Terrorisme : La situation dans les Balkans occidentaux préoccupe la France

Parmi les régions « porteuses de risques » et/ou susceptibles d’avoir des incidences sur la politique de défense française, la Revue stratégique publiée le 13 octobre cite, sans surprise, l’Afrique subsaharienne, l’espace méditerranée et sa rive sud, le Proche et Moyen-Orient, le flanc oriental de l’Europe ainsi que l’Asie, où une dégradation de la sécurité aurait des conséquences pour la France, en raison de son statut de membre permanent du Conseil de sécurité et de ses possessions dans cette partie du monde.

Pour autant, cette liste n’est pas tout à fait complète. En effet, alors que la région des Balkans n’avait été citée qu’une seule fois dans le Livre Blanc sur la Défense et la sécurité nationale (LBDSN) de 2013, la Revue stratégique, conduite par le député européen Arnaud Danjean (LR), y consacre deux paragraphes.

Il y a quatre ans, le LBDSN se contentait d’avancer que « la consolidation de la paix dans les Balkans, et notamment au Kosovo » était un sujet sur lequel « l’Union européenne se devait de continuer de développer ses actions. »

Le ton de la Revue stratégique se veut un peu plus « pressant ». Il faut dire que, depuis quelques mois maintenant, la situation dans les Balkans occidentaux a connu des évolutions préoccupantes, en particulier depuis l’émergence de l’État islamique (EI) au Levant.

« Le conflit en Syrie a eu une résonance énorme en Albanie, en Bosnie-Herzégovine, au Kosovo, dans l’ex-République yougoslave de Macédoine et en Serbie. Plus de 800 combattants s’y sont rendus jusqu’à présent » pour rejoindre les groupes jihadistes », soulignait, en juin, un rapport d’Europol.

« Dans certaines parties des Balkans occidentaux, l’idéologie islamiste radicale, promue par des prédicateurs radicaux et/ou des dirigeants de certains groupes salafistes qui remettent en cause la domination traditionnelle de l’islam modéré dans cette région, a pris une place considérable », était-il avancé dans ce document, qui citait en particulier la zone de Sandzak (entre la Serbie et le Montenegro), le Kosovo et l’Alabanie.

En outre, les Balkans sont situés sur l’itinéraire emprunté par les jihadistes européens pour se rendre en Syrie (ou pour en revenir). Et, pour Europol, le retour de combattants aguerris dans cette région, couplé à la facilité avec laquelle il est possible de se procurer des armes légères ainsi que des munitions, est « un problème de sécurité important dans les Balkans occidentaux », où, d’ailleurs, un projet d’attentat visant l’équipe de football israélienne a été déjoué in extremis en novembre 2016.

Et les tensions récurrentes entre les pays de l’ex-Yougoslavie, notamment entre la Serbie et le Kosovo, mais également entre la République serbe de Bosnie et Sarajevo, peuvent conduire à une déstabilisation dont ne manqueraient pas de profiter les organisations jihadistes.

D’où le constat dressé par la Revue stratégique. « Les Balkans représentent un enjeu majeur pour l’Europe et pour la sécurité
de l’ensemble du continent. La région reste divisée par son histoire et par des trajectoires économiques très contrastées. Ainsi, cette zone souffre de faiblesses qui peuvent être utilisées à des fins de déstabilisation par des mouvements radicaux (notamment jihadistes), des groupes criminels ou des Etats tiers », avance-t-elle.

Et d’ajouter : « Le retour de troubles dans les Balkans représenterait un lourd échec des efforts réalisés par l’UE et l’Otan pour la stabilisation de cette région. Il aurait également un impact sérieux sur la sécurité intérieure des pays européens. »

89 commentaires sur “Terrorisme : La situation dans les Balkans occidentaux préoccupe la France”

  1. moi,je le dis depuis plusieurs années mais plus depuis l’éclatement de la Yougoslavie.a savoir
    il y a des pays à majorité musulmane et la conclusion n’a pas besoin d’être dessinée.
    maintenant ,j’ai lu un article d’un américain Christopher Caldwell a écrit un livre :
    une révolution sous nos yeux ,comment l’islam va changer la France et l’Europe.
    seulement une page de calcul pas tous le livre mais c’est mathématique .il faut juger tous nos
    politiques .sauf le Roi du Maroc Hassan II qui a dit à la tv française vers 1967 :POURQUOI
    VOUS VOULEZ NOUS INTÉGRER ????????? chapeau à lui.

    1. Oui il y a des « missionnaires » payés par l’Arabie Saoudite,l’Iran,la Turquie….etc,mais le fondamentalisme ne prend pas dans l’islam balkan.Les islams pour être précis.En Bosnie Izetbegovic avait tenté de donner une identité musulmane au pays,il en est sorti une poignée de radicaux,mais le but était surtout électoral.Dans les Balkans l’identité nationale prime sur l’identité religieuse.On est Albanais avant d’être musulman ou Chrétien,ce qui est contraire au principe que voudraient inculquer les fous de dieu et leurs sponsors,celui d’un ensemble,un monde musulman.Cela ne veut pas dire qu’il n’y a pas danger.Les « missionnaires »,à travers les ONG et les « écoles »,travaillent les jeunes,il en sortira certainement des djihadistes,mais la majorité des musulmans regardent l’Europe,pas le MO ou le Maghreb.

      1. Pour préciser votre propos, un ami connaissant bien Bosnie me disait que les gens se disent « musulmans » même ceux qui ne pratique aucun rites, c’est un marqueur d’appartenance à la nation bosniaque, un synonyme pour eux.

        1. En 1969 Tito a fait des Bosniaques musulmans une région constitutive de la Yougoslavie,au même titre que la Croatie,Serbie…etc.Du coup on se déclare musulman,au sens national,sans forcément être croyant.

    2. Bah, « quec part  » c’est la réponse du berger à la bergère non ??
      Nous les Européens, qu’avons nous fait en Afrique du Nord, avec nos missionnaires, nos colons…… ??
      Nous avons tenté de les convertir de force, échec, nous avons tenté de les instruire, échec, parce qu’ils ne voulaient pas, pas réceptifs. Dans les années 60 on les fait venir chez nous parce que ramasser la merde ne convenait pas à un français « bien éduqué », résultat, communautarisme….
      donc échec, pas la peine de leur demander de s’intégrer, ils ne voulaient pas et ne veulent toujours pas (piscines pour musulmans, repas spéciaux dans les écoles et cantines d’entreprise….,etc donc échec) en somme le musulman islamisé n’est pas miscible dans notre société moderne, ils utilisent comme nous les biens matériels mais sont incapables d’adapter leur idéologie religieuse à ce monde en mouvement, le conservatisme religieux est plus fort que tout.
      Idem pour les chrétiens radicalisés !
      Mentalité obsolète !! mais qui se développe de plus en plus devant l’inconnu.
      Pour les Balkans, les musulmans y sont des européens, pas des arabes, avec une histoire commune au reste de l’Europe, empire des Habsbourg ou austro hongrois, mais il n’en reste pas moins qu’à la faveur de la guerre des balkans, les arabes islamistes ont bien tenté de les influencer sans trop de résultats, les turcs on essayé en s’y perdant aussi !
      Il y reste quelques noyaux durs, à surveiller, comme partout du reste, en Asie ou chez nous en Europe, à nous de bien cerner et traiter les problèmes avec la carotte et le bâton !

