Pour l’État-major des armées, la « bascule » de l’EI vers une « forme insurectionnelle » semble se confirmer

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

48 contributions

  1. zaccarie dit :

    Organiser une véritable stratégie de défense (d’infiltration et de contre mesures …) vs la venue inévitable d’un grand nombre de djihadistes fanatisés ET expérimentés dans nos pays européens … Ce n’est pas un vœu pieux mais une mesure plus que nécessaire !
    Or, où en est la défense européenne, même pas capable de décider des « filtres » à mettre en place sur nos frontières (ou, pire, à constater la politique de certains de nos voisins face à des actions fanatiques qui n’en sont qu’à leur début) ?
    Où en sont de véritables actions communes dans nos pays fragiles voire franchement niais ?
    J’avoue être assez désemparé devant l’inanité des actions de ceux qui sont sensés « prévoir », puisque -parait-il- « gouverner, c’est prévoir ! »

    • wagdoox dit :

      quand allez vous comprendre que l’UE se voit comme une super puissance NORMATIVE, elle ne croit absolument pas à la puissance des armes car ca redonnerait une légitimé au état et surtout détruirait sa sienne, vous savez « les nations c’est la guerre, l’Europe c’est la paix ».

    • sergeat dit :

      « gouverner c’est prévoir » et si votre scénario de déstabilisation était prévu par Bruxelles?.Il ne faut jamais oublier que des dirigeants non élus et cooptés doivent avoir des peuples apeurés pour pouvoir mieux les contrôler et continuer à diriger ces peuples vers leur vision de société hédoniste de consommation et antidémocratique ;la caste non élu sait ce qu’elle fait pour amplifier son pouvoir.

  2. jyb dit :

    C’est un fait depuis tall afar. Après cette bataille des combattants de daesh ont « pris le maquis »
    plutôt que de tenter de rejoindre hawija ou le zor. Mouvement accentué à hawija ou de nombreux djihadistes dont des cadres étrangers (marocain) se sont volatilisés vers l’est dans la province de diyala.
    On craint que daesh ne répète ce que les djihadistes ont fait autour de 2010 au plus fort de la pression des forces americano-irakiennes, càd se fondre dans le désert ou ils ont constitué des stocks de vivres et armements pour reconstituer groupes et réseaux.
    La question était de savoir si daesh allait garder un « command and control system » ou se deliter pour se joindre à d’autres groupes djihadistes. Il semble que l’organisation garde une structure suffisamment solide pour continuer à exister.

    • XX dit :

      Attendons avant de parler quelques mois, le temps que les SDF reprennent le Nord de la Syrie, les forces Syrienne le Sud et que l’Iraq reprenne le désert au Nord de l’Euphrate. A ce moment, et avec l’imbrication forte des trois acteurs qui verrouillerons fortement leur zone, on verra si ils arriveront à tenir. Parce que l’Irak y laissera ses meilleurs unités pour les traquer, les services secrets de la coalition y mettrons aussi les moyens.
      On verra à ce moment là, si Daech continuera à avoir des réseaux qui fonctionnent, tout dépendra aussi de la population qui accueillera ou pas ses réseaux. Mais la plus grosse crainte c’est que l’ensemble des tribus qui passent d’un camp à un autre se retournera forcement à un moment.

    • Robert dit :

      Jyb,
      Ils peuvent vivre longtemps en autonomie complète ?

      • jyb dit :

        @robert
        Pas d’information précise. Mais par comparaison les installations entre sinjar et tall afar permettaient plusieurs semaines d’autonomie (incluant une infirmerie)
        Là je pense plutôt à un modèle saharien avec des dépôts de carburant, de vivres, de munitions et des lieux de vie.
        Du côté de roubkha des groupes djihadistes hommes et vehicules sont restés plusieurs mois sans être repérés (mais avec des complicités ce qui restera déterminant)

    • Auguste dit :

      Des cellules dormantes il y en avait avant l’occupation de daesh et on a commencé à en reparler au début octobre à Al Qaryatayn ou l’armée d’Assad a du se retirer,alors qu’elle pensait y entrer la fleur au fusil (ou presque).Daesh y avait en plus le soutient d’une partie importante de la population.Qu’ils se planquent dans le désert c’est un moindre mal,c’est dans les villes que le vrai problème se pose.On découvre des petites structures sur tout le territoire:des espions pour les mouvements de troupe,des spécialistes pour les attentats…etc.Rien de nouveau,une guerre d’Algérie multipliée par X.

  3. XX dit :

    On a donc la confirmation qu’un tube de caesar peut faire 10 000/27= 370 tirs avant d’être mis surement au rebus.
    370 tirs avec des charges permettant d’atteindre 40km.

    Au vu des coûts que cette opération représente, nos forces aériennes ne resterons pas longtemps sur place.

