Libye : Le maréchal Haftar demande 17 milliards d’euros à l’UE pour bloquer les flux migratoires

Commandant en chef de l’armée nationale libyenne (ANL) et rival de Fayez al-Sarraj, le Premier ministre du gouvernement d’union nationale (GAN), reconnu par la communauté internationale, le maréchal Khalifa Haftar s’oppose à la présence de tout navire étranger dans les eaux territoriales libyennes, même si leur mission est de lutter contre les trafiquants de migrants, comme c’est actuellement le cas de ceux déployés par la marine italienne, à la demande de Tripoli. Une décision « illégitime et illégale », a-t-il dénoncé dans un entretien donné au journal transalpin « Corriere della Sera ».

Car selon lui, la solution la plus efficace pour bloquer les flux de migrants qui espèrent se rendre en Europe passerait par le contrôle des frontières méridionales de la Libye. Et, évidemment, cela a un coût. Coût qui serait assumé par l’Union européenne (UE), qui a lancé l’opération navale EUNAVFOR Sophia pour « casser » – sans succès – le modèle économique des trafiquants d’êtres humains.

« Le problème des migrants ne se résout pas sur nos côtes. S’ils ne partent plus par la mer nous devons les garder nous et la chose n’est pas possible », a fait valoir le maréchal Haftar.

« Nous devons au contraire travailler ensemble pour bloquer les flux sur 4.000 kilomètres à la frontière désertique libyenne du Sud. Mes soldats sont prêts. Je contrôle plus des trois quarts du pays. Je possède la main-d’oeuvre, mais il me manque les moyens », a expliqué le chef de l’ANL.

Mais pour cela, le maréchal Haftar réclame des moyens, que, a priori, la France serait prête à transmettre à ses partenaires de l’UE. Le président Macron « m’a demandé de dont j’avais besoin, je suis en train de lui envoyer une liste », a-t-il dit.

Ainsi, pour pouvoir installer des points de contrôle avec « 150 hommes au minimum » tous les 100 kilomètres, le maréchal Haftar souhaite des « formations pour les garde-frontières, des munitions, des armes, mais surtout des véhicules blindés, des jeeps pour le sable, des drones, des détecteurs, des lunettes de vision nocturnes, des hélicoptères. » Rien que ça. Et d’après lui, cela coûterait « environ 20 milliards de dollars [près de 17 milliards d’euros] sur 20 ou 25 ans pour les pays européens unis dans un effort collectif ».

Pour le maréchal Haftar, cette somme n’a rien d’excessif par rapport à celle qui est donnée à la Turquie, qui « prend 6 milliards » à l’UE « pour contrôler un nombre infiniment inférieur de réfugiés syriens et quelques irakiens. » Et d’ajouter : « Nous, en Libye, nous devons contenir des flux gigantesques de personnes arrivant de toute l’Afrique. »

Cela étant, les flux migratoires ne concernent pas seulement la Libye. En effet, l’Organisation internationale pour les migrations (OIM) a récemment indiqué que l’Espagne devient une destination de plus en plus prisée par les migrants.

« Nous n’entendions pas beaucoup parler de l’Espagne, mais cette année c’est le cas », a déclaré Joel Millman, porte-parole de l’OIM, d’après l’AFP. « Le gros du flux de migration continue de passer par l’Italie, mais « l’Espagne pourrait dépasser la Grèce cette année », a-t-il ajouté.

Selon les données communiquées par l’OIM, 8.183 migrants étaient arrivés en Espagne au 6 août, soit trois fois plus que l’an passé à pareille époque. « Beaucoup des migrants viennent d’Afrique de l’Ouest et une partie de ce flux passe par le Maroc plutôt que par la Libye livrée aux milices », a expliqué M. Millman. « Nous supposons que la route qui longe la côte pour remonter vers le Maroc est considérée comme plus sûre », a-t-il conclu.

126 commentaires sur “Libye : Le maréchal Haftar demande 17 milliards d’euros à l’UE pour bloquer les flux migratoires”

  1. « « Le problème des migrants ne se résout pas sur nos côtes. S’ils ne partent plus par la mer nous devons les garder nous et la chose n’est pas possible », a fait valoir le maréchal Haftar. »

    .
    C’ est quand même rigolo ; lui ne peut pas mais nous si !

    1. Si j’ai bien compris c’est surtout « Je ne veux pas que vous bloquiez les migrants sur nos côtes car nous devrions nous, nous en occuper, donc payer et on les bloques a notre frontière comme ça les autres s’en occupe ».
      .
      Ce qui au final deviendrait un cercle vicieux car les pays frontaliers feront la même demande en justifiant que « Bah c’est pas exagéré regardez la Lybie elle a reçu 17 milliards pour gérer la crise, donc donnez nous aussi ».
      .
      Nous devrions engager des corsair et non des ONG’s, il y aurait sans doute moins de migrant a la mer, c’est malheureux mais nous ne pouvons être une terre d’accueil pour tous.

      1. C’est pourtant du bon sens. Si l’UE ne peut pas assumer tous ces migrants, la Libye dans son état actuel le pourrait ? Evidemment non. Après on peut discuter les 17 milliards ; et peut-être qu’une nouvelle ligne Morice serait plus efficace que des postes éparpillés qui ne seraient en fait que des « octrois ».

        Et si l’accès via la Libye est bloquées, c’est tout l’itinéraire y compris hors Libye qui se tarit.

      2. ou alors on peut aussi voir la chose comme les européens ne veulent pas se salir les mains et en sécurisant leurs frontières. Tant que les politiques accepteront l’accès au territoires à des millions gens parce qu’il y a une caméra pas loin, on sera condamné à sous traité le problème.

        1. L’assurance d’être pris en main par des ONG complices et de pouvoir demeurer dans l’un de nos pays, d’y bénéficier d’aides exceptionnelles d’un logement et de pouvoir y violer des lois sans risque, c’es tout cela qui crée un appel d’air extraordinaire vers nos pays.
          Remettez à leur place les ONG, qui montrent en mer de Libye qu’elles peuvent être contenues et stoppées, cessez de leur donner un pouvoir formidable et sans contrôle et que nos politiques fassent leur travail au service de leurs citoyens en abolissant le regroupement familial, la double nationalité, les aides comme l’AME, etc, l’appel se tarira progressivement jusqu’à revenir à une immigration ordinaire et gérable.
          Suppression immédiate de toute forme de subvention à toute organisation qui aide à l’entrée illégale dans notre pays.

      3. Les garde-côtes Libyens avertissent une ONG complice des passeurs : « Si vous revenez vous êtes morts »

        https://www.youtube.com/watch?v=Nw3LLa8MsoY

        Les ONG commencent à arrêter leurs trafics, leurs dons baissent vertigineusement et les opinions publique voient leur vrai visage apparaître.
        Quand on veut, on peut.

      4. @ Orion
        Ah ben hé ? La Libye n’est pas dans l’espace Schengen ! Quel intérêt pour elle de bloquer des gens qui ne veulent que passer par chez elle ? C’était comme ça, pour tous les pays d’Europe, avant Schengen.

