Archives quotidiennes : lundi, 18 décembre, 2017

Combat contre l’EI : Pour Bachar el-Assad, les combattants kurdes syriens sont des « traîtres » (MàJ)

Quand, à l’automne 2014, les combattants kurdes syriens des Unités de protection du peuple (YPG) durent livrer la bataille de Kobané face à l’État islamique (EI ou Daesh), ils furent bien seuls. Dans un premier temps, du moins, car la coalition anti-jihadiste dirigée par les États-Unis vint leur apporter un soutien aérien… au point de

Les Pays-Bas pourraient ne pas avoir les moyens de payer leurs trois derniers avions de combat F-35A

Initialement, la force aérienne néerlandaise (Koninklijke Luchtmacht – KLu) espérait acquérir 85 nouveaux avions de combat afin de remplacer ses F-16. Puis, ayant choisi le F-35A de Lockheed-Martin, elle dut revoir ses ambitions à la baisse, avec une commande de 52 à 68 appareils. Mais les déboires rencontrés lors du développement du F-35 ayant fait

Des renseignements donnés aux service russes par la CIA ont permis de déjouer un attentat à Saint-Petersbourg

Les relations entre les États-Unis et la Russie sont peut-être compliquées mais, visiblement, cela n’empêche pas quelques « coups de pouce » en matière de contre-terrorisme. Ainsi, le 15 décembre, le Service fédéral de sécurité (FSB), héritier d’une direction générale de l’ex-KGB, a indiqué avoir interpellé 7 individus d’une cellule terroriste prête à passer à l’action contre

Une nouvelle épée de Damoclès plane sur le budget des Armées et les ambitions stratégiques de la France

Il y a des sujets autrement plus importants qu’un séjour présidentiel au château de Chambord qui mériteraient de faire l’objet d’une polémique… Ainsi en est-il, par exemple, des 700 millions d’euros du budget des armées encore gelés par le ministère de l’Action et des Comptes publics, ou encore de l’article 14 du projet de loi

Thales s’offre Gemalto pour créer un géant mondial de la sécurité numérique

L’entreprise Gemalto, spécialiste de la sécurité numérique, suscite les convoitises, d’autant plus qu’elle a connu une année difficile, avec une baisse de son chiffre d’affaires dans ses deux activités historiques (les cartes SIM et bancaires). En France, elle vient d’ailleurs d’engager un plan de suppression de 10% de ses effectifs. Ainsi, le 11 décembre, le