    • MP3 dit :

      On utilise les avions, c’est ce que l’on a sous la main, même si ce n’est pas toujours le plus adapté.

  4. Duc d'Orléans dit :

    C’est effrayant, dans quelques mois ou quelques années, après un attentat sanglant, si on trouve un ou des auteurs on s’apercevra que ce sont d’anciens djihadistes revenus en Europe fin 2017 ou en 2018 après la raclée qu’ils ont reçue au Moyen Orient. Et tous les politicards se renverront la balle : responsables mais pas coupables. Et une fois encore on verra ces rassemblements imbéciles avec des bougies et des peluches.
    Mais est-ce que nos gouvernants vont réagir pour défendre et protéger leurs électeurs, plutôt que de penser à s’en foutre plein les poches ???

    • Françoise dit :

      Duc d’Orléans : Je crains que la majorité des politicards seront morts ou sénile, à part M. Macron.

    • Fred dit :

      @ Duc d’Orléans
      « Mais est-ce que nos gouvernants vont réagir pour défendre et protéger leurs électeurs, plutôt que de penser à s’en foutre plein les poches ??? »
      .
      Tiens ??? Un Duc d’Orléans qui donne des leçons de démocratie …

  5. Robert dit :

    Je vais me répéter, mais cela ne me gêne pas.
    La situation en France est potentiellement insurrectionnelle par la présence durable dans notre pays de membres de communautés étrangères n’ayant jamais intégré le mode de vie et les lois françaises et européennes. Tous les jours viennent s’y ajouter certains immigrés en échec personnel et les vagues de migrants fraichement arrivés.
    A l’occasion de l’arrestation d’un des leurs dans un hôpital parisien
    http://www.leparisien.fr/paris-75/paris-xe-montee-de-la-violence-entre-la-gare-du-nord-et-l-hopital-lariboisiere-17-11-2017-7398144.php
    Pour la qualification du Maroc en football durant une cérémonie d’hommage au soldat inconnu à l’Arc de Triomphe pour les scouts morts pour la France. La cérémonie a été perturbée un long moment avec des provocations, j’ai des témoins mais étrangement la presse « normale » n’en parle pas. Les débordements on eu lieu sur tous les Champs Elysées.
    https://www.youtube.com/watch?v=gO9BLbsM3Xw
    A Bruxelles pour la même qualification
    http://www.7sur7.be/7s7/fr/5736/Mondial-2018/article/detail/3309652/2017/11/12/Le-bilan-des-policiers-blesses-suite-a-la-qualification-du-Maroc-s-alourdit.dhtml
    Ce genre d’évènement devient fréquent, souvenez-vous au Trocadéro durant des heures, la police face à des émeutiers venus des banlieues, les policiers ayant visiblement reçu des ordres de temporisation et la situation ayant pu largement dégénérer face à une police plutôt attentiste.
    http://www.leparisien.fr/psg-foot-paris-saint-germain/la-police-et-le-psg-ont-sous-estime-les-risques-15-05-2013-2804123.php
    Pourquoi parler de ce genre d’évènement qui devient de plus en plus fréquent ?
    Parce qu’on y retrouve à chaque fois plusieurs composants qu’on trouve aussi chez les djihadistes improvisés, tout d’abord un effet de surprise qui permet un rapide débordement des forces de l’ordre déjà surchargées de travail mais aussi systématiquement incapable de faire cesser ces évènements, faute d’ordres précis et de moyens. Il fut un temps pas si lointain ou une émeute improvisée était chargée virilement, mais la culpabilisation « antiraciste » et « anti islamophobe » n’était pas encore passé par là.
    On retrouve dans ce genre d’évènement brutal et violent la population d’ou proviennent nombre de djihadistes improvisés, des délinquants ou personnes instables passant brusquement à l’action. Organisée par d’autres ou leurs copains des cités, occupant totalement une police dépassée, il suffit de dix personnes au milieu ou l’écart pour en profiter et faire un carnage en toute impunité, tirer sur la police ou attaquer des passants.
    Le problème est cette population ingérable autant qu’inassimilable, ces zones de non droit d’ou viennent en masse en moins d’une heure des centaines d’émeutiers, et le ressentiment qu’ils ont développé contre l’autorité, la France et notre société en général. Ils sont solidaires des leurs en toute circonstances et nous sommes considérés comme une bande adverse.
    La situation insurrectionnelle est sous nos yeux, prête à l’action. il suffit d’un détonateur et d’un prétexte.
    C’est dans notre société, dans nos rues, que se passera le prochain conflit avec l’islam et les musulmans.

