Deux bombardiers stratégiques russes Tu-160 Blackjack interceptés en mer du Nord

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

109 contributions

  1. Nihilo dit :

    Est-ce que cela signifie que les radars français basés à Lyon peuvent suivre des avions volant en Mer du Nord ?!

    • themistocles dit :

      Un radar sol pas certain, mais un E3 F c`est fort probable. Surtout avec son IFF sur on…. Même les civils peuvent les suivre…

    • Orion dit :

      En dehors de parler des moyens français, je pense que les membres de l’OTAN transmettent immédiatement la position des appareils russe repéré pour faire un suivi de ces derniers sur tout le « territoire de l’OTAN ».
      .
      Et comme je doute que la France soit le premier pays à détecté les avions russes, avant même que nos radars les aient en vue, les forces française devaient être au courant de leur vol.

    • Pravda dit :

      C’est le centre de contrôle qui est à Lyon.

    • wagdoox dit :

      Le radar nostradamus doit pouvoir faire ca il est transhorizon donc il les voit venir de loin mais les perd quand ils sont trop proche. J’ai plus les chiffres en tête.

    • Rigel dit :

      La BA 942 est le centre de la défense aérienne donc des interceptions.
      Centre névralgique
      Elle gère les centres radar français, à la main aussi sur le civil, et est reliée au réseau européen Otan.
      Ce centre a donc vu les TU 160 et leur périple depuis la Norvège.
      Il y a eu sur les chaines planète une émission sur le sujet.
      ‘C’est cette base qui a donné l’ordre d’interception des TU précédents, ceux de 2017 qui ont longé les côtes françaises jusqu’en Espagne.

    • Clavier dit :

      Les antennes radar de la défense aérienne sont (comme les radars civils) reliés entre eux pour former un maillage, ce qui fait que toutes les stations voient ce qu’une seule voit.
      C’est utile en cas de destruction de l’aérien qui est forcément très vulnérable…..

  2. Grosminet dit :

    Et nos trolls poutinolatres vont encore hurler à l’entrave de la liberté russe de faire voir du pays à deux vecteurs ayant une capacité nucléaire. …alors qu’ils crient de rage quand un simple avion de reco passe à côté des frontières russes…..

    A choisir,un vecteur nucléaire me semble « un peu plus » menaçant qu’un awacs

    • Lol dit :

      tu as raison, un agrandissement de l’OTAN aux frontière de la Russie n’est pas suffisant, les Russes doivent offrir une aile du kremlin pour y installer un centre de commandement de l’OTAN, et puis ils faut leur interdire de d’avoir une aviation, pourquoi faire?! le bouclier anti-missile protégera la Russie d’une attaque de l’Iran.

    • ricojaneiro dit :

      Pour l’instant, c’est vous qui miaulez

    • Jacques 29 dit :

      @ Grosminet : le quotidien de ce qui se passe à l’une des frontières Russes, du côté de Kaliningrad, par exemple, c’est ce qui se passe ce matin, 17 janvier : deux B-52 décollés de Fairford (GB) ( indicatif « Baron31 ») , et un RC-135W Rivet joint décollé de Mildenhall ( indicatif « Stan57 ») qui vont « travailler » en Baltique,ainsi qu’un « Gulstream 4 « suédois de surveillance électronique (« SVF623 », pendant des heures et des heures..et c’est pas un simple passage au large, mais des hippodromes permanents.. et ça, ou « pire », c’est tous les jours, tous les jours…faites donc la comparaison avec un simple passage de deux avions Russes, une fois tous les six mois …

      • Rigel dit :

        Une fois tous les 6 mois ??
        C’est ce que vous a affirmé tonton Poutine ??
        NOOON
        les ✈️ (Blackjack) de tonton passent plus que tous les 6 mois….
        Et puis c’est la vie…. il nous envoie ses TU160 l’Otan lui envoie ses B52, B1 et B2
        Question espionnage, le russe est très fort, par ex le consulat russe de San Francisco, un nid d’espions, ben oui, normal, Berkeley, silicon Valley tot proches, fermé manu militari par Trump, il a eu cette fois raison malgré ses déboires dans le russia gate.
        Allez voir sur Slate.fr, ah ben non vous direz le
        c’est un fake news…
        enfin bref mon canard , c’est retour à la guerre froide.
        Bienvenu dans le nouveau monde
        Allez Vieux, bien le bonjour !

        • Kamfrenchie dit :

          Les USA n’ont ils pas continuellement fait ce genre de manœuvre avant que les tensions actuelles se produisent ? Il faut se rappeler qu’on est pas forcé d’être pour poutine ou pro USA ou contre l’un des 2, mais savoir faire la part des choses. De Gaulle en savait quelque chose

  3. Alpha dit :

    « le Centre national des opérations aériennes (CNOA) de Lyon Mont-Verdun a surveillé la trajectoire des bombardiers russes pendant toute leur incursion en mer du Nord »
    Et certains voudraient nous faire croire que ces mêmes bombardiers viendraient dans la Manche sans être vus ? Tssssssssssssss…………………

  4. nexterience dit :

    Et si un Tu-160 se met à filer à plus de Mach 2 , comment fait-on pour le suivre dans la durée?

    • Nenel dit :

      T’inquiètes les gros liners filant à M2 n’y restent pas longtemps. Et pour le suivre, il suffit d’anticiper le long des frontières maritime dans le cas présent.
      Pour info Lyon Mont Verdun possède son radar mais c’est avant tout là où tout le réseau radar national et OTAN est centralisé. Ils peuvent donc suivre les pistes des radars belges, danois, allemand….

    • Lol dit :

      avec des F-35, non je déconne

    • Alain d dit :

      Bah, si un TU-160 passe en mode vraiment agressif, il suffit de le descendre > Mach 0 !
      Géométriquement parlant , un Tu qui se dirige vers les frontières françaises est intercepté et non pas poursuivi.
      Des Tu qui vont passer à la vitesse maximum vont bien plus consommer, et sans ravitailleur le retour risque d’être limite, l’autonomie des Tu n’est pas illimitée !
      Et si ravitailleur il y a, c’est un limace.
      Et puis les missiles anti-aériens évoluent plus rapidement que les Tu.

      • Enzo dit :

        ah bon, c’est un liner le TU160. ?

        • Rigel dit :

          Pigez que dalle vous !
          on vous dit qu’un appareil volant mach 2 comme un blackjack consomme à mort, comme le Concorde quoi, (c’est pour ça qu’il est parti à la casse)
          Venir de russie en longeant la norvège jusque par chez nous ça fait une trotte, il aura tout consommé avant de repartir….un ravitailleur est possible mais très très repérable et en cas de conflit c’est une cible de choix !
          Ceci dit, tant que popov ne tire pas ses missiles, et qu’il reste dans l’espace international, ça me va, sinon on tire ! et il ira à la flotte
          Ils font de l’espionnage, écoute fréquences radar, écoute des communications… etc comme on fait nous même.

