En 2016, la rémunération des militaires a baissé de 1,3%

Depuis 2015, avec l’opération intérieure Sentinelle, venue s’ajouter aux « projections » sur les théâtres d’opérations extérieurs et à la nécessaire préparation opérationnelle, les militaires, en particulier ceux de l’armée de Terre, sont amenés à passer près de 200 jours par an loin de chez eux. Mais pour couronner le tout, ils ont vu le niveau de leurs rémunérations baisser l’an passé. Tel est, en tout cas, ce qu’avance une étude [.pdf] que vient de diffuser l’Observatoire économique de la Défense (OID).

Ainsi, la « rémunération mensuelle nette médiane des militaires est de 2.210 euros en 2016, contre 2.242 euros en 2015, soit une baisse de 1,6 % en euros constants en 2016 », lit-on dans cette étude réalisée par Lucie Gauthier, chargée d’études statistiques à l’Observatoire Économique de la Défense.

Comme l’on parle de moyenne, l’on peut penser que cette baisse est dû à l’afflux de nouvelles recrues devant porter les effectifs de la Force opérationnelle terrestre (FOT) à 77.000 soldats. D’ailleurs, Lucie Gauthier évoque ce « changement de structure des armées », avec une hausse de 1,7% du nombre de militaires du rang, lesquels représentent 29,7% des effectifs.

Mais pas seulement. Car cette diminution de la solde mensuelle est aussi due à « la baisse des rémunérations moyenne des officiers (entre -1,1 et -6% en euros constants, selon le grade » et à celle des « militaires du rang (-2,3% en euros constants). »

Histoire de relancer la guerre des boutons, les rémunérations mensuelles nettes n’ont pas évolué de la même manière selon les armées. Si elles ont baissé de 2,3% pour les personnels de l’armée de Terre, de l’armée de l’Air et de la Marine nationale, elles ont augmenté de 2,2% pour les militaires de la gendarmerie, qui dépendent du ministère de l’Intérieur.

Cette baisse des rémunérations s’explique par celle des primes et indemnités entre 2015 et 2016. Elle « a notamment été ressentie par les officiers (-2,3 % en euros courants) et les militaires du rang (-6,1 % en euros courants) », souligne l’étude.

Ce phénomène est dû essentiellement, du moins pour les officiers, à l’abrogation, en 2016, de l’indemnité exceptionnelle de remboursement de la contribution sociale généralisée (CSG) en 2016, remplacée par une indemnité dégressive. Ce qui s’est traduit par une baisse de 1,6% des primes. À cela est venu se greffer la diminution du montant moyen de l’indemnité pour charges
militaires (ICM).

« Pour les militaires du rang, dont les effectifs ont augmenté en 2016, le montant moyen de l’indemnité de sujétion pour service à l’étranger a diminué. Comme pour les officiers, le montant moyen perçu d’ICM a diminué », avance l’étude de l’OED.

Enfin, en 2016, les primes et indemnités ont représenté 38% de la rémunération mensuelle brute des militaires (soit une baisse de 0,7% par rapport à 2016. « Ainsi, pour un salaire mensuel net de 2.523 euros, 1.895 euros proviennent de la solde indiciaire, 1 159 € de primes et indemnités auxquelles sont retranchées 531 € de cotisations », explique l’OED.

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant; [Voir les règles de confidentialité].

Contributions

  1. de claude

    • de Charles

    • de Sam

    • de Robert

      • de bouibouicarré

    • de Céphée

      • de billou

      • de Jm

        • de tchac

          • de Marc59100

      • de ScopeWizard

      • de petaf

    • de alex

    • de petaf

    • de back

      • de kévin

        • de bouibouicarré

          • de biui bioui rond

      • de kévin

      • de claude

    • de Angelin

    • de auxsan

    • de teddy

    • de DanL

    • de anne

      • de claude

    • de Damien

      • de claude

    • de 96marsouin

    • de Pilon

      • de claude

        • de Vroom

        • de petaf

    • de Trolga

      • de Robert

      • de claude

    • de 7ainsi

    • de Clément

    • de Le Breton

    • de Romain

      • de petaf

      • de Robert

    • de batgames

      • de batgames

        • de petaf

    • de LIONEL VIALLET

    • de Eric

    • de Jessy

    • de Coco

  2. de Albatros24

  3. de Myshl

    • de sgt moralés

    • de lanoline

    • de Eric

  4. de Thiet

    • de Vroom

    • de bouibouicarré

      • de Myshl

  5. de Albatros24

    • de Pat

  6. de Lagaffe
  7. de Moi

  8. de david

  9. de francky

  10. de Allobroge

  11. de petitjean

    • de bouibouicarré

  12. de Unmili

  13. de ScopeWizard

  14. de petitjean

  15. de Bob62

    • de Robert

  16. de tchac

  17. de boui boui carré ou rond

    • de claude

  18. de claude

    • de petaf

      • de claude

        • de petaf

  19. de Dede