Irma : Légionnaires et marsouins vont aider les gendarmes à maintenir l’ordre à Saint-Martin

Dans la chaos qui a suivi le passage de l’ouragan Irma, la semaine passée, des individus ont profité du désarroi des habitants de l’île de Saint-Martin pour se livrer à des pillages. Comme l’explique la gendarmerie, il y a deux sortes de pillards : ceux qui volent des denrées et ceux qui font main basse sur du matériel et des objets de valeurs. Et les premiers sont traités avec plus de mansuétude que les seconds.

Cela étant, le phénomène a pris un certaine ampleur. Des pillards, souvent connu défavorablement de la justice, agissent en groupe. « L’une de ces bandes était composée d’une centaine de personnes! », a dénoncé le lieutenant-colonel Karine Lejeune, porte-parole de la gendarmerie, a qui évoqué l’arrestation de 23 personnes depuis le 6 septembre.

D’où le déploiement de 410 gendarmes et de 80 policiers, rejoints par trois escadrons de la gendarmerie mobile et un détachement fort de 30 membres du Groupe d’intervention de la Gendarmerie nationale (GIGN) et un autre du Groupe d’intervention de la Police nationale (GIPN).

Mais ces effectifs ne suffiront visiblement pas. Le 9 septembre, le Premier ministre, Édouard Philippe, a annoncé l’envoi de militaires de l’armée de Terre sur l’île. Ce lundi, le ministère des Armées a donné le détail de ce renfort et des précisions sur ses objectifs.

Ainsi, les 100 militaires du 33e Régiment d’Infanterie de Marine (Martinique) ont été rejoints par 150 légionnaires du 3e Régiment Étranger d’Infanterie (REI), habituellement basé en Guyane, ainsi que par 165 marsouins du 3e Régiment de Parachutistes de l’Infanterie de Marine (RPIMa) de Carcassonne. En tout, un état-major et trois compagnies ont été déployés à Saint-Martin.

En relation avec les forces de sécurité intérieure, ces militaires auront « pour mission de patrouiller et de participer à la sécurisation des sites sensibles, des convois logistiques et bien sûr des populations face aux éventuelles exactions ou tentatives de pillage. »

Les légionnaires du 3e REI sont arrivés à Saint-Marin après 5 rotations d’un avion de transport Casa CN-235 tandis que la compagnie du 33e RIMa a été acheminée par un A400M, lequel a aussi servi à transporter du fret et du matériel.

S’agissant des opérations de secours, un second A400M est arrivé aux Antilles, le 10 septembre, en même temps qu’un A310. Le premier avait décollé d’Orléans, la veille, avec notamment un hélicoptère Puma du 3e RHC en soute. Un deuxième Casa CN-235 est également attendu sur zone.

Des sapeurs du 19e Régiment du Génie (19e RG) de Besançon et du 17e Régiment du Génie Parachutiste (RGP) seront également mobilisés. Au total, avec ces renforts, les effectifs militaires (armée de Terre, sécurité civile et gendarme) approcheront les 2.000 personnels.

Quant au Bâtiment de projection et de commandement (BPC) Tonnerre, dont le départ pour les Antilles a été annoncé, il doit transporter quatre hélicoptères supplémentaires (2 NH-90 Caïman et 2 Puma), des moyens lourds du Génie pour les travaux de déblayage et de reconstruction, du matériel et des véhicules de la sécurité civile ainsi que 1.000 tonnes de fret et de vivres.

« Doté d’engins de débarquement permettant de s’affranchir des facilités portuaires endommagées, le BPC offre les capacités d’un véritable hôpital flottant, avec des équipes médicales expérimentées, deux blocs opératoires et plus de 70 lits médicalisés », souligne le ministère des Armées.

