La Marine nationale envisage de louer des hélicoptères civils d’occasion pour remplacer ses Alouette III

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

32 contributions

  1. Ltikf dit :

    Et oui… Quand on économise sur un mécanisme de chasse d’eau on finit par en avoir plus cher de facture d’eau – et on n’a toujours rien résolu. Dans le privé un contrôleur de gestion peut faire économiser beaucoup d’argent, dans le public il arrive qu’il y aie des Audits – certains sont catastrophiques et parfois ils se terminent carrément en « saquant » l’auditeur ! On la veut notre République bananière, on la veut !

  2. ScopeWizard dit :

    L’ Alouette III : l’ un des tout meilleurs hélicoptères en termes de stabilité en altitude , encore très performant selon les critères d’ aujourd’hui ; l’ Alouette III fut très appréciée par les secouristes en montagne tels que la Protection Civile et le PGHM ( Peloton de Gendarmerie de Haute Montagne ) …

    • ScopeWizard dit :

      Enfin , surtout stabilité en stationnaire en altitude …

    • dodudindon dit :

      En effet, une machine de légende, dans ses usages civils également, elle pouvait faire beaucoup et le faisait bien partout sur la planète — sa carrière internationale n’est pas encore terminée !

    • sgt moralés dit :

      L’AL III « sous toutes les latitudes,dans toutes les attitudes » transport VIP,helicoptère d’attaque HA /AP,héliportage (6 combattants),samu,appontage et montagne(poser ponctuel 4500mavec btp 319),tu en as sauvé des équipages par ta docilité,tu as bien mérité ta retraite je te salue car tu ne m’as jamais trahi,tu m’a même pardonné qqs fautes.

  3. jean la gaillarde dit :

    Ohla la !!!! Obligé de louer des appareils civils !!!! Pauvre armée Française !!!!! Et pourquoi ne pas acheter sur étagère, des hélicos pour ce genre de mission ? Parce que les hélicos civils, qui va s’occuper de la maintenance, en mer ? Même nos élites militaires ne savent plus que faire !!!! Je suis complètement blasé !!!!

  4. Carin dit :

    Entre les « petits » bateaux pour la ZEE, et la location d’helicos civils pour attendre, et la retape au rabais des bâtiments de défense aérienne, je trouve l’amiral Prazuck extrêmement conciliant…. personnellement je trouve très inquiétant que la royale tourne avec des alouettes 3 que même certaines armées africaines n’ont plus…
    Il est grand temps que les 500 et quelques piques assiettes qui font leur sieste à l’assemblee prennent conscience que le vintage en matière mili est mortel.

    • Robert dit :

      Carin,
      Ce sont les grands prêtres de la république, faut pas toucher.
      En particulier Mélenchon qui s’énerve pour un rien, pourtant personne ne lui a demandé ses revenus salaires et retraites de révolutionnaire professionnel. La moitié des revenus des « défenseurs du peuple » qui veulent tout partager, sauf leurs revenus, pourraient suffire à payer les locations d’hélicos pour un moment.

    • Le Breton dit :

      Il y a l’Elysée à retaper, le matos pour nos forces armées peut attendre non ?

  5. Myshl dit :

    L’Alouette III Marine restera la démonstration de ce que la compétence des mécanos additionnée d’une gestion de stocks performante:
    – Permet de maintenir du matériel mieux que ne sait le faire le dieu MCO.
    – Pointe du doigt la fuite en avant voulue par l’industrie qui ne nous propose que du nec moins bien.

    • Requin dit :

      11.000 euros l’heure de vol, ce n’est pas vraiment un appareil économe, cela pour des performance aujourd’hui assez ridicule.

  6. petitjean dit :

    « solutions innovantes »
    je suppose que c’est de l’humour ?!
    et je rappelle , comme d’hab, qu’il y a toujours des milliards pour les AUTRES, mais pas pour les NOTRES !

  7. SPLS dit :

    Il y bien un problème criant en matière d’hélicos dans nos armées, pourtant des machines simples à mettre en oeuvre, performantes et modernes cela existe…H125 et H130 ont été conçus pour être mis en oeuvre par des pilotes propriétaires, pour faire du travail aérien. Nos chefs devraient comprendre que la qualité première d’un hélico est de voler quand on en a besoin et que la simplicité, la rusticité, est une qualité en soi. Remplacer une Alouette ou une Gazelle par un H160 de 6 tonnes, surtout en période de contraintes budgétaires, n’est peut-être pas l’idée la plus lumineuse. Mais visiblement nous n’avons pas les moyens, pourtant pour le prix d’un NH90 (qui vole rarement…) on peut acheter une quinzaine de H125 !

