des raffineries), défaut d’approvisionnement en denrées alimentaires d’une ville, menace cyber provoquant une coupure générale d’électricité, une panne généralisée des distributeurs de billets, ou des infrastructures banquières, ou simplement des télécommunications (le gens sont tellement habitués à vivre dans un monde connecté) et ce pourrait être rapidement le chaos.
    Et puis ne serait-ce que dans la vie de tous les jours, à la montagne ou dans tout lieu isolé, les gestes de premiers secours sauvent des vies.

    • LEBRUN dit :

      En 1939 la guerre en France était aussi peu probable!
      De toute façon avec les djihadistes prêt à en découdre qu’on abrite en France nous aurons avant tout une guerre civile en plus d’une guerre conventionnelle!

      • Fred dit :

        @ LEBRUN
        Les djihadistes français, combien de divisions ?
        Détends, toi, profite de la vie, arrête de te faire peur et tu verras : tout ira mieux.

        • revnonausujai dit :

          https://www.francetvinfo.fr/faits-divers/terrorisme/antiterrorisme/plus-de-15-000-islamistes-radicaux-en-france_2035341.html
          France info, pas vraiment un media qui contrarie le gouvernement !

          15000 radicaux, plus ceux qui passent sous les « radars » ,
          Quand on pense qu’ un branque isolé avec un camion peut faire 90 morts, sans compter les blessés, en un seul passage, la menace mérite un peu mieux que de se foutre la tête dans le sable

          • Fred dit :

            @ revnonausujai
            Ils sont peu nombreux à tenter de passer à des actions violentes.
            Ceux qui le font ont généralement un profil de délinquants, de ratés.
            La plupart d’entre eux sont franchement débiles et maladroits.
            L’action de la police est très efficace.
            Les morts et les blessés qui en résulte sont évidemment insupportables, mais ils restent bien moins nombreux que les victimes de la route, traumatismes tout aussi insupportables.
            .
            Ce sont les raisons pour lesquelles je relativise cette menace.
            D’autant que ce qui me semble le plus efficace pour y parer, pour un citoyen lambda, c’est de rester cool et de faire un sourire à ses voisins.
            La fraternité et la belle vie avec les autres sont communicatives.

        • Jeb Stuart dit :

          @ Fred
          Prenons un terme plus large, intégristes.
          Le danger pour notre nation, ce ne sont pas seulement les djihadistes…

          • Fred dit :

            @ Jeb Stuart
            Tout à fait d’accord.
            D’ailleurs tu peux voir dans ces pages que je ne suis pas en reste pour mettre le doigt là dessus.

  8. Jo dit :

    Bonsoir, un tel guide, destiné aux crises « civiles », est édité depuis plusieurs années par le Ministère de l’Intérieur (Direction de la Sécurité Civile). C’est le plan familial de mise en sécurité ou PFMS.

    Si déjà, chaque famille française en était là… Il n’est malheureusement pas assez connu et diffusé.

    https://mobile.interieur.gouv.fr/content/download/68851/501548/file/PFMS_jeprotegemafamille.pdf

    • Rigel dit :

      Qui, en France se soucie de ce qu’il faut faire en cas de crise majeure, nucléaire (centrale) tremblements de terre, terrorisme massif, on l’a vu, les réponses ont tardé……
      La société est devenue individualiste, à fond…… ce qui arrive au voisin, tout le monde s’en fout !
      Plus d’entraide, même au sein des familles, alors se préoccuper d’un guide qui nous sauverait la vie, ou sauverait des vies….. quand les poules auront des dents…
      S’il faut attendre à chaque fois qu’il y ait qqchose de grave pour s’inscrire aux cours donnés par la croix rouge ou pompiers, cours de secourisme, il n’y aura pas beaucoup de monde à connaitre les gestes qui sauvent !
      c’est à chacun, dans la durée, de le faire et de s’investir personnellement sans attendre l’appel de l’état. c’est du domaine de notre responsabilité, or la responsabilisation n’est plus au menu des règles et des lois.

  9. Tina2009

    J’ai l’impression que tu es un peu hors sujet là !

  10. Frédéric dit :

    D’après un article anglais, le livret en question serait une version remaniée d’une brochure datant de la Seconde Guerre mondiale 🙂

  11. Raz' dit :

    C’est marrant, on ne voit pas les habituels fanboys de Poutine venir dire que c’est la faute du méchant Occident cette fois !

  12. DVA dit :

    lol…amusant article…guerre même pas envisageable en fait car ce serait la der …juste des cafards un peu radioactifs après coup !!!