      5. Un detail: bien que partageant vos preoccupations: nous sommes loin d’accueillir toute la misere du monde, comme le rappelait un rapport de l’Onu montrant que 80 pour cent des refugies mondiaux etaient pris en charge par des pays ditues bien plus bas que nous sur l’echelle des richesses mondiales. Cela n’enleve rien a la gravite de la situation, simplement la recherche serieuse desolutions perennes passe par une remise en cause de tous ces mensonges largemrnt diffuses sur la toile…quant aux 17 milliards, qu’on envoie la facture a ceux qui ont attaques la Libye sans finir le travail, pour ne pas nommer un certain ancien ptesident d’une certaine republique…

    2. @ScopeWizard
      Du temps de Khaddafi, les migrants étaient pourtant maîtrisés : une partie était refoulée à la frontière et l’autre acceptée en Libye où il y avait autant d’immigrés que de libyens

      1. la solution est donc un autre Khaddaf , tout ça pour finalement revenir au point de départ..

  2. Totalement d’accord avec lui. J’envoie un RIB à l’EU et je ferais suivre les fonds.
    Ceci dit 700 millions d’euros par an, ça vaut sans doute le coup d’essayer par rapport à ce que l’EU dépense aujourd’hui sur ce sujet…

  3. C’est peu s’il fait réellement le travail par rapport à tout ce que coûte l’invasion migratoire, entre subventions aux ONG, frais pour les pays qui doivent secourir et accueillir et aides et allocations de toutes sortes, sans compter le cout de la surcriminalité dans ces populations.

    1. @ Robert
      Attention Robert, ton disque est rayé, pas la peine de répéter la même chose plusieurs fois sur la même page …

        1. Mais laissez tomber , il est archi-nul ; franchement , il n’ en vaut pas la peine …

  4. Juste 17?
    Quel économe!
    Six millions d’habitants en Lybie, Haftar ne doit pas régner sur la moitié d’entre eux, ça fait (à la louche), 3 millions de personnes à qui il faudrait donner euh….environ 50000 $ par tête de pipe?
    Dans un pays où le salaire moyen doit tourner à 100-200$ (une fois encore, des chiffres à la louche, c’est dimanche).
    Haftar va se servir, j’espère qu’on ne lui donnera pas un sou.

    1. LOL vous croyez qu’il va donner un centime au peuple libyen? il va plutôt acheter des armes pour conquérir et régner sur l’autre moitié.
      Ah j’oubliais il est sous embargo ….

    2. Enlevez un zéro au résultat de votre calcul.
      Le PIB par habitant était entre 12000 et 15000 dollars avant l’intervention militaire. Le revenu moyen était d’un peu plus de 1000 dollars par mois avec un prix des fournitures 3 fois inférieur à ce qui se trouvait en Europe.
      Le Pays était le plus riche d’Afrique en 2010.
      Il était le plus pauvre lorsque lors de la prise de pouvoir par le dictateur Khadafi.
      Je n’avais jamais croisé d’immigrés Lybiens en Europe auparavant. On se demande bien pourquoi.

      Le PIB par habitant est à présent d’environ 5000 dollars et les infrastructures du pays sont ravagées et les islamistes ténébreux sont omniprésents.
      Je ne parle pas du passage grand ouvert suite au chaos pour les subsahariens désireux de rejoindre l’Europe.

      Votre somme (50 000 dollars) est aussi exagérée que votre ignorance malgré Wikipédia

    3. Comme nous avons contribué au statut de passage de trafics d’immigrés clandestins de la Libye, nous avons le choix entre continuer à subir, les ONG en dehors des identitaires sont unanimement pour, intervenir sur place, avec le bordel qui suivra, ou trouver un allié dans la place qui contrôle au moins les côtes.
      Et le prix ne paraît pas beaucoup plus élevé que ce que nous coûte cette plaisanterie.

        1. De cette observation l’on peut conclure que Fred était jeune à l’époque des disques en vinyle.

          1. @ Yé-yé
            Toi aussi, donc ? Puisque tu connais le truc. Yeah ! … Oh pardon, Yoh !
            Mais ce n’est pas un crime.
            C’est valable aussi pour les CompactDisks et les disques durs, c’est rare, mais des fois cela arrive.

      1. 20 milliard de dollars sur 20 ans, c’est loin d’être excessif, surtout au vu de que l’Europe dépense en co……..

  5. Si je comprends bien, l’UE est considérée comme une vache à lait pour les migrants économiques et pour les exportateurs de migrants.
    Si les Libyens commençaient par s’unir au lieu de continuer dans le chacun pour soi, certaines choses s’amélioreraient d’elles-mêmes.
    Si l’aide au contrôle des migrants aux frontières du pays est probablement une nécessité, en imaginant que le blocage soit réellement efficace, ce sont les pays dans lesquels s’accumuleraient les refoulés qui demanderaient de l’aide à leur tour !
    Une réponse élégante de l’UE aux demandes du maréchal, serait de lui dire, qu’en droit, ces sommes ne pourraient être versées qu’au gouvernement libyen reconnu…

    1. Je le dis souvent : Quand on crache en l’air, il faut s’attendre à recevoir sa propre salive sur le visage. Trois pays (dont deux européens) ont contribué très activement à semer du bordel en Libye (avec toutes la panoplie de conséquences négatives dans la région) et on voit les mêmes récidiver en Syrie. Aujourd’hui les gens sont surpris de voir le nombre d’immigrés exploser. Ça s’appelle tout simplement l’instinct de survie. Les êtres vivants ont toujours tendance à migrer vers là où ils espèrent trouver le minimum vital; il n’y a rien à faire.

  6. « « Nous supposons que la route qui longe la côte pour remonter vers le Maroc est considérée comme plus sûre » »
    .
    Que font les marines militaires espagnoles et marocaines dont les médias traditionnels ayant pignon sur rue ne parlent jamais ?
    .
    Hier « on » parlait d’ immigrés , de réfugiés , de clandestins , alors qu’ aujourd’ hui nous devons dire « migrants » ; pourquoi ?
    Sont-ce des raisons équivalentes à celles qui prévalent lorsqu’ il est question de « victimes » plutôt que de morts ?
    Sachant bien que « victime » ne désigne pas un « mort » mais celui , celle ou l’ ensemble de ceux qui ont souffert des conséquences de quelque événement malheureux …
    Enfin , je suppose que tout ceci pourrait être dix fois « moins pire » … ( encore une énorme faute de Français ( contre-sens en fait ) que même des journaleux s’ adressant à des millions de personnes n’ hésitent plus à commettre de temps-à autre sans même s’ en rendre compte tellement ils sont devenus stupides dans leur suivisme béat de l’ « air du temps » !!! )
    .
    Signé : Maître Capel-haut 😉

      1. @Fred
        .
        Ma question est précise ; ta réaction n’ amène strictement rien .
        .
        Même un singe pas trop savant moyennement dressé saurait en faire autant …
        .
        Répondre à la question est-il si gênant , compliqué ?