    • Percival dit :

      Que de venin et d’assertions toutes faites sans preuves 🙂 vous devriez éteindre votre télé, les six ou sept millions de musulmans de ce pays ne veulent pas votre mort, d’autres se sont battus pour que la France survive en d’autres circonstances (vous savez, 1940, 1944, etc). Vous confondez des terroristes djihadistes qui interprètent (mal) leur propre soit-disant religion avec des gens, certes violents, mais qui n’ont absolument rien de religieux.

      Par contre, là où votre analyse pêche c’est dans le dénominateur commun, voire l’ennemi commun que se reconnaissent ces gens : l’Occident. Et par là j’entends le monde occidental ultra libéral actuel en place depuis un siècle au moins, qui paupérise la masse de gens que nous sommes. Peut être faudrait il commencer par là avant de prédire un cataclysme civilisationnel fantasmé très joli sur le papier mais complètement à côté de la plaque en ce qui concerne une société française, loin d’être apaisée certes, mais loin de ressembler au Liban par exemple. Soyons sérieux.

      Bref, comparer des terroristes et des émeutiers, à part pour amalgamer en ce sens des gens qui ne partagent même pas une religion qu’ils ne connaissent véritablement ni l’un ni l’autre, et servir votre haine palpable, ne mène nulle part, sauf dans le mur.

      Cordialement.

      • Duc d'Orléans dit :

        Holà, Percival, tous les musulmans ne sont pas terroristes, mais tous les terroristes sont musulmans. Ou alors démontrez moi le contraire.
        On voit que même sur ce Forum, il y a des islamos-collabos !

          • Robert dit :

            Très intéressant, Fred, merci de votre contribution.
            Vous pouvez nous donner les détails concernant ce groupe terroriste extrêmement dangereux.
            Pour résumer, certains possédaient des armes, comme des millions de français, et pas des Kalachnikov comme n’importe quelle cité de banlieue. Et un d’entre eux se vantait sur Facebook de vouloir faire quelque chose.
            Heureusement qu’ils les ont arrêtés, dans trois mois c’était les fascistes au pouvoir, hein ? 🙂
            Mais bon il fallait bien un danger d’extrême droite pour essayer de détourner l’attention de la réalité d’extrême gauche, dont celui qui vient de passer en procès et qui a tenu en haleine tout Paris durant des heures avec une Kalach, et du terrorisme islamiste.
            Cela aurait été plus sérieux si cela avait réellement concerné des terroristes, ce qui n’est pas du tout le cas. Enfin, on finira bien par en trouver pour soulager vos protégés.
            On prend ce qu’on peut, l’essentiel c’est de montrer qu’il existe un danger d’extrême droite.
            Sacré Fred !

      • Vince dit :

        « Vous confondez des terroristes djihadistes qui interprètent (mal) leur propre soit-disant religion »
        .
        Cheikh Percival, vous devriez donner des conseils à l’imam de la mosquée d’al-Azhar et ex président de l’université du même nom, parce que visiblement il a un peu de mal à voir en quoi ces gens interprètent mal leur religion. Et puis tant qu’à faire, transmettez votre science au conseil des oulémas d’Arabie Saoudite ; eux aussi ont un peu de mal à contester leur « mauvaise » interprétation.

      • Robert dit :