          • ScopeWizard dit :

            @Rigel
            .
            Non , Concorde n’ est pas parti à la casse ( 1 crashé 1 , 1 accidenté servant de réservoir à pièces détachées , ses modifications suite à l’ accident de Dakar ayant entraîné une surconsommation , puis laissé à l’ abandon , 1 ferraillé ) il est exposé et préservé dans les musées à travers la planète …
            .
            Doté d’ une motorisation de dernière génération , le Concorde aurait vraisemblablement beaucoup moins consommé même si voler à Mach 2 pendant si longtemps sans faire appel à la PC reste encore une phase de vol gourmande en carburant .
            .
            Ensuite , tout avion consomme beaucoup à deux fois la vitesse du son , en fait dès que l’ avion vole au-delà de Mach 1.8 …

    • Pravda dit :

      Dans la durée, il réduirait significativement son autonomie

    • Thaurac dit :

      Tupolev peut dire merci au concorde qui filait à 2.2 avec des passagers, et j’ajoute , la vitesse n’empêche pas un radar de le suivre, et pour le reste tout est dans le mot « interception  » devine pourquoi?

      • wagdoox dit :

        Au. contraire l’effet Doppler fait que la vitesse peut tromper un radar pour une période limité.

      • ScopeWizard dit :

        À ma connaissance , Mach 2 , max Mach 2.1 ; peut-être était-il capable d’ atteindre Mach 2.2 voire davantage mais seulement durant ses essais alors …

    • wagdoox dit :

      C’est justement pour ca qu’il y a un ravitailleur.
      1) les rafales rejoignent le bombardiers en supercroisière. (Donc avec un seul bidon).
      2) en cas ils passent en supersonique reprennent le bombardier, ca va très vite puisqu’on est à une vitesse cumulé de Mach 4 sur une distance de moins de 400 km. Ensuite quand les rafales sont bingo fuel qui reviennent vers le ravitailleur (en cas ils posent sur une piste dans le coin) mais là il faut une deuxième équipe de rafale pour raccompagner le bombardier bien au delà du territoire.
      Ce serait un jeu très dangereux, les Français pourraient très bien abattre le bombardier si ce dernier fonce et pleinement dans leur droit si c’est dans l’espace aérien français.
      Il ne s’agit pas de courser le bombardier au dessus des eaux internationales mais lui interdire le territoire. Tant qu’il reste sur une trajectoire normal et a vitesse normal c’est presque une mission d’escorte normale avec photo et petits signes d’un cockpit à l’autre. Ne rigolez pas c’est exactement ce qui s’est passé durant la guerre froide.

  5. Orion dit :

    J’ai l’impression que cette avion ne prend pas de ride, après toutes ces années il reste un majestueux oiseau, difficile d’imaginer qu’il a 30 ans.

    • v_atekor dit :

      Il est indéniablement très beau. Inutile, comme feu Concorde, mais très beau.

      • wagdoox dit :

        Tellement inutile qu’un nouveau supersonique civile est entrain de voir le jour.
        Tellement inutile que les US n’ont jamais développer le B1B, ah si en fait.
        Tellement inutile qu’on regret pas du tout le mirage IV…
        Tellement pas utile qu’on regarde pas du tout vers l’hypersonique aujourd’hui.

  6. toutan dit :

    Qui peut enfin nous expliquer à quoi servent tous ces cinémas : les russes qui envoient leurs bombardiers dans ces zones.
    Tout le temps la même réponse : provocations russes.
    Un peu puéril non comme explication ?

    • themistocles dit :

      Lesquelles respondent fort logiquement aux vols de B52 vers le cap nord. Et ca fait un moment que ca dure….

    • Lol dit :

      c’est vrai que l’OTAN ne fait rien pour provoquer les Russes, il sont méchants les ruskovs

    • ricojaneiro dit :

      je présume que l’Otan fait de même ? non ? Rien de bien méchant.

    • Pravda dit :

      Test des réactions, provocation à peu de frais (appareil en fin de vie), énervement et usure du potentiel ennemi, volonté de dire « je suis là » …

      • POILU DES TRANCHEES dit :

        s’ils empruntent les espaces internationaux je comprends pas tout ce bordel

        • Laurent Lagneau dit :

          @ POILU DES TRANCHEES,

          Parce que des bombardiers stratégiques ont une autre importance qu’un ULM 😉

          • wagdoox dit :

            Les Russes restent dans leur droit le plus absolu.
            Tant qu’ils restent au dessus des eaux internationales, c’est meme le principe des eaux INTERNATIONALES.
            Après il faut pas non plus etre stupide et les laisser faire comme si c’était un ULM mais pas la peine de dire « les méchants, nous les gentils ».

          • l'outrepenseur dit :

            vous allez donc nous faire un article documenté pour chaque interception d’avions US par les russes ?

          • Laurent Lagneau dit :

            @ l’outrepenseur,

            Je ne pense pas à recevoir de leçon dans ce domaine. Le lien de l’article mis en lien dans une réponse précédente le démontre 😉
            Mais encore faut-il qu’il y ait des cas d’interception de bombardiers stratégiques US dans la zone d’intérêt russe…

  7. CortoM dit :

    Les missions des bombardiers russes ont pour but d’entraîner les pilotes aux navigations en utilisant leurs moyens propres de navigations longue distance sans disposer de guidage sol ou de repères géographiques, de tester la chaîne de commandement et de communication (transmission d’informations, d’ordre ou de contre-ordre (style un ordre de tir), la chaîne de soutien (ravitailleurs et Avions-radar, escortes de protection,,,) tester la fiabilité et l’endurance des équipages et des appareils… Une fois ces exercices maîtrisés, ils peuvent être transposés sur d’autres théâtres. Dans un contexte diplomatique particulier il est toujours possible de lui attribuer ou non une signification politique. La pratique régulière de ces entraînements a entre autre permis aux Russes d’être capable de mener des missions de bombardement en Syrie.
    Dans tous les cas ces navigations ne correspondent pas à des schémas tactiques de mise en œuvre de l’arme nucléaire dans un contexte d’affrontement entre super-puissances nucléaires.

    • Enzo dit :

      sans blague ! et le territoire russe est pas suffisamment grand pour s’entraîner à domicile, et debarquer comme ça incognito sans preavis et sans plan de vol. de qui vous moquez vous ??