      2. Le vôtre aussi, visiblement, vous gagatez.
        Mais n’est-ce pas le principe de la pensée de gauche d’être une éclipse de la raison ?

  7. Ce mec devrait pourtant comprendre qu’il n’est pas en position de négocier.

  8. Haftar « reconnu par la communauté internationale » (c’est qui « la communauté internationale » ? ), mais pas par la majorité des Libyens, notons qu’il ne contrôle qu’une toute petite partie de la Lybie, fait chanter les occidentaux qui………… sont responsables et coupables du désastre qui s’est abattu sur la Libye !
    Il fut un temps, pas si lointain, où les dirigeants européens savaient agir avec force et détermination. C’est vrai qu’en ce temps là les dirigeants des états européennes n’étaient pas des traitres à leur pays……….

    1. La communauté international désigne généralement la majorité à l’ONU et donc varie selon les pays de la majorité.

    2.  » C’est vrai qu’en ce temps là les dirigeants des états européennes n’étaient pas des traitres à leur pays………. »
      C’était avant !

  9. Compte tenu que c’est la France qui a détruit les structures de ce pays sans lui apporter une aide de quelque nature que ce soit pour se reconstruire, cela me parait être un bon deal …

    1. Et libérer un peuple d’un tyran ça ne compte pas pour vous. Je pense qu’on leur à apporté plus qu’on ne leur a détruit. Et de toute façon ce pays partait sur une guerre civile très meurtrière, nous n’avons fait qu’accélérer les choses pour en limiter les morts.

      1. Vous avez raison, car les militaires ont toujours raisons : en fait, et je l’ai bien compris, vous avez été les bienfaiteurs de la Libye ; de plus vous avez le droit et le devoir d’intervenir partout dans le monde pour vous immiscer dans les affaires des autres (comme nos grands frères US). Et vos résultats sont probants : Afghanistan, Afrique, Libye … Que deviendrait le monde sans des gens comme vous ? Et grâce à vous aussi, chacun de nos président a le grand frisson d’être un chef de guerre ! A quand la mise au pas de l’Arabie Saoudite et du Qatar, que vous semblez avoir oublié ? Puis après cet échauffement une nouvelle guerre de Corée ? Cela m’excite à l’avance.

      2. On a libéré un peuple de son tyran et on l’a ramené au moyen age.
        Quelle réussite en effet !
        Sans compter le discours colonialiste du blanc qui a le  » droit  » ,bien sur, d’intervenir dans les affaires d’un état souverain.

        1. @aleksandar
          « Sans compter le discours colonialiste du blanc qui a le » droit » ,bien sur, d’intervenir dans les affaires d’un état souverain. »
          C’est pour çà que les russes font la même chose en Ukraine ? En Transniestrie ? En Géorgie ? … Parce qu’ils sont « blancs » ? Et donc « colonialistes » ? … 🙂

        2. @ aleksandar

          Quel est votre problème avec « les blancs » ?
          .
          Décidément, vous êtes soit un Black mésadapté sociale, soit un Bolchevique …

  10. Feu Kadhafi faisait le boulot gratuitement…ils sont où les conseillers va-t-en guerre maintenant ?

    1. Vous croyez vraiment que c’était gratuit avec feu Kadhafi qui était connu pour son grand désintéressement et son éthique ?

      1. Kadhafi n’avait pas de problème d’argent …’il envisageait même d’utiliser ses revenus pour créer sa monnaie Islamique le Dinar or …

        1. Le problème de Kadhafi était surtout qu’aucun pays d’Afrique à commencer par les voisins directs de Libye que sont l’Égypte et l’Algérie, ne voulait de son « Union Africaine » pour laquelle fut imaginé ce fumeux « Dinar-Or ».

    2. Par rapport à ce que demande Haftar pour les immigrés clandestins, les victimes des attentats de Lockerbie et du vol UTA sont en autres attentats, conflits et paiements, un prix infiniment plus lourd payé à Kadahfi.
      Une pensée pour l’opération Harmattan qui reste un modèle d’exécution opérationnelle pour la plupart des forces françaises impliquées.

        1. Et d’ailleurs si Kadhafi n’était responsable de cet attentat pourquoi aurait-il en 2003 reconnu sa responsabilité en payant 2,7 milliards d’USD en dédommagement aux familles des victimes ?
          .
          http://www.france24.com/fr/20151015-attentat-lockerbie-deux-nouveaux-suspects-libyens-indentifies-ecosse-kadhafi
          .
          http://www.lexpress.fr/actualites/2/monde/kadhafi-a-ordonne-l-attentat-de-lockerbie-dit-un-ex-ministre_965709.html
          .
          http://www.la-croix.com/Actualite/Monde/Kadhafi-a-bien-commandite-l-attentat-de-Lockerbie-_NG_-2011-02-23-563963
          .
          Évitons les articles approximatifs de Wikipedia écrits par tout le monde et n’importe qui et dont les sources sont souvent sujettes à caution.
          Il est curieux qu’une fois Kadhafi éliminé, on accuse ensuite les iraniens.
          Les iraniens ne comptent pas reconnaitre cet attentat:
          http://www.lemonde.fr/proche-orient/article/2014/03/11/l-iran-nie-tout-lien-avec-l-attentat-de-lockerbie_4381089_3218.html

          1. Il n’a pas reconnu sa responsabilité, et a collaboré avec la justice internationale. Il payé pour mettre fin à de sévères sanction économiques.

          2. Bonjour Fred,
            oui Kadhafi a finit par collaborer avec la justice et jusqu’à preuve du contraire, sa responsabilité a bien été établie comme pour le vol d’UTA.

        2. Bizarre, car ils ont remboursé les familles des victimes..(le fils de khadafi..)

        3. @Fred
          En 2003, le régime libyen de Mouammar Kadhafi avait reconnu officiellement sa responsabilité dans l’attentat, puis payé 2,7 milliards de dollars d’indemnités aux familles des victimes, soit 10 millions de $ par famille…
          De même, il a livré à la justice internationale les agents impliqués dans l’attentat…
          Ajoutons que l’ex-ministre libyen de la Justice sous Kadhafi, Mustafa Abdel-Jalil, a affirmé : « Kadhafi a donné personnellement ses instructions au Libyen Adbelbaset Ali al-Megrahi ».

  11. Bah tiens, 17 Md€, rien que ça. Comme ça on va claquer 17 milliards à la Libye (argent qui sera probablement détourné) sauf que le problème aura juste été déplacé et les passeurs partiront de Tunisie, Algérie, et autre pays méditerranéens.
    Cela dit, l’UE est tellement dépensière qu’elle en serait capable …

    1. mustard
      Exact l Europe payé déjà Kadhafi pour arrêter le flux de migrants,
      actuellement elle verse des milliards a la Turquie
      De toute façon le flux ne s arrêtera pas, ils vont changer de routes, actuellement ils passent également par le Maroc vers l Espagne.
      Il faut une vrais frontière avec des mitrailleuses et des ordres pour tirer + des camps de travail avant expulsions sans recours pour ceux qui réussissent a passer, mais pour cela il faut du courage et de la volonté, et cela n existe plus parmi les dirigeants Européens.
      Et attendais un peut, l Algérie et sur la voie de l explosion prochaine, la France va manquer de place pour toutes ces chances…….
      L Europe et foutu….

