Irak : En un an, l’artillerie française a tiré plus de 10.000 obus contre les positions de l’État islamique

Désormais déployés près d’Erbil et à Qayyarah (base Q-West), les 4 canons de 155 mm/ 52 cal. des CAESAR (Camions équipés d’un système d’artillerie) mis en oeuvre par les artilleurs français de la Task Force Wagram, sont désormais tournés vers le secteur Hawijah, où les forces irakiennes viennent de lancer une offensive pour en chasser les jihadistes de l’État islamique (EI ou Daesh).

Nul doute que la TF Wagram sera une nouvelle fois beaucoup sollicitée pour répondre à des demandes d’appui des forces irakiennes, comme cela fut le cas lors des batailles de Mossoul et de Tal Afar.

En un an, les artilleurs français ont ainsi assuré 1.485 missions de tir, dont 8 au cours de la semaine dernière. Jusqu’à présent, l’État-major des armées (EMA) n’avait pas précisé le nombre d’obus tirés et l’on pouvait se risquer à faire une estimation, en sachant qu’une mission peut donner lieu au tir d’une dizaine d’obus (voire parfois plus).

Ainsi, depuis la première mission de tir, effectuée le 20 septembre 2016, les 4 CAESAR ont tiré à 10.057 reprises (soit, en moyenne 6,7 obus par mission ou encore 2.514 par canon).

D’après Nexter, les 270 CAESAR en service au sein de différentes forces armées avaient tiré 80.000 obus jusqu’en février 2017. Ceux tirés par les quatre exemplaires engagés dans l’opération Chammal représentent plus de 10% de ce total (il faut en effet prendre en compte les tirs effectués au cours des 6 derniers mois).

Les CAESAR de la TF Wagram effectuent deux types de missions : celles dites « d’éclairement » et celles dites de « destruction ». La portée de leur canon peut atteindre 38 km avec des obus classiques voire 42 km, avec des munitions de type ERFB (Extended Range, Full Bore), et 55km avec des obus à propulsion additionnelle.

Par ailleurs, depuis le lancement de l’opération Chammal, en septembre 2014, les avions français qui se sont succédé au Levant (Mirage 2000D/N, Rafale B/C/M, Atlantique 2, E3F Awacs, E2C Hawkeye, Super Étendard Modernisés, C-135FR, C-160 Gabriel) ont assuré 7.136 sortie et détruit 2.152 positions jihadistes.

70 commentaires sur “Irak : En un an, l’artillerie française a tiré plus de 10.000 obus contre les positions de l’État islamique”

      1. Au contraire ça incite les djihadistes locaux à en commettre par vengeance ou pour faire pression…

        1. Une fois vaporisés ils font comment pour commettre des attentats ?
          La lacheté face à Daech n’est pas une politique viable !

          1. IL ne s’agit pas de lacheté.
            D’abord l’idée d’un Etat Islamique n’a rien d’absurde ni d’illégitime dans un monde musulman. C’est un retour aux fondamentaux comme diraient certains.
            Par contre est il légitime de vouloir faire vivre des gens qui nous sont étrangers d’une manière, la notre, dont ils ne veulent pas?

          2. Claude,
            Je ne sais pas, mais ce dont je suis certain, et nous en payons les conséquences, c’est qu’il est criminel de nier les différences de mode de vie et le fait culturel et religieux de populations que nous accueillons chez nous. Tant qu’ils sont peu nombreux et que nous voulons, donc pouvons, leur imposer de respecter notre mode de vie et de garder intime le leur, cela peut encore être tolérable. Mais une fois que cela n’est plus possible, c’est trop tard et nous allons tout droit vers la guerre civile avec dans le camp adverse tous les mondialistes et les masochistes de chez nous.

        1. Le ministre de l’Intérieur, Gérard Collomb a annoncé que douze attentats avaient été déjoués par la DGSI depuis le début de l’année en France. Le ministre de l’Intérieur en a fait le décompte devant la commission des Lois de l’Assemblée nationale. Des boîtes de nuit parisiennes étaient visées, ainsi que le métro de Lille.
          https://www.ouest-france.fr/faits-divers/attentat/attentats-dejoues-en-france-des-boites-de-nuit-parisiennes-etaient-visees-5240886

          1. Donc, avec une telle communication, nous nous en tirons bien et nous devrions remercier le gouvernement pour ceux qu’il dit avoir empêché ?
            Pour les autres, c’est quoi ?

  1. Question bête, en Irak, utilise t’on toujours des obus Made in France ou pioche t’on dans les stocks américains ?

    1. Et pourquoi les artilleurs français utiliseraient-ils des obus américains pour alimenter seulement 4 CAESAR en Irak?
      N’oublions pas qu’il s’agit de 10 000 obus tirés sur l’année écoulée.
      Ce qui fait presque 28 obus par jour à hauteur d’une moyenne de presque 7 obus tirés quotidiennement pour chacun des 4 CAESAR sur ladite année…

      1. @ S.B-Seguin

        Tout dépend de l’état de vos stocks de 155 mm. Avez-vous de l’information à ce propos ?

    2. @ Frédéric
      .
      Question très intéressante qui se pose en effet puisque les Caesar peuvent utilisés les mêmes obus que les M777 américains.

  2. Ça muscle le port quotidien des obus de 155 mm…
    Au bout de combien de tirs on doit changer le canon ?

    1. Il s’agirait d’un peu moins de 50 kilos par obus de 155 mm. Il semble que les 4 CAESAR engagés en aout 2016 à Qayyarah aient depuis plusieurs mois été relevés.