  8. totolehero dit :

    Surtout que cela consomme le potentiel de ces avions. C’est de la diplomatie de canonnière.

    • wagdoox dit :

      Ils étaient ou les coups de canon ? Le show of force comme on dit aujourd’hui ?

      • Rigel dit :

        Et ça lui sert à quoi au Poutine de recommencer comme dans les bonnes vieilles années de guerre froide … hein ?? ça lui sert à quoi !??
        Vous savez ces années où le monde était à deux doigts de basculer dans le néant ….alors ça sert à quoi de recommencer si ce n’est provoquer l’occident et lui envoyer des B52 B1 B2, toute la panoplie , chargés à ras bord de missiles de croisière nucléaires….à repartir pour une nouvelle course aux armements alors que ce monde misérable a besoin de paix, de sérénité et de concorde, pas du Concorde, au cas où Wagdoox ne comprendrait pas, mais de concorde… voir dico.
        De tels shows of force ne font pas bander, ou plutôt ne font bander que les types comme vous prêts à en découdre pour le plaisir.
        Quand un pays n’a plus rien à dire de concret et d’intelligible, comme un simple humain d’ailleurs, il pense à cogner, à se montrer, faire le beau.
        La diplomatie des faibles, des crétins quoi, réside dans la force brutale, le 20ème siècle est un exemple pour ça ! vous savez de qui et de quoi je vous parle. Hitler etc et pas de version loi Godwin et tout le tralala, cette Histoire est un point tristement célèbre de comparaison…que réfute ce Mike Godwin à tort.
        Car les dictateurs, faibles d’esprit pour taper si fort sont comparables à ceux qui ont fait le folie de ce milieu du XXème , Hitler et Staline, pour écraser un peuple, des peuples ainsi il ne faut pas avoir une once d’intelligence empathique, sociale, ces deux étaient machiavéliques comme un Poutine, Kim, Assad, les mollahs iraniens ‘hors Rohani) etc… pourraient l’être en 2018, secondé par un Trump totalement pour le coup, lui, débile.
        Le 21ème n’est guère plus calme, en ce début.
        Poutine le magnifique contre Trump le génie…. ça promet !

        • Wagdoox dit :

          Je t’ai déjà dit de pas m’adresser la parole.

        • Kamfrenchie dit :

          Rigel

          Etes vous aussi virulent face aux USA et à GW BUsh qui, en envahssant l’Irak, a causé la mort d’un million de personne, soit probablement nettement pus que Poutine dans tous ses mandats ?

          Qui d’Obama, qui autorisait des frappes de drones tuant des centaines de civils dans le but d’abattre des « terroristes présumés » (donc on était même pas sûr qu’ils le soient)

          https://www.theguardian.com/us-news/2014/nov/24/-sp-us-drone-strikes-kill-1147

          Un peu de mesure ne ferait pas de mal. L’occident, par ses attaques sur d’autres pays à beaucoup contribué aux tensions et à l’insécurité mondiale.

  9. petitjean dit :

    1-les russes ont un beau joujou !
    2-ces gesticulations sont grotesques !
    3-ces avions étaient dans l’espace aérien international !
    Quand ce sont les avions de l’OTAN qui circulent à proximité du territoire russe, personne n’en parle
    Pourquoi ces deux poids deux mesures ?
    Qui menace le monde ? Les USA avec un budget militaire de plus de 700 milliards annuels et plus de 800 bases réparties sur la planète , ou la Russie ?

    • Laurent Lagneau dit :

      @ Petitjean,

      « Quand ce sont les avions de l’OTAN qui circulent à proximité du territoire russe, personne n’en parle » Ah bon?

      http://www.opex360.com/2017/06/06/baltique-un-bombardier-b-52-stratofortress-ete-intercepte-par-un-su-27-russe/

    • Rigel dit :

      Vous vous bornez à répéter les mêmes conneries de commentaire en commentaire.
      Vous avez autre chose en stock ou c’est vide là haut ??
      Dans cette histoire, c’est la russie qui a repris ses vols armés à destination de nos pays … parce que nous ne souscrivons pas à leur politique cynique et brutale, à l’extérieur comme à l’intérieur.
      Vous accusez toujours le même, l’occident et les USA mais au lieu de cela faites un effort intellectuel et faites tourner les neurones, vous verrez que la Russie, descendante en ligne directe de l’URSS, depuis que Poutine s’est installé pour 25 ans, que la Russie n’est pas, absolument pas exempte de tous reproches, tout comme l’occident ou les USA ne le sont pas….
      La russie a toujours joué un double jeu, trouble, cynique, brutal à travers la planète, a fait renverser des dirigeants, comme nous, mais pour assouvir sa mainmise militaire, pas économique qui est quand même moins meurtrière.
      Fomenter des coup d’état communistes, l’URSS savait faire, aider des dictateurs sanguinaires la Russie sait y faire, Poutine sait y faire.

  10. Enzo dit :

    La France a un problème, et c’est historique. Elle mise tout sur quelques avions de chasse et rien sur la défense sol-air. Avec 2 – 3 systèmes de dernière generation placés en Manche et sur la côte atlantique, nous pourrions dormir sur nos deux oreilles, et en plus pour un coût réduit et une efficacité redoutable. La police du ciel serait alors un complément redondant, apportant de la souplesse, mais presque secondaire. Mais comme l’AA ne jure que par le Rafale, je doute que cette option soit séduisante pour elle.

    • Auxsan dit :

      Au vu de la mco AA ça serait pas du luxe.

    • wagdoox dit :

      Complètement à coté de la réalité là.
      La police du ciel consiste aussi à aider les avions perdus, à verifier les identités des avions et j’en passe. Et vous voulez faire ca du sol avec un missile ! C’est sur qu’avec ca on va bien dormir sur nos deux oreilles, pourvu que l’avion de ma femme n’est pas un problème de transpondeur, sinon monsieur fera tout sauté.

      • Rigel dit :

        La défense sol air dans ce cas là pourrait être largement efficace en allumant l’avion ennemi, pris dans les radars de poursuite il n’aurait qu’à déguerpir et vite.
        Les deux sont utiles, chasse et défense missile.
        Des missiles AA longue portée et haute vélocité obligeraient les TU160 à passer encore plus loin de nos côtes. Le suivi en temps réel existe, un tel missile pourrait alors se verrouiller sur sa cible et le faire fuir.

        • Wagdoox dit :

          Deuxième édition m’adresse pas la parole l’eructeur. T’arrive pas aligner deux arguments et tu t’enerves dès qu’une personne t’en met un en face. Donc j’ai pas envie de te parler et je te lis pas ça rend con

    • Fred dit :

      @ Enzo
      Beaucoup plus que 2-3 : Aster 30, portée de 120Km, et de surcroit, il faudrait en mettre sur des barges.