    2. Oui, cette liste à la Prévert pue la magouille à plein nez.
      On peut aussi lui dire, tu fais le job ou tu vas te prendre une bombe sur la tronche…

  12. Mais bien entendu ! on va filer 17 milliards au maréchal machin et à ses copains, qui vont s’en mettre plein les poches, sans la moindre garantie bien entendu. Mettre 150 hommes tous les 100 kilomètres de désert, tu parles ! Combien seront réellement sur le terrain, au lieu de se f… de notre gueule ? Et combien seront prêts à fermer les yeux une fois grassement payés par les passeurs ? Si ce n’est pas du chantage, ça, ça y ressemble fort. Merci, on a déjà donné avec les turcs.

    1. « on va filer 17 milliards au maréchal machin », et pourquoi pas ?, on file bien des thunes pour le métro d’ Abidjan, pour la R&D d’ (autocensure), pour certaines associations fumeuses qui défraient la
      chronique, la France est bien capable de donner 17 milliards …ils ne seront pas perdus pour tout le monde, rassurez vous !

      1. @ OTOOSAN
        Tu l’as déjà cité, le Métro d’Abidjan et tu n’est pas le seul. Changez de disque !
        Et il ne s’agit pas d’un don, mais d’un PRÊT, cela a déjà été précisé.

        1. Donnez-nous des exemples de prêts à des pays africains qui ont été remboursés.

          1. Le remboursement de la dette il n’est pas fait en une seule fois, il est sur la durée.
            La Côte d’Ivoire (car c’est l’exemple) a consacrée l’an dernier plus de 22% de son budget de l’état (8,8 milliards d’€) au remboursement de ses dettes.
            Les pays africains remboursent leurs dettes, détrompez vous, ce sont peut être des marchés à risque pour les investisseurs, mais généralement il n’y a pas de problèmes.
            Comme pour la France, sa dette a beau augmenter chaque année, ça ne veut pas dire pour autant qu’elle ne la rembourse pas, elle doit s’acquitter de ses obligations (comme vous avec vos mensualités dans un crédit) et tant que tout cela est fait, il n’y a pas de problèmes même si vous reprenez une nouvelle dette pour la rembourser (la dette sert de placements financiers a beaucoup de monde, c’est de l’investissement, mais dans l’inconscient collectif, la dette est jugée comme un problème économique et budgétaire ou ceux qui n’ont pas de dettes sont ceux qui n’ont pas de problèmes et ceux qui ont des dettes, sont ceux qui vont imploser, mais si vous regardez bien le monde, ceux qui ne sont pas endettés, ne sont pas les plus riches, demandez vous pourquoi? Demandez vous pourquoi certains pays qui dépendent du pétrole mettent de l’argent de côté, est-ce par ce qu’ils ne savent pas quoi en faire? Ou serait-ce par ce qu’en cas de baisse du baril, ils ne pourraient pas recourir à la dette?)
            Je vous pose la question dans un autre sens, ne pas payer sa dette, c’est être en défaut de payement, dîtes moi alors si vous entendez souvent que des pays africains sont en défaut de payements? On peut se rappeler de l’Algérie, reprise en main par le FMI, elle s’est serrée la ceinture, elle a payé ses dettes.
            Ne prenez pas les français pour des cons qui dépensent leur argent sans qu’il y ait un retour derrière.

          2. Un allègement de dette c’est juste de réduire la charge, c’est comme si vous alliez chez le banquier pour réduire de 50€ votre mensualité du crédit, il augmentera la durée du crédit.Comme en Grèce, la France voudrait bien alléger la dette, l’Allemagne refuse, mais cet allégement n’est pas une réduction de ce que doit la Grèce, au mieux on pourrait lui offrir une baisse d’intérêts, mais on sera toujours dans le vert.
            L’intérêt d’emprunter a des états, qui plus est « amis », c’est de pouvoir négocier si nécessaire un prêt et la France n’est pas une exception qui se ferait couillonner et ne serait pas rembourser.
            Je vous le redemande, citez moi les pays africains en « défaut de payements », il n’y a que cette situation qui démontre une incapacité de remboursement.

  13. il y en a qui peuvent continuer à se mordre les doigts d’avoir fait assassiner Kadhafi et détruire son pays : les flux migratoires, il avait su les bloquer, ainsi que les conflits internes. La Libye était le premier pays d’ Afrique . Détruire ce pays a été un crime impardonnable, aux conséquences cataclysmiques. Les auteurs de ce crime contre l’humanité mériteraient 100 fois d’être inculpés et de passer en jugement devant une Cour Pénale Internationale. Si toutefois un organsime indépendant de ce type existait, ce qui n’est pas le cas.

    1. « l y en a qui peuvent continuer à se mordre les doigts d’avoir fait assassiner Kadhafi  »
      Ben non, justement, il a été tué pour que le bordel s’installe là, je pense au contraire que « certains » se frottent les mains de contentement. « ils » ont créé une armée qui ne leur coûte rien et qui est très efficace !!!

    2. Demandons aux familles de l’attentat du vol d’UTA,
      si Kadhafi n’a pas eu le sort qu’il méritait, lynché par la vindicte populaire libyenne qui démontrait également à quel point le peuple haïssait littéralement ce dictateur mégalomane.
      .
      La Libye n’a jamais été le premier pays d’Afrique en quoique ce soit en dehors d’un PIB / habitant élevé du fait d’une très faible population.
      Mais observons bien que la répartition de cette richesse était très inégale de la Cyrénaïque à la Tripolitaine et qui plus est aux toubous présents sur les confins méridionaux des Fezzan et Cyrénaïque.
      .
      Le bellicisme de Kadhafi notamment démontré en direction du Tchad, démontrait qu’il était temps de mettre un terme au règne de ce guignol quitte à laisser la Libye sous l’emprise de ses démons tribaux.
      Mais l’état de fait de ces rivalités tribales libyennes existait bien avant 2011, 1969 avec Kadhafi au pouvoir, 1949 avec l’indépendance et l’instauration monarchique, 1916 avec le début de la colonisation italienne et même avant le XVIe siècle qui vit la conquête ottomane.
      .
      Enfin, observons en toute objectivité et au delà de toute polémique stérile,
      que la transition du pouvoir en Libye, même si elle fut violente justement à cause de Kadhafi, n’est pas à être désignée comme un « crime contre l’humanité » ne répondant pas à cette définition.

      1. Kaddhafi n’était pas haï de tous.La preuve ,c’est qu’il a encore ses partisans aujourd’hui et que Haftar soutient un retour en politique du fils Kaddhafi.De toute façon, quel que soit le gouvernement,il n’aura jamais le soutient de tous et devra faire la politique de Kaddhafi.

