La réforme de la rémunération des militaires devra être liée à celle des retraites, prévient le SGA

Avant de mettre au point un nouveau logiciel pour payer les soldes des militaires, il aurait certainement fallu commencer par faire le tri entre les 174 primes diverses et variées qui existent au sein du ministère des Armées.

En octobre 2013, la Cour des comptes avait d’ailleurs critiqué ce système indemnitaire, jugé « complexe, peu lisible et difficilement contrôlable », en le comparant à celui en vigueur au Royaume-Uni (où il n’y a que 19 primes mais où les militaires sont mieux payés). Dans la foulée, le Directeur des ressources humaines du ministère de la Défense (DRH-MD), qui était à l’époque Jacques Feytis, annonça un toilettage de primes, l’idée étant de supprimer celles devenues obsolètes.

Visiblement, ce chantier n’a depuis pas beaucoup avancé puisqu’il a de nouveau été évoqué par Jean-Paul Bodin, le Secrétaire général pour l’administration (SGA), lors d’une audition au Sénat, ce 11 octobre. Et, selon lui, il est nécessaire de lier la « nouvelle politique de rémunération des militaires » à la prochaine réforme des retraites, promise par le président Macron durant la campagne électorale.

« Il faut revoir complétement les dispositifs existants qui reposent sur plus de 170 indemnités et primes. Donc, il faut absolument que nous travaillions sur ce sujet et nous allons y travailler avec, en parallèle, la réforme des retraites », a affirmé M. Bodin.

Pour résumer, la réforme qu’entend faire M. Macron vise à s’inspirer du modèle suédois, en instaurant un système « notionnel » et « universel » de retraites qui viendrait ainsi se subsituer aux nombreux dispositifs existants.

Or, comme l’a souligné M. Bodin, nul ne sait, à ce stade, quelles seront les implications pour les militaires (*).

« Ce qui est indiqué dans la presse, parce que nous n’avons pas beaucoup plus d’informations, sur la réforme des retraites inquiéte beaucoup la communauté militaire. Les militaires sont principalement des gens qui sont sous contrat, qui bénéficient, de par leur engagement sur les théâtres d’opérations […] d’un certain nombres de bonifications. Or, nous n’avons aucune assurance que, dans le prochain régime [de retraite], ces dispositifs de bonifications pourront être maintenus », a expliqué le SGA.

Et ce dernier y voit un risque pour le recrutement, alors que les armées fonctionnent à « flux tendus » pour gérer leurs effectifs. Aussi, pour M. Bodin, la « réforme de la rémunération des militaires doit être conduite parallèlement à toute réflexion sur l’incidence de la réforme des retraites. »

(*) Interrogée par Zone Militaire en mars 2017 sur ce point précis, l’équipe d’En Marche avait assuré que la réforme des retraites proposée par M. Macron n’affecterait pas les militaires. Mais entre les promesses et les assurances données lors d’une campagne électorale, les projets mis sur la table une fois l’élection passée et ce qui sera effectivement mis en oeuvre, il y a un monde…

34 commentaires sur “La réforme de la rémunération des militaires devra être liée à celle des retraites, prévient le SGA”

  1. @ Laurent Lagneau et l’équipe rédactionnelle,

    C’est un putain de sujet technique.

    Quand les commentateurs parlent de Rafale/F35, ou charges creuses en tandem, je comprends.

    Mais alors là, j’entrave que dalle.

    J’ai noté 3 trucs: un acronyme et 2 noms: SGA, Feytis et Bodin.

    En « même temps », j’ai compris qu’on parle de retraites et chuis qu’un civil (99% des pertes en temps de guerre moderne, dsl).

    Ben alors, vous avez des revendications catégorielles? Vous la grande muette? Bon ben si c’est que ça, ça se gère.

    1. @ tschok,

      Je transmettrai à l’équipe rédactionnelle… quand il y en aura une 😉

  2. là je ne le sent pas le coup !
    le cheffaillon de poche élyséen est entrain de nous préparer une belle vacherie !