  11. Nihilo dit :

    Quand toute la côte nord de l’Europe géographique sera équipée en F-35, chaque F-35 verra ce que voient tous les autres. Donc plus besoin de tergiversations entre différents pays et entre différents avions. Le F-35 fédère l’Europe !

    • Fred dit :

      @ Nihilo
      (?) Les radars sol sont déjà fédérés, portent plus loin et n’ont pas l’obligation de rester en vol (les F35 ne resteront pas en vol en permanence).

    • Nico St-Jean dit :

      @ Nihilo

      Vous soulevez là l’une des forces majeures du F-35 qui elle même regroupe deux de ses points forts. Mais avant d’y revenir, j’aimerais vous rappelez que le F-35 volera avec des Rafale et Typhoon pendant encore fort longtemps et qu’au moins 1, fort possiblement 2 successeurs européens vont entrés en service entre 2030-2040. En clair je ne crois pas du tout à ce scénario catastrophe qui dit que l’industrie européenne de l’aéronautique militaire vas s’effondré à cause des ventes de F-35 en Europe. Déjà, le F-16 avaient eu le même succès et cela n’à fait que relevé le niveau de compétition européen à l’échelle mondiale (Mirage 2000, Rafale, Typhoon, Tornado) et comme le F-16, le F-35 arrive simplement aux bons endroits et bons moments pour remplacé toute une série d’appareils ou, en d’autres mots, le timing est bon et il en sera de même pour les remplaçants des Typhoon/Rafale qui se partageront un marché que j’estime à plus de 1000 appareils à cause de nombre très important d’appareils de 4e gen qui seront à remplacés dans le monde (post F-35)
      .
      « chaque F-35 verra ce que voient tous les autres. »
      .
      En effet et c’est la dessus que je voulais revenir avec les 2 des forces les plus précieuses du F-35.
      .
      1- Tout commence avec la SA : situation awareness – Connaissance de l’environnement aérien. Tout les appareils ont une SA bonne ou moins bonne dépendamment de leurs avioniques et capteurs embarqués et c’est la ou le F-35 se démarque *complètement* de la compétition. Pour l’avionique et capteurs, il faut compter le nombre de capteurs IR et antennes RWR avec leurs couverture en degrés/azimut combinés, le radar principale et ses fonctions et l’IRST.
      .
      Comparons l’avionique et capteur des 3 principaux appareils de 4e gen les plus proche du F-35 soit : Rafale, Typhoon, F-18 SH
      .
      RWR : antenne AESA fonctionnant en passif et permet un nombre impressionnant de fonctions pour le pilote – Brouillage, recherche de fréquences/ondes adverse (renifleur) détection passif et donc indétectable, possibilité que pour le F-22 pour l’instant, de se servir de son groupe de 30 RWR comme d’un radar AESA pur et simple (détection, verrouillage, engagement, guidage.)
      .
      En gros plus un appareil possède de RWR embarqués, plus il sera efficace en guerre électronique (brouillage offensif/défensif) en rôle de renifleur (autant offensif que défensif), en détection passive et surtout, ledit appareil assure une couverture au Spectre EM à 360 degrés sphérique, ce qui est le talon d’agile des appareils de 4e gen dans se domaine.
      .
      Le Rafale possède 3 antennes RWR dont 2 orientés vers l’avant et une orienté vers l’arrière. Il ne voit donc rien sur les flancs, rien d’en haut, rien d’en bas et reste aveugle sur certains angles d’élévations adverses (dépendamment du rayonnement) – Comparé au F-35, c’est très en retard mais le but ici n’est pas de dénigré le Rafale, au contraire je vais vous démontrez que l’appareil français s’en sort bien face aux autres appareils de 4e gen.
      .
      Le Rafale possède également 2 capteurs IR « DDM-NG » Un sur chaque côté de la dérive. Des 3 appareils de 4e gen avancés, le Rafale -Est le seul- à embarqué des capteurs IR intégrés ce qui est loin de fournir du 360 sphérique mais au moins cela donne plus de détection contre les missiles entrant et offre un « répit » sur certains angles à l’OSF qui ne peut pas voir derrière l’appareil.
      .
      Le Typhoon possède également 3 RWR embarqué, deux antennes larges et plates (un peu le même concept que sur le F-35) à deux faces chacune (une face sur l’aile, une autre sous l’aile) et cela donne certainement une meilleure couverture en élévation que les 2 antennes avants du rafale sauf que, le dernier des 3 RWR du Typhoon est situé à l’arrière et ladite antenne est minuscule comparé à l’antenne arrière du Rafale. La com de l’Eurofighter triche en essayant de faire accroire que ses 2 pods d’ailes ECM/ESM (brouillage RWR) font parti du sous système INTERNE du Typhoon. Or, ce n’est pas le cas, un pod reste un pod et les Rafale/F-35/F-18SH possèdent ou posséderont tous des pods ECM/ESM sauf que les 3 fabriquant d’appareils cités n’essaient pas de faire croire que leurs pods sont des système intégrés à la cellule […] (désolé pour ce coup de gueule, mais en faisant la recherche sur le Typhoon et donc sur son système DASS, j’ai trouvé beaucoup de com officielles agaçantes la dessus) – Je reparlerai des pods plus bas.
      .
      Le Typhoon ne possède aucuns capteurs IR intégrés.
      .
      Le F-18 SH Block II possède le système ALR-67(v3) qui comporte 6 antennes RWR bien placés autours de la cellule. Des 3 appareils de 4e gen avancés, il à l’avantage sur cet aspect de la SA.