  2. Messieurs dames politiques de l’UE, il va falloir vous mettre au travail… Donc avoir des visions, je sais ce n’est pas votre spécialité… Vous accorder pour distribuer des financements policiers, justice, et renseignements, et aussi surveiller ces fonds…

    Je suis agréablement surpris que, parmi nos députés, certains soient spécialistes en géopolitique. Alors pourquoi ne sont-ce pas ces gens-là qui sont nommés ministres des armées, de l’intérieur, ou des affaires étrangères ? À la place nous avons des AYRAULT…

    Si moi je le sais alors les politiques savent depuis 20 ans que lors du conflit de l’ex Yougoslavie, les combattants musulmans locaux étaient choqués par la violence des combattants musulmans étrangers venus les aider puis les submerger… Il y a quelques années seulement, un journal papier grand tirage genre Paris match ou VSD avait montré un reportage sur un village musulman extrémiste dans les Balkans…

    Messieurs dames politiques européens, faites une pause sur le contrôle de la pollution, même si vous adorez ça, et attachez-vous à la lutte anti terroriste… Car là ça craint et l’Italie, gangrènée par la mafia, et les pays européens pauvres qui entourent les Balkans ne sauront pas gérer seuls ce problème. Cette fois ce sera différent de la France et ses migrants de Calais (dont on entend plus parler…)…

    1. Ayrault c’était le premier gouvernement Hollande !!
      depuis, l’eau a coulé sous les ponts… vous dormiez ou bien ??
      S’il y a eu une vague migratoire arabe en Europe vous pouvez dire un grand merci, à Poutine, car cette vague a débuté non pas en 2011 ou 2012 mais bien en 2015 lors de l’intervention russe en Syrie !!
      Et puis ensuite elle a profité à tout le monde, tant qu’à faire…. afrique sub saharienne, M-O puis Asie centrale…
      Cette vague a aussi profité aux partis les plus extrémistes en Europe, Ukip qui entraine le Brexit, Pegida en Allemagne, la Suède, la Finlande, la Hongrie, la Pologne, l’Autriche hier avec Kurz et les néo nazis en embuscade, en Italie hormis le parti extrémiste Lombard, c’est resté assez faible, comme l’Espagne et la France !
      Merci qui ??? MERCI Poutine !!
      Car en fait, cette situation l’arrange, l’Europe s’effrite, se barre, s’écroule sous la pression migratoire qu »il a initiée en Syrie !! comme ça il engrange ….
      Il a même réussi aux USA avec le couillon de Trump et son KKK, ses néo nazis d’opérette et ses White supremacists.
      Comme ça tout est déstabilisé, il s’est aussi vengé de Maïdan, des manifs en russie soutenues par les « dems », démocrates de Clinton !
      Mais comme par hasard la russie n’a pris aucun réfugié sur son sol !!
      D’autre part, même s’il y a des terroristes dans cette vague migratoire, les vrais terroristes organisés en bandes criminelles sont chez nous depuis bien plus longtemps, voire nés chez nous, les terroristes de Londres, Paris, Nice etc Barcelone, Munich étaient français, belges, anglais, allemands espagnols … ceux qui reviennent de Syrie sont nés chez nous !!!
      La migration est donc peu impliquée dans les attentats, Poutine veut vous le faire croire.
      Il a fait utiliser les réseaux sociaux par ses « trolls » dans ce but, et uniquement dans ce but, bourrer le mou des européens et américains pour que la réponse soit aussi brutale que le terrorisme, et ça marche ! en plus ….
      D’ailleurs RT fait sa campagne là dessus pour un RT français de façon sournoise, ironique et cynique à l’image du pouvoir russe.

  3. Pour des raisons qui ne sont pas forcément meilleures tout le monde ne fait pas la même lecture.
    Primo : les populations musulmanes locales ont mesuré la dangerosité de l’islam salafiste
    importé alors que l’islam des balkans est traditionnellement modéré.
    secundo : et c’est la mauvaise raison. Les balkans sont la plaque tournante de tous les trafics ( drogues, vehicules, armes, personnes…) et la dernière chose que veulent les réseaux de trafiquants c’est d’etre au centre des projecteurs et accessoirement des mildot.
    Sous reserve d’infirmation par une prise de température très récentes ( retours hypothétiques de combattants) les foyers radicaux n’essaiment pas, et sont contenus.

    1. Celui qui paye choisit la musique. Et comme ce sont les pays du Golfe qui payent (jusqu’à présent)…

    2. La Bosnie aura des problèmes avec les générations futures.Celles formées pour regarder vers l’orient et les tenants de la tradition qui regarde vers l’Europe.

    3. Jyb,
      L’islam modéré n’existe pas, c’est une vue de l’esprit, très en vogue chez les « bobos » …
      Par contre on peut croiser des musulmans qui modèrent leur dogme et comportement, mais l’islam modéré n’a jamais existé sur cette terre depuis le 7e siècle, c’est à dire sa création, vous parlez d’une arlésienne là …chose dont on parle sans cesse mais qu’on ne rencontre jamais vraiment !

  4. Il suffit de passer un ou deux jours en Albanie pour comprendre qui est aux commandes dans ce pays où les Porsche Cayenne et autres, Audi Q7 , et Mercedes, toutes noires, côtoient des charrettes à bras, à ânes, et des mobylettes d’un autre âge. Quant aux immeubles flambants neufs inhabités … lessiveuses d’argent sale, la côte en est pleine.

    1. Exact, mais on a aussi l’unité de recyclage de la cote d’azur, pour les mafias russes, italiennes…
      c’est une plaie, sans parler des corruptions locales, nationales de fonctionnaires et politiques ….

  5. Effet inattendu de la chute de daesh en irak, le cours des armes a subitement augmenté alors que l’offre est pléthorique. Une explication serait que les particuliers (au kurdistan entre autres) s’armeraient massivement. L’ak 47 atteint 800 usd, Une bonne arme de poing (beretta) est à 1000 usd. La doushka reste bon marché ( pas pratique pour un particulier sans véhicule) à 3200 usd.
    Mais vous avez peut etre vu il y a quelques temps une dshk montée dans un caddie de supermarché !

