Taïwan dénonce l’incursion d’un avion militaire chinois dans sa zone de défense aérienne

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

39 contributions

  1. mustard dit :

    Ca fait un moment que la Chine met la pression pour récupérer par la force Taiwan, mais j’ai l’impression que les choses vont arriver plus vite qu’on ne le pense. L’Amérique est trop occupée avec la Corée du nord et Trump n’a jamais été opposé à cette réunification de force, quand à l’europe n’a aucun poids, donc je pense que la Chine pourrait profiter du mandat de Trump et des tensions actuel en Corée pour activer les choses.
    Il y aura des protestations mais rien de plus, la Chine sait que les USA ont besoin du soutien chinois contre la Corée du nord et l’europe n’aura pas assez de courage pur s’opposer et sanctionner la puissante chine. D’ailleurs depuis quelques temps la Chine augmente sa présence dans la région avec des iles artificielles pour ces bases et rajouter des eaux territoirales (et ce malgré les plaintes de l’ONU totalement impuissante) mais reclame aussi des iles au Japon . Donc elle ne devrait subir aucune résistance internationale. Perso pour la Chine c’est le moment idéal et je m’attend bien à un invasion de ce type dans l’année à venir.

    • Dessalines dit :

      L’ONUL n’est qu’un machin comme disait De Gaulle. Israël viole toutes les résolutions de l´ONUL concernant la Palestine. Pourquoi la Chine s’en priverait d’en faire autant ?

      • Thaurac dit :

        Israel bat le nombre de résolutions de l’onu, mais pour le tibet, la georgie, l’ukraine, la russie et le dombass,,le yemen, la lybie, syrie,soudan……pas grand chose.
        plus il y a des morts, moins on en parle…

      • Rigel dit :

        Allez mec on reprend tous par la force brute ce que les méchants ont osé nous priver… !
        Avec joie et bonheur bien entendu on se foutra tous sur la gueule, vive l’anarchie mec !
        Comme toutes les bandes de fascos de droite sauvage et ultra gauche le prônent on casse tout, on fait la guerre et on pisse sur les cadavres ….
        Pourquoi s’en priver dans un monde civilisé ??

    • basstemp dit :

      C’est stupide, il n’y a pas + de moment idéal par ce que le regard serait sur la CdN en ce moment, car c’est pas comme si justement ce qui se passait en CdN était aux antipodes du théatre frontalier de Taïwan mais seulement 1000 km au nord environ en termes de déploiement naval US lié a l’actualité brulante du dossier …

      Ce qui veut dire en gros, que ça ne change absolument rien sur la capacité américaine a réagir très vite en Mer de Chine pour prévenir tout dérapage qu’il soit nord coréen ou chinois

      En fait j’aurais même tendance a penser rigousement le contraire : Le dossier nord coréen implique forcément une présence accrue de la Navy en Mer de Chine capable de lorgner tout azimut ! Et c’est d’autant + vrai que l’histoire elle même va en ce sens !

      Car les USA savent mieux que quiconque que l’existence même de la Corée du Nord provient de manoeuvres chinoises qui n’ont justement pas été prise au sérieux par les américains a l’époque qui prit au piège furent contraint de se replier sous le 50 ème parallèle après l’attaque chinoise sur le théatre coréen durant cette guerre : Ce qui créera le statu quo du 50 ème parallèle devenant la frontière avec un nouveau pays ! Sans l’attaque chinoise préparée par une manoeuvre de 400 000 hommes mal surveillée & repérée : La CdN n’existerait pas car les USA auraient gagné la guerre de Corée et ce pays existerait dans sa pleine entité territoriale d’origine (toute la péninsule en 1 pays quoi)

      De la, l’histoire implique forcément l’enseignement aujourd’hui : Toute activité brulante avec la CdN implique forcément depuis une surveillance accrue de la Chine par la Navy et l’Airforce & cie

      Les chinois ne font que « tester » pour d’autres raisons probablement : Harceler pour mieux s’implanter vers la frontière ou bien tenter de gratter des zones de territoire maritimes contestées entre Taïwan & la Chine … Impossible qu’ils songent a l’affrontement direct ! D’autant qu’il me semble que Taïwan a des industries électroniques stratégiques pour les USA (triangle industriel stratégique entre Taïwan, Japon & USA)

      • Belzebuth dit :

        @basstemp

        Bonsoir je souscris totalement à votre analyse. Je pense comme vous que les USA cherchent via la cdn un prétexte pour augmenter leur présence militaire afin de contrer les velléités expansionnistes de la Chine.
        Seulement la zone démilitarisée ne se situe t elle pas au niveau du 38 eme parallèle ?