      .
      Comme le Typhoon, le F-18 Super Hornet n’embarque pas de capteurs IR intégrés.
      .
      Maintenant pour le F-35. Ce dernier est dans une tout autre niveau de SA.
      .
      On parle de 10 antennes RWR tous fixés dans les ailes avec une face plate vers le haut, une vers le bas, voici une image représentative : https://i2.wp.com/i.imgur.com/2hIRZDC.jpg
      .
      Donc à 3 antennes pour les Typhoon est Rafale contre 10 pour le F-35, y’à un monde de différence d’autant que le F-35 est le seul à offrir une couverture 360 sphérique (ce qui veut dire 360 degré d’azimut et tout élévation)
      .
      À cela il faut ajouter que le F-35 embarque 6 Capteurs IR à très hautes résolution entrés en première phase de test en 2011, avec voie TV et fonction IRST assurant les fonctions de : détection et suivis de missile entrant, détection et suivis d’aéronef, voie TV/IR pour le HMD (casque) En comparaison, les 2 capteurs DDM-NG du Rafale n’offrent aucune imagerie et ne servent qu’à la détection (et le suivis ?) de missile entrant.
      .
      Étant donné qu’il y à déjà couverture à 360 degrés en IR, les ingénieurs de Lockheed ont bien pensé la chose en installant l’EOTS (IRST) en dessous de nez de l’appareil pour qu’il travaille principalement an Air-Sol. Avantage ? Pa besoin de pod de désignation Laser/IR/TV pour le F-35 contrairement aux Rafale/Typhoon qui ne peuvent pas faire de l’air sol sans pod externe (ou avec l’aide d’autres appareils comme les ATL-2)
      .
      Pour ce qui est des pods ESM/ECM les F-35 et F-18 SH attendant le très prometteur Next Generation Jammer, 2 pods au GaN près du fuselage qui entreront en service en 2020. Le DASS du Typhoon comporte 2 pods dits très bons mais aux antennes GaaS qui seront largement dépassé par la technologie au GaN. Pour le Rafale, je n’ai pas trouvé d’infos sur un nouveau pod au GaN ou pod de guerre électronique tout court. J’ai fouillé les PEA INCAS, CARAA, MELBAA et DEDIRA (TRAGEDAC n’à rien à y voir) et rien ..
      .
      En résumé, la SA est TRÈS importante et comporte tellement d’avantage lorsqu’elle est bonifié. Le F-35 est de loin le meilleur appareil au monde dans cette catégorie et avec tout ce qu’il emporte, voir des néophytes écrire à tord ou à travers que le F-35 à besoin d’un F-22 pour le BVR alors qu’un Rafale fait mieux est un non sens pour ceux qui savent de quoi ils parlent. Un F-35 verra tout, de très loin et sur plusieurs spectres à la fois. Mais encore mieux, il peut tout fusionner ses gigantesques masses d’informations et les envoyés/recevoir des autres F-35 en une fraction de seconde […] de quoi faire littéralement sauter les processeurs de certains type d’AWACS qui seront bientôt retiré du service. Imaginez la puissance énergétique et la puissance des CMI nécessaire pour pouvoir fusionner au niveau 5 autant de sources à la fois en donné qu’en imagerie et d’envoyer le tout en quelques dixième de seconde après ce lourd procédé de fusion … Tout cela ce fait depuis plusieurs décennies, mais dans des Boeing, pas des des chasseurs !
      .
      La deuxième grande force du F-35 porte justement sur ça capacité à fusionné ses sources de données et de les envoyer ou de les recevoir de façon furtive et avec des débits de transfert gigantesque. Plusieurs exemples se sont déroulés pendant le développement du F-35 : l’ors d’un exercice Red flag en Alaska, le système DAS d’un F-35 c’est affolé et à détecté un lancement de missile Air Air, l’appareil s’est ensuite connecté au CAOC (centre des opérations aériennes et spatiales combinés) pour prendre les données alors que la bibliothèque des menaces du F-35 c’est charger de les analysés. Le départ de missile était à 1900 km de distance … : https://breakingdefense.com/2014/06/a-gods-eye-view-of-the-battlefield-gen-hostage-on-the-f-35/4/
      .
      Le 13 Septembre 2016, l’USMC et l’US Navy ont testé l’interopérabilité entre un F-35B (MADL) et un Arleigh Burke (AEGIS) l’ors de cet exercice (réussi) un F-35B volait à quelques centaines de kilomètres en avant du Burke lors d’un envoi (test à tir réel) d’un missile de croisière vers le Burke. Le F-35 l’a détecté puis verrouillé pour ensuite fusionner transmettre tout les données de détection au burke et cela à permis au système AEGIS de verrouillé ça cible à une distance bien au delà de ça portée normale et ledit missile fut abattu par un SM-6 lancé par le Burke. Aucun appareil n’avait jamais fait cela dans l’histoire. : https://thediplomat.com/2016/09/distributed-lethality-at-work-combining-the-f-35-and-aegis-missile-defense/
      .
      Ce ne sont que deux exemple, mais deux exemple qui démontrent que la très grande portée de détection du F-35 sous plusieurs spectres à 360 degrés tout élévation « SA » combinés à ça capacité de transfert à haut débits représentent ni plu ni moins que le futur de l’aviation militaire.
      .
      Trop de gens pensent que le F-35 n’est que furtif, cet appareil est bien plus que cela et vaut son pesant d’or, d’autant que grâce à l’effet de série, il sera vendu beaucoup moins cher que ce qu’il vaut réellement.
      .
      En résumé, l’Europe est entre bonnes mains, comme vous le dites.

