La 7e Brigade Blindée va approfondir ses liens opérationnels avec la Brigade Médiane belge

Lors d’une rencontre, à Satory, avec les députés de la commission de la Défense, le major général de l’armée de Terre (MGAT), e général Bertrand Houïtte de la Chesnais avait succintement évoqué les opportunités de coopération avec la composante terrestre de la Défense belge, notamment en raison du choix fait par Bruxelles d’acquérir 477 véhicules du programme Scorpion (dont 417 « Griffon » et 60 « Jaguar »).

« On ira bien au-delà de l’achat de matériels avec la Belgique […] On a plein de possibilités », avait en effet affirmé le général Houïtte de la Chesnais.

Chercher une « cohésion opérationnelle » accrue avec des régiments belges est l’une de ces possibilités. Cela a d’ailleurs été l’objet d’une lettre d’intention signée en avril par le général Jean-Pierre Bosser, le chef d’état-major de l’armée de Terre (CEMAT), et son homologue belge, le général-major Marc Thys, en vue d’établir un partenariat dans les domaines de la formation et de l’entraînement.

C’est ainsi que la 7e Brigade Blindée (BB) qui, subordonnée à la 1ere Division, a son état-major installé à Besançon, et la Brigade Mediane belge, ont opéré un rapprochement inédit en jumelant leurs unités respectives.

Cette idée de partenariat a probablement été inspirée par le jumelage, en 2001, du 1er Régiment de Tirailleurs (RTir) d’Épinal avec le 12/13 Bataillon de Ligne. Ces deux unités ont depuis établi des liens opérationnels importants, notamment via des entraînements conjoints.

Depuis les autres régiments de la 7e BB ont établi des liens de même nature avec les bataillons belges de la Brigade Médiane, forte d’environ 2.500 soldats. C’est ainsi que le 35e Régiment d’Infanterie de Belfort s’est associé avec le bataillon des chasseurs ardennais de Marche-en-Famenne ou encore que le 5e Dragons de Mailly-le-Camp, par ailleurs « préfigurateur » SCORPION, s’est jumelé a le 1/3 bataillon de lanciers de Marche-en-Famenne. D’autres doivent suivre.

Selon L’Est Républicain, ces unités ainsi associées se retrouveront au Centre d’entraînement au combat (CENTAC) de Mailly-le-Camp et au Centre d’entraînement aux actions en zone urbaine (CENZUB) de Sissonne, pour des exercices conjoints. Les premiers concernés seront le 1er RTir et le 12/13 Bataillon de Ligne ainsi que le 152e RI de Colmar avec le Bataillon Carabiniers Prince Baudouin – Grenadiers de Bourg-Léopold.

« Ces exercices permettent de travailler et de contrôler les savoir-faire essentiels au combat dans un environnement très réaliste et exigeant », a expliqué l’état-major de la 7e BB au quotidien régional.

30 commentaires sur “La 7e Brigade Blindée va approfondir ses liens opérationnels avec la Brigade Médiane belge”

  1. C’est de ces coopérations qui se multiplient que naitra l’Europe de la défense, de la même manière que la ceca fut la précurseur de la cee.

    1. @ jyb

      Une coopération, c’est quand deux nations mettent des billes ensemble dans un idéal commun.
      .
      Le seul idéal commun est la pauvreté des armées – c’est encore pire chez les Belges que chez nous – qui s’associent pour ne pas avoir l’air d’être les miséreux qu’ils sont. Le paraître n’a jamais rien donné (cf. la brigade (fantôme) franco-allemande).
      .
      Il est vrai que les Belges et nous partageons quelques restes : un souvenir africain et une langue. C’est peu mais ça suffit pour éventuellement coopérer ponctuellement. Ça ne fera jamais une armée européenne (surtout avec les autre peuples avec qui, finalement, on ne partage que de la castagne au mieux).

      1. @pk
        Combattre daesh et protéger nos « concitoyens  » C’est un idéal commun qui me va bien. Pas la peine de disserter sur grandeur et décadence.