    On peut mettre ces chiffres en relation avec des trafiquants d’armes notoires tel que la CIA :
    en 2017, la cia a acheté dans les balkans pour 322,5 millions d’armes, munitions et équipements.
    17 000 dshk à 3500 usd l’unité.
    12000 ak47 à 525 usd l’unité
    3000 rpg à 3000 usd l’unité
    6000 pkm à 4000 usd l’unité
    etc

    Une indication importante sur les projets flous ( fous) de la politique us dans la région est que le budget prévisionnel pour 2018 frole les 500 millions d’usd contre 430 en 2017.
    A part un modèle de mortier, tous ce matériel est russe…

    1. et je réponds à la question que les matheux ne manqueront pas de poser : la diff entre 430 et 322,5 millions c’est les com, le transports et autres petits frais annexes…

      1. Pour le transport, ce sont des vols diplomatiques qui sont empruntés. ca frole l’imagination.l’azerbadjan est preneur

    2. Merci jyb pour cette information. Si les É.-U. achètent ces armes, n’est-ce pas simplement pour faire monter le prix et éviter qu’elles se retrouvent dans des mauvaises mains ?

      1. @françoise
        j’avoue ne pas avoir pensé à cette possibilité mais la seconde partie du dossier qu’évoque justement @supinfo, c’est à dire la livraison des armes ne plaident pas en ce sens.

        1. Une journaliste bulgare(elle a ete licencié tout recemment apres avoir eté interooger par les services secrets) a révélé des preuves que les Etats-Unis d’Amérique et leurs alliés, notamment l’Arabie saoudite et les Émirats arabes unis, utilisaient les compagnies aériennes de la guerre de la soie (Silk War Airlines) de l’Azerbaïdjan pour transporter des chargements entiers d’armes à des militants syriens, dont certains se sont retrouvés entre les mains – d’Qaeda et le Front al-Nusra.Quelque 350 vols différents, tous des vols « diplomatiques » étiquetés pour éviter d’être fouillés pour les armes, ont été envoyés dans la région, généralement transportant des armes achetées en Europe de l’Est, afin de déguiser le pays qui les envoyait réellement.https://trud.bg/350-diplomatic-flights-carry-weapons-for-terrorists/ et aussi http://www.lejdd.fr/international/moyen-orient/sur-la-piste-des-armes-de-daech-3388985
          dossier important aussi sur sebastopol https://cloud.mail.ru/public/DQQ8/ENZ1SiGYf

      2. Bah non mon ami…ces armes atterissent entre les mains des copains de Fabius en Syrie et Daech aussi

        1. C’est fou comme on a détourné une phrase au point de dire que Al Nostra est un copain de Fabius. Celui ci a juste rapporté les dires de certains pays arabe sur les rebelles et voilà que l’on accuse dêtre copain d’Al Quaida.
          De plus j’ajouterai que cette question a déjà été débattu sur Zone Militaire par des contributeurs bien plus qualifié que moi.

          1. vous savez, il est dit que lorsque l’on veut tuer son chien on dit qu’il est porteur de la rage !!!!
            C’est aussi l’histoire du mec qui avait un copain qui disait qu’il avait un autre pote qui lui avait rapporté qu’un autre mec avait dit au premier un truc que le second avait mal enregistré mais qu’il l’avait dit à tous les autres qui avaient répétés sans vérifier et comprendre la première phrase. (lol)

      3. Bin avant ils les envoyaient à leurs petits copains modérés de Alep. Mais les daeshite sont pratiquement tous morts maintenant. Donc ils se sont mis à faire du mécénat pour quelqu’un d’autre…

    3. Bulgarie et même de Colombie.D’un peu partout en fait,du moment qu’il n’y a pas l’estampille « made in USA ».

  6. Et qui a participé à la destruction des Balkans, ou de l’ex Yougoslavie si vous préférez, avec les américains ?
    Disons que c’est Mitterrand qui a donné son accord aux USA et Chirac naturellement a suivi. Cette intervention a crée de fait des états musulmans, des états mafieux, mais aussi un invraisemblable désordre ouvrant la porte à tous les trafics !

    Tout ça pour abattre la Serbie trop proche de la Russie !!
    C’est très loin des USA mais pas de l’Europe de l’ouest
    Merci qui ?………………

    1. @ petitjean : merci de remettre les pendules à l’heure et de rappeler les origines et les responsables de la situation dangereuse actuelle.. l’OTAN a contribué de manière décisive à pourrir cette région et à y laisser s’installer le radicalisme musulman. Tout ça pour , comme d’habitude, essayer de détruire tout ce qui de près ou de loin, peut avoir un semblant de relation ou de rapport avec la Russie. Résultat : la contamination islamiste, et juste au milieu, prête à servir, l’immense base américaine de Camp Bondsteel et ses stocks d’armes déjà prêts à servir. Parallèlement, un véritable pont aérien a commencé en avril dans le nord de la Croatie, il servirait entre autres à transférer des armes puisées dans cette région pour les amener aux combattants de Syrie.. l’OTAN et les États-Unis ont planté une bombe presque au cœur de l’Europe.

      1. « Parallèlement, un véritable pont aérien a commencé en avril dans le nord de la Croatie, il servirait entre autres à transférer des armes puisées dans cette région pour les amener aux combattants de Syrie »

        Des armes puisées dans quelle région au juste? Le nord de la Croatie?

        Ben écoutez, j’en viens et je n’ai pas vu beaucoup d’armes dans le coin. En fait j’ai vu des… vaches. Beaucoup de vaches.

        Ah si: j’ai vu un An 124 sur l’aéroport de Ljubljana (la Slovénie se trouve au nord ouest de la Croatie): offert à la vue du public, il chargeait des tonnes d’armes payées par l’Arabie Saoudite à destination de Daesh, mais chuuuuut!. Je crois bien qu’on a même vu passer deux ou trois bombes nucléaires en partance pour la Corée du Nord ou l’Iran.

        Sinon, je suis prêt à chercher la bombe que les Ricains ont planté « presque au cœur de l’Europe », mais il faudrait que vous soyez plus précis sur que vous entendez par « presque au cœur de l’Europe ».

        Profitez, chuis en déplacement dans ce coin-là.

        M’enfin bon, blague à part, faut bien comprendre que le nord de la Croatie, c’est pas le Vietnam après la chute de Saigon, non plus. Si vous vous attendez à y trouver un nouveau Christopher Walken en train de jouer à la roulette russe dans un bouge de Zagreb, ben vous risquez d’être déçu.

