Le ministère des Armées va commander un troisième patrouilleur léger guyanais pour les Antilles

Alors que le Bâtiment de projection et de commandement (BPC) Tonnerre vient d’arriver aux Antilles, dans le cadre de l’opération Albatros, destinée à porter assistance aux victimes de la série d’ouragans qui ont dévasté les Antilles, le ministère des Armées a annoncé, le 24 septembre, la commande d’un troisième patrouilleur léger guyanais (PLG).

Prise sans attendre les conclusions de la revue stratégique qui servira à l’élaboration de la prochaine Loi de programmation militaire (LPM), cette décision doit permettre « d’augmenter les capacités de réponse de l’Etat dans la région, pour mieux parer aux crises humanitaires comme pour conduire des opérations de lutte contre les trafics ».

Cette explication, donnée par Mme le ministre des Armées, Florence Parly, sonne comme un aveu. Depuis une quinzaine d’années, les moyens alloués aux Forces armées aux Antilles (FAA) n’ont cessé d’être rognés, ce qu’a mis en relief le passage de l’ouragan Irma. En outre, faute d’avoir pu lancer le programme BATSIMAR (Bâtiment de surveillance et d’intervention unique) dans les temps, la Marine nationale s’expose à des ruptures temporaires de capacité.

Or, pour les cas des Antilles, la rupture capacitaire tend à durer pour ce qui concerne les patrouilleurs, « La Fougueuse » ayant quitté Fort-de-France en 2009 pour être désarmée.

Selon le communiqué du ministère des Armées, ce troisième PLG « sera commandé dans les prochaines semaines, et sera livré au plus vite, dès 2019 », soit un an après l’arrivée, aux Antilles, du Bâtiment multimissions (B2M) « Dumont d’Urville », qui doit remplacer le BATRAL (Bâtiment de transport léger) du même nom, revenu cet été en métropole pour y être désarmé.

Commandés en janvier 2015, auprès du chantier naval Socarenam deux premiers PLG (« La Confiance » et « La Résolue ») ont récemment été mis en service. Conçus en collaboration avec le Bureau d’études MAURIC, spécialiste de l’architecture et de l’ingénierie navales, ces navires sont adaptés aux conditions guyanaises (forte chaleur, hygrométrie élevée et turbidité de l’eau). En outre, de par leurs caractéristiques, ils sont aptes à manoeuvrer par faibles fonds.

Automatisés au maximum, ce qui permet de disposer d’un équipage réduits à 24 marins, les PLG sont armés d’un système téléopéré Narwhal (Nexter Systems), de 2 mitrailleuses de 12.7mm et d’un canon à eau. Ils sont dotés du système optronique Sea Cobra qui leur permettre de « voir sans être vus », c’est à dire à longue distance, de jour comme de nuit.

La décision de commander un troisième PLG pour les Antilles devrait faciliter la maintenance puisqu’elle pourra être mutualisée avec celle des deux autres bâtiments du même type basés en Guyane.

Restera à régler le problème des capacités amphibies qui, perdues avec le départ du BATRAL Dumont d’Urville, ont fait défaut quand il s’est agi pour les frégates de surveillance « Germinal » et « Ventôse » d’acheminer l’aide humanitaire aux sinistrés de Saint-Martin et de Saint-Barthélemy, étant donné que les infrastructures portaires étaient hors d’état. Pour le moment, la présence, sur zone, du BPC Tonnerre pourra y remédier avec ses Engin de débarquement amphibie rapide ou EDA-R, lesquels peuvent être utilisés de manière autonome.

50 commentaires sur “Le ministère des Armées va commander un troisième patrouilleur léger guyanais pour les Antilles”

    1. le concept est  » vieux  » ils en ont sorti un nouveau depuis le L-Cat shore to shore . Mais je me pose la question de savoir si c’est bien un navire adapté aux Antilles pour faire principalement de l’humanitaire et de l’entrainement je ne pense pas que ces navires soient destiné à un combat d’une certaine intensité . Un navire amphibie plus classique comme par exemple un LCT 50 de Kership serait plus adapté et surtout moins cher beaucoup moins cher tout en ayant une capacité bien supérieure.

