Le Qatar confirme la commande de 7 navires de guerre auprès du constructeur naval italien Fincantieri

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

40 contributions

  1. Leum dit :

    FREMM ER…. ça a l’air vachement plus utile que des FTI…

  2. v_atekor dit :

    Et comme Doha sait négocier, il aura sans doute soufflé le froid et le chaud entre Italiens et Français pour des bateaux très proches pour au final plomber la marge de tout le monde. Y’a pas à dire, le diviser pour régner ça marche super bien.

    • Caton dit :

      FREMM et corvettes ne sont pas des bateaux très proches ! Les corvettes vendues par les italiens semblent être du calibre des futures FTI.

    • Fab dit :

      C’est vrai que c’est des gros méchants de faire fonctionner l’industrie européenne…
      Pour ce genre d’achats, le prix n’est qu’un facteur, mais l’adaptation du navire aux besoins est clairement le plus important… Donc bon, remarque bien loin de l’économie de marché

  3. M dit :

    Comment est-ce possible de perdre un contrat en proposant 3 FREMM-ER anti aérienne contre 4 corvettes, des patrouilleurs et un navire amphibie ?

    L’appel d’offre c’était quoi ? « Des trucs qui flottent avec des canons et des missiles dessus » ? Comment est-ce possible de taper aussi loin du besoin du client ?

    • Auguste dit :

      Le Qatar voulait peut-être Sanchez d’Arsenal en plus?

    • Orion dit :

      Peut être un changement de ligne directrice…
      .
      Peut être que le « Une partie de ce contrat » implique que seule une partie (navire léger/auxiliaire) du contrat a été remporté et signé et que l’autre est toujours en attente…

    • Wagdoox dit :

      Il y a une demande pour des corvettes et on réponds avec des fregates. Il faut pas demander plus.

    • R2D2 dit :

      je suis en train de pleurer de rire devant mon écran 🙂
      le truc absolument pas cadré 🙂

    • Lagaffe dit :

      A mon avis la France a respecté l’appel d’offre mais Fincantieri a remporté le marché en apportant une solution alternative plus polyvalente ou plus adaptée (la situation politique et militaire du Qatar ayant évoluée depuis l’appel d’offres).
      Le soutien politique de l’Italie au Qatar a aussi dû être plus important que celui de la France impliqué dans des négociations avec l’Arabie Saoudite, ennemie du Qatar (en mars dernier, François Hollande a autorisé la vente à Riyad de 455 millions d’euros d’armes).

    • 123 dit :

      Attention les patrouilleurs sont de véritables frégates :4500 tonnes et un armement qui peut, selon la version commandée, être comparable à une FREMM

  4. tschok dit :

    Donc, n’en déplaise à nos franchouillards habituels, les Italiens ont quelque chose à mettre dans le panier de la mariée.
    .
    Il est entendu que nous sommes les meilleurs des meilleurs et que le monde nous envie. Il est entendu que tout ce qui nous arrive de mal ne peut être que la faute d’autrui, car le Français est bon, et l’Etranger le Mal.
    .
    Mais, par extraordinaire, il arrive que les Etrangers soient bons dans ce qu’ils font. Il va de soi que c’est exceptionnel.
    .
    Donc, si on se place du côté italien, on se demanderait pourquoi une entreprise publique italienne voudrait partager les fruits de sa croissance avec une entreprise privée française, filiale d’un groupe coréen en faillite?
    .
    Peut-être que de l’autre côté des Alpes, on n’a pas la même façon de penser la splendeur française?
    .
    On ne la pense pas comme un dû à sa mââjesté la France, mais comme une promesse de « peut mieux faire » si elle devient moins conne, en se fondant sur les réels talents d’un pays qui reste brillant quand il innove (ce qui arrive rarement, il faut bien le dire).
    .
    On ne peut pas être dans la position fœtale d’une connerie chauvine qui se recroqueville sur elle-même, en voulant réunir dans un seul geste sa naissance et sa mort, et innover en se tournant vers la vie du monde extérieur, dans le même temps.