  13. Romain de Rome dit :

    Bonjour,
    ici le liens vers le rapport en anglais: http://www.government.se/4afeb9/globalassets/government/dokument/forsvarsdepartementet/resilience—report-summary—20171220ny.pdf

    Petite remarque, le rapport met l’accent sur les risques encourus dans les régions littorales. On y retrouve sans surprise l’île de Gotland et la région de Stockholm, mais aussi les régions faisant face au Danemark, sur le détroit de Kattegat. Je dirais que sur le plan militaire les suédois comptent interdire l’accès aux eaux intérieures et aux détroits à la VMF , à mon avis grâce à des batteries missiles sol mer RBS 15 (comme sur Gotland) et aux corvettes classe Visby. Sur le plan intérieur, l’emphase est mit sur le résilience de la population civile (comme l’indique le titre du doc), et sa préparation à un effort exceptionnel pour nos sociétés au XXI ème siècle. A noter le passage dédié à la nécessaire disponibilité de la monnaie (cash), fondamentale pour le maintient d’une activité économique au moins résiduelle et tout aussi essentielle au maintient des relations sociales et de la résilience de toute société.

    Ce rapport serait’il transposable en France? Dans nos pays Latins en général? Dans quelles proportions? Avec quelles conséquences pratiques?

    La parole est à vous messieurs (et dames s’il y en a).

    • TINA2009 dit :

      Bsr, Romain de rome !

      Merci pour le lien !
      D’autre part , petite réflexion concernant la monnaie nécessairement obligatoire en cash et SURTOUT disponible 24H/24H – 7J/7 .
      Lors de mon dernier séjour, j’ai pu apprendre de la « tendance » en matière de main mise de la FINANCE sur chaque individu . En effet, plusieurs confrères et «  »leurs connaissances » m’ont montré le futur de très court terme au niveau mondial . A savoir:
      – mes confrères suédois sont la population qui effectue « LE TEST » concernant la dotation d’une puce RFID ( Je n’y croyais pas avant que l’on me montre les possibilités) dans la main.
      – Plus de monnaie scripturale et fiduciaire ( le « fameux cash ») mentionné dans le LIVRET.
      —>Donc, en résumé :
      Les préconisations du Livret sont en totale opposition avec le « FUTUR PROCHE DE LA FINANCE », qui veut tout savoir sur chacun d’entre nous, pouvoir nous empêcher de « DISPOSER » de notre argent ( malgré que nous en soyons propriétaires …. Magique, non), et donc …. en période de guerres économiques, sociales, ethniques, religieuses, conventionnelles et /ou nucléaires-chimiques, que nous ne disposions plus d’un des moyens les plus couramment employés pour se réapprovisionner en nourriture, payer son transport , logement . A bas , très bas, le niveau de résilience de la population mondiale en cas de guerre d’intensité moyenne à forte.
      ( Mais bon sang … Mais c’est bien sûr ! Mais c’est déjà planifié … et c’est Fait EXXXXXPRESSS! Mais oui , il faut supprimer 30 à 96% de la population mondiale, et celà constitue l’un des outils et l’une des stratégies mise en oeuvre pour y arriver… sans tirer une seule balle!).

    • Françoise dit :

      @ Romain : « … le passage dédié à la nécessaire disponibilité de la monnaie (cash), fondamentale pour le maintient d’une activité économique au moins résiduelle et tout aussi essentielle au maintient des relations sociales et de la résilience de toute société. ». Merci pour cette remarque très importante. Très importante pour les politiciens (surtout de gauche), les fintechs et les banques qui ne rêvent que d’un monde sans monnaie.

      • Specht dit :

        Actuellement en Suède quasiment plus personne n’utilise les espèces pour payer, tout se fait par carte bancaire ou téléphone.

    • claude dit :

      Prends ton valium et va te coucher…

  14. didier1 dit :

    C’est du paranoïa!! Il est hautement improbable que la Russie envahisse des voisins nordiques tout simplement cela aura un cout énorme pour les russes et rien ne garantira le succès d’une telle opération. Les armées européennes occidentales ne sont plus celles des années 20, 30 ou 40. Presque toutes se valent en termes d’armement, de formations, de renseignement… sauf en ce qui concerne l’effectif où il y a des disparités mais cela est fonction du poids démographique. Bref Poutine n’est pas fou et je crois que c’est le dirigeant le plus intelligent que le Russie aie eu ces derniers décennies.

    • WaterBoy dit :

      J’ai entendu exactement la même choses avec l’Ukraine. Alors maintenant je comprends que chacun se prépare.

