Terrorisme : Le président Trump menace de couper les aides au Pakistan

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

64 contributions

  1. batgames dit :

    si y’a bien une seule chose à faire c’est de dire aux amerloques d’arrêter de s’occuper des affaires sensibles du monde ,il font conneries sur conneries ;la seule façon c’est donc d’être plus fort qu’eux ..c’est ce que suit la chine comme politique

    • Frédéric dit :

      Avez vous lu l’article ? Il s’agit bien d’affaires américaines ici, on parle de 33 milliards de $ donnés par les contribuables de ce pays a un autre état pour un résultat plus que mitigé.

      • sirthie dit :

        « Avez vous lu l’article ? Il s’agit bien d’affaires américaines ici, on parle de 33 milliards de $ donnés par les contribuables de ce pays a un autre état pour un résultat plus que mitigé. »

        Un raccourci des plus discutables. Ce n’est pas parce que le gouvernement d’un État verse 33 milliards de dollars à un autre que les citoyens du premier État approuvent ce fait.

      • Rigel dit :

        non, mais batgames ou « bas de gamme » c’est du genre à prendre les dollars US et leur cracher à la figure, comme les pays qu’il soutient…
        le Pakistan ne joue pas franc jeu, il a abrité sciemment ben laden où il a été abattu à Abbottabad, pas loin du QG de l’Isi services secrets pakistanais, s’ils ne savaient pas, c’est qu’ils sont archi nuls……

  2. mustard dit :

    Il est clair que ce pays joue un double jeu et est un nid à terroristes.
    Cela dit, Si Trump veut etre logique avec lui meme ne stoppant l’aide des pays douteux qui aident ou financent le terrorisme, qu’il en fasse autant avec le Quatar, l’Arabie Saoudite, Oman, Barhein, les EAU, et aussi la Turquie.

    • Iceman dit :

      Les pays que vous citez ne reçoivent pas d’aide US sous forme de financement. Ce sont, à des degrés divers, des alliés et des clients. Quant au financement du terrorisme, cela peut se discuter concernant AS, Turquie et Qatar (le « terroriste » de l’un n’est pas celui de l’autre), par contre je ne vois pas en quoi le Barhein, les EAU et surtout Oman sont concernés. Pour ce qui est du Pakistan, la position de Trump est pour une fois rationnelle. L’ingérence paki est bien plus sources de problèmes que de solutions en Afghanistan et leur politique étrangère penche plus vers une alliance avec la Chine qu’avec les US.

      • jyb dit :

        @iceman
        complètement ok.
        et le glissement de la turquie vers l’est est aussi manifeste.

    • Pika dit :

      Oman je suis étonné , je voyais ce sultanat comme un  » modèle  » dans la région.

    • Jeb Stuart dit :

      @ mustard
      Oman n’a rien à faire dans votre liste, c’est un pays à l’islam tolérant et qui ne finance pas ou n’aide pas les terroristes.

      • Robert dit :

        Jeb,
        Ce pays à « l’islam tolérant », terme qui ne veut rien dire en soi, pratique encore l’esclavage, certes moins institutionnalisé qu’en Mauritanie par exemple. Il faut rappeler que l’esclavage arabo-musulman est fondé sur le coran et les Hadiths, qui sont les mêmes pour tous les musulmans. Certains ont pris des distances avec ces passages, d’autres pas, c’est la seule différence que je vois. Peut-être qu’ils ne réduisent en servitude que des non musulmans quand d’autres réduisent en esclavage des musulmans mais noirs.
        https://www.hrw.org/fr/news/2016/07/13/oman-des-travailleuses-domestiques-victimes-de-la-traite-humaine-et-piegees

        • tschok dit :

          Au fait, Robert?
          .
          Catho-facho tolérant, ça existe?

        • Jeb Stuart dit :

          @ Robert
          L’important dans mon propos n’est pas le terme « tolérant », mais le fait qu’Oman est un état qui ne soutient en rien le terrorisme, pour répondre à Mustard qui le mettait sur le même plan que d’autres pays qui eux le font.
          Par tolérant, j’entendais une forme plus classique de l’islam (ici ibadite), pas intégriste/archaïque comme le wahhabisme, et oui tolérant car il n’y a jamais eu de persécution religieuse.
          Pour l’esclavage, cela n’a rien à voir avec la religion et la tolérance, et pas besoin d’être musulman pour le pratiquer, les bonnes à Hong Kong sont tout aussi maltraitées.