Cela étant, les moyens et les effectifs engagés sont sans commune mesure avec ceux qui furent sollicités en juin 2016 pour l’exercice franco-néerlandais « Hurex« , lequel avait « pour objectif d’améliorer la capacité d’intervention conjointe et l’interopérabilité des forces française et néerlandaise en cas de catastrophe naturelle sur cette île où cohabitent les deux nations. »

96 commentaires sur “Irma : Légionnaires et marsouins vont aider les gendarmes à maintenir l’ordre à Saint-Martin”

  1. Avec notre législation laxiste et frileuse, les pillards ne risquent pas grand chose. Si jamais on en arrête quelques uns, ils ne risqueront qu’un rappel à la loi et les associations habituelles invoqueront que c’est du racisme . Dans ces circonstances, il n’y a qu’une solution : le tir après sommations ( ou sans sommations), la méthode américaine.

    1. @ de Duc d’Orléans. Alors on est bien tranquille à vomir derrière son écran. Vous les connaissez tous les pillards ? Forcément ils sont certainement pas blanc !

    2. Pour votre information, il y a également des Mère et Père de famille parmi les pillards
      .
      Ceci dit, la loi et la loi. Les tuer est effectivement une méthode efficace pour éviter les vols de vêtements, vivres et autres articles de 1ère nécessité.
      .
      Hors sujet : On se retrouve ce soir au Café du Commerce ?

    1. Ben voyons ! Lachez un peu le clavier et allez traiter par exemple les sapeurs légios ou autre de fellouze ça vire à l’obsession mon gars !!

    2. @de Wisigoth. Le port de la barbe n’est pas interdit dans nos armées. Celle-ci est bien sûr réglementée. Et si c’est un légionnaire qui la porte, ça vous gène ? En Algérie certains de nos plus illustres chefs portaient magnifiquement la barbe. Vive le poils.

    3. @de Wisigoth. Et les GCM, GCP, FS ne portent-ils pas la barbe au Mali ? Vous m’expliquerez peut-être que nos commandos veulent se fondre dans la population.

    4. C’est juste un signe extérieur de virilité la barbe, c’est plutôt élégant, distingué (si entretenue) et en plus c’est de nouveau à la mode.

    5. Le port de la barbe n’est pas interdit dans les armées, et c’est à la mode.
      Où est le problème ? Si ce n’est dans votre tête.

      1. Jadis ça posait des problèmes pour le port du masque à gaz, sans compter ceux qui ne l’entretenaient que peu et les fainéants qui ne voulaient pas se raser le matin d’où des tours de consigne !

    1. On y apprend que c est seulement avec Sarko que les algériens ont obtenu les plans des zones minées de la ligne Morice…il y avait des centaines de civils blessés et tués chaque années…il était temps.

  2. Les manœuvres et les exercices, c’est du gâteau. Je n’ai jamais vu les « forces bleues » perdre face aux « forces rouges » et les Etats-Majors toujours satisfaits.

  3. Ca fait déjà du beau monde (les Britanniques n’en font pas autant).
    On va peut-être finir par y arriver finalement.

    1. Par contre sur franceinfo, des témoignages indiquent que malgré l’annonce du rétablissement de « l’ordre républicain », beaucoup voient des militaires non armés en patrouille ce qui n’arrête donc pas les pillages.

  4. Le puma en soute c est sans doute pour véhiculer le président des fainéants…la sécurité civile devrait-avoir des helicos moyens ou lourds ou la gendarmerie outre mer…on voit les manques mais aura t on les moyens et la volonté de doter toutes nos Zee en vrais moyens de Défense et d’action,? Helas j en doute…

    1. On peut en douter. Ca ne coûte rien d’espérer que les choses changent un peu et que les investissements d’équipement reprennent le chemin de la hausse. En tout cas rassurez vous pour les magasins pillés : les magasins qui déclaraient la moitié de leur stock pleurent, les assureurs pleurent un peu, et les fournisseurs de tout bord se frottent les mains.

  5. 5 rotations pour amener une compagnie…
    .
    Toute la misère de la log française affichée en plein jour..