  1. Quand on pense qu`il est si simple de planifier de la construction navale en fonction des dates de retrait des batiments en service! Quand la lâcheté politique se combine avec la procrastination institutionnelle, la veulerie et l`incompetence….

  2. Deux mitrailleuses de 12,7 mm et un canon à eau. Mazette ! Avec ça, je ne sais pas à qui on va faire peur… Le jour où les Chinois s’intéresseront aux Antilles, on va pleurer.

    1. Vous avez zapper le Narwahl : c’est un canon téléopéré stabilisé de 20 mm : c’est suffisant pour faire des trous dans des navires non protégés…

    2. Le Narwhal est un autocanon téléopéré de 20 mm.
      Pour un patrouilleur léger, c’est déjà pas mal lourd comme armement. Il y a de fortes chances qu’il ne soit jamais utilisé en conditions de combat.

    3. Le jour ou les extraterrestres arriveront, je ne vous dis pas l’impuissance de l’humanité!
      Arrêtez de raconter n’importe quoi, la Chine n’a rien à faire dans ce débat, ne l’a mettez pas n’importe ou juste pour faire croire que les moyens de la marine sur ces îles doivent empêcher une invasion d’une armada étrangère, encore plus d’un pays qui n’a rien à voir avec cette région.
      Le jour ou la Chine sera une menace pour les Antilles, bien des choses se seront passés avant qui auraient mis le feu au monde.
      Vous pensez qu’un Batral ça ferait obstacle a quoi que ce soit? Vivons dans la réalité des besoins et évitons d’imaginer des guerres totalement loufoques juste pour dire qu’il n’y a pas un assez gros tube sur un patrouilleur.
      Nous ne sommes plus en 1900, pour stopper un navire ennemi, il ne faut pas avoir un autre navire avec plus de canons.Aujourd’hui un avion peut très bien envoyer un navire au fond de l’eau à l’aide d’un missile a 200km, en surprenant l’ennemi par la rapidité, peu importe que le navire ait 10 canons de 200mm 8 lance torpilles, 36 mitrailleuses et 300 missiles à courte portée.Certaines personnes ont du mal à comprendre l’évolution des menaces et des matériels, on reste figé dans les guerres d’hier, ceux ou l’on pense qu’une bonne charge de cavalerie face a des mitrailleuses, a du sens, celle ou il faut un char pour en détruire un autre.
      On a besoin de patrouilleurs qui effectuent de la surveillance, qui luttent contre les trafics, les pêcheurs illégaux, le sauvetage, l’assistance, il n’y a aucune menace ne nécessitant des armements allant au delà de cela, inutile d’en inventer.Un patrouilleur n’est pas un navire de combat qu’on va envoyer en première ligne, ni même en seconde, comme il est dit, la force d’un patrouilleur, c’est son pavillon, il représente l’état et la souveraineté de la France qu’il fera respecter, il n’a pas vocation à stopper une armada ennemi.
      Vous avez déjà vu les patrouilleurs chinois? Vous pensez que ces navires de pêches reconvertis en navire militaire vont résister face a un porte-avions US? Bien entendu, la réponse est non et vous pourrez largement expliquer le pourquoi du comment et comprenant chez eux, la vocation de ces navires, alors que chez nous, vous en faîtes des navires de premier rang!

  3. Pour les missions de police (police des pêches, lutte contre les narco-trafics), le système Sea-Cobra du Patrouilleur léger semble avoir déjà fait mouche plusieurs fois en Guyane.
    Maintenant, pour courser le go-fast, mieux vaut disposer d’un hélico.
    .
    Pour tenter de remplacer les capacités amphibies du BATRAL, il me semble que le B2M dispose d’un petit chaland (plus utile que le BATRAL lui même pour aborder des atolls comme dans le détroit du Mozambique).
    Pour y développer les capacités d’assistance, c’est peut-être d’un 2ème BATRAL dont devrait disposer la flotte en zone Antilles-Guyane.
    .
    Quoiqu’il en soit, ces navires B2M et Patrouilleurs légers semblent présenter le double intérêt
    – de ne pas couter très cher
    – d’être rapidement disponibles après commande … lorsque le manque de coques se fait si cruellement ressentir.