      • themistocles dit :

        Il s’agit du 38ème parallèle. Les hivers sont suffisamment froids dans la péninsule de Corée sans avoir à la déplacer à la latitude du Kamchatka. Dans le cas de la Corée, il n’y a eu intervention de l’ONU que parce que l’URSS n’avait pas encore compris comment fonctionnait le machin et pratiqué la politique de la chaise vide au lieu de tout paralyser par son veto comme cela a été le cas par la suite. Les USA par contre ont abondamment utilisé ce droit pour verrouiller tout vote trop contraignant vis à vis d’Israël, notamment vis à vis de son occupation illégale de la Palestine, ne laissant passer que des résolutions symbolique pour sauver les apparences.

      • Jeb STUART dit :

        @ basstemp
        Le parallèle, c’est le 38e, pas le 50e….

    • Jesus Christ, fils de Dieu dit :

      Prendre Taiwan pour la Chine, ce ne sera pas comme la Russie en Crimée, il faudra y faire la guerre et le fait que Taiwan est une île implique un risque sérieux pour Pékin de se retrouver en difficulté militaire.
      Faire traverser une armée, débarquer et pouvoir maintenir un combat constant ce n’est pas une mince affaire, bien plus compliqué que de traverser une frontière avec la garantie d’une logistique, mais là encore on se souvient de la galère chinoise au Vietnam.
      Bien que sur le papier l’armée chinoise semble pouvoir facilement gagner un conflit, il faut savoir que ses chars, ses canons, elle peut en avoir 5000, si elle ne peut pas les faire débarquer, ils ne servent à rien et la défaite militaire n’a pas besoin d’être totale.
      Pour Taiwan, couler quelques navires, abattre quelques avions et mettre en échec la première vague, ça suffit déjà pour que le conflit dure et que Pékin finisse par s’y casser les dents.
      La Chine ne mettre pas le monde devant le fait accomplit d’une prise de Taiwan du jour au lendemain, la guerre serait longue et laisserait tout le temps à d’autres de venir en aide à Taiwan ou de contraindre la Chine à cesser son attaque.

    • Fred dit :

      Trump n’a pas remis en cause l’indépendance de Taiwan, au contraire des administrations précédentes et de longue date. Il a même reçu une protestation officielle de la Chine, quand le président ou le premier ministre Taiwanais (je ne me rappelle plus, mais peu importe) l’a félicité pour son élection … Et qu’il l’a remercié (ce qu’apparemment les président US ne faisaient pas auparavant) ! C’est ce qu’on appelle les règles protocolaires :o)

    • MD dit :

      Un débarquement à Taïwan, même en supposant l’existence d’une 5 ème colonne, ne sera pas une affaire aussi facile que celui de Haïnan en mars 1950, même si l’APL a fait des progrès très considérables .

    • Rigel dit :

      La Chine pourrait bien s’aventurer dans un conflit armé avec un de ses voisins à l’avenir, mais il y aurait un coût politique énorme pour le PCC pour peu de l’armée chinoise s’enlise ….
      Sur 1 milliard 400 millions d’habitants il n’y a que 250 à 300 millions de personnes vivant comme nous en occident ou s’approchant de nos standards, le reste ne pourra pas s’abreuver indéfiniment de nationalisme bas de gamme. La Chine et le PCC n’ont certainement aucun intérêt à déclencher un conflit meurtrier s’ils ne veulent pas se couper du reste du monde !
      L’économie chinoise si elle va assez bien est toujours fragile et dépendante des occidentaux, plus que nous le sommes envers eux, le marché n’est pas intérieur, pas pour l’instant et pas dans un avenir proche, le fossé se creuse plus que chez nous entre riches et pauvres, le marché chinois compte sur les exportations de biens courants vers l’occident. Les USA vont prendre des sanctions contre la Chine pour commerce déloyal, non respect de propriétés intellectuelles etc….nous aurons peut être des pbs d’approvisionnement et des rétorsions mais ceux qui auront le plus à perdre seront les chinois eux mêmes, l’Europe devrait réagir comme les USA pour sa protection. Au moins la seule chose à mettre au crédit de Trump est de vouloir freiner l’expansion chinoise qui part dans l’agression et la remise en cause des territoires des pays voisins. Il est temps de mettre les choses au clair.