    1. Tout pareil et attention une compagnie de 100 hommes. 20 par vol!!! Lorsque l’on sait que l’une des Frégate n’a qu’une Alouette3 comme hélico embarqué rien ne nous surprend. Image combien de rotation il faut pour déposer quelques tonnes d’eau…

  6. Il faut rapprocher la lamentable intervention de Castaner (voir précédente info.) du travail de nos armées (tous azimuts …) qui sont dans ce cas, encore une fois, « sur le pont » de toute urgence dès qu’un appel exigeant a lieu.
    L’Armée peut elle encore supporter longtemps cette attitude des politiques qui trouvent tout à la fois normal de se reposer sur ses capacités ET non moins normal d’en mépriser les principaux acteurs ?
    Même si les temps ont quelque peu changé, même si le tout financier prétend guider la planète … « Rome, prends garde à la colère de tes légions ».

    1. « L’Armée peut elle encore supporter longtemps cette attitude des politiques qui trouvent tout à la fois normal de se reposer sur ses capacités ET non moins normal d’en mépriser les principaux acteurs ? »

      Notre armée est républicaine, l’une des plus républicaines au monde, aucune action ne viendra d’elle mais elle attends en revanche que la population agisse pour ceux qui nous sauvent, Irma a révéler au grand chose les manques de moyens de notre armée et la population est directement impactée, ce n’est plus seulement les militaires qui seront impactés.
      Les Français savent maintenant et ce n’est une augmentation de budget avec tromperie qui va changer leur regard.

    2. @ Le Breton
      Comme vous, je pense que l’armée est parfaitement loyale envers la République. J’ajoute que ce loyalisme est une notion que les partis politiques ne s’expliquent pas et qu’ils prennent pour une sorte de lâcheté.
      Comme vous, je pense qu’aucun soulèvement ne viendra de l’armée et que celle-ci attend que le Peuple français réagisse d’une façon ou d’une autre. L’armée se mettra alors, sans hésitation, du côté du Peuple dont elle est issue.
      Les petits-marquis de la République (déjà Sarko en 2008) affichent volontiers leur mépris pour l’armée, c’est-à-dire pour le Peuple, sans avoir conscience de la portée de leurs paroles ni de leurs actes.

      1. Article L3211-2 du Code de la Défense : « L’armée de la République est au service de la Nation. Sa mission est de préparer et d’assurer par la force des armes la défense de la patrie et des intérêts supérieurs de la nation. »
         
        Le mot utilisé est “Nation”, et non “État”.
        En résumé, l’armée est au service du peuple, et non du gouvernement.
        En cas de soulèvement populaire, l’armée prendra le parti du peuple car c’est légalement le côté que l’armée doit choisir.

    1. Pillages aussi… mais langue de bois gouvernementale en moins, visiblement.
      Nier les évidences, ou comment alimenter le complotisme. Cette Macronie est navrante a tout point de vue: Encore un élu par défaut qui n’est pas au niveau, ou a atteint son niveau d’incompétence.

    2. Beaucoup mieux, semble t’il… Avec pré positionnement de forces de l’ordre et d’éléments militaires sur Saint-Martin avant le cyclone!!!
      Pourquoi ne pas avoir au moins positionné en Guadeloupe ou Martinique, des éléments parachutistes de la Gendarmerie et des TAP avec 1 ou 2 Transall + les Casa, pour intervention quasi immédiate après le passage d’Irma? Ah! Oui, bien sûr! Acheminer les pépins de métropole çà coûte trop cher pour ce c….n de Castaner… Et puis la vie de citoyens français, ces « feignants » « illettrés » et « alcooliques », comme le dit l’autre, çà n’a pas d’importance: toute sa sollicitude va vers la racaille et la haute finance!

