Barkhane : D’après un rapport des Nations unies, la situation sécuritaire se dégrade au Mali

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

34 contributions

  1. Robert dit :

    Laurent,
    Cette info pourrait vous intéresser.
    http://metro.co.uk/2018/01/07/hero-sas-soldier-decapitated-isis-jihadi-spade-7210568/

    Je vous parlerais prochainement du dernier film de Cheyenne Caron « Jeunesse aux coeurs ardents » dont il pourrait être intéressant de parler, vu le thème, un jeune français en perdition qui change de chemin suite à la rencontre avec un ancien légionnaire.

    • MD dit :

      Après avoir lu cette information, on peut être sûr que diverses ONG, associations, comités bien pensants, etc… vont lancer des pétitions et s’activer pour interdire que l’équipement de combat de nos soldats comporte des pelles-pioches .

  2. themistocles dit :

    Une demi-brigade déployée sur une zone de plus de 2000000 km2, des supplétifs indigènes peu compétents, mal équipés et peu motivés et, pour certains à la loyauté douteuse. Des moyens logistiques à la limite de la rupture et un adversaire qui se fond dans le paysage.
    Une volonté politique déclinant  » mais comment je vais bien pouvoir sortir de là? » à tous les temps et tous les modes.
    Des Bercy’snipers qui ne ratent pas une occasion de couper les vivres, les soldes, les équipements, les munitions, le carburant, les pièces détachées au point que l’on peut légitimement se demander s’ils ne travaillent pas pour l’ennemi.
    Une population avec le « fighting spirit » d’une moule ébouillantée, prête à ramper du moment que la racaille musulmane l’épargne.
    Une éducation nationale plus prompte à former de futurs invertis et autres lesbiennes que des citoyens défenseurs de la Nation.
    Une Europe de la défense aux abonnés absents, si tant est qu’elle ai eu, à un moment une vocation quelconque à exister autrement que par le  » Allons-y les français ! Tous ensemble, armons-nous et partez !  »
    En effet, les paramètres requis pour la victoire finale sont réunis…

    • fanderson dit :

      exellent point de vu partage par de nombreux milouf

    • Vincent S dit :

      En quoi l orientation sexuelle joue sur le patriotisme et la volonté de défendre une nation ? Ces propos sont condamnables. Pauvre ta**e.

    • jzxxpir dit :

      Excellent! Tout est vrai dans ce commentaire !

    • tartempion dit :

      Cette opération barkhane est juste un gouffre financier avec une stratégie à l’emporte pièce mise en place par le binôme Hollande / Ledrian qui consiste à saupoudrer du rondier dans une immensité désertique (je les grignote , je les grignote) Un résultat quasi nul pour un coût qui avoisinera le milliard d’euros « hors vins fins et petits fours ». Un impératif pour satisfaire cette myriade de généraux et d’officiers supérieurs qui , de leur base française de N’Djamena sont censés mener une guerre implacable contre le terrorisme .

    • Clément dit :

      Pas faux, mais deux remarques tout de même :
      – Ramper devant l’envahisseur n’est pas glorieux, mais naturel. A de rares exception près, on a réagit pareil en France, à plusieurs époques.
      – Quel est le rapport avec l’homosexualité ? J’ai du mal à voir le lien logique. Surtout que homosexualité et armée ont toujours fait (discrètement) bon ménage et ça n’a jamais empêché l’efficacité opérationnelle.

    • Wrecker 47 dit :

      @themistocles votre analyse est assez juste …Ce sont toujours les Français qui s’y collent les autres européens n’ayant pas droit au chapitre ,sauf pour casquer avec disgrâce …Il serait bon d’enlever queqlues responsables de Bercy et de leur faire prendre des vacances à Barkhane pour les motiver par la suite !…

  3. Barfly dit :

    Cette zone va bientôt devenir un bourbier.
    Daesh va en faire un de ces lieux de résurrection et nous aurons l’air con au milieu du désert à lutter contre des fantômes, au sein d’une population qui continue de nous prendre pour des colonisateurs.
    Que des joies en perspective.
    Si quelqu’un peut me dire ce que nous avons à y gagner (économiquement, stratégiquement, politiquement), je suis preneur.