        1. Daech c’est fini les russes ont fait le boulot, à part si nos partenaires veulent maintenir encore cette problématique islamiste dans nos sociétés mais là c’est un autre sujet ………….La Défense européenne naîtra une fois qu’on ne serait pas aliéné par notre partenaire US ………………… car si on serai dans une défense européenne la Belgique aurait depuis longtemps adopté le rafale et non un F-35 qui ne sert qu’a la mise en scène anti-russe par la folie anglo-saxone

          1. À denver
            « Daech c’est fini, les russes ont fait le boulot »
            À titre indicatif, vos chers russes s’y collent seulement maintenant à daech….

      2. le terrain africain n’est pas un petit point commun

        même si on intervient pas toujours sur le même terrain ni avec les mêmes intérêts (la France qui soutient le régime des FAR quand les belges évacuent le Rwanda sauf de mandat onusien suffisant)

        un entrainement commun et une base commune en Afrique me semblerait une excellente chose

        ne pas oublier que la situation reste explosive dans l’immense RDC et au Burundi, des opérations d’évacuation communes seront peut-être nécessaires

    1. Oui, ils ont gardé les appellations traditionnelles. Il y a plusieurs années ils avaient encore des chasseurs cyclistes qui, bien sûr n’avaient aucun vélo. Je ne sais s’ils existent toujours ?

      1. et non , les bataillons carabiniers cyclistes on tous été dissous. les traditions ont été reprises par d’ autres unités ou par des ecoles d’ armes. exemple : les traditions du 2 cy ont été reprisent par l’ ecole d infanterie d’ arlon.

    2. Tradition,comme tout le monde:Dragons,Hussards,Cuirassiers,Chasseurs….sans compter les Spahis,Régiment de marche du Tchad….etc

    3. brigade médiane, c’est une appellation récente, ils ont renommé les unités il n’y a pas si longtemps

  2. Un début d’Europe ?
    Si ces formations et entraînements debouches sur des unités franco/belge qui partent en opex ensemble c’est bien.
    Si ça tourne comme l’unité franco/allemande, c’est beaucoup moins bien….
    Mais j’ai espoir que ce sera bien.

  3. le 5° rgt de dragons époque 1970 en Allemagne était déjà « jumelé  » avec le 1° lancier alors à Düren puis Spa.

  4. Dans l’idée c’est une très bonne chose, on verra sur le terrain ce qu’il en résultera.
    Et puis nos destins pourrait bien être liés un jour.

  5. Ah les beaux utopistes européistes !
    Il n’y a pas de problème de croire au mêmes sornettes depuis 50 ans, chacun fait ce qu’il veut.
    Mais avec un peu plus de profondeur, coopérer pourquoi ?
    Parce l’AT Belge est dans un état pire que la notre à force coupes drastiques dans les budgets depuis 1990, malgré les promesses de demain je rase gratis… et tout ça du fait des dogmes imposés par l’Europe justement et donc pour respecter les ratios de Bruxelle.
    L’exemple de la brigade franco allemande est l’illustration de cette coopération fantoche.
    Croyez au père Noël, vous avez raison. Mais Noël n’est que le 25 décembre désolé de vous le rappeler.
    Attendez avec impatience le retour des Belges sur le Rafale démonstration de la grande solidarité européenne…

    1. On est d’accord la coopération européenne en matière de défense n’est pas une chose facile. La principale raison étant qu’il n’existe pas encore de Nation Européenne (fédération ou tout ce que vous voudrez), donc les lois pour l’engagement de troupes et les intérêts ne sont pas toujours les mêmes d’un pays à l’autre. Pour ce qui est du pourquoi c’est assez simple, si on arrive à se coordonner au niveaux des achats et de la maintenance de l’équipement, de l’entrainement des troupes et de leur engagement, l’Europe deviendrait immédiatement la 2ème puissance mondiale au niveau militaire avec le potentiel de passer premier (étant donné que l’EU est déjà la première puissance économique selon ce qu’on regarde). Ce serait tout simplement illogique de passer à côté de ce genre d’opportunité. Le pourquoi est donc assez simple, le comment est plus compliqué et oui ça passera par des transferts de souveraineté (même si ça en débecte certains), ce qui n’est pas un problème en soit si l’EU devient une entité unie (plus qu’actuellement) et capable de se poser des objectifs stratégiques. Il faut que ça se fasse dans et ça se fera dans le long terme (ne pas le faire serait simplement illogique) et c’est un bon moment pour le faire étant donné que l’on a enfin élu un président de la République ouvertement pro-européen et les populismes/nationalismes/extrêmes-droites se sont cassées les dents partout en Europe (même si ce n’est pas passé loin par endroits) sauf au RU et dans certains pays de l’Est. Pour ce qui est de la Belgique en particulier, c’est l’un des pays les plus pro-actif pour ce qui est de la défense européenne, on partage certains intérêts avec eux et ils nous accompagnent assez souvent en opérations (ils n’ont pas la frilosité des allemands vis-à-vis de la chose militaire). Enfin nos deux armées de terres vont partager de nombreux équipements sous peu, étant donné la proximité géographique, il serait dommage de gaspiller de l’argent pour dédoubler toute la maintenance et l’entraînement alors qu’on en as besoin ailleurs, de là à mettre en place un partenariat opérationnel, il n’y a qu’un pas.