          • Robert dit :

            Jeb,
            Il ne faut pas confondre deux choses différentes. L’esclavage est codifié par le coran, et tous les musulmans ont le même coran.
            Est-ce qu’en Mauritanie, et dans une moindre mesure au Mali, au Sénégal et au Niger, ceux qui réduisent d’autres personnes en esclavage ont une interprétation « intégriste » de l’islam ?
            Peut-être une interprétation littérale, mais alors il s’agirait d’interpréter le texte littéralement. Pour information, le plus grand centre d’esclavage historique se trouvait à Zanzibar, sous la contrôle du sultanat d’Oman. Et l’esclavage, résiduel en certains endroits, institutionnel dans d’autres, perdure en terre d’islam.
            Vous pouvez pratiquer tous les sophismes, mais la réalité de l’exploitation, ignoble en soi et contraire aux droits sociaux, dans certains pays ne prétend pas se réclamer d’un droit ou d’une tolérance religieuse. Au contraire, cela se fait en contravention avec les droits fondamentaux. Ce qui est différent de l’esclavage qui n’a jamais totalement cessé en terre d’Islam. Et des pays comme la Tunisie, pas vraiment islamiste, connaissent encore ce fléau, pareil pour le Maroc. Ce qui s’est révélé récemment en Libye est une réalité permanente en bien des endroits. D’ailleurs, même en venant vivre chez nous, certains importent ce genre de pratiques, de nombreux faits divers en attestent. Pour eux, c’est culturel et la culture en islam est liée à la religion.
            Beaucoup d’occidentaux ont du mal à regarder certaines réalités d’un monde différent du nôtre, ils ont tendance à plaquer des clichés idéologiques occidentaux à un monde totalement différent. Certes, je ne veux pas m’acharner sur Oman, mais sa pratique en apparence pour nous « tolérante », terme discutable en islam, recèle d’autres aspects dont un que je relevais. Dans un pays géré par un islam rigoureux, les pratiques sociales ne sont pas indépendantes du reste.
            A ne pas vouloir voir les choses autrement qu’elles nous arrangent, pour les besoins d’une cause, nous risquons à chaque fois des déconvenues. C’est ce que nous vivons avec les comportements fréquents d’immigrés de ces cultures en Europe que nous semblons subir alors qu’ils sont compréhensibles à y regarder de plus près. Mais qui veut y regarder de plus près en quittant notre regard d’occidental ?
            http://www.lemonde.fr/afrique/article/2017/12/02/sur-l-esclavage-moderne-la-prise-de-conscience-est-faible-et-derisoire_5223711_3212.html
            http://www.lemonde.fr/afrique/article/2017/11/24/l-esclavage-n-a-jamais-cesse-d-exister-meme-dans-les-pays-les-plus-modernes-du-monde-arabe_5219887_3212.html

          • Jeb Stuart dit :

            @ Robert
            Il ne s’agit pas de nier que les musulmans sont de grands esclavagistes, j’en suis tout aussi convaincu que vous.
            Mais encore une fois ce n’était pas le propos.
            Vous avez dévié sur un autre sujet.

      • Affreux Jojo dit :

        Il n’y pas d’Islam intolérant ou d’islam toélrant. On s’en fout. Il n’y a que des gens cools ou des emmerdeurs. Oman est bien tenu, et bien tenu depuis des lustres. Cela veut dire que niveau « droits de l’homme », avec ces salopards de salafistes et autre pendards, c’est plus gégène et crevettes bigeard que calins et couscous pour tous à l’Ait.

  3. ScopeWizard dit :

    Tant que ce ne sont que les aides … 😉

  4. garance dit :

    2018 promet sa dose d’adrénaline.