    • Auguste dit :

      Une petite idée de l’adversaire contre qui on doit se battre et les moyens qu’il emploie.
      http://www.journaldumali.com/2017/10/05/region-de-mopti-pieuvre-katiba-macina/
      Il ne suffit pas de faire des coups et en tuer quelques uns et partir ailleurs.Il faut occuper le terrain en permanence,protéger la population,donner du boulot aux morts de faim qui s’engagent avec les djihadistes pour bouffer.L’Armée Française au complet ne suffirait pas.Voir les résultats en Afghanistan,après plus de 10 ans,avec une coalition des meilleures armées du monde.

  4. Rascasse dit :

    Tous ces IED, ça commence à faire de très grande quantités d’explosifs. Sait-on s’ils ont une source d’approvisionnement permanente, ou bien écoulent-il encore des stocks de Kadhafi ?

  5. Carin dit :

    La France a envoyer au Mali ses gars sur appels « au secours » ce fut l’operation Serval, avec toute la réussite qu’on lui connais, malgré les gros couacs de l’etat Francais ( conditions de bivouac désastreuses, combattants allant avec des chaussures en bande adhésive, et autres retards d’approvisionnement) . Serval s’est terminée dans les ifoghas avec pour seules partenaires les troupes tchadiennes!!! Les troupes maliennes suivant à bonne distance. Et ce malgré l’appel de la France à ses « partenaires » européens, qui ont contournés cette demande française en s’engouffrant dans la MINUSMA, pour ne pas avoir à aller jusqu’au choc.. aujourd’hui la MINUSMA étant ce qu’elle est (quelques milliers de plantes vertes encasernées) il est tout naturel pour les islamistes de s’en prendre à elle! puisque ce n’est pas une unité combattante. Ce qui n’empeche pas la MINUSMA d’exiger de barkhane une protection H24. Lorsque l’on comprend que la MINUSMA c’est aux frais de l’ONU, et que Barkhane c’est aux frais du contribuable français, et qu’en plus cette Europe refuse que ces frais de combats dans la BSS et au levant soient sortis des trois% , et qu’en plus la population et le gouvernement malien nous traîne dans la boue à longueur de journaux! Je me demande bien pourquoi la France continue cette opération, et me dit que nous devrions retirer nos billes, et laisser l’europe de la MINUSMA se débrouiller, même si c’est dommage pour les autres pays tel le Maroc qui ont envoyer des troupes pour participer au maintient de la paix, et qui font parti des rares qui sont envoyés en patrouilles et sont donc condamnés à ramener des cercueils ! Les grandes nations européennes se chargeant de la formation ou du renseignement aérien!!!

    • Soungalo dit :

      Bonjour Monsieur De Carin, Je suis désolé de devoir rappeler à ta mémoire que ton accusation contre les autres pays européens est hypocrite car la France ne peut pas demander aux autres européens de venir à son secours pour l’aider à défendre ses propres intérêts néocolonialistes égoïstes en Afrique francophone; et à la fois cynique parce qu’au Mali ton pays la France n’a fait que joué au pyromane et au sapeurs-pompier. Pour une fois sois FRANC!!!!

      • Vno dit :

        j’ai une solution…t’envoyer tes frères et sœurs de Montreuil pour défendre ton pays. Il y a de quoi créer deux armées parfaitement adaptés aux combat style Lyautey, encadrés par des officiers franco-Maliens qui ont su progresser grâce à l’éducation nationale française. T’auras juste à chercher d’autre sources de financement que la cam.
        Nos troupes, nous les rapatrions, pour aider humainement à fermer les portes des avions russes affrétés en Afrique pour l’occasion. Ne t’inquiète pas mon ami, vos amis de France deux suivront sans filets pour la vrai info vos exploits sur le terrain et pour faire pleurer dans nos chaumières, si cela intéresse encore quelqu’un ici.

