Le budget des Armées augmentera finalement de 1,7 milliard d’euros par an jusqu’en 2022

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

56 contributions

  1. ScopeWizard dit :

    Ce qui me met en boule , c’ est que la politique de Macron que certains estiment si mirobolante et novatrice s’ apparente de plus en plus à : « 1 2 3 j’t’ embrouille … »
    .
    Déjà , au lieu de profiter des faiblesses récentes de la Mamie Nova d’ outre-Rhin pour défendre nos intérêts et fortifier la France dans son industrie , dans ce qui lui reste de pointu , de points forts et qui fait encore autorité , il nous envoie dans le décor par des partenariats douteux qui finiront par se solder par une main-mise totale de l’ Allemagne sur notre souveraineté …
    .
    Alsthom ( oui je sais , il n’ y a plus de H mais je m’ en fous ) , développer un avion de combat futur dont je me demande s’ il verra jamais le jour autrement que sous forme de F-35 amélioré aimablement fourni par l’ Uncle Sam lui-même , STX avec les italiens dont les capitaux risquent de revenir vers Berlin etc etc …
    .
    Vive le Libéralisme !
    « Docteur , j’ ai mal , je souffre »
    _Pas grave , ne vous faites donc aucun souci , je vais bien prendre soin de vous ; ça tombe bien j’ ai la porte de la Maserati à changer … 😉

    • wagdoox dit :

      non mais Macron est un banquier d’affaire, son boulot c’est de vendre et prendre une commission.
      Maintenant président il faut la meme chose mais avec la France.

      • ScopeWizard dit :

        @wagdoox
        .

        C’ est ça ; comme il le dit  » il est pragmatique » mais qu’ il ne me fasse pas croire qu’ il ne met pas en pratique une idéologie …
        .
        Pour ce que j’ en pense , avoir vendu Alsthom , l’ un des fleurons restants de notre industrie de grande valeur est une connerie mo-nu-men-ta-le …!
        La seule question qui vaille étant : cette vente nous rapporte t-elle davantage que ce que Alsthom était susceptible de nous rapporter ??
        Il a fait un coup , rentré de l’ argent mais qu’ avons-nous perdu ?
        .
        C’ est comme ce qui attend la SNCF ; ce n’ est certainement pas une entité industrielle comme une autre … Elle a une longue histoire , de très lourds investissements ont étés consentis , il n’ a pas intérêt ni de brader , ni de laisser péricliter mais de conserver et de renforcer .
        .
        De toute façon je ne suis pas surpris puisque je l’ avais clairement annoncé tellement c’ était évident , ce mec , vu son parcours et ses orientations politico-idéologiques fera le jeu de l’ Europe , donc de la puissante Allemagne , au détriment de la préservation des intérêts et de l’ identité de la France …
        Reste à savoir le jeu qu’ il va jouer avec les USA …

        • v_atekor dit :

          Alstom était condamné dès le moment où il a été séparé d’Alcatel dans les années 90. Sur ce genre d’entreprises, soit tu es un congloméra très très très gros, soit tu n’existes pas. Autant te dire qu’Alstom rail était à vendre dès le moment où la partie Energie a été à vendue, car il devenait trop petit pour tenir ses réseaux, pour pouvoir alterner d’une activité à l’autre au rythme des demandes et des cycles économiques… On n’achète pas de trains tous les jours, on n’achète pas non plus de turbines à vapeurs tous les jours, on n’achète pas non plus de lignes de chemin de fer tous les jours, ni de câbles électriques tous les jours, ou de réacteurs d’avion… Mais l’un dans l’autre, si on maitrise toutes ces activités, il y en a toujours une qui marche bien à un moment donné et qui permet de financer la R&D des autres. C’est le modèle de GE, de siemens (pas avec des réacteurs d’avion, mais avec de l’automobile) . C’était le modèle d’Alstom avant qu’Alcatel soit vendu. Et malheureusement car au moment où les trains et les turbines à vapeurs se vendaient mal, la téléphonie mobile était au sommet.
          .
          Et le pire c’est que c’est vers des structures de congloméras que l’on se dirige à toute vitesse dans la défense. Les pays ne changent pas leurs avions de combats en même temps que ses frégates…

