Archives quotidiennes : Mardi, 3 octobre, 2017

La Mauritanie lance un appel aux donateurs pour boucler le budget de la Force conjointe du G5 Sahel

Pour le moment, la future force conjointe du G5 Sahel (FC-G5S) ne dispose que de son état-major, lequel a été inauguré le 9 septembre dernier à Sévaré [centre du Mali] par le président malien Ibrahim Boubacar Keïta. Ce qui ne suffit évidemment pas à la rendre pleinement opérationnelle. Sur le papier, cette FC-G5S, commandée par

La Direction du renseignement et de la sécurité de la Défense manque d’agents pour contrôler les sites militaires

En 2015, peu après le vol d’explosifs et de détonateurs au dépôt du Service Inter-armées des Munitions (SIMU) de Miramas, le député (LR) François Cornut-Gentille posa une question écrite au ministère de la Défense pour savoir quand ce site avait été contrôlé pour la dernière fois par le Groupement de sécurité des installations militaires (GSIM)

Des unités irakiennes et iraniennes en manoeuvre près du Kurdistan irakien

Pour avoir organisé un référendum relatif à son indépendance, la région autonome du Kurdistan irakien fédére presque tout le monde contre elle. Au point de voir des soldats irakiens participer à des exercices militaires turcs, comme cela s’est vu la semaine dernière. Ce qui était jusqu’alors inconcevable, les relations entre Bagdad et Ankara n’étant pas

Une équipe de tireurs d’élite belge remporte une compétition organisée par l’US Army

Depuis 2016, à Grafenwoehr, en Allemagne, l’US Army en Europe organise une épreuve internationale qui, appelée « European Best Sniper Squad Competition », s’adresse aux équipes de tireurs d’élite de pays alliés et/ou partenaires de l’Otan. Le but est de favoriser les échanges, l’amitié et l’interopérabilité entre les différentes unités conviées à y participer. Pour la seconde

Des agents du renseignement américain sous couverture diplomatique visés par des « attaques acoustiques » à Cuba

Le 29 septembre, Washington a décidé de rappeler plus de la moitié de son personnel diplomatique jusqu’alors affecté à La Havane et de suspendre, pour « une durée indéterminée' » l’octroi de visas américains à Cuba. Ces mesures ont été prises après une rencontre entre Rex Tillerson, le chef de la diplomatie américaine, et Bruno Rodriguez Padilla,