Le président Trump parle d’une « option militaire » pour le Venezuela

Le bras de fer entre le Parlement vénézuélien, où le centre-droit est majoritaire depuis les élections de décembre 2015, et le président socialiste Nicolas Maduro, « héritier » d’Hugo Chavez, le chantre de la « révolution bolivarienne », a débouché sur une grave crise politique, avec, en toile de fond, une situation économique désastreuse (inflation de 720%, effondrement des recettes pétrolières, pénurie de produits alimentaires et de médicaments, etc).

Face à la contestation, le pouvoir chaviste, fortement « militarisé », n’entend rien céder, allant jusqu’à parler, comme l’a fait le ministre vénézuélien de la Défense, le général Vladimir Padrino Lopez
d’une « situation de subversion intérieure frisant l’insurrection armée ».

Pour contourner le Parlement, qui a lancé une procédure contre lui pour « manquements au devoir de sa charge », Nicolas Maduro a fait élire une assemblée « constituante » à sa main. Dans le même temps, la contestation n’a pas faibli et sa répression a été dénoncée par le Haut-Commissaire aux droits de l’Homme de l’ONU, Zeid Ra’ad Zeid Al-Hussein, qui a dénoncé « un usage excessif de la force » par les autorités vénézuéliennes. Depuis avril, 125 manifestants ont perdu la vie au Venezuela.

Quoi qu’il en soit, les orientations prises par M. Maduro ont été vivement critiquées par une partie de la communauté internationale. « L’élection de l’Assemblée constituante a durablement aggravé la crise au Venezuela. […] L’Union européenne et ses États membres ne peuvent par conséquent pas reconnaître l’Assemblée constituante », a ainsi déclaré, le 2 août, Federica Mogherini, la Haute représentante de l’Union pour les affaires étrangères et la politique de sécurité.

Quant aux États-Unis, ils ont décidé d’infliger des sanctions à M. Maduro, qualifié de « dictateur ». Ce dernier a ainsi rejoint Bachar al-Assad, Kim Jong-Un et Robert Mugabe, le président zimbabwéen. Et d’autres mesures ont ensuite été prises à l’encontre de 8 autres responsables vénézuéliens, pour leur rôle dans la mise en place de cette assemblée constituante, jugée « illégitime ».

« Ce régime est inacceptable et les États-Unis se tiendront au côté de l’opposition (qui se bat) contre la tyrannie jusqu’à ce que le Venezuela restaure une démocratie prospère et pacifique », a justifié Steven Mnuchin, le secrétaire américain au Trésor.

Mais le président américain, Donald Trump, est allé encore plus loin. « Nous avons de nombreuses options pour le Venezuela, y compris une possible option militaire si nécessaire », a-t-il affirmé, le 11 août, lors d’une conversation avec des journalistes. « Nous avons des troupes dans le monde entier qui sont parfois très loin. Le Venezuela n’est pas très éloigné et les gens souffrent et les gens meurent », a-t-il ajouté, sans plus de précisions, alors que les forces armées vénézuéliennes sont relativement bien équipées.

Cela étant, le Pentagone a indiqué qu’il n’avait, pour le moment, reçu aucune instruction ou consigne à ce sujet. Mais les responsables militaires et les services de renseignement américains s’inquiètent du sort de l’arsenal vénézuélien, dont notamment celui des 5.000 missiles sol-air portatifs (MANPADS) SA-24 Grinch acquis par Caracas auprès de Moscou dans les années 2000. Le risque est de voir ces armes faire l’objet d’un trafic, ce qui menacerait le trafic aérien commercial si jamais elles devaient tomber entre les mains de groupes terroristes.

De son côté, Caracas a qualifié les propos de M. Trump « d’acte de folie ». En cas d’intervention américaine, « nous serons tous au premier rang pour défendre les intérêts et la souveraineté de notre Venezuela bien-aimé », a lancé le général Padrino.

Les déclarations de M. Trump surviennent après que M. Maduro a dit souhaiter s’entretenir avec son homologue américain. « S’il est autant intéressé par le Venezuela, je suis là, je suis le chef de ce qui l’intéresse », a-t-il dit devant l’assemblée constituante.

La Maison Blanche a confirmé la volonté de M. Maduro, ce dernier ayant sollicité une conversation avec M. Trump le 11 août. Mais sa demande a été refusée.

« Les États-Unis se tiennent avec le peuple du Venezuela face à la répression permanente exercée par le régime Maduro. Le président Trump parlera volontiers avec le dirigeant du Venezuela dès que la démocratie sera restaurée dans ce pays », a expliqué la Maison Blanche, via un communiqué.

153 commentaires sur “Le président Trump parle d’une « option militaire » pour le Venezuela”

    1. Tout président américains se doit d’avoir ‘SA’ guerre pour montrer qu’il est le commandant en chef et pour satisfaire le complexe militaro-industriel … surtout contre des pays faibles, comme la Vénézuela, grotesque dictature pseudo castriste.

    2. Si il y a bien un point sur lequel je suis en accord avec ce « fou » c’est bien celui des interventions militaires, je pense que tant au niveau de la Syrie qu’au niveau de la Corée il a agit comme il le devait en étant ferme, on a bien vu ce qu’une politique laxiste donnait sur la Corée (cf ère Obama qui a laissé proliférer le programme nucléaire de la RPDC derrière un écran de sanctions). C’est la même chose pour le Venezuela, Maduro n’a comme legitimité que le fait d’être l’heritier d’un criminel il apparait donc normal que les « Gendarmes du Monde » montre les muscles avec l’appui de l’ONU.

      1. @ Syna VaiL
        Il a quand même été élu au suffrage universel … Même si la dernière élection de l’assemblée constituante est plus que douteuse, elle fait suite à une manœuvre peu légitime de l’opposition.
        .
        Hugo Chávez criminel ? Des faits ?

        1. « Hugo Chávez criminel ? Des faits ? »
          .
          Notamment plusieurs tentatives de coups d’états.

          1. @ Nico St-Jean
            Pour être précis : une tentative et un appel à renverser un gouvernement parce qu’il répugnait, lui le militaire à réprimer par le sang les opposants, comme le lui demandait ce gouvernement. Bien grand crime, en effet !
            .
            Tu es contre la « Révolution des œillets » au Portugal ? (certes, rare cas ou les militaires aient remis le pouvoir aux civils en destituant un dictateur, en plus)
            Tu es contre la révolutions française ? (fais gaffe à ta réponse :o)
            .
            Tiens ? Ce serait pas par un coup d’état que Pinochet serait arrivé au pouvoir ? Des dizaines de milliers d’opposants torturés, assassinés … C’est drôle, les USA ont pas moufté … Ah ben oui, bien sûr, c’est eux qui avaient organisé le coup d’état. (et juste dans les alentours, pareil en Argentine, Bolivie, Brésil, Paraguay, Uruguay)
            .
            Ami canadien (ce n’est pas du second degré) occupe-toi des amérindiens que vous traitez encore comme des chiens, ou plutôt non, après les avoir internés, séparé les enfants de leurs familles, stérilisés, imposé des expériences médicales, jusque dans les année 70, foutez leur la paix, et fout la paix aux Vénézueliens, qui régleront bien mieux leurs problèmes tout seuls.

          2. Une seule en 1992.
            Par contre quand vos amis de la CIA et de l’opposition ont tenté un coup d’état contre lui, en 2002, c’est le peuple vénézuélien qui l’a remis au pouvoir.
            Des problèmes de mémoire mon brave Nico ? Ou les fiches de la CIA pas à jour ?

