L’aviation libanaise a reçu ses deux premiers avions d’attaque léger A-29 Super Tucano

Par le passé, les « Forces de l’Air » libanaises pouvaient aligner une douzaine de Mirage III, dont 10 furent par la suite revendus au Pakistan, ainsi que quelques Fouga Magister et autres Hawker Hunter (dont quatre seraient encore en état de voler).

Avec la guerre civile (1982-1990), l’aviation libanaise perdit de sa superbe. Et les moyens manquèrent pour lui faire retrouver les capacités dont elle disposait dans les années 1970. En 2008, un projet visant à la doter de MiG-29 de facture russe fut évoqué, avant d’être rapidement abandonné.

Depuis, les capacités offensives de l’aviation libanaise se limitent à des hélicoptères d’attaque (Gazelle) et à 5 Cessna AC-208 Combat Caravan livrés au titre de l’aide militaire américaine.

Mais depuis le 9 octobre, les aviateurs libanais peuvent désormais compter sur 2 avions d’attaque léger A-29 Super Tucano. Ces turbopropulseurs, livrés à l’aéroport de Hamat au titre de cette aide américaine, sont les deux premiers d’une série devant compter 6 exemplaires. De quoi constituer une escadrille dont la mission sera de surveiller les frontières libanaises et de fournir un appui aérien aux troupes au sol si nécessaire.

Douze pilotes et une vingtaine de mécaniciens libanais sont actuellement formés aux États-Unis, au sein du 81st Fighter Squadron de l’US Air Force, basé à Moody.

Les A-29 Super Tucano libanais sont les mêmes que ceux livrés à l’armée nationale afghane dans le cadre du programme LAS (Light Air Support). Fruit d’une collaboration entre le brésilien Embraer et l’américain Sierra Nevada Corp, ces appareils ont une avionique fournie par l’israélien Elbit Systems. D’ailleurs, comme ces appareils ne seront pas en mesure de remettre en cause la suprématie aérienne de Tsahal, Israël n’a pas fait de difficulté pour donner son accord pour la livraison de ces avions à Beyrouth.

46 commentaires sur “L’aviation libanaise a reçu ses deux premiers avions d’attaque léger A-29 Super Tucano”

  1. bonsoir
    j’aime bien la formulation…/// comm ces appareils ne seront pas en mesure ..etc etc///
    business as usual..ça c’est du réalisme!!

  2. Bonjour Mr lagneau. Je me rappelle que vous aviez écrit sur un soi disant avion « classifié » de l’USAF qui s’était écrasé au Nevada. Mais après il a été confirmé que c’était bien un Su-27 « americain ». Pourquoi n’avez vous pas publier des rectifications?

    1. @ iphone8,

      Confirmation officielle? Parce que si c’est le cas, ça m’a échappé.

      Les journées ne durent que 24 heures, qu’en plus du travail que demandent ce site, la mise au point de sa nouvelle version et de ses évolutions à venir, il m’arrive même de manger, voire de dormir (ce qui prend du temps)

      1. En effet.  »On » annonce qu’il s’agit d’un Su-27 monoplace d’une unité d’évaluation qui s’est planté après un exercice de combat contre un F-16 :
        https://theaviationist.com/2017/09/12/new-information-on-mysterious-crash-of-lt-col-eric-doc-schultz-near-area-51-emerges/

        Je me rappelle que 2 Su-27 avaient été acheté par une société privée américaine en 2009 puis récupéré par un acheteur non identifié. Le Wikipedia fait état de 2 autres achats en 1995/96.
        L’USAF en aurait acheté 2 en 94. Donc un total de 6 Su 27 connu sur le sol américain sans compter ce qu’aurait pu fournir l’Ukraine ou un autre pays.

        1. Identifier l’avion, c’est identifier son équipage. Si par malheur il ne s’en est pas sorti, on va avoir une avalanche de condoléances, avec prières et tout le bazar (mais sans les fleurs: ça coute cher).

          Allez, on fait des paris: dans les trois premiers « condéloéanceurs » de service je joue Robert et Scope, placés, à 10 contre 1.

          Qui prend?

      2. M.LAGNEAU. Merci pour votre travail et vos informations, si certains le trouve incomplet qu’ils aillent voir ailleurs. la critique est facile etc. etc.

