Les Forces armées en Guyane ont détruit 114 puits illégaux d’orpaillage en deux mois

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

30 contributions

  1. ltikf dit :

    Autre solution, brutale il est vrai: tirer à vue; une fois l’information diffusée chez les trafiquants, la charge s’allègerait ! Mais comme on adore l’assymétrie…

    • Fred dit :

      @ ltikf
      Mais bien sûr … Et donc, les orpailleurs se laisseraient tirer comme des lapins sans réagir, n’est-ce pas ? Bonne chance à nos gendarmes et militaire pour se défendre sur leur pirogue lors d’une attaque depuis la berge, lors d’une embuscade dans la végétation tropicale ou contre des mines bricolées disséminées sur les sentiers.
      Et cela ne te pose pas un problème moral non plus ? Tuer sans sommation des gens qui ne cherchent qu’à travailler et vivre de leur labeur. Tu es un dégénéré psychopathe qui ne mérite pas le nom d’humain.

      • thaurac dit :

        Faudrait peut être éviter de les traquer en pirogues ou dinghys, mais en barques fonds plats , acier….
        Des mini-canonnières 😉

      • roissard dit :

        Voler pour vous, c’est « travailler et vivre de son labeur ? »
        Alors ici nous sommes sans doute tous – sauf vous – des « dégénérés psychopathes ».

      • Maya dit :

        Libé ou Médiapart devraient mieux te convenir.

        • Fred dit :

          @ Maya
          Si tu courais aussi vite que je m’en branle de genre de propos, tu serais champion du 100m.
          Je ne sais pas dans quelle sphère tu vis, mais je ne pense pas qu’il y ait beaucoup de lecteurs du Figaro que les propos d’ltikf feraient rire.

      • JF dit :

        Ce sont des brésiliens et des surinamais qui ne respectent pas nos frontières, polluent nos sols, et tuent par empoissonnement des tribus « amazoniennes françaises ». Vos mieux des enfants français empoissonnés que des balles sur des adultes étrangers qui sont hors la loi. Les droits de l’hommes international, et européen, sont devenus un passe droit aux étrangers. Et les 50 dernières années d’hégémonie culturelle socialiste ont détruit la patrie et la nation française. Vous en êtes la preuve vivante.

      • Duc d'Orléans dit :

        Tir à vue, sans sommations ! Les bisounours et les âmes iront déposer des bougies et des peluches !

  2. tartempion dit :

    Il faut connaître le dossier guyanais pour comprendre que la corruption dans ce département est endémique . Une stratégie de circonstance existe entre les premiers employeurs de clandestins de ce département , d’un côté saramacas en jungle qui connaissent parfaitement le terrain et recrutent la main d’oeuvre clandestine , de l’autre , des créoles nantis de Cayenne , souvent des politiciens qui financent la construction de ces puits . Pour endiguer le phénomène , il n’y a rien de plus simple , il faudrait assécher les sources de financement qui sont parfaitement connues en saisissant les biens et les comptes bancaires , mais , c’est là que politiquement tout se complique ……En effet , Taubira qui dirige ce département français d’une main de fer a horreur que l’état français se mêle de ses affaires , pour dissuader ces fonctionnaires zélés au cul blanc venus faire un ménage supposé , elle a donc développé toute une rhétorique fustigeant la France , un état colonial qui s’est livré à la traite négrière …..Une sémantique bien rodée , tétanisante qui oblige l’état de droit français à s’inscrire dans une stratégie d’évitement et qui l’oblige à nous abreuver d’une communication superficielle basée sur des chiffres absurdes .

    • Piauhau dit :

      Directement concerné par ce sujet j’aimerais bien que vous me communiquiez vos fameuses connaissances sur le dossier guyanais. Ça nous permettrait du coup d’endiguer le phénomène de votre manière la plus simple possible…Enfin M. Lagneau, concernant votre article, je suis pas sûr que les FAA soient impliqués!

    • thaurac dit :

      « il faut connaître le dossier guyanais pour comprendre que la corruption dans ce département est endémique .  »
      On a les mêmes à la maison!

    • Nihilo dit :

      Incroyable. Je détestais déjà Mme TAUBIRA mais ça en rajoute… Et grâce à M. HOLLANDE elle a été notre ministre de la justice… Excellent. Bravo M. HOLLANDE. En 5 ans, M. HOLLANDE, grâce à de bons choix comme l’embauche de Mme TAUBIRA, a réussi à couler le Parti Socialiste qui existait depuis plus d’un siècle… M. HOLLANDE restera sans l’histoire… Applaudissements…

    • Fred dit :

      @ tartempion
      Ah, la puissance de la parole ! Christiane Taubira qui n’a plus de mandat électif depuis 2015 et dont le parti disposait de sept sièges sur vingt-quatre au Conseil régional de la Guyane et plus aucun dans la nouvelle assemblée est donc capable de « tétaniser » préfets, commissaires de police et inspecteurs des impôts en dirigeant « ce département français d’une main de fer ».
      J’admet bien volontiers que cette femme admirable a des convictions fortes, qu’elle défend avec pugnacité et une maîtrise inégalée de la langue française … Mais aussi que ton post de « (connaisseur du) dossier guyanais » pue la désinformation, le machisme et le racisme à plein nez.