          3. Fred,
            Votre pensée hémiplégique a une fâcheuse tendance à oublier une partie de la réalité.
            Au Chili, comme avant en Espagne, il y a eu avant le coup d’état la tentative avérée et incontestable de révolution violente et terroriste de l’extrême gauche, on tuait élus de droite et catholiques en toute impunité. En Espagne les socialistes historiquement très radicaux participaient à cette violence, ce qui a entraîné une réaction de ceux qui se retrouvaient en première ligne parmi les agressés. Il n’est pas question de juger la suite, même si là aussi il y aurait à dire, mais de décrire avec honnêteté le contexte. Sans cette violence révolutionnaire, au Chili avec le MIR, rien ne prouve que les militaires auraient pris le pouvoir. Les chiffres de victimes ont été largement gonflés, nombre de révolutionnaires professionnels ont simplement disparus des radars avant de réapparaître dans une autre révolution en Amérique Latine, mais sont toujours « portés disparus ». Au Salvador, Mgr Romero, assassiné en pleine messe passe pour une victime de l’extrême droite. Mais sa cathédrale ou il accueillait les persécutés était devenue, dans ses locaux souterrains, un centre de torture des groupuscules communistes, ce qui l’avait révolté quand il s’en est aperçu. Sa mort n’est peut-être pas si claire que ça. En Bolivie, ce sont les paysans qui ont livré Che Guévara, ce psychopathe avide de sang dont Castro s’est vite débarrassé en l’éloignant tellement il était sanguinaire. Pinochet, comme Franco, étaient des légalistes plutôt modérés, Pinochet était franc maçon. C’est dans les deux cas une situation exceptionnelle qui les aura amenés au pouvoir, ils n’étaient pas des putschistes dans l’âme ni des extrémistes de droite. Franco était d’ailleurs mis à l’écart aux Canaries, à cause de l’ambiance révolutionnaire et de son aura il pouvait regrouper autour de lui une réaction, mais il restait un général d’active très respecté par les soldats et considéré comme républicain par le pouvoir socialiste.
            Je sais, faut pas le dire, ça remet en cause la légende d’une gauche impeccable, qui n’a jamais nulle part été vraie, mais celui qu’on avait surnommé le « Frente Crapular » à cause de ses innombrables exactions n’a rien d’une victime dans l’affaire. Simplement, parfois, le criminel ne gagne pas.
            La Révolution des Oeillets, d’extrême gauche, aura des effets désastreux sur le Portugal, et leurs colonies africaines devenues indépendantes, n’en déplaise à la gauche. Et on évitera de parler de la matrice de toutes les révolutions qui, après un bain de sang en France et un pillage de l’Europe, aura entraîné la France dans deux siècles de souffrance et de divisions dont nous ne sommes toujours pas sortis. Dans lesquels on peut mettre les deux conflits mondiaux.
            Je précise que je ne défend aucun de ces régimes, mais il me semble que l’histoire n’est pas une pute que l’on achète pour son profit.

      2. C’est toujours facile d’attaquer des pays « faibles» , Trump sortira grandit s’il réduisait au silence l’autre dingue de la planète qui se terre à Pyongyang.

    3. Je pense qu’on peut parler d’Etat americain de manière générale. Je ne crois pas que Trump ait un quelconque pouvoir au final. La preuve en est que les projets qu’il a essayé de faire passer au debut de son mandat ont tous été sabotés par le congrès. Il finit de nouveau par être l’idiot utile comme tous ses predecesseurs.

      1. Faisons l’effort de comprendre ce qui se passe aux USA
        Il faudrait surement vous (nous) repasser tous les discours de Donald Trump prononcés lors de sa campagne électorale
        Trump a été élu par le peuple américain sur un projet politique clairement annoncé.
        Hors ce projet politique est en opposition totale avec ce qu’on appelle « l’état profond » US : une partie de l’administration, le parti démocrate (qui a perdu les élections ! ), la majorité du parti républicain, le monde de la finance et des affaires, le complexe militaro industriel et une bonne partie des services dit de renseignement, la CIA en tête
        ça fait beaucoup de monde et du monde très puissant qui possède la presque totalité des médias
        Et le président Trump doit composer avec cet « état profond  » pour ne pas être destitué par ce monstre qui peut tout inventer, tout falsifier. Comme l’ingérence russe par exemple !
        La constitution américaine donne peu de pouvoir au président américain contrairement à la nôtre par exemple………..

      2. « Il finit de nouveau par être l’idiot utile comme tous ses predecesseurs. »
        Il ne tient peut être pas à finir comme ce pauvre JFK !

      3. Le président américain a certes moins de pouvoirs que le notre, et de forts contrepouvoirs, dont le congrès. Il ne peut pas par exemple déclarer une guerre … Mais il peut envoyer des soldats soutenir une cause.

    4. Pour l’instant la Corée du Nord et le régime Maduro la mériteraient bien, cette défaite militaire … Bien que la « ligne rouge » ne soit pas encore dépassé pour les deux régimes en questions.

      1. Une bonne guerre c’est bien pratique, surtout lorsque des hommes politiques sont aux abois. Le meilleur exemple est Clinton avec l’ex yougo, en pleine histoire de cigare, il c’est souvenu qu’il y avait une guerre en Europe, pratique pour détourner l’attention. Les Usa disaient que l’ex yougo était une affaire européenne et donc qui devait être résolue en conséquence.

      2. Qu’a fait la CDN pour mériter une intervention particulière ? Bien des pays ont développés un armement nucléaire avec la bénédiction de l’ONU et des USA.
        Qu’a fait Le Vénézuela pour mériter une intervention particulière ? Maduro a été élu au suffrage universel, Abdelaziz Al Saoud non.
        T’façons … On a vu ce que cela donne, les « interventions humanitaires militaires », au Vietnam, en Irak …

        1. @ Fred

          Euh .. La CDN menace ou à menacé presque tout les pays de la région de feu nucléaire, menace chaque années Séoul d’envahissement, et comme petite dernière, menace les USA d’envoyé 4 missiles balistiques à 40 km de Guam en passant par dessus le Japon. Et vous posez réellement la question ? …
          .
          Ce n’est pas parce que vous êtes élu que par la suite, vous pouvez mettre votre pays à feu et à sang. Regardez avec Erdogan par exemple … Maduro est entrain de transformer le Venezuela en régime totalitaire, et inquiète toute la communauté internationale. Si ça continue comme ça c’est l’ONU qui vas mandaté les USA pour intervenir, sachant que seuls les USA ont la force de renversé le régime dans cette région.
          .
          Mouais, le Vietnam et l’Irak …Qu’en est-il des bons coups US ou ils ont réellement apportés la paix ? Irak 1ère fois, Kosovo, Corée, Panama, ,Bosnie et bien d’autres…

        2. @ Nico St-Jean
          Quand la CDN négociait un apaisement avec le Sud, ce sont les USA qui ont jeté de l’huile sur les feu. Tu pense que Kim Jong-un s’énerve tout seul dans son coin, ou bien les USA en serait quand même pas un peu responsables aussi ?
          .
          L’ONU est une marionnette aux mains des impérialismes. Quand les USA proposeront-ils une intervention à l’ONU pour faire évacuer les territoires occupés par Israël, les colonies, exiger la fin de l’apartheid en Israël même ?
          .
          Maduro est loin d’avoir instauré une dictature, les cas de la Pologne de la Turquie sont plus préoccupant dans ce sens. Il y plus de trente dictatures dans le monde, dont certaines sanguinaires … Mais les USA (et les autres impérialismes) s’en foutent : pas de ressources significatives à piller (à l’exception de l’Arabie Saoudite, qui elle a su négocier le pacte du diable).

    5. Il ne fait que détourner l’attention des médias sur sa pseudo politique.
      Le gars n’a rien fait, car il ne comprend rien au système politique américain. Il pensait qu’il suffisait de dire et que tout se ferait seul. Sauf que ça ne fonctionne pas. Avec un entourage plutôt amateur, et des conseillers (qui eux sont compétents) qu’il n’écoute pas (notez bien que lorsque je parle de ne pas écouter les conseillers, je ne parle pas du contenu de sa politique, mais bien de sa mise en place), il est en difficulté sur la politique interne. Et comme il aime faire le buzz et qu’il a vu l’effet de sa déclaration en CdN, il s’est dit que c’était bien de continuer sur sa lancée.
      Sauf que les risques avec le Vénézuéla sont bien plus élevés. En effet, ayant les plus grandes réserves mondiales de pétrole, le Vénézuela pourrait devenir la prochaine destination « let’s bring democracy » américaine

  1. de quoi je me mêle ?
    des « intérêts » américains seraient-ils menacés au Venezuela ? lesquels ?
    considérant l’Amérique latine comme son arrière cour, les américains ne se sont jamais privé d’y intervenir, fomentant coups tordus et autres coups d’état pour renverser des pouvoirs qui les gênaient (la liste est longue, très longue…)
    Trump avait pourtant assuré durant sa campagne que s’en serait fini des ingérence dans les affaires des états souverains ! Ce qui fut d’ailleurs réaffirmé par le 1er ministre britannique lors d’une visite à Washington.
    Je sais que les néocons et autres va-t-en-guerres foutent la pression au Donald qui, pour l’instant, ne maitrise pas encore les tarés de l’état profond…………………….

    1. le Venezuela sera l’Irak 2,
      guerre civile, attentats tous les jours, l’arrivée des djihadistes.

      1. @ Nicoliawitz
        Irak 2, sans doute … Mais sans djihadistes (aucun soutien populaire à minima).

    2. Non, aucun intérêt n’est menacé… Mais ayant les plus grandes réserves de pétrole prouvées, vous pensez bien que le Vénézuella est un pays plutôt intéressant

  2. Ouf, j’ai eu peur, pendant une seconde j’ai cru que c’était le chef d’ état Nord Coréen qui menaçait le Vénézuéla !

  3. il faut absolument que quelqu’un lui dise que ce n’est pas un jeu vidéo, lui et son pays sont entrain de mettre la paix mondiale en grave danger. ça suffit !