      • Nexterience dit :

        Les ddm du Rafale n offrent aucune imagerie?
        http://www.portail-aviation.com/wp-content/uploads/2014/02/image-DDMNG-1024×568.png
        .
        Et Spectra fait du rens électronique!
        « Complètement intégré dans la cellule et passif, Spectra assure une veille dans tous les spectres (d’où son nom) sur 360°  »
        Toujours à mentir plutôt qu à avouer son ignorance!
        C est vrai que chez Dassault, Ils sont très cons, Ils ont laissé volontairement des angles morts pour que les ennemis aient leur chance!
        C est comme comparer deux voitures, quand on a que les chiffres, on ne cite que ça! Et pourtant, la qualité d une auto est elle trahie par les chiffres?
        .
        Quand aux avantages de la connectivité, elles est réelle. Donc vivement le Rafale F4!

        • Nico St-Jean dit :

          @ Nexterience

          « Et Spectra fait du rens électronique!
          « Complètement intégré dans la cellule et passif, Spectra assure une veille dans tous les spectres (d’où son nom) sur 360° »
          Toujours à mentir plutôt qu à avouer son ignorance! »
          .
          Au lieu de nous écrire la com de Dassault/Thales qui provient de Wikipédia, faites donc une recherche sur les degrés et l’élévation de minuscules RWR AESA comme celles du Rafale ou tout autres appareils, de même que pour la champ de couverture encore plus petit des capteurs IR embarqués […]
          .
          Après avoir fait ça, revenez ici me dire que 2 antennes vers l’avant et une vers l’arrière couvre 360 degrés tout élévations .. Incroyable et ça ose parler d’ignorance !
          .
          « C est vrai que chez Dassault, Ils sont très cons, Ils ont laissé volontairement des angles morts pour que les ennemis aient leur chance! »
          .
          Ils ne sont pas plus « cons » que chez Boeing et BAE puisque tant le Typhoon et le Super Hornet n’ont aucun capteurs IR et le Typhoon n’à également que 3 RWR positionnés presqu’aux mêmes endroits que sur le Rafale ..
          .
          La réalité Nexterience n’est pas que tout ce beau monde soient des « cons » mais les 3 appareils furent développé dans les années 70’s-80’s avec à une époque ou les besoins et les concepts n’étaient pas les mêmes qu’aujourd’hui alors que le F-35 fut développé fin 90’s début 2000’s avec un budget beaucoup plus grand et une ambition tout aussi grande. De même, vous devriez changer de ton Nexterience, il ne s’agissait pas d’une attaque en règle contre le Rafale mais bien un rappel de la réalité.
          .
          « C est comme comparer deux voitures, quand on a que les chiffres, on ne cite que ça! Et pourtant, la qualité d une auto est elle trahie par les chiffres? »
          .
          Non monsieur, je ne compare pas des voitures, je travaille précisément dans se domaine et je peux vous assurez qu’il ne s’agit pas que d’une histoire de chiffres. Le nombre de capteurs sous plusieurs spectres et leurs qualités représentent le niveau de SA d’un appareil et cette dernière est VITALE pour la défense d’un appareil, de même que pour la détection à longue/moyenne/courte portée, l’ISR, la guerre électronique bref, presque tout des combats aériens d’aujourd’hui. De toutes façons, libre à vous de ne pas me croire sur parole, je m’en fiche, mais au moins faites de recherches sur le sujet avant de me traiter de menteur ou de Rafale-Basheur ou je ne sais quoi.
          .
          « Quand aux avantages de la connectivité, elles est réelle. Donc vivement le Rafale F4! »
          .
          J’ai hâte comme vous de voir ce que les équipes de Trangedac vont faire. Mais j’ai des doutes que la liaison sera aussi puissante que celle du F-35. Je peux me trompé (pas de boule de cristal) mais les besoins ne sont pas les mêmes, le Rafale fusionne une quantité de données exponentiellement plus petite que le F-35 puisque l’appareil à beaucoup moins de sources/pistes (données provenant d’un nombre X de capteurs) à fusionné. D’autant que le budget et l’ambition sont moins grands. De plus, difficile de dire des années à l’avance si la liaison sera prête pour le standard F4 qui sera lui même retardé (de combien de mois, années ?)
          .
          Pour le DDM-NG du Rafale, s’agissait-il d’une image d’un écran du Rafale, ou prise en extractions de données externes ? Car il y à une énorme différence. Si le pilote peut effectivement recevoir les images desdits DDM-NG sur son écran en temps réel, alors je retire ce que j’ai affirmé. Par contre (de mémoire) il me semble que ce n’était pas possible avec les premiers DDM. Mais de toutes façons, cela n’est en rien comparable avec les capteurs du système DAS avec fonction TV et surtout IRST.

      • Wagdoox dit :

        Les émetteurs em du rafale sont orientés vers l’avant et les cotes en bier courant chacun 140 degré et se croisant pour ceux à l´avant. L’arriere clôt les 360 dégrée mais n’est pas à antenne active. Les indiens avaient souligné ces caractéristiques lors de l’achat du rafale.
        Enfin pour les ddm il y a peut de chance qu’un missile soit tiré juste en dessous de l’avion sauf à base altitude auquel cas le missile passera rapidement derrière. Talios quand il est embarqué clôt cet angle mort.
        Enfin les ddm fonctionne comme un irst l’image ne permet le flir que lorsque suffisamment proche comme sur le f35 mais si les sensors de ce dernier sont plus puissant. C’est moins la qualité de l’image ou la puissance de détection de loin que la précision angulaire de détection qui nous interese ici a nous français dans l’idee d’un dmirc

  12. Jacques 29 dit :

    Les deux Tu-160 Russes ( RF-94102/02 rouge et RF-94105/ 05 rouge), indicatifs radio  » 87410″ et « 87411 » , n’étaient pas seuls au départ, ils étaient en compagnie de deux Il78  » Midas » jusqu’au niveau de la Norvège, où ils ont fait demi-tour vers la Mer de Barents. Les Norvégiens n’ont pas fait décoller leurs avions d’alerte pour cause météo, disent-ils.
    Les Anglais ont donc fait décoller deux Typhoons en QRA ( Quick Reaction Alert): indicatifs radio : « 9MK16″/ »9MK17 » depuis Lossiemouth, ainsi que le Voyager ZZ334 ( indicatif radio « 4NK66 ») depuis Brize Norton. Ils feront décoller ensuite un E-3 ( indicatif radio : « Nato36 ») de Waddington.
    Les Belges font décoller de Florennes deux F-16 (FA-92 et FA-128, indicatifs radio « LH01 » et « LH02 ») , autorisés à passer en supersonique au-dessus du territoire, ils entrent en mer du Nord au niveau de Leeuwarden où ils se poseront en fin de mission.
    les Français, par le CNOA, adressent un « retask » au C-135 « Marcotte28 » qui avait décollé d’Avord et ravitaillait des chasseurs. Il fut repositionné en gros entre Calais et Arras et rejoint par des Rafale (indicatif « Magma01) décollés de St Dizier.
    Un autre C-135 sera mis en vol depuis Mont de Marsan, au cas où , indicatif « Marcotte27 »; à la fin de son attente, inutile, il dut vidanger 54000 livres de kérozène avant de RTB….Nicolas Hulot appréciera.
    Demi-tour des Tu-160 qui n’entreront donc pas en Manche et ont longé ensuite les côtes anglaises au plus près jusqu’à l’Ecosse. Il faut dire qu’il y avait dans le secteur, un SSN américain de la classe « Los Angeles », qui est entré dans la Clyde, comme par hasard le lendemain, et deux avions plastron Falcon 20 de COBHAM..
    Difficile de savoir la raison de cette mission particulière des Russes, probablement pour « marquer le coup  » par rapport aux gros déploiements américains exactement au même moment : 12 x F-16 du 180th Fighter Wing, de la Guarde Nationale de l’Ohio, en Estonie, arrivés à Amari le 14 Janvier, ainsi que 75 personnels du 52th Fighter Wing de Spangdhalem ..
    De l’autre côté de la planète , à Guam, 6x B52 rejoignaient ce même jour les 6xB-1 et les 3x B-2 déjà déployés à Guam ( ce qui fait beaucoup de bombardiers staratégiques..) , tandis qu’en Mer Noire, au plus près de la Crimée, le RQ-4B Global Hawk N° 10-2043, indicatif « Torte10 », se « promenait avant de rentrer à Sigonella , en Sicile..
    Voilà donc un aperçu du panorama global au moment de cette incursion Russe dans l’espace aérien international au-dessus de la Mer du Nord.
    Subissant la pression de trois côtés en même temps, les Russes ont peut-être quand même le droit de faire voler DEUX avions, dans l’espace aérien international, eux aussi, non ? non ?