          • ScopeWizard dit :

            Oui , et ce qu’ il s’ est passé avec Alcatel est une énorme connerie qui m’ avait drôlement choqué à l’ époque ; et je dois avouer qu’ aujourd’hui encore , je n’ en ai pas compris toutes les raisons …

  2. Fralipopili dit :

    Dans le projet des équipements autorisés par ces augmentations de budget,
    la Tribune fait état de :
    « le ministère va lancer plusieurs grandes commandes, dont celle d’un sous-marin Barracuda, de vingt véhicules blindés Griffon et de trois avions-ravitailleurs MRTT. En outre, la rénovation de 55 Mirage 2000D et de 50 chars Leclerc »
    http://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/aeronautique-defense/defense-la-france-accelere-son-rearmement-en-2018-751845.html
    .
    Or tout ceci me semble avoir été acté bien avant, et rien ici ne constitue une nouveauté.
    .
    Ce qu’il serait intéressant de voir, ce sont des lignes budgétaires pour des projets nouveaux :
    – un avion de combat franco-allemand
    – un Rafale F4
    – un EUROdrone MALE
    – de nouveaux équipements novateurs pour l’armée de terre
    – de nouveaux missiles (évolutions Aster, évolutions MMP, remplaçant ASMP, Mica NG, etc …)
    – … et j’en passe, la liste est longue (Batsimar, H160, …brrrr, bien trop longue).
    Là, nous pourrions enfin dire qu’il y a un progrès.
    .
    Car s’il ne s’agit que de confirmer tout ce que M. Le Drian a déjà lancé ou confirmé, cela peut ressembler à une opération de Com’ plutôt qu’à d’authentiques nouvelles capacités en équipements.

    • Parabellum dit :

      Vous avez archi raison…on commande lentement ce qui est prévu depuis très longtemps…ou sont les helico en plus les missiles de la batellerie des drones des armes de saturation…? Nada ! Et on nous bassine avec une Europe de La Défense vieille chimère centriste qui ne convient à personne puisque chacun à sa propre vision géo politique historique et ce à raison…la trouille des russes peut être? Mais alors il fallait pas ferrailler nos missiles hades qui auraient pu devenir européens ……

      • S.B-Seguin dit :

        Bonjour monsieur Parabellum,
        comprenez que l’Europe unanime, aussi bien à l’échelle de l’UE que de chacun de ses membres pris individuellement, ne veut pas de nos armements nucléaires français.

    • Scipion dit :

      N’oubliez pas la Royale. Il lui faut d’urgence des patrouilleurs hauturiers, des frégates de premier rang (pas des frégates légères équipées de sonars hein…) et des avions patrouilleurs à long rayon d’action.
      Je n’ose rêver d’un second porte-avions qui est pourtant une nécessité.
      Pour le nouveau Barracuda j’approuve la décision.

      • Fralipopili dit :

        « Pour le nouveau Barracuda j’approuve la décision »
        … évidemment, ce Barracuda nouvellement commandé fait partie des 6 prévus initialement.
        Il ne s’agit pas d’un septième.

      • Fralipopili dit :

        Plus précisément, ce Barracuda est le 5ème commandé (le 6ème ne devrait pas l’être avant 2020).
        Pour Batsimar, évidemment l’urgence est là. Hélas, pas d’accélération de programme à l’horizon.
        Ci-après le détails de ce qui est prévu dans l’immédiat pour la Marine :
        https://www.meretmarine.com/fr/content/livraisons-et-commandes-dequipements-pour-la-marine-en-2018

      • S.B-Seguin dit :