    1. quelle paix mondiale ? celle où il fait bon vivre au Moyen Orient ? au Cachemire ? en Afghanistan ? en Afrique ? il n’y a pas de paix mondiale ? seulement en Europe et encore, avec l’Ukraine on peut se demander ! Nous avons de la chance en europe de vivre en paix après les terribles guerres du XXeme siecle. Mais cela pourrait ne plus durer…

      1. @ Céphée
        … Relative paix mondiale je suis d’accord avec toi, mais, je pense que tu es OK : conflits déjà exacerbée par l’intervention « pacificatrice » des USA en Irak (entre autres parmi tant) ; et relative parce-que pour l’instant pas ouvertement mondiale et pour l’instant pas nucléaire.

  4. On est dans le processus classique, si classique, de l’administration américaine, face à un pays dont le régime politique ne correspond pas à ses intérêts idéologiques, économiques ou stratégiques. D’abord, ils commencent par un soutien très actif aux mouvements d’opposition , et l’activisme des ONG sous autorité ou influence du Département d’Etat. Ici l’opposition comprend la bourgeoisie et les médias, qui partout dans le monde, ont de tous temps été violemment hostiles à toutes les politiques de gauche ou progressisites. Alors, on les soutient activement .
    Si l’opposition classique ne suffit pas, on passe à la vitesse supérieure du soutien aux manifestations et aux actions violentes, qui auront pour but d’enclancher le processus répression-manifestations de plus en plus actif, la répression ayant pour effet mécanique d’entraîner une sympathie de la part de ceux qui étaient jusque là indécis..
    Une fois ce processus bien enclanché, bien amorcé, et que des morts ont lieu , tout devient plus facile ; on peut parler d’un président « qui massacre son propre peuple », d’un « boucher, » etc, toute la litanie habituelle, et commencer à brandir les menaces directes..
    et si ça ne suffit pas encore, comme c’est le cas ici car le soutien populaire reste fort, alors on enclanche encore la vitesse supérieure: la menace de l’intervention armée, le soutien à des attentats ou à des tentatives de putshs par l’armée, jusqu’aux attentats aveugles, pour créer le chaos et l’ambiance de guerre civile.. et la machine infernale est sur des rails…
    Ce procédé, ce processus, a été utilisé par les USA des dizaines de fois depuis les années 50; il fait partie intégrante de sa politique étrangère, et on l’a vu à l’oeuvre partout dans le monde, dans de petits ou de grands pays.
    On a l’impression de revoir encore et encore le même feuilleton de série Z, fabriqué à Hollywood par des cerveaux légers et fatigués. Pitoyable, mais mortifère.

    1. En l’occurrence les cerveaux « légers et fatigués » sont plutôt ceux qui ont défini la politique économique du Venezuela. Inflation hors de tout contrôle, pénurie des produits de première nécessité (y compris les médicaments de base), durée de travail des fonctionnaires réduite à deux jours pour limiter les dépenses etc. Un peu de lecture : http://blog.francetvinfo.fr/classe-eco/2016/05/17/le-venezuela-et-leconomie-du-populisme.html

      Ah, et avant que l’on ne sorte le couplet habituel du « Venezuela victime de la baisse du pétrole », rappelons que, grâce à la très habile politique de Chavez puis de Maduro, la production de pétrole de ce pays est en chute libre. Mieux : incapable de le raffiner, ce pays, doté des plus importantes réserves de brut au monde… importe ses produits pétroliers !

      1. C’est LEUR problème aux vénézuéliens ! C’est quand même fou cette politique de la canonnière !

    2. En effet, le même scénario utilisé, mais sans doute de manière plus brutale encore, par l’Union Soviétique pendant la guerre froide, puis la Russie dans son arrière-cour d’Europe orientale et d’Asie centrale. Si vous croyez que c’est propre aux américains, c’est que vous ne connaissez pas grand’chose aux relations internationales.

      1. @ Eric
        Qui a dit le contraire ? Cela ne s’oppose pas … Affrontement entre impérialismes dominants, assisté par les impérialismes secondaires (comme nous).

    3. Mais dites donc, ça ressemble aussi aux pratiques de l’ex-URSS et de l’actuelle Russie ce que vous nous décrivez là !?!?! …

    4. À Jacques 29
      Vous trouvez que les rues des grandes ville de ce pays sont pleinent de bourgeois et de journalistes????

  5. Et on ressort la doctrine Monroë du placard.
    C’est fou ce que les nations peuvent rester accrochées à des schémas géopolitiques séculaires !

    1. Non cette doctrine n’est utiliser que dans le cas d’une invasion non américaine dans un pays du continent américain.

    2. Vous avez tout à fait raison. On ne change pas les tsars, pas même en Europe, dixit le soviet suprême !

  6. Belle propagande. Maduro n est pas Chavez. Mais sauf erreur quand il s agit de l Ukraine tout est normal quand un coup d état amène l extrême droite au pouvoir.
    Dans quel monde sommes nous avec Trump l UE et leur donneur d ordre.

    1. c’est quoi cette propagande à l’envers !!! c’est nouveau ça que le gouvernement ukrainien est d’extrême droite !!! c’est archifaux et cela répond à la propagande de Moscou si vous suiviez un tant soit peu l’actu ukrainienne, privy sector s’est battu contre les forces de police gouvernementales dans l’ouest et organise des manifs contre le gouvernement assez souvent.

      1. A écouter les pro-russes (eh oui, mais il fallait inévitablement en retrouver ici, le Venezuela c’est vos potes pas vrai ?), l’extrême droite est mauvaise partout, sauf dans leur propre pays… Leur président fricote avec les vraies extrêmes droites européennes et est sous l’emprise de Douguine, mais n’importe !

        1. Cher Anonyme, avant de faire la chasse aux sorcières, interessez vous à l histoire. Pas besoin d’être pro russe pour etre objectif.
          Regardez également la définition d un coup d état avant de vouloir donner des leçons et regardez les événements qui se sont passés la bas.
          Par ailleurs avez vous reagit quand on déclare qu elle va intégré l UE l objectif de fond, le salaire minimum est de 292 € ?
          Derniere chose le Venezuela est un pays souverain. Nul ne peut y intervenir légalement sauf a y etre autorisé par lui meme ou un mandat de l Onu. Ça s appelle le droit international d un côté et l intérêt économique de l autre.. Mais à part vociférer et voir des pro…… partout.

          1. Justement, si ça continu comme ça c’est l’ONU qui vas mandaté les USA pour intervenir.

  7. Trump critiquait Obama de dire des choses qu’il ne mettait pas en pratique et qui affaiblissait la crédibilité américaine dans le monde.
    Trump aujourd’hui se lance dans des menaces d’actions militaires qui risquent d’avoir le même effet s’il ne passe pas a la « pratique » et c’est ce piège qui est dangereux.
    Maintenant je ne crois pas en une action militaire au Venezuela, Trump utilisant cette menace pour donner du poids à la position américaine et surtout qu’il est en pleine joute verbale avec la Corée du Nord, dans sa tête, on doit un peu mélanger.
    A mon avis, l’équipe de Trump doit se dire à chaque tweet et chaque déclaration de leur chef, « mais qu’est-ce qu’il dit encore celui-là, va de nouveau éteindre le feu ».
    Mais en tout cas, pour ceux qui soutenaient Trump par ce qu’ils pensaient que Clinton ça allait être l’horreur et la guerre, ils sont totalement désavoués devant ceux qui disaient que Trump « l’imprévisible » était un bien plus grand danger et qu’avec Clinton au moins on savait à quoi s’attendre et que sa politique n’aurait pas été a quoi on assiste, avec des tweets d’un homme qui peut faire ce que d’autres n’ont pas fait avant lui.Pour le monde et en particulier la Corée du Nord, il ne faut pas prendre Trump comme une continuité de la politique américaine ou on a juste changer la tête.Les menaces, si ça marchait avec Obama ou d’autres pour se donner un peu d’importance, ça peut devenir un vrai conflit avec Trump.

  8. le problème de l’arsenal vénézuélien est un vrai problème

    mais Trump ferait mieux de mettre la CIA plus que l’armée dans le coup

    pour une fois qu’elle servirait à rétablir l’ordre constitutionnel plutôt qu’à faire des coups d’état, ce ne serait pas un mal …

    1. Il y a eu un coup d’état contre Chavez.Coup d’état militaire,avec le président du patronat comme président,soutenu par l’église (un cardinal parmi les putschistes).Cela a foiré,pour au moins deux raisons.1) pour une fois les USA n’ont pas soutenu ces braves gens,probablement à cause de la désapprobation générale.2) les militaires qui ont aidé au putsch, n’ont pas aimé que le nouveau président dissolve les assemblées,suspende les libertés individuelles et annule les mesures prises par Chavez.Ces militaires étaient contre l’autoritarisme de Chavez,mais pas contre la Démocratie.Et Trump s’il veut jouer a la guéguerre, devra tenir compte de ce fait.