        J’dis pas qu’il n’y a pas de prostitution ou de trucs de ce genre, simplement, vous n’avez pas franchement besoin d’éviter les tirs de sniper pour circuler dans les rues. Alors, « puiser » des armes dans la région, je veux bien, mais va falloir pomper fort.

      2. Toujours la même rengaine, devriez jouer de la balalaïka en même temps tiens !!
        La faute aux ricains blablabla babla toujours aussi puéril le jacquouille !!
        1979, les russes envahissent l’Afghanistan, début d’une looooongue guerre qui duuuure …. !
        Sans eux, pas de ben laden, pas de CIA, pas de Talibans, pas de 11/09/2001, pas d’Otan……, tu piges mon coco ??
        A chacun sa merde, toi tu es vraiment habitué à ton tas de fumier, comment ça se dit cocorico en russe ??

    2. La Yougoslavie a explosé d’abord à cause de la résurgence du nationalisme serbe, puis en réponse à celui-ci, des nationalismes des autres nations. Les états européens ne pouvaient tout simplement pas laisser les Serbes déporter le reste de la population yougoslave qui ne leur plaisait pas ; voici les raisons de l’intervention. La suite est une évolution malheureuse, mais contrairement à d’autres qui se sont contenté de regarder (tels les chinois) nous avons prit nos responsabilités, et devons continuer à le faire.

      1. Que tout semble clair et évident pour vous ‘Patriote’.
        Demandez vous pourquoi il y a eu une résurgence, selon vous, du nationalisme serbe ?
        Vos déductions seront bien différentes !

      2. Manifestement vous ignorez tout de l’histoire de cette région

        retournez à vos études

        la vérité a été établie depuis un moment faites donc l’effort de vous informer loin des organes de propagande. ( vous aurez des infos sur Polemia, les Crises , des officiers français ont témoigné , etc)
        « une seule et même logique a animé les stratèges américains : la destruction de la Serbie, afin que celle-ci soit la plus faible possible a l’avenir, au moment historique inévitable ou elle allait de nouveau se tourner vers la Russie. l’Amérique aura atteint une nouvelle fois son objectif essentiel : éviter un rapprochement continental et européen entre les mondes catholiques et orthodoxes. Car c’est la Russie qui était visée »

        et interrogez vous les résultats de l’ingérence américaine dans les affaires de l’Europe, de quel droit ?……

        1. @petitjean
          Ah, déjà, c’est mieux et vous êtes plus précis en parlant de « la destruction de la Serbie » et non plus des Balkans…
          Car ces derniers étaient déjà dans un état lamentable lorsque l’OTAN (et donc les USA… ) est intervenu et les diverses entités étaient irréconciliables. Les américains n’ont fait qu’appuyer là où çà faisait mal.

        2. Polémia ?? quelle référence !!!
          des officiers français ?? certains sont encartés au FN ou proches donc proches aussi des russes !
          Avec Tito mon bonhomme c’était la bonne entente, pas de guerre, une armée yougoslave avec serbes, slovènes, croates, bosniaques, monténégrins, macédoniens !! mais voilà il a passé l’arme à gauche comme tout le monde un jour tire sa révérence….
          Et puis l’URSS se casse la gueule en 1991 sous l’impulsion d’un certain Eltsine Boris, CCCP fini, bonjour la CEI et l’indépendance des ex républiques socialistes soviétiques, vous vous rappelez ou seule la propagande russe compte ??
          Donc les républiques deviennent indépendantes ce qui donne envie aux ex satellites soviétiques, Pologne, Hongrie etc puis en 1990 la même chose se produit en Yougoslavie. Le premier état à décréter son indépendance est la Slovénie qui se fait agresser dans la foulée par les Serbes, les seuls à être orthodoxes et écrire en cyrillique, de Milosevic , a y est ça revient ??
          Puis la Croatie, énorme bataille en Vojvodine, des morts en pagaille, les serbes avancent sur Zagreb, stoppés par les renforts croates, puis la Bosnie se révolte contre les serbes, se bat aussi au nord contre les croates, c’est vers 1992, puis viennent les massacres, Sbrenica, des musulmans, 5000, assassinés, bombardement de Sarajevo, camps de concentrations ouverts pour les musulmans, massacre sur un marché près de Bubrovnic, en Bosnie, le monde regarde, puis Mitterrand bouge, va à Sarajevo et prend le monde à témoin, puis Mitterrand est remplacé par Chirac qui fait intervenir l’armée de l’air pour desserrer l’étau serbe, puis Clinton envoie aussi des appareils…… Traité de Daytona, les russes n’ont pas bougé.
          Puis 1999, les Kosovars sont pris à parti par les Serbes, d’autres massacres, cette fois l’Otan intervient, car les Turcs menaçaient (pas deux fois le même scénario), la campagne aérienne s’étend en Serbie, défense AA, colonnes de blindés, ponts, artillerie etc…. la Serbie demande grâce.
          La Serbie, par ces actes de guerre, ses massacres de ses généraux comme Mladic sur les bosniaques, croates a en fait, fait en sorte qu’ion la bombarde, personne ne voulait sa destruction. Les russes auraient pu exiger de Milosevic d’arrêter immédiatement, mais rien, nada, que dalle !!
          Voilà en résumé l’Histoire de cette guerre, évitez donc de nous raconter des salades honteuses et pitoyables, ça ne prend pas !
          Le nationalisme bête et méchant entraine les guerres, pour peu que des dictateurs soient aux commandes ces guerres deviennent impitoyables !
          C’est à vous d’aller dans vos livres illustrés relatant notre histoire européenne et de comprendre les faits et non de raconter bêtement ce que d’autres crétins vous apprennent !
          L’intelligence est de savoir fouiller, vérifier, plusieurs fois ses sources, si possibles différentes, plutôt historiques que propagandistes !

          1. Pourtant Rigel, votre propagande est des plus mal sourcée! Au lieu de faire la leçon aux autres, appliquez la d’abord à vous-même…

      3. Merci pour ces rappels.
        Beaucoup de français (et de membres de ce forum) ont la mémoire courte et prennent leurs fantasmes pour des réalités.
        A propos des Balkans j’invite ceux qui ne comprennent toujours pas notre intervention de faire la tournée des charniers. Vous avez l’embarras du choix sachant que des nouveaux sont encore découverts de temps en temps. Mais bon comme toujours il y a le gentil serbe et les méchant albanais, croates, bosniaque…

        1. Et ce n’est pas parce que nous avions une certaine proximité culturelle avec les serbes jusqu’alors que nous devions cautionner leurs agissements. Ils sont allés trop loin trop vite. Le bâton est tombé très fort et très vite… Le reste c’est de la récupération politico-idéologique entre la Russie et les USA.
          Vous aurez d’ailleurs remarqué que les russes se sont vengés en 2008 en Géorgie puis plus récemment en Ukraine!

