Les mauvaises affaires immobilières du ministère des Armées à Paris

Avec le déménagement de l’essentiel de ses services à « l’Hexagone », à Balard (XVe arrondissement de Paris), le ministère des Armées comptait engranger des recettes exceptionnelles avec la vente des emprises qu’il occupait jusqu’alors dans la capitale.

Seulement, c’était sans compter sur la Ville de Paris et la loi SRU, dite « Duflot ». Ainsi, la vente de l’îlot Saint-Germain, dans le VIIe arrondissement, s’annonçait prometteuse, au regard de la superficie et de la situation géographique de cet ensemble immobilier. Des estimations élevées furent avancées, en particuler celle de France Domaine, qui parlait de 350 millions d’euros.

Seulement, la cession de cette emprise ne s’est pas faite aussi rapidement qu’attendu. En cause : la volonté de la Ville de Paris d’en prendre une partie – la tour centrale et l’immeuble qui borde la rue Saint-Dominique – pour y construire des logements sociaux. Comme l’y autorise la loi SRU…

Le 11 septembre dernier, et après la vente de l’Hôtel de l’Artillerie à Science Po Paris à des conditions avantageuses (87 millions pour un bien estimé entre 109 et 120 millions) le Premier ministre, Édouard Philippe, a mis un terme à ce dossier, ouvert depuis au moins trois ans. En clair, le ministère des Armées a dû consentir à céder les immeubles voulus par la Ville de Paris.

« Cette cession entraîne une décote très importante sur la valeur de cet immeuble, nous avons eu des discussions assez tendues sur ce sujet puisque cet immeuble aurait pu être vendu pour un peu plus de 80 millions d’euros et qu’il sera vendu pour 29 millions d’euros », a précisé Jean-Paul Bodin, le Secrétaire général pour l’administration, lors d’une audition au Sénat, ce 11 octobre.

La perte pour le ministère des Armées sera plus importante encore puisque 2 millions d’euros seront à sa charge pour financer le désamiantage de la tour centrale, construite dans les années 1960. En clair, la perte sèche sera donc de 53 millions d’euros pour ce lot, soit l’équivalent de plus de 40.000 fusils d’assaut HK-416…

Cela étant, il reste encore à vendre l’immeuble qui longe le boulevard Saint-Germain. À cette fin, un appel d’offres sera lancé. Mais on sera loin des 350 millions initialement espérés.

Toutefois, le ministère des Armées a pu obtenir de la part de la Ville de Paris un lot de 50 logements sociaux (sur 250) destinés aux militaires affectés en région parisienne. « Nous avons utilisé à l’occasion de ces discussions serrées un élément de la loi Duflot qui n’avait jamais été mis en oeuvre jusqu’à maintenant et qui nous donne cette possibilité de discuter des réservations de logements », a expliqué M. Bodin.

Il s’agit d’une faible compensation au regard de ce qu’aura coûté la « décote Duflot » aux Armées. D’après le SGA, ces dernières auront eu un manque à gagner de 25 millions d’euros pour leurs cessions immobilières en province.

46 commentaires sur “Les mauvaises affaires immobilières du ministère des Armées à Paris”

  1. l’ilot st germain ,je le vois bien occupé par des « sociaux » membres influents d’un parti politique ou proche de la mairie de Paris.C’était une occasion en OR de faire du social au profit des militaires,en vendant une partie des emprises sous conditions.

  2. C’est marrant ça, si un particulier achète un appart en dessous de la valeur de la cote immobilière du quartier les impôts ne manque pas de lui écrire pour expliquer que son appart vaut tant, et que de ce fait il doit tant d’impot Pour rattraper l’ecart!!! ( c’est du vécu)
    Voyons voir si la ville de Paris sera redressée???

  3. À quand une tombola ou une kermesse pour renflouer les caisses de l’armée ?
    La mairie de Paris veut sentinelle pour protéger ses chers touristes mais elle ne veut pas participer au financement de l’armée.
    Cela aurait pu être compréhensible en province où les villes n’ont pas tous les sièges sociaux de toutes les entreprises du CAC 40 pour se financer, mais à Paris c’est du foutage de gueule.
    Les impôts locaux y sont anormalement bas, et la mairie en a donc sous le pied pour financer son programme de HLM. Donc c’était pas nécessaire de piquer les bijoux de famille, il suffisait d’augmenter les impôts de 0,01%. Bref ils veulent le beurre, l’argent du beurre et ils obtiennent le … de la fermière!