      1. Vous oubliez qu’avant, Chavez a tenté deux fois de faire un coup d’état militaire alors qu’il était officier ? il a été arrêté et mis en prison pour ça.
        « En 1983, Chávez crée, au sein de l’armée, le Movimiento Bolivariano Revolucionario 200 (Mouvement révolutionnaire bolivarien 200, MBR-200) d’orientation socialiste. Le 4 février 1992, le MBR-200, dirigé par Hugo Chávez, tente un coup d’État contre le président Carlos Andrés Pérez accusé de mener une politique contraire aux engagements électoraux et d’avoir engagé l’armée dans une vague de répressions sanglantes qui indignent Chávez (lequel prétexta un arrêt maladie pour ne pas y participer). Le putsch prend pour nom « opération Ezequiel Zamora ». Cette tentative échoue, et Chávez est emprisonné pendant deux ans. Lors de son séjour carcéral, il enregistre une vidéocassette dans laquelle il appelle à l’insurrection. Elle est diffusée vers 4 heures du matin dans la nuit du 26 au 27 novembre 1992, lors d’un deuxième coup d’État préparé par le MBR-200. La deuxième tentative avorte également, bien que les membres du MBR-200 aient tout de même pris le contrôle du pays pendant quelques minutes. En 1994, Rafael Caldera est élu pour la deuxième fois au Venezuela. Réalisant une de ses promesses politiques faites avant d’être élu, il ordonne la libération de Chávez. Il fonde un parti politique d’orientation socialiste, le Mouvement Cinquième République, et est élu président du Venezuela en 1998. »
        Ce n’est pas Chavez qui a apporté la démocratie au Venezuela mais Rafael Caldera en 1994.

      1. ici le but serait de mettre l’opposition politique au pouvoir, Pinochet (l’armée) est déjà au pouvoir au Vénézuéla

        une sorte de Chili inversé point de vue résultats: on mets les fascistes dehors et on les remplace par les démocrates

        1. @ Bouli
          Oui, c’est gentil Bouli … Mais pas très réaliste, hélas.
          Et tu diabolise très largement la réalité du pouvoir actuel, et en parallèle tu idéalise l’opposition qui est loin d’être nette.

  9. IL est vraiment débile, ce Trump? Il est temps que la France parle d’une intervention de nos forces spéciale, pour neutraliser le terroriste N°1, plus connu sous le pseudonyme « Donald the Duck » ou oncle « Picsu » pour les plus proches.
    Sérieusement, ce gars est vraiment bruyant comme allié.

    1. @Cimourdain : Oui ! il faut restaurer la grandeur de la France et enfin montrer à l’Union Européenne, aux États-Unis, aux russes en Abkhazie, au Vénézuela, au russes dans le Donbas, au Kashmir, aux russes en Carélie, aux rebelles érythréens en Éthiopie, aux russes dans les isles kouriles, au Maroc dans le Sahara occidental, aux russes en Moldavie, aux russes (encore eux !) en Ossétie du sud, et b i e n é v i d e m m e n t au Moyen Orient, à la Corée du Nord, à la Chine dans sa mer, au Yémen et à l’ Afghanistan quel État mène le monde après un interstice anglo-étatsunien. 🙂

      1. Chère Françoise, je sais pertinemment que les Popovs sont partout. La Russie est l’état terroriste par excellence, j’entends par là, qu’ils terrorisent au sens propre les populations et Etats voisins.
        Concernant mon commentaire sue Trump, c’était du sarcasme. Les Etats Unis sont notre allié et les Russes sont nos ennemie ou au meilleur des cas des « partenaire » peut fiable.

  10. Halala, j’entends encore les imbéciles heureux qui nous promettaient la troisième guerre mondiale si la « belliciste » Clinton était élue 🙂

  11. Macron n’aurait pas dû l’inviter au défilé du 14 juillet, ça l’a échauffé… 🙂

  12. Même si une intervention américaine serait « légitime » (rappelons que ce régime est contesté dans tout le Venezuela, et que ce même régime commence à devenir dangereux pour tout le nord de l’Amérique du Sud) Je ne pense pas que l’option militaire soit la meilleure. Attendons de voir si le régime de Maduro sera renversé ou s’il démissionnera, ou encore s’il ce calme.

    1. @ Nico St Jean : étant sur le continent nord américain, vous n’avez pas accès aux bonnes informations et vous vivez dans l’épais nuage d’enfumage du Département d’Etat. C’est une sorte de malédiction . Le gouvernement du Vénézuela, et l’idéologie derrière, conservent un fort soutien populaire et dans tout le pays . c’est bête, hein ?

      1. C’est vrai, ça : sur le continent américain, il n’ont accès qu’à la Pravda locale, et ignorent jusqu’à l’existence d’internet. Ca ne vous étouffe pas, d’écrire des débilités pareilles ?

        1. @eEric : vous aussi ,il faut tout vous expliquer ! né au Canada et y ayant vécu, on est imprégné depuis sa naissance et jusqu’à la moelle par l’ADN du capitalisme, et de l’anticommunisme, car toute la société y baigne, comme chez nous mais en bien pire. On ne peut même pas concevoir une autre idéologie, un autre mode de vie, d’autres valeurs, une organisation différente de la société.. je ne parle ni des médias ni d’internet mais du formatage intellectuel.. chez vous aussi , il a particulièrement bien réussi , à ce que je constate: déjà , la hargne et le mépris, qui ont remplacé le débat d’idées.

          1. Et vous, Jacques 29, né sur le continent européen, vous n’avez que le communisme, l’anticapitalisme, et le socialisme dans l’ADN. Bla bla bla…

            Vous intuitez à quel point votre commentaire est stupide ?

          2. @Jacques 29
            .

            Je ne suis pas loin de vous suivre sur le fond mais pouvez-vous préciser ?
            Le seul Capitalisme que vous dénoncez ne me convainc pas …
            .
            Ce n’ est pas qu’ il soit impossible de concevoir une autre idéologie , cela reste toujours faisable , c’ est surtout que RIEN n’ est prévu pour ça et que toute la société tourne autour de l’ argent , de la possession , de l’ expansion , bref de la réussite …
            Donc ceux qui imagineraient autre chose éprouveront les pires difficultés à mener à bien leur projet et à le diffuser .
            .
            Et c’ est exactement cette idéologie que nous importons aujourd’ hui qui est en train de miner totalement l’ Europe via l’ Allemagne , via Macron ; LE fameux SYSTÈME .

            .
            Quant-à l’ anticommunisme , il a , à mon sens atteint son paroxysme sous l’ administration Nixon non seulement avec la poursuite de la Guerre du Vietnam ( entre-autres Linebacker II ) mais aussi avec l’ élimination d’ Allende au Chili alors que paradoxalement , en 1972 , Nixon se rendit dans la Chine de Mao pourtant considéré comme un adversaire mortel devenant par-là même le premier président des USA à se rendre en visite officielle dans ce vaste et populeux pays forgé au Communisme le plus dur …
            Comme quoi …

          3. La société française baigne dans l’ anticommunisme ! encore merci de nous faire rire avec vos commentaires ,je suppose que pour vous les partis qui vont de LO à nos insoumis sont des centristes .
            Vous faites un sacré club avec petitjean ,de sacré leader en perspective .

      2. @Jacques 29
        Mais alors …
        Quid de l’élection de l’Assemblée constituante contre laquelle le peuple se révolte ?
        Quid des violations de la Constitution vénézuélienne par le gouvernement Maduro ?
        Quid des manifestations violentes contre le gouvernement ?
        Quid du sommet qui s’est tenu récemment au Pérou, réunissant tous les pays sud américains (UNASUR), et dont l’écrasante majorité a, notamment, condamné Maduro le qualifiant de « dictateur » ?
        Un fort soutien populaire, hein ? Oui, mais uniquement de ses partisans … Donc à relativiser, hein …

        1. Le problème , Alpha , c’ est que nous ne savons pas exactement ce qu’ il en est en réalité , ce qui se passe en coulisses …

        2. Wouai wouai, et c’est comme en France : un président qui gouverne par ordonnances, des arrestations où des gens sont sodomisés, tués par étouffement, et même un manifestant tué à la grenade … Ça craint !

          1. @Fred
            .