    • Allobroge dit :

      Naturellement en Afrique on aime bien la France quand elle y envoie ses enfants pour calmer les exactions commises par telle ou telle faction, mais après il ne faut pas qu’elle reste car elle en impose bon gré malgré. Ces vilains français ex colonisateurs, volontiers paternalistes doivent tout à l’Afrique qu’ils sont sensés avoir pillé jadis. Donc que la France paie, qu’elle la ferme et d’ailleurs et pour le coup ces mêmes africains vont faire monter les enchères avec russes, chinois ou américains !Bien entendu les expatriés africains viendront en France et en Europe, continent qui ne se défend en fait que de moins en moins ! C’est bien fait pour elle et pour lui !La meilleure solution serait de ramasser nos billes, toutes et de laisser tous ces braves gens se dem…tous seuls et d’ailleurs ils sont grands et indépendants. Allah ou Dieu reconnaîtra les siens et nous nous avons suffisamment à faire chez nous et suffisamment donné aussi. Ah si, encore une chose, on renverra les maliens de France chez eux, ils auront tant à apprendre à leurs compatriotes !

  6. Raymond75 dit :

    Qui a pensé sérieusement contrôler un désert grand comme l’Europe avec quelques milliers de soldats et quelques chasseurs bombardiers ? Le tout dans un pays incapable et totalement corrompu ! L’armée française ne cesse de se perdre en Afrique depuis 60 ans, pour rien, sinon pour que les gouvernements successifs, de droite comme de gauche comme de ‘ni de droite ni de gauche’ se donnent l’illusion de jouer les grandes puissances, mais avec l’aide du grand frère US dont nous ne sommes que les supplétifs. Les Chinois s’implantent sérieusement en Afrique, et ils n’ont pas besoin de soldats, seulement de leur intelligence. Nous n’avons rien à faire en Afrique, et les militaires n’y gagneront jamais aucune victoire, sauf pour des escarmouches locales sans signification, même si elles peuvent être meurtrières. Et pour ce qui est de la population française, elle se fiche éperdument de vos aventures africaines.

  7. MERCATOR dit :

    l’envoyé spécial du président russe pour l’Afrique, Mikhaïl Marguelov, a déclaré que le Mali représentait l’intersection des intérêts géopolitiques et économiques des principaux pays du monde en Afrique, mais également de la Russie. En effet, un grand nombre d’entreprises russes travaillent sur le sol malien, y compris le géant gazier Gazprom.

    le Mali est le pays le plus important d’Afrique en matière future d’extraction d’or, d’uranium, de pétrole et de gaz.

    Areva, groupe industriel français spécialisé dans le nucléaire et en particulier dans l’extraction de minerai d’uranium –métier qui génère la plus forte marge de bénéfices est en passe grâce aux « négociations » « à la Française » d’ obtenir l’exploitation de quelques 5 000 tonnes de minerai qui se trouvent à Faléa ! Tout le monde s’agite les Russes, les Chinois, les Algériens, les Canadiens et last but non the least , les yankees. Les groupes djihadistes sont manipulés en sous mains par une grosse partie des précités, la France elle même ayant intérêt à ce que la situation ne s’améliore pas afin de justifier sa présence. Cependant la France a de très nombreux atouts, connaissance ancienne des principaux acteurs politique de l’Afrique Francophone, troupes aguerries par l’expérience des combats depuis des décennies, notons au passage que les Chinois qui n’ont aucune expérience des combats depuis leur défaite humiliante versus les vietnamiens il y a plus de 40 ans , essayent via leur récente implantation à djibouti de s’implanter sans succès jusqu’à présent au niveau local n’ayant vraiment mais alors vraiment pas la méthode pour traiter avec les populations Africaines, des Martiens auraient plus de savoir faire et d’atome crochu .

  8. Edouard dit :

    Tout ça pour dire, coloniser une partie de l’Afrique a été une belle connerie dont on paie et on va payer le prix fort. Et cela largement aidé par une classe politique à la vision court termiste et électoraliste.