          1. CQFD
            Et voilà, peu comprennent le sens de l’Histoire, peu prennent le temps ou ont l’envie d’aller vérifier leurs dires, leurs mensonges s’ils croient être de bonne foi, mais beaucoup ont choisi la facilité par idéologie malfaisante, surtout ici sur ce forum !

      4. Résurgence du nationalisme serbe ? A lors que ce sont les croates et les Slovènes qui ont décidé de quitter le Fédération Yougoslave ?
        T’es gentil, toi, reviens quand tu veux !

        1. C’est la reconnaissance par l’Allemagne de la Slovenie qui a mis le feu aux poudres.Si on avait laissé les Yougoslaves régler leurs problèmes,l’indépendance ils l’auraient eue et on aurait peut-être évité la boucherie.On y a foutu le bordel,comme on l’a foutu en Syrie,Irak,Libye…etc, et maintenant on se plaint des conséquences.

    3. @petitjean
      La destruction des Balkans était déjà bien entamée lorsque l’OTAN, et donc les américains, y sont intervenu …
      En fait, tout a commencé en 1980, à la mort de Tito. Ce dernier laisse une économie à l’agonie, avec une dette extérieure de +20 Mds de $, avec une inflation galopante à trois chiffres, et une forte baisse du pouvoir d’achat… Et dès 1981, les tensions ethniques apparaissent, avec de graves émeutes, notamment au Kosovo qui, déjà, réclame son indépendance, et des grèves générales comme en 1989 . Dès lors, l’unité de la Yougoslavie est brisée, pour atteindre son paroxysme en 1990 avec l’éclatement de la fédération. Cette année là, Milosevic et ses idées de Grande Serbie arrive au pouvoir, tandis qu’en Bosnie c’est Alija Izetbegovic, chef de file des musulmans, qui l’emporte, en Croatie, c’est le très nationaliste Franjo Tudjman qui prend le pouvoir, idem en Macédoine. Dès lors, la séparation entre les républiques est entièrement consommé le 25 juin 1991 avec la déclaration d’indépendance de la Slovénie, suivie par la Croatie. S’ouvre alors la Boite de Pandore : Début d’un conflit meurtrier qui durera 10 ans …
      Les Balkans se sont détruits tout seuls, nul besoin des américains ou autres … Et puis, il n’y a pas de pétrole en Yougoslavie comme diraient les poutinolatres !… 😉
      Petit lien d’histoire, simple : https://www.youtube.com/watch?v=LyteLPglqDA

      1. « le Kossovo a demandé son indépendance »
        Nuance de taille : Les Albanais du Kosovo ont exigé ce que les Serbes présents ( envahis) ne voulaient pas .
        Pour le reste , je suis d’accord

      2. Lol une dette extérieur de 20 milliards ? C’est rien du tout … Une crotte de mouche financière face a nos milliers de milliards d’euros de dette !!!

        1. Sauf que « nous » (je ne précise pas, vous avez commencé dans la généralisation, je suppose que vous parlez de la France, à moins que ce soit l’occident en général ou bien l’Europe) avons les moyens de rembourser au fur et à mesure cette dette; pour la Yougoslavie en crise de l’époque, ce devait être un poids bien plus lourd que notre dette ne nous l’est actuellement. Je ne nie pas l’énormité de notre problème actuel (pour rembourser nous empruntons toujours plus), mais ironiser sur ce problème actuel avec des comparaisons fallacieuses n’est pas un argument valable pour nier un problème de l’époque.

        2. @basstemp
          LOL peut être, mais les faits sont là, et surtout, à remettre dans le contexte du début des années 80.
          De fait, l’endettement de la fédération yougoslave qui ne cessera de s’accentuer, provoqué par la hausse des prix du pétrole, puis par celle des taux d’intérêts, porte un coup fatal au système. Le partage solidaire de la dette est rejeté par les régions riches. Celles-ci s’estiment lésées par une gestion inefficace chargée d’assurer la redistribution des ressources vers les régions les moins développées, lesquelles dénoncent à leur tour les avantages de prix et de capacités d’exportation des régions riches. Elles sont en effet facilitées par l’utilisation de matières première payées à bas prix aux régions pauvres. La crise économique nourrit alors la montée des nationalismes…

        3. 20 milliards de 1980 mon coco
          il suffit de multiplier par un bon coeff. et t’auras une très grosse somme !
          1980, cela fait 37 ans !!

      3. Milosevic n’a jamais parlé de grande Serbie, ni aucun des politiques serbes, c’est une invention des médias.
        Comme les armes de destruction massive irakiennes.

        1. @aleksandar
          Ah bon ? …
          Pourtant, dans un texte publié en 1986 dans le Mémorandum de l’Académie des sciences de Belgrade, quelques académiciens, menés par Dobrica Cosic, posaient la  » question serbe « , décomposée en deux parties : premièrement, dans la Yougoslavie titiste, la Serbie n’avait pas l’influence que devait lui donner son importance démographique et culturelle ; deuxièmement, les Serbes, dispersés dans plusieurs Républiques, devaient pouvoir se rassembler dans un seul Etat. C’était l’idée de la Grande Serbie, qui allait arracher aux Républiques voisines les lambeaux de terre serbe, usurpés au nom d’un équilibre politique, selon eux, injuste…
          Dobrica Cosic, dont je parle plus haut, fut le premier président de la République fédérale de Yougoslavie du 15 juin 1992 au 1er juin 1993. En 1989, il approuve l’élection de Slobodan Milosevic, et en 1991, il appuie l’ascension de Radovan Karadzic à la tête des Serbes de Bosnie… Deux grands démocrates, hein alek ?… 😉
          Mais le véritable histrion de la Grande Serbie, c’est Vojislav Seselj : Après divers passages dans différents mouvements politiques, il créé en 1990 le Mouvement tchetnik serbe dont l’objectif déclaré est la création d’une Grande Serbie !!!… Et ce dernier a été très proche de Milosevic …
          Elle est belle ton invention des médias, alek …
          Sinon, il t’arrive de parler de ce que tu sais ? 😉

    4. Vous êtes CON ou quoi ??
      Renseignez vous juste un chouilla !!
      La Bosnie Y Herzegovnia a toujours été musulmane vivant en parfaite entente avec les serbes et croates voisins depuis que les Turcs sont passés par là et repartis !!
      J’y suis allé deux fois , des minarets dans les villages bien avant la guerre civile yougoslave !!
      Donc l’intervention occidentale n’a en rien crée « des états musulmans » puisque cette région était déjà à dominante musulmane !!