  4. Vive Hidalgo , vive Duflot , vivement qu’ elles dégagent définitivement du paysage !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    1. Heureusement pour Duflot, c’est fait!
      Mais attention ces gens là n’ont aucune pudeur et après avoir été sortie par la petite porte (battue au 1er tour des législative dans un arrondissement « bobos » parisien), elle va bien essayer de revenir par la fenêtre.

  5. C’est emblématique de la gestion Sarkozy et cela s’ajoute à la longue liste de bourdes calamiteuses que j’ai déjà écrite que je pourrai vous fournir. C’était l’occasion rêvée d’emménager des logements de familles et de célibataires dans ce quartier agréable plutôt que de les déporter en banlieue. mais les militaires, c’est commode : ça ferme sa gueule.

  6. comme on dit chez les militaires « toujours b….. jamais surpris ». Je vais finir par croire que plutôt que d’engager des St Cyriens, ou des X il ne serait pas préférable d’engager des banquiers, A côté de cela nous avons des princes étrangers qui construisent sans permis des palais en bordure de mer , allez comprendre. La Loi pour certains, les passes-droits pour d’autres. Ca tombe mal en période de budget « contraint » comme disent les cols-blanc. .

    A mais j’oubliais nous pourrions appeler à l’aide Mme PARLY, accessoirement ministre des Armées, ancienne de BERCY ( et qui pourra y retourner après son mandat) qui connait bien les rouages des lois fiscales. Elle a d’ailleurs fait la preuve de ses connaissances fiscales ces derniers mois avec ses rétributions de la SNCF et ces « jetons » des conseils d’administrations de BPI FRANCE , AEROSPACE , INGENICO , ALTRAN , ZODIAC (lire article du Nouvel OBS) . Quelle stakhanovitch des conseils d’administration ! Attendons elle va peut-être se réveiller.

  7. Décidément les Armées sont et seront toujours des variables d’ajustement avec un fâcheuse tendance à se faire avoir par d’autres organismes « étatiques ».
    Lors d’une acquisition auprès d’un promoteur immobilier, il est très rare voire impossible d’avoir un prix de vente au rabais. Cherchez l’erreur.

    1. Bonjour,
      tout à fait d’accord avec vous.
      Après, on demande aux armées de faire des économies. Ces pertes financières ce sera toujours autant de matos en moins pour nos militaires

  8. Décidément, même après son départ elle est toujours là à pourrir la vie des gens, les décotes sont énormes , faut dire aussi que c’est pas le « genre de truc » à porter l’armée dans son coeur, ils ont bien du se féliciter les verts..

    1. Et oui Mme Duflot même n’étant plus rien continue à sanctionner les Armées!
      Mais au fait cet ani-militarisme notoire ne serait-il pas du à son cher mari qui
      voulait la disparition du défilé du 14 juillet le jugeant inutile et couteux.
      Enfin les verts sont avant tout des gauchistes et le resteront longtemps.

  9. la Duflot nous emmerdera jusqu’au bout même en n’étant plus rien !
    il n’y a qu’à continuer comme çà et je ne doute pas que les petits copains qui entourent la conchita de l’hôtel de ville vont s’en mettre plein les poches… mais on découvrira çà une fois l’obsédée des bagnoles dégagée, et en plus c’est la même qui couine pour garder sentinelle, on devrait facturer à sa ville les services rendus par l’armée ce serait équitable…

  10. Mauvaises affaires immobilières, pas forcément pour tout le monde.
    Le copinage politique ou maçonnique, voire simplement affairiste, est très répandu chez nos gouvernants. On retrouvera peut-être dans dix ans certains noms qui auront bien profité de l’affaire.

    1. @ Robert
      Effectivement, régulièrement sont dénoncés tous ces types hauts placés qui squattent des logements sociaux et qui paient un loyer de misère alors qu’ils sont pourris de tunes…
      Rien ne change, les puissants feront toujours leurs magouilles sur le dos du peuple, des armées dans ce cas là 🙁