      • Rigel dit :

        Personne n’en parle, mais si vous fouillez un peu vous lirez qu’il ne se passe pas un jour en Chine sans qu’il y ait affrontement entre population et parti communiste (police et armée) surtout chez les plus pauvres, les moins aisés. Les riches vivent en ville. Les expropriations sont légions sans aucune compensation financière ou si peu….des villes sont sans habitants dans le centre du pays…. des usines vides…. vérifiez par vous même.
        Pour pouvoir bien vivre et voyager, un chinois doit avoir l’aval du parti. Liberté de commercer oui, mais pas de penser librement, en Homme libre. Les milliardaires chinois, les millionnaires doivent avoir leur carte du parti. Un chinois qui quitte son pays pour s’installer ailleurs, s’il n’est pas un employé d’entreprise chinoise expatriée, ne peut pas avoir double nationalité, il doit abandonner sa nationalité chinoise.

        • Rigel dit :

          Pour finir Trump est capable de se contredire au sujet des affaires nationales comme internationales toutes des cinq minutes, pas sur les JOBS. Il est capable de passer la brosse à reluire à Xi jinping un jour au gâteau au chocolat et le lendemain de le menacer de sanctions pour ramener des JOBS aux États-Unis. Xi Jinping apprend à se méfier de lui, il peut faire mal à la Chine, devant un irrationnel comme Trump, Xi doit être rationnel. Trump est imprévisible, XI est prévisible et devra compter avec la possibilité d’un revirement sur le principe d’une chine unique, et d’une riposte militaire très dure des USA.
          Trump n’est pas seul, il doit respecter les traditions d’alliance avec certains pays, y compris Taïwan, malgré son discours de campagne électorale il est rentré dans le monde réel.

  2. Eric dit :

    Militairement, Taiwan reste quand même un morceau pas simple à avaler… Même pour la Chine.

  3. R1 dit :

    Bonjour,
    De part son positionnement, l’indépendance de l’île de Taïpei et sa proximité politique avec les USA doit poser un sacré problème au gouvernement chinois. Au-delà de la rhétorique politique sur l’unité idéal du pays, j’ai l’impression que Taïwan menacerait directement la liberté de circulation de la marine chinoise en cas de conflit avec un allié tel que les USA. Aussi, ne pourrait-on pas imaginer que l’APL a forcément, quelque part, l’obligation de reconquérir cette province dite « rebelle » ?
    La rhétorique d’une seule Chine venant en 2nd plan dans ce cas précis ?

    • Montaudran dit :

      Oui mais ce n’est qu’en cas de conflit avec un tiers (USA) que la Chine aurait le capital moral d’engendrer un haut niveau de destruction sur l’ile de Taïwan. En effet reconquérir cette ile n’est pas une petite affaire et nécessiterait un niveau de destruction important, à moins bien sûr d’un écroulement de l’esprit de résistance des Taïwanais; mais il ne faut jamais compter sur ce point.

      La Chine en temps de paix donne un prix important à son image et ne peut aller trop loin.

    • Wagdoox dit :

      effectivement Taïwan est une pièce centrale de « l’endiguement » de la Chine par les USA. C’est pour ça que les USA ne laisseront jamais tomber ce pays-région.
      Pour les Chinois l’accès au pacifique est secondaire, le principal c’est l’accès a l’ocean indien puis la mer Méditerranée. La politique de militarisations des îlots leurs permaient d’acquérir une dimension martime importante mais la profondeur stratégique de cet espace est restreint. D’où l’intérêt des missiles très longue porté contre l’us Navy.

  4. Setty dit :

    mais qu’en est il du Japon et de la Corée du Sud.

  5. Bonobo dit :

    Avion chinois intercepté par des Mirage 2000-5?
    -Taïwan est bien trop armé pour se laissez envahir sans arracher un bras à l’adversaire; ce n’est pas d’humbles moines tibétains pacifiques dont on parle ici…

  6. Raymond75 dit :

    La Chine ne fonctionne pas comme les occidentaux : ils considèrent que Taïwan est une province chinoise, ils ne changeront jamais d’avis, et ils sont capables d’attendre le temps qu’il faudra pour que Taïwan retourne à la mère patrie. Ils peuvent attendre 1 ans, 5 ans, 10,20 ou 100 ans, en faisant toujours pression, mais ils ne lâcheront pas, et bien entendu ils profiteront de toutes les opportunités offertes par les circonstances internationales. Seul problème, et de taille : aucun taïwanais, et surtout aucun jeune, ne veut devenir un citoyen de la République Populaire de Chine !!! C’est pourquoi ils ont décidé de s’orienter, s’il faut en arriver là, vers une guerre asymétrique, une guerre d’épuisement, qu’aucune armée conventionnelle ne peut vaincre. J’ai été passer deux semaines à Pékin il y a une quinzaine d’années : il ne se passe pas une soirée sans qu’aux informations (la voix du Parti) il n’y ait un reportage sur le Tibet et Taïwan, deux provinces chinoises …