        Bonjour Fralipolipi,
        il semble que journalistes spécialisés et commentateurs des questions de défense devraient, au moins, attendre les conclusions de la Revue de Programmes qui est une version accélérée d’un Livre Blanc qui ne dit pas son nom.
        Et ceci pour savoir :
        – 1 ) Quels seront les éventuels ajustements de l’actuelle LPM d’ici 2019 et surtout quelles seront les véritables ambitions de Macron sur le plan militaire avec
        – 2 ) les orientations et principaux programmes de la LPM 2019-2024.
        .
        La confirmation de la commande des derniers Barracuda ne fait que suivre l’agenda de la LPM 2014-2019 votée sous Hollande suite au LBDSN de 2013.

    • batgames dit :

      on connais un agriculteur qui fait pousser ses tomates pratiquement sans eau et sans pesticides ,parce qu’il revient aux sources,ce qui doit énnervé les criminels contre l’humanité que sont les marchands de pesticides ,qui maintenant rachéte les semences et également les médicaments qui vont avec les deux .. en fait on s’aperçoit que si on habitue des plantes à se défendre elles mêmes ,elles retrouve la capacité d’éviter les maladies et ne demande que peu d’eau …
      https://www.youtube.com/watch?v=o7_76Z76_28
      alors vous les soit disant pacifistes qui préparent les guerres technologique ,que des idiots ou des fous comme Trump ,Bush ,le russe qui lance la guerre en afghanistan dont j’oublie le nom …le coréen foldingue , napoléon ,louis 14 ,écétéra la liste est longue de ces psychopathe ah oui j’oublie Hitler et sa clique …..,…………….faite en de même avec vos armes ,revenez à vos propres poings et vous verrez d’un coup que personne ne vous menace ,si ce n’est la bêtise

      • Gonfleur d'h....e dit :

        Se défendre avec ses poings quand les autres attaquent avec des armes, ça donne le différentiel que l’on a connu en 14 ou en 40 quand les Allemands ont failli prendre Paris (pour la première) et l’on réellement pris pour la seconde. Ce n’est pas grave si vous voulez dépendre de l’OTAN pour votre défense, mais si vous voulez avoir des accords de défense indépendants (comme c’est le cas avec de nombreux pays) en ce qui concerne la France, ça marche beaucoup moins bien (Merci Bourvil).

      • S.B-Seguin dit :

        Difficile d’être crédible en tenant des discours démagogiques simplistes qui mettent Louis XIV et Napoléon sur le même plan que Trump, Kim Jung Un et qui plus est, Hitler pour conclure par ce qui se définit par un « Godwin point »…

      • ji_louis dit :

        … il y a des bêtas meurtriers, au couteau, à la voiture bélier, à la bombe, qui ne demandent qu’à nous rencontrer sans nos armes. Sans oublier ceux qui voudraient que nous cessions d’aider nos amis.

    • basstemp dit :

      Je ne suis absolument pas d’accord pour un avion de combat franco-allemand ! On a déja vu ce que ça a donné sur le programme ultra pourri de l’eurofighter, donc non MERCI !!!

      La France fera son fighter de 5 ème (ou meme 5.5) toute seule comme une grande ou avec la GB mais surtout pas avec une nation qui refuse de se battre !!!

      Nous nous allons avoir besoin d’un zing de 5 ème génération pour de véritables opérations et une véritable supériorité aérienne : L’allemagne n’a besoin que de piller le potentiel d’emplois et d’ingé je sais pas si vous vous rendez bien compte de ce que cela veut dire !!!