        1. Mais je n’ai jamais dit qu’il était haï de tous,
          mais bien de cette majorité de la population libyenne qui n’était pas favorisée par le régime n’appartenant pas à la bonne tribu.

        2. Kadhafi rendait la vie belle à la Tripolitaine via son pétrole, laissaient le Fezzan a son sort et négligeait la Cyrénaique.
          Beaucoup se contente de rappeler la vie à Tripoli, prétendant que cet exemple prévaut à l’ensemble du pays, mais non, c’est bien cette différence dans la répartition des richesses qui a mis le feu aux poudres, à Benghazi et dans l’Est et non à Tripoli, qui serait selon vous l’unique « preuve » de ses partisans.
          La Libye reste un territoire tribale, qu’il y ait différents courants, différents intérêts, je pense que nous le constatons, pas la peine de détailler tout ça.
          Mais revenons en aux faits, la crise libyenne n’a pas commencée avec l’intervention de la France et des autres et ne s’est pas terminée quand ils ont arrêtés.Si vous intervenez dans un pays qui va bien, un pays avec une population soudée et unit, jamais une telle pagaille n’existerait, là est déjà un signe qui montre que tout n’allait pas et ne va pas bien en Libye, avant et après 2011.
          Au moment du printemps arabe, les libyens de l’Est se sont soulevés, seuls, entraînés par cet effet qui frappa déjà les deux voisins.Des dizaines de tribus se sont ouvertement opposés au pouvoir de Kadhafi, puis très vite les armes ont parlés et Kadhafi, dans la gestion de ces manifestations a sa responsabilités.Même en France, dans nos manifestations, les forces de l’ordre se font attaquer, caillassés, brûler au cocktail molotov, des casseurs par dizaines, pourtant on ne va pas mitrailler ces gens pour calmer la foule et qui ose critiquer aujourd’hui, qu’en 2010, la France ait envoyé des équipements de contrôle de foule à la Tunisie? Sincèrement, ces types comme Kadhafi ou comme Assad, prêt a mitrailler son peuple et a faire une guerre civile afin de ne pas céder leur pouvoir, ne sont pas à défendre ou a regretter.Je préfère voir un Ben Ali ou Moubarak en exil, que de voir un Assad se félicitant d’avoir résister à une attaque, car non, la situation de son pays actuellement, ce n’est pas l’oeuvre des autres, mais en grande partie la sienne et si demain ils chanteront la « victoire » avec Moscou et Téhéran, on va vite revenir en arrière, de toute façon, la situation actuelle est tellement mauvaise qu’il ne peut que continuer à tenir le pays d’une main de fer avant que les gens finissent par s’en lasser.
          La France et ses alliés sont intervenus en Libye, pour faire comme les voisins, c’est à dire de remplacer un chef d’état à vie qui n’a qui plus est, jamais été un bon samaritain, on a beau lui mettre un succès économique sur le dos, ce succès ne lui revient pas, il est comme pour d’autres, le chef d’état en place qui profita dans les années 2000 du flambage du pétrole, pas plus méritant que Chavez, Bouteflika, Poutine ou un roi saoudien, tous les mêmes profiteurs qui se sont couronnés de succès dont ils ne sont pas responsables, comme si un gagnant du loto dans sa villa se vantera de vivre cette vie grâce a son nouveau travail d’investisseur en oubliant de dire que sans ses gains, ils n’auraient rien fait. Kadhafi qui mena bien des rébellions dans l’Afrique, on l’avait déjà face à nous au Tchad dans les années 80, jouant avec un terrorisme évident, recherchant un temps l’accès à la bombe nucléaire…
          La Libye était peut être structurée autour de lui, mais ça n’en faisait pas un bon type à défendre et à regretter.Toute guerre, toute révolution conduit a des années difficiles et d’instabilité.Me dira t-on qu’en 1989, notre révolution n’a duré que le temps de la prise de la bastille? Non diverses instabilités jusqu’à Waterloo et encore, même aujourd’hui cette époque marque notre société.
          Ne jugeons pas la situation libyenne comme un problème qui devait se résoudre en quelques mois, on a peut être trop pensé qu’ils pourraient faire cela eux mêmes, là dessus on peut culpabiliser, mais tout de même, ce pays passe d’une idéologie (livre vert) qu’il vit depuis 50 ans, laissons lui se construire une nouvelle voie, même si ils doivent se frapper dessus et se donner des claques pendant des années.
          Hitler a lui aussi ses partisans aujourd’hui, mais ces derniers ne doivent pas nous le faire regretter et faut-il accuser les alliés d’avoir détruit l’Allemagne, de l’avoir divisé pendant 50 ans, avec une situation ubuesque de sa capitale?
          Ceux qui critiquent le plus la situation libyenne sont ceux qui ne veulent pas la voir s’améliorer, car ils aiment cela, ils veulent voir l’occident génératrice de problèmes, c’est leur pain quotidien, leur obsession au même titre qu’ils diront que tout ce que feront les russes, les chinois, les iraniens et d’autres, ce ne sont que des réussites.On verra si dans 10 ans, la Syrie sera un pays qui ne connaitra plus de problèmes, moi je vous le dis, la paix made in Moscou en Syrie, elle ne va pas durer plus de 3-4 ans….

      2. @ B-b Seguin vous croyez encore à la légende du Kadhafi lynché par le peuple ? vous igorez les conditions de sa fin ignoble et du rôle joué par le France, et ses Mirage 2000? vous appelez aussi  » transition du pouvoir » la destruction systématique de toutes les infrastructures de ce pays, le centaines de Tomahawk américains ? c’est ça, vos bulletins de vote qui ont assuré la job ? ? et les dizaines de milliers de morts civils, c’est quoi, des incidents électoraux ? c’est Kadhafi aussi qui les a massacrés sous les missiles et les bombes, avec ses petites mains ? ce n’est même plus du révisionnisme ni du négationnisme, c’est du viol de l’Histoire et de la mémoire des victimes.

        1. Ce n’est pas une légende, mais un fait bien établi.
          .
          Évidemment que l’intervention de l’OTAN, des USA, du RU et de la France, aura rapidement fait basculé transition du pouvoir en Libye épargnant ce pays des massacres de civils connus en Syrie et en Irak.
          .
          On ne peut certainement pas nier des victimes civiles collatérales aux raids menés sur des objectifs en zones urbaines,.
          Mais l’essentiel des pertes civiles connues en 2011 Libye sont le fait d’engagements terrestres dont de la répression du pouvoir de Kadhafi et de son fils Saïd al Islam.
          .
          Ce sont les faits objectifs reconnus par l’ONU Russie et Chine comprises.
          .
          Révisionnisme et négationnisme sont plutôt à mettre sur le compte de ceux qui tendent à minimiser les exactions et responsabilités de criminels tels Kadhafi avec son terrorisme d’état.
          Quant au viol de l’Histoire et de la mémoire des victimes ceux qui lavent Kadhafi de la responsabilité de ses crimes avec ses attentats de Lockerbie et du vol UTA.
          Car il ne s’agissait pas de victimes involontaires collatérales de raids aériens en zones urbaines, mais bien de victimes délibérément ciblées d’une action terroriste préméditée.