  7. Dire que l’OTAN et l’UE ont fait des efforts pour stabiliser cette zone, c’est « original ».
    HS: un antonov affrété par l’armée française avec des moldaves à bord qui s’écrase en Cote l’Ivoire, monsieur Lagneau pourrait il nous éclairer?

  8. L’UE-OTAN n’a en rien contribué à la stabilité de la région. Le couple infernal s’est surtout attaché à détruire l’état yougoslave, et l’a découpé, charcuté, balkanisé. L’état yougoslave a été condamné par l’UE-OTAN parce qu’il était communiste, nous en sommes aux résultats, bientôt aux conséquences.

    Des états nouveaux ont été créés, viables ou pas viables. Et puis l’UE-OTAN s’est acharnée contre la Serbie, jusqu’à la découper pour la tuer, forçant l’amputation du Kosovo pour en faire avec la complicité de la Turquie une verrue islamiste, coupant la Serbie de la mer en pondant le Monténégro.

    Ah le boomerang prédit par Poutine n’est pas loin de nous revenir. Ce que l’UE-OTAN a fait en Yougoslavie est une honte, elle a détruit un état pour en faire un puzzle infâme. La faute première à l’Allemagne qui s’est empressée de se solidariser de la Croatie, sans se soucier des dominos qui tombaient en conséquence de cette connerie.

    A surveiller d’urgence ce que la Turquie néo-ottomane est entrain de fomenter dans cette région.

    Les balkans du sud, l’ex-Yougoslavie, sont la porte d’entrée de l’islamisme en Europe, la Turquie s’en occupe sournoisement. Les terroristes ont le temps, les « démocraties » ne le prennent pas.

    L’Allemagne est coupable d’avoir, pendant qu’elle se réunifiait, forcé la dislocation de la Yougoslavie, suivie par l’UE-OTAN. Alors à l’Allemagne de réparer, avec son armée castrée.

    Ah mais pardon, j’oubliais que l’Allemagne est occupée à importer la main d’œuvre de remplacement de ses millions de descendants pas nés du fait du nazisme. Elle est bien chez elle, l’Allemagne, les balkans elle s’en fiche. Voire elle s’en sert avec la Turquie.

    1. Les serbes ces pauvres victimes… On a pas vécu la même histoire je crois! surtout celle entre la fin de l’ère Tito et l’intervention de l’OTAN.
      Je vous invite à vous refaire « le match » il y a des résumés plutôt bien faits sur la toile. Il faut juste prendre la peine de les chercher et mettre de côté ses fantasmes les plus primaires.

    2. Pour l’Allemagne ce pays était la personnification de l’humiliation du traité de Versailles et il devait être détruit.
      Certains disent que c’est même l’Allemagne qui a forcé la main aux USA pour jeter de l’huile sur le feu et que c’est seulement après que les Américains ont utilisé leurs agents d’influence Français (toujours les mêmes) pour forcer la main de Mitterrand QUI NE VOULAIT PAS en entendre parler.
      Quoiqu’il en soit, on sait aujourd’hui que ce sont les miliciens Croates formé à la guerre en Allemagne par les services secrets qui ont mis le feu au poudre.
      Les Serbes n’ont fait que répliquer violemment pour empêcher la dislocation des Balkans et ils ont échoué.

      Je suis d’accord avec vous, c’est du ressort de l’Allemagne de gérer les restes de cette région. La situation là-bas est ce qu’elle a voulu en faire.

      1. Revanche allemande contre un état qui lui a foutu la pâtée pendant la ww2. Avec l’aide des nazis croates une fois de plus.
        Pays suivant, la Grèce et sa fantastique résistance contre les boches.
        A qui le tour ?

        1. Hey coco
          La guerre est finie depuis 72 ans je te rappelle, c’est facile en 2017 de tout foutre sur la tête des allemands ou américains, c’est simpliste comme un aleksandar

  9. « Le retour de troubles dans les Balkans représenterait un lourd échec des efforts réalisés par l’UE et l’Otan pour la stabilisation de cette région. ». ils se foutent de qui la?

  10. Qui a bombardé Belgrade ? Qui a semé encore plus la zizanie dans cette région ? Les Serbes étaient nos alliés et amis. Dansons maintenant ……

    1. Qui a bombardé les croates et a massacré ceux qui ne se sentaient plus serbes ?
      Vous êtes visiblement né en 1999 et n’avez pas demandé aux anciens ce qui s’est passé ?
      Ah les fantasmes sur la relation franco-serbe…

    2. Franj quand un alliée se met à déconner alors on révise son point de vue, les Serbes ont déconné et furent châtiés, ça veut pas dire pour cela qu’il faille dire AMEN aux fils d’allah dans cette région d’Europe !

  11. Les Balkans sont souvent qualifiés d’un «trou noir» au sein de l’Europe. Et pour cause, la corruption endémique des nouvelles élites politiques de la région, l’expansion exponentielle de groupes criminels et l’instabilité chronique due à l’échec de l’éradication de la pauvreté de même que la persistance des revendications territoriales ethniques voire claniques ne cessent de vulnérabiliser les pays Balkans. Fragilisée par l’explosion de trafics en tous genres (acheminement vers l’Europe de l’Ouest de l’héroïne en provenance d’Afghanistan, trafics d’êtres humains, trafics d’armes, détournement de l’aide internationale, malversations diverses, etc.), mais aussi par la persistance des revendications irrédentistes, la région serait devenue, en quelques années, un réel casse-tête de toute l’Europe. l’UE-OTAN ne fait pas dans la dentelle alors… Hm j’ai hâte de voir comment ils réagiront lorsque la Catalogne se séparera de l’espagne car ce sont eux qui ont ouvert la boîte de pandore , toujours heureux de servir d’idiots utile a Washington dans ses luttes géopolitiques avec la Russie

    1. La Catalogne a déjà un embryon d’ambassade à Washington depuis je crois 2012. Les USA sont le seul état du monde à avoir pris cette initiative exubérante, exception faite de l’UE qui a insisté pour ouvrir des représentations permanentes des conseils régionaux à Bruxelles.
      La bonne question à se poser est: qu’est-ce qu’il y avait dans le « pacte germano-américain pour le XXIe siècle » signé par Schroeder et Bush en 2004, puis contresigné par Merkel ???