    • S.B-Seguin dit :

      Bonjour Fralipolipi,
      ne perdons pas de vue que l’article de la Tribune en question évoque la seule augmentation de 2018 tout en confondant les notions de « commandes » et de « livraisons ».
      Car l’année 2018 verra bien les livraisons du premier Barracuda: le Suffren, des 20 premiers Griffon, ainsi que des premiers Leclerc et Mirage 2000 mis à jour.
      .
      Enthousiasme forcé du titre, confusion des termes (volontaire ou pas, mais trompeuse), interprétation subjective ou extrapolation fantaisiste du contenu, laissent lire un Michel Cabirol ouvertement acquis à 200% à la politique de Macron aux confins de la désinformation.
      .
      .
      Sinon, en ce qui concerne les programmes que vous citez
      le MALE RPAS européen, les Aster 30, ASMP-R, MLP, MICA-NG et H160 voient leur actuel développement financé, même si aucune commande n’est à ce jour passée.
      .
      Au plus tôt et dans le meilleur des cas, le lancement du programme BATSIMAR attendra une éventuelle correction de la LPM 2014-2019 issue de l’actuelle Revue de Programmes. Mais il semble plus réaliste de penser que ce programme ne démarrera pas avant à la prochaine LPM 2019-2024.
      .
      Quant au projet allemand de futur avion de combat, c’est seulement l’annonce d’une décision de la France avant la fin de l’année qui fut promise. Rien n’est actuellement financé côté français au sujet du NGWS d’Airbus Defence & Space et Berlin.

      • S.B-Seguin dit :

        Nous aurons aussi la livraison du premier A330 MRTT Phénix en 2018 dont 3 sont commandés dans le cadre de l’actuelle LPM.

  3. Raymond75 dit :

    Faites des économies : arrêtons d’envoyer les armées perdre leur temps et user leur matériel en Afrique !

    • Le Breton dit :

      Je ne croit pas que la France est en Afrique pour la défense de la démocratie si vous voyez où je veut en venir

      • Le Breton dit :

        En fait, s’il a été facile de donner l’indépendance à ces territoires, ils possèdent d’immenses richesses (les mines d’Uranium au Niger par exemple pour Areva et je ne parlerais pas de tout ce que doit posséder le groupe Bolloré en afrique francophone, on en aurait la tête retournée) dont la société française a besoin et que nous ne possédons pas sur notre territoire nationale, les soldats français qui meurent en Afrique meurent pour protéger les biens de nos multinationales et les gouvernements (et non les citoyens africains qui mangent du sable malheureusement) qui sont juste les pions que la France et les occidentaux ont contribués à mettre en place par des coups d’état.

        • Le Capichef dit :

          Les soldats français interviennent pour combattre le terrorisme qui sévit dans les régions ou ils opèrent et qui s’il s’installe durablement pourrait constituer une menace directe, ET ils interviennent aussi pour défendre les intérêts économiques et stratégiques que la France a dans la région. L’un n’exclut pas l’autre ! Ces deux combats ne sont pas opposés, et sont même en corrélation…

        • Barfly dit :

          Nos soldats sont là bas pour l’uranium, pour faire tourner les centrales nucléaires, pour l’énergie en général, tout ça pour que tu puisses allumer ton grille pain le matin. En gros ils sont là bas pour que tu puisses allumer ton grille pain.
          Ils sont aussi là bas pour éviter que les musulmans et les chrétiens se foutent sur la gueule en Centre Afrique et aussi pour contrecarrer les volontés hégémoniques des islamistes au Mali.

    • basstemp dit :

      Bah en Afrique on use globalement que des VAB et 2-3 bricoles arrêtez de pleurer un peu … Faut bien les user quelque part pour la grandeur de la France aha

  4. Lol dit :

    et la marmotte elle met le chocolat dans le papier Alu

  5. Leum dit :

    Même si l’Armée est déployée, une intervention sur catastrophe ne devrait-elle pas relever de l’Intérieur et la Santé?

    • MD dit :

      Un ministre des finances digne de ce nom devrait plutôt développer une ligne de budget appelée : provisions et réserves pour les calamités publiques . Lorsqu’il n’y a pas de cyclone aux Antilles, ne il faut quand même faudrait quand prévoir la sécheresse en métropole , des inondations, un tremblement de terre , un attentat particulièrement destructeur, etc…, au lieu d’improviser à chaque fois. Mais c’est trop demander à cet amateur.