  5. Amida dit :

    Et haussant le ton face au Pakistan et à l’Arabie Saoudite, Trump va dans le bon sens. Sans l’obtention de résultat concret avec le Pakistan, l’engagement militaire occidental en Afghanistan sera sans fin.

  6. Clavier dit :

    Ce qu’il y a de bien avec Trump c’est qu’il dit ce que tout le monde pense sauf les diplomates ….
    Une autre façon de faire de la politique qui lui a valu d’être élu !
    Dans 3 ans on verra bien si la franchise est toujours une vertu pour l’électorat américain….

  7. harfang69 dit :

    Ce n’est pas les aides qu’ils faut leur couper !!!!!

  8. jyb dit :

    Attention la vraie info derrière ce tweet de Trump c’est qu’il intervient en réaction à la rencontre tripartite (chine, Pak, afgha) qui a eu lieu en début de semaine dernière.
    Début 2017 la chine, le pak et l’afgha ont signé des accords tripartites et mis en place une structure de coordination au niveau ministériel en vue de faire monter en puissance leur coopération économique et militaire.
    Ces accords régionaux mettent sur la touche, les usa qui voient leur influence diminuer à la hauteur de l’engagement chinois mais aussi russe.
    La vraie question est : les usa peuvent ils se passer du Pakistan ? Même en le classant dans la catégorie : alliés déloyaux. Pas évident.
    Le Pakistan a retenu la leçon de l’embargo. 1 : il dispose d’une ligne de crédit saoudienne d’autant plus aisée qu’il est une des pièces maitresses de la stratégie de mbs.
    2 : militairement ses sources d’approvisionnement se sont diversifiées au risque de devenir sino-dépendantes (au moins pour la marine)
    3 : usa/Otan restent tributaires du bon vouloir pakistanais pour le fret vers l’Afghanistan.
    4 : le pouvoir (de nuisance) de l’isi dépasse le simple soutien aux talibans. Elle opère un certain nombre de groupes et mouvements fondamentalistes actifs même à l’intérieur du pays.
    Donc au moment ou les usa sont lancés dans des offensives à la frontière afpak, je ne pense pas que les intentions de trump soient immédiatement applicables.

    • Iceman dit :

      A moyen terme, le Pakistan semble perdu pour les US. La Chine est un allié bien moins encombrant et à aussi des relations tendues avec l’Inde.

    • Auguste dit :

      L’Afghanistan était « observateur » à l’OCS,serait-il devenu membre?.Et avec Chine et Pakistan iraient-ils plus loin que les objectifs commerciaux et politiques de l’OCS en formant un noyau dur de l’organisation?

    • Auguste dit :

      Les Américains auraient donné le feu vert aux Israéliens pour éliminer Soleimani.

    • Alain d dit :

      « il dispose d’une ligne de crédit saoudienne d’autant plus aisée qu’il est une des pièces maitresses de la stratégie de mbs. »
      Mais le Pakistan fait bien plus d’affaires avec les EAU…….
      Les britanniques et des allemands font l’autruche alors qu’ils ont opéré un maximum d’affaires avec le Pakistan, alors que la France s’était plutôt mise en retrait.

    • tschok dit :

      @jyb,
      .
      « je ne pense pas que les intentions de trump soient immédiatement applicables. »
      .
      Fondamentalement, on a tous un doute. Même lui.

  9. Jacques 29 dit :

    Les USA ne peuvent pas se permettre de perdre leur alliance stratégique, de fond, avec le Pakistan, d’une part, et se sont toujours très bien accomodés avec les pays soutenant le terrorisme islamiste sous toutes ses formes, d’autre part : il n’y a donc pas de raisons que ça change, et ce ne sont ici que quelques froncements de sourcils de la part de Trump, pour faire croire n’importe quoi à la galerie, ( qui est aussi la claque) , qui s’esbaudit. Comme d’habitude.
    2018 commence comme une copie conforme de 2017 et avant. Petite nouveauté : après la Syrie, le dernier sur la liste des pays à abattre : l’Iran : tout est comme d’habitude.

