La Slovaquie va pratiquement doubler ses dépenses militaires d’ici 2024

Membre de l’Otan depuis 2004, la Slovaquie dépense actuellement 1,16% de son PIB pour ses forces armées. Ce niveau est insuffisant pour moderniser ses capacités militaires, qui reposent encore largement sur des matériels soviétiques et tchécoslovaques.

Par exemple, la Slovaquie avait envisagé, il y a trois ans, de louer des avions de combat Gripen auprès du constructeur suédois Saab, afin de remplacer les MiG-29 « Fulcrum » de ses forces aériennes. L’idée semblait intéressante, dans la mesure où une mutualisation avec la République tchèque aurait été possible. D’ailleurs, il était même question de former un escadron commun aux deux pays.

Seulement, en décembre 2015, ce projet fut remis en cause, Bratislava n’ayant pas les moyens pour louer 8 Gripen à Saab. Pour autantl le ministère slovaque de l’époque avait assuré que les discussions continuaient avec l’industriel suédois. « Nous envisageons trois options : la baisse du nombre d’heures (de location des Gripen), l’élargissement des capacités de nos MiG-29, ou la protection temporaire de notre espace aérien par nos partenaires de l’Otan », avait expliqué, à l’époque, une porte-parole. Depuis, c’est le silence radio.

D’où l’annonce faite par Peter Gajdos, le ministre slovaque de la Défense. « La Slovaquie prévoit d’augmenter ses dépenses militaires pour atteindre la règle de l’Otan de 2% du PIB d’ici 2024 », a-t-il en effet déclaré. Cela permettra de « respecter nos engagements des sommets de l’Otan », a-t-il continué. Mais cela servira surtout, comme on l’a vu, à moderniser des forces armées qui en ont bien besoin.

Dans un premier temps, Bratislava veut porter ses dépenses militaires à 1,6% du PIB en 2020, avant de faire un nouvel effort pour atteindre les 2% quatre ans plus tard. Au total, les investissements en faveur de la défense slovaque devraient s’élever à 29,9 milliards d’euros entre 2018 et 2030.

33 commentaires sur “La Slovaquie va pratiquement doubler ses dépenses militaires d’ici 2024”

  1. L’ avion de la splendide photo , le Mig 29 n’ a t-il qu’ un réacteur allumé ou l’ un est à fond et l’ autre au ralenti ?

      1. certaines versions sont équipées de poussée vectorielle, apparemment ces tuyères n’ont pas l’air alignées.

    1. C’est le camouflage adopté par l’armée de l’air slovaque avec les blasons peints sur les ailes en basse visibilité.

    2. @R2D2
      .

      Oui , c’ est un genre de digital ; c’ est très à la mode en ce moment …
      Par contre , j’ aimerais bien en connaître l’ efficacité réelle par rapport à d’ autres types de camo …
      Chaque fois que je vois du camo-digital ça me rappelle celui-ci ; Messerschmitt Bf 110 G4/R3 NachtJäger :
      http://img7.hostingpics.net/pics/517159Johnen4.jpg
      .
      https://i.pinimg.com/736x/37/50/ab/3750ab026775763a5f52664a2da4061e–luftwaffe-aviation-technology.jpg
      .
      Le « digital » s’ en serait-il inspiré ?

      1. Si ce n’est les tons de gris, difficile de faire le lien entre le camouflage « digital » et « basse visibilité » slovaque sur MiG-29 (qui ne sont pas spécifiquement des « chasseurs de nuit ») et le camouflage « léopard » des Bf-110.

        1. Le côté moucheté et le faible contraste entre les gris sans-doute , m’ y font penser … 😉

          1. Très bonne répartie ScopeWizard,
            je prends la qualification »moucheté » liant ces deux modèles de camouflages gris avec leurs contrastes et dégradés.

      2. « À première vue, le camouflage numérique semble contre-intuitif, comparé au camouflage organique qui a cours depuis le XIXe siècle. Mais il s’est en réalité avéré efficace et de plus en plus d’armées à travers le monde l’utilisent. Inventé à la fin des années 1970 par un officier de l’armée américaine, le lieutenant-colonel Timothy R. O’Neill, ce type de camouflage a pour but de dissimuler un véhicule observé de très loin.
        Suite à différents tests dans plusieurs pays ce type de camouflage est apparu largement supérieur aux autres, aussi bien pour les uniformes que les avions ou autres véhicules, on pense que la raison provient du fait que ce type de structures n’existant pas dans la nature et que notre vieux cerveau, par ce fait, n’en étant pas « habitué » refuse de le voir au premier abord .