            Pour combien de braves gens occis , traumatisés ou handicapés à vie par la si preste « bienveillance » de toute la racaille environnante ?
            .
            « des gens sont sodomisés » : de ça nous n’ en savons strictement rien car la pénétration par sodomie est un acte sexuel VOLONTAIRE , le coït anal …
            Parlons d’ introduction anale INVOLONTAIRE , là nous serons nettement plus justes déjà dans le choix des termes les plus judicieux , le reste n’ étant que de l’ extrapolation …
            Une matraque dans le cul , ne rentre pas sans préparation préalable si facilement sans provoquer de lésions graves évidentes , par conséquent il serait très étonnant que l’ introduction si profonde en fut volontaire .
            Si tel était le cas , alors celui qui l’ a fait en conscience est lui aussi complètement fêlé .
            .
            « tués par étouffement » ; oui ça arrive , c’ est très rarement volontaire venant des dépositaires de l’ application de la loi … mais ça peut arriver … déjà ,il faut pas se débattre ou résister …
            .
            « un manifestant tué à la grenade » ; ben , oui , ça peut arriver aussi , la preuve , ça dépend de ce qu’ elle touche lorsqu’ elle explose … coincée entre le dos et le sac à dos de l’ individu , ça va forcément faire des dégâts potentiellement très graves .
            Entendons-nous bien : ce n’ était ni une grenade quadrillée , ni une offensive , ni une défensive destinée à neutraliser MAIS il s’ agissait uniquement d’ une arme de dispersion …
            Ce qui est du reste très intéressant dans cette triste affaire , c’ est de voir tous ses copains ne pas bouger le petit doigt pour lui venir en aide trop occupés qu’ ils sont à balancer leurs projectiles sur les forces de l’ ordre .
            Ses copains aussi sont largement fautifs mais bon il est tellement de bon ton de s’ en prendre aux membres du maintien de l’ ordre de nos jours que rien ne m’ étonne ; cela étant , ce sont également loin d’ être des saints ou des anges et ils le savent pertinemment …

          2. Manquerait plus que l ‘ on ne touche pas la prime de rentrée scolaire ! (je sais que ça vous fait plaisir cet exemple).Allez Fred ,balancez votre propagande combien de meurtre politique en France ? Je suppose que comme les insoumis dans leurs petits livrets vous pensez que l’on doit dissoudre les BAC ,trop dangereuse pour une parti dans la population comme ils l’écrivent .

          3. @ ScopeWizard
            Hoooooooooooo ! Mon petit Scopinet, mais tu me re-parle !!! Comme c’est meugnonnn, pourtant, il y a trois jours, tu déclarais (snif) que tu ne me parlerais (snif) plus jamais :o)-
            .
            C’est con, moi, j’ai arrêté de te répondre, mais tu ne t’en est peut-être pas aperçu. Et comme moi j’ai de la suite dans les idées …
            .
            Mais ne t’inquiète pas, tu me connais, si jamais, PAR HASARD, tu disais un truc dégeulasse, je te sauterai à la gorge comme d’hab., notre belle relation n’est donc pas totalement rompue …

          4. @Fred
            .

            Erreur !
            .
            Concernant ma réaction , RIEN ne s’ adresse spécialement à toi ; en revanche , je me sers de tes conneries pour rétablir des évidences … que tu te permets de déformer complètement , ce qui est on ne peut plus malhonnête de ta part .
            .
            Quant à ton troisième paragraphe , fais-toi plaisir mon grand …
            En attendant , non seulement tu es incapable de respecter un simple pseudo , incapable de respecter un contradicteur , mais tu es également incapable d’ argumenter voire de contre-argumenter ; c’ est pathétique mais bon , qu’ est-ce que tu veux , quand on est limité de base , on reste limité …
            .
            Je te le répète : même un singe pas trop savant moyennement dressé saurait en faire autant , peut-être se démerderait-il mieux d’ ailleurs … 😉
            .
            PS : je te signale que tu m’ as déjà toi aussi répondu , alors ton histoire de suite dans les idées gna gna gna bla bla bla , tu repasseras parce que c’ est comme tout le reste , du vent … et du vent assez mauvais du reste …

          5. Fred,
            « des gens sont sodomisés, tués par étouffement »
            Théo, c’est très probablement par des dealers qu’il a été sodomisé, les expertises et témoignages ne collent pas du tout alors qu’ il a essayé de faire porter le chapeau aux flics. Quand à Adama Traore, l’expertise récente a battu en brèche la thèse familiale d’un étouffement par les policiers. Deux familles de crapules, de nombreux témoignages concordent dans ce sens, dont les « victimes » avaient résisté à une arrestation, ne l’oublions pas.
            Quand au manifestant, les policiers y ayant eu recours étaient encerclés par des émeutiers prêts à les massacrer. Cela n’excuse rien, mais permet d’expliquer et de comprendre le contexte, d’ailleurs les tribunaux ne s’y ont pas trompés qui ont blanchis le policier en cause.
            Décidément la réalité n’est là que pour satisfaire vos idées nauséabondes.
            Oui, ça craint !

          6. @ Robert
            Évidemment, mon texte est (largement mais pas totalement) ironique et en réponse aux propos grotesques concernant la situation au Vénézuela.
            .
            À propos de Rémi Fraisse, regarde les images : les policiers ne sont clairement pas encerclés et aussi nombreux que les manifestants en cette fin de journée.

      3. « fort soutien populaire ».
        Heu.. non il a perdu les élections législatives dans les grandes largeurs. Le parlement est passé sous le contrôle majoritaire de l’opposition regroupant tous les autres partis politiques.
        Du coup il crée son « assemblée constituante » bidon et anti-constitutionnelle avec un vote truqué (et qui est rejeté par 80 % des vénézuéliens) qui dissout le parlement et renvoi la procureur qui enquête sur le viol de la constitution et les fraudes !

    2. En quoi une intervention américaine serait légitime?.Je serais curieux de savoir.

      1. @ auguste : Mais puisqu’on vous dit que c’est un dictateur ! comme Assad, Kadhafi, Kim Jong, Adolf, Saddam, Géronimo etc…

      2. Vous ne suivez pas l’actualité ? Vous ne savez donc pas ce qui se passe au Venezuela en ce moment ? ..

        1. @ Nico St-Jean
          Mon cher Nico, j’adore le Canada et j’ai même envisagé d’aller y travailler quelques années, j’adore l’esprit canadien la neige et l’hiver (mais vous exagérez un peu sur sa longueur ;o). Je pense aux indiens du Vénézuela et à ce que leur a apporté le Chavisme : niveau de vie et surtout dignité. Et il y a quand même un truc immonde dans ton pays (qui est le mien comme dirait Gilles Vigneault) : le sort fait aux amérindiens. Qu’on laisse les vénézuéliens régler leurs problèmes, sans envenimer les choses par une intervention et mettre ce pays en coupe réglée. Si vis petroleum, para bellum (était le pseudo d’un intervenant sur ces pages).

          1. A contrario les Indiennes du canada dans les provinces anglophones continuent a être violées ou même tueées en grand nombre sans que le gouvernement et la police canadienne ne s’en émeuvent.

          2. @ Fred
            @aleksandar
            .
            Bon, vous deux ne faites que parlez de sujets que vous ne métrisez pas du tout …
            .
            Premièrement il y à une gigantesque enquête à l’échelle nationale concernant les viols et meurtres d’amérindiennes (viols et meurtres entres eux-mêmes, je précise)
            .
            Deuxièmement ni la police provinciale, ni fédérale, ni municipal n’ont le droit d’intervenir à l’intérieur d’une réserve amérindienne, ce sont des états dans l’état et il est donc possible, qu’avec une longue bataille judiciaire, de mené une enquête dans ses réserves …
            .
            Les amérindiens sont loin d’être mal traités, ils ne payent aucuns impôts ni aucunes taxes (j’ai moi même payé 121,908 $ d’impôts cette année ce qui équivaut à environ 100,000 euros et quelques fois, je souhaiterait moi même être amérindien ..)
            .
            Ils sont les bienvenus sur tout les territoires canadiens et plusieurs s’intègrent sans problèmes en société, ceux qui veulent resté enfermé dans leurs réserves à se saouler tout les 1er du mois grâce à leurs chèques d’assistés sociaux, et bien c’est leurs problèmes.
            .
            De plus, les amérindiens d’Amérique du Nord ont connu un bien meilleur sort que ceux du sud qui ont eux affaire avec les conquistadors espagnoles (vous avez rencontrez un Incas ou un Aztèque récemment ? ou encore un Maya ? ..)