  3. Rare sont les engagés qui vont à l’armée pour la retraite.
    Une pension de 1200€ par mois, immédiatement à 40 ans après avoir fait 20 ans de service (peu importe ou et quoi, du cuisinier au mécanicien) il n’y a qu’à l’armée qu’on voit cela et sincèrement ça emmerdera ceux qui comptent dessus par ce qu’ils s’en approchent, pour les autres, jeunes engagés ils feront avec, car ce n’est pas pour cela qu’ils y vont, a 20 ans on ne pense pas a s’engager pour sa retraite.
    On dépense des milliards pour les pensions militaires, il serait bon de faire quelques choses, d’apporter des bonifications pour les services rendus (opex etc…), mais il faut faire sauter la pension a jouissance immédiate (ou au moins ne pas pouvoir la cumuler si le bénéficiaire a un autre travail).La contrepartie, sera d’augmenter les soldes de ceux en active et ça, c’est un critère favorisant le recrutement, car il faut penser au type de 20 ans qui veut venir et non a celui qui a 20 ans de service qui défend ses bijoux.Autre contrepartie, offrir une reconversion digne de ce nom, car on doit maintenir une armée jeune et garder une limite du temps de service (qu’on pourrait cependant rallonger en fonction de certaines spécialités). Pour les blessés de guerre, maintenir un statut spécial, ils ne doivent pas être oubliés.

    1. Bonjour, vous êtes loin du compte concernant les retraites. A 20 ans de service, on est en dessous de 900€. Je connais pas grand monde qui part à 40 ans avec 900€ assuré. A cet âge là,on est environ à 2000€ net. Si vous connaissez beaucoup de monde qui trouve du travail à 40 ans vous avez de la chance… Un(e) secrétaire gagne le SMIC , donc même salaire avec 4 semaines de vacances en moins… Tout ce qui est commando, faire la surveillance d’un supermarché, super !!! super intéressant. Je suis mécano avion, c’est méga bouché et on est viré au bout de 3 à 5 ans max. Je pense pas que vous connaissiez autour de vous beaucoup de militaires qui ont fait une autre carrière. Soit on le fait tôt et sans retraite, soit on part tard avec une retraite complète ou presque. Pour ma part, je n’aurais pas une retraite complète vu que je n’arrive pas à lécher les culs et je ne passerais jamais adjudant chef. Donc, vous inquiétez pas, on coûte pas cher à l’état vu le nombre infime de militaires qui partent avec une retraite. Seuls les parachutistes qui ont fait beaucoup de sauts (plus de 100 par an) gagne une année de retraite par année travaillé et donc à 40 ans , ils ont une retraite complète mais sur un salaire assez bas vu leur ancienneté. Ils partent avec 1300€ environ et en général travaillent au SMIC quand ils trouvent un boulot. Mais je trouve le dédommagement normal pour des mecs qui ont pas eu de famille pendant 20 ans, qui ont fait 3000 sauts avec les risques encourus et souvent en théâtre opérationnel . Faites militaire si c’est si intéressant ! En général, on critique le seul avantage que l’on a mais personne ne veut se taper 35 ans de vie militaire, les heures sup gratuites, les directives contre lesquelles on ne peut rien (pas de grève,pas de syndicat,…), du sport obligatoire (6 kms une fois par semaine) et de nombreuses épreuves sportives annuelles obligatoires (natation avec apnée, corps à corps, luc léger, etc…). Ca fait 25 ans que je sais pas à quelle heure je finis, que je bosse les WE, la nuit pour les vols de nuit, que je fais des heures sup à gogo non payées, non rattrapées (je suis pas considéré comme cadre). Cherchez combien de militaires travaillent ailleurs avec leur pension, vous serez surpris, depuis 25 ans , je les compte sur les doigts d’une main ceux qui l’ont fait.