    • Orion dit :

      Le problème c’est pas vraiment les italiens, se sont ceux avec qui ils travaillent et les risques pour le seul chantier naval capable de mettre à flot nos gros navires…
      .
      Je suis totalement pour un 50-50 et contre une majorité italienne, même minime.

    • Auguste dit :

      Et pour remuer le couteau dans la plaie.
      http://fincantierimarinegroup.com/
      La tare de croire que les autres sont comme on pense qu’ils sont.Ou qu’ils doivent être comme on pense qu’ils sont.On fait en France des bijoux technologiques et on croit que c’est fini,qu’on est les maitres et on s’endort sur les lauriers.

    • ScopeWizard dit :

      @tschok
      .
      Mais c’ est quoi ce commentaire ???
      .
      Les français sont bordéliques mais imbus de leur personne ? Il y a longtemps qu’ on le sait ; il en est de même des allemands qui sont , eux , bien plus disciplinés , des anglais bien plus pragmatiques , des suisses bien plus rigoureux , etc etc …
      Les italiens seraient quant-à eux bien plus roublards …
      .
      Bon , à part ces considérations « sociologiques » des peuples européens , il va sans dire que faire de telles affaires avec cette engeance qatari relève d’ un cynisme sans bornes …
      Enfin , consolons-nous , grâce à ladite engeance le PSG a récupéré Neymar ; c’ est toujours ça que nos chers amis transalpins n’ auront pas .
      .
      Ah , au fait , j’ aime la France !

      • Auguste dit :

        Un peu de respect pour ceux qui ont acheté 24 Rafale.Blague a part,Macron avait annoncé pendant sa campagne,mettre fin aux privilèges que la France accordait au Qatar pour ses investissements.Serait-ce un élément de réponse?Ajouté au Musée Archéologique proposé en prime par les Italiens,ça peut peser sur la balance.

    • louloulabeille dit :

      Je pense que vous n’avez rien compris. vous le dites vous même, c’est une société qui est en majorité public ( = politique ) donc choisir entre une pensée industriel et politique, le choix sera vite fait. C’est justement pour cela que les différents gouvernants ont défendu Stx pour que Fincantieri ne soit pas majoritaire. Et il faut voir aussi que derrière la société Italienne, il y a les chinois. Donc L’Etat fait son travail surtout que le chantier est indispensable pour la construction de grandes unités navales. Après on peut discuter de la méthode mais le font non.

    • S.B-Seguin dit :

      Ces corvettes de 3000 tonnes de Fincantieri ne sont que les alter ego italiennes des Gowind 2500 de Naval Group ex-DCNS.
      Le LPD dérivé des San Giorgio n’est quant à lui qu’un « mini BPC porte-container ».
      .
      Il n’y a donc rien de très intéressant à apporter au panier de la mariée surtout en sachant que Saint-Nazaire est déjà associé à Naval Group qui compte également parmi ses actionnaires français.
      .
      .
      Quant au programme PPA,
      il est certes en avance de 2 ou 3 ans sur les FTI de Naval Group, mais construire 7 [+ 9 en option] Pattugliatori Polivalenti d’Altura ou Patrouilleurs Polyvalents Hauturiers de 5800 à 6200 tonnes après avoir construit 10 FREMM de 6900 tpc [contre 6000 tpc pour les Aquitaine] désigne plutôt les italiens comme victimes de la folie des grandeurs.
      .
      Une folie des grandeurs qui les voit maintenant vouloir absorber les ex-Chantiers de l’Atlantique de Saint-Nazaire pour ensuite concurrencer Naval Group sur les OPV, corvettes, frégates FTI et FREMM; tout en ayant un droit de regard sur les pétroliers-ravitailleurs, BPC et porte-avions produits à Saint-Nazaire en plus des paquebots.
      .
      Sur un plan plus strictement commercial, nous verrons bien qui de Fincantieri avec ses PPA de 5800-6200 tonnes et de Naval Group avec ses FTI 4250-4500 tonnes l’emportera.
      .
      La France à plus qu’intérêt à un mariage 50/50 avec un droit de préemption de l’état français sur cette industrie stratégique aussi bien sur les plans économiques, technologiques que militaires.