          3. @ Fred
            .
            Concernant Maduro, visiblement vous avez besoin d’un peu de lecture …
            .
            Tout frais d’aujourd’hui, des manifestants emprisonnés se font menacé d’être « brûlés vifs » par les militaires de Maduro : http://www.lemonde.fr/ameriques/article/2017/08/14/venezuela-ils-nous-ont-arroses-d-essence-et-nous-ont-dit-qu-ils-allaient-nous-bruler-vifs_5172207_3222.html
            .
            Ici 12 pays d’Amérique condamnent et confirment que le pays est en train de glissé vers un régime totalitaire : http://www.lemonde.fr/ameriques/article/2017/08/09/dix-sept-pays-d-amerique-condamnent-la-rupture-de-l-ordre-democratique-au-venezuela_5170217_3222.html
            .
            Ici l’ONU dénonce un usage excessif de force de la part du régime : http://www.lemonde.fr/ameriques/article/2017/08/08/venezuela-l-onu-denonce-l-usage-excessif-de-la-force_5170006_3222.html
            .
            Ici l’opposition au Venezuela dénonce le chemain vers la dictature de Maduro : http://www.lemonde.fr/ameriques/article/2017/08/05/au-venezuela-une-assemblee-aux-ordres_5169051_3222.html
            .
            Ici, condamnation internationale contre Maduro est ça « constituante » tout sauf démocratique … : http://www.lemonde.fr/ameriques/article/2017/08/01/venezuela-deux-figures-de-l-opposition-arretees_5167300_3222.html
            .
            En gros il faut vraiment être « taré » pour soutenir ce régime de république de Banane ..
            .
            Vous dites « laissez les vénézuéliens tranquilles  » et bien pour ça, il faudrait les débarrassé de Maduro …

          4. Décidément, toujours les sornettes de Nico St-Jean, et c’est sur tous les sujets maintenant !
            Rien d’étonnant quand on sait que la bêtise insiste toujours …
            « Premièrement il y à une gigantesque enquête à l’échelle nationale concernant les viols et meurtres d’amérindiennes »…
            Il était temps serait on tenté de dire !!! Depuis 2005 où les familles ont commencé à réclamer des mesures rien n’a été fait !Ce n’est que le 1er septembre 2015 que la Commission d’enquête à vu le jour. Et elle doit se poursuivre jusqu’au 31 décembre … 2018 !!!…
            « Les amérindiens sont loin d’être mal traités »
            Tellement bien traités que plusieurs vagues de suicides se font jour au Canada ! En 2016, dans un village Cri, plus de 80 personnes ont voulu se suicider poussées par le désespoir : Pas de travail, pas de logement, discriminations, pas d’infrastructures, pas d’eau courante, pas d’école, sol de la réserve pollué par les hydrocarbures, acculturation forcée, etc, etc … Bref, des sous citoyens (même si je reconnais que beaucoup refusent de se considérer comme canadiens …).
            Dans ces conditions, disons encore heureux qu’ils ne payent pas d’impôts !!! …
            « De plus, les amérindiens d’Amérique du Nord ont connu un bien meilleur sort que ceux du sud  »
            C’est sur ! En partie massacrés, ou alors déportés !… Mais à l’instar de certains peuples d’Amérique du Sud, certaines peuplades du Nord ont aussi disparues… Mais bon, ça va, il en reste quelques uns pour le tourisme !
            http://mondeautochtone.blogspot.fr/2013/01/silence-de-lhistoire-sur-lholocauste_14.html
            Mais aux USA, ce n’est pas mieux !
            http://www.informaction.info/cqfs-90-des-tribus-amerindiennes-ont-disparu-la-suite-de-larrivee-des-euroepens-en-amerique-du-nord
            Qu’est ce que vous me disiez tantôt ??? Toujours à défendre l’indéfendable ? 🙂
            Non mais regardez vous, vous êtes d’un pathétique …

  13. Le Pérou a ordonné vendredi l’expulsion de l’ambassadeur vénézuélien. Le Venezuela a ordonné en représailles l’expulsion du chargé d’affaires de l’ambassade du Pérou à Caracas.
    Le Pérou a organisé mardi dernier un sommet régional, auquel 17 pays ont pris part, pour discuter de la situation au Venezuela, en particulier de l’élection le 30 juillet d’une Assemblée constituante dotée des pleins pouvoirs. Douze des pays participants ont jugé cette assemblée « illégitime ». Le ministre péruvien des Affaires étrangères, Ricardo Luna, a à cette occasion estimé que le gouvernement du président Nicolas Maduro était une « dictature ».
    L’assemblée nationale constituante (ANC) s’est faite sans consulter le peuple et viole l’article 347 de la constitution qui dit que le peuple vénézuélien est dépositaire de la souveraineté et qu’il est le seul à pouvoir convoquer une constituante. Il y a maintenant au Venezuela des actions de faits et non de droit que le pouvoir exécutif impose grâce à l’appui des Forces armées : la première décision de l’ANC a été de congédier la procureure générale Luisa Ortega, violant ainsi la constitution car seule l’Assemblée nationale peut révoquer un procureur général. Pour appliquer sa décision, l’ANC a fait prendre le siège du ministère public par la Garde nationale.
    Autre exemple: la ANC a forcé les portes de l’hémicycle de l’assemblée nationale avec l’aide de la Garde nationale.
    Mais il y a pire, l’Etat, principal employeur du Venezuela, licencie les salariés qui ont refusé de voter pour la Constituante. L’ONG Provea a reçu plus de 250 plaintes dont celle de Javier Hernández, chef de production de 38 ans dans une cimenterie publique, qui a été remercié avec quinze autres employés pour avoir désobéi.
    Le gouvernement Maduro règle leur compte aux fonctionnaires qui ne se montrent pas «aveuglément obéissants» car si le gouvernement a affirmé que plus de 8 millions sur 19,5 millions d’inscrits avaient voté lors de l’élection de la Constituante, les experts ont estimé que la participation avait été deux fois moins importante.
    Le harcèlement politique n’est pas une nouveauté au Venezuela. L’Etat y est en position de force, puisqu’il est le plus grand employeur, avec près de 3 millions de salariés dans le secteur public. En 2003 et 2004, une pétition demandant la révocation de l’ex-président Hugo Chávez avait servi de liste noire pour discriminer, voire licencier des employés. Visé à son tour par une pétition l’an dernier, Maduro s’était également vengé sur les fonctionnaires.

    1. Non seulement le president acutel du Pérou est mal élu, mais il est poursuivi pour corruption dans plusieurs pays, de plus il est un ex banquier spéculateur new yorkais qui a la nationalité américaine et il qui prépare déjà son exfiltration chez l’oncle sam.
      .
      Alors les jérémiades péruviennes ne sont nullement une référence.

      1. Commentaire nul et non avenu, et les 11 autres pays alors ? Au Brésil, les présidents passent en jugement sans que l’on est des massacres dans les rues.

        1. Seul le Pérou a rompu ses relations diplomatiques avec le Venezuela a la suite de ces éléctions or celui qui a pris cette décision, l’actuel président péruvien, mal élu, est un bankster new yorkais, un escroc, corrompu et bi natonal américain donc son avis est nul et non avenu et ne constitue pas une référence pour quiconque en Amérique Latine.
          .
          Après avoir empoisonné Chavez pour l’assassiner, les grenouilles de Langley arment et financent une milice illégale avec pour objectif de renverser Maduro, président élu de ce pays , tout en menant une guerre économique et commerciale sordide contre le peuple du Vénézuala coupable de mettre en oeuvre une politique progressiste de redistribution des richesses qui indispose les sangsues de Washington.
          .
          L’assemblée constituante vénézuélienne a été élue régulièrement et beaucoup plus démocratiquement que Donald Trump, qui je vous le rappelle a perdu le vote populaire aux USA.
          .
          Tout comme votre réponse est HS puisqu’il n’est nullement question du Brésil ici.

      2. Voulez vous que nous parlions de la dictature qui sévit en France ? C’est une dictature soft, on ne fusille pas ou pas encore les opposants, on ne déporte pas ou pas encore les opposants, mais la France, qui n’est plus une démocratie, est devenue une dictature qui ne dit pas son nom
        Je vous rappelle que c’est Sarkozy et Fillon qui ont mis à mort la démocratie en France en faisant adopter par les assemblées réunies en congrès le projet de constitution européenne que les français venaient de rejeter par référendum
        Avant de juger d’autres pays dont on se contrefiche commençons par analyser et juger le nôtre !!……………………

        1. Finesse d analyse petitjean que la pluspart des victimes de la propagande euro atlantiste versie au quotidien par nos médias nous fait oublier…

        2. La dictature qui sévit en France et bientôt le fachisme ! heureusement qu’il y a encore des dictatures comme la notre pour que des gens comme vous puissent écrire de tel anerie ,mais bon surement encore déçu de votre place au premier tour de la présidentiel !

  14. La semaine dernière il y aurait eu un débat (a sens unique) organisé par le Département d’Etat avec des représentants des pays africains.Un officiel a menacé les Africains qui avaient des relations avec la Corée du Nord,leur intiment l’ordre d’expulser leurs représentants et de cesser toute relation,sinon il y aura des représailles de la part des USA.Selon les participants,on serait cru revenus au temps des planteurs parlant a leurs esclaves.Trump et son orchestre vont nous entrainer dans des pastis dont on sera les premiers,comme d’habitude,a payer l’addition.Le plus inquiétant dans ces affaires, c’est que Macron semble les suivre sans broncher, en opposition à la politique traditionnelle de la France,qui est d’être une voix a part.

