La force aérienne afghane a reçu ses 4 premiers hélicoptères UH-60 Black Hawk

Ce 19 septembre, le chef du Pentagone, l’ex-général James Mattis, a indiqué que « plus de 3.000 » militaires devant renforcer renforcer le contingent américain en Afghanistan (11.000 hommes environ) étaient déjà arrivés.

« Franchement, je n’ai pas encore signé le dernier des ordres d’appels pendant que nous étudions encore les détails », a- toutefois précisé M. Mattis. « La plupart sont en route ou déjà appelés et je préfèrerais ne donner aucune information supplémentaire qui pourrait aider l’ennemi », a-t-il ajouté.

Renforcer les effectifs de la mission Resolute Support, conduite sous la bannière de l’Otan, doit permettre à aider l’armée nationale afghane (ANA) à faire face aux défis auxquels elle est actuellement confrontée, avec notamment la progression des taliban, l’émergence d’une branche afghano-pakistanaise de l’État islamique (EI-K) et la présence d’une dizaine d’organisations jihadistes sur le sol afghan.

Mais ces renforts ne constituent qu’une partie de cette aide. Il est aussi question d’améliorer les capacités de l’ANA, en doublant les effectifs de ses forces spéciales (ces dernières étant les seuls à obtenir des résultats tangibles sur le terrain et en la dotant d’équipements adaptés.

C’est ainsi que Washington a décidé de livrer 159 hélicoptères de manoeuvre UH-60A Black Hawks remis à neuf afin de remplacer les Mil Mi-17 d’origine russe qui servent actuellement à la force aérienne afghane pour le transport de troupes, l’évacuation sanitaire et les missions de ravitaillement dans les endroits difficiles d’accès.

Visiblement, il est question d’aller vite sur ce dossier puisque la mission Resolute Support a indiqué que les « premiers UH-60 de l’Afghan Air Force venaient d’arriver [ce 19 septembre] à Kandahar ». Et d’ajouter que ces 4 appareils « vont contribuer au développement d’une AAF efficace et durable. »

Cela étant, tout le monde n’est pas de cet avis. Avec les livraisons de ces UH-60A, le nombre d’hélicoptères de manoeuvre de la Force aérienne afghane va quasiment tripler. Ce qui pose plusieurs problèmes, à commencer par celui du recrutement et de la formation des équipages.

En outre, l’Afghan Air Force peine à assurer la maintenance de ses Mi-17, alors que cet appareil passe pour être robuste et rustique (donc adapté à l’Afghanistan). Enfin, par rapport à l’hélicoptère russe, qui peut emporter 1.500 kg de bombes et des roquettes (toujours utile pour faire de l’appui aérien), l’UH-60A n’est armé que par seulement deux mitrailleuses.

Sur ce dernier point, le Pentagone se veut rassurant, en expliquant que les Mi-17 afghans emportaient rarement des munitions et que les Black Hawk devant être livrés pourront emporter des pods de roquettes.

Par ailleurs, il est aussi question de doter la force aérienne afghane de 150 hélicoptères légers d’attaque MD-350F Cayuse Warrior d’ici 2022. Un contrat de 1,38 milliards de dollars a été attribué à cette fin par le Pentagone à MD Helicopters, le 5 septembre.

22 commentaires sur “La force aérienne afghane a reçu ses 4 premiers hélicoptères UH-60 Black Hawk”

  1. ah ces ricains, quels rigolos ! oser dénigrer le Mil Mi-17 alors que cet appareil ferait merveille même dans nos forces au sahel, c’est vraiment des arracheurs de dents à l’ancienne. j’ai une connaissance dans les forces armées tunisiennes, qui m’a parlé de la déception de ses collègues qui pensaient pouvoir faire l’acquisition de ces Mil-17, qu’ils avaient évalués et qui font un super boulot côté algérien (Mil Mi-17/171) et ont finalement reçu des UH-60 dont le coût unitaire est sensiblement supérieur à celui du matériel russe….et c’est un doux euphémisme ! rustique, fiable et costaud, facile à entretenir, rien de mieux pour une FA peu développée et austère.

    1. C’est bien connu en effet : en matière d’hélicos, les américains sont des rigolos et des ignares. Ben voyons…

    2. Pour la maintenance des helicos russes tu repasseras !
      Le rigolo c’est toi ! Toujours à cracher sur les ricains !
      Pauvre Outrepassé !

