Le nouveau chef d’état-major des armées rend un hommage appuyé au général Pierre de Villiers

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

31 contributions

  1. Bricoleur dit :

    « Je veux affirmer le positionnement des armées au cœur de leur ministère, consacrer l’efficacité opérationnelle comme principe premier de son organisation et restaurer la responsabilité organique des chefs militaires de tous niveaux. » Cette partie du texte du CEMA est lourde de sens et pleine de bagarres à venir. Il s’agit, ni plus ni moins, de revenir à l’organisation de 2009 (Décret n° 2009-869 du 15 juillet 2009) – celle du Général Georgelin, un homme de terrain qui a tout fait pour pour rendre le système efficient sur le plan opérationnel – qui a été mise à très grand mal par la clique Sarkozy par la RGPP avec la création des bases de défense et des GSDB afférents, puis par les manœuvres de JYLD (le PDR étant aux abonnés absents …) pour « civilianiser » les hautes et moyennes strates de la hiérarchie militaire. Il va y avoir du sport dans les couloirs du Balardgone entre une équipe en uniforme et une équipe en civil. L’arbitre ne peut être Mme Parly, qui n’y connait rien. Devinez qui va devoir s’y coller: le grand marcheur lui-même qui a pourtant beaucoup à faire par ailleurs !

    • Auguste dit :

      Parly s’y connait autant que moi en affaires militaires,mais au Mali elle n’est pas venue sans biscuits.Mitrailleuses M134 pour 5 Gazelle du Régiment de Pau.Ajouté au 1,2 Milliard restitué pour 2017,ça bouge un peu.Le Général Lecointre a une meilleure position que De Villiers,Macron ne peut pas le virer,ni accepter une démission,il pourra donc se faire entendre sans trop de coups de gueule.Avis SGDG.

    • Nihilo dit :

      Mme PARLY est peut-être au contraire l’interlocutrice idéale entre les deux mondes.

    • john dit :

      Ah je comprends, les vrais ennemis des militaires sont les civils et bien sûr Bercy.

    • Ancien dit :

      @Bricoleur
      Surtout n’oublions pas de mentionner ces civils sous statut militaire que l’on appelle « le Corps du Contrôle », plus soucieux d’économies que d’efficacité : Louvois, c’est eux ; les bases de défense, c’est eux ; le projet de faire de Saint-Cyr une école pour cadres civils, c’est eux.
      Du fait que ces Contrôleurs portent l’uniforme, les ministres croient écouter des vrais militaires et ça fait du dégât. Espérons que Parly saura les démasquer.

  2. l'outrepenseur dit :

    zaime bien les millions la bande à Macron ! viennent d’annoncer après l’armée, une coupe de 300 millions pour les collectivités locales : y en a qui vont applaudir, mais ils oublient que depuis 83, l’état s’est fortement désengagé de certaines compétences qu’il a refilé soit ouvertement soit en douce un paquet de compétences et de services aux CL : lycée, collège, écoles, la voirie, les espaces verts qui vont avec, la gestion des jeunes, des vieux, du social, des fonds sociaux diverses et variés, de l’état civil etc..;sans compter ces petits services qui nous rendent la vie bien moins dure : crèche, cantines scolaires, garderie, déneigement, services sociaux, ordures ménagères, etc…bref m’est avis que nos impôts non seulement ne vont pas baisser, mais en plus on devra payer cher pour ces mêmes services avec une qualité moindre…ça sent méchamment la dislocation de notre système sociétale après le démantèlement en douce de notre outil de défense…des fois je me dis que certains ont trop lu Malthus et Hobbes et réunissent les conditions d’une conflagration générale où bien sûr les mêmes seront épargnés et l’immense majorité sacrifiée…

    • Auguste dit :

      Pas d’inquiétude,c’est les « sans dents » qui vont payer:c’est les plus nombreux.En même temps on avait été prévenus.Macron c’est Fillon en Lavallière.

      • Françoise dit :

        @Auguste : Oui, ce sont les pauvres qui paient. Oui, ce sont les plus nombreux. Oui, on avait été prévenu ; mais permettez-moi d’en douter : je crois que M. Macron est M. Hollande avec un cervelet un peu plus développé.

        • TH3 dit :

          On ne veut pas savoir ce que vous croyez, mais ce qui vous pousse à avoir des convictions, en les accompagnant d’arguments pour les étayer. Vous faites la bêtises que les médias ont fais en propulsant une personne jamais élu à l’élection présidentiel, et de surcroit sans programme divulgué. Ne parlons pas du débat du premier tour où Macron s’est révélé très mauvais, et du second face à M Le Pen, qui devenu chancre nazillarde, lui a servit de chausse-pied. Aujourd’hui il est déjà au bout de ses limites, je pense donc qu’un drame se prépare afin de le faire remonté dans les sondages, voilà ce que nous vivons, de déception en déception… Macron=Rotchild=Diaspora. Merci de votre attention.

      • Électeur dit :

        @ Françoise
        Sur le développement du cervelet, je ne sais pas. Mais il y a quand-même une caractéristique commune chez nos présidents quinquennaux, une caractéristique dont nous devrions tirer les conclusions : ils se plantent de plus en plus vite après leur prise de fonction.
        .
        Nous en sommes au troisième. Vous trouvez que Macron ressemble à Hollande et c’est vrai, mais il ressemble tout autant à Sarkozy. Dans le cas actuel, on n’a même pas besoin d’être à la rentrée où les « partenaires sociaux » et les opposants en manque d’arguments attendaient Macron sur le code du Travail : ce troisième président quinquennal se plante dès la mi-juillet. Et il se plante, c’est un comble, dans un domaine où le plantage n’était pourtant pas possible : la discipline des militaires.
        .
        S’il avait été un chef comme il l’a prétendu, il aurait congédié ses petits camarades aussitôt que leurs déclarations intempestives l’ont mis dans cette situation.
        Mais non : trahi (par ses amis comme il se doit), Macron ne veut rien voir et maintient les traîtres à leur poste. Ce faisant, non seulement il se place en position douteuse envers les militaires, qui sont pourtant les plus loyaux des serviteurs de la France mais aussi il introduit la suspicion parmi tous les politiciens opportunistes, anciens ou nouveaux, qui l’ont rejoint : les opportunistes commencent à comprendre que leur avenir