      1. Vous citez Libé!!! Et ED France-Info!!!
        Et vous croyez à l’impartialité de ces organes de la Propaganda Staffel bien pensante?
        Vous le faites exprès, ou quoi?
        Allez sur les réseaux sociaux, regarder sur You Tube les témoignages des gens sur place: Saint-Martin (des 2 côtés). Vous verrez la différence!
        Les FS hollandaises sont arrivées sur l’île avant l’ouragan… Pourquoi pas les nôtres?
        Certains parlent du côté français de plus de 1000 corps flottant sur la mer… Nos autorités, vaillamment relayées par des media aux ordres, de 17 morts et « quelques » disparus… Cherchez l’erreur!
        Nos compatriotes parlent également d’un complet abandon des autorités depuis 5 jours. Pourquoi d’après vous?

  7. J’avais dit que la réduction du budget allait revenir dans la figure de Macron.
    Il a fallu que les coupes se concentrent sur la marine et que la cassure se fasse dans les caraibe…
    Bref c’est pourtant moins une problème de moyen que de prévision, le gouvernement essai de nous faire croire qu’on pouvait pas savoir alors qu’on savait au moins 2 jours à l’avance, qu’il a fallu identité les besoin alors que l’équipement est celui de toutes les catastrophes naturelles… Sans parler de retirer un navire deux mois avant la saison des ouragans (meme si c’est pas forcement de la faute du gouvernement actuel là).
    Cet épisode va rendre les armées plus populaire mais le gouvernement beaucoup moins.

  8. Un manque cruel d’anticipation si pas de réaction. Malheureux. Plus qu’à espérer apprendre de ses erreurs comme l’on fait les américains. Gouverner c’est prévoir disaient-ils.

    1. Les légionnaires sont surtout là pour éviter que Macron se fasse écharper par la foule quand il va se rendre sur l’île. On laisse les gens sans rien avec enfants depuis des jours et on les traite de pillards quand ils tentent de survivre comme ils peuvent. (ex:les télés, se troquent contre de la nourriture ou de l’eau, qui font l’objet de braquages armés chez les particuliers selon des témoignages visionnés su r Youtube)

  9. Incroyable, ce gouvernement. Et il ose critiquer les prédécesseurs. Bon, le rabotage des forces a commencé sous le « grand » kermit. Je suis écœuré. Pauvre population.

  10. S’agissant de la 2ème puissance économique européenne et de la 6ème économie mondiale, il y a de quoi être impressionné !
    Rassemblement de bric et de broc pour voler au secours d’un « roi des fainéants » attaché à ne pas perdre la face devant les médias et face aux plaintes de « cyniques » victimes.
    Nos armées démontrent leurs énormes lacunes en termes de projection : la logistique a fait les frais de nos « chefs de guerre » toujours aussi peu soucieux du soutien. La priorité est la protection des Français : nos armées ne sont plus capables de porter secours à nos compatriotes ultramarins en cas de catastrophe.
    J’exagère ? Aucun n’ose comparer les moyens mis en oeuvre par la France avec ceux de nos voisins néerlandais sur la même île. Nous pourrions avoir honte !

  11. C’est marrant je viens de lire sur le monde que rien de ce qui c’est dit sur les réseaux sociaux n’est vrai…. Pourquoi envoyer 2000 personnels sans compter le BPC?? Pour une île somme toute assez petite…

  12. Du coté hollandais, une ça contrôle dur, deux, ils n’ont pas en résident , la même faune traditionnelle de racaille qui envahissent partout oùù c’est écrit français.
    on voit les mêmes (bien connus des services de police)! comme si ces services sont des services de mises en relations!
    Je préfèrerais , à pris 5 ans de bagne, etc..
    D’ailleurs s’ils les chopent, combinaisons criardes,chaînes au pieds et pelles et pioche car il y a du taf…

    1. C’est totalement faux : il y a eu des pillages aussi du côté hollandais. Cela se produit toujours immédiatement après une catastrophe (naturelle ou humaine), malheureusement dois je le préciser ? Dans toute population, toute époque, tout régime (même sous Hitler), il y a des voleurs, des délinquants, des gens totalement dépourvus de morale : ils forment une des composante de l’humanité, et se reproduisent comme les autres.

      1. J’ai remarqué un chose , dés que l’on touche à la racaille, tu arrives vite avec un bouclier
        Même un aumonier ne réagirait pas pareil.C’est surement une grosse formation idéologique sur le sexe des anges qui t’as rendu si sirupeux!