  4. Suite à la démobilisation du Batral Dumont d’Urville, deux mois avant l’ouragan, beaucoup déplorent l’absence sur place d’un navire pouvant débarquer sur une plage, l’aéroport et le port ayant été impraticables.
    Ne pourrait-on pas pré-positionner dans les Antilles (en Guyane par exemple qui est toute proche et en zone exempte de cyclones) un BPC avec les barges de débarquement et tout le matériel d’urgence à bord, durant la période des cyclones qui est de quatre mois ?

  5. Comme vous le dites Mr Lagneau cette commande sonne comme un aveu…
    Par correction pour les lecteurs, je ne citerai pas les termes qui me sont venus spontanément à l’esprit.
    Bon quoi dire, quand on est incapable d’anticiper, gérer et organiser efficacement les choses, on fait de la com.
    Quand on a des Canadair au tapis faute de pièce parce que ça coût trop et que ça brûle partout, on commande 3 dash inadaptés livrés dans deux ans…
    On fait un voyage pour se montrer, mais la réalité de contact avec les sinistrés est tue par les médias.
    En somme on commande un patrouilleur en eau peu profonde, pour montrer qu’on a fait quelque chose, mais on ne se répond pas au vrais besoins.
    Des ouragans, ils y en aura d’autres dans les Antilles.
    Quid de l’avancement des Batsimar, la nécessité d’anticiper les besoins avec des bâtiments de type Batral NG, renforcement des capacités aériennes stratégiques, de la présence de souveraineté dans notre ZEE…
    Bref pour répondre au dogme de l’UE et l’Euro, l’état ne fait plus ce qu’il a à faire. Ironie des choses, pour rappel Saint Martin n’est pas dans l’UE….

    1. arrêtez de dire que les dash ne sont pas adapté … c’est pénible à force; ils donnent satisfaction !

  6. C’est un début. Mais j’aimerais bien aussi que l’on commande quelques edar en plus ou des ctm ng pour des missions de plageage ou de transport afin de compenser au minimum la disparition des batral

    1. Oui et tant qu’on y est , une dizaine de frégates supplémentaires + 2 SNA et un BPC de plus avec une cinquantaine d’hélicoptères, une nouvelle classe de 2 PA avec une cinquantaine de Rafale M, une trentaine de Batsimar, 5 Flotlog, une quinzaine de chasseurs de mines, une trentaine d’avions patrouilleurs nouvelle génération.
      Et j’allais oublier, 700 scalp naval, dès fois qu’on vienne à manquer…

        1. En fait, ce n’était pas une exagération, c’est vraiment ce qu’il faut pour notre marine. A financer sur 15 ans bien sûr.

  7. La conclusion de l’article parle d’elle-même, il faut un Engin de débarquement amphibie rapide (EDA-R) en permanence sur zone, et ce n’est pas le bâtiment qui coûte le plus cher à construire.

  8. c’est surprenant cette manie de s’apercevoir des ruptures de capacité une fois la catastrophe arrivée !
    bonne décision … si seulement cela pouvait servir d’enseignement aux décérébrés de Bercy …
    apparemment la Ministre est réactive … Mais on pourrait demander des explications au VRP du Quai sur l’absence de décision antérieure !

    1. Mais non, le VRP du quai a bien fait le boulot, sur les 5 FTI qu’il a commandé, il était prévu d’en faire une à fond plat 😉

  9. Sinon on pourrait faire comme les britanniques et laisser à tour de rôle durant la période cyclonique l’un de nos deux TCD.
    Ah mais non suis-je bête! Avec la venue non désirée du 3e BPC nous les avons bradés au Chili et au Brésil pour un total de 120 millions.

    1. Entre les britanniques, les néerlandais et nous, il doit en effet bien être possible de laisser un bâtiment européen de ce type dans la région pour la saison.