  5. Ricojaneiro dit :

    Une excellente nouvelle pour MBDA

  6. Auguste dit :

    Le Musée archéologique aurait-il fait la différence?.Suffit pas de proposer mieux,faut le petit cadeau qui entretient l’amitié.Et puis Le Drian aurait fait du rentre dedans, pas trop fin diplomatiquement.Faut un marchand de tapis pour ce genre de contrat.

  7. Lxm dit :

    La Marine Qatari, avec autant de personnel que la flotte Belge , soit environ 2000 personnes, montre une volonté de montée en gamme impressionnante, ils vont avoir du mal à trouver du personnel. Ils veulent sans doute pouvoir équilibrer toute la flotte Saoudienne stationnée du côté du golfe persique.

  8. Jeb STUART dit :

    On peut plutôt se demander ce que le Qatar va bien pouvoir faire d’un navire pour les opérations amphibies…
    Les FREMM ER auraient pu participer à la défense de ce confetti, mais un LPD. Ils pensent envahir qui ?

  9. Bob dit :

    Moi là question que je me pose c est qui va piloter tous ses avions et tous ses navires ?

  10. De passage dit :

    L’affaire des Mistral aurait-elle laissé des traces ….

    • Laurent Lagneau dit :

      @ De passage,

      Après plus de 30 milliards de commandes en 2 ans pour l’industrie française de l’armement, ce serait étonnant…

    • Jesus Christ, fils de Dieu dit :

      C’est dingue de voir encore aujourd’hui des personnes (je sais ce sont toujours la même poignée) qui espèrent que cette affaire des Mistral continuent de plomber l’export de la France, tant ils ont crus et espérés a ce chantage et ce « risque » que les russes ont balancés dans l’espoir de voir la France refuser de renoncer a leurs livraisons.
      Mais non, va falloir accepter que tout cela était une belle connerie, comme bien souvent, les mistral ont vite trouvés un acquéreur, la réputation française n’a pas été entachée dans ses ventes d’armes (en dehors de l’esprit de ces mêmes amoureux de la Russie) et la France n’a pas payée des milliards à la Russie en compensation.

      • Fab dit :

        Bien d’accord à ce sujet.
        Par contre, si la France veut avoir une politique cohérente, reconsidérer ses ventes d’armes et les achats de pétrole aux pays du golfe serait une bonne décison…

      • Alpha dit :

        … Et on attend toujours les fameuses copies russes des Mistral….
        Les pauvres !…

    • Lagaffe dit :

      .. en Russie ?
      L’humiliation publique de Poutine par Hollande (un comble !) ayant été la seule conséquence « négative ».
      Pour le reste, on a explosé nos chiffres à l’exportation… champagne !

    • Alpha dit :

      @De passage
      Développez un peu, pour voir jusqu’où vous pouvez vous enfoncer !?!?! ….
      Et en 2050 si la France perd un marché, vous nous reparlerez dès Mistral aussi ??? 🙂

  11. Raymond75 dit :

    Ah zut alors …

  12. Nico St-Jean dit :

    Bravo aux italiens pour ce contrat et particulièrement à Fincantieri qui semble avoir fait un bon travail dans l’appel d’offre.