      1. Jeb,
        Ce n’est pas précisément de cela que je parle, mais des marchés publics attribués à des copains, de loge de parti ou de moeurs, ou des orientations à une politique sous l’influence de lobbys ultra minoritaires. On pourrait parler des faux étudiants qui squattent les logements réservés aux étudiants au CROUS alors que ceux-ci doivent accepter de se faire arnaquer sur le marché public voire avoir recours à des ressources nuisibles à leur santé. Ou des milliers de fraudeurs aux aides sociales quand celui qui est honnête peine à en bénéficier et doit se saigner pour être remboursé. Les exemples sont très nombreux et massifs. Mais cela reste encore moins grave que d’autres fraudes, celle des consciences qui sont violées par des projets qui échappent au champ démocratique pour bouleverser les comportements sous la pression de lobbys ultra minoritaires avec des campagnes de pression et de mensonge pour influencer l’opinion. Tout ce qui tourne autour du « genre » actuellement est de cet ordre.
        Je peux choquer, mais je trouve plus scandaleux qu’une orientation d’une politique échappe au contrôle des citoyens, même à leur connaissance et qu’on fasse « évoluer » une société sans que les citoyens puissent avoir leur mot à dire ni pouvoir revenir sur des projets scandaleux.
        C’est cela que je voulais dire concernant « le copinage politique ou maçonnique, voire simplement affairiste, »les affaires d’argent sont moins graves car purement vénales alors que les autres mettent en cause le salut des âmes et l’avenir des enfants. La corruption des moeurs suit toujours la corruption des esprits, mais lui reste inférieure en gravité et en conséquences.

  11. Ce ne seront pas des nécéssiteux qui logeront dans ces futurs HLM, mais des pistonnés, qui auront payés, couché ou renverront l’ascenceur à l’image des politiciens régulièrement découverts par le volatile, comme dernièrement la porte-parole de France Insoumise par exemple.
    .
    C’est strictement impossible de vivre la dedans un tant que pauvre. La liste d’attente pour avoir un HLM est d’une longueur inimaginable. On est nécéssairement une connaissance du maire de Paris ou de son entourage (d’autre part, le maire ou son entourage ne connait pas de pauvre donc l’attribution n’est pas possible) sauf éventuellement si on est clandestin SDF logé au frais du contribuable… La corruption pour l’attribution des HLM à Paris est digne de celle régnant à Naples.
    .
    On le raconte peu, mais elle est aussi semblable à celle règnant en Espagne https://www.lesechos.fr/10/03/2017/LesEchos/22401-031-ECH_les-partis-politiques-espagnols-rattrapes-par-la-corruption.htm et en Catalogne en particulier. À propos, les politiciens madrilènes ont fermé les yeux sur les comportements illégaux de la Catalogne pendant de nombreuses années (par exemple régression de l’Espagnol dans le système éducatif au niveau de langue étrangère au même titre que l’Anglais, régression de l’Espagnol au niveau de quatrième langue pendant les jeux olympiques après le Catalans, le Français et l’Anglais, impossibilité d’être fonctionnaire si on’est pas nationaliste, etc…). Ils n’ont pas voulu voir le problème.Maintenant ça leur saute à la figure. Pour nous, ce sera la même chose avec tous les territoires perdus de la république qui deviendront des républiques islamiques ou des califats sans qu’on ait notre mot à dire.

  12. PS : Ce que j’ai écrit est valable pour tous les HLM à Paris mais c’est une règle d’or pour les beaux HLM.

    1. Françoise,
      C’est comme cela que la gauche et l’extrême gauche parviennent à prendre villes et régions, en favorisant la préférences étrangère et musulmane. Le PS l’a fait à Paris et les nationalistes catalans, en fait d’extrême gauche quand aux idées, aussi. 500000 musulmans sur 8 millions d’habitants, tous acquis à l’indépendance qui leur offrira encore plus d’avantages, mais parallèlement travaillé par les salafistes à grande échelle.
      https://lepetitjournal.com/barcelone/actualites/64178-musulmans-en-catalogne-un-modele-dintegration-ou-un-enjeu-politique
      http://www.lefigaro.fr/international/2017/08/18/01003-20170818ARTFIG00270-le-salafisme-a-largement-contamine-la-catalogne.php
      Après le massacre de Barcelone, les nationalistes et la mairie distribuaient des pancartes contre « l’islamophobie » aux manifestants et faisaient témoigner des musulmans. Ils auraient pu au moins ne pas mettre en avant l’islam, éluder plutôt que de nier que c’étaient des musulmans qui avaient tués.
      Les dirigeants de la Ville de Valence ont refusé d’être présents aux commémorations de la reprise de l’Espagne aux musulmans, solidaires avec ceux qui en Andalousie réclament, avec les musulmans, de rendre à l’Islam la cathédrale de Cordoue, anciennement église catholique transformée en mosquée à la conquête puis devenue cathédrale à la reconquête.
      https://www.christianophobie.fr/breves/espagne-larcheveque-de-valence-celebre-fin-de-domination-musulmane
      L’unité de l’Espagne s’est faite autour de cette reconquête, aussi ses ennemis sont solidaires, musulmans et gauchistes contre l’Espagne héritière de la civilisation catholique.
      http://www.lefigaro.fr/vox/monde/2017/06/16/31002-20170616ARTFIG00094-ce-que-revele-l-affaire-de-la-mosquee-cathedrale-de-cordoue.php
      Ecoutez les baratins dialectiques d’une Obono ou Autain pour évacuer les comportements islamistes dans le domaine public français. Des femmes féministes qui seront les premières victimes de l’islamisme après en avoir été les complices.