    • JeB STUART dit :

      @ Raymond75
      Taïwan, c’est pas l’Afghanistan. Cette île n’est pas très grande, les Taïwanais sont plus proches des occidentaux consuméristes que des rustiques Talibans.
      Donc pour la guerre asymétrique, je pense que ce ne sera pas ça.
      De plus, ils auront affaire à un état totalitaire qui ne s’imposera aucunes restrictions genre droits de l’homme.
      Donc le jour où les Chinois se décideront, ils prendront Taïwan.
      La seule vraie question sera l’attitude des USA, entreront-ils dans la danse pour protéger leur allié ou pas ?

    • Rigel dit :

      Heureusement qu’on n’en est pas à réclamer, nous français, les provinces de Québec, Terre Neuve du Canada et la Louisiane aux USA…. !
      Les chinois pourront attendre très longtemps ou accepter cette réalité comme on l’a fait au sujet de nos territoires perdus sous les rois ou même Napoléon, comme d’autres pays l’ont fait.

      • Orion dit :

        A ceci près que nous avons vendu/ »libéré » ces provinces, elles ne se sont pas soulevé.
        .
        Ca serait plutôt le cas de la corse dans quelques années, ou la limite la nouvelle Calédonie.
        .
        Je dis ça je dis rien x)

        • Le Breton dit :

          La Nouvelle Calédonie indépendante pourrait être une cible pour les Chinois ? Histoire d’étendre leur présence dans le pacifique ?
          Même si à proximité de l’Australie et la Nouvelle-Zélande, les Chinois ne s’y exposeraient pas.

        • Rigel dit :

          Allez pour vous faire plaisir, les Anglais pourraient réclamer le Canada ou les USA, pas d’histoire de gros sous, ils y ont perdu les guerres pour les USA et ont été obligés de donner son indépendance au Canada comme pour tous les dominions d’ailleurs.
          Si chacun voulait reprendre ce qu’il croyait lui appartenir pour des millénaires, la planète serait déjà explosée.

      • JeB STUART dit :

        On pourrait reconquérir Marseille et certaines banlieues 🙂

        • Rigel dit :

          Ben oui….
          Marseille et certaines banlieues sont situées en France, non ??
          Plutôt logique….
          La question ne devrait pas se poser.

      • Belbolc dit :

        N. Calédonie est sur la liste de décolonisation selon l’ONU

  7. Françoise dit :

    D’autre part, le pouvoir chinois est comme le pouvoir russe, il a besoin d’une tension avec l’extérieur pour souder le peuple et s’assurer de son soutien.

  8. Thaurac dit :

    Savoir si le communisme à la chinoise tiendra autant..

    • Polymères dit :

      Le communisme à la chinoise était différent de l’approche soviétique.
      Du côté de Pékin, le communisme ne devait pas se propager lentement et idéologiquement dans les populations et les pays, mais il fallait que le changement soit brutal et offensif.
      Mais aujourd’hui le communisme en Chine n’est plus la raison d’être de son influence, le communisme subsiste par ses symboles et surtout par un parti unique qui éloigne toutes oppositions au pouvoir.Désormais la Chine a une stratégie de domination économique et a laissée derrière elle sa stratégie d’influence communiste

  9. Thaurac dit :

    On peut leurs rétorquer leur proverbe.
    « assieds toi sur le bord du fleuve et tu verras passer le corps de ton ennemi.. » ou un truc comme ça!

    • Lagaffe dit :

      « Si quelqu’un t’a offensé, ne cherche pas à te venger. Assieds-toi au bord de l’eau, et bientôt tu verras passer son cadavre dans la rivière. Mais s’il est encore en vie, sors-le de l’eau et aide-le ! » . Il y a des doutes sur l’origine chinoise de ce proverbe.
      Et surtout cette citation ne marche pas pour le régime chinois actuel, il se venge si on l’offense et si l’ennemi fini toujours criblé de balles.
      La preuve :
      http://www.europe1.fr/international/un-film-patriotique-bat-tous-les-records-en-chine-3406484
      La citation du film : « Celui qui offense la Chine sera poursuivi aussi loin qu’il le faut ».
      C’est clair comme de l’eau de roche.

  10. Belbolc dit :

    les USA, la France, UK, Allemagne….presque quasiment tous les pays au monde reconnaissent que Taïwan est une partie de la Chine, ils n’ont pas un ambassade sur île.