      1. @jojo
        « La Catalogne a déjà un embryon d’ambassade à Washington depuis je crois 2012. Les USA sont le seul état du monde à avoir pris cette initiative exubérante »…
        Oulalala !!!!!…. Il faut savoir de quoi l’on parle mon cher jojo !!! 🙂
        C’est depuis 2013, et cette « ambassade » n’en est pas une, et les USA n’y sont pour rien !…
        C’est le gouvernement catalan qui a ouvert cette délégation, dans un but de lobbying, la Maison Blanche, le Congrès et le Sénat américain mais encore le siège des Nations Unies, étant implantés à Washington, justifient cette installation hautement stratégique, à laquelle s’ajoute la logique d’une présence catalane préexistante. L’Institut Ramon Llull, à vocation culturelle, et le Catalan Tourism Broad, branche américaine de l’Agence Catalane de Tourisme, ont déjà aménagé leurs sièges à Washington, tout comme les services économiques gouvernementaux.
        De plus, de tels bureaux sont aussi présents à Paris, Londres, Berlin, Bruxelles, New York et donc désormais Washington, Buenos Aires, Mexico,… beaucoup ont été ouverts bien avant 2013 …
        Ajoutons à cela que la Catalogne a tissé un réseau de 70 adresses à l’étranger, constitué de délégations, de bureaux , d’instituts, d’entreprises culturelles (voir plus haut…). Par ailleurs, 129 communautés catalanes sont répertoriées dans le monde et 165 universités enseignent la langue catalane…
        Désolé jojo, votre post tombe à l’eau ! … 😉

          1. @Egress
            Oups !… Vu la boulette !
            Mais le post de jojo tombe toujours à l’eau … 😉

      2. En 2004, Schroeder en était à son deuxième mandat de chancelier allemand (en 2002 / 2005) et comptait avec Chirac parmi ceux qui s’opposaient à l’invasion de l’Irak justement voulue par Bush en 2003.

        Il est donc difficile de croire en un « pacte germano-américain pour le XXIe siècle » Schroeder-Merkel avec donc Bush-Obama-Trump pour suivre jusqu’au bout cette logique.

        Voici donc la bonne réponse à apporter à cette question.

  12. Je ne dirais qu’une chose au sujet du developpement du terrorisme en ex-Yougoslavie :

    Ne refaisons pas les erreurs des années 90 ou a chaque fois nous avons sanctionné et frappé la Serbie qui ne faisait pourtant qu’éteindre le feu avec des volontaires capables et compétents !!!

    Contre le terrorisme en Bosnie, au Kosovo et en Albanie : Laissons la Serbie FAIRE cette fois ci !!

    Et on leur doit d’autant + que c’est a cause de NOUS que les Serbes sont obligés aujourd’hui d’affronter le terrorisme djihadiste que nous avons pour devoir non seulement de les laisser agir et même de les épauler dans ce role ! Et profiter du changement d’épaule pour reconstruire nos relations avec le peuple Serbe qui a pourtant 1000 raison de nous en vouloir nous européens occidentaux alliés des USA qui n’avons finalement fait que soutenir la progression de l’islam et des mafias albanaises en laissant faire ces guerres d’indépendance infectes !

    Laissons la Serbie agir cette fois, ils dégommeront tout les terroristes comme il se doit

    Rien de + a dire que cette chose simple et sensée !

    1. Bonjour monsieur basstemp,
      permettez-moi de souligner votre très intéressant lapsus révélateur quand vous associez la Yougoslavie à la seule Serbie.

      Une question « simple et sensée »:
      Sous quel prétexte slovènes, croates, bosniaques, monténégrins, macédoniens et kosovars devaient-ils vivre sous la tutelle et l’autorité de la seule Serbie qui confirmera en 1929 ce fait accompli en 1918 ?

      Comme n’importe quel empire, ottoman compris, la Yougoslavie était un Empire de Serbie bis (sans prendre en compte que l’ancien Empire de Serbie s’étendait plutôt au sud vers la Grèce), qui comme tout mariage forcé d’états ou de peuples aurait fini par éclater.

      L’exemple du Brexit, va même jusqu’à souligner que même des pays unis dans un mariage consenti tel que l’UE peuvent finir par divorcer.

      L’intransigeance de Belgrade (pas de la Serbie) capitale de l’ex-Yougoslavie, avait d’abord conduit au conflit contre la Croatie et il ne s’agissait pas de terroristes islamistes, les bosniaques ayant emboité le pas aux croates (il y eut aussi des combat entre croates et bosniaques).

      Paradoxalement, concernant la Bosnie, Belgrade fut d’abord victime de son intransigeance car des négociations avec une entité politique indépendantiste bosniaque aurait pu permettre l’organisation d’un référendum d’autodétermination au résultat très incertain au regard du poids de la population serbe de Bosnie.
      La seule réponse militaire de Belgrade n’a fait au contraire que cristalliser les haines écartant évidement cette solution, surtout après les exactions et massacres des uns et des autres.

  13. Churchill y voyait le ventre mou de l Europe. Mais en quoi une fois de plus nous mêlons nous ? On a obtenu quoi en lâchant les serbes? On est intervenu pour quel résultat durable ? Dès micro états en voie d islamisation et corrompus ? C est comme le reste Afrique et autre …bazar quasi tribal sans fin ingérable. Notre Défense doit commencer à notre frontière nationale et nous devons penser frappe d anéantissement des ennemis mais c est incorrect…une flotte de sous marins frappeurs et des missiles de moyenne portée ne seraient pas de trop à l’avenir ainsi que des drones de reco et armes sans dépendance du contrôle américain…mais cette revue tres vide de vision innovante n apporté que des constats conformistes. Rien à attendre qu un éventuel rattrape de nos manques anciens …

    1. Par définition,
      un « sous-marins frappeur » est destiné à porter le feu bien au-delà de nos frontières, mer et océan.

  14. Il est assez surprenant de lire sur ce sujet ceux qui invoquent la connaissance l’histoire sans remonter au delà des années 80 pour donner leur « explication », ou leur interprétation de l’éclatement de la Yougoslavie.

    Rappelons nous d’abord que la Yougoslavie est une création artificielle issue du mariage forcé d’états qui n’avaient aucune vocation à être unifiés d’autant plus sous la coupe d’un seul d’entre eux avec la Serbie.
    Historiquement ces différentes entités constituant la Yougoslavie ne furent auparavant toutes réunies que sous la force, que soit dans le contexte de l’Empire Romain ou de l’Empire Ottoman.