  8. wagdoox dit :

    les taxi de la marne en temps de paix …

  9. Charly10 dit :

    Je m’étonne du cout annoncé de la maintenance de cet appareil hyper fiable. Passer de 5000 euros/ h à 11000, il y a certainement une cause autre, que celle touchant à la fiabilité derrière cette info. D’autant que la majorité des pièces détachées sont encore fabriquées sous licence. À moins que société, ALHWS se sucre au passage, car elle dispose depuis 2015, des documents lui permettant de fabriquer les pièces de la famille des « Alouette », conformément au détenteur du certificat de type qu’est airbus hélicoptère. Cette société sous traite avec plusieurs pays à bas cout de main d’œuvre comme la Roumanie.
    Cela dit, il est certain que pour l’utilisation qui en fait aujourd’hui, pourquoi pas louer quelques Ecureuils AS 350B3 voire des AS 355 bi, mais pas du tout certain, au bout du compte, que cela revienne moins cher que de conserver les AL3 encore quelques années. On connait ce type d’externalisation préconisé par les « gestionnaires » en place dans les états major.

    https://www.aerobuzz.fr/defense/alouette-3-de-marine-modernisation-vue/
    https://www.escadrilles.org/2014/08/alouette-marine-irremplacable/

    • PK dit :

      @ Charly10

      Un appareil fiable ne veut pas dire inusable. Si vous arrivez au moment où il faut entièrement reconstruire certaines pièces du système, car complètement usées, vous connaissez des coûts de maintenances astronomiques, quel que soit les compétences des mécanos par ailleurs.
      .
      Tout cela est de la très mauvaise gestion budgétaire : cela s’anticipe et évite à faire reconstruire un VAB pour 2 ou 3 ans pour le prix d’un Griffon…
      .
      Bref, on est majoritairement entouré d’incompétents. Malheureusement, ils sont en place et soit inamovibles, soit élus ou réélus.
      .
      À qui jeter la pierre ? Principalement aux électeurs, qui s’en foutent complètement.

      • Charly10 dit :

        Bonjour@Pk
        Pas inusable, mais presque, si vous êtes de la partie vous devez savoir, que via les visites EMJ des cellules et les limites de vie ou les RG des équipements principaux, un aéronef peut vivre plus que 50 ans ; à condition bien sûr, d’avoir encore des composants disponibles. Ce qui est les cas pour la famille Alouette.je pense qu’il est possible d’attendre encore quelques années (6 à 8 ans) sans problèmes.
        Maintenant il n’est pas impossible que, le CEMN utilise le prisme « cout MCO évolutif » comme alerte « diplomatique » devant les sénateurs, afin d’obtenir satisfaction. Je pencherai même plutôt pour cette dernière solution.

        • Requin dit :

          car on arrive à 11.000 euros l’heure de vol pour un appareil au performance militaire aussi limité q’une Alouette III, c’est qu’il est bon pour la casse.

  10. Parabellum dit :

    On a délibérément flinguer l aéronavale et maintenant on a des bâtiments sans helicos ni légers ni moyens et encore moins lourds…on aura dans dix ans un nouveau machin d Airbus…trop cher et trop techno…tant pis c est fini…prazuck aurait dû suivre de Villiers…ca aurait secouer ces guignols irresponsebles…rendez nous un super frelon! Et dire que les koweiti vont avoir 50 caracal…vraiment on a laissé tout ca l abandon et c est irréparable…

  11. RG dit :

    Moi j’en connais qui donne une fortune pour avoir une Dauphine…

  12. TINA2019 dit :

    Bsr !