  13. Anne Hidalgo a la solution, il faut créer une piste cyclable entre La Guadeloupe et Saint Martin.

  14. Les militaires sont formés pour sécuriser, mais pour faire régner l’ordre ils font quoi ?
    Sont-ils accompagnés d’OPJ pour gérer un crime ou un délit ?
    Va-t-on encore comme avec Sentinelle utiliser l’armée pour la communication du gouvernement en lui demandant ce qui n’est pas sa profession et la laisser comme cible dans ce qui n’est pas une zone de guerre?
    Au risque d’avoir à réagir face à des gangs armés dans une situation qui n’est pas la guerre et ou les retombés médiatico-judiciaires les trouveront seuls à assumer les conséquences de leurs actes.
    Je parle de tirer dans le tas en cas d’agression brutale d’un gang par surprise et devoir rendre des comptes à la justice.
    Une désagréable impression de volonté de répondre aux problèmes trop tard et de façon inappropriée.
    S’il s’agît juste de sécuriser une zone, c’est une chose, mais s’il s’agît d’avoir à défendre des habitants face à des gangs prêts à tout voire à récupérer des armes sur des soldats paralysés par leurs règles, ne vont-ils pas risquer de se retrouver dans des situations impossibles?
    Il n’y a pas de polémique dans mes questions, et je ne prétend pas donner des conseils, mais comme citoyen je me pose des questions.

    1. J’ajouterais que les britanniques ont connu ce genre de dilemme en Irlande, alors qu’ils étaient considérés comme en guerre et couverts par leur hiérarchie.

  15. Quelles sont les consignes? Ouvrir le feu pour rétablir l’ordre en TUANT ou inviter les délinquants/criminels à attendre que la Justice les relâche jusqu’au prochain ouragan?

    Si c’est comme en métro, on se montre mais on ne fait rien.

    Une zone de non-droit de plus ou de moins…

    1. Jupiter aurait sûrement lancé des éclairs! En xxxx avant J-C, n’est-ce pas? Ah oui, mais çà c’était avant! En 20xx après J-C, c’est plutôt la « compréhension », la « compassion », l’excuse’ et le « mea culpa »! Bref! La castration volontaire…

    2. C’est quoi votre objectif, de faire de la France une nouvelle Syrie?
      C’est quoi cette tendance que certains ont a vouloir tuer pour régler les problèmes? Le passé et le reste du monde ne sert-il pas d’exemples? Vous pensez que l’effet sur ceux qu’on tire sera qu’ils vont se calmer ou qu’ils feront pareil? Et croyez bien que ce qui suivra une telle pratique, révoltera bien du monde qui ira au delà des délinquants ou criminels, l’opposition au gouvernement sera importante et le peuple ne sera pas là a applaudir des massacres en se disant comme vous que ce n’est que comme ça qu’on arrive à la paix.
      Vous êtes un fou qui veut tirer la queue du lion en pensant que c’est comme ça qu’on le dresse.

      1. On est 6 milliards de trop, c’est l’écolo qui cause. Faut bien commencer à tuer. Sinon la planète va s’occuper de se débarrasser de nous.

        1. Et les 2 milliards qui restent, ce seront les africains? ou seriez vous du genre à défendre une race blanche?
          Y en a qui ont essayés avant vous…

    3. Là est bien la question.
      Quelles sont les consignes ?
      Réponse : pas de vagues…

    4. Cela fait plusieurs commentaires où vous écrivez les mots ‘tuer’ ou ‘en tuant’, en lettres majuscules parfois. Votre engagement dans l’infanterie semble correspondre à un besoin de tuer en situation légale. Tuer pour le vol d’un écran de télévision est en effet une noble cause. Attendez le prochain état de siège : vous aurez enfin l’autorisation de TUER (mais attention : la bataille d’Alger est terminée, vous n’avez plus le droit de torturer, toutes les bonnes choses ont une fin).