    À l’instar de l’accord contemporain de Sykes-Picot qui lui aussi ne tenait pas compte des peuples, le « Royaume des Serbes, Croates et Slovènes », devenu « Royaume de Serbie » en 1929, ne pouvait être pérenne s’inscrivant d’emblée comme une erreur historique.
    Ces peuples attendaient la moindre déstabilisation de l’état central pour exprimer leur haine les uns envers les autres comme ce fut cruellement exprimé dès 1941 sous l’occupation nazie.
    Et ce n’est pas le changement de statu en république socialiste en 1945 qui fera évoluer cette situation d’autant plus avec les rancoeurs et règlements de comptes conséquents de la guerre.

    Les peuples bien différents que sont les slovènes, croates, bosniaques, serbes, monténégrins, macédoniens et même kosovars n’avaient pas vocation à vivre dans le seul même pays créé artificiellement, dessiné sur un coin de table, qu’était la Yougoslavie.

    Tout le reste n’est que du baratin,
    car même sans l’OTAN, l’UE ou le désire de rapprochement post-guerre froide de Belgrade vers Moscou, ces peuples auraient tôt ou tard fini par divorcer; peut-être à l’amiable sous forme de référendum d’autodétermination, mais faisant éclater la Yougoslavie dans tous les cas de figure.

    1. Y a pas de  » peuple kosovar  » c’est des albanais et qui plus est des immigrés.

      1. @aleksandar
        C’est pas faux ! (Comme quoi, quand vous voulez …)
        Ainsi, pendant longtemps, et bien avant la fin de la Yougoslavie, les habitants du Kosovo s’identifiaient eux-mêmes comme Albanais du Kosovo, Serbes du Kosovo, Ashkalis du Kosovo… D’ailleurs, il n’y a pas de littérature, de langue, d’arts  » kosovars ».
        Au Kosovo, on parle le guègue et on écrit en tosque ! Point de kosovar …
        Le  » peuple kosovar » est une construction sociale et identitaire en cours. C’est un délire de nationaliste…
        Mais les serbes ne sont pas plus légitimes que les autres dans cette région : Car tous les peuples des Balkans, originellement, étaient nomades et ils sont tous issus d’un métissage !
        http://urgence.hypotheses.org/164

      2. s’il n’y a pas de peuple kosovar, il n’y a pas de catalan, pas de breton, pas d’occitan, pas de provençal, pas de bavarois, pas de prussien, pas de saxon, pas de tatar, pas de peuple amérindien, pas de etc etc….
        Vous cataloguez les peuples comme vous le feriez avec des biens de consommation courante, DEBILE, Moron
        Le brassage génétique existe depuis que l’homme est homme, les kosovars ont des origines diverses comme les serbes, à moins que ce peuple (serbe) soit l’expression de la reproduction spontanée engendrant tares multiples…. ?
        Votre dédain et mépris ne m’inspire que dégoût envers les gens comme vous !

      3. Ah zut, je crois que l’ONU a fait une bêtise: la résolution 1244 (ayant conduit à la création de la KFOR).

        Elle dit: « Résolu à remédier à la situation humanitaire qui existe au Kosovo et à faire en sorte que tous les réfugiés et personnes déplacées puissent rentrer chez eux en toute sécurité et liberté, le Conseil, etc ».

        Mots importants: « chez eux ». Donc pas immigrés. Comme les Serbes, du reste.

  15. Pourrait on me citer une période de l histoire où les Balkans ne se sont pas déchirés ?

    1. Aucune, lieu de passage et d’installation depuis la préhistoire, zone de guerres comme un peu partout où l’Homme passe. Là où l’Homme passe, la nature trépasse.

  16. @ S.B-Seguin (15 octobre 2017 à 11:57)

    Vous avez oublié de mentionner l’empire austro-hongrois, la « prison des peuples ».

    L’Union Européenne est elle aussi une création artificielle, qui « marie » de force des états, des peuples qui n’ont plus, du fait de leur nombre, de leurs intérêts divergents, qui n’ont plus voire n’ont jamais eu vocation à vivre dans un super-état artificiel et méprisant de ses peuples, piloté depuis Berlin, dirigé depuis Francfort, administré depuis Bruxelles-zone-spéciale.

    Ca ne vous interpelle pas que l’UE allemande, pendant que l’Allemagne telle un IVème Reich s’est enfin créé un immense ober-ost, que l’UE allemande écrase les pays du sud? Que l’Allemagne a recréé son fameux STO en important une immigration-main-d’oeuvre par centaines de milliers?

    Ca ne vous rappelle rien que le Royaume-Uni rembarque, comme jadis?

    Ca ne vous ennuie pas que la France, sous prétexte du piètre « couple » franco-allemand, en revienne comme jadis à pratiquer une politique de collaboration cette fois avec le IVème Reich?

    Ce qu’il est advenu de la Yougoslavie peut être l’avenir de l’UE. Il suffit que certains le veuillent, les USAméricains au hasard, ils adorent les puzzles, l’Allemagne reconquérante aussi, certainement.

    1. Vous vous déchargez là !!
      Au secours, l’Allemagne est méchante, les ricains dégueulasses, les français, inutile d’en parler mais bizarrement jamais le popov n’est évoqué , à croire qu’il est un Dieu !!
      pourtant tovaritch popov est bien en Europe, à moins qu’il considère Moscou, faisant partie de l’Asie…..
      Bah, un rien vous amuse, c’est grotesque.
      Si l’UE éclate comme l’ex Yougoslavie, c’est que quelqu’un comme vous l’aura ardemment voulu, ou plutôt des milliers comme vous, préférant le désordre à la stabilité. Vous irez vous battre sans doute en cas de guerre ??? NOOOOON vous laisserez le soin aux autres de le faire pour vous, vous empocherez la mise, c’est ça ??
      Parfois ce qu’on espère n’arrive jamais, j’espère que c’est le cas pour vous !!
      espérer que l’Europe s’écroule, quelle imagination fertile !!
      en fait c’est VOUS (au pluriel) contre NOUS, on verra qui gagnera, l’Europe a toujours traversé des périodes troublées, elle s’en est toujours relevée avec de l’intelligence, pas la crétinerie !

    2. « L’Union Européenne est elle aussi une création artificielle »

      Je confirme. Artificiel = créé par l’homme. Comme la France, quoi.

  17. Il ne semble pas difficile de trouver des armes dans les Balkans … c’est rassurant ,les Français, en temps voulu et en s’organisant , vont pouvoir faire des stocks en prévision de la guerre civile qui s’annonce d’ici 8 ou 10 ans.

    1. D’ici 8 ou 10 ans?

      Mais comment voulez-vous que je stocke des pâtes sur une durée aussi longue?

      Pourriez pas déclencher la guerre civile plus rapidement, non? Je sais pas, moi, d’ici 2 ou 3 ans. Tenez compte des DLC ou DDM des produits alimentaires, ce serait tellement gentil.

Les commentaires sont fermés.