        Perceval,
        Puisque vous parlez « d’assertions toutes faites sans preuves » j’aimerais que vous détaillez précisément votre propos. Je n’ai jamais dit ni pensé que les sept millions de musulmans, chiffre venant d’ou? , veulent ma mort. Je parle d’un climat et d’un terrain favorable, d’une communauté « compréhensive », d’une légalité en difficulté, d’ou les comparaisons avec certains évènement fréquents. Ensuite, j’extrapole, c’est tout.
        Qu’est ce qui est faux dans ce que je dis ?
        Les extrapolations ne sont que des extrapolations, de la fiction, je les fonde sur des faits établis et difficiles à contester pour qui vit en banlieue. Quand à l’origine de la quasi majorité des djihadistes, qu’est-ce qui est faux ?
        Un Merah comme beaucoup d’autres avait le même profil que ces émeutiers et actuellement en Europe, tous les jours, des actes de criminalité sont à mettre au compte de ce profil de personnes. Et si vous voulez on peut donner le détail des personnes et profils de terroristes sur notre sol. Sans oublier que rentrent en ce moment de Syrie des dizaines de djihadistes rompus à la guérilla qui ont de la famille et des amis, une communauté, qui vit dans les territoires perdus de la république.
        Dites-moi que j’ai tort et démontrez-le.
        Ou habitez-vous ?
        Moi, en banlieue depuis 50 ans, dans l’environnement que je décris. Je suis à côté d’un quartier chaud et d’une mosquée salafiste. Si effectivement j’extrapole, donc j’anticipe une fiction, c’est à partir de faits avérés et incontestables.
        Pour parler de venin, c’est vous qui distillez un venin d’insinuation.
        Autres erreurs, vous dites
        « Vous confondez des terroristes djihadistes qui interprètent (mal) leur propre soit-disant religion avec des gens, certes violents, mais qui n’ont absolument rien de religieux. »
        Merci, je fais la différence, je dis simplement que tous ont la même communauté, la Oumma, et qu’ils rejettent tous plus ou moins la civilisation occidentale et les européens chrétiens, enfin le croient-ils, que nous sommes. Visiblement, c’est vous qui ne les connaissez pas, moi je parle avec eux depuis longtemps. Quand à leur religiosité, qu’est-ce qui vous permet de porter un jugement sur ceux qui « interprètent mal leur propre soi disant religion ». De quelle autorité parlez vous ?
        Un tel jugement de valeur mériterait que vous connaissez cette religion et chacun de ces gens. Ils appliquent littéralement un texte sacré incréé et indiscutable et sont prêts à se sacrifier pour cela, il me semble un peu léger de porter un tel jugement de valeur sur eux. Leur « soi disant religion qu’ils interpréteraient mal » il me semble que c’est l’idée arbitraire que vous voulez vous en faire que vous transposez sur votre fantasme de la réalité. Il n’y a aucune part au libre arbitre ni à l’interprétation dans l’islam, il suffit de faire comme les autres, de suivre et même le pire mécréant reste un musulman membre de la communauté.
        Quand aux milliers de musulmans qui sont venus défendre la France, en leur nom nous devrions être reconnaissants à leurs descendants qui nous font la guerre ou se comportent mal en France? Le masochisme moral dépourvu de raison, je vous le laisse. Lisez ce que disait un Alain Mimoun, ancien combattant, de ces maghrébins qui crachaient sur la France ou ils vivaient.
        J’ai vu, dans la réalité parfois douloureuse, une tentative d’égorgement ça vous parle ?, pas dans l’idée que je m’en fais, la violence inhérente à ces communautés, et je vois, comme beaucoup la violence qu’au nom de leur religion ils peuvent mettre en oeuvre. Je ne fais aucun amalgame, chacun reste unique mais je sais que la liberté personnelle, le libre arbitre, n’ont pas beaucoup de valeur à leurs yeux. Et qu’ils connaissent ou pas leur religion n’a pas beaucoup d’importance, l’islam est avant tout une religion formaliste, licite ou pas licite, de visibilité de la vertu, un mot d’ordre et le sentiment d’appartenance suffit à faire un musulman.
        J’ai autant de respect pour ceux qui sont musulmans que chrétiens. Parce que je vous étonnerais peut-être, vous m’accusez de haine, que j’ai un grand respect pour tous les croyants et que je reproche à mes contemporains de rejeter le fait religieux dans l’accessoire alors qu’il est essentiel pour beaucoup et dans certains cas qu’il abolit toute forme de libre arbitre. Ne pas faire entrer en ligne de compte cette réalité dans un raisonnement revient à se priver des moyens de comprendre leur attitude.
        Une manifestation a eu lieu récemment, le jour de l’anniversaire de l’attentat du Bataclan, organisée avec des musulmans pour exprimer leur refus du terrorisme qu’ils peinent à accepter de qualifier d’islamiste. Ils étaient 25.
        Pour obtenir un lieu de culte à Clichy, ils étaient des centaines venus de toute la banlieue occuper la rue pour une prière.
        Vous êtes libre d’avoir une vision idéalisée de l’islam, c’est votre droit. Vous êtes libre de contester les discours pessimistes concernant notre cohabitation future, c’est aussi votre droit.
        Mais faites l’effort de ne pas insinuer de ni accuser ceux qui ne pensent pas comme vous.
        Cordialement.

      • Françoise dit :