    5. Parmi les pillards, il y a également des Mère et Père de famille qui ont tout perdu (au sens propre malheureusement).
      .
      Quelle est la meilleure consigne pour traiter ces « pillards » ? :
      .
      – Réponse 1 – Tirez à vue ?
      – Réponse 2 – Les interpeler et les juger en comparution immédiate ?
      – Réponse 3 – « Fermez les yeux » car le vol de 3 tee-shirts n’a rien à voir avec 3 TV HD ?

      1. Frédéric,
        Dissuader, éloigner les éventuels pillards, réagir face aux tentatives d’agression, cela devrait faire la part des choses.
        Après, le citoyen livré à lui-même qui ne comprend pas le premier et le deuxième avertissement et veut faire comme dans beaucoup de manifs, pratiquer l’opportunisme sous couvert d’une foule déchainée, et passer à la dépouille de forces de l’ordre sans instructions après avoir piqué ce qui ne lui sert à rien pour survivre aura été prévenu et prendra ses responsabilités.
        Mais vu les conséquences réelles qu’ont à supporter les pillards et les lyncheurs de flics dans les manifs métropolitaines, il est possible que flics et militaires regardent ailleurs ou tirent en l’air, en faisant bien attention à ne pas provoquer de dommages collatéraux.

  16. Les « 100 militaires » du 33e RIMa sont aussi des « marsouins » (au même titre que les 165 du 3e RPIMa).

  17. @LL
    Pourquoi dans votre titre mettez-vous une majuscule à Légionnaires et pas aux autres (marsouins, gendarmes) ?

    1. Question de culture. En raison d’une rancœur ancestrale vis à vis des colos et des gendarmes.

    2. Ou : tout simplement un oublie d’une règle énoncée dans le Lexique des règles typographiques en usage à l’Imprimerie nationale.
      C’est selon.
      Cela étant, ces 2 propositions ne s’excluent mutuellement.

  18. Et sur qui on se repose encore une fois quand il y a péril en la demeure ? L’armée.
    On espère que les politiciens prennent enfin conscience de l’importance primordiale d’avoir une armée digne de ce nom mais bon, on rêve.

  19. Vous avez tous parfaitement raison : ce gouvernement, comme tous ceux qui l’ont précédé depuis Clovis, est un gouvernement d’incapables qui ne prend que de mauvaises décisions, comme toutes les décisions prises par les civils. D’abord, je ne comprends pas que l’on ait pas stoppé l’ouragan avant qu’il n’interviennent sur les Antilles (il était prévu comme se dirigeant vers la Guadeloupe en premier lieu). Ensuite je ne comprends qu’il n’y ait pas des milliers de soldats, médecins, pompiers, avions de transport, chalands de débarquement, hôpitaux de campagne et baraquements préfabriqués prépositionnés en permanence aux Antilles. Je ne comprends pas que l’on ait pas mis en place pendant l’ouragan un pont aérien entre la métropole et la Guadeloupe, et entre la Guadeloupe et Saint Martin. Et puis, lorsque l’île a été complètement dévastée, où il n’y avait plus ni habitations, ni routes, ni port, ni aéroport, n eau, ni électricité, ni communications, ni hôpital, ni pompiers, ni services publics en état de fonctionner, je ne comprend pas disais je pourquoi il n’y a pas eu des milliers de sauveteurs qui arrivent tout équipés. Je ne comprend pas pourquoi on a pas préparé en 5 mn chrono le BPC Mistral (ou un autre). Et enfin, je ne comprends pas que 3 jours après la catastrophe tout ne soit pas reconstruit. Vraiment, ce gouvernement est un gouvernement de m…e.

