Le mystérieux drone spatial américain X-37B a de nouveau été mis en orbite

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

23 contributions

  1. Le Suren dit :

    « servait en réalité à faire de « la réduction de risque, des expériences et des opérations conceptuelles pour développer l’usage de véhicules spatiaux réutilisables. »
    Tout le monde sait que le Pentagone n’espionne personne, ni ne veut détruire les satellites jivaros !

    • Montaudran dit :

      Je ne vois pas pourquoi vous montez sur vos grand chevaux, bien sûr que les USA espionne depuis l’espace il ont même la plus grande flotte de satellite, il le font même de puis les années 60 ce me semble. Mais bon les russes, français et bien d’autres ce sont dotés de moyens analogues. Que le X-37B participe à cette activité, peut être mais et alors ?
      Quant à la destruction de satellite c’est une idée qui trotte dans bien des têtes, la Chine a notamment détruit l’un des siens (et par là foutu un peu plus la grouille en orbite). Les USA sont d’ailleurs peut être plus vulnérable du fait de leur grande dépendance à leurs satellites.
      Alors pourquoi cette saute d’humeur sur l’explication (peut être bidon) ce vol de X-37B ?

      • Le Suren dit :

        Je voulais dénoncer cette langue de bois. Que les USA espionnent depuis l’espace, pourquoi pas. Mais qu’ils ne se cachent pas derrière leur petit doigt avec des formules creuses.

  2. Demento dit :

    Superbe photo! Tout se qui se trouve derrière l’aile delta du drone est un container spatial? Si oui, pourquoi l’isoler comme le drone? Si non, je vois mal le drone atterrir avec ce container.
    Quelqu’un en sait-il d’avantage?

  3. vachefolle dit :

    Un bon concept, la navette spatiale sans le problème de gérer la sécurité des astronautes, limitée aux orbites basses.

  4. gégétto dit :

    demento, la partie derrière l aile delta fait partie intégrante de la mini navette.On y trouve une double dérive, une partie motorisation et un aérofrein.Une soute se trouve au dessus des ailes.Cordialement.

  5. Comisère dit :

    Il semble y avoir une imprécision dans l’article : l’impulsion (que l’on pourrait comprendre comme « poussée ») d’un moteur ionique est très inférieure à celle d’un moteur à ergols.
    Vous vouliez sans doute parler de « l’impulsion spécifique » (les deux mots vont vraiment ensemble et l’on ne peut raccourcir le terme sans changer son sens) qui est une mesure de l’efficacité en consommation de carburant et pas une mesure de la puissance d’un moteur (cette grandeur est effectivement bien meilleure sur un moteur à ions que sur un propulseur classique).

  6. Naf57 dit :

    Alors oui, complètement hors sujet … mais l’info n’ayant pas eu la diffusion qu’elle mérite au regard de son importance, et certains ici devant même s’en contrefichent, je rappelle que le colonel des Forces Spéciales Jean-Vincent Placé s’est fait lâchement et violemment agressé … ce qui a pour autre conséquence dramatique, outre le fait que celui-ci soit gravement traumatisé (une montre à 7000€), qu’il envisage très sérieusement de quitter la politique, (… et non non, ce n’est pas la politique qui le quitte, n’en déplaise aux esprits chagrins …) … mais que va-t-on devenir ?…
    Une me.de de moins, mais il en reste tant …

    • Bergerac dit :

      colonel de RESERVE citoyenne, il n’a pas de rôle militaire il s’est engagé dedans pour se faire mousser et avoir quelques articles sur lui. Un politicard comme un autre…

    • Claude dit :

      Faut le voir de pied en cap notre Colo du 13 Ouaf ouaf … il vient de rencontrer la vraie vie; quant au prétexte on s’assoie dessus.

    • MD dit :

      Effectivement, un  »colonel »( à titre honoraire, mais quels sont ses honoraires ? avec une montre à 7 000 € , on peut se poser la question ) des forces spéciales qui se fait rosser, même à 1 contre 3 , çà fait désordre et vraiment pas très sérieux.

  7. Jose dit :

    Bizarre,lors de la présentation du drone par spaceX il m’a semblé appercevoir brièvement e les tuyères des moteurs classique un petit plasmique t’elle que développé par safran. Snecma

  8. werf dit :

    C’est un drone extrêmement vulnérable compte tenu des nouvelles armes électro-magnétiques développées par certaines puissances, y compris utilisables dans l’espace…

    • Orion dit :

      Même une arme à poudre est utilisable dans l’espace.(La poudre contenant combustible & comburant, d’où les tirs possible sous l’eau même si non efficace)
      .
      Le principe d’action réaction irait néanmoins à l’encontre ces systèmes sauf lourd mécanisme de contre, le laser est donc plus probable en tant qu’arme spatiale « caché ».

  9. DVA dit :

    Perso , si j’étais Chinois ou russe, je ne me casserai pas trop la tête avec ‘ l’armement ‘ classique , par contre j’emploierai toutes mes’ puissances scientifiques ‘ pour neutraliser l’espace…sachant que la plus grande puissance mondiale s ‘y emploie depuis longtemps et que tout son matoss’ de guerre en dépend …