          1. @S.B-Seguin
            .

            « Ce sont les faits objectifs reconnus par l’ONU Russie et Chine comprises. »
            .
            Le problème est qu’ au vu des enjeux et intérêts de notre si chère Mondialisation , même si Kadhafi était loin d’ être un ange , il était également loin d’ être le seul et tant qu’ il était en place , il n’ y avait pas une telle extension du « bordel » ambiant que nous constatons aujourd’ hui .
            Donc que la communauté internationale dans son ensemble reconnaisse ceci ou cela n’ est en rien gage ce certitude voire de preuve .
            Il y a longtemps que je me méfie de tout cela .
            .
            Je ne sais pas s’ il doit porter le chapeau pour tout , notamment concernant l’ attentat du Boeing 747 Pan Am vol 103 au-dessus de Lockerbie fin 1988 ou celui du DC-10 d’ UTA vol UT 772 au-dessus du Ténéré un peu moins d’ un an plus tard ( total 270 + 170 morts ) , en revanche je sais que l’ homme avait énormément changé et dans le mauvais sens suite au raid des F-111 américains , sous l’ ère Reagan , dans la nuit du 14 au 15 avril 1986 , qui le visait directement et au cours duquel l’ une de ses filles fut tuée apparemment sous ses yeux …
            .
            Était-il coupable de tout ce qu’ on lui reproche aujourd’ hui ou juste responsable ?
            A t-il été désigné afin de couvrir d’ autres commanditaires , faisait-il partie de desdits commanditaires , l’ a t-il fait en échange de quelque chose d’ autre à ses yeux beaucoup plus important que d’ être le seul accusé dans ces tristes affaires de terrorisme ayant mortellement frappé des civils innocents ?
            Autant de questions que je me pose encore aujourd’ hui …
            .
            Kadhafi , Saddam , Hafez El Assad etc étaient sans-nul doute tous des salauds , mais qui peut dire combien de « salauds » potentiels encore pire qu’ eux auraient pu être à leur place ou prendront leur place ??
            Telle est la question fondamentale que nous devrions tous nous poser lorsque nous aiderons celui-ci ou celui-là à prendre les rênes du pays et à leur succéder ; sachant que si les choses tournent mal , nous en serons , comme d’ habitude , toujours « les premiers surpris »…

          2. Bonjour monsieur ScopeWizard,
            sans parler de toutes les accusions, dont de nombreux crimes à caractère sexuel, Kadhafi était au moins coupable de l’attentat contre le vol d’UTA et était allé jusqu’à indemniser les familles de Lockerbie avec pas moins de 2,7 milliards dollars US…

    3. Je crois que vous n’avez pas du tout compris ce qui s’est passé là bas et ce qui se passe encore.

    4. Il est surprenant de constater qu’il y a encore des gens pour dire que la mort de Kadhafi résultait d’exigences morales. C’est aussi ce que prétendait BHL.
      Depuis plusieurs dizaines d’années nous avions les moyens d’éliminer Kadhafi. J’aimerais savoir pourquoi, selon certains, ce meurtre était plus conforme à la « morale » en 2011 qu’en 1978 ou 1989.

      1. Parce que c’est en 2011 et pas en 1978 ou 1989 que la population libyenne s’est soulevé contre ce régime en fin de règne, prenant exemple de la révolution tunisienne.
        La répression sanglante qui a suivie a conduit l’ONU a voté plusieurs résolutions afin de protéger la population des bombardements et des exactions du régime, Kadhafi promettant un « bain de sang » aux manifestants.
        Les crimes sont tels que la police, une partie de l’armée libyenne, des diplomates et les chefs de tribus se rangent du coté des dizaines de milliers de manifestants, ce qui déclenche une guerre civile.
        Un mois plus tard, après l’échec des négociations internationales, l’intervention franco-américano-anglaise est lancée.

        1. @Lagaffe
          Je comprends : le truc, c’est juste de trouver un prétexte suffisant, en plus d’y avoir intérêt.
          Comme pour Saddam.
          Pour Kadhafi les crimes de 1978 et de 1989 n’étaient pas des prétextes suffisants. Quelqu’un faisait observer ici que pour KimJung en Corée on n’a pas de prétexte : « décapiter une dictature ne sert à rien, et de quel droit ? »
          La différence en Corée comme en Syrie, c’est surtout que le dictateur est protégé par une puissance extérieure, ce qui n’était pas le cas (ou n’était plus le cas) de Kadhafi ni de Saddam.
          .
          Pour assassiner un dictateur, il faut donc trois conditions (en plus d’en avoir le moyen matériel) : 1) y avoir intérêt ; 2) trouver un prétexte suffisant ; 3) que le dictateur ne soit pas protégé par une puissance extérieure.
          C’est donc bien ce qu’on disait : Haftar devrait comprendre qu’il n’est pas en position de négocier. Comme Erdogan, sa seule force c’est que l’incompétence politique règne chez nous.
          Je ne dis pas qu’il faut assassiner Haftar ou Erdogan, je dis que nous ferions bien de leur faire savoir que ça pourrait leur arriver.

  14. 17 milliards, ça a l’air d’un gros chiffre, mais c’est sur 25 ans, soit 680 millions d’€ par an.
    L’UE, pour la période 2014-2020 (6 ans donc) a prévu un budget « d’aide extérieure » de 30 milliards d’€. Dans la même proportion, sur 25 ans on a 120 milliards d’€ d’aides et Haftar évalue à 17 milliards ses besoins pour son plan.
    En sachant que sur cette somme, il y a les équipements qui seront achetés et qui seront fabriqués chez nous, donc une bonne partie de cette somme serait dépensée chez nous, ce n’est pas un chèque blanc qu’on donne à Haftar.
    Mais le problème c’est que la situation actuelle de la Libye ne le permet pas et visiblement on est toujours en face d’un Haftar en quête d’autorité, de légitimité et de pouvoir auprès de l’étranger qu’a un vrai plan anti-migrant.
    Autre chose, la Libye n’est pas le problème des migrants, car ceux qui traversent ne sont pas des libyens.En rétablissant une Libye protectrice, les migrants qui viennent de l’Afrique subsaharienne iront ailleurs.

  15. Je pense qu’il faut envoyer BHL. Chemise blanche, cheveux au vent et regard à l’horizon, il va nous regler ça. 😉

    1. Pour 20 milliards de dollars on pourrait même trouver le moyen de cloner BHL, après tout les anglais on bien cloné une brebis il y a 20 ans…
      .
      Avec 20 milliards on peut faire une petite armée de soldats clones de BHL et les poster comme gardes frontières dans le Sahel a dos de chameaux, chemises ouvertes et cheveux au vent…
      .
      Peu importe les pertes, chaque fois qu’un clone de BHL se fait buter ou meurt de soif dans le désert on refait un clone et rebelote…

      1. Sans compter les produits dérivés, j’en connais pas mal qui paieront des fortunes pour jouer au paint-ball a balles réelles avec des clones de BHL….

