Archives quotidiennes : Mercredi, 4 octobre, 2017

Un drone MQ-9 Reaper américain a été abattu au Yémen

Quand les rebelles Houthis, soutenus par l’Iran, ont annoncé avoir abattu un drone MQ-9 Reaper au-dessus de Sana’a, au Yémen, l’on pouvait penser, au premier abord, qu’il s’agissait d’un appareil mis en oeuvre par l’Arabie Saoudite, pays qui a pris la tête d’une coalition arabe pour soutenir les troupes loyales à Abdrabbo Mansour Hadi, le

Selon l’ONU, 17 militaires français ont été blessés au Mali au cours des trois derniers mois

Le contenu du rapport que vient de remettre le secrétaire général des Nations unies, Antonio Guterres, au Conseil de sécurité ne surprendra ceux qui suivent avec attention l’actualité du Mali. En effet, il y est fait état de la détérioration « considérable » de la « situation politique » et des « conditions de sécurité » dans ce pays, avec notamment

Les opérations militaires américaines en Afghanistan n’auront plus de limite dans le temps

Le dernier rapport relatif à la situation en Afghanistan remis par Antonio Guterres, le secrétaire général des Nations unies, au Conseil de sécurité n’incite guère à l’optimisme, alors que cela fera 16 ans, le 6 octobre, qu’une intervention militaire fut lancée pour chasser les Taliban de Kaboul et priver al-Qaïda de ses bases afghanes. Ainsi,

Des parachutistes belges rapatriés du Gabon après une bagarre avec des militaires français

Alors que l’armée de Terre entend approfondir ses liens avec la composante terrestre de la Défense belge, une bagarre entre militaires français et belges a éclaté dans une boîte de nuit de Libreville (Gabon) lors de la nuit du 30 septembre au 1er octobre. Selon la presse d’outre-Quiévrain, des soldats du 3e Bataillon de Parachutistes

Syrie : L’État islamique dit avoir capturé deux soldats russes à Deir ez-Zor

Faut-il toujours prendre les revendications de l’État islamique (EI ou Daesh) pour argent comptant? Si, jusqu’à la mort de Wa’il Adil Hasan Salman al-Fayad, le « ministre de l’information » de l’organisation jihadiste, les communiqués relayés par Amaq, son agence de propagande, étaient fiables, ce n’est plus tout à fait le cas actuellement. Ainsi, en juin dernier,