    2. « l’AT Belge est dans un état pire que la notre » donc la notre est moins pire mais très loin d’être parfaite.
      Tenter de mutualiser exercices, missions, matériels et expertises me semble aller dans le bon sens.
      Le résultat…… ?

    3. À lassithy
      Bonjour
      Je me souviens que le 2 Rep. À sauté sur une ville et qu’il a été suivi par ses homologues belges… Et c’était bien avant cette idée de mutualisation militaire en vue d’une formation européenne !!!!
      Alors oui en ce qui concerne les belges j’ai bon espoir…
      Pour ce qui est du rafale, les belges peuvent bien choisir le f35, que cela ne changera rien quand à leurs fréquents engagements à nos côtés.. Le rafale assurerait une redoutable protection aux f35….

    4. les belges vont acheter des centaines de griffons et jaguar. l etat français a t’ il pris le scar de la FN ? alors , pour la solidarité, ca ne marche que dans un sens pour vous ?

      1. Vous oubliez toutes les Minimi et autres mitrailleuses belges que nous avons acheté récemment.

        1. Cela ne représentait certainement pas un contrat d’1,1 milliard…

          Mais ne soyons pas mauvais perdants. Vous avez acheté européen au moins.

      2. les achats ne doivent pas se faire en fonction de la « solidarité » mais de la qualité du matériel, uniquement

        nos soldats méritent le meilleur du moment que ça vient d’un pays OTAN

  6. Désolé Messieurs, même si j’ai beaucoup de respect pour nos amis belges, quand deux forces opérationnelles de deux pays n’arrivent pas à remplir le stade de France pour un concert, la coopération à ses limites.
    Si certains pensent que mes propos sont de la propagande politique, tant pis pour eux. Qu’ils regardent la définition du terme propagande, et ils comprendront.
    Allez expliquer à ceux qui sont partis au Mali ou Centre Afrique au début de ces Opex ce qu’était la coopération européenne et ce qu’elle a été la mise en oeuvre par la France du devoir de solidarité européen.
    En terme industriel, ce n’est pas l’achat de FA qui est structurant, mais celui d’avion de combat, car il s’agit des systèmes d’arme complets.
    Alors faisons toujours plus, vous avez peut être raison, moi je préfère encore le concept France forte dans une Europe forte, car les armées sont celle des peuples, par les peuples et pour les peuples.
    Par ailleurs pour faire un peu d’histoire, si ma mémoire est bonne, les règles d’engagement en 1978 des paras belges portaient sur de la LD uniquement lors des évac…

    1. Kolwezi en 78 ??

      ou voulez-vous en venir ? parce que ça se serait mal passé, selon vous, toute coopération militaire ne serait plus à faire, même 40 (QUARANTE) ans après ??

    2. Les Belges sont aussi au Mali, avec plus de 180 militaires et du matériel… et ils étaient là aussi en 1978 pour les évènements que vous évoquez . Ils sont là aussi en Irak et Syrie avec leurs F16….ils font leur part du travail sans défaut. Vous vous plaignez du manque de « coopération européenne », mais quand il y en a , ça ne vous va pas non plus…… Faudra penser à tout faire tout seul, ou alors demandez l’aide du Portugal, de la Norvège ou de l’Autriche, par exemple…

Les commentaires sont fermés.