Archives quotidiennes : Jeudi, 5 octobre, 2017

Les États-Unis demandent à l’Otan d’envoyer environ un millier de soldats en Afghanistan

Le Pentagone entretient désormais le flou sur ses effectifs engagés en Afghanistan. Il y avait officiellement 8.400 soldats présents dans ce pays avant l’annonce de l’envoi de renforts, faite par le président Trump en août. En réalité, ils étaient déjà près de 11.000… Quoi qu’il en soit, dans le cadre de leur nouvelle stratégie pour

Les armes chimiques nord-coréennes sont une « source d’inquiétude »

Si, ces derniers mois, les missiles et l’essai de bombes H nord-coréens focalisent l’attention de la communauté internationale, il ne faudrait pas perdre de vue que la Corée du Nord dispose également d’un important stock d’armes chimiques qu’elle pourrait utiliser dans le cas d’une intervention militaire contre ses installations nucléaires. Selon l’International Crisis Group (ICG),

Les forces irakiennes ont libéré Hawijah du joug de l’État islamique

Alors que l’on pouvait s’attendre à des combats longs et difficiles, il n’aura fallu que deux semaines aux forces irakiennes et aux milices chiites du Hachd al-Chaabi pour reprendre, à l’État islamique, la ville de Hawijah, autrefois surnommé la « Kandahar d’Irak » par les soldats américains, en référence au bastion des taliban, en Afghanistan. En effet,

Première mission opérationnelle tactique au Niger pour un avion A400M de l’armée de l’Air

Voir un avion C-160 Transall décoller d’une piste sommaire, enveloppé dans un nuage de sable soulevé par ses hélices, ne sera bientôt plus qu’un souvenir. Il faudra désormais s’habituer à voir l’A400M « Atlas » dans cette situation. Déjà, il y a tout juste un an, des essais avaient été effectués dans la bande sahélo-saharienne afin d’évaluer

Des commandos nigériens et américains sont tombés dans une embuscade près du Mali

Le 4 octobre, un petit détachement d’hommes armés en provenance du Mali a attaqué le village de Tongo Tongo, situé dans la région du Nord-Tillabéri, au Niger. Une patrouille du Bataillon Sécurité et Renseignement (BSR) des forces armées nigériennes, appuyée par des commandos américains, a immédiatement été envoyée sur place. Ce qui a donné lieu