  10. S’agit il bien d’un PLG de 750 t comme le dit le communiqué gouvernemental ?
    En effet même sur le site du Bureau Mauric, le déplacement en charge max est de 700t.
    Or il circule des bruits sur Internet comme quoi il y aurait une version un peu plus grosse en gestation qui serait développée pour la Nouvelle Calédonie.
    Est ce le cas ? ou bien est-ce strictement le même modèle que les 2 PLG de Guyane ?

  11. Nous parlerons dès lors de PLA ou Patrouilleur Légers Antillais.
    .
    Cette improvisation de dernière minute qui ne réglera pas les problèmes sur le fond des ruptures capacitaires actuelles et avenir de la Marine Nationale, illustre bien la médiocrité du quinquennat de du Ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian sur le plan naval.
    Car à défaut de lancer le PA2, c’était lors de ce dernier quinquennat qu’il fallait au moins lancer le programme BATSIMAR, accélérer la classe Suffren tout en assurant au moins 11 FREMM, avec dans l’idéal, le lancement du premier FLOTLOG.
    .
    Concernant la Marine Nationale, le quinquennat de Hollande aura même été pire que celui de Sarkosy qui avait pourtant repoussé PA2, SNA Barracuda et PATMAR tout en supprimant au moins 6 FREMM.
    Holland aura supprimé le PA2, le 3e BPC, 3 FREMM et un nouveau programme de PATMAR (qui se traduira en fait par une énième mise à jour des ATL2 réduits à 15 unités) tout en repoussant les SNA Barracuda (une nouvelle fois), les BATSIMAR et les FLOTLOG.
    .
    Que retiendrons-nous comme « programmes phares » de Hollande/JYLD pour la Marine Nationale ?
    – 1 ) ATM de 18 mois du CdG pour 1,3 Md€
    – 2) mise sur cales de 4 FREMM: Auvergne (livrée), Bretagne, Normandie et Alsace
    – 3) lancement du programme de 5 FTI
    – 4) refonte des 5 FLF dotées de capacités ASM
    – 5) 4 B2M de Kership
    – 6) 4 BSAH de Kership
    – 7) 1 B3M de Piriou
    – 8 ) 2 PLG de la Socarenam
    – 9) modernisation de 15 PATMAR ATL2 (la flotte alignait encore 72 PATMAR Atlantic et ATL2 il y a 15 ans).
    – 10) transfert de 8 Falcon 50B de l’Armée de l’Air transformés en Falcon 50 SURMAR [4 Falcon 50MI d’intervention et 4 Falcon 50MS de surveillance].
    – 11) location et évaluation de l’OPV90 Adroit de Kership depuis mars 2012.
    .
    La livraison du 3e BPC, des 3 FREMM Aquitaine, Provence, Languedoc, des 20 ECUME, ainsi que le standard F3 des Rafale M intéressent des financements du précédent gouvernement.
    .
    L’asservissement des besoins de la Marine Nationale aux besoins économiques des constructeurs est un autre phénomène constant qui concerne les différents gouvernements que ce sont succédés depuis « au moins » le Livre Blanc de 1994 et la LPM 1995/2000.

      1. Oui, nous pensons à zayus. Cependant, il peut être intéressant de signaler que M. Le Drian a presque toujours gagné ses luttes contre Bercy et qu’il a fait avec les moyens dont il disposait. Si son programme naval avait été plus étoffé, c’est ailleurs qu’un manque autait été avéré ou qu’un manque aurait été plus grand.

        1. en terme de manque si ce n’était pas avéré sous le règne du VRP je ne sais pas ce qu’il vous faut ! à moins que vous ne méconnaissiez totalement la situation .

        2. C’est bien le paradoxe de la politique de JYLD,
          et les critiques qui lui ici sont adressées pour la Marine Nationale n’enlèvent rien au fait qu’il reste de loin un des meilleurs Ministre de la Défense qu’ait connu la 5e République.