    • Rigel dit :

      Pour l’instant c’est le régime iranien qui fait tirer sur la population….comme d’habitude….
      Rohani est un modéré mais les conservateurs sont en embuscade comme d’hab….
      On verra votre tronche si une guerre civile éclate là bas, vous direz comme kamenei que c’est la faute aux ennemis extérieurs de l’Iran, la même chanson que les mollahs après celles de kim, assad, nasrallah et de poutine…..notez bien je ne cite pas Xi jinping car on peut s’entendre avec la Chine….
      vous êtes irrécupérable….

    • Jason Bourne dit :

      Les etats-Unis se contrefichaient de la Syrie, c’était pour eux un pays « neutre » qui ne posait pas de problème particulier depuis 30 ans excepté pour son ingérence au Liban. Même les israliens n’avaient plus aucun problème avec la Syrie et ils étaient prêt à normaliser leurs relations quit à rendre le Golan… Et puis le « printemps » arabe (plutôt l’hiver) a tout chamboulé….
      Mais par contre avec l’Iran, les choses ne sont pas réglés car les états-unis n’ont pas jamais digéré la prise d’otage de leurs ressotissants… Mais comme avec les pays Arabes, le pouvoir Iranien risqué de s’effondrer par lui meme…

  10. Auxsan dit :

    Encore un qui commence bien l’année….

  11. Thaurac dit :

    Bien sûr que le Pakistan est pourri jusqu’à la racine, et ses services secrets sont en cheville directe avec les musulmans radicaux car dans ce pays, ils ont beaucoup de points communs sur la conception de l’islam, avec eux.
    D’ailleurs, leur première coopération n’a pas été de gaité de choeur, Bush les avaient menancé de les réduire au moyen age s’ils ne les aidaient pas…
    quand aux preuves, l’affaire oussama fera le compte……

  12. jyb dit :

    Afghanistan : La doctrine trump se traduit par une augmentation des actions clandestines qui va de pair avec le blackout sur les pertes civiles et militaires. Ces actions menées dans le sud afgha et dans les fata rencontrent de vrais succès. Il semble que les cibles soient plutôt des « cadres politiques » du shadow gouvernment taliban que des cibles militaires.
    En parallèle, il faut souligner la multiplication des petites actions talibanes ciblées contre les forces afghanes (policiers, militaires, gardes-frontières…) Ces coups de mains meurtriers n’occasionnent pas de perte coté taliban mais ont un impact direct sur le maillage territorial. Les petits postes disparaissent pour se rassembler sur des postes renforcés. Résultat : liberté de mouvement pour les insurgés.
    Autre élément inquiétant. Moins d’opposition violente entre taliban et daesh-K alors même que de nombreux observateurs tirent la sonnette d’alarme sur la montée en puissance de daesh-K en afgha.
    De fait c’est bien daesh-k qui est l’auteur des attentats massifs de ces derniers mois (jusqu’aux locaux du nds) et qui augmente son implantation territoriale.
    Samir kaboulov directeur du département Moyen-Orient aux ae russes a donné le chiffre de 10 000 combattants de daesh dans la zone afghane (qui je suppose inclue le sud Turkménistan)

    • Frédéric dit :

      Bonsoir. Cela ferait beaucoup, la grosse majorité sont simplement des groupes lcoaux qui ont changé d’allégeance.

      • jyb dit :

        @frédéric
        à s’y pencher d’un peu plus près, ça n’est pas si délirant. 1 « groupes locaux qui ont changé d’allegeance » ce qui montre une imprégnation de daesh-k dans le tissu afghan, et c’est plutôt inquiétant.
        2 jusqu’à la mi 2017 on parlait de sanctuaire de daesh-k (la fameuse moab sur tora bora…) aujourd’hui taggez sur la carte les attentats et actions revendiqués par daesh-k, et mesurez la diffusion territoriale! ne pas sous estimer l’ennemi.

  13. jyb dit :

    pour info : des combattants de daesh français? (francophones) repérés dans le district de darzab auraient été tués avec des combattants ouzbeks. Ils sont (étaient) considérés comme des cadres militaires de daesh.