      3. « manger, dormir »
        Non mais franchement Laurent vous abusez! 😉
        On aura tout entendu! ;p

      4. D’ailleurs : j’en profite pour vous féliciter pour cette nouvelle version qui est plus moderne.

      5. « il m’arrive même de manger, voire de dormir (ce qui prend du temps) »
        It’s a revolution! Plus fin, plus léger, plus grande autonomie, l’Iphone 8 va changer votre vie pour la modique somme de 800€ (dont 700€ de bénéfice)

  3. Bonne acquisition pour les libanais, le complément idéal des Caravan plus orientés ISR. À noter que l’armée de l’air libanaise possède des Puma d’attaque : une modification locale à base de deux canons Aden de 30mm (pris sur les Hunter) et deux paniers de roquettes SNEB, belle puissance de feu…

    1. Cessna AC-208 Combat Caravan : il s’agit de la version armée de missiles Hellfire AGM-114M ou AGM-114K, ce ne sont pas seulement des appareils ISR.
      L’Irak a aussi ce type d’appareils.

  4. Franchement en 2017 à quoi peuvent servir du super tucano ?
    je n’y comprends rien du succés de ce jouet

    1. Pas cher, facile à entretenir, et contre une guérilla ne disposant pas de SATCP et a quelques dizaines de minutes de vol maximum de la base, suffisant pour lui faire baisser la tête.

      Pour le Sahel, vu les énormes superficie à couvrir, évidemment, c’est moins pertinent.

    2. Et bien à faire de l’attaque au sol. Un peu le principe premier de l’aviation …

    3. Le Super Tucano a une grande efficacité pour les missions d’appuis aériens légers ou de surveillance, et des coûts d’achat et d’exploitation peu élevés.
      Il est suffisant pour des pays au budget limité qui n’ont pas de menace air-air et uniquement des besoins de lutte anti-guérilla.

      1. « pays au budget limité »

        Tout de suite les jugements de classe. Lagaffe… venant de vous, en plus!

        S’agissant du Liban, et compte tenu de la présence d’Israël juste à côté, je ne le décrirais pas comme un pays qui n’a pas de « menace air-air », vu la propension excessive des Israéliens à considérer l’espace aérien libanais comme une annexe du leur.

        Remarquez, vous avez raison: un Tucano ne peut, en toute logique, mettre en danger un F35 israélien. A vrai dire, je me demande ce qu’il peut vraiment mettre en danger dans cette région.

        Est-il sérieusement envisagé par quiconque que l’armée libanaise se batte contre Daesh? A la limite, je trouve que le Super Tucano est sur-dimensionné.

        1. L’armée libanaise se bat contre Daech avec ses faibles moyens.
          https://www.lorientlejour.com/article/1073085/larmee-libanaise-assure-que-la-situation-securitaire-est-stable.html
          C’est pas faire injure au Liban de reconnaître que son budget militaire, surtout concernant l’armée de l’air, est limité. Une bonne partie de ses équipements récents sont des dons. Et a leur place, je ne chercherais pas non plus à essayer vainement de concurrencer ses voisins.

    4. Faire du CAS ( Soutien au sol quoi) à bas prix.

      L’heure de vol d’un propeller ( avion a hélice ) sera toujours moins élevé qu’un jet.

      Totalement adapté face aux menaces rencontré dans ce pays.

      1. « Totalement adapté face aux menaces rencontré dans ce pays »

        Oui, le cèdre libanais pousse si vite qu’il faut faire quelque chose. Si on y prend garde on pourrait même trouver des forêts.

        Ah oui, il y a aussi le féminisme: c’est un grand danger qui menace toute la région. Heureusement, les locaux résistent. Enfin une bonne nouvelle.

    5. Pour évoluer dans un espace aérien non contesté, par exemple face à des guérillas ou des groupes paramilitaires non étatiques. Pour faire du soutien pour les troupes au sol, guider l’artillerie, faire de l’observation, etc …. Pas besoin d’un F22 ou d’un Rafale pour ça.

      1. heu s’il y a des MANPAD dans le coin, un avion plus rapide serait quand meme une bonne chose.