      1. C’est parce que vous cherchez mal , ou alors vous avez une main avec beaucoup plus de doigts ! Vous savez comme moi que la PAGS a fait du mal dans nos rangs , mais un bon paquet sont partis avec une retraite intéressante pour faire un autre boulot. Dans mon entourage proche et mon unité , sur les trois dernières années , j’ai 7 personnes partis en cours de route , deux avec PAGS , âge 40 à 45 ans , donc pas de retraite complète car dans ma spé nous sommes au taux standard pour les annuités , et qui ont trouvé rapidement du travail , sans aucun rapport avec notre spé.
        .
        Ayant une spé avec horaires « atypiques » également , je comprends parfaitement votre point de vue et j’adhère à une partie .
        Par contre , mettre comme difficultés des épreuves sportives , pour un mili , j’en connais qui vont vous tomber dessus ! 😉

    2. Non 1200 euros à 20 ans c’est bien terminé c’est plus 1000 voir moins à 21 ans soit une demi retraite et toutes les contraintes qui vont avec l’armée derrieretoi moi ça me paraît normal quand on connaît leur salaire brut hors prime tu pleure de rire prend l’exemple d’un militaire aéro à 20 ans d’ancienneté il touchera 2100 euros avec prime ou 1600 euros sans primes par exemple à comparer à l’aéronautique civil ou tu commence à 1800 sans ancienneté les militaires sont justes payés au lance pierre …

    3. on pourrait commencer à supprimer la solde à l’air des généraux (un demi salaire en plus pour les pilotes). Ils ne font pas les heures de vol obligatoires, en fait, ils les font mais comme passagers et se font marquer comme s’ils pilotaient. De plus, les généraux sont toujours d’active même qd ils arrêtent de travailler, donc, aucune perte de salaire à la retraite. Et là, on est sur des salaires de 6000€… les généraux ont aussi des gardes du corps, rien que ça…je parle pas des avantages en nature comme prendre des avions militaires pour aller en vacances en France.On pourrait aussi enlever les officiers qui ne servent à rien en OPEX. Bizarrement, en OPEX, il y a 3 fois plus d’officiers qu’en France. Et si on ne payait pas les politiciens qui ne vont pas à l’assemblée nationale comme c’est prévu ou qu’on arrête de payer des ministres, députés, présidents, maires,…à vie. Chirac a 16 gardes du corps payé avec nos impôts, Sarko en a 4,…Giscard est payé 15000€ depuis 1974. MAcron a 40 ans, on va le payer président pdt 40 ans. Qu’on commence par les politiciens plutôt que de taper sur ceux qui bossent comme des cons pour des cacahuètes.

      1. toujours le même hoax à propos des généraux 2S et de leur prétendue solde d’active.
        comique quand ça vient de  » spécialistes » !

        « Les officiers généraux placés en deuxième section perçoivent une solde de réserve, dont le montant est équivalent à celui de la pension de retraite » Cf art L51 du code des pensions civiles et militaires

      2. bonjour,

        J’aimerais bien savoir quel officier général à un garde du corps!?! si vous en trouvez un vous êtes fort!

        1. Il y en a un certain nombre tenant des postes sensibles. Il suffit de réfléchir….

          La plupart des généraux en OPEX ont des gardes du corps (spécialité FS).

    4. 1200 € par mois du cuisto au mécano… A 40 ans… Après 20 ans de services… Ben faudra me dire où… Parce que c’est pas ce que vois tous les jours… (j’ai 20 ans de boite, sous off sup j’aurai pas 1200 si je part aujourd’hui) arrêtons les delires…

    5. C’est sympa de balancer des chiffres en rafale et sans aucun fondement. Disons qu’un CC1 partant au bout de 20 ans de carrière dispose d’une retraire à jouissance immédiate plus proche des 900€ bruts que des 1200 € annoncés.
      A 40 ans, il est fort probable qu’il soit chargé de famille et que cette somme ne lui permette pas de survivre dignement.
      La possibilité de cumuler cette maigre pension avec une autre rémunération ne me parait pas être un privilège exorbitant au regard des sacrifices consentis.

    6. Déjà, 1200 euro apres 20 ans de service on en est loin! Apres tu n’as cas faire 20 ans de service avec en gros 15 ans loins de ta famille et tu verras que la rji tu l’as merite. Mais sa c’est comme tout, il n’y a que ceux qui travail qui savent que c’est dur! Les autres en sont jaloux.