      2. bonjour jyb et françoise,
        je n’ai pas à me justifier de ce que je ne suis pas, mais j’aimerai bien que monsieur zayus se manifeste pour lever ce genre d’ambiguité…

        1. J’ai l’impression que Zayus boude et je me suis laissé dire qu’il ne reviendrait sur ce blog qu’après la commande d’un deuxième PAN et encore… seulement si ce PA fait plus de 60 000 tonnes et qu’il a des réacteurs moins anémiques que les K15. A suivre…;-)

    1. les financiers besogneux de bercy qui ne décollepas de leur calculette se foutent pas mal de la marine et des îles ,au pire leur idées seraient de leur donner l’indépendance ou de les vendre ces îles …

    2. J’ai oublié un programme naval franco-britannique relativement discret de Système de Lutte Anti-Mines Futur ou SLAMF « Espadon ».
      Il s’agit d’un drone naval porteur d’un drone (ou robot) sous-marin anti-mines du groupe ECA, dont le bateau-mère avec un démonstrateur technologique baptisé « Sterenn du », est co-développé par Naval Group et Pêch’Alu International.
      .
      Et la livraison de 20 ECUME « NG » de Zodiac (à ne pas confondre avec les 2 premiers ECUME livrés par le britannique JT Halmatic ayant vu les 18 autres annulés), est également issue du précédent gouvernement.

      1. Oui, mais observons que ça aurait déjà dû être le cas pour les PLG, la Guyane étant aussi un Territoire d’Outre-Mer.

  12. Il parait que commander, c’est prévoir. Et non pas se laisser dépasser par les évènements en essayant de se raccrocher comme on peut aux branches… Coup de chapeau à nos chantiers navals pour la promptitude avec laquelle ils essayent de rattraper l’incurie de nos gouvernants. Mais on leur demandera bientôt de livrer leurs bâtiments au plus tard le jour précédant la signature de leur commande.

  13. Ça serait bien de commander un ou deux lct-50 de kership pour des missions de transport dans cette zone

  14. La Fougueuse a certes quitté FdF en 2009 mais elle y a été remplacée par la Gracieuse.

    C’est la Gracieuse qui a quitté les Antilles la dernière, en 2010

  15. Les mêmes qui s’extasient béatement devant le PA la bave aux lèvres, pleurent juste après le manque de canots pneumatiques de la Marine, sans se rendre compte du lien direct de cause à effet. Le PA est en bonne partie responsable de la paupérisation de la marine. On accuse les responsables civils certes, mais la gestion des amiraux eux-mêmes et leurs choix sont largement à blâmer. C’est la vieille histoire du beurre, l’argent du beurre, la crémière et sa camionnette.

    1. Ce commentaire est d’autant plus faux, qu’il suffit justement de constater que la suppression d’un porte-avions voulue par Hollande, n’a en rien servit le lancement de programmes essentiels tels que les BATSIMAR ( = creux capacitaire), les FLOTLOG ( = creux capacitaire) ou le maintient de programmes tels que les FREMM qui virent 3 unités supprimées ( = surcouts), ou le simple maintient d’un calendrier de programme avec l’étirement des SNA Barracuda ( = surcouts) …
      .
      La « paupérisation » de notre Marine Nationale vient donc plutôt de la gestion quinquennale des différents gouvernements qui succèdent en France, que des porte-avions dont la suppression d’un d’entre eux n’a rien changé à ce phénomène, la preuve des 5 dernières années.
      .
      Pour info, ne serait-ce qu’en citant les exemples de 2 marines d’un format proche de la Marine Nationale, les 2 porte-avions de la Royal Navy, et le Cavour de la Marina Militare italienne (qui va aussi recevoir un LHA d’ici 2023) n’ont pas altéré les programmes de destroyers, frégates, OPV et navires de soutient de ces marines, démontrant aussi la légèreté de ce raisonnement.