    1. vous préférez les reglements de compte et les milices d’auto défense ?. Si vous êtes mili autant le savoir qu’on n’ait pas de mauvaises surprises. Il faudra donc uniquement sur soi dans un état soi disant de droit. Enfin perso je le sais depuis longtemps .
      Ce sera chacun pour sa pomme

    2. Et comme disait une habitante de St Martin,qui partait « une main par devant,une main par derrière »: »On n’a rien fait pour nous évacuer.Alors que Trump a fait des ponts aériens,ouvert des autoroutes,libéré les lignes de chemin de fer. » Quoi faire,quoi dire?:lui construire des autoroutes,des lignes de chemin de fer et des aéroports ?.Elle va râler que ça fait du bruit.Il n’y a rien a faire,c’est dans les gênes,c’est la spécificité du Français:jamais content.
      J’ai noté qu’aucun des plaignants n’a pris en exemple la partie hollandaise ou les Anglais.Voir lien de ED, plus haut.

      1. C’est vrai : on aurait dû évacuer les habitants par les autoroutes qui relie St martin à Paris. Petit rappel : avant d’arriver sur St Martin, l’ouragan était attendu en Guadeloupe.

    3. Bravo pour cette remarque de pur bon sens !
      .
      Ceci dit, je pense qu’elle n’atteindra pas certains commentateurs de ce blog. Ces derniers se contentent de ressortir les poncifs habituels (« Jupiter » qui fait suite à « Flamby », « Sarko 1er »…) et autres remarques anti-gouvernemental, en total décalage avec la situation dramatique que vivent nos Iles d’Outre Mer.

    4. La rumeur court comme quoi sous les deux îles des travaux sont en cours pour les effondrer sous la mer. Ce qui reviendra moins cher que de reconstruire en surface. Mais c’est pas fait, vu que les hollandais rechignent.

    5. Tout ce qui est excessif est insignifiant ( ce n’est pas de moi ) dans un sens comme dans l’autre.
      Dire que le manque de moyens, disponibles, en état , est insuffisant est une réalité. Elle n’est pas de la responsabilité de ce gouvernement en place depuis 4 mois mais des précédents depuis plus de 10 ans.
      Mais j’ai comme une impression que ceux qui forment ce gouvernement auraient fait la même chose.
      Dire qu’il y a un manque d’anticipation me semble un minimum. Certes prévoir le trajet du cyclone est impossible à déterminer avec précision, mais sa violence était connue. Donc on savait qu’il allait taper fort dans le secteur.
      Et je remarque que tout ce que vous dites est aussi repris par les sinistrés. ils sont traumatisés mais injuste. Quand je les voit s’en prendre aux secouristes ( pompiers et militaires ) ce n’est pas normal.
      C’est par ces derniers qui ont décidé quand et avec quels moyens intervenir.
      Cela me rappelle ces français qu’on allait évacuer en Afrique et qui se plaignaient de notre retard mais qui longtemps après reconnaissent qu’heureusement ont été enfin venus.
      Pour les pillages c’était largement prévisible, il suffit de connaître St Martin.
      Je serais particulièrement amusé si ceux qui s’en plaignent étaient des avocats où juges, toujours opposés à l’expulsion des délinquants étrangers.
      Et maintenant un petit souvenir. Après Clotilda ( Réunion) des camarades sont venus secourir une communauté de Témoins de Jéhovah. Il se sont fait engueuler pour leur retard et les manques selon
      eux dans les distributions. C’était particulièrement amusant quand on sait que ces derniers refusaient de faire leur service militaire.
      Satisfaire les français, d’où qu’ils soient est une entreprise voué à l’échec.

  20. Ce comportement de pillard est lamentable. De vrais bestiaux sans cervelle.
    Autant on peut comprendre que quelqu’un récupère de l’eau pour survivre… autant celui ou celle qui menace une famille dans le désarroi pour emporter une TV… devrait avoir être condamné à participer très activement au déblaiement et à la reconstruction. Peut-être prendrait-il alors conscience de l’ignominie de leurs actes.
    Les politiques ne sont pas la hauteur, la justice non plus.