    7. Dans un monde professionnel où avoir deux ou trois emplois à la suite, voire plus, au cours de sa carrière est devenu un standard, le fait de pouvoir bénéficier, sous certaines conditions, de la jouissance immédiate de la pension rend aussi le statut actuel de militaire attractif. Les types de 20 ans qui s’engagent aujourd’hui sont de plus en plus nombreux à réfléchir d’ores et déjà à ce qu’ils pourront faire « après », ce qui n’était pas le cas il y a 20 ou 25 ans, je le concède…

    8. La réforme sur la jouissance immédiate a déjà changé, elle passe à jouissance différé, les 1200 € ont eu aussi fondu. Les militaires ont bien été les premiers à subir les réformes dans l’obscurantisme.
      En revanche les autres avantage des des services de l’état. ???
      Même la carte de SNCF à été touché…
      Pour le reste oui il faut changer mais au vu de ce qui n’a pas été fait depuis 10 ans, c’est pas demain la veille. Il faut déjà nettoyer le système actuel et améliorer le matériel, motiver les jeunes à s’engager et rester. Et surtout essayer de garder une partie de l’encadrement qui fuit actuellement.

    9. En Belgique pension par limite d âge,56 ans pour les militaires de carrière.Je donne mon exemple 39 ans de service,2055,87€ brut 1601,04€ net.Les négociations sont ouverte pour porter progressivement l’âge de la retraite à 63 ans pour les militaires ?

    10. Il faut se renseigner avant de dire n’importe quoi:
      – tout militaire n’a pas droit à la RJI (retraite à jouissance immédiate), il y a des conditions
      – si vous l’avez, celle ci est soumise à décote si vous n’avez pas toutes vos annuités
      – comme tout fonctionnaire, le montant de votre RJI est calculé sur votre solde de base hors prime (donc entre 50 et 60 % de votre salaire au mieux)
      – les bonifications pour services rendus existent déjà et certains qui ont déjà largement leur quota, ne peuvent pas partir et au final cotisent à perte
      – le cumul salaire / pension est très encadré et ironie du sort, n’incite pas à se reconvertir dans le fonctionnariat (merci les syndicats) , on voit là une certaine reconnaissance de l’état..
      – essayer de vous reconvertir à 47 ans (age de la RJI pour les officiers) où à 37 ans (sous officier) et on en reparle, à un age ou vous devez payer les études des enfants, le crédit de la maison (forcément au bout de 5-10 mutations), par contre effectivement je suis d’accord il serait temps d’avoir une vrai politique de reconversion.
      Après vous me direz vous avez choisi votre carrière, oui c’est vrai et il est vrai que je ne l’ai pas choisi comme vous le dites pour la retraite mais entre les restructurations, les modifications de profil de carrière, bref l’incertitude permanente quand à l’avenir tant personnel que professionnel les militaires en ont assez d’être pointé comme des privilégiés car après tout vous aussi vous avez choisi votre métier !

    11. Une pension de 1200euros mais il vient de m’achever lui.
      Je suis CCH de première classe 15 ans de service quand je quitterai l’institution je serais entre 800 et 850e de retraite avec les bonification.
      Alors il faut vérifier c’est dire

    12. Alors j’ai quitté le service actif après 24 ans et 6 mois à 42 ans. Je me suis engagé à 17 ans.
      Certes au début la retraite ??? qu’est-ce que c’est ?
      Mais avec mes 25 années de paco j’ai cherché un boulot pendant 3 ans. Merci la reconversion.
      J’ai bénéficié de la 49-3, j’attends toujours qu’une mairie me recrute, et ce n’est pas faute de CV, lettre de motivation et postulat.

      Je suis parti Adjudant-chef, marié 3 enfants. J’ai rejoint la SNCF (vous allez pouvoir vous faire plaisir avec les clichés,contractuel pas au statut) parce qu’ils ont été les seuls à s’intéresser à moi.
      Reparti de zéro à 42 piges (aucune ancienneté dans la nouvelle entreprise), la pension me permet de conserver mon niveau de revenu et de varier les menus à la maison. Nous ne partons toujours pas en vacances et je travail à 220 km de mon domicile. C’est mieux que les 700 de mon ancienne mutation.
      Tout ça pour dire, touche pas à ça !
      Ma vie de famille n’a pas été facile et c’est une juste reconnaissance de la nation pour les services que je lui ai rendu au détriment de ma vie de famille, des pleurs de mes enfants et de ma femme au téléphone. des départs au coup de sifflet bref (3 jours après mon mariage). Des permissions annulés etc etc.
      Si la jalousie vous fait discuter, fallait s’engager pour voir ce que vous pouviez apporter à la France.
      Moi j’attends toujours la fameuse reconversion.