  9. Jacques 29 dit :

    L’Afrique, ce puits sans fond dans lequel la France déverse des millions d’euros tous les jours, et dont elle reçoit au même rythme des flots continus et grandissants de réfugiés et de migrants de toutes sortes. Si j’avais aujourd’hui à envisager le métier des armes, rien que tout ça m’inciterait à chercher ailleurs.
    Les causes perdues méritent-elles le sacrifice pour son pays ?

    • garance dit :

      en lisant l’actualité, j’ai cru comprendre que le puits sans fin dans le quel on déverse des millions d’euros tous les jours… est aussi équipé d’un tapis roulant à valises retour à l’envoyeur .

  10. Lassithi dit :

    Mais où sont nos grands partenaires de l UE et notres seconde moitié du couple Franco Allemand ?
    Au chaud. Et nous on se débrouille comme on peut avec nos maigres moyens.
    Une démonstration de plus que l UE c est di vent et qu on a rien à y faire. Pour retrouver une place dans le monde et en afrique et nous faut nous retrouver libres et independants, avec notre politique extérieure à nous et réinstaller notre outil militaire pour défendre nos intérêts puisqu on ne peut compter que sur nous même.

    • GUITTART dit :

      Vous avez tout dit ce que je pense depuis longtemps !
      nous nous sommes embarqués dans une galère qui ressemblera au Vietnam et à l’Afghanistan !
      d’ou mêmes les Russes sont repartis la queue entre les jambes !
      les autres pays de l’UE sont des faux culs de plus ce ne sont pas les moins riches au nord , ce qui ne les empêchent pas de fermer les yeux sur le conflit Subsaharien qui va se développer !.
      Le terrorisme grandissant chez eux comme chez nous ne semble pas les préoccuper !
      qu’on sorte rapidement de ce merdier et que l’on fasse une défense à la SUISSE + l’outre mer que l’on doit aussi assurer pour sa sécurité , point barre !
      Sortie de l’UE également , j’envie les Anglais et que l’on ne dise pas que c’est impossible , la Norvège n’est pas dedans et vit économiquement très bien !
      CHRIS ancien chasseur A

      • Le Nouveau dit :

        Lassiti et Guitartart, vous vivez sur quelle planète au juste ?
        c’est la France qui a des intérêts dans ses anciennes ( à mon avis plus actuelles que jamais) colonies, les guerres, y compris celle au Mali ne sont pas faites pour sauver je ne sais qui de je ne sais quoi, il n y a plus que les moutons pour croire à la version du  »je sauve mon allier gratos. »

  11. Polymères dit :

    On oublie une chose, c’est que l’ennemi s’adapte à la situation et nous nous adaptons ensuite.
    Suite à notre intervention Serval en 2013, notre effort, comme celui de la Minusma d’ailleurs, est tourné vers le Nord du pays.L’ennemi l’a bien compris, il voyait bien que les français sortaient c’était pour aller au Nord ou à l’Est, alors lui il est parti à l’Ouest et au centre pour être tranquille.Il attaque donc une armée malienne bien faible pour obtenir des armes, il attaque une Minusma qui est mandaté pour maintenir une force de dissuasion entre Nord et Sud bien plus qu’elle n’est une force active contre le terrorisme.
    Nous, même si nous avons 4000 hommes à Barkhane, tous ne sont pas au Mali.Pour Serval on avait 3 GTIA au sol, aujourd’hui on en a plus qu’un.On verra ce que donnera le force du G-5 Sahel qui doit normalement permettre un retrait de nos forces, mais aussi de la MINUSMA. L’idée est bonne, mais bon c’est l’Afrique et 5000 africains n’auront jamais le même effet que 5000 français qui savent faire la guerre, qui ont les moyens et un moral plus grand.L’Italie devrait également se joindre dans la région, mais ce sera au Niger, c’est bien mais le gros point noir reste le Mali, même si les problèmes du Nigéria au Sud avec Boko Haram n’est pas a négligé.
    Mais comme tout conflit, ça met du temps avant un retour à la normale, nous ne sommes pas dans une guerre conventionnelle ou un état vaincu signe sa reddition et ou toute son armée cesse du jour au lendemain les combats et se soumet au vainqueurs.Là on est dans une guerre plus profonde (la rivalité au Mali avec les touaregs n’a pas commencée récemment, c’est depuis 60 ans ainsi). La remontée en puissance de l’armée malienne reste l’épicentre de la réussite sur le long terme.