      2. Reality Check
        Vous devriez commencer par cloner votre président avec quelques années de moins.

      3. @Reality Check
        Hehe… les brits clonent des moutons, et nous des chevres ☺

  16. Tiens, Jacques Attali s’est laissé pousser la moustache et s’est reconverti dans l’Etat Major libyen.

  17. Visiblement le racket et l’exploitation des migrants transitant par la Libye ne rapporte plus assez à Haftar ou alors le nombre de migrants diminue et les flux commencent à passer par les pays voisins à cause des violences contre eux et du coup Haftar cherche à récupérer le max possible de pognon avant qu’on se rende compte qu’il ne sert plus à rien de négocier.
    On devrait l’inviter à Paris pour discuter, et là il glisse par hasard dans la baignoire… l’accident bête !

  18. Et si on en versait la moitié à l’autre parti ? Histoire d’envenimer les choses et lui faire comprendre qu’il n’est pas en position d’éxiger quoi que ce soit.

    1. @ mulshoe
      Effectivement, Haftar n’est pas en position d’exiger quoi que ce soit. Du moins il ne devrait pas être en position.
      Mais avec les Pieds-Nickelés de la politique qui gèrent l’argent public chez nous, il aurait tort de ne pas essayer.

  19. Entièrement d’accord avec Olivier15, il faut envoyer BHL le chef de guerre!

  20. Cela va donner des idées a Erdogan qui n’a eu droit qu’à moins de 4 Milliards,(qu’il dit ne pas avoir reçus).En cédant au chantage d’Erdogan,on a ouvert une porte ou tout le monde va s’engouffrer.Haftar racconte des cracks.Même avec 17 Milliards il ne va arrêter rien du tout,vu qu’il ne contrôle que l’est du pays et encore.L’immigration passe par le sud,ou il ne peut pas mettre les pieds et arrivera a l’ouest ou il ne contrôle rien encore.Et même a l’est,il devra convaincre ses amis de trafic d’abandonner la mine d’or de l’immigration.C’est pas gagné.
    https://www.diploweb.com/cartes/afrique07122.htm

  21. ce général est très pragmatique, à défaut d’être général. il pratique le même marché que feu le colonel KADHAFI. Comme le beau ténébreux, il demande à l’Europe de payer pour garantir l’étanchéité des frontières sud du continent. et il a raison de dire que ce qui est bon pour la Turquie et bon pour la Libye.
    alors soyons pragmatique,
    1/ d’un point de vue budgétaire (et cynique) faut-il payer ces 17 milliards , ou même 1 milliard par an ? à comparer avec le coût de l’accueil des migrants, le déploiement de l’opération SOPHIA et les moyens supplémentaires à donner aux forces de l’ordre
    2/ d’un point de vue sécuritaire, ne serait-ce pas le meilleur moyen pour dissauder les migrants dès les frontières sud de la LIBYE ?
    3/ d’un point de vue politique internationale , ce serait un pb de moins à résoudre en Europe et au plan national, une raison de moins de se f… sur la g. au JT de 20h en accusant le gvt (l’actuel et les anciens) de ne rien faire.

    1. Il fut un temps où les peuples combattaient à leur frontières pour repousser les envahisseurs ! L’armée défendait le territoire national
      Aujourd’hui les dirigeants……..élus par le peuple, organisent l’invasion migratoire.

      1. il fut un temps jamais révolu où les armées ne défendaient pas leur pays mais faisaient la guerre parce que les intérêts de leur pays le leur dictait, peu importe d’ailleurs le leader du moment. la géopolitique des nations répond à des constantes. et de croire que la défense du territoire est la seule justification d’une armée c’est aussi admettre de se ligoter un bras pour un match de boxe.
        des exemples ? depuis richelieu, j’en ai des tonnes et les plus balaises ce furent les armées de la révolution et de l’empire. pas très loin ? chez nos amis britanniques qui pratiquèrent la défense d’ALBION en général par des offensives rondement menées et souvent financées pour payer des alliés.
        jusqu’à l’empire, nous étions dans un paradigme de la raison, en ce sens où l’essentiel se jouait entre pays européens, en Europe et où chacun savait qu’il fallait faire la paix sans trop assassiner l’ennemi du moment. les guerres coûtant cher, on les limitait (à la fin de l’été et plus souvent sous forme de sièges). avec le Corse, on a changé de barquéet et , comme dans le cyclisme, on est allée plus fort , plus loin, plus grand jusqu’à la bombinette; dans tous les cas c’était pour défendre la mère patrie. et bien maintenant, c’est le même raisonnement sauf que , mondialisation oblige, ce qui se passe à 4000 km nous concerne un peu plus, sauf que la manière de faire la guerre a changé : plus de front, d’avant et d’arrière, plus d’armée qui se fritent et de femmes qui attendent le retour du guerrier. tout le monde est dans la même cour d’école, là aussi : mondialisation oblige. le terro et le cyber ne sont que des applications de la mondialisation.
        tout àça pour dire que le concept du « je fais la guerre pour défendre mes frontières » c’est vrai mais c’est aussi de la comm.

  22. Haftar a bien enregistré les méthodes US en ce qui concerne le racket ,il a eu bien le temps d’apprendre après avoir été « fait aux pattes « par Idriss Dhébi dans la bataille de OUADI-DOUM !…Lorsqu’il a été vendu aux USA !…

  23. Soyons sérieux et faisons le travail nous mêmes (les Européens) comme les Australiens ,ça reviendra beaucoup moins chère

  24. On a qu’à lui faire une fausse promesse en lui promettant qu’il sera payer dans 20 ans pour services rendus.

  25. Un Maréchale qui contrôle plus des deux tiers du pays (la Libye) mais qui n’a pas les moyens ??
    Un petit problème dans l’énoncé??
    Nous Français, certes avons opéré en Libye mais en quoi les migrants sont ils de notre ressort?
    Le Maréchal envoie une liste de demande à notre président alors que nos armées sont au bout de leurs forces en terme de moyens (hélicoptères, chars etc); mais aussi humains .
    La Libye n’a rien d’un pays souverain et l’Italie a selon moi la situation la plus urgente en terme de d’immigrant illégaux avant la France.

  26. Ah corruption qd tu nous tiens! Le bel opportuniste que voilà! Il doit se dire les Turques ont réussi sans rien faire, pourquoi pas moi? Je demande 17 j’obtiendrais peut-être 6, ca va me couter 1!

    Et c’est le contribuable européen qui va encore payer! Simple comme bonjour.

  27. Avance remboursable en pétrole libyen (recherché par la pétrochimie car très aromatique), pourquoi pas…

  28. La position du maréchal Haftar se comprend.
    La Libye a été déstabilisée (peu importe ce que l’on pense de Qadhafi), sans aucun plan pour l’après.
    Du coup des seigneurs de guerre se sont imposés.
    Il faut comme les rois barbares aux frontières de l’empire de Rome à partir du IVème siècle : imposer le versement d’un tribut à l’empire, ou laisser passer des populations barbares voire des guerriers. Le versement de ses tributs n’ a pas empêché la chute de l’empire, cela n’a fait que retarder l’inéluctable.