        1. Et pourtant dans les faits ça suffit. Je crois que les MANPAD ne sont pas si rependus que ça, et est-ce que des contres mesures ne suffisent pas ?

    6. Tout simplement car cela permet de faire de l’attaque Low-Cost pourquoi utiliser des avions de chasse dernière génération dont l’heure de vol est exorbitant tout ça pour bombarder des pick-up. Les Super Tucano font aussi bien le job est extrêmement moins cher. D’ailleurs les US veulent en acheter.

    7. Alors vous avez dû vivre dans une grotte depuis le début du millénaire. Cela fait maintenant plus d’une dizaine d’années que les militaires, et les gens qui réfléchissent un peu en général, doutent de la pertinence d’utiliser des avions à 100 millions de dollars pour bombarder des pick-ups et des petits bâtiments civils (où, d’ailleurs, se trouvent encore parfois les civils, mais ceci est une autre histoire).
      Dès lors, et dans une but de proportionnalité, d’efficience et de pertinence économique, de nombreux pays préfèrent armer leurs drones (comme la France dernièrement ) ou de s’acheter des avions d’attaque au sol légers (comme les États-Unis sont en train de le faire). Bien sûr, ils ne peuvent s’opposer aux chasseurs de pointe tels les F-22 ou autres Rafale, mais font très bien l’affaire lorsque le pays propriétaire de ces aéronefs dispose de la totale supériorité aérienne (Mali, Syrie, etc.).
      Pif paf pouf, voilà à quoi servent les Tucano en 2017 et explique leur succès commercial.

    1. rien de bien évolué en fait…ils n’ont pas mis ce qu’ils installent sur leur F-35 dans ces Tucanos tout de même ! …tout ce qui est installé est archi connu d’autres fournisseurs, notamment spécialisé en rétrofit…mais effectivement ce peut-être gênant selon le client…ce qui avait poussé en partie les algériens à refuser les MiG-29 en plus que ceux-ci étaient visiblement usagés….le Liban n’a pas seulmenent besoin de ce type d’avion, mais aussi d’une bonne DAT histoire que les israéliens n’utilisent plus leur ciel pour aller bombarder les syriens….

  5. Petite question, les Mirage III libanais ont ils joué un rôle quelconque dans les divers conflits Libanais ?

  6. À dki
    Bonjour, d’un autre côté l’armée libanaise n’a à ce jour plus que des accrochages à ses frontières… et utilise pour cela des hélicoptères (appui feu à ses troupes) on peut donc en déduire qu’un super tucano faisant de l’appui feu est aussi bon qu’un helico Mais qu’il arrive plus vite sur place!!!

  7. On devait vendre pour 2 milliards d armes françaises au liban financés par l Arabie saoudite..ca c est du mathos américain….on se sera beaucoup occupé de ce pays au nom d une vieille nostalgie de protectorat d avant la seconde guerre mondiale mais pour quel intérêt final? On n’oublie pas le sang et la sueur versé dans ce pays par des hommes de france….

      1. Il n’y a actuellement pas d’équivalent au Super Tucano,
        même si Beechcraft et Pilatus pourraient assez facilement développer une version d’attaque au sol de leur T-6 Texan II et PC-21 (avec la possibilité d’une charge de 1150 Kg sur 5 points d’emport pour le PC-21).

    1. alors, le contrat n’a rien à voir avec ca. C’est une aide US, le matos et brésilien et vous parlez d’une aide Saoudienne.
      Au final les Libanais et Saoudiens se sont engueulés et les Saoudiens prennent le matériel pour eux meme. Peut etre qu’ils finiront par le donner aux Libanais si c’est pas déjà fait.

      1. Mais comment ça s’est terminé, cette scène de ménage, finalement?

        Et, le plus important: qui a eu la garde du chien?

  8. Ca suffit pour du combat contre des cibless terrestres ou maritimes et même aériennes si on les dotes de missiles tres longue portée.

    L’ avantage est la faible signature radar, la lenteur qui permet d’ éviter un missile et surtout le prix ridicule.

    Qui sont les enemis potentiels du Liban ? Cela est la vrai question!!