  14. personne dit :

    Trump a dû lire le roman de DOA intitulé « Pukhu », c’est presque rassurant…

  15. Robert dit :

    Si le Pakistan est devenu le maquereau de Al Quaida, ce n’est pas lui qui l’a créé.
    Ce sont les américains qui ont créé ce monstre durant la guerre froide. S’il leur a échappé ensuite, ils en restent les inventeurs.

    • Rigel dit :

      Comme les russes sont les inventeurs des mudjahidines afghans qui ont donné les talebs…. en envahissant l’Afghanistan après avoir évincé Babrak karmal en 1980, talebs qui ont accueilli Al Qaïda. combattants étrangers soutenus par la CIA contre l’URSS, noyau de l’organisation.
      Cette histoire est moins simple que vous semblez le croire, Brejnev a joué son rôle aussi…. en envahissant ce pays.
      Avec vous le verre est toujours à moitié plein ou vide… remplissez le et dites la « vérité », que les soviets sont aussi responsables que les ricains.

    • Affreux Jojo dit :

      So what? En quoi ça aide à résoudre le problème ?

    • Thaurac dit :

      Le anglais pas les usa!

    • Amida dit :

      @ Robert: Le fondement du Pakistan, ce n’est pas la guerre froide, ni la période de la décolonisation, c’est le sultanat de Delhi. L’islam indien est vieux de plus de 1000 ans. L’ourdou, langue officielle du Pakistan, est un mélange de mots persans et arabes sur une base sanskrite. La rivalité entre hindouisme et islam, dans le sous-continent, remonte aux raids dévastateurs de Mahmoud de Ghazni, vers l’an mil. L’islam en Inde s’est d’abord imposé par la force, et le sultanat de Delhi, qui, sous diverses dynasties, a dominé toute la vallée du Gange jusqu’à l’expansion britannique au XVIIIe siècle, en a constitué sa base politique la plus solide. L’islam indien a eu le temps de se constituer en une civilisation spécifique, très riche culturellement, accoutumée au pouvoir, qu’il était difficile d’imaginer soumise à une majorité politique non-musulmane au sein d’une république. De là l’idée de la création d’un pays destiné spécifiquement aux seuls musulmans de l’empire britannique en Inde. La rivalité indo-pakistanaise contemporaine trouve sa source dans les efforts millénaires consentit par des centaines de dynastes musulmans pour soumettre le sous-continent. On est donc assez loin des petites manigances de la CIA et des petits effectifs des Talibans… https://fr.wikipedia.org/wiki/Ourdou https://fr.wikipedia.org/wiki/Sultanat_de_Delhi https://fr.wikipedia.org/wiki/Ghazn%C3%A9vides

      • Robert dit :

        Amida,
        Et en plus, on se cultive.
        Merci.
        Reste qu’Al Quaeda a bien été créé par les USA avant de lui échapper. J’aime bien rappeler la perspicacité des stratèges américains, ça me console des nôtres.

  16. jyb dit :

    Les autorités indiennes ne sont pas favorables à la politique de trump. Elles craignent un durcissement de l’extremisme au pakistan si trump met ses menaces à execution.

  17. petitjean dit :

    au fait, qui a donné l’arme nucléaire au Pakistan ??

    • Frédéric dit :

      Le Docteur Khan. Ne pas oublié que l’Inde avait fait sauté sa première bombe le 18 mai 1974, Il y a fallut 24 ans avant que le Pakistan ne dévoile aussi son jeu avec la série de tests le 28 mai 1998.

    • Rigel dit :

      L’espionnage……de Khan

  18. Alain d dit :

    Oui, mais ça n’empêchait pas les Etats-Unis d’aider de près de 2 milliards chaque année le Pakistan, ceci pour empocher des contrats comme les derniers F16 livrés.
    https://www.la-croix.com/Monde/Washington-vend-8-avions-F-16-Pakistan-pour-700-millions-dollars-2016-02-13-1300739745
    Parce que les aides US profitent principalement à l’armée pakistanaise.
    Parce que les US ont aussi besoin d’une logistique au Pakistan, et parce que la Chine est en face.
    Alors même que l’Inde fait de gros effort pour aider l’armée Afghane, financièrement et matériellement.
    Trump nous prend pour des cons, sa principale motivation étant des signer des contrats avec l’Inde, qui n’apprécie plus le double jeu des Etats-Unis. Pour vendre, les US vont jusqu’à proposé une défense commune à l’Inde contre la Chine, avec des forces US qui pourraient accéder aux installations indiennes. Ceci pour vendre des avions de combats. Et certains responsables indiens se font berner par ce revirement !