  6. Le Breton dit :

    « En apparence, la hausse des crédits alloués aux Armées est significative. Mais elle l’est moins à y regarder de près. En effet, il est prévu de faire supporter progressivement à la mission « Défense » l’ensemble des dépenses liées aux opérations extérieures et intérieures. »

    Le titre de l’article promettait un miracle jusqu’à ce passage.

  7. Parabellum dit :

    On réalise au compte goutte les vieux programme de rattrapage ou de remplacement lent de mathos uses…rien de nouveau rien de massif…et bidouille budgétaire en vue sans parler d un gel si ca va mal en 2018…mais l armee prendra ce qu on lui fournira..macron et les siens font à nouveau des hausses d impôts et de taxes sur les classes moyennes réputées aisées…et tout ca pour ca. Le chômage continue à monter et croire qu on va embaucher alors que l insdustrie notamment d armement terrestre est bouffée par les allemands est un gros bla bla. Qui saura enfin construire une autre politique stratégique pour mon cher pays que cette lente perte de souveraineté et de moyens d assurée son autonomie …?

  8. FGNI dit :

    c’est pourtant simple
    on achete moitie moins ou a peu près de nouveaux fusils automatiques, quand un de nos soldat descend de garde, ou de service en opex, ou de « randonnée » sentinelle, le suivant remplaçant le donne a sons suivant , de meme pour les gilets de protection, et des chaussures ,et et enfin tout ce qui est special pour l’operation, reste maintenant le materiel .. doit bien y avoir dans les musées et au fond de certains garages qques somua de reserve
    soyons debrouillards et tout ira bien
    et puis tout ira pour le mieu, uis certains que dans des magasins oubliés il y a encore des tenues neuves « bleu horizon »

  9. Pascal dit :

    Réjouissons nous plutôt que de chercher la petite bête servant a étancher sa soif de pessimisme.
    Cela fait des années qu’on attendait ce genre de choses, ceux qui vont dire que ce n’est pas assez, sont des faux cul qui ne seront jamais satisfaits.
    Bien entendu on peut critiquer la coupe de cette année, mais une coupe budgétaire ne fait mal qu’uniquement si elle impose a des sacrifices, dans le cas présent la hausse de 2018 la compense largement et les années qui suivront, également.Ne tournons pas encore 5 ans a parler de la coupe de 2017, car dans les faits, on ne fait que décaler certaines commandes d’une année et il n’y a ni baisse d’effectifs, ni baisse du nombre de matériels commandés.
    On peut se plaindre que l’on augmente la part opex dans le budget des armées, mais cette hausse, la aussi, elle serait problématique si elle ne se ferait pas en parallèle d’un budget en hausse, qu’elle imposerait de réduire ailleurs pour la financer.
    Comme je l’avais réalisé précédemment, je redonne un petit récapitulatif remis à jour avec une hausse de 1,7 milliards au lieu de 1,6 milliards.
    2017: 32,4
    2018: 34,2-32,4= 1,8 milliards de plus par rapport a un budget 2017 s’il avait été maintenu
    2019: 35,9-32,4= 3,5 milliards de plus
    2020: 37,5-32.4= 5,1 milliards de plus
    2021:39,1-32,4= 6,7 milliards de plus
    2022:40,7-32,4= 8,3 milliards de plus
    Total: 25,4 milliards d’€ en plus sur 5 ans.
    .
    Je veux bien qu’on s’attarde sur les 850 millions de cette année, ou qu’on dit de cette hausse programmée est une farce par ce qu’en 2020 on envisage de porter le budget opex a 1,1 milliard, mais tout de même, si on fait le total par rapport à la sous évaluation qu’on connaissait jusqu’alors à 450 millions, on arrive a un total opex supplémentaire de:
    2018: +200 millions
    2019: +400 millions
    2020: +600 millions
    2021: +600 millions
    2022: +600 millions
    Soit 2,4 milliards en plus qui iront aux opex sur un total de 25,4 milliards (ou 24,5 milliards si on soustrait les 850 millions supprimés en 2017) qui iront aux armées sur la même période.Je trouve que mettre l’accent sur ces points c’est être malhonnête avec la réalité des augmentations qui arrivent, comme si on se refuse a accepter cela, comme si on se force a vouloir qu’on retire encore ici et là quelques millions pour avoir de quoi étancher sa soif.
    .
    Moi je dis un grand « NON » a cette analyse de défaitisme et de pessimisme et il convient un jour, a accepter qu’une situation puisse aller vers l’amélioration et de s’en réjouir que de chercher a trainer la patte le plus longtemps possible.
    .
    Pour entrer dans les détails du budget 2018, on voit que les 1,8 milliards se répartissent en:
    Opex: +200 millions
    Personnels: +300 millions
    Fonctionnement: +100 millions
    Equipements: +1,2 milliards
    Sur le budget équipements, on a une évolution suivante par rapport à 2017:
    +450 millions pour l’entretien des matériels
    +110 millions pour de petits équipements
    +330 millions pour les infrastructures
    +100 millions pour les grands programmes d’armements hors dissuasion
    En observant cela on constate donc bien qu’il y a un premier effort qui cherche a consolider l’existant, notamment pour l’entretien du matériel qui obtient une grosse rallonge (car son budget total passe de 3,43 à 3,88 milliards soit environ 15% d’augmentation). On voit également que l’infrastructure va elle aussi connaitre une forte augmentation d’environ 20%, ce qui va améliorer les casernements et autres en plus du budget de fonctionnement qui a lui aussi une petite rallonge.
    On voit cependant que l’année 2018 ne sera pas une année ou l’on pourra compter sur de « nouveaux équipements » non prévus, on absorbe les commandes de 2017 et en 2019 on absorbera encore des commandes de 2018, sauf qu’a ce moment on aura 1,7 milliards en plus, donc le vrai bénéfice « équipements », les accélérations de programmes et autres ne pourront commencer qu’en 2019, mais c’est bien 2020 que l’effet sera concret et finira par convaincre les derniers sceptiques.