  15. Jacques 29 dit :

    Il faudrait vraiment que les pays de l’OTAN ou assimilés, ou de sa sphère d’influence, aient le courage intellectuel d’aller au bout de leur raisonnement et de dire clairement une bonne fois pour toute ce que tous leurs messages subliminaux et sous-entendus cherchent à mettre dans le cerveau des Européens : la Russie est agressive, impérialiste, militariste, elle envahit des territoires, elle annexe des territoires et elle se prépare surtout à en envahir d’autres : de l’Ukraine aux pays baltes notamment. Mais toute l’Europe est clairement dans leur collimateur.
    Ils veulent agresser l’Europe, envahir l’Europe et ils s’y préparent activement. Ils sont la menace majeure pour l’Europe et il faut se préparer à leur attaque, qui est imminente et impossible à éviter.
    Il faut donc se préparer à la guerre activement : acquérir une formation de survie, construire un abri bétonné dans son jardin et y stocker des vivres. Apprendre l’autodéfense, obtenir un port d’armes si possible ou au minimum un permis de chasse et les armes et munitions correspondantes, en quantité.
    Peut-être peut-on déjà commencer à miner son jardin et sa maison et à tendre des pièges dans tous les endroits que l’on connaît pour ralentir la progression de l’ennemi lorsqu’il arrivera.
    Il faut se mettre en disponibilité, acheter une tenue kaki et se mettre à de l’entraînement paramilitaire tous les matins dès six heures en compagnie de sa famille.
    L’ennemi nous surveille : il faut couper nos téléphones, la télévision, Internet et tout moyen de communication car l’ennemi nous espionne, nous brouille, nous hacke, nous bombarde déjà de fake news et de propagande.
    Il faut enquêter sur ses voisins et sa propre famille pour savoir s’il n’y a pas la moindre relation avec des Russes, ne pas hésiter à remonter à une dizaine de générations.
    Il faut organiser des patrouilles et des tours de roulement pour surveiller les quartiers, armes à la main. Des observateurs seront postés sur tous les points hauts du territoire, et se chargeront de prévenir de l’invasion inévitable qui se prépare au Kremlin.
    Il est déjà conseillé aussi de consulter les listes électorales et de trier les citoyens qui sont soupçonnés d’un vote communiste : ils seront arrêtés au plus vite, regroupés dans des stades et mis dans des convois pour le Massif Central où des camps spécialisés pour les interner seront construits en préfabriqué : la zone militaire de la Courtine est déjà toute désignée pour cela.
    La racaille communiste étant mise à l’écart, il faudra aussi procéder à la destruction de tous les magasins, commerces, entreprises soupçonnées de travailler avec la Russie ou ses affidés : de même les bibliothèques seront vidées de toute publication relative à la Russie, qui seront brûlées en place publique. RT et Sputnik seront traités à l’aide d’un gaz spécial : le Zyclon C.
    Les citoyens soupçonnés d’avoir à un titre ou un autre une relation avec la Russie devront porter un badge spécial sous la forme d’une grande étoile rouge, ils feront l’objet d’un recensement et seront tatoués au bras droit avant de rejoindre le Massif Central en trains.
    Toute personne surprise en train d’essayer de communiquer ou de s’informer sur la Russie sera interrogée par une police spéciale et la peine de mort, qui aura été rétablie, sera appliquée en public à cette personne, ce traître. Avec des affiches Rouges.
    Dans l’Armée de l’Air, le Régiment « Normandie-Niemen » sera dissous et ses traditions, brûlées sur place.
    Une Légion des Volontaires contre la Russie sera créée, elle regroupera les partisans français contre le Russisme et le Poutinisme, elle portera un béret, portera le nom » Brigade Rigel », et sera installée sur le flanc est de notre pays. Son QG sera installé à Vichy .
    Ces quelques mesures de protection élémentaire renforceront notre démocratie face à l’agression sauvage qui se prépare au-delà de l’Oural et du côté du Kremlin. Qu’on se le dise : les Russes ne passeront pas.
    P.S : Les 10 000 ou 15 000 menaces terroristes islamistes déjà bien installées aux quatre coins de France ? oh, bof ! c’est pas des Russes, alors c’est pas grave. Qu’on leur foute la paix !
    d’ailleurs, jusqu’à présent, on n’a rien eu à leur reprocher sur le territoire national à part environ 300 morts, un détail de l’Histoire ..

  16. Specht dit :

    Pendant ce temps la guerre des gangs continue de faire rage dans les banlieues suédoises, à Malmö, à Stockholm (Östermalm, Södermalm… ) et ailleurs, au point qu’il est désormais question de faire éventuellement intervenir l’armée. La publication d’une « krigsbroschyr » se fait dans un contexte de grande excitation pour certains militaires, dont le général Anders Brännström, persuadé que la Suède sera en guerre dans quelques années seulement. La crainte se manifeste surtout à l’endroit de la Russie, analysée comme une menace imminente sur les pays baltes. Le président du Comité de défense Allan Widman avait fait tout son exposé sur ce seul thème russe. Néanmoins quelques voient s’élèvent pour tempérer les ardeurs actuelles, le commandant Micael Bydén rappelle régulièrement que la Suède ne connaît pour l’instant aucune menace militaire sérieuse à son encontre.