    L’industrie militaire compte pour beaucoup dans l’économie américaine (comme dans la russe), y’a pas à aller chercher bien loin les réponses. Et le marché indien est bien plus juteux que le pakistanais. Israël connait bien la musique des aides américaines, pour vendre des armes dans sa région, et avant tout à Israël. Ainsi que le double jeu des américains qui y est aussi fortement présent. Ce sont nos alliés, mais lorsqu’ils déconnent, rien ne nous empêche de les interpeller vivement.
    Même si la Corée du nord, l’Iran, l’invasion russe en Ukraine et le Pakistan, sont de gros problèmes à surveiller de très près, pas utile d’affoler la planète pour vendre toujours plus d’armes US, un peu plus d’honnêteté diplomatique de ferait pas de mal à Trump, et idem pour son parallèle Poutine qui vend au Pakistan, à la Chine et l’Inde.

    • Affreux Jojo dit :

      Oui. Vous avez compris que c’est exactement ce qu’évoque Trump ou il faut vous la refaire ?

  19. aleksandar dit :

    Il y a bien longtemps que l’ISIS est complétement noyautée par les salafistes.
    Le Pakistan penche et penchera de plus en plus vers L’Eurasie , d’abord parce qu’il ne veut pas laisser l’Inde y occuper un place importante sans être présent et d’autre part parce que c’est l’avenir du monde.Il y a d’un coté la puissance militaire des USA et de l’autre coté un projet de développement phénoménal qui implique des hommes, des industries et une proximité géographique avec des voies de communication terrestres. Une formidable création de richesse a venir pour tout le continent de la Syrie a la Chine. Les USA sont hors-jeu.

    • jyb dit :

      @aleksandar
      joli lapsus : isis = islamic state in irak and syria et isi = inter services intelligence…
      oui, avec l’idée de largement déborder sur l’afrique.

    • Rigel dit :

      Aleksandar..
      quand les poules auront des dents…
      la géopolitique, ça va ça vient, le monde bouge contrairement à la russie sclérosée.
      Rien n’est joué car ce n’est pas un jeu, l’Iran risque d’éclater, une autre révolution du désarroi ?? de la faim ?, donc l’axe damas bagdad téhéran moscou pékin n’est pas fait. Si les régimes s’adorent, les peuples ne s’aiment pas, retenez bien ça alek le russe.

      • Thaurac dit :

        Les révolutions en iran seront écrasées par les gardiens de la révolution qui profitent financièrement du système pour devenir un état dans l’état, avec le monopole industriel et commercial, ensuite par les mollahs de qoms (ou les cons de mollah), qui comme des apparatchiks, ne veulent pas perdre leurs privilèges.
        Le mot république devant iran, est complètement bidon, et là seulement pour ne pas faire peur à l’époque, aux occidentaux.
        C’est une théocratie qui s’arrange de mettre des hommes de paille, comme président , selon le vent, rigides ou pseudos ouverts, et pendant qu’on cause, ils parachèvent la bombe nucléaire et les vercteurs.
        Qui ira leur dire de ne pas s’en prendre aux manifestant, comme en chine,
        Ensuite pour l’assos pakistan , chine, ça durera qu’un petit moment, quand on voit ce que fait la chine à ces musulmans, ils ne els portant pas dans le coeur!

  20. Dede dit :

    C est du bluff ! Même si il l annonce cette crise sera que temporaire. De plus plus personne si sauf 9 pays ecoutent les states au garde a vous .