  13. En même temps, les estimations des services de l’Etat ont toujours été largement surestimé.

    Là, c’est pire puisque que c’était largement prévisible.

    Reste que le transfert à Balard est toujours financièrement et techniquement interressant

    1. Merci pour ce commentaire tout-à-fait pertinent (contrairement à beaucoup d’autres malheureusement… )

      1. @FredericA

        La maire de Paris est une idéologue qui ment éhontément à ses administrés pour faire passer toute ses lubies .

        Exemple : la pollution due soit-disant au trafic et notamment aux véhicules Diesel alors que la majeure partie provient d’ Allemagne et des effets extrêmement nocifs de la reprise de la production d’ énergie charbon …

        Un moteur Diesel pourrait être rendu beaucoup moins polluant et « propre » que ne pourront jamais l’ être les moteurs à essence mais de ça , évidemment , pas un mot vu qu’ il faut vous obliger à rouler à l’ électrique , ce qui vous est vendu comme non polluant alors que c’ est entièrement faux et archi-faux !
        L’ électrique ne coûtant rien …………………. POUR L’INSTANT … ça ne va pas durer … et le « baisage » de gueule pointe déjà le bout de son petit nez …

        Questions :
        1) vous faites comment pour les batteries ?
        2) Vous faites comment pour que des millions de véhicules électriques se rechargent simultanément ?
        Sachant bien que compte-tenu de la technologie actuelle et des capacités du réseau de production d’ énergie électrique dont nous disposons , c’ est impossible … Il faudrait des dizaines de centrales supplémentaires !

        1. Alors , vous me direz , à juste titre : comment se fait-il que lorsque le trafic est réduit voire supprimé , les parisiens respirent mieux ?

          C’ est sûr ! mais quelle est la partie de toute cette pollution qui ne se voit pas , qui ne se sent pas ( au sens olfactif ) tout-en étant très nocive ?
          Telle est toute la question … mais si la ou les réponses sont malhonnêtes ou s’ il y a rétention d’ informations , alors là … « on » peut vous faire gober n’ importe quoi , tout ce qu’ on veut en fait …

    2. @Requin

      « En même temps, les estimations des services de l’Etat ont toujours été largement surestimé. »

      La question est : pourquoi ?

  14. Fallait il s’attendre à autre chose de la part de gens qui méprisent les armées puisque par définition l’armée est la grande muette, disciplinée intellectuellement et le petit doigt sur la couture du pantalon ? Et encore, s’il n’y avait qu’à Paris que cela soit, mais dans d’autres villes c’est et ce fut pareil !Finalement les armées y perdent sur toute la ligne et même sur celle dite Maginot !

  15. Il restera à être vigilant afin de faire rompre le contrat ou mettre au tribunal si l’utilisation n’est pas fait à l’usage indiqué.
    Toute personne attribuant un logement social à une personne n’en ayant pas le droit revient à avoir utiliser une loi dans un but illégal.

  16. Il suffit en contre-partie de « louer » les opérations Sentinelle dans Paris.
    .
    Ils veulent de la sécurité ? 1 M€ par jour…
    .
    Je parie que cela se réglerait très vite…

  17. yep , qu’attendre d’autre de la patricienne socialiste Hidalgo
    , premier édile français a avoir conceptualisé
    et appliqué  » la purification sociologique » a sa ville

  18. Petite question : la mère Parly utilise son bureau au balardgone ou à t elle fait comme le drain.
    Ah, Paris, je ne veux même pas y être enterré.