        @Percival : « Que de venin … mais qui n’ont absolument rien de religieux ». Ce que vous écrivez est vrai. Mais trop de délinquants deviennent mahométans ou djihadistes en prison. Robert a fait des amalgames juste parce que le futur arrive trop vite pour lui (et d’autres).
        .
        « loin d’être apaisée certes, mais loin de ressembler au Liban par exemple » Cette assertion est faible. On trouve toujours pire que soit. Par exemple, les Libanais peuvent dire, c’est bien chez nous, c’est mieux qu’en Allemagne pendant la 2nde GM.
        .
        « Par contre, là où votre analyse pêche c’est dans le dénominateur commun, voire l’ennemi commun que se reconnaissent ces gens : l’Occident. ». Nous sommes tous les trois d’accord.
        .
        Ensuite, vous attribuez cela à l’ultra-libéralisme. Observez le R.-U. et l’Allemagne (mais au moins la moitié des pays de l’U.-E. sont dans un cas similaires) s’il vous plaît. Ils sont autrement plus libéraux que nous.
        .
        Au R.-U., il n’y a pas d’impôt sur la fortune, il n’y a pas de limitation de loyer, il n’y a pas de limitation de croissance du loyer. Les chemins de fer ont été privatisé il y a longtemps, les études après le bac coûtent des dizaines de milliers d’euros à chaque étudiant, etc…
        .
        En Allemagne, il n’y a pas de smic mais des boulots à 1 euro ; il n’y a pas d’assurance santé automatique : Si vous êtes pauvre et vraisemblablement non-assuré, vous n’êtes pas ramassé par l’ambulance. À la rigueur, vous êtes soigné dans un hôpital tenu par des frères ou des sœurs de charité avec des mauvais médecins (Et donc évidemment les clandestins ne sont pas soignés). L’État n’intervient pas comme la France dans le marché, ce sont les actionnaires qui décident tout tous seuls (« Les puissances de l’argent »), etc…
        .
        Je me passerai par ailleurs de mentionner les États-Unis pour illustrer le libéralisme.
        .
        Alors comme par hasard, ces deux (ou trois) pays ont une meilleure santé économique que celle de la France. Enfin, c’est un autre sujet.
        .
        Je reprends le sujet de Robert. Pouvez-vous prendre conscience des maux invraisemblables et inimaginables pour nos ancêtres décédés engendrés par l’Islam en France ? Est-ce normal de dépenser des milles et des cents pour l’opération Sentinelles et les services de police de l’anti-terrorisme ? Est-ce normal que la violence soit croissante dans les hôpitaux parce que des médecins s’occupent de mahométanes, ce que ne peuvent accepter leur mari. Est-ce normal qu’il y ait toujours plus de problèmes en entreprises parce que des mahométans veulent y vivre leur croyance. Est-ce normal qu’on prie dans la rue à Clichy illégalement ? Après on s’étonne que les Polonais soient racistes et ne veulent pas de mahométans chez eux. Là aussi, comme par hasard, il y a des bombes à Londres et Paris mais aucune à Varsovie ou Reykjavik qui sont bien moins multiculturelles.
        .
        Robert s’est peut-être mal exprimé, il aurait éventuellement dû écrire situation pré-insurectionnelle et non situation insurectionnelle ; mais c’est une question de goût, c’est de la littérature.

        • Françoise dit :

          Suite : Les syndicats sont incomparablement plus puissants en France que dans ces trois pays sus-cités. Les jours de grêve y sont rares, et inexistants en Autriche et au Japon, qui eux aussi ont curieusement une meilleure santé économique que la France.

          • Robert dit :

            Françoise,
            Je ne fais pas plus d’amalgame que de prédiction, je me contente de mettre des éléments pouvant survenir sur des évènements déjà connus.
            Il y a dix ans, qui aurait imaginé les terroristes islamistes fonçant sur la foule, massacrant de spectateurs, égorgeant un couple de policiers, un prêtre en pleine messe ? Pourtant, les conditions étaient réunies pour qu’un jour cela se produise. Je ne dis pas qu’on aurait pu prévoir, mais certaines conditions auraient pu nous amener à envisager qu’un jour se produise des faits plus graves.
            Les émeutes de banlieue sont non pas une situation pré-insurrectionnelle, mais les ferments d’une insurrection, ici et maintenant. Il est visiblement dur de voir la réalité en face, deux commissariats ont subis une attaque en quelques jours, mais cela n’a pas de rapport, il ne faut pas faire de lien.
            Désolé, mais la démission de l’autorité dans de nombreux territoires occupés livrés à la gestion de ces quartiers par le trafic de drogue, un sentiment d’impunité grandissant de récidivistes forcenés, l’économie parallèle, nombre de kebabs qui s’ouvrent et ferment très vite, servent entre autre à blanchir l’argent sale, et les tenants du communautarisme musulman, des « médiateurs » aux entraineurs sportifs en passant par les mosquées.
            Cela n’est ni une exagération ni une extrapolation, c’est la réalité.
            Il y trente cinq ans, la gauche arrivait au pouvoir, comprenant vite que pour garder le pouvoir, il fallait s’appuyer sur un nouveau prolétariat, les immigrés. Ils ont donc inventé l’antiracisme, mis en oeuvre par les trotskistes du PS de SOS Racisme et de l’UNEF. On ne pouvait critiquer la politique d’immigration, parler d’un crime commis par un immigré, la victimisation des uns avait besoin de la culpabilisation des autres, nous les français.
            Un proviseur de lycée de Creil, antillais et franc maçon, alertait sur le port du voile par des élèves manipulées par leurs parents, c’était le haro sur le vilain fasciste. Mais on ne voyait encore ni islamistes ni terrorisme et les émeutes des « quartiers » occupés par l’immigration, étaient encore rares. C’est notre attitude face aux excès et notre aveuglement forcené qui ont permis que cela se durcisse et s’aggrave.
            Trente cinq ans plus tard, c’est devenu une banalité, un jeune immigré meurt en banlieue, la plupart du temps de sa seule responsabilité, les policiers sont accusés de crime raciste et c’est des jours d’émeute et les excuses du gouvernement et une sanction scandaleuse contre les policiers, cloués au pilori par leur hiérarchie.
            Dans cette situation de décomposition et de soumission à cette inversion des valeurs et du réel, les émeutes sont simplement encadrées par la police, des concessions sont faites pour calmer les provocateurs et, petit à petit, nous voyons nos autorités se soumettre à la violence, au mensonge et à la diffamation, par peur d’émeutes et d’une mort orchestrée par relais médiatique.
            Or, l’islamisme s’est développé sur une profonde crise des pays musulmans et il a été instrumentalisé par certains pays occidentaux pour déstabiliser des régions du monde.
            Et dans ce contexte ou une immigration musulmane sur notre sol est disponible et malléable, pour la révolte comme pour la soumission à un mot d’ordre, la perte d’autorité de l’Etat, de courage de nos dirigeants à nommer les choses pour y faire face, créent une situation sans précédent.
            Alors, extrapoler dans cette situation reste de la fiction, mais du domaine du possible. Après tout, un bateau chargé de faux réfugiés irakiens s’échouant sur une plage dans le Var paraissait inimaginable quand Jean Raspail écrivait en 1973, son » Camp des Saints ». Pourtant, cela a eu lieu.
            Je n’ai pas à m’excuser de mes propos, je persiste à parler de climat insurrectionnel qui peut exploser n’importe quand parce que les conditions sont réunies et que, en face, il n’y a plus qu’une illusion d’autorité inapte à regarder la réalité en face et à prendre des décisions viriles si nécessaire.
            Il est possible que le déploiement des militaires dans nos villes soit d’ailleurs opéré pour calmer les ardeurs de certains. Mais il serait plus honnête que les citoyens soient avertis de cette réalité si nos dirigeants l’ont prise en compte.
            Parce que nous serons au milieu quand ça arrivera et désarmés.
            Et l’attitude du pouvoir politique ne montre pas de signe qu’il est prêt à faire le nécessaire pour que cela n’arrive pas, à commencer par regarder les choses telles qu’elles sont et pas telles qu’il veut qu’elles soient.

