Les Philippines vont acquérir 6 avions d’attaque légers A-29 Super Tucano

 

Lors de l’occupation de la ville de Marawi par des groupes jihadistes ayant fait allégeance à l’État islamique, les forces armées des philippines ont eu recours leurs 12 avions TA-50 « Golden Eagle », de facture sud-coréenne, pour effectuer des missions d’appui au sol… avec des fortunes diverses.

Ainsi, le 12 juillet, l’un de ces appareils a été impliqué dans un « tir ami » ayant fait 2 tués et 11 blessés parmi les militaires philippins : la bombe qu’il venait de larguer étant tombée à 250 mètres de la position visée.

Outre les TA-50 « Golden Eagle », la Philippine Air Force (PhAF) a également engagé, à Marawi, des avions d’attaque au sol OV-10A « Bronco » fournis par les États-Unis dans le courant des années 1990.

Seulement, et alors que les besoins en appui aérien sont importants (outre les organisations jihadistes actives dans le sud de leur territoire, les Philippines font aussi face à d’autres groupes armés, dont la Nouvelle Armée du Peuple, d’inspiration communiste), ces appareils datant de la guerre du Vietnam ont fait leur temps.

Pour les remplacer, Manille avait donc sollicité des offres auprès du brésilien Embraer (A-29 Super Tucano) et de l’américain Beechcraft (AT-6B Texan II Wolverine).

Par le passé, ces deux constructeurs ont régulièrement été en lice pour des marchés de ce type… Et, encore une fois, c’est le Super Tucano qui a remporté la mise après « un appel d’offres public et un processus d’évaluation rigoureux », a précisé le ministère philippin de la Défense, le 1er décembre.

Au total, Embraer livrera 6 A-29 Super Tucano à la PhAF à partir de 2019. Le montant du contrat est de près de 100 millions de dollars.

Pour rappel, l’A-29 Super Tucano est un turbopropulseur pouvant être armé de 2 mitrailleuses de 12,7 mm. Il dispose de 5 pylônes sous les ailes lui permettant d’emporter un canon de 20mm, des nacelles lance-roquettes ou bien encore des bombes. Cet appareil équipe de nombreuses forces aériennes, en particulier en Afrique. Et peut-être qu’il entrera bientôt en dotation au sein de l’US Air Force.

En effet, dans le cadre de son programme OA-X, qui vise à trouver un avion d’attaque susceptible d’évoluer dans un espace aérien permissif, l’aviation américaine va évaluer l’A-29 Super Tucano et l’AT-6B Texan II au combat.

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant; [Voir les règles de confidentialité].

Contributions

  1. de jyb

    • de Carin

      • de Thaurac

      • de Fabien

        • de Carin

      • de clément

      • de So6

        • de Carin

          • de So6

  2. de Clavier

    • de Thaurac

  3. de SPLS

  4. de Lagaffe

    • de dodudindon

  5. de Jacques 29

  6. de lechavenois