    • Lassithi dit :

      Très beau phrasé, mais sans véritable profondeur et surtout encore un pansement sur une jambe de bois.
      C est très actuel. Une mode très certainement.
      Les vrais problèmes resident dans l implosion du fragile équilibre du sahel depuis l’aventure otanesque notamment en lybie qui arrivait à contenir les velléités tribales. Les coupables, l oligarchie euro atlantiste qui ne sait que faire une chose. Mettre en place le chaos pour mieux se servir.

  12. Reality Check dit :

    La situation sécuritaire se dégrade au Mali de façon constante depuis Serval, pas seulement depuis Barkhane.
    .
    Car ces op-ex AGGRAVENT la situation au Nord Mali et alentours, pas l’inverse.
    .
    Pour s’en convaincre il suffit de consulter objectivement les statistiques des violences commises par les groupes armés, elles sont implacables.
    .
    Le pire est que tout ceci était prévisible, et prévu.

  13. MD dit :

    Alors, est-ce qu’il va falloir crier :  » Au secours ! Flamby, reviens ! » ?

  14. werf dit :

    La stratégie militaire a du plomb dans l’aile car on a voulu contrôler un territoire grand comme l’Europe sans les moyens ad hoc. On s’est donc vite replié sur des bases « renforcées » mobilisant beaucoup de moyens, comme d’ailleurs en Afghanistan, et à faire des « coups » avec les forces spéciales avec un appui feu qui dépend de la météo, sur la base de « renseignements » de terrains. On est aujourd’hui mené en bateau par les tribus et factions locales et plus aucun village du nord Mali nous est favorable. Le problème « touareg » n’a pas été solutionné pour satisfaire les dirigeants de la bande sahélienne qui veulent garder leurs frontières et leurs ressources en matière première. Il n’y a donc plus, comme en Afghanistan, de solution militaire quels que soient la stratégie et le format déployé.

  15. MERCATOR dit :

    D’abord pour remettre les idées en place, depuis le premier janvier, deux jeunes pompiers volontaires morts brulés vifs en sauvant des enfants et un « vieux » pompier volontaire de 64 ans mort noyé pour en sauver d’autres, à ma connaissance aucune cérémonie officielle avec déplacement de premier ministre , aucune protestation sur le manque de matériel.Ensuite quel est donc ce défaitisme, quelle est donc la vision stratégique de la défense de nos intérêts économiques, il ne faut pas aller en OPEX, c’est dangereux, chef, et puis pour défendre quoi ?, ils sont nombreux, chef, ils sont armés chef, et ils nous aiment pas, et puis il faut que j’achète mes chaussettes chef, et puis mes caleçons en goretex, on était quand même mieux à faire un peu d’ordre serre à Besançon, moi quand je me suis engagé je savais bien qui y aurait jamais la guerre, bon, moi je suis fourrier, ce n’est pas trop dangereux ça fourrier, mais si ça prend cette tournure je crois que je ne vais pas rempiler, paraît même qu’on va faire Vigipirate à Paris pour les fêtes, ce n’est pas pratique Besançon Paris, y a même pas de TGV, on dort dans des lits picot, et la bouffe ce n’est pas super, tu parles des plateaux-repas . Eh bien on est bien parti..

  16. Parabellum dit :

    Il y a environ 100 000 maliens en france…10 divisions…et nous on rament sans fin là-bas …les entreprises françaises sont elles plus menacées que celles des autres pays exploitant le sous sol’ au Mali? Qu elles payent des contractors pour se protéger comme les américains ! Les chinois eux taperont dans le tas sans aucun été d âme…il est temps de revoir tout ce gachis et de revoir nos vrais enjeux de defense.