La version navale du système anti-roquettes Iron Dome est opérationnelle

Développé par Rafael pour intercepter les roquettes et les missiles de courte portée à une distance comprise entre 4 et 70 km, le système Iron Dome su rapidement faire preuve de son efficacité lors des dernières opérations menées par Israël dans la bande de Gaza.

Doté d’un radar de détection et de suivi, d’un système de contrôle et de gestion de combat de trois lanceurs chacun dotés de 20 missiles intercepteurs « Tamir », le système Iron Dome affice un taux de réussite compris entre 75 et 90%. Sa particularité est qu’il n’entre pas en action si un projectile adverse de présente pas de menace. En clair, il discrimine ses cibles en fonction du danger qu’elles présentent.

Jusqu’en mai 2016, il n’existait qu’une version terrestre de l’Iron Dome. Mais, à l’époque, la marine israélienne mena une campagne d’essais avec ce système à bord de la corvette INS Lahav. Et les résultats furent concluants.

D’où l’annonce faite le 27 novembre par le général Zvika Haimovitch, le commandant de la défense aérienne de l’aviation israélienne. Ce dernier a en effet indiqué qu’une batterie Iron Dome est désormais opérationnelle sur la corvette INS Lahav.

« Aujourd’hui, la Force aérienne israélienne a mis en place une nouvelle strate pour défendre et protéger les biens énergétiques d’Israël en Méditerranée. Il s’agit d’une étape significative », a dit le général Haimovitch.

« Pour la marine, c’est une capacité très précieuse parce que nous essayons de défendre la terre, les navires et, bien sûr, nos atouts stratégiques », a, de son côté, expliqué le colonel Ziv Barak, chef du département des armes de la marine israélienne.

D’après le général Haimovitch, d’autres corvettes seront bientôt dotée de l’Iron Dome. Point particulier : ces systèmes, bien qu’installés à bord de navire, seront mis en oeuvre non pas par des marins mais par des aviateurs.

La décision d’équiper les corvettes du système Iron Dome a été justifiée par la nécessité de protéger une importante plate-forme gazière située à une trentaine de kilomètres au large de la bande de Gaza. Par le passé, elle été prise plusieurs fois pour cible par le Hamas.

Plus généralement, il s’agit d’assurer la production des champs gazier de Tamar et de Leviathan, lesquels doivent permettre à Israël de couvrir ses propres besoins énergétiques tout en devenant un pays exportateur de gaz.

En juillet, le ministère israélien de la Défense a fait part de son intention d’investir 420 millions de dollars pour équiper la marine des moyens nécessaires pour protéger ces gisements gaziers.

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant; [Voir les règles de confidentialité].

Contributions

  1. de Frédéric

  2. de Club-s

    • de Frédéric

    • de Lol

      • de Frédéric

  3. de Club-s

    • de Lagaffe

    • de Frédéric

  4. de Un sapeur

    • de Fred

    • de spa162

  5. de Bonobo

    • de Fred

      • de Bob

      • de Bonobo

        • de je suis là

        • de PVC

          • de Laurent Lagneau

    • de Thaurac

      • de Bonobo

        • de Thaurac

  6. de Robert

    • de je suis là

      • de Robert

        • de je suis là

  7. de Lol

    • de Thaurac

    • de uat

      • de je suis là

  8. de Ltikf

    • de l'outrepenseur

      • de Thaurac

      • de Frédéric

        • de l'outrepenseur

          • de Alpha

      • de Ltikf

      • de je suis là

      • de je suis là

    • de Le Cyprès

  9. de Suedois

    • de Bonobo

    • de jpcourmaceul

  10. de Szut

    • de Thaurac

    • de Fred

    • de Dresde

    • de l'outrepenseur

      • de Alpha

      • de Thaurac

      • de jpcourmaceul