    1. coup c’est mieux…. et soyez plus explicite ! c’est quand même Poutine qui s’est taillé un Etat croupion dans l’Est ukrainien en profitant du bordel à Kiev

      1. Coup d’état.
        Mais vous avez raison, on se demande vraiment pourquoi les gens du Donbass ne se sont pas laissé gentiment brulés ou égorgés par les gentils démocrates de Pravi Sektor.
        Sinon, a part répéter du BHL, vous savez quoi sur le Donbass ?

  15. Trump: America First – plus de service nauséabond de Gendarmerie Mondiale!
    Alt-Right: Trump va arrêter l’interventionnisme néo-conservateur!
    Trump: Finalement on va faire comme avant.
    Alt-Right: Au moins il est honnête!

    Je me marre!!!

  16. J’adore, le Venezuela qualifiée de dictature mais pas la Guinee Equatoriale d’Obiang, ou pourtant des familles entières disparaissent, car les sociétés pétrolières US y sont toujours installées… que d’hypocrisie!

    1. le Venezuela de ex Chavez et actuel Maduro et une dictature communiste et cela ne peut finir que dans un bain de sang.
      le communisme se cède jamais le pouvoir volontairement, cela fini toujours en catastrophe économique et guerre .

      1. Un peu de mémoire svp
        je vous rappelle que l’ex URSS s’est écroulée sans effusion de sang !
        je vous rappelle aussi que la Chine est la plus grande dictature du monde ! Et pourtant la Chine est devenue « l’usine » des pays occidentaux, pour le profit de nos multinationales.

        à noter que l’ouvrier chinois ne coûte qu’à peine deux euros de l’heure !
        Vous voyez, on peut faire de bonnes affaires avec la plus grande dictature du monde,
        pour le bonheur de qui, ça c’est une autre histoire !………………..

        1. Sans effusion de sang, mis à part ce que les OMON ont fait dans les pays baltes. La Transniestrie. La Tchéchènie. Le putsch contre Gorbatchev. Et ne parlons pas de la guerre contre la Géorgie, ni de la crimée et du Donbas…

      2. @ ALAIN
        Faut se documenter avant d’affirmer de telles faussetés.
        Le Vénézuela n’est en rien communiste, Maduro étant d’ailleurs assez libéral.
        Chavez et Maduro ont été élus au suffrage universel (quatre fois pour Chavez).

    2. Vous n’allez pas me dire que c’est pour remettre la main sur son pétrole qu’il veut la Démocratie au Vénézuéla ?.Dites moi que c’est pas vrai.
      PS Je crois que Trump & son orchestre se contenteraient de n’importe quelle dictature,pourvu qu’elle soit de droite, bien à la main,bien corrompue.Une carambouille a la brésilienne serait l’idéal.

      1. Je crains bien que si! Rex Tillerson, avant d’être au gouvernement était le grand patron d’ExxonMobil, premier groupe pétrolier mondial. Et la nationalisation de leurs installations au Venezuela a un peu laissé un gout amer…

      2. Je me rappelle quand un président américain avait déclaré au sujet d’un dictateur « c’est un fils de p*te mais c’est notre fils de p*te »

  17. « Les cons ça ose tout. C’est même à ça qu’on les reconnaît. » M.Audiard!
    Je craints le pire!

  18. L’invasion de Caracas, c’est avant ou après la remise de diplômes de la Trump University?
    .
    Génial, le Donald, il est parfait. Bravo, Donnie, keep up the good work!
    .
    Déjà que la Californie veut faire sécession, bientôt le Texas aussi, le top ce serait que Sarah Palin appelle l’Alaska a rejoindre la fédération de Russie…
    .
    Make America Great Again (and shrink it too) !

  19. Pour un gars qui s’est fait exempté pour ne pas aller au Vietnam, je le trouve bien belliqueux ,sans doute une vocation tardive.

      1. Pas pire que Mac Cain,  » Hanoï’s Rose  » qui appelait les soldats américains à déserter sur les ondes de radio Hanoï.

  20. un peu d’Histoire ?
    Le projet de changement de régime au Venezuela mis à nu
    Par David William Pear – Le 6 août 2017 – Source Off Guardian
    « Lorsque les États-Unis voulaient un changement de régime, ils le faisaient faire secrètement par l’Agence centrale de renseignement (CIA), en particulier lorsque le pays avait un gouvernement démocratiquement élu comme l’Iran (1953), le Guatemala (1954), le Chili (1973), le Nicaragua (1980), Haïti (2006), le Honduras (2009), l’Ukraine (2014) et la Syrie, où ce projet sanglant fait toujours rage, où le compte de cadavres continue à augmenter et où des millions de réfugiés sont sans abri. » (…..)
    http://lesakerfrancophone.fr/le-projet-de-changement-de-regime-au-venezuela-mis-a-nu

    1. Et bien évidemment, aucunes preuves, que du complotismes de bas-étages .. comme à votre habitude d’ailleurs.

        1. Un film … Je m’incline devant cette « preuve » irréfutable et indéniable (…)
          .
          Puisque vous êtes clairement ce genre de personne, je peux vous posté le film des Illuminatis. ou encore celui qui parle des hommes reptiles qui étaient gardes du corps d’Obama 😉

  21. De toute façon , que doit-on faire ?
    Attendre que des pays potentiellement dangereux tels que l’ Iran , la Corée du Nord ainsi que ceux dont on ne parle que trop peu , se dotent de tout le nécessaire pour atomiser n’ importe quel point géographique de la planète ?
    Ou tenter un coup d’ arrêt tant qu’ il est encore temps , même si le risque reste élevé ?
    .
    That is the question …

    1. Mais qui met à feu et à sang le moyen orient depuis…………..plus d’un siècle ?
      les puissances occidentales !
      Je vous invite à réviser l’Histoire de cette région, histoire avec un grand H
      L’Iran c’est 80 millions d’habitants, que proposez vous de faire ? Pour complaire à Israël et aux USA faut-il réduire en cendre les pays de la région ?

      1. Pas les puissances occidentales , surtout les USA et la Grande-Bretagne !
        .
        Cela étant , je ne vois pas pourquoi , vous-vous énervez ; il ne s’ agit que d’ une question que je me pose moi-même , vous savez …
        .
        Reconnaissez que la réponse mérite plus ample développement qu’ une ellipse …
        .
        Quant-à l’ Histoire de toute cette région du Monde , elle est à la fois foisonnante , complexe et souvent tellement controversée que bien doué sera celui qui saura y voir parfaitement clair .
        Et puis qui dit Histoire , dit temps ; jusqu’ où devrait-on remonter ? Jusqu’ au début du XXème siècle , du XIXème , plus tôt ??

  22. Ce type la est vraiment fou. Quand il s’elevera ppur critiquer la violation des droits de l’homme en Arbie Saoudite ,condamner Israel pour l’oppression du peuple palestinien- la il pourra obtenir une partie de sa morale

  23. pétrole,pétrole,pétrole,pétrole,pétrole,pétrole,pétrole,pétrole…
    L’addiction americaine

      1. Et la première action des US quand ils ont envahit Bagdad a été de foncer vers le ministère du Pétrole et de voler en totalité 50 ans de recherches géologique.
        Le hasard sans doute

        1. Dites-moi très cher, combien de barils de pétrole les USA ont-ils pris en Irak pour voir ? …

    1. Si le pétrole est une ressource stratégique ce n’est pas la seule…
      .
      D’autant qu’a ce niveau là les états unis sont quand même les plus avancé.

  24. A noter que Furieux, 60 élus démocrates au Congrès ont adressé une lettre au secrétaire d’État Rex Tillerson, lui demandant de modérer le président américain. « Ces déclarations sont irresponsables et dangereuses, et sont une bénédiction pour la propagande de la Corée du Nord qui cherche depuis longtemps à présenter les États-Unis comme une menace pour son peuple », s’indigne la lettre citée par le New York Times. https://www.nytimes.com/2017/08/10/world/asia/north-korea-trump.html

  25. Vite la guerre pour remonter dans les sondages. Le clown Trump sait à quoi se raccrocher, avec la bénédiction des faux sites comme Infowars.com !

    Reprise de la quadruple troisième guerre mondiale, avec la bénédiction des bureaucraties mondialistes, de la gauche sociétale et des humanistes néocons.

    Ceci dit, il va être dur de flanquer une raclée à tout le monde en même temps. Syrie, Russie, Iran, Corée, Chine, Venezuela… L’empire du bien ne sait plus où donner de la fête !

    Or le plus marrant, comme le rappelle Fred Reed ce matin dans Unz.com, c’est que l’empire ne fait plus peur à personne. La Corée se fout du Donald, l’Iran hausse les épaules, la Chine rebâtît sa route de la soie. C’est quoi ce cirque alors ?

    1. plus peur à personne… n’éxagérons rien, les états unis restent maître du domaine militaire mondial et ce pour les quelques décennies à venir. (Sauf grand sursaut ?)