      1. oh là qu’est ce qu’il a dû réfléchir le garçon…très spirituel….oui je repasse quand vous voulez les guignols….alignez moi un coût maintenance des 2 engins paire d’abrutis et après on en reparle.

        1. Quand je répond à un abruti je ne réfléchis pas c’est une perte de temps ! Tiens parlons de la maintenance du PA Kouznetsov ou des avions russes de l’armée Indienne! La grosse rigolade !!

  2. « En outre, l’Afghan Air Force peine à assurer la maintenance de ses Mi-17 »
    .
    En une phrase la délicatesse/absurdité de la situation est résumé 🙂

    1. @ M. LAGNEAU
      Au vu de ce commentaire, il semble que la phrase soit sujette à interprétation pour certains.
      Vu que vous mentionnez qu’il est robuste et rustique, je pensais qu’il y avait donc plutôt un manque de personnel d’entretien qualifié et/ou de pièces de rechange pour le MCO.
      Mais apparemment vu les commentaires ci-dessus, certains interprêtent votre phrase comme quoi ce serait l’hélicoptère en lui-même qui serait difficile à entretenir.
      Alors quelle est la bonne interprêtation ?
      Merci d’avance pour cette clarification.

      1. Au delà de la qualité du matériel russe, ces hélicos accusent peut être tout simplement leur âge: datent-ils de l’Afghanistan pro-soviétique des années 80 (et si oui, étaient-ils neufs à l’époque)? Un matériel vieillissant, bien que de bonne qualité à la base, peut devenir difficile à maintenir en bon état.

  3. Forces spéciales : aveu de faiblesse. Mattis sait très bien que des fs qui ne s’adossent pas à une armée ou à de bons régiments ne servent à rien sauf à être une garde pretorienne, une super milice ou des supplétifs de luxe.
    Et on attend toujours la stratégie qui sous-tend l’augmentation des effectifs us.

  4. Sur l’idée c’est bien pour l’armée afghane qui reçoit des moyens gratos, même si remisés.
    Les américains qui sont sur place vont très certainement assurer eux même la maintenance de ces machines avec leurs militaires.Ils installeront un ou deux centres de maintenance et ils le feront comme si ça serait du matériel de l’armée US en formant petit à petit les afghans.
    Avec des hélicoptères russes, ça devait être compliqué, pour la formation des pilotes comme pour la maintenance, mais aussi pour acquérir des pièces.En devenant le gestionnaire du parc ils peuvent offrir à l’armée afghane une disponibilité de haut niveau qu’ils n’auraient pas réussis avec des hélicoptères qu’ils ne connaissent pas.
    Ensuite par rapport à l’armement de ces hélicoptères, je donne raison aux américains, c’est une capacité très peu utilisé et si à côté de ces hélicoptères il y a les MD500 qui seront armés, ça passe.
    Je ne sais pas si ils vont également leur donner des avions (si quelqu’un a un complément sur les dons US aux afghans je prend), mais ce serait également intéressant.
    Les américains semblent vouloir gérer l’Afghanistan de la même manière qu’ils gèrent l’Irak face à Daesh, celui du soutien indirect, que ce soit par des frappes aériennes, par de la formation, de l’armement, du renseignement et de la logistique.Auparavant ils envisageaient plutôt de transmettre le flambeau en les laissant se démerder, mais visiblement ça a changé.

    Le gouvernement Afghan a également annoncé une mesure assez forte, celle visant a armer près de 20 000 civils (du moins du côté de ceux qui sont favorables aux autorités de Kaboul) afin qu’ils assurent eux même leur protection, dégageant ainsi des moyens militaires. On revient vers un système claniques, tribales alors qu’on tentait jusque là de créer une identité nationale.Cela va devenir le jeu d’alliances et de négociations qui rappel un passé pas si lointain.Le problème c’est que ce genre de système conduit souvent à des affrontements armés entre différents villages, car tel ou tel a volé la chèvre de monsieur Seguin, que tel ou tel a mangé le tacos de chapi chapo etc…

  5. À pascal
    Bonsoir, il me semble que les super tucano que l’on aperçoit sur la photo sont un don américain aux forces afghanes….
    À confirmer.

