Archives quotidiennes : Jeudi, 12 octobre, 2017

La Russie accuse les États-Unis d’avoir déployé une seconde brigade blindée en Pologne

En septembre, la 2e Brigade Blindée de l’US Army (2nd Armored Brigade Combat Team) a débarqué en Pologne pour y relever la 3e Brigade Blindée, déployée dans ce pays en janvier 2017, au titre de l’opération Atlantic Resolve et des mesures de réassurance prises par l’Otan au bénéfice de Varsovie et des États baltes. Seulement,

Le surcoût des opérations extérieures devrait dépasser 1,3 milliards d’euros en 2017

Après la démission, en juillet, du chef d’état-major des Armées (CEMA), le général Pierre de Villiers, le président Macron avait assuré que le budget des Armées serait identique à celui voté par le Parlement en novembre 2016. En apparence seulement car sur les 850 millions d’euros demandés au titre de la maîtrise des dépenses publiques

La fête nationale espagnole endeuillée par l’accident d’un avion Eurofighter

Un avion de combat Eurofighter 2000 (ou Typhoon) de l’Ejército del Aire [force aérienne espagnole, ndlr] s’est écrasé près de la base aérienne de Los Llanos, près d’Albacete, à 300 km au sud-est de la capitale. Le pilote de l’appareil, le capitaine Borja Aybar, y a malheureusement laissé la vie. L’accident s’est produit aux environs

Des données relatives aux avions F-35A et P-8 Poseidon ont été volées lors d’un piratage informatique

Dans un rapport sur l’état des menaces liées au cyberespace [.pdf], le Centre australien pour la cybersécurité (Australian Cyber Security Centre – ACSC) avait succintement évoqué la compromission d’un réseau informatique d’une PME ayant des activités dans le secteur de la défense et de la sécurité. En novembre 2016, l’ACSC mit en effet en évidence

Pour Israël, le Liban et la Syrie constitueront un seul front en cas de guerre

Le 10 octobre, la diplomatie américaine a promis des récompenses pouvant atteindre 7 millions de dollars pour toute information menant à « la localisation, l’arrestation ou la condamnation dans tout pays » de Talal Hamiyah et de Fouad Chokr, deux responsables de la branche militaire du Hezbollah libanais, considérée à Washington comme étant une organisation terroriste. Ainsi,