Archives quotidiennes : Jeudi, 16 novembre, 2017

Selon l’État-major des Armées, la coalition était opposée à l’accord passé entre l’EI et les FDS à Raqqa

L’accord conclu entre les Forces démocratiques syriennes (FDS) et l’État islamique (EI ou Daesh) pour mettre fin à la bataille de Raqqa, le 17 octobre, aurait ainsi permis, selon un reportage de la BBC, à des jihadistes étrangers de s’exfiltrer de l’ex-capitale du « califat ». Et cela, alors qu’il n’était censé ne concerner que les civils.

Le Canada va mettre une force de réaction rapide à la disposition des Nations unies

En août 2016, Ottawa annonçait un « Programme pour la stabilisation et les opérations de paix » (PSOP) qui, doté d’un budget de 450 millions de dollars canadiens sur trois ans, devait permettre d’affecter 600 soldats et des moyens militaires dans les opérations de maintien de la paix menée par les Nations unies. Il s’agissait aussi pour

La curieuse défection du porte-parole des Forces démocratiques syriennes en Turquie

Moins de 24 heures après les révélations de la BBC sur les dessous de la libération de Raqqa, ville tenue par l’État islamique (EI ou Daesh) jusqu’au 17 octobre dernier, le porte-parole des Forces démocratiques syriennes (FDS), le général Talal Silo, a fait défection en Turquie le 15 novembre. Cet ancien chef de la brigade

La force française Barkhane va revoir sa façon d’opérer pour être encore plus efficace

Dans un entretien donné à Jeune Afrique, Mme le ministre des Armées, Florence Parly, a indiqué qu’il n’y a, pour l’instant, pas de projet pour réduire les effectifs actuellement engagés dans l’opération Barkhane, dans la bande sahélo-saharienne (BSS). « En revanche, a-t-elle continué, nous travaillons sur notre façon d’opérer et sur nos méthodes, pour être plus

Socle Défense, un financement vraiment innovant susceptible de doper le budget des Armées

Quand il s’agit d’évoquer les « financements innovants » qui doivent permettre aux Armées de trouver les ressources nécessaires pour ses équipements, les responsables civils et militaires du ministère ainsi que les parlementaires n’avancent pas de solutions radicalement nouvelles. Il est question des incontournables partenariat public-privé (PPP), de ressortir les sociétés de projet ou de regarder ce