  6. de mémoire, les Français utilisaient un Mi-8 en Afghanistan… alors, ne dénigrons pas trop vite le Mi-17 🙂

  7. – L’armée de l’air afghane dispose de 46 mi-17 (dont 15 indisponibles) d’après les us.
    – la situation sécuritaire se dégrade : 15 septembre attaque d’un convoi roumain de l’otan à daman. 16 septembre attentat à la voiture piégée à khost. 13 septembre attentat kamikaze sur un stade de criket à kaboul. 5 septembre, le district de kaz uruzgan est passé sous bannière talibane malgré le soutien de l’aviation us….
    Je donne des attentats qui se sont déroulés dans des provinces différentes signe que les talibans peuvent frapper partout sur le territoire mais surtout en dehors de leur sanctuaire des zones tribales.
    (pas de confirmation officielle us, mais des talibans auraient été droné dans les fata)
    – gulbuldin hekmatyar aurait renoué avce ses anciens soutiens de l’isi (services pakistanais) L’isi ne doit pas etre étrangère à son retour en grace auprés du pouvoir kabouli.

    1. là c’est le top…faudrait pas oublier où se situe les origines du mouvement taliban et qui était aux commandes dans les années 70…j’ai déjà fait un post là dessus avec des références sur un magna US qui a allégrement armé ces mouvements, et avec l’appui de la CIA, juste pour faire chier les russes…après la suite on la connait non ? le pitbull a juste mordu la main du maître…après franchement si les russes ou les iraniens, alliés du Pakistan manipulent les talibans (pendant que d’autres font du commerce de matières rares mais évidemment là on ferme les yeux..) et alors ? on s’attendait à quoi, que les russes nous remercient pour toutes ces années où le stinger a fait merveille ?

      1. Le stinger fut le cadeau us après toutes ces années de guérilla communiste.

        Le cadeau eut d’ailleurs beaucoup de succès.

        1. @ jpcourmaceul
          Vous devez faire erreur, la guérilla combattait un régime communiste.
          Guérilla essentiellement composée de fous de dieu amplement subventionnés et armés par Washington, ce n’est plus un secret pour personne depuis longtemps. Donc elle n’avait rien de communiste…
          Le vocable de Taliban est apparu plus tard, mais ce sont les mêmes fanatiques obscurantistes.
          La CIA a souvent une vue simpliste et à brève échéance.

  8. – le « milésime mai 2017 » de pavot est en baisse par rapport à 2016 (année exceptionnelle du point de vue météo) L’opium a généré 3 milliards d’usd de revenus en 2016 et on devrait etre à 2,5 milliards en 2017.
    D’après la dea les talibans maitrise tout le process de la culture à la morphine base, et auraient relocalisé les petites unités de production dans les zones frontalières.

    1. @Allobroge,
      Perso j’aurais rien contre, bien au contraire, mais je donne pas cher de la peau du president afghan (et de sa famille) qui autoriserait la destruction des champs de pavot a grande echelle, d’autant que:
      – d’une facon ou d’une autre il doit emarger aupres des clans auxquels la culture profite,
      – les retombees economiques de cette production permettent probablement de financer les barbouzerie des uns et des autres (afghan, paki, chinois… ya le choix),
      – il y aurait pas meilleur moyen de federer tous les clans contre l’OTAN, y compris ceux qui sont « pro-gouvernement » (quoique cela puisse signifier).
      Pour eradiquer l’opium il n’y a qu’un moyen: eradiquer les consommateurs, ou a defaut avoir des lois claires etablissant des mesures dissuasives, du genre avec traitement physique…

      Quant a la strategie US, a part trouver de nouvelles raisons de prendre des ronds a leurs contribuables pour financer encore plus leur complexe militaro-industriel, on se demande ou ils veulent aller ou s’ils parient sur les bons chevaux, les memes causes produisant les memes effets, et les dirigeant US n’ayant apparemment pas appris beaucoup depuis le Vietnam (voir le discours de Trump devant le conseil de l’ONU, l’apotheose…), a court/moyen terme on a du mal a imaginer un avenir radieux pour l’Afghanistan, revenons-y dans qq siecles…

Les commentaires sont fermés.