Selon l’ONU, 17 militaires français ont été blessés au Mali au cours des trois derniers mois

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

34 contributions

  1. Nico St-Jean dit :

    Je sais que ce n’est pas du tout le bon topic pour cette info, mais vu le poids de ladite info …
    .
    Le Rafale est officiellement exclu de l’appel d’offre Belge .. Le Gouvernement Belge vient d’annoncé que l’offre de la dernière chance de la France pour le Rafale n’était pas pertinente : https://www.airrecognition.com/index.php/archive-world-worldwide-news-air-force-aviation-aerospace-air-military-defence-industry/global-defense-security-news/global-news-2017/october/3786-accap-program-french-proposal-rejected-by-the-belgian-mod.html
    .
    Désolé d’être le porteur de la mauvaise nouvelle, tout le monde ici sais que je soutient le F-35 mais il n’en demeure pas moins que je comprend que la plupart des contributeurs du site avaient encore espoirs pour l’appel d’offre Belge ..

    • Laurent Lagneau dit :

      @ Nico St-Jean,

      C’était attendu puisque la France n’a pas soumis de proposition. Cela se jouera au niveau du gouvernement belge (comme prévu).

      • Nico St-Jean dit :

        @ Laurent Lagneau

        Oui je sais, mais ce n’est pas pour rien que j’ai posté cet article en dépit de la proposition de gré à gré du gouvernement français puisqu’il est mentionné :
        .
        « Si le Dassault Rafale reste officiellement dans la course, il a maintenant peu de chances d’être sélectionné en février 2018, car le gouvernement belge devrait certainement suivre Vandeput. »
        .
        La commission ministérielle va donc recommandé au reste du gouvernement Belge d’ignoré la demande du gouvernement français ce qu’il va probablement faire comme l’affirme l’article.
        .
        C’est malheureusement presque à 100% mort pour le Rafale en Belgique à moins de concessions gigantesques du gouvernement français au niveau économique non seulement pour le militaire, mais également pour le civil et pas que dans l’aéronautique. Le genre de deal que personne ne pourrait refusé.

    • Clavier dit :

      On se rattrapera bientôt avec une commande supplémentaire des Indiens…

    • wagdoox dit :

      et une claque de plus pour l’ue de macon !

    • Bouli dit :

      je n’ai pas compris comme toi

      en clair, ils ne peuvent plus concourrir à l’appel d’offres, mais le gouvernement peut aussi arrêter l’appel d’offre et choisir le Rafale

      en gros, le gouvernement doit se positionner, et j’imagine que ça ne tardera pas trop

      c’est pas encore mort pour Rafale, ils ont fait du lobbying auprès des politiques et ça leur permettra peut-être de gagner. Si les politiques peuvent annoncer des emplois et des investissements, ça pèsera lourd dans la balance.

      • Nico St-Jean dit :

        @ Bouli

        Comme le dit l’article, il serait improbable de voir le gouvernement Belge aller à l’encontre de ça commission ministérielle de la défense qui va recommandé au gouvernement de ne pas donné suite à la proposition française.
        .
        À moins d’un deal du siècle comme je le dis plus haut mais qui ferais mal à d’autres secteurs de l’économie française.

        • Bouli dit :

          j’ai lu un nouvel article où il est dit que la Belgique risquerait des actions en justice des constructeurs lésés donc effectivement, je n’y crois plus du tout

    • Vince dit :

      Personne ne se faisait d’illusion sur le choix final de la Belgique, puisque le « deal » dès le départ était : « on vous invite cordialement à faire une proposition qu’on ne lira pas, voire à nous payer grassement des voyages à Ibiza, mais au final on choisira le F35. Une fois, et ça c’est pas des carabistouilles. »
      .
      D’où les refus des constructeurs (hors LM qui a rédigé le cahier des charges) de participer à cette guignolade.

      • Bouli dit :

        Caliméro !

        Gripen s’est retiré à cause de la neutralité de la Suède
        Boeing parce que le gouvernement avait peur que le F35 ne remporte pas le marché

        et Rafale … parce qu’ils avaient peur de perdre 🙂

        en attendant, ça va se jouer entre l’EF et le F35 et ce sont des excellents avions tous les deux

        • Alpha dit :