    • vrai_chasseur dit :

      On peut se féliciter de recevoir en 2019 ce qui était prévu initialement d’arriver en 2020 … mais on aurait dû l’avoir en 2013, en fait.
      En l’espèce il ne s’agit pas d’accélération des programmes d’équipements mais plutôt de tentative de rattrapage des retards de programmes accumulés depuis plusieurs législatures. On ne va pas pleurer, mais il n’y a pas non plus de quoi pavoiser au champagne. Les politiques de tous bords ont commis des erreurs stratégiques majeures en matière budgétaire et elles sont aujourd’hui irrattrapables. On ne peut compenser en 5 ans ce qui a été décalé depuis plus de 15 ans, surtout en matière de grands programmes d’armement. Il existe aujourd’hui des trous capacitaires préoccupants : nous ne sommes plus capables de ravitailler seuls nos avions en vol, nous n’avons pas assez de patrouilleurs en zone Antilles, -Irma s’est chargé de nous le rappeler-. Sans parler des simples gilets pare-balles, on n’en a pas assez dans l’Armée de Terre ….

    • String bull dit :

      Merci pour la démonstration chiffrée et factuelle. Cette hausse progressive et substantielle envoie des signes positifs tt de même…??!

    • Allobroge dit :

      C’est fou, le général de VILLIERS n’a rien vu alors ?

    • Barfly dit :

      Tu as raison, on ne peut rien faire d’autre que de s’en contenter.
      C’est toujours ça de plus pour l’armée, depuis le temps…

    • nico dit :

      Merci !! A lire les autres commentaires, on dirait presque que rien n’est fait !