    Juste pour signaler, que ceux qui pilotent ce projet d’hélicoptères interarmées légers (HIL), sur la base du H-160 d’Airbus Helicopters, n’en ont rien à foutre des problèmes budgétaires.
    En effet , avec ce H160, factuellement :
    – Situation du pays bientot désastreuse au niveau endettement , économique, sociale…. donc au niveau de nos armées. Il faut faire avec ce que l’on a: Moins de budget !
    – Inadapté pour remplacer les gazelles 341, 342 monoturbine classé L, de 1.9T + Alouette III: —> Il faut raison garder et se concentrer sur un monoturbine . L’EC130 constitue le candidat idéal, avec des performances se rapprochant le + , parmi toute la gamme de monoturbine chez notre fournisseur Airbus Helicopters, immédiatement disponible ! Et en terme de coût d’acquisition , divisé par 2.7 /aux premières prévisions sur la version militaire du H160…. qui ne seront , bien evidemment pas respecté puisque nous ne disposons d’aucunes informations concernant les clauses du contrat « BENEFICIANT AU CLIENT »….. A bon entendeur, salut !
    – Inutile de poser l’argument des roues absentes sur L’EC130 –> tout helicoptère peut être doté du système additionnel de roues, pour une utilisation sur navire !
    – D e ce qui précède, ca permet de mettre un terme avec le contrat avec HELIDAX, dès lors que le volume commandé est suffisant ….. HELIDAX s’en fout plein la poche.
    – Inadapté pour remplacer les Dauphin et panther : Trop lourd pour remplacer ce type d hélicoptère …. Mais surtout trop léger, si l’on se positionne selon le paramètre de « L’exploitation de la machine « . Dès lors, le H160 sera trop léger, compte-tenu des équipements dont doit être doté le remplaçant. En clair, si c’est pour « essuyer les plâtres » d’un NH90 « LEGER »—> ALORS STOP !
    – D ce qui précède, On a essuyé les plâtres ( au bénéfice d’airbus helicopters, et leurs « infiltrés ») avec nos voisins allemands sur le tigre . Nous avons essuyé les plâtres ( au bénéfice d’airbus helicopters, et leurs « infiltrés ») avec nos voisins allemands/néerlandais/italiens sur le NH90 . —> IL NE FAUT PAS ESSUYER LES PLATRES POUR LA VERSION MILITARISE DU H160 , qui ne répond pas, qui plus est, à nos besoins.
    – Il faut annuler les commandes optionnelles du NH90, et tout commander en EC 725 R / H225 R ( R pour rénové , c-à-d, avec les mêmes équipements que les différentes versions marine et terrestre du NH90 pour massifier les équipements , en fonction des affectations). Il faut tout commander avec une même motorisation 100% fabriqué sur le territoire FRANCAIS ! EN CLAIR, Il faut supprimer les Hélicoptères de classe M- biturbines. Qui plus est , Les EC725/H225 sont fabriqués sur le territoire, pour nombre de composants. Et, compte tenu des dotations actuelles ( toute armée confondue, ) il faut commander en quantité, car il faut remplacer les Dauphin , les panther, …. et les PUMA SA330 ….. Et cela , en quantité significative …
    – Au final, On est au dessus des 188 machines escomptées… Plutôt 240, mais :
    on y gagne en économies d’échelles…. Qui plus est , sur le long terme ( à 30 ans).

    • Parabellum dit :

      Bon sens que je partage intégralement et depuis longtemps . Mieux vaut des flottes avec du potentiel de rechange et une mco normale que des bijoux rares souvent indisponibles.on fait toujours miroiter des grosses séries qui fondent au lavage budgétaire et enchérissent le coût unitaire final.et bien sur reste à former les pilotes rares eux aussi.est il encore temps de tout revoir et penser utile à court terme?

    • SPLS dit :

      Je pense tout comme vous, du H130 (EC130) pour la Marine et pour les FS (en remplacement des Gazelle), du Fennec armé pour remplacer les Gazelle de l’ALAT… Et plus de Caracal dans l’armée de l’Air…

      • dan78 dit :

        Les opérâtions marine nécessitent un hélico avec des roues. Et cela n’est pas le cas de l’EC 130 par ailleurs pour le survol maritime un bi-moteur est plus sûr….. Alors trouvez donc un hélice léger bi-turbine à roues et en reparlera.

        • SPLS dit :

          En 55 ans, l’aéronavale a perdu combien d’Alouette monomoteur sur panne moteur ? Combien de Gazelle opérant depuis les BPC ? Les chiffres de la FAA montrent que les monoturbines n’ont pas plus d’accident sur panne que les biturbines, c’est pourquoi les Américains utilisent toujours des monomoteurs comme ambulances. De plus les patins n’empêchent pas l’utilisation de Fennec et de BO105 dans beaucoup de marines. D’ailleurs je ne pense que les hélicoptères de location auront des roues…

  13. John B. dit :

    @TINA2019. Remplacer les options NH90 par des 225 n’est pas faisable. Certifier de nouveau les équipements du NH sur les 225 ne se fera pas du jour au lendemain et va demander beaucoup de temps. Idem pour les équipements avioniques (calculateurs embarqués + systèmes de visualisation) qui sont différents ainsi que les logiciels qui font tourner tout ça. Requalifier l’ensemble a un sacré coût et est chronophage pour un gain difficilement quantifiable.

  14. Casanova dit :

    L’alouette III aura donc fait un plus longue carrière que l’idole des jeunes…
    RIP

  15. Wrecker 47 dit :

    Mon dernier vol en tant que Pax observateur date de 83 …
    – Les vols suivants ont connus un accident grave avec un officier du 43°BIMa en Côte d’Ivoire …

  16. Blueberry dit :

    Quel beau projet d’avenir… C’est presque choquant, l’amiral en a conscience j’espère?! Bref, les mots me manque par tant de désuétude.

  17. MAJOR (R) dit :

    L’armée française est tombée bien bas. Même avec du matériel moderne type NH 90, la disponibilité de cet appareil n’est pas au top. Alors puisque ce constructeur européen n’est pas à la hauteur pourquoi ne pas acheter américain comme les polonais ? C’est quand même affligeant de voir que ces hélicos n’ont pas une plus grande disponibilité.