          @Bouli
          Boeing ne s’est pas retiré parce qu’il avait peur de perdre… Il s’est retiré parce qu’il a constaté que l’appel d’offre était biaisé et favorable au F-35 ! … Nuance ! 😉
          Concernant SAAB, ils ont estimé que la Belgique, site de stockage de la bombe nucléaire américaine dans le cadre de l’OTAN, n’était pas libre de son choix et était liée à son allié américain. Lequel a besoin de rentabiliser son nouvel F-35 plutôt que de favoriser les avions de chasse construits par Boeing… D’ailleurs, sur ce dernier point, il se murmure que Boeing aurait justement appris que l’administration US et la Belgique s’étaient déjà mis d’accord AVANT l’appel d’offre pour acheter le F-35 …
          Quant à Dassault il n’a pas présenté d’offre en gros pour les mêmes raisons, estimant qu’il était calibré pour le F-35. D’ailleurs, Trappier avait posé des questions au gouvernement belge, déclarant : »Il y a des demandes très particulières pour des avions OTAN, que seuls les Américains peuvent faire (NDR : capacité nucléaire…), expliquait le PDG de Dassault Aviation Eric Trappier au journal l’Echo en juin dernier. Est-ce que c’est éliminatoire? Rédhibitoire ? Nous avons posé la question depuis longtemps aux autorités belges. Nous n’avons pas eu de réponse. » Là dessus,la Ministre française de la Défense a repris la main pour faire une offre de partenariat élargi. Chez Dassault d’ailleurs, on ne commente pas davantage, en rappelant qu’il s’agit d’une négociation entre gouvernements.
          Donc, non, çà ne se jouera pas entre le l’EF et le F-35 : Ce sera le F-35. POINT.

          • Bouli dit :

            arrêtez de dire des bêtises 🙂 lisez le RfGP ! la capacité nucléaire n’était pas exigée, elle était optionnelle et ne comptait pour quasi rien

            en plus, le Rafale a la capacité nucléaire ! 😀

            quand à Boeing, vous n’avez pas compris ce que j’ai dit. Quand le gouvernement américain lui dit discrètement de se retirer car il veut diminuer la concurrence pour son chouchou, il se retire, logique

            et Saab, et bien c’est un pays neutre qui a estimé que le partenariat demandé par la Belgique violerait cette neutralité

            bref, non seulement ça va se jouer entre EF et F35, non seulement l’EF a toutes ses chances car c’est le dernier projet européen en course et que la Belgique achète systématiquement européen depuis des années, et enfin le Rafale avait également de grandes chances vu qu’il avait des implications économiques fortes (les contreparties comptaient pour dans mes souvenirs dix pourcents, soit dix fois plus que la bombe pour laquelle c’était moins de 1%)

            si la France voulait proposer ce qu’elle a proposé, c’était à faire avant le lancement du RfGP !! une fois que le RfGP est lancé, le Gouvernement n’est plus maitre. Et on ne peut se permettre des batailles juridiques de plusieurs années.

            d’ailleurs si Rafale estime que le RfGP est biaisé, il lui était possible de l’attaquer en justice et de prouver ses dires, ce qu’elle n’a pas fait, preuve que c’était faux et qu’elle flatte juste le penchant Caliméro des français quand leur produit n’est (éventuellement) pas le meilleur (enfin, ça on le saura jamais vu qu’ils ne veulent pas participer à l’appel d’offre ! triste car je voulais vraiment savoir)

  2. Parabellum dit :

    On peut rester des années dans cette région elle restera en proie à ses maux et à l’insécurité. Quel est notre intérêt final à terme la bas…? Le reste de l Europe s en tape sauf quelques passages logistiques. Les chinois s y colleront ils ?

  3. Kemoko Sow dit :

    Malgré avec tout ça l’ofpra refuse de reconnaître les Malienne comme réfugiés en France.

    • Parabellum dit :

      Que les maliens au contraire se battent chez eux et pour eux même. Ils sont plus de 100 000 en france. Plus que toute l armee française…les 10 000 casques bleus devraient être remplacé par des maliens quitte à ce qu on les aide.

    • Albatros24 dit :

      Si on doit accueillir des réfugiés de toutes les zones où l Ismam radical opère…on a intérêt à avoir de la place et beaucoup d argent pour nourrir cette multitude.

    • Benito Camelas dit :

      Grande est l´Afrique et l´Europe ne peut pas ramasser tous les « réfugiés » du monde, surtout quand certains de ces « réfugiés » viennent » nous tuer à cause de leur dieu misogyne et leur prophète qui trouvait que baiser la fille de 9 ans de son méilleur ami était bien.

    • Piliph dit :

      Normal. On ne peut pas envoyer des jeunes Français se faire tuer au Mali, et accueillir de jeunes Maliens qui désertent la lutte pour la liberté dans leur pays.

    • Erwann dit :

      Les Maliennes pourquoi pas, en revanche, les Maliens sont des hommes qui peuvent se battre, ‘est-ce pas ?