          • Fred dit :

            @ Françoise
            Absolument faux concernant L’Allemagne.

        • Fred dit :

          @ Françoise
          « Alors comme par hasard, ces deux (ou trois) pays ont une meilleure santé économique que celle de la France. Enfin, c’est un autre sujet. »
          .
          Quel intérêt d’avoir « une meilleure santé économique » (ça se discute d’ailleurs sur les exemples que tu choisis), si une partie importante de la population vis dans le dénuement voire la misère ? Ah, un intérêt des classes bourgeoises c’est sûr (encore que cela se discute). Pour diverses raisons, je connais bien l’Allemagne, la misère noire s’y développe de manière considérable.

  6. jyb dit :

    qualif du Maroc pour la coupe du monde. Aucun débordement à Alger…mais quel est leur secret ?

    • Robert dit :

      Jyb,
      Attendez qu’ils soient face à face lors d’un match, algériens et musulmans se méprisent cordialement à ce que je vois. Mais bon, unis contre nous, ils peuvent faire temporairement la paix.
      J’ai toujours trouvé le foot de masse une machine a abrutir universelle.

    • Françoise dit :

      @jyb, je connais guère l’Algérie, mais Reality Check nous a écrit que les interrogatoires sont musclés.

      • Robert dit :

        J’ai des témoignages personnels d’algériens qui confirme ce que vous dites.

        • Fred dit :

          @ Robert
          C’est marrant ça, tu as toujours tout plein de « témoignages personnels » sur des tas de sujets ; tu es sûr que tu ne confond pas tes rêves, tes nombreux cauchemars, tes désirs morbides et la réalité ?
          Ce qui est marrant aussi, c’est que tu n’a aucun « témoignages personnel » sur la torture par l’armée française en Algérie, et que même tu la nie totalement, ce qui est étrange car même ses chefs (Aussaresse par exemple) l’assument par des « témoignages personnel » dans leurs écrits.