    • citron dit :

      @ de Jacques 29
      Merci

    • tschok dit :

      @ Jacques29,
      .
      Si vous pouviez avoir le même amour de la liberté de circulation en matière de migrations internationales, je vous classerais parmi les esprits avancés.
      .
      Mais comme je sais ce qu’il en est, je trouve votre attachement au principe de libre circulation aussi soudain que suspect.

      • jean pierre dit :

        je vous en foutrait à vous des migrations internationales… Vous avez une palombiere au pays basque ?

      • Rigel dit :

        S’il ne tenait qu’à ce bonhomme, il n’y aurait que des russes, chinois, nord coréens, iraniens, syriens etc à faire voler leurs zincs…..
        Nous serions leurs esclaves !

      • ScopeWizard dit :

        C’ est quoi les « migrations internationales » ?
        Vu que je ne suis pas un esprit éclairé , définissez-le afin que cette fois-ci j’ y vois tout-à-fait clair …

    • POILU DES TRANCHEES dit :

      bravo!
      vous êtes plutôt bien renseigné!! merci en tout cas

    • Lejys dit :

      Hé bien que des précisions détaillées…même si certaines s’avèrent pratiquement réservées à des puristes ou à des modélistes pointilleux !
      Bien sûr que les russes ont le droit de voler dans l’espace aérien international. Mais par contre sans plan de vol ni transpondeur allumé, certes c’est le jeux du chat et de la souris qui se testent mutuellement, mais ça reste un peu risqué…principe normal de la provocation diront certains. Mais chacun use de ses armes et surtout de ses moyens , et en inversant les rôles, les US sont-ils irréprochable à leur façon ?

    • Enzo dit :

      Non, pas sans plan de vol, et surtout dans l’une des zones les plus survolée au monde. Et un petit rappel géographique s’impose : Guam est à plusieurs milliers de km de la Russie, a comparer au survol des TU à 48km des côtes Britaniques… Bref, il n’y a là pas d’excuses valables. Cette gesticulation est une veritable défiance pour tester notre détermination qui malheureusement dans ce type de cas de figure est aussi molle qu’une bureaucratie occidentale.

    • Robert dit :

      Jacques,
      Soyez honnête, la Russie nous menace gravement, il faut le reconnaître.
      La consommation d’alcool et de tabac y diminue, la pratique du sport y augmente, les valeurs morales s’y développent, ce pays nous donne un très mauvais exemple. 🙂
      http://information.tv5monde.com/en-continu/moins-d-alcool-et-de-tabac-les-russes-se-mettent-la-vie-saine-214529

      Et si, finalement, c’était cela qu’on reprochait surtout à la Russie, rejeter le mode de vie du paradis occidental ?

      • Rigel dit :

        Les gamins s’entrainent dans les exercices para militaires, chants patriotiques obligatoires etc…. on peut y voir un parallèle avec les jeunesses communistes, les hitler jugend, non ? et ces deux machins là ont été les précurseurs de la seconde guerre mondiale… non ?? toujours aucun rapport le Robert ??
        Allez un petit effort cérébral et vous y serez
        Et puis arrêtez donc de dire qu’on reproche aux russes de rejeter notre mode de vie, alors qu »ils le singent, grosses bagnoles occidentales, gratte ciel, bouffe occidentale etc, Poutine exploite habilement leur sentiment de déclassement en leur répétant que c’est de notre faute si blablabla….les sanctions blablabla…., mais ceux qui osent le contredire, lui prouver ses torts, partent en taule, au goulag, sont assassinés…..
        S’ils avaient fait comme les chinois, ils n’en seraient pas là, à vivre uniquement sur les revenus pétroliers, vous voyez vous des marques russes chez nous ?? pas moi, par contre du chinois haut de gamme maintenant, il y en a.
        Alors les russes n’ont qu’à s’en prendre qu’à eux mêmes et Poutine ce cleptomane professionnel, certains l’ont compris, mais ils sont morts ou accusés de fraude…..interdits de se présenter aux élections…
        Alors le mode de vie des russes, on s’en fout, on ne l’envie ni ne leur reprochons tant qu’ils ne nous menacent pas de guerre.

    • gégétto dit :

      Merci pour ce commentaire très détaillé.
      Mais comment peut on avoir accès à ce genre d infos ,avec les indicatifs?

    • batgames dit :

      le radar de l’opérette 29 va bien ??
      http://www.letelegramme.fr/ig/generales/regions/morbihan/radar-de-bretagne-sentinelle-du-trafic-aerien-05-02-2013-1994684.php
      chomage technique alors on écris blabla (LOL)

    • De rulle dit :

      Un éclairage intéressant sur la gesticulation Us et Russe merci pour toutes ces informations.

    • Frédéric dit :

      Pour Jacques 29, les B-52 a Guam remplacent les 6 B-1 qui ont terminé leur rotation. Et la distance Guam-Vladivostok est de 3500 km… Et entre un drone de reconnaissance et un bombardier a capacités nucléaires, il y a une petite différence.

      Et pour le C-134, je pensais qu’il pour pouvez atterrir les soutes pleines. La. c’est un sacré gaspillage.

  13. totolehero dit :

    Comment tu fais Jacques 29 pour avoir autant de détail ?

    • Carin dit :

      À totolehero
      Simple, mettez-vous aux fils de cuivre dans vos pruniers!!! Pour peu qu’un général et un amiral vous aide à parfaire votre installation.. vous pourrez même écouter dieu le pere!

      • Jacques 29 dit :

        @ Carin : vous n’arrivez toujours pas à digérer, hein ? aigreurs d’estomac ? en tous cas merci de perpétuer ainsi une partie de ma biographie personnelle dont je suis fier, et mon pays, reconnaissant. Si vous êtes sage je vous montrerai mes deux médailles un jour. Mais vous mélangez un peu tout . Pour la HF, le fil de cuivre attaché à un prunier, ça reste efficace , comme ce le fut dans les années 90. Question aussi de longueur, section et orientation du dit fil. Mais, plusgrand chose à écouter d’aussi intéressant, en 2018..
        Quant au Général ( affectueusement surnommé « La Baleine » ( un physicien, ancien du programme nuc. français) , et à l’amiral ( un ex-sous marinier) , ils ne sont venus que pour voir l’installation , transmettre la bonne parole, et encourager.
        Tout cela a effectivement eu lieu, dans les années 90. Nous sommes en 2018, l’informatique, les satellites, et internet ont fait évoluer beaucoup de choses, sauf l’élément humain, qui reste au centre.