        1. Il y a 2 « styles » de camouflage, celui on l’on essaie de se dissimuler dans le décor et celui qui sert a casser la représentation qu’on peut avoir d’un individu ou d’un objet.On use alors de petits points, carrés, de grandes formes géométriques qui cassent les lignes, les formes

          1. @Tango
            .

            Oui , et ce qu’ il faut savoir également est qu’ un camouflage ne sert pas uniquement en position statique où , quel qu’ il soit , un bon camo peut se révéler extrêmement efficace … La donne change du tout au tout à partir du moment où il y a mouvement , surtout mouvement rapide avec changements de directions donc changements d’ angles de vision …

  2. Et pourquoi ne pas acheter du f16 d’occas ?? C’est le moment entre la belgique et le Portugal !!! De plus certains pays de l’ex pacte de Varsovie y viennent, ils pourraient également envisager une mco commune! Et le f16 n’est pas encore fini.

    1. @ Carin : eh bien oui ! c’est pas la peine que les USA se soient donnés tant de mal pour faire entrer tous ces anciens pays de l’Est dans leur magasin- pardon, je voulais dire : leur organisation- l’OTAN, si c’est pas pour leur vendre toute leur quincaillerie ensuite ! y’a qu’à voir ce qui se passe chez les autres !

      1. À Jacques 29
        Pourquoi, vous aviez un autre avion à leurs proposer???
        Et ne me sortez pas un zinc russe, chinois, iranien, ou coréen du Nord..(encore que ces derniers ne sont pas fabriquant). Parce que comme vous le dite…ils font parti de l’OTAN!!!!

    2. les F16 belges sont vraiment en fin de vie

      leur remplacement a été repoussé jusqu’au maximum acceptable

      ils n’ont aucun avenir possible en occasion

    3. @Carin
      .

      Exact !
      Le F-16 n’ est pas encore fini tout comme le Mirage 2000 d’ ailleurs mais lui , certains ont pris un malin plaisir à ce qu’ il soit fini alors qu’ il disposait encore d’ une belle plage d’ évolution …
      Dassault a t-il tout misé sur le Rafale bi-réacteur qui ne se vendait pas ? Alors qu’ il y avait toujours son autre delta mono-réacteur pour cela en attendant ? Mystère …

      1. Bonjour ScopeWizard,
        l’histoire de Dassault ayant tout misé sur le Rafale tient de la « légende urbaine » tellement Dassault était à l’origine opposé à ce projet.
        Mieux voudrait dire que les gouvernements de Mitterrand et Chirac ont tout misé sur Rafale, pas Dassault.
        Les marges des marchés export qui restaient alors à Dassault pour promouvoir le Rafale ont fini par être récupérées surtout par les évolutions constantes du F-16.
        .
        La fin du Mirage 2000 tient donc de la conjugaison des facteurs: évolutions du F-16 conjuguées à la réduction du format des forces aériennes françaises.
        Ce constat fait dans les années 90, Dassault avait ensuite raison de soutenir sa principale solution d’avenir avec le Rafale.
        .
        L’expérience ayant démontré que l’état français ne tient pas ses engagements en terme d’investissements de Défense, nous pouvons raisonnablement penser que la France aurait abandonné le Rafale si des mises à jour évoluées du Mirage 2000 avait été proposées, même comme solution intérimaire.
        Seule l’Aéronavale aurait été équipée de Rafale F2.
        .
        Notons aussi qu’un « Mirage 2000 NG » aurait aussi été un concurrent potentiel au Rafale en plus des Gripen et F-16.

        1. Lapsus, lire :
          Les marges des marchés export qui restaient alors à Dassault pour promouvoir le – Mirage 2000 – ont fini par être récupérées surtout par les évolutions constantes du F-16.

        2. @S.B-Seguin
          .