          • Robert dit :

            Fred,
            Pourquoi affirmer ce qui n’est pas vrai?
            Je n’ai jamais nié la torture durant la guerre d’Algérie, je l’ai simplement remise en perspective et j’ai rappelé celle du camp algérien, qui elle était systématique et pour mutiler et tuer. Torturer souvent pour faire parler ou tuer pour se débarrasser d’un ennemi est différent de s’en prendre à des enfants en les violant collectivement ou à des vieillards pour leur couper le sexe et l’enfoncer dans la bouche.
            Même réalité, si on s’arrête aux apparences, mais différence qualitative si on va plus loin. Le FLN a plus tué et torturé d’algériens que l’armée française et ils ont plus tué et torturé d’européens que l’armée française n’a tué ou torturé d’algériens, dont beaucoup avaient commis des crimes.
            C’est la toute petite nuance.
            Je dis que si on doit accabler la France, il ne faut pas non plus oublier que nombre de témoignages contre elle sont ceux de militants FLN et communistes alors que les témoignages du côté français sont souvent ceux de civils témoins ou victimes dans leur famille.
            Mettez en ligne un de mes messages affirmant ce qui me faites dire, un seul.
            Vous jouez sur les mots et vous interprétez parce que ça vous gêne que la France ne soit pas sale et cruelle comme la pensée de gauche la présente.
            Je suis sincèrement désolé pour vous que vous détestiez votre pays au point de croire toutes les accusations sans chercher si elles sont vraies du moment qu’elles accablent votre pays.

          • Robert dit :

            Fred,
            Quand à mes témoignages, je vis dans un environnement ou les algériens, musulmans, sont très nombreux, et cela depuis cinquante ans. J’en connais beaucoup et nous parlons librement de beaucoup de sujets.
            C’est quoi qui vous gêne?
            Que l’Algérie ne soit pas un pays de lait et de miel ou vivent dans une société idéale les victimes des méchants colonialistes?
            Quel âge avez-vous pour utiliser de tels arguments ?
            Libre à vous de prétendre que j’invente, c’est plus commode pour vous que d’argumenter. Mais cela ne vous dispense pas d’être honnête et respectueux avec moi comme je le suis avec vous.

    • Carin dit :

      À jyb
      Peut-être que les « supporters «  algériens entendent régulièrement parler des geôles de leur calife et qu’ils n’ont pas du tout du tout envie d’aller y faire un tour???

    • Françoise dit :

      @Robert pour votre réponse ci-dessus : Je voulais juste écrire que vous prédisiez quand j’écrivais sur votre amalgame du futur avec le présent.

      • Fred dit :

        @ Françoise
        Ben t’as pas fini de t’emberlificoter avec celui-là (Robert) … Il vit dans le merveilleux et parfait monde de l’Opus Dei où n’existe qu’une monoréalité monothéiste révélée où on élague ce qui de la réalité objective entrerait en contradiction avec le dogme et les pulsions mortelles (au deux sens du mot). Plus prosaïquement : un gros con fachocatho, qui plus est, frappé de chiasse verbale. Bon courage.

        • Robert dit :

          Fred,
          Je ne répond plus depuis un certain temps aux provocations d’un intervenant à mon égard parce que c’est de la fatigue inutile de répondre à des propos agressifs et insultants, des insinuations et des interprétations malhonnêtes, et qu’il discrédite tellement bien ses idées que ce serait dommage de le contredire.
          Vous montrez par votre comportement que vous en faites autant et qu’à part l’insinuation et l’insulte, vous n’avez rien à dire de digne d’y répondre.
          Continuez sans vous gêner, je ne vous répondrais plus, mais la patience et le respect que j’ai manifesté pour vous me laissent penser qu’il ne serait pas respectueux pour vous de ma part de répondre encore à vos insultes comme à vos insinuations et interprétations malhonnêtes. Ce serait flatter de bas instincts que je réprouve chez moi comme chez les autres.
          Bien à vous et sans rancune.

  7. nimrodwing dit :

    La situation devient plus qu’évidente, daesh se dirige vers le combat de type prise du maquis comme l’armée française l’a subie en Algérie. De petits groupes très mobiles vivant dans le désert, des caches de munitions et de vivres, harcèlement d’unité et peut être de petites localité le tout ponctué d’attentats. Autant dire que le problème est loin d’être réglé et donc un changement tactique s’impose.

    • Robert dit :

      Nimrodwing,
      Vous voulez parler en Syrie ou en Irak ou en France, par exemple ?
      Parce qu’il faut être comme un poisson dans l’eau pour pouvoir tenir dans ces conditions.
      Pensez-vous que les populations leurs soient encore favorables pour les ravitailler, ne pas les trahir?

  8. MP3 dit :

    Un grand bravo à nos artilleurs, qui sont sur la brèche depuis plus d’un an maintenant en Irak.
    10000 coups tirés, pas de pertes, pas de bavure, et on peut le supposer un gros bilan dans les rangs de l’ennemi, le tout pour un coût parfaitement maîtrisé => on feint de redécouvrir les capacités et les atouts de l’artillerie, une arme qui a beaucoup (trop souffert) au cours des 20 dernières années.
    Il est temps de remonter en puissance dans ce domaine trop longtemps négligé.

  9. Lafreuxbougnoul dit :

    Et bien moi je suis français d’origine marocaines et je suis très fier de nos artilleurs et je suis très heureux pour l’equipe de France de foot. Essayez toujours de nous diviser. Un drapeau, trois couleurs, vive la France.