    • S.B-Seguin dit :

      On ne peut que constater des engagements forts de Macron qui déjà pschit au bout de 4 mois de pouvoir. Puis il s’agit de 1,8 Md€ d’augmentation annuelle pour arriver à 1,7 Md à partir de 2019…
      Sans parler du sort accordé au budget de 2017 et de l’abandon de la solidarité interministérielle pour le financement des OPEX.
      Face à ce manque de vison qui change tous les 4 mois, rien ne peut garantir que les actuels engagements seront tenus l’année prochaine ou qui plus est en 2019.
      .
      Et n’oublions pas le spectre délétère sur le financement des équipements de la mise en place d’un hypothétique Service National Universel.
      Pour comparaison, à l’époque du Service National (qui ne concernait que la moitié masculine de notre population), le budget de la Défense représentait plus de 3% du PIB de la France.

      • Laurent Lagneau dit :

        Entre les annonces et l’exécution, il y a un monde (comme entre les promesses de campagne et les décisions une fois élu. C’est d’ailleurs sur la promesse de 50 milliards en 2025, hors pensions et hors opex, que l’on peut dire que le compte n’y est pas).

        Cela dit :
        https://www.challenges.fr/entreprise/defense/pourquoi-la-hausse-du-budget-des-armees-est-en-trompe-l-oeil_502553

        • S.B-Seguin dit :

          Merci pour la référence à cet article de « Challenges » monsieur Lagneau,
          qui apparaissant bien plus proche de la réalité que celui de La Tribune (rédigé par un Cabirol qui semble au moins ici acquis au Chef des Armées), peut sans problème détailler les attributions et répartitions de ce 1,8Md€ supplémentaire de 2018.

      • mich dit :

        Bonsoir ,à l’époque du service national et de la menace soviétique notre effort même a un peu plus de 3% était insuffisant pour doter correctement nos régiments conventionnel et qui nous obligeait deja a avoir recours aux matériels US pour des systemes de premier plan.

  10. Auguste dit :

    On est loin des 700 Milliards$ votés par le congrès américain.

  11. wagdoox dit :

    J’avais bien dit que l’augmentation n’aurait pas lieu ou qu’elle serait une vaste blague cachée sous les lettres de missions ministérielles. Nous y voilà !
    Bon courage aux Micronboys pour justifier ce truc.

    • Jesus Christ, fils de Dieu dit :

      Vous, visiblement, vous n’avez pas compris grand chose hormis votre déception de l’élection de Macron et votre forcing a ne pas voir cette hausse.Voir le commentaire de pierre.

  12. gonfleur d'h....e dit :

    Concernant la rigueur budgétaire imposée, elle l’est du fait des traités européens et notamment l’Art.126 du TFUE (http://eur-lex.europa.eu/legal-content/FR/TXT/PDF/?uri=CELEX:12012E/TXT&from=FR, bas de la page 53 du pdf et suivantes) dû au protocole 12 des traités, concernant les déficits. Mais depuis 2012, c’est encore plus vicieux avec le TSCG (ratifié sans référendum par l’assemblée nationale de 2012) http://www.conseil-constitutionnel.fr/conseil-constitutionnel/root/bank_mm/decisions/2012653dc/traite.pdf , puisque l’Art.3 (page 13) du pdf nous oblige à terme (2020) à avoir un déficit structurel de 0,5% maximum du PIB.Comme on coupe déjà pour arriver en dessous des 3% de déficit, je n’imagine même pas ce que les promesses vont pouvoir avoir de réel face aux traités…

  13. Romulus dit :

    Comme la plupart d’entre vous je ne suis pas complètement satisfait de ce budget et surtout agacé par le tour de passe-passe sur le budget des OPEX.
    Mais il faut être réaliste, c’est mieux que les précédentes disettes. Si le plan est respecté (à surveiller de près), cela fera 41 milliards d’euros en 2022 et même en enlevant les OPEX, on arrive à 39,5 ou 40 milliards. On ne sera pas aux 50 milliards mais avouez que si on vous avait proposé cela il y 2 ans, tout le monde aurait signé des 2 mains.
    Et puis que proposait les concurrents : Fillon, 2% pensions comprises en 2025 (juste une fumisterie), Melenchon, un partenariat stratégique avec le Vénézuela, Hamon, pas grand chose car tout le budget de l’état aurait été absorbé par le revenu universel, Le Pen, oui 60 milliards mais sur une seule année car elle n’aurait pas tenu plus d’un an.