        • Rigel dit :

          L’élément humain dont vous parlez c’est vous ??
          Sauf l’élément humain qui n’a pas évolué…. je suis d’accord avec vous pour une fois, vous n’avez pas évolué
          Ancien de l’armée ?? mais… surtout grande gueule, très grande gueule…avec très très peu d’humilité !
          hein jacquot ??
          Vous baignez dans l’acide, sulfurique, soude caustique,votre bile déboucherait des lavabos, des chiottes….

          • Jacques 29 dit :

            @ Rigel: Vous voir parler, vous, de « grande gueule  » a quelque chose de surréaliste, ne parlons même pas de l’humilité ! Je n’ai pas été militaire, ne vous déplaise, quant à l’élément humain, je parlais évidemment sur le plan général, mais ça aussi ça vous échappe, comme tout le reste. Continuez donc à beugler dans votre désert, la caravane passe.

  14. Popov dit :

    Les avions européens d’interception ont un rayon d’action ridicule qui les oblige à faire décoller un avion de ravitaillement de manière systématique alors que les bombardiers russes ne nécessitent pas de ravitaillement au delà des frontières avec le Norvège.
    Il est temps de développer des avions de chasse et d’interception gros, rapides et furtifs pour l’Europe à l’image du F-15 et du Su-27, le concept de l’avion omnirole est certes une bonne idée mais une solution pour les pauvres en réalité.

    • wagdoox dit :

      Le concept omnirole n’a rien à voir avec l’autonomie d’un avion.
      On peut faire un omnirole lourd c’est pas un soucis.
      L’utilisation du ravitailleur c’est pour que l’avion de chasse soit plus léger donc plus rapide (la super croisière est généralement utilisé dans un cas d’école comme celui là) pas parce qu’il est court sur patte. Un rafale pleinement chargé en fuel c’est 3700km+ 10 min sur le terrain d’opération, alors certes c’est pas l’autonomie d’un signe blanc mais quand meme. On est drôlement proche d’un F15 ou SU27 pour un avion bien plus léger et compacte.

    • darklinux dit :

      Mettez vous derrière CATIA et envoyez vos plans , forcément géniaux à Dassault et Airbus Military . Il y a eut un projet d ‘ avion lourd comme vous en rêvé , ce fut le Mirage 4000 , mais l ‘ armée de l ‘ air la trouvé sur dimensionné à ces besoins , le 4000 à accouché de deux sous systèmes : le mirage 2000 et ces dérivés et bien sur le Rafale .

      C ‘est une question de coût et de développement , tous le monde veux l ‘ avion parfait , mais ne veux pas donné l ‘ argent

    • Orion dit :

      Ce n’est pas pour l’interception, mais pour l’escorte que le ravitailleur décolle je pense…
      .
      Que des chasseurs n’aient pas le même rayon d’action qu’un bombardier stratégique me paraît un petit peu normal.
      .
      Un Rafale, EF, SU 27 ça tourne autour des 1800km, le F15 est un poil plus avancé avec pas loin de 2000.
      Ces 10% de différence ne justifie pas la conception d’un appareil dédié qui coûterait horriblement cher pour escorter les oiseaux russes en ballade.

      • Nico St-Jean dit :

        @ Orion

        Pour un rayon d’action de 1800 km (Rafale/EF) il ne peut s’agir que d’une configuration air air + réservoirs externes. Car le Typhoon peut faire 1389 km en config air air sur le réservoir interne. Le Rafale doit être proche, mais aucuns chiffres sourcées n’est disponible à ma connaissance. Pour le F-15C/E, on parle de 1967 km en air air sur le carburant interne et plus de 2750 km avec 3 réservoirs externes.
        .
        Bref, ce n’était qu’un clin d’oeil car je ne suis pas non plus d’accord avec le post simpliste de Popov.

  15. aleksandar dit :

    Les russes doivent bien rigoler a voir toute cette agitation.
    On me dit qu’il y a un concours chez eux, a savoir quel pilote russe arrivera a faire décoller le plus d’avions de l’OTAN pendant ces missions  » blackjack « !

  16. Orion dit :

    @Laurent Lagneau
    Allez vous faire un article sur le sulfureux « programme » concernant les forces armées du royaume uni ? La réduction (potentielle)étant sanglante, le sujet est des plus préoccupant.

  17. Scalp dit :

    Ave ses 16 missile de croisière aéroportée Kh-101 d’une portée outrageuse de 4500 km , le Cygne blanc peut lancer des frappes à une distance considérable sans quitter l’espace aérien russe

  18. JA dit :

    @Jacques 29
    Ça c’est du renseignement ! Que certains commentateurs en prennent de la graine !

  19. batgames dit :

    bon ils passent où ces avions ,au large des cotes au dessus des eaux internationales,don cessons cette mascarade ,les ricains et les pays de L’OTAN en font autant coté russe ,pas de quoi réveillé le chat franchement,pathétique tout cà

  20. Jeb Stuart dit :

    Moi je comprends pas que l’on « intercepte » des avions dans l’espace aérien international.
    Qu’on les identifie, qu’on les surveille, qu’on les suive, OK, mais les intercepter, le terme est un peu décalé par rapport à la réalité.
    Mais bon, ça fait plus viril sans doute 🙂

    • Orion dit :

      Quand un avion peut tirer un missile de plusieurs centaines voir milliers de kilomètres avec une tête nucléaire, je pense qu’intercepter ces avions qui évoluent a proximiter n’est pas une mauvaise chose.
      .
      De même ils peuvent transporter des capteurs et s’approcher de terrain sensible, le mieux étant du coup de systématiquement escorter ces appareils et non uniquement quand ils approchent d’une zone sensible, ça évite entre autre de mapper ces zones sensibles.

      • Jeb Stuart dit :

        @ Orion
        Calmez-vous, on n’est pas en guerre me semble-t-il.
        Et nos avions se livrent au même jeu.
        Et s’approcher de terrain sensible tout en restant dans l’espace aérien international, c’est pas interdit.
        Non, tout ça c’est clairement de la com pour effrayer le badaud.

  21. Iroise dit :

    Passionnant ! comme entrée
    mais y aura t il une suite à cette nouvelle histoire ? on reste sur notre faim…
    la suite au prochain menu des russes on espère ! qu ils nous envoient enfin de la patate chaude !!!!!
    et que nos états majors dégustent…..

  22. Jacques 29 dit :

    @ Rigel: Vous voir parler, vous, de « grande gueule  » a quelque chose de surréaliste, ne parlons même pas de l’humilité ! Je n’ai pas été militaire, ne vous déplaise, quant à l’élément humain, je parlais évidemment sur le plan général, mais ça aussi ça vous échappe, comme tout le reste. Continuez donc à beugler dans votre désert, la caravane passe.