      1. Tout dépend de l’ennemi, volume, attitude, moyens.
        Et de la dispersion des forces.
        Un outil militaires dispersé sur 1000 bases reparties dans le monde entier n’est pas efficace.
        Reste en jeu l’état de cet outil :
        Pour ce qui concerne toute la flotte des bombardiers stratégiques dont dispose l’USAF : sur les 75 B-52 de frappes conventionnelles et nucléaires dont dispose l’USAF, 33 sont réellement prêts à effectuer leur mission de guerre ; pour les 62 B-1 à capacités conventionnelles, on tombe à 25 ; pour les 20 B-2 à capacités conventionnelles et nucléaires, c’est à 8 avions qu’on est réduit, soit 38% de l’effectif, avec cette précision supplémentaire et assez étrange que 51% de l’effectif disponible (les 38%) sont vraiment “disponibles”

        1. @aleksandar
          Pour les B-1B Lancer, ceux ci ont recouvré leur capacité nucléaire depuis … 2015 !
          Pour ce qui concerne la disponibilité des bombardiers US, donnez vite vos sources, car j’en connais un qui va vous tomber dessus à bras raccourci !!! MDR
          Quoi le canadien ? Quel canadien ??? 😉

        2. Bonjour ,pas facile de connaitre la dispo exact de moyens de frappes nucléaire entre les différentes infos données et pour certains buts,mais les USA c’est surtout une logistique mondiale ,des milliers de missile de croisière , des centaines de drones ,des dizaines d’avions de surveillance et de satellites ,un gps et un internet dont dépend plus ou moins la planète ,en effet on se demande bien à qui ils peuvent faire peur .
          C’est une chose de faire de la communication et les USA ne sont pas en reste et s’ emmele aussi les pinceaux ,mais si vous avez deja côtoyez leurs forces vous devez sans doutes savoir ,qu’ils n ‘ ont pas que cette carte à jouer et pour l’instant personne n’est capable de vraiment leur disputer ,on verra à l’avenir.

        3. @ Alpha

          Sauf que moi au moins j’ai des chiffres sourcés qui appuient ce que je dis contrairement à vous …
          .
          @ aleksandar
          .
          Vous êtes complètement dans le camp de rutabagas à propos de la disponibilité des bombardiers de l’USAF mon cher Troll …
          .
          Voici la liste des taux de disponibilités de l’USAF pour la periode de 2015-2016 : https://www.flightglobal.com/news/articles/f-35a-cost-and-readiness-data-improves-in-2015-as-fl-421499/
          .
          Ainsi, le taux de disponibilité des 62 B1-B est de 47.48% celui des 20 B-2 est de 55.57% et pour finir, celui des 77 B-52H est de 72.61%

          1. @Nico St-Jean
            « Sauf que moi au moins j’ai des chiffres sourcés qui appuient ce que je dis contrairement à vous … »
            Oui, bien sur, surtout quand ces chiffres sont donnés par la « doxa officielle » majoritairement anglo-saxonne et donc forcement partisane …
            On imagine mal Flightglobal déclarer au monde que telle ou telle force est clouée au sol, pour telle ou telle raison, les articles « merveilleux » sur le « fantastique » F-35 parlent en mon sens …
            Par contre, quand d’autres chiffres ou infos différentes ou nuancées apparaissent elle sont systématiquement fausses, complotistes, etc …
            Il ne faut surtout pas toucher à la toute puissance US, hein ? 🙂
            Tiens, d’ailleurs vos amis s’apprêtent une nouvelle fois à vous violer ! Trump vient de relancer la révision de l’ALENA… Bof ! Pour vous c’est une question d’habitude, hein ? Le passage est fait … 😉
            Une forme du syndrome de Stockholm en somme …

  26. Trump offre a la révolution bolivarienne pourissante un véritable cadeau idéologique en la menaçant de la sorte. Maduro pourra pérorer encore des années sur le complot yankee qui justifie toutes les dérives de son régime.

  27. Hum, avant de parlé du pétrole du Venezuela, il faut rappeler qu’a l’heure actuelle, ce pays IMPORTE de brut léger et du carburant des vils impérialistes yankee par millions de barils par mois 🙂

  28. Oulà, le niveau des commentaires est bien bas. Les intervenants sérieux sont encore en vacances ?

    1. yep ! mais qu’est-ce que je me marre en lisant tout cela de temps en temps là où je suis ! 🙂 merci les filles !

      1. @ l’outrepenseur

        Le commentaire de Ryan s’applique certainement le plus à vous et Petitgens (même personne ?) qu’au reste des contributeurs du site …

        1. surtout que je ne suis pas intervenu….jusqu’à maintenant !

          PS : le modo peut contrôler les IP des posteurs, il vous confirmera que je n’ai rien à voir avec Petitgens….vous êtes visiblement un rigoriste de la pensée et de l’écriture, je suis plutôt anti conformiste, c’est autorisé Môsieur ?

  29. On confond souvent les intérêts pétroliers et les autres intérêts poussant les USA à agir …

    Le Venezuela était sous Chavez un état communiste qui a souvent défié et provoqué les USA, rappelez vous Chavez fournissant du gaz gratuit à des gens dans le besoin aux USA !!! Ce genre de défiance face à l’Oncle Sam se paie un jour ou l’autre. Les USA vouent une haine farouche pour toute organisation économique de type communiste, car la mortelle crainte qui dura pendant les 50 ans de guerre froide sont restés un traumatisme poussant à un « plus jamais ça » non négociable. Donc oui les USA feront tout pour détruire une économie pétrolière nationalisée, mais s’il y a des intérêts économiques privés réels derrière ça, il y a surtout une priorité stratégique à base idéologique. Si on ne comprends pas ça on ne peut pas comprendre la politique étrangère US. Donc oui les USA se sentent concernés par le Venezuela car c’est un pouvoir qu’ils considèrent toujours comme communiste, et donc c’est pour eux une cible prioritaire.

    1. Commencer un post par une énorme bêtise…
      Le Venezuela n’a jamais été un état communiste et son secteur privé n’a jamais été nationalisé.
      Socialiste tout au plus, niveau suédois.

      1. Vous êtes surtout dans l’ignorance de la vision US des choses ….
        La révolution bolivarienne de Chavez , avec son âme révolutionnaire et sa politique de nationalisation, est une sorte de communisme pour les décideurs US. Je vous rappelle que l’Obamacare est toujours considéré par une majorité d’élus républicains comme une loi  » communiste  » … Pour rappel aussi, sachez que le socialisme et le communisme sont la même chose dans l’esprit de beaucoup de décideurs US.

      2. Le communisme a différente forme, comme chaque religion se décompose souvent en plusieurs branches.Le communisme n’est pas juste ce qui se passait du côté russe, ce n’est pas le modèle de référence, car justement, le modèle du communisme de Lénine a été totalement détourné, en particulier en Russie.
        Le communisme, c’est un programme avec des idées sociales ou marxistes qui cherche à avoir une société sans classes sociales.
        Si le Venezuela n’était pas dans l’internationale communisme qui n’existait plus, l’Amérique du Sud a été le terrain d’une influence communiste/marxiste qu’on a retrouvé à Cuba, au Venezuela, en Colombie (FARC) et ailleurs, une influence que les USA ont combattus par diverses moyens.
        Chavez était très clairement sur un alignement idéologique proche du communisme, des intérêts de ce dernier et ce n’est pas pour rien qu’il était une figure importante, en son temps, de l’anti-américanisme.
        Chavez était un peu comme Mélenchon, un communiste du passé jeté dans un monde globalisé ou le capitalisme a gagnée, y compris dans le pays communiste le plus peuplé, la Chine, qui n’a de communiste qu’un parti unique empêchant tout changement politique.

  30. Que disaient les pro-Trump lors de la campagne présidentielle? Trump c’est la paix, Clinton c’est la guerre lol. Ha oui c’est vrai les pro-Trump vont nous sortir des excuses du genre : « c’est à cause des faucons, des lobbys…… » etc. C’était tellement prévisible pourtant avec ce type.
    Sans parler du fait et c’est un autre sujet, que Clinton était la candidate des riches de Wall street disaient les pro-Trump. Trump qui octroie, veut octroyer de larges baisses d’impôts qui vont surtout profiter aux plus riches. Certaines économies dans le monde sont à peine remises de la crise financière de 2008 que ce type va complètement déréguler wall street… N’importe quoi.
    Tout ça pour dire que Trump n’est qu’un mytho et un vrai danger pour la stabilité dans le monde.

    ps : je ne suis pas un pro clinton je précise car certains n’ont qu’une perception manichéenne du monde qui les entoure.

  31. La bourse US est au plus haut…Une petite guerre ou un gros risque de guerre qui dure, qui dure, la bourse baisse fortement, entre-temps , les grands argentiers ont déjà vendu et rachèteront au meilleurs cours…Ben voyons! Je dis ça, je dis rien…

Les commentaires sont fermés.