  19. un grand merci à Cécile, Anne et Florence qui ne vont donc pas tarder à résider boulevard saint germain dans le 7ème entre des généraux nécessiteux et des migrants sociaux de haut vol(s..)

  20. Faudra pas se plaindre le jour où les attentats et/ou prises d’otages reprendront à Paris et que le délai d’intervention sera considéré trop long par la Mairie de Paris, alors que le cantonnement des forces compétentes sera à Tatatouine

  21. Dans un HLM dans un ancien ministère de la justice ne vivront que les pistonnés. Il faut être pistonné pour vivre dans un HLM à Paris, alors pensez-vous bien qu’il faut être bien pistonné pour vivre dans un ancien ministère. Il s’agit de payer, coucher ou renvoyer l’ascenceur.

  22. Il n’y a aucune « perte sèche » mais un « manque à gagner », ce n’est pas tout à fait pareil.

    1. L’armée ne décide pas, Matignon le fait. Cela est indiqué dans l’article. Le militaire est aux ordres du politique depuis 1918….

  23. Désolé mais la faute n’est pas à Mme DUFLOT et HIDALGO (pour qui je n’ai aucune sympathie) mais aux personnes qui gèrent ce dossier côté Armées. Comment ces personnes ont pu méconnaître les règles ?!

    1. Comme pour tous les ministères, celui des Armées n’est pas propriétaire de ses murs et n’est que locataire. Les ventes domaniales mobilières (P4 réformés…) ou immobilières reviennent dans le budget général de l’état et ce n’est que depuis quelques années que les ventes des immeubles du MINDEF sont reversées au budget des Armées. Ce dispositif a été créé pour inciter le commandement, qui a toujours été retissant, à vendre ses casernes. Toutes le ventes sont réalisées par France Domaines, l’organisme du MINFIN qui est responsable du patrimoine de l’état.
      Le ministère des Armées possède la MRAI (mission pour la réalisation des actifs immobiliers) rattachée à la Direction de la mémoire, des patrimoines et des archives qui intervient pour faciliter les cessions d’emprises devenues inutiles à la Défense. Le grand donneur d’ordre reste France Domaine dans tous les cas.

    2. Ah bon, ce n’est pas la maire de Paris qui tire les ficelles pour avoir cela à moins 1/5 de la valeur ?
      Vous parlez de quelles règles ? celles écrites par Mme DUFLOT via sa loi SRU.
      Une fois de plus les politiques se servent sur le dos des militaires……alors que ces mêmes politiques avaient intégré le montant estimé des ventes dans le budget des armées.

      Petite magouille entre politiques de tous les bords qui a défaut de servir la république se servent gracieusement pour eux et leurs amis.

  24. Youpi tra la la ! Encore un dossier mené avec la plus grande des incompétences. Fallait-il hélas, s’attendre à autre chose de la part de nos gouvernants ? Écoeurant. ..

  25. Le CGA Bodin, qui a fait sa renommée avec Louvois décidément persiste et signe !!! J’espère qu’un jour, il aura un bâtiment à son nom que l’on se souvienne de lui durablement !!!

  26. Bernanos : « une alouette, deux cent chevaux morts… pâtée d’alouette! »
    .
    « Ministre intègre 2.0″… « informations sur les allergènes : peut contenir des traces de cheval mort » => 100% pur alouette LABEL ROUGE + médaille d’or + mérite agricole …
    .
    PAM pas RAS ? RAB ?!?

  27. Le patrimoine immobilier de la Défense est l’un des plus importants de l’Hexagone avec 275.000 hectares d’une valeur de 16 milliards d’euros… en théorie car, par exemple, la vente symbolique pour 1 euro de l’îlot de Saint-Germain en 2015 a représenté une perte financière de 100 millions d’euros.
    Autre exemple, les casernes et autres infrastructures militaires sont mal entretenues, ce qui fait que « L’état moyen des infrastructures de la Défense ne cesse de se dégrader », selon un rapport du Sénat, réduisant ainsi considérablement la valeur des biens immobiliers, les rendant encore plus difficile à vendre or la Défense a multiplié ces dernières années les cessions pour trouver des recettes (faute de budget), ce qui pose un double problème : d’une part, il n’y a plus assez de logements pour héberger les soldats, et d’autre part, les cessions à bas coûts de bâtiments insalubres représentent un manque à gagner pour les armées.

Les commentaires sont fermés.