    De plus, Haftar est conscient que les personnels politiques européens sont terrorisés et figés par la gestion des migrants face aux « associations humanitaires », largement relayées par les médias : toute reconduite devient un drame, un psychodrame….et les politiques battent en retraite. Hafthar leur propose de traiter le problème, car pour l’opinion publique européenne, un versement bancaire est indolore, incolore, inodore…. même de plusieurs milliards d’euros.

    Haftar ne fait que renvoyer les dirigeants européens à leurs petites lachetés.

  29. Haftar est un lascar…
    17 milliards c est peu
    Mais les migrants passeront toujours ailleurs quand ils verront que les fameux douaniers lybiens tirent à vue à la 12.7 sur eux.
    Maroc Algérie Tunisie Egypte Liban Turquie…au choix et tous sont de futurs nécessiteux.
    Pourquoi les payer ? C est du racket …
    Une flotte europeenne et avec des moyens oui et on garde nos frontieres et on expulse les illégaux.
    En France on veut rétablir le service national…chiche il y ades postes à pourvoir dans les douanes police marine… et surtout besoin de beauceaup de bateaux neufs.
    Sinon rien n empêche de soutenir Haftar pour en faire un allié de l Occident sachant qu il peut acheter son materiel avec son propre pétrole.
    Mqis M Macron et ses collègues feront encore d « excellents » choix j en suis sûr…

    1. Pour votre information Bruxelles a déjà proposé a l’Algérie le même deal que la Turquie a plusieurs reprises.
      La réponse est une FIN DE NON RECEVOIR. L’Algérie a un principe simple: nos forces de sécurité protégent nos frontières pour servir nos intérets si Bruxelles veut des suppplétifs ou des poubelles qu’ils s’adressent ailleurs.
      .
      Au lieu de nous remercier de ne pas participer a ce chantage, Bruxelles a décidé de mesures de rétorsion sur les visas touristiques… qui mettent 6 mois a obtenir depuis Alger, depuis que nous avons dit a l’Europe qu’il est HORS DE QUESTION que nous ouvrions des « hot spots » pour accueillir les « hot dogs » créés par leurs interventions militaires tordues.
      .
      Pendant ce temps l’ANP refoule tout les jours des milliers de migrants, qui pourraient finir en Europe.
      .
      Je ne sais pas ce qu’ils fument a Bruxelles mais nous sommes sur le point d’interdire tout visa algérien a tout citoyen européen qui en fait la demande, y compris les hommes d’affaires, et suspendre toutes les importations futiles venant d’Europe par mesure de rétorsion contre cette politique scélérate et inacceptable.
      .
      Les premières victimes seront les centaines PME françaises qui dépendent de notre marché pour boucler leurs fins de mois, et qui n’en demandaient pas tant.
      Collateral Damage.

      1. On vous vend quoi à part des mobylettes ? Faut arréter la fumette kabyle, mon vieux.

      1. @ ferron

        Vous venez de faire la démonstration du problème : Si l’UE donne ce qu’il veut à Haftar, tout les autres pays impliqués dans L’affaire des migrants vont demandés la Lune à l’UE en échange de retenir le flux sous prétexte que « Haftar à bien eu ses milliards, lui »
        .
        Vous comprenez ?

        1. Nico….
          Je ne fais la démonstration de rien, je dis simplement qu’il aurait tort de na pas essayer s’il a quelques billes en main comme Erdogan, ensuite l’appréciation des risques lui donnera peut-être raison, le Maroc pourrait bien en faire de même puisqu’il semble que sa frontière sud redeviens attractive et que les Espagnols commencent à crier « au secours » eux qui défilaient ils y a quelques jours pour réclamer leur quota de migrants, ils n’ont plus qu’à se servir je pense.

  30. Il a tout à fait raison. Voilà la note à payer après que l’Occident, France en porte-drapeau, ait démoli la Libye qui était notre meilleur rempart contre toutes les plaies d’Afrique qui désormais gagnent l’Europe.

  31. Le maréchal Haftar est à Moscou depuis samedi et doit discuter avec Sergueï Lavrov de « son éventuelle rencontre avec le Premier ministre du gouvernement reconnu (par la communauté internationale) Fayez al-Sarraj ».
    « Lors de cette réunion, les questions relatives à la réconciliation des parties en conflit (en Libye) seront évoquées », a-t-il affirmé, sans préciser la date de cette réunion, ni qui y participerait.
    Fin juillet, Khalifa Haftar et Fayez al-Sarraj se sont mis d’accord sur une déclaration en dix points dans lesquelles ils s’engagent notamment à un cessez-le-feu et à organiser des élections le plus rapidement possible, lors d’une rencontre en région parisienne avec Emmanuel Macron.
    Je suis surement mauvaise langue mais je me demande si c’est pas quelqu’un de Moscou mal intentionné qui lui a soufflé l’idée de réclamer 17 milliards d’euros à l’UE.

    1. Lagaffe
      Devant ce qu’il convient d’appeler la débandade de l’Europe sur ce sujet, les moscovites jouent sur du velours, et risquent même d’imposer leur vue sur le sujet au détriment de l’UE incapable de rien mais sans doute du pire.

  32. Au vu de la liste de courses, j’ai plutôt l’impression que ce gars veut juste réarmer ses bonhommes avec du matériel qu’il n’a qu’en trop petites quantités!!

  33. Why not ? C’est du racket, mais c’est une tradition en Afrique du Nord. Vous payez et on vous protège. Mais de qui ? Bin de nous voyons ! Cela duré des siècles. Jusqu’à ce que suffisemment puissant, à partir du XIXe siècle, l’Occident leur rentre dans le tas. Premier coup de force américain à l’extérieur ? Guerre dite « de Tripoli », de 1801 à 1805. Alliés aux Suédois.

    Donc, payons. Pour l’instant, c’est peut-être une bonne affaire. Il viendra un moment, une génération, en Occident, où ça va saouler grave et que ça bardera à nouveau.

    1. @ Affreux Jojo
      On peut dire que c’est aussi une tradition de l’U.E. : les pays frontaliers de l’espace Schengen reçoivent des subventions européennes pour surveiller leurs frontières. Et c’est pour cela qu’il n’y a (presque) plus de surveillance de nos frontières, d’où une économie de fonctionnaires et de moyens.

  34. Normalement, Haftar devrait comprendre qu’il n’est pas en position de négocier. Mais il compte peut-être sur l’influence française : c’est vrai que tout est possible avec les hurluberlus que le « régime des partis » amène au pouvoir chez nous.
    Macron a même un avis au sujet de la Corée. Alors pourquoi pas au sujet de la Libye. Sans doute Macron a-t-il oublié qu’on a un ministre des Affaires Étrangères.
    Alors tout est possible.

    1. N’oublions pas les contributions directes Cameron et Ban Ki Moon ainsi que de Hu Jintao et Poutine qui n’auront opposé aucun veto à la zone d’interdiction aérienne.

Les commentaires sont fermés.