      Si les jeunes (EVAT)ne la touche plus, c’est bien à cause des tas de réformes qui ont allongées la durée nécessaire (15 ans avant, 17,5 ou plus maintenant). Avant c’était une carotte pour les meilleurs, aujourd’hui c’est un leurre.

      Pour vous la reconnaissance c’est du misérabilisme ? Je regrette tous les camarades tombés et blessés dans leurs chairs ou leurs esprits, pour des gars comme vous.

    13. Apparemment comme la démocratie permet à toute sorte d’intellectuels de haut niveau de s’exprimer, je vais rejoindre le troupeau, trop chouette!

      Waouh! Quelle pertinence et qu’elle finesse d’analyse! On sent le docteur es ressources humaines et gestion RH doublé d’un grand économiste spécialisé dans le domaine militaire! Vous devriez postuler chez Yves Calvi pour un siège à côté d’Agnès Vernier Molinier vous seriez top!
      – 1200€ par mois, immédiatement à 40 ans après avoir fait 20 ans de service : déjà c’est pas pour le cuistot ou le mécano de base aérienne ou les 80% de militaires, là au niveau annuité cela risque d’être charette, la majorité part avec 950 euros par mois et pas 1200!!!
      – d’apporter des bonifications pour les services rendus (opex etc…) : cela existe déjà!!! On ne vous a pas attendu heureusement!
      – il faut penser au type de 20 ans qui veut venir : à vous écouter il faudrait quasi donner 5000 euros/mois à un jeune de 20 ans sans qualification, pas con… Mais alors là je vois déjà la charge médiatique et des biens pensant comme vous hurlant que l’on dilapide nos impôts!! Trop payés ces cons de militaires pour ce promener et jouer au painball,… (à non c’est des balles)!! Un scandale mon pauvre monsieur, de mon temps….! Pour info, les CIRFA recrutent bien ne vous inquiétez pas, ils font un super job et les jeunes de 20 ans ne viennent pas non plus que pour la paye! Pas la pension, pas la paye mais alors serait-ce pour la France, l’aventure, aider leur prochain…?!? Ben p’tet bien mon colonel ou alors ils sont tous niais!
      – offrir une reconversion digne de ce nom : cela existe déjà mon général, la reconversion défense est aujourd’hui un modèle reconnu et inspire les plus grands groupes du privé, dingue!!! Cela ne marche pas toujours il est vrai mais c’est principalement parce que les intéressés n’étaient pas toujours très motivés dans l’armée alors chercher un taf dans le civil sans se prendre en main un minimum bof! L’armée offre encore, à titre d’info, la possibilité de rentrer sans diplôme et de finir et diplômé (même officier pour certains, si si c’est rare mais cela existe encore) et avec un très bon CV! Pour tous les autres c’est un succès avéré.
      – Pour les blessés de guerre… : laissez les donc tranquille, leurs frères d’arme veillent sur eux.
      Bref je sens en vous soit un contrarié de n’avoir pu devenir militaire ou un ancien « militaire » lourdé avant de pouvoir jouir de la pension à jouissance immédiate, ce qui je peux comprendre doit avoir un gout amer mais faite une introspection pour voir si vous n’êtes pas responsable, un peu, de votre situation! (Ça c’était mon analyse à deux balle, il en faut toujours une!)
      Cependant merci car grâce à vous je relativise un peu mon ignrance et me rassure en me disant que la vie est belle car on trouve toujours plus myope que soit. Merci pour cette belle journée, encore une…

      Mr Lagneau, même si vous bloqué ce post ce n’est pas grave, avoir pris 10 minutes pour le faire m’a déjà fais du bien.

    14. Que d’erreurs et autres fadaises en si peu de lignes !
      Quand on ne sait pas il faut s’informer ; ceci dit, s’informer et non pas lire en diagonale quelques lignes de wikipedia…
      Mais il est vrai que les civils ont la science infuse.
      Bref, vos affirmations sont fausses.
      Et faire confiance à wikipedia est un pis aller, pour exemple cette affirmation tirée du sujet « US M-1 » : « Ainsi la carabine M1 demeura embarquée dans les avions et hélicoptères français jusqu’à la première Guerre du Golfe. »
      Tous les pilotes apprécieront la « justesse » de cette affirmation de branquignol… et cela nous permettra de rire un peu en ces temps « incertains ».
      Bonne chance à vous.
      Un pilote.