  16. Bercy ,les comptables sont au pouvoir quel que soit le gouvernement ,aucune vision stratégique ,écologique ,social et politique à long terme ,tout est bloqué dans ce pays par les banquier et les comptables ,des rats de bureau qui ne vont jamais sur le térrain et ont un esprit cartésien vide de sens humain ,et ces politiciens nous parle d’Europe …depuis les années 50 …autrefois les rois disaient aux banquiers démerder vous je veut ,aujourd’hui pour simplifier c’est le contraire ..et les politiciens font des courbettes …et la FRANCE a toujours oublier la mer et ses kilomètres de littoral ,un des plus grand au monde si ce n’est le premier ou le second ,un pur scandale ..donner du sens à sa marine ,l’Angleterre l’a toujours compris ,sauf lorsque ces imbéciles d’anglais ont crû à leur porte aéronef ,ils s’en sont mordu les doigts lors de la guerre des malouines .avec deux vrais porte avions les argentins n’auraient pas pu couler autant de navires anglais ,car ils auraient été tenu à distance ,un non sens maritime !
    la France était entrain de le faire depuis que Sarkosy à décider de sauver des banques privées qui s’était fourvoyées dans la crise des supprimes il leur a donner un blanc sein de 15 milliards et ces banksters pour pas dire ces salopards recommencent à faire des saloperies financières ,on le sait si on suit certains spécialistes des finances qui ne peuvent le cacher !
    …lzes peuples se sont fait piquer leur souveraineté sur l’État …sans contrepartie sociale,ne nous parlez plus de l’État Français il est en déliquescence de partout ,EDF ,Poste ,Sncf ,Alsthom ,Pétrochimie ,toutes ces entreprises sont quasi privées maintenant ,il n’y a pas de stratégie nationale parce qu’il n’y a plus de (que dis je ,y’a jamais eu de stratégie nationale pour le capitalisme puisque ce sont des apatrides,ils ne sont patriotes que pour utiliser les peuples à leurs dépens,tout ce que les politiciens mondiaux font c’est de cirer les pompes des influent personnage milliardaires ,rien de nouveau …les milliardaires ont remplacer les rois dans les républiques ….et ils font ce que faisaient les rois ,la Guerre ,sauf que ce n’est plus une guerre avec les armes (épée ,mousquets ou autres )mais juste de l’argent ,les peuples le payent quand même ,ils sont vivants et chômeurs ,y’a un progrès si on est cynique on constatera ,soyez heureux ,avant vous viviez moins longtemps et vous étiez vite morts à cause des guerres ,aujourd’hui vous êtes vivant mais mort mentalement !pire le supplice de tantale vous est appliqué en regardant les vitrines des magasins que vous ne pouvait pas vous payez les gadgets à la mode ,sauf quelques trucs inutiles comme les smartphones et autres conneries qui permettent aux riches cyniques d’endormir les neuneus en leur finançant les politiciens qui les abrutissent !(macron financer par qui ???)bref Sarko financer par qui ???les riches Français savant depuis longtemps qu’ils ne sont que des petits dans un monde capitaliste plus grand que la France ,leur intérêts n’est donc plus depuis longtemps de défendre l’emploi et la cohésion de la société FRANCE ,mais juste leurs intérêts du moment !rien ne bouge ,la France équivaudra bientôt au Portugal des années /
    qui voyait ses enfants quitter leur pays pour trouver de l’emploi ,les riches retraités se barrent ,les retraités ouvriers se barrent au Portugal …et on récupére les paumés de l »AFRIQUE,il y a juste un hic à ce capitalisme qui vit grâce à la laïcité bienveillante,l’AFRIQUE introduit l’ISLAM ,une religion qui refuse tout compromis de laïcité et donc qui refuse l’USURE (donc qui refuse le capitalisme tel que les riches occidentaux le conçoivent )c’est assez amusant de regarder toutes ces contradictions occidentales se mettre en place ,(entre l’antiracisme ,se mélangeant avec le droit aux religions et ces mêmes religions sectaires qui envahissent la Vieille Europe nous disant exactement toutes à la foi le contraire par leur textes !
    un beau merdier futur à prévoir

  17. Dans le temps il y avait trois dragueurs de mines d’origine Canadienne tout en bois …l’Arcturus ,le Batilus,et le Canopus …mais c’était il y a longtemps …Depuis non navigue à vue ,et pourtant on faisait avec …

Les commentaires sont fermés.