  21. Reality Check dit :

    Je suis content d’avoir « voté » pour Trump.
    .
    Les derniers faux semblants, les guenilles dont se paraient les responsables américains pour déclamer leur prétendu exceptionnalisme en toc, tout part à vau-l’eau, la réalité se révèle aux yeux du monde, et cela me réjouit.
    .
    Les USA ont CRÉÉ, via la CIA, le phénomène Al Qaida en Afghanistan, ils l’ont imposé au Pakistan qui n’en voulait pas.*
    Ensuite, post 911, ils ont demandé au Pakistan de les aider a soit disant mettre fin à Al Qaida, en fait business oblige il s’agissait de faire en sorte de laisser perdurer la fameuse « war on terror », au bénéfice du complexe militaro industiel US et en saignant les classes moyennes américaines au sens propre (recrutement de chair a canon) + au sens figuré (matraquage fiscal).
    .
    Puis après avoir soit disant versé 33 milliards de dollars au Pakistan qui soit dit en passant ont fini dans les poches des industriels de l’armement américain, et avoir déstabilisé la fabrique sociale et économique de ce pays, et saigné son armée, l’oncle Sam trahit cet allié exsangue pour convoler en justes noces avec son adversaire indien, business oblige.
    .
    Gageons que les indiens, qui sont loin d »être des imbéciles, accueillent ce volte face avec intérêt et aussi calcul, et ne sont pas dupe de la fiabilité affichée par le vautour yankee…
    .
    Encore une fois le grand gagnant visible de cette énième bouse américaine, c’est Poutine, et sa chère Russie qui se montre fidèle à ses alliances, y compris dans l’adversité.
    .
    La Chine, pendant ce temps, continue a se préparer a renverser la table.
    .
    Alors adviendra t-il a la nouvelle aventure de Trump la même chose qu’à ses casinos d’Atlantic City?
    Le chaos induit serait épique.
    .
    L’arroseur arrosé, en quelque sorte…………
    .
    .
    .
    —————-
    *pour ceux qui douteraient, en guise d’ introduction sympathique au sujet je vous conseille le film Charlie Wilson’s War, avec Tom Hanks et Julia Roberts

    • Reality Check dit :

      Et pendant ce temps là:
      .
      https://www.algeriepatriotique.com/2018/01/03/banque-centrale-pakistan-valide-transactions-libellees-yuan/
      .
      La Banque centrale du Pakistan valide des transactions libellées en yuan:
      – création du cadre réglementaire requis pour faciliter l’utilisation du yuan dans les transactions liées au commerce et aux investissements
      – le yuan est désormais considéré au même titre que d’autres devises comme USD
      – fait suite à l’annonce officielle du mois dernier effectué à l’occasion du lancement formel du plan CPEC (Couloir économique Chine-Pakistan, cadre bilatéral d’accroissement du commerce et des investissements) pour la période 2017-2030
      .
      ==> les déclarations de Trumpf sont à lire a travers le filtre de ces faits..
      .
      Rappelons pour la petite histoire que Gaddafi aussi avait annoncé l’abandon du dollar US comme monnaie de transaction internationale, peu avant son assassinat.
      Mais la petite Libye avait renoncé aux armes de destruction massives, avait une armée inexistante, et une population minuscule (6m), une proie facile pour ces vautours qui sont si courageux face aux plus faibles…
      .
      Le Pakistan est une nation relativement bien armée, dotée de l’arme nucléaire, qui compte une population de +200 millions de personnes.
      .
      Pas étonnant que les yankees préfèrent envoyer les indiens au charbon…. et pas sûr que ces derniers tombent dans le panneau si facilement….

      • Thaurac dit :

        Oui depuis des années on nous bassine avec le pôle commercial asiatique, les bricks, bref, toujours rien.
        Que va acheter la russie à la chine, elle est fauchée comme ses blés, c’est la chine qui louche sur la siberie, plutôt.

  22. Allobroge dit :

    Le Pakistan ce n’est pas ce pays où résidait « discrètement » BEN LADEN que le monde entier recherchait ?

    • Robert dit :

      En tout cas, Ben Laden, petit acteur de série b hollywoodien tourne un seul film dans sa carrière et c’est un succès planétaire. Et il n’aura même pas à faire une suite.
      Bon, ok, je sors !

  23. zhú dit :

    NONN sérieux..l’ISI joue double jeu??? MdR.