L’Australie annonce la fin de ses frappes aériennes en Irak et en Syrie

Alors que le territoire contrôlé par L’État islamique (EI ou Daesh en Syrie et en Irak s’est considérablement réduit au cours de ces dernières mois, le nombre de frappes aériennes effectuées par la coalition anti-jihadiste dirigée par les États-Unis est en chute libre.

Ainsi, les Rafale engagés dans l’opération Chammal [nom de la participation française à la coalition, ndlr] n’ont assuré qu’une seule frappe au cours de la semaine écoulée pour 32 sorties. Désormais, l’activité aérienne se concentre sur les missions de collecte de renseignements au profit des forces de sécurité irakiennes et les Forces démocratiques syriennes (FDS).

Dans ces conditions, certains pays envisagent de reduire leur participation à la coalition anti-EI. Tel est le cas de l’Australie, qui a décidé, ce 22 décembre, de retirer ses 6 avions de combat F/A-18 Super Hornet de ce théatre extérieur.

Ces appareils n’ont plus effectué de frappes en Syrie depuis juin dernier. Et, en Irak, ils n’ont délivré que 6 munitions au cours de 48 sorties. D’où cette décision, prise en concertation avec la coalition.

« Le succès remporté sur le champ de bataille contre Daesh signifie que notre opération OKRA a atteint un point de transition naturel, et nos avions de combat commenceront à rentrer vers l’Australie au début de la nouvelle année », a en effet expliqué Marise Payne, la ministre austalienne de la Défense.

Depuis septembre 2014, les F/A-18 Super Hornet de la Royal Australian Air Force (RAAF) ont assuré plus de 2.700 sorties.

Cela étant, l’Autralie laisse à la diposition de la coalition un appareil détection et de commandement aéroporté E-7A Wedgetail ainsi qu’un avion ravitailleur KC-30A (ou A330 MRTT). En outre, le Task Group Taji, qui regroupe des instructeurs militaire australiens et néo-zélandais restera encore en Irak, de même que, a priori, le Special Operations Task Group (SOTG), déployé auprès de l’Iraqi Counter-Terrorism Service (ICTS).

Photo : FLTLT Guy (c) Commonwealth of Australia, Department of Defence

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant; [Voir les règles de confidentialité].

Contributions

  1. de Arkan

    • de eric

    • de Carin

    • de Nico St-Jean

      • de Dresde

      • de Scalp

        • de XX

          • de supinfo

          • de Scalp

          • de XX

        • de Carin

      • de supinfo

    • de Alpha

    • de Rigel

  2. de Bouli

    • de personne

      • de Carin

        • de Dresde

        • de Dresde

          • de Carin

        • de Scalp

          • de Carin

        • de Scalp

          • de jean pierre

      • de Nico St-Jean

        • de personne

    • de Thierry HENRY

      • de Rigel

  3. de jyb

  4. de fjz

  5. de ScopeWizard

    • de jyb

      • de ScopeWizard