Archives quotidiennes : jeudi, 11 janvier, 2018

Naval Group et Airbus vont mener une étude sur les futurs drones aériens de la Marine nationale

Deux jours après le dégel des 700 millions d’euros de crédits tant attendu par le ministère des Armées, la Direction générale de l’armement (DGA) a notifié à Naval Group et à Airbus Helicopters un contrat portant sur une étude destinée à préparer « la future capacité des drones tactiques à décollage vertical des navires de la

Un responsable du Pentagone suggère de tuer les jihadistes à coups de pelle s’ils ne se rendent pas

Le « Senior Enlisted Advisor to the Chairman » (SEAC) occupe une place particulière au sein du Pentagone. Ayant le grade de « Command Sergeant Major » (ce qui correspond à celui de major en France), ce sous-officier a pour mission de conseiller le chef d’état-major interarmées ainsi que le secrétaire à la Défense. Actuellement, ce poste est occupé

Le Nigeria confirme son intention d’acquérir trois avions de combat sino-pakistanais JF-17 Thunder

Cela fait maintenant plusieurs années que le Pakistan espère doper ses exportations d’équipements militaires avec l’avion de combat FC-1/JF-17 « Thunder », un appareil développé conjointement au début des années 2000 par le Pakistan Aeronautical Complex (PAC) et la Chengdu Aircraft Corporation (CAC). Et jusqu’à présent, la moisson de contrats n’est pas à la hauteur des attentes

Un militaire entre la vie et la mort après avoir été agressé à son domicile

Un militaire de la Marine nationale, âgé d’une quarantaine d’année, a été retrouvé inanimé devant son domicile, le 10 janvier, vers 23H45, à Saint-Raphaël, dans le Var. Affecté au sémaphore du Dramont, ce militaire, dont le pronostic vital est engagé, a été admis à l’hôpital Pasteur de Nice, où il a été placé en service

Des chasseurs « vigilants » vont aider les gendarmes de l’Oise

De par son implantation territoriale, essentiellement en milieu rural, la Gendarmerie nationale est théoriquement en mesure de détecter ce que l’on appelle les « signaux faibles » en matière de renseignement, comme par exemple des faits inhabituels. Pour améliorer cette capacité (mais pas seulement), la groupement de gendarmerie de l’Oise a signé une convention avec la Fédération