    15. Navré mais 1200 ça reste rare, (a moins d’avoir 3-4 enfants a charge, on ne touche pas grand chose)
      un ami cumulant toutes ses annuités, avec beaucoup d’opérations a son actif (absent entre 100 et 250 jours par ans depuis son engagement) viens de partir avec…. 618 euros de pensions…. Bien moins des chiffres que vous annoncez..
      Alors c’est bien beau de critiquer le régime des militaire mais quand on y connais rien faut pas pousser!
      Si l’on est pas officier ou sous-off supérieur, et que l’on a pas 3 a 4 gosses a charge.. On est obligé de retravaillé….

  4. Bsr.

    Vingt ans de service, ça donnerait plutôt entre 800 et 900 euros.
    Et avec ça , heureusement qu’il y a ( encore ) un emploi réservé et le cumul
    emploi/demi-retraite !

    Car à 40 ans, on est  » jeune marié  » avec 2 garçons ou filles d’une dizaine d’année et une épouse qui travaille ( peut-être ) dans le meilleur des cas !

  5. Dans un monde professionnel où avoir deux ou trois emplois à la suite, voire plus, au cours de sa carrière est devenu un standard, le fait de pouvoir bénéficier, sous certaines conditions, de la jouissance immédiate de la pension rend aussi le statut actuel de militaire attractif. Les types de 20 ans qui s’engagent aujourd’hui sont de plus en plus nombreux à réfléchir d’ores et déjà à ce qu’ils pourront faire « après », ce qui n’était pas le cas il y a 20 ou 25 ans, je le concède…

  6. Très clairement, si les élites parisiennes touchent à nos retraites, je fais la grêve par arrêt maladie comme le fait la police ou les gendarmes.
    Hors de question de toucher à nos retraites à la baisse, déjà que nous gagnons moins qu’un fonctionnaire classique et que je suis loin de ma famille 6 mois par an!

  7. « ce système indemnitaire, jugé « complexe, peu lisible et difficilement contrôlable » ? Surprenant ! Les fiches de solde servent à quoi ?

  8. Notons par ailleurs que la retraite d’un adjudant-chef en 1974 est égale à celle d’un adjudant-chef en 2010 !….Alors pour la gamelle on repassera et je ne suis pas sûr que pour les ministres il en soit de même ?!.

  9. Alors 17 ans de service c’est 600€, et 21 ans pour un sous-off, c’est 900€. Jouissance immédiate pour les Off, 27 ans.
    Un sous-off, 40 annuités, c’est à dire 80% de la pension (Le Max), adjudant chef, armée de terre, c’est 1800€ net.
    Pour un gendarme, adjudant chef, c’est 2400€ (Prime de risque fiscalisée à partir de 50 ans).
    Moi je dis que déjà tous militaires qui part avec 80% de sa pension, ne doit pas pouvoir reprendre un emploi derrière. On laisse cela aux jeunes.
    Ensuite, les mili, acceptez que vos primes soient fiscalisés et vos retraites seront plus importantes ! Lorsque la prime de risque a été fiscalisée à partir de 50 ans en gendarmerie, les anciens gueulaient comme des veaux. Aujourd’hui ils cherchent à aller au moins jusqu’à 50 ans car la différence est plus que notable. Aaaah bien sûr, faudra peut être payer des impôts, mais à la retraite, vous vous y retrouverez.
    Il y a du boulot dans les retraites des militaires !!!

  10. Bonjour,
    1 -Je crois que 40 annuités c’est pas suffisant pour avoir une retraite à 80%.
    2 -Ce n’est pas parce qu’une prime est fiscalisée qu »elle est intégrée dans le calcul de la retraite
    (l’ article 15 du code des pensions militaires ne le prévoit pas)
    3 – Voir ce que la Cour des Comptes pense de l’intégration de l’ISSP dans le calcul des pensions
    (rapport CdC 2003)

Les commentaires sont fermés.