  13. S.B-Seguin dit :

    Rappelons ici à tout le monde que ce contrat fut en fait établi il y a plus d’un an en juin 2016. Il ne s’agit aujourd’hui que de la confirmation de ce contrat avec une commande ferme.
    .
    Le choix de ces 4 corvettes avec les 2 PPA revient à s’équiper pour le Qatar de véritables frégates de second et premier rang, déplaçant 3000 tpc pour les corvettes et 5800 à 6200 tpc pour les PPA [suivant la version choisie].
    .
    Ces corvettes de Fincantieri destinées au Qatar sont comparables aux corvettes Gowind 2500 de DCNS de 3000 tonnes en pleine charge.
    .
    La sélection de l’offre de Fincantieri par le Qatar repose surtout sur des équipements disponibles sur étagères et éprouvés tels que le mat EMPAR en ce qui concerne les 4 corvettes opposées aux FREMM-ER de DCNS, dont le radar SF-500 est toujours en cours de développement non-pas pour les 2 FREMM-DA mais bien pour les FTI.
    .
    L’offre italienne reste donc basée sur du concret et il en va de même pour les PPA dont le premier fut mis sur cales en février 2017, alors que la première FTI ne le sera pas avant 2018/2019.
    .
    Le navire amphibie en question est un LPD ou TCD dérivé de la classe San Giorgio porté à 9000 tpc comparable au Kalaat Béni Abbès vendu à l’Algérie.
    .
    Tous ces navires seront équipés de missiles Aster 15 de MBDA.

  14. pettijean dit :

    Ce micro état a-t-il besoin de toute cette ferraille ? A -t-il le personnel compétent ?
    Et je pense à Sarkozy qui , comme ses successeurs, fit des cadeaux fiscaux au Qatar, pour être ainsi remercié !
    Et si le Qatar avait voulu punir les français ?…………………….

  15. Affreux Jojo dit :

    T’ain, les Franchies… Quand il y a un appeld ‘offre et un cahier des charges, on répond à l’appeld ‘offre en respectant le cahier des charges ! Proposer des FREMM de la mort qui tue à de sgens qui veulent du Hich End, mais de la corbette et de la même pas OPL, même si super sophistiquées, c’est complètement con.

    Corvettes et OPL. Voilà un créneau qu’on ne connait plus trop, j’ai l’impression. Du moins chez Naval. on devrait un peu aussi acheter des produits à CMN qui ont l’air pas mal. Sachant qu’on a vendu à de spays du golfe persique, de sproduits du type bendu par les Italiens au Qatar. Des Sword 90, je crois. Qui sont de vraies Ferrari !

  16. S.B-Seguin dit :

    En fait,
    ce sont pas moins de 10 corvettes « Gowind 2500 » de 2600 tonnes qui ont été vendues par Naval Group à l’Égypte et à la Malaisie dont la première baptisée « El Fareh » a commencé ses essais en mer mars dernier:
    https://www.youtube.com/watch?v=SP5xfuGxV9Q
    .
    Si Naval Group est actuellement en train de négocier ses « Gowind 2500 » avec la Colombie, observons que du côté de CMN on attend toujours depuis 2014 et on attendra peut-être encore très longtemps un premier client de lancement pour les « Sword 90 » justement trop ambitieux et couteux.
    .
    Ce sont plutôt 6 corvettes classe « Baynunah » que les Chantiers Mécaniques de Normandie ont vendu à la marine des EAU qui sont fait des « Combattante BR70 » de 830 tonnes, dérivées de l’historique famille éponyme de patrouilleurs comme les 8 « Combattante 1 » ou « Combattante BR42 » classe « Um Al Maradim » de 245 tpc, livrés au Koweit de 1998 à 2000.
    https://www.meretmarine.com/fr/content/pierre-balmer-cmn-veut-refaire-de-lanester-un-site-de-construction-de-navires
    .
    http://www.naval-technology.com/projects/combattante/
    .
    Bref, ce sont plutôt les patrouilleurs côtiers, OPV et corvettes de CNM qui restent éloignés des exigences du Qatar; surtout si au delà des 4 corvettes de 3000 tpc en question, on garde bien en vue les 2 PPA qui peuvent atteindre 6200 tpc et le LPD de 9000 tpc.
    L’ensemble commandé par le Qatar à Fincantieri est bien plus pharamineux pour ne pas dire extravagant, que les 3 FREMM-ER de 6000 tonnes de Naval Group ou DCNS à l’époque.