      • tartempion dit :

        Et voilà la boucle est bouclée , il suffit d’évoquer l’idée d’un racisme supposé de la part de vos détracteurs pour que tout naturellement , la plupart d’entre eux s’inscrivent dans une stratégie d’évitement . Je mettrais dans le même sac le machisme , le harcèlement moral ou sexuel , des inventions récentes particulièrement prisées par le marigot politico médiatique guyanais qui permettent de décrédibiliser tout fonctionnaire venu mettre un peu d’ordre dans cette chienlit qui touche ce département. D’ailleurs la lutte contre l’orpaillage clandestin n’est que le dessus de l’iceberg , il faudrait s’attacher à recenser ces guyanais qui pour des sommes allant de 3000 à 5000 euros par enfant , ont reconnu jusqu’à 30 enfants de clandestins pour que ceci puissent obtenir la nationalité française et les avantages qui vont avec .Pas étonnant qu’à l’hôpital de saint Laurent du maronie le taux d’occupation avoisine les 140% ……

    • Guy Laval dit :

      Je souscris totalement a ton commentaire… Ca ne s arretera pas demain et flinguer des morts de faim ne resoudra rien, il y en a tellement que les effectifs seraient immédiatement reconstitues.
      Faut y vivre pour comprendre

  3. Robert dit :

    Boulot de dingue, jamais fini, avec des risques réels pour leur santé et pour leur vie.
    Que dire, respect !

  4. C’est un bon challenge à relever pour l’armée, pas de pitié pour les sites, par une force bien présente afin d’éviter la violence. Cet or doit aussi devenir un challenge pour les français travailleurs et courageux; où en est le droit des concessions?

  5. werf dit :

    Il faut savoir ce que l’on veut. C’est bien beau de montrer les stages « commandos » difficiles en Guyane mais il faut faire respecter l’état de droit par tout moyen, y compris les plus radicaux, après sommations. Ou alors, il faut abandonner le terrain et rapatrier tout le monde en laissant ce « far west » de la jungle aux orpailleurs illicites et aux Brésiliens. Mais, bien sûr, il y a le site de Kourou et les avantages financiers considérables qui ne sont pas perdus pour tout le monde…

  6. Raymond75 dit :

    Les militaires et les gendarmes font un travail très difficile, car les seules voies de communication sont les rivières (surveillées par les trafiquants, donc aucun effet de surprise), et parce que les forêts sont quasi impénétrables et totalement opaques aux surveillances aériennes. Il faut distinguer les chefs de réseau, véritables trafiquants, et la main d’œuvre constituées de populations du Nord-Est brésilien, la région la plus pauvre du Brésil, qui font cela pour survivre. Ces derniers ne sont pas arrêtés : après destruction du camp, ils sont relâchés et doivent se débrouiller pour survivre. Les chefs ne sont que très rarement arrêtés, car prévenus par les guetteurs ils se dispersent dans la forêt, et à 100 m du camp sont indétectables. En fait, reconstituer un camp où tout à été détruit coûte très cher et est très long du fait des communications ; c’est sur cet effet et la lassitude que compte les autorités pour limiter le trafic, ce qui est fait globalement (de moins en moins de camp, de taille plus réduite).

  7. vrai_chasseur dit :

    S’il y a tant d’or que ça une autre solution serait d’en officialiser l’exploitation avec une compagnie minière qui embaucherait cette main d’oeuvre et la paierait convenablement. Bref un schéma économique normal de développement. Mais là on dérangerait sûrement des intérêts politiques locaux occultes.

  8. Maya dit :

    Comme pour le reste ( Banlieues , camps de migrants , Corse , Mayotte … ) seule la force rétablira l’ordre. Hélas pour cela , le pays aurait besoin d’un Poutine et non pas d’un Macron , d’une Chiappa ou d’un Hulot.

    • Poutin? C’est pas un dictateur russe ça?

    • Polymères dit :

      Après le Brésil et le Méxique, c’est en Russie qu’on a le plus haut taux de meurtres par habitants.
      Je pense que les banlieues de Russie avec leurs misères, leurs lots de drogués, vous ne devez pas en avoir vu beaucoup.
      Mais je constate que beaucoup ici se font des films sur Poutine et la Russie, l’image qu’ils rejettent dans leur communications, séduisent, mais n’est pas représentatif de ce qui se passe.
      Vous pensez que la Russie c’est le pays de l’anti-immigration? Non chaque année il en naturalise près de 300 000 pour palier notamment au déficit démographique.Mais vu qu’ils ne sont pas trop noirs ou arabes, alors forcément, ça va, car la Russie qui aime de prétendre blanche et orthodoxe oublie de préciser que 20 millions de ses habitants sont musulmans, que 10% de sa population est étrangère, non les musulmans du Caucase ne sont pas considérés comme des « étranges » par ce qu’ils sont musulmans, je parle des kirghiz, des ouzbeks et d’un tas d’autres, ces étrangers qui font monter en Russie une ultra droite aux arrières goûts nazi.
      Je pourrai continuer des heures, mais devant quelqu’un qui s’imagine que Poutine est le super héros qui règle tous les problèmes par ce qu’il joue l’homme fort de son pays, je me dis que c’est peine perdue.
      La Russie de Poutine est loin de ce que vous imaginez ici, ne confondez pas l’image qu’elle veut se donner au reste du monde avec ce qu’elle est réellement.
      Quant à la force rétablissant l’ordre, je peux là aussi vous faire toute une liste d’exemples ou la force n’a fait que transformer un problème qui était presque mineur en une catastrophe.Le problème de la force, c’est qu’elle fabrique plus d’ennemis qu’elle n’en élimine.

    • Françoise dit :

      @Maya : Pour la Corse, si les nationnalistes ont gagné, ce n’est pas parce que la métropole a failli, mais parce que leur côté identitaire s’est réveillé, cf. Zemmour.

  9. Duc d'Orléans dit :

    Parce qu’il faut encore subir Taubira qui avait disparu des écrans ?

  10. werf dit :

    La plus grande compagnie mondiale d’extraction de l’or vient d’obtenir une immense concession en Guyane. Ne vous faites pas de soucis, elle sait protéger « son territoire » avec des compagnies privées qui recrutent d’anciens militaires.