      • Robert dit :

        Erwann,
        Si vous acceptez d’accueillir les maliennes, les maliens ne les laisseront pas seules avec les risques de tentation voire d’opportunités de s’affranchir des traditions, nombreuses sont les jeunes filles à être renvoyées au pays pour se marier avec un malien du pays. Et la natalité des maliennes fait que vous aurez très vite tout plein de petits maliens, ce qu’on peut voir à Montreuil deuxième ville du Mali.
        Leurs pays, le Mali et tant d’autres, se développent grâce à la manne des expatriés qui peuvent entretenir plusieurs femmes et des villages entiers. D’ailleurs en France, la polygamie est répandue chez certains comme les maliens. Pour « lutter » contre cette polygamie, l’Etat français n’a rien trouvé de mieux que de faire habiter les différentes femmes sous des toits différents, subventionné par les aides sociales.
        Pour eux, c’est toujours gagnant-gagnant.
        Ceci dit, en dehors des criminels et habituels parasites, les maliens sont très conviviaux et sympathiques. Ce qui n’empêche que nous avons un gros problème que ce conflit ne fait que mettre en valeur, nos soldats vont risquer leur vie pour eux tandis qu’eux viennent vivre grâce à notre système social et nos infrastructures plutôt que de développer leur propre pays.

  4. MERCATOR dit :

    https://www.washingtonpost.com/…/u-s-troops-take-hostile-fire-in-…

  5. MERCATOR dit :

    Apparemment le lien ne fonctionne pas  »
    Three U.S. Special Forces troops killed in Niger ambush, reports say
    U.S. Africa Command said a joint U.S. and Nigerien patrol came under attack in southwest Niger. The deaths mark the first hostile fire U.S. casualties in the country.
    By Alex Horton

  6. MERCATOR dit :

    3 Special Forces Troops Killed and 2 Are Wounded in an Ambush in Niger
    By ERIC SCHMITTOCT. 4, 2017
    Continue reading the main storyShare This Page
    Email
    Save
    WASHINGTON — Three United States Army Special Forces were killed and two were wounded on Wednesday in an ambush in Niger while on a training mission with troops from that nation in northwestern Africa, American military officials said.

    “We can confirm reports that a joint U.S. and Nigerien patrol came under hostile fire in southwest Niger,” Lt. Cmdr. Anthony Falvo, a spokesman for the United States Africa Command in Stuttgart, Germany, said in an email.

    All five American soldiers were Green Berets, said two United States military officials. The attack took place 120 miles north of Niamey, the capital of Niger, near the border with Mali, where militants with Al Qaeda in the Islamic Maghreb, an affiliate of Al Qaeda, have conducted cross-border raids. Niger’s troops were also believed to have suffered casualties, but details were not immediately known.

    The deaths mark the first American casualties under hostile fire in a mission in which United States Special Forces have provided training and security assistance to the Nigerien armed forces, including support for intelligence, surveillance and reconnaissance. A Special Forces soldier died in a vehicle accident in Niger in February.

    One of the military officials, who spoke on the condition of anonymity to discuss continuing military operations, said American forces were rushing to the scene of the ambush, presumably to evacuate American and Nigerien casualties, and possibly to hunt down the attackers.

    President Trump was briefed on the deaths of the Green Berets, said the White House press secretary, Sarah Huckabee Sanders.

    Details of the late-afternoon ambush were sketchy. Soldiers from the 3rd Special Forces Group were assisting their Nigerien counterparts with counterterrorism training when they came under attack in a remote part of the country. As of late Wednesday, there had been no claims of responsibility.

  7. xoxo dit :

    3 soldats US (green beret ) tués au Niger ce 05/10/207

  8. Raymond75 dit :

    Qui peut penser maitriser une région quasi désertique grande comme l’Europe avec 4000 soldats ? Il faudra enfin s’interroger sur l’intérêt stratégique de ces OPEX sans fin en Afrique, continent totalement corrompu, qui ne maitrise ni son développement ni la croissance de sa population, et où la culture repose essentiellement sur des bases claniques. Est-ce que les Chinois, qui empilent les contrats ‘infrastructures contre ressources’ ont besoin de milliers de militaires en Afrique ?