  3. a propos de la phase aérienne d’inherent resolve la rand corporation vient de publier des chiffres qui sont intéressants. Les opérations aériennes n’ont altéré les revenus de daesh que de 25%.

    1. Si ces sources de revenus n’étaient qu’à auteur de 25% c’est pour le moins logique, surtout quand il s’agit essentiellement de sites de production pétrolière que personne ne veut détruire mis à part daesh quand il est obligé de les abandonner.

    2. Ils ne vont pas bombarder les puits de pétrole?.Surtout pas Assad, qui n’en a jamais manqué suite à un deal avec tous ses opposants.D’ailleurs,j’ai remarqué qu’ on ne tire jamais sur les puits et les conduites de gaz ou pétrole.Que ça soit en Syrie,Irak,Algérie,Libye…etc.Quant au pognon,c’est en veux tu en voilà.Tonton Golfe et autres y pourvoient.Sinon comment expliquer que l’EI,depuis le début de la guerre n’a jamais manqué d’armes, de munitions et de pickups?.(J’ai vu des armes Colombiennes).C’est plutôt du côté de la bouffe,de la santé, qu’ils ont des misères.

  4. Quelqu’un peut-il me renseigner sur ce qu’est une mission d’éclairement ?

    Par avance merci.

    1. Dans la marine nous ne parlons pas d’éclairement mais d’éclairage, ce sont des obus qui dépotent au dessus d’une zone précise pour éclairer la dite zone comme un gros projecteur éphémère …
      à noter qu’il est possible d’utiliser divers projectiles pour ce faire, obus de mortier, roquettes …

    2. On tire et on écoute s’il y à des cris de douleurs et de lamentations après l’impact

      Si oui, c’est qu’on tape au bon endroit

    3. Il s’agissait de tirer des obus éclairants au profit des forces irakiennes pour illuminer un site à défendre ou attaquer de nuit.

  5. C’est quoi la chaîne de commandement ? Il y a un contrôle à priori qui se fait les objectifs à traiter ? Histoire d’être certain que ça ne tombe pas fortuitement sur des Pershmergas…

  6. Beaucoup de questions très sensées ont été posées par les lecteurs, j’attend avec hâte les réponses des spécialistes. Merci !

  7. Un grand merci aux forces françaises qui agissent à la hauteur de la réputation française. 10,000 présents de la part de Nice, Charlie, Bataclan et Paris.

    1. Charlie c est AQPA et pas Daesh
      Mais c est offert en paquet cadeau pour reprendre vos mots.

  8. Est-ce qu’ils vont tirer sur les forces irakiennes,si celles-ci se mettaient à pousser sur Kirkouk et le Kurdistan?.

  9. D’après « Google », le prix avoisine les 25000 Euros par obus soit 250M d’Euros pour les 10000 tirs.
    Ca semble beaucoup non ?

    1. Il y a plusieurs types de munitions, plus ou moins sophistiquées. Pas certain qu’elles aient toutes le même prix. A 25k€/pièce j’imagine que c’est le modèle « très sophistiqué ».

    2. En fait, il nous faudrait que les soldats français fasse la guerre au lance-pierre et en slip (en surveillant quand même les barèmes du prix de l’élastique) pour que certains nous épargnent de leurs sempiternelles subjectives du type: « c’est beaucoup trop cher ».

      1. Ce n’est pas ce que j’ai dit, je voulais simplement me faire une idée objective du prix, c’est tout. Je soutiens nos soldats et je sais que la guerre coute chère.

  10. Les tubes ( le canon est l »ensemble de l’arme) de caesar ont une durée de vie de l’ordre de plusieurs dizaines de tir en temps de paix. Les Soudiens au Yemen et avec leurs conditions climatiques (notamment le sable) en ont surement tirée plusieurs centaines par tube.
    La munition de 155 est standard OTAN donc celles de M177 doivent pouvoir étre utilisé (je ne suis pas spécialiste) par contre le prix de 25000 est largement surestimé selon moi puisque c’est une production en grosse série, je pense que le prix se situe en centaines d’euros pour rester compétitif dans la mesure ou Nexter Munition en produit.

    1. Plusieurs dizaines ? Vous pouvez légèrement augmenter et encore heureux… Un canon à changer tous les 60* tirs, bonjour l’inefficacité…

    2. On m a répondu que c était 1000 coups avant de changer le tube.
      Ça doit être un peu lourd de le changer toutes les dizaines et on ne l aurait pas vendu à nos clients…

  11. Un grand bravo à nos artilleurs, qui ont fait et font un boulot remarquable.
    Il est grand temps de remettre notre artillerie à niveau. Nous n’avons que 77 CAESAR et 13 LRU, ce qui est plutôt ridicule et dit d’ailleurs rendre très compliqué tout effort dans la durée, même en ayant seulement recours à de petits modules ne comptant pas plus de 2 ou 4 lanceurs chacun.

    1. L’artillerie est l’arme la plus sinistrée de l’armée française. On manque de tout pour couvrir courte, moyenne et longue portée.
      A titre de comparaison, je lisais ce matin un article indiquant que l’Egypte possédait plus de 1000 pièces d’artillerie (canons et lance-roquettes) d’un calibre supérieur à 100 mm.
      La Russie aurait plus de 6000 pièces d’artillerie de plus de 100 mm (hors missiles sol-sol).
      Même si seulement la moitié est réellement apte au service, ça laisse rêveur.

Les commentaires sont fermés.