  10. arnaud dit :

    Plusieurs enseignements :
    1/ le savoir faire de nos troupes ne se dément pas
    2/ il y a un vrai manque d’anticipation, car il était clair que les combattants évolueraient en mode insurectionnel
    3/ il y a un problème de fond de nos équipemements : 1/3 des tubes des CAESAr usés, pour une opération contre Daesh. Et on espère faire peut à Poutine ? Non seulement le MCO n’est pas à la hauteur, mais le volume est insuffisant pour un pays comme la France

  11. Nico St-Jean dit :

    Quand les USA et le reste de la coalition ont choisi le CAESAR et les équipes françaises pour la TF Wagram, ils ne se sont pas trompés ! C’est un sans fautes pour le CAESAR et le concept de l’artillerie mobile française à prouvé une fois de plus son utilité. Je pense que nous manquons de se très bon concept en conflit de faible intensité en Occident et j’aimerais bien voir la France et le Canada équipés du modèle 8X8.
    .
    Merci aux forces françaises qui ont encore fait du bon travaille.

  12. Duc d'Orléans dit :

    Je me félicite des performances de nos artilleurs, mais il ne faut pas oublier qu’on engage une batterie à 4 tubes. Ce n’est pas ça qui a fait tomber Mossoul et Racca. Restons modestes dans notre fierté.
    Le chauvinisme porte tort au patriotisme….

  13. lxm dit :

    « l’usure prématurée de 27 « tubes » d’artillerie sur 77 disponibles ».
    On a 77 CAESAR. L’état a constamment repoussé l’achat d’autres canons pour faire des économies. Les pays potentiels futur acheteurs prennent note du bilan.
    Cela me rappelle quand on utilisait le char LECLERC, là aussi il y avait vite de l’usure( notamment de chenilles), et des problèmes, on a alors parqué les chars dans des hangars pour ne plus en parler. On construit on jette, on construit on jette, ainsi de suite.
    On est à l’époque où ne construit pas pour durer mais pour vendre et revendre la nouvelle version l’année suivante, cela a été théorisé par l’obsolescence programmée, ou la théorie du carreau cassé chère à Bastiat( peut-être notre meilleur économiste). Regardez de quoi sont composés les produits qu’on achète.. de terres rares, de composants rares qui ne sont produits que quelques années voir quelques mois. C’est pour cela que l’usure est si rapide partout et que malgré que les gens travaillent, au final, il ne se retrouvent avec presque rien à la fin de leur vie.
    A comparer avec l’époque où le jeune guerrier se battait avec le bouclier de son grand-père et l’épée de son père. Cette usure génère un coût, toujours plus important, on a beau claquer des milliers de milliards( les US en irak), rien ne sort, rien n’est gagné, le problème reste voir empire. On pense mal !
    Et pour les djihadistes de Daech, mais ils seront toujours là dans 30 ans si on garde notre mentalité actuelle de court-terme, eux se voient dans la filiation de guerriers d’il y a 1000 ans, ils ne pensent pas du tout survivre, ils se pensent comme les guerriers d’Odin( mais version arabe), s’ils meurent au combat y’a un paradis juste pour eux( dans la mythologie nordique, il était honteux de mourir dans son lit). Ce que je constate c’est que ce qui a produit Daech se renforce, le wahhabisme est toujours là( y’a juste un prince en arabie saoudite qui gesticule car il veut prendre le pouvoir et l’argent des autres et du qatar sinon son pays fait faillite à cause du bas prix du pétrole donc il augmente les tensions de guerre avec l’iran pour espérer le voir remonter), les pays musulmans se tournent de plus en plus vers une lecture littérale( et tuent tous ceux qui critiquent ou veulent changer de religion); on dit que la france a gagné sur le terrain en algérie, comme les USA au vietnam, mais on perdait dans l’esprit, là c’est pareil, on gagne sur le terrain mais on perd en esprit ! l’ennemi n’est pas qu’en irak-syrie, il va de mauritanie aux philippines, et dans nos banlieues en europe, amérique du nord, australie.

    • Fred dit :

      @ lxm
      Les soldats celtes se faisaient enterrer avec leurs armes (obsolescence programmée mentale). Les soldats romains vendaient les leurs sur le marché de l’occasion.
      Les chenilles en aluminium des Leclercs ont été remplacées par des modèles en acier, plus résistantes (mais plus lourdes de deux tonnes).
      Ok pour tes considération sur l’obsolescence programmée, mais par contre, svp ne pas réduire les banlieues à une noire vision de carte postale focalisée ; en les stigmatisant, on n’arrangera pas les réels problèmes (les non-banlieues en ont aussi), bien au contraire. J’habite en banlieue – et j’y suis bien – merci :o)