    • Amida dit :

      @ Raymond 75: Si la France lâche militairement la bande sahélienne, les armées locales seront progressivement contenues dans des zones limitées, et l’essentiel du pays tombera sous la coupe des groupes salafistes. Qui disposeront alors de l’espace, des ressources et des populations pour pousser plus avant, vers le sud, le nord et l’est. Entre vagues de réfugiés, déstabilisation des Etats du golfe de Guinée, destructions de biens culturels, désorganisation économique, prise en main idéologique de la jeunesse, trafics de drogue et d’armes et constitution de bases terroristes dirigées contre l’Europe, on n’aurait plus guère de temps pour songer à de beaux contrats d’infrastructure… C’est bien la peine de chercher à détruire l’EI en Syrie et Irak si c’est pour laisser une menace semblable se reconstituer sous notre nez. Ceci dit, la Chine vend (ou offre) ses capacités en BTP à l’Afrique depuis les années 70 (Tanzanie, Zambie, …).

      • Raymond75 dit :

        Oui, je suis d’accord. Mais la France prend une part trop importante, et les combattants sont essentiellement français. Cette opération devrait être internationale, au moins européenne, voire de l’ONU, avec engagements véritables d’autres pays européens et occidentaux. Ils apportent une aide matérielle, mais pas ou très peu de combattants. Et combattre sans apporter de développement économique associé et contrôlé est vain, car c’est la misère et les cultures tribales qui reproduisent à l’infini ces problèmes.

    • question dit :

      4000 soldats et grande région désertique , ok pour le problème.

      Combien de soldats par habitant dans la grande région désertique ?

      La corruption c’est aussi en France. La corruption se combat surtout par la stabilité politique et l’éducation; deux choses que les islamistes veulent détruire via le renforcement des clans.

      Les chinois ont ouvert une base à Djibouti, et tout le monde a crié au scandale sur ce blog. Vous voulez qu’ils viennent ou qu’ils partent ?

  9. Carin dit :

    Dassault étant présent en belgique et ce depuis fort longtemps, la seconde chaîne de montage dès rafale pourrait se faire en belgique! Surtout en cas de commande belge et indienne!!!
    Attendons la suite….

  10. Carin dit :

    Pour en revenir au post, il me semble que le gouvernement francais appui très fort sur le G5sael pour se désengager… Mais comme je l’ai écrit sur un autre sujet, les cinq pays constituant cette force G5 vont se disputer la manne financière et ce sera comme d’habitude une gabegie… Du coup la France sera obligée de rester avec sa force barkhane, alors autant donner ce pognon à l »armée française qui l’utilisera pour renforcer barkhane.

  11. Vince dit :

     » 60% de ses véhicules blindés ne sont pas dotés du niveau de protection nécessaire contre ce type de menace. »
    .
    Menace (ied) parfaitement imprévisible et que le conflit en Afghanistan ne nous a pas préparé à affronter.
    .
    Ceci est le résultat des coupes et reports budgétaires successifs, depuis des dizaines d’années. Mais le budget, parait-il, ce n’est pas l’affaire des militaires, et ça n’affecte pas l’efficacité opérationnelle de l’Armée. Puisque Bercy nous le dit.

  12. caiusbonus dit :

    Le bilan côté « ennemis » serait intéressant à connaître, il ne doit pas être vierge…

  13. GIRARDIN dit :

    Les interventions françaises, officielles ou non, à travers la planète sont, me semble-t-il,
    beaucoup trop nombreuses au regard de la taille et des moyens de notre pays.
    A méditer :
    *la sagesse chinoise dit : « on n’attrape pas une mouche avec les doigts écartés »
    * chez nous on dit : « on ne peut pas tout faire et bien le faire »
    Quoi qu’il en soit merci à nos militaires qui font leur maximum dans un contexte difficile

  14. question dit :

    17 blessés, c’est à la fois beaucoup et très peu. Tout dépend de la nature de la blessure et des opérations engagés.

    Pendant l’opération Serval beaucoup de nombres (pas toujours sourcé) ont circulé. Parfois dans les blessés il y a avait aussi les chevilles foulés, dé-hydratations, insolations et morsures/piqûres diverses. Ces malheurs envois directement à l’hôpital, mais c’est quand même différent de recevoir une balle ou un éclat.

    D’où la question, quelles natures de blessures ? 17 blessés sur trois mois pourrait aussi être un effet statistique lié à « pas de chance ». Combien y en avaient-ils sur les périodes précédentes ? Est ce que le pilotes et le navigateur du mirage qui c’est écrasé récemment sont dans les 17 ?

    Le seul nombre à retenir est il me semble : Augmentation des attaques de 102%. Il faut faire quelque chose là bas. Jupiter a-t-il un petit sarcasme pour régler la situation ?

    » 60% de ses véhicules blindés ne sont pas dotés du niveau de protection nécessaire contre ce type de menace. » Il semble que la phrase, traite de la totalité des véhicules engagés, français ou non; difficile de conclure quoi ce soit.