    1. Peut être faut-il avoir vécu la pauvreté et la misère pour la comprendre!
      Au même titre que dans la guerre, les lois et les valeurs disparaissent.
      Tout le monde cherche a améliorer sa vie, certains ont de la famille sur laquelle s’adosser, d’autres savent qu’ils ont ou auront un travail, d’autres ont un patrimoine et des assurances, mais certains n’ont rien du tout et quand vous êtes dans un milieu (une ile isolée!) totalement dévasté, sans repères, tout à l’abandon ou tout semble être bon à jeter, sans propriétaires et sans surveillance, ben ceux qui n’ont rien ou plus rien penseront a se constituer de la richesse.
      C’est du rôle de l’état d’empêcher cela et c’est justement dans ce genre de situation qu’on comprend pourquoi la police, la gendarmerie, la justice existent et ont été inventés partout dans le monde.
      La pauvreté et la misère conduisent aux mauvais comportements, ce n’est ni une bestialité, ni être sans cervelle, la nature humaine est ainsi faîte et c’est dans les pires moments qu’elle se révèle, sinon elle est contenue dans la société par une force supérieure, celle de l’état, de la loi, de la justice, des forces de l’ordre.

    2. Gruff,
      Vous n’avez jamais assisté à certaines manifs ?
      Les « inorganisés » très organisés, augmenté de bandes de banlieue, vont à la dépouille parfois de manifestants ou de passants, de flics, après avoir cassé des vitres de magasins, brulé des voitures et pillé des magasins.
      Pour certains c’est habituel et ils profitent juste de l’aubaine, pour d’autres l’occasion fait le larron et ils suivent le mouvement en espérant profiter d’une apparente impunité.
      C’est dans la nature humaine et certains à ce jeu sont plus accoutumés à ne pas s’embarrasser de barrières morales.

    3. Je n’ai aucune connaissance de la délinquance de nos banlieue. Mais un peu plus de celle de St Martin.
      Liée à la pauvreté certainement mais surtout composée de délinquants professionnels, venant d’autres îles, passant d’une à l’autre et se livrant à tous les trafics . Drogue, alcool, cigarettes, etc…
      C’est connu depuis longtemps et le fait que St Martin soit sous deux juridictions n’aide pas.
      Remarquez bien qu’à St Barthélémy le problème ne se pose pas ( où très peu ).

  21. Jadis ça posait des problèmes pour le port du masque à gaz, sans compter ceux qui ne l’entretenaient que peu et les fainéants qui ne voulaient pas se raser le matin d’où des tours de consigne !

  22. Bon à lire certains, les pillages sont par avance excusés. Quant aux forces de l’ordre elles inviteront gentiment les dits pillards à remettre en place ce qu’ils auront volé mis à part la nourriture. Moyennant quoi on espère un retour à l’ordre.Il me semblait pourtant que le droit de propriété et de défense des libertés et des biens étaient inscrites dans la constitution !. Mais bon, l’aide massive de la métropole va arriver.Et puis cette tempête devrait donner du travail à tous les habitants ne serait-ce que pour reconstruire.Chantiers où ils devraient être employés par priorité et payés en conséquence ! Ah mais, flûte, il faudra leur supprimer dans ce cas le RSA !

  23. soyez rassurés, vos propos ne seront jamais aussi durs que ceux exprimés par les Néerlandais et les Britanniques.

    Qui osent rajouter:  » comment se fait-il que nous ne faisons pas comme la France ….. »

    Amis de l’autoflagellation, bonjour !

  24. Alors suite à la Royal Canadian Air Force, nous retrouvons également un C-17 de la Royal Air Force mis à contribution pour combler le creux capacitaire français d’une Armée de l’Air qui aligne pourtant 11 A400M en septembre 2017.
    https://twitter.com/Guillaume5017/status/907954063672791042
    .
    En plus des C-17 canadiens et britanniques, la France a également recours à la location d’Antonov 124 pour assurer l’acheminement de fret humanitaire aux Antilles.

  25. C’est beau une armée en campagne! L’ouragan tel des vikings passant, à tout détruit, mais nous avons quand même récupérés le terrain!

Les commentaires sont fermés.