          Merci de vos explications !
          Seulement , quelque chose cloche …
          .
          Le Mirage 2000 a été arrêté en 2007 ; à ce que je sais , les premiers Rafale M ont été livrés au standard F1 en 2004 mais commencent à remplacer les Crusader dès 2001 …
          Le standard F2 entre en service en 2006 …
          .
          À la lumière de ceci , pensez-vous réellement que l’ Armée de l’ air aurait pu se permettre d’ abandonner le Rafale si le Mirage 2000 avait poursuivi son évolution ?

          1. À la lumière de ceci je ne pense absolument pas que l’Armée de l’Air aurait pu se permettre d’abandonner le Rafale si le Mirage 2000 avait poursuivi son évolution.
            .
            L’Armée de l’Air certainement pas,
            mais un des gouvernements qui se sont succédés entre 2006 et aujourd’hui, très probablement, oui.
            .
            On ne peut pas reprocher à Dassault d’être conscient de la réalité de notre pouvoir politique qui justement de 1994 à nos jours n’a fait que réduire les crédits d’équipement sur les 5 dernières LPM.

          2. @S.B-Seguin
            .
            Merci infiniment d’ avoir confirmé le sentiment qui reste également le mien concernant l’ abandon de la chaîne de production du Mirage 2000 , ainsi que d’ avoir évoqué les raisons plus ou moins occultes et regrettables du triste sort réservé au programme avorté Super-Mirage 4000/Mirage 4000 …

        3. bonjour !
          Marcel Dassault n’a jamais été opposé au rafale mais aux avions trop lourd.
          C’est plus le manque de commande pour le mirage 2000 lié au manque d’évolution de se dernier (que Dassault aurait put faire seul ayant la tech du rafale, il était facile de l’adapter au mirage 2000). Sans compter que Dassault ne voulait pas avoir deux produits concurrents qui finalement se ressemble quand meme beaucoup.
          j’en profite pour en revenir sur le A380MRTT avec soute, vous avez fait la blague pour le missile hypersonique a l’intérieur mais c’est exactement là ou je voulais en venir. D’ailleurs avez vous vu ? je vous ai donné la source que vous me demandiez.

          1. Bonjour wagdoox,
            Dassault était opposé au projet d’Avion de Combat Européen qui lui aura été imposé par Mitterrand, dans la mesure où
            l’ambition de Dassault était de créer la version française du couple F-16 / F-15, avec des Mirage 2000 / Super Mirage 4000.
            .
            Mais la volonté de voir un avion européen (dont nous connaissons depuis le sort côté français) et la perspective du besoin de remplacer à court et moyen-terme les Mirage 5, Mirage F1, Jaguar, Étendard IV, SEM et F-8F eurent raison du développement du Super Mirage 4000.

          2. Sinon,
            je n’ai effectivement toujours pas vu votre source au sujet de l’Armée de l’Air demandant un A330 MRTT porteur de missile hypersonique.

          3. J’ai retrouvé votre lien Air & Cosmos wagdoox,
            sur le dernier article traitant des essais du premier A330 MRTT français:
            http://www.air-cosmos.com/rapport-du-senat-un-programme-pour-le-successeur-de-l-asmpa-est-imperatif-96991
            .
            Mais il est nulle part fait mention que ce missile ASN4G [dont on ne sait si c’est la version furtive à Mach 4 ou hypersonique à Mach 8 qui est ici évoquée], sera destiné à être porté dans les soutes des A330 MRTT.
            .
            Les A330 MRTT sont ici cités au service des FAS pour le ravitaillement en vol les Rafale B des FAS porteurs des ASMP-A, des prochains ASMP-R et des futurs ASN4G à l’horizon 2035.
            .
            Il n’y a donc rien qui contredise mon propos initial au sujet de SCAF porteur d’ASMP-A, voire ASMP-R ou de leur remplaçant ASN4G dont on ne connait toujours pas les dimensions.
            .
            Des dimensions qui ne seront certainement pas rendues publiques avant au moins 2030 pour ne pas dire 2035 quand ce programme sera opérationnel.

  3. Encore une nation qui après la seconde guerre mondiale a bénéficié de la ‘sollicitude’ de la Russie. L’OTAN est leur unique chance de ne plus avoir à bénéficier de cette bonté et ils s’alignent sur les 2%, très bonne initiative.

Les commentaires sont fermés.