    1. @sapeur
      tous ceux qui ne respectent pas sa souveraineté. donc israel d’abord et la syrie pour des « ennemis »
      extérieurs. Mais aussi des milices armées pour les « ennemis » intérieurs.

      1. Le liban est un pays souverain, donc quand des roquettes, des attaques , attentats,enlèvement proviennent de ce pays souverain, il est normal qu’il doit être incriminé, ces problèmes intestins (facile de dire c’est pas nous mais une de nos milices, et où est l’état souverain, ici) ne regardent que lui, donc un pays souverain lance des roquettes sur un autre pays souverain, mais ensuite dit que ce n’est pas lui!!!
        difficile à comprendre.
        si nice subissait des enlèvements, meurtre, des roquette et attaques venant d’italie, continuellement, et ce depuis des années, est ce que la france aurait la même patience des israeliens envers le liban?

        1. L Israël a besoin de prétextes pour violer l espace aérien de ses voisins ? Et vos exzmples sont facile a demonter en demandant par exemple si la France ne réagirait pas à une colonisation italienne.

    2. avec un emporte d’un peu plus d’un tonne, il va falloir avoir des bombes, missiles et radar très légers pour les mettre sur cet avion.

      « Faible signature radar » c’est une nouveauté ca ! On pourra le faire combattre avec le F22 alors.
      La lenteur permet d’éviter un missile, c’est aussi une nouveauté on aura tout entendu …
      la manœuvrabilité et la vitesse permette d’éviter un missile mais pas la lenteur !

      bon ben il ne nous reste plus qu’à relancer la production du SPAD XIII !

      1. Nous n’avons plus en France l’environnement industriel adéquat et les ouvriers formés pour relancer la production du Spad XIII.

    3. « Ca suffit pour du combat contre des cibless terrestres ou maritimes et même aériennes si on les dotes de missiles tres longue portée. »

      D’après ce que je comprends, vous êtes un militaire. Ce qui m’étonne, c’est que vous soyez capable de mettre ensemble dans une même phrase les mots « missile très longue portée » et « Tucano », dans une construction mentale qui implique que l’un est le vecteur de l’autre.

      Mais c’est peut-être moi qui n’ai rien compris et les mecs que se font fait chier depuis un demi siècle à faire des missiles à très longue portée, sans songer un seul instant à les mettre sur un avion comme le Tucano sont vraiment des cons.

      Et dans ce cas, on surpaye nos armes. Voire, on surpaye nos militaires.

      Remarquez, c’est possible à bien y réfléchir. Nan parce que « missiles très longue portée+Tucano », moi j’achète. Si ça permet de faire chier la Corée du Nord, pourquoi pas?

      C’est un blog militaire ici, au fait?

      Ou on lance des idées? Et on lance surtout des idées à la con? Moi, ça me va.

      Sinon, à la question: « quels sont les ennemis potentiels du Liban? », je répondrais sans hésiter l’empire romain. Les guerres puniques se sont mal terminées pour les phéniciens. A part ça, je vois pas. C’est une honorable population de commerçants, de médecins, de juristes et de bergers. Depuis la chute de l’empire romain, il n’y a qu’une seule catégorie de personnes qui ait un motif vraiment légitime pour taper sur la gueule d’un Libanais: un Israélien.

      Et pour cause: le Libanais est meilleur. Je serais un Israélien, je me serais doté de l’arme nucléaire juste pour détruire le Liban. Vous êtes israélien et vous dites: « j’ai besoin de la bombe pour me défendre du monde arabe », tout le monde vous répond: « andouille, personne n’en a jamais eu besoin ».

      Mais si vous dites: « j’en ai besoin pour me défendre des Libanais » et là, tout de suite on comprend. Et ça remonte à Hannibal, en fait.

      C’est une idée à la con, je la tente, vu que tout le monde fait pareil. Voilou.

      1. Bonjour monsieur Bouli,
        je ne sais pas ce qu’il en est pour la Belgique, mais le Super Tucano serait un très utile complément en France entre nos Rafale de l’Armée de l’Air et de l’Aéronautique Navale, et les Tigre de l’Armée de Terre.

        1. Il est vrai que glisser quelques PC 21 entre rafale et tigre serait une belle brique de plus dans le système…. Et européen en plus!

Les commentaires sont fermés.