  14. S.B-Seguin dit :

    Alors, une augmentation continue jusqu’à 2022 de 1,7 Md€ pour atteindre 40,1 Md€ hors pensions, même si elle est encore bien en dessous de l’objectif des 2 Md€ supplémentaires annuels nécessaires pour atteindre 2% du PIB avec 50 Md€ « hors pensions et hors OPEX » promis par Macron; représente néanmoins une augmentation ouvrant des possibilités d’équipements repoussées et/ou abandonnées sous Sarkozy et Hollande.
    .
    Nous savons depuis qu’à moins d’une augmentation de 3,4 Md€ de 2022 à 2025, qu’il ne s’agira plus de 50 Md€ en 2025…
    Et nous savons aussi que 600 M€ à 1,2 Md€ des OPEX sont inclus dans le budget en question.
    .
    Reste à savoir quels volumes de ce budget seront respectivement impartis au très lourd financement du Service National universel et aux projets de défense européenne (que la France va porter seule), voulus par Macron.

    • S.B-Seguin dit :

      Ne perdons pas de vue que l’objectif de l’Allemagne est de désormais arriver à hauteur de 1,8% de son PIB non-pas en 2025, mais en 2024.
      Le budget allemand de la défense atteindra 65 Md€ en 2025, consacrant aussi le déclassement de la France à l’échelle de la défense de l’Europe.

      • mich dit :

        Bonsoir ,depuis quand l’ Europe c’est uniquement la France et l ‘Allemagne ? en quoi il faudrait accorder plus de crédit aux déclarations allemandes au vu des aléas de leurs défense depuis de nombreuses années ?
        Au dernière nouvel les allemands sont nos voisins et alliés ,ni les Russes ,ni les Chinois quoiqu’ en dise certains ,alors si on arrive en 2025 à 50 milliards de budget (même avec pensions et opex comme les allemands qui au passage ont une répartition de leurs budget moins « ops » que la notre) ,nos deux pays auront un budget additionné de près de 115 milliards ,vous voyez beaucoup de concurrents a travers le monde et aussi un déclassement ? pas moi ,mais bien sur il faut déjà que ces deux pays effectuent un premier effort pendant les quatre prochaines années afin que l’on juge sur pièce et pas sur des propectives qui n’engage pas toujours .

      • Lassithi dit :

        Vous avez 100% raison, mais il vaut mieux s’extasier devant ces annonces en traitant ceux qui ne sont pas d’accord de défaitiste et pessimiste, sans réfléchir et prendre un considération les impacts de cette trajectoires sur notre souveraineté et notre stature internationale à échéance 10 ans.
        (certains disent déjà outre Rhin que nous devrions céder notre siège au conseil de sécurité à l’Onu au profit de l’UE et intégrer nos forces stratégiques à niveau de l’UE, car c’est au fond de ça dont il s’agit en terme d’enjeux).
        C’est vrai que pour ces gens là, tout est à vendre et que de nos jours leur propagande est partout. Elle est aussi devenu le message de vérité que tou t le monde devrait aduler, sinon…
        Alors en synthèse, c’est déjà ça, mais ce n’est en rien la réponse nécessaire pour nos garantir nos pleines capacités pour garantir nos souveraineté ici et encore moins dans notre ZEE.

  15. Nexterience dit :

    Commentaires dans le vide.
    On ne peut qualifier un budget de satisfaisant sans connaître le contexte stratégique.
    Ces budjets programmés seront certainement aussi insuffisants que les précédents.
    Justement, ce qui m’ inquiète, justement, c’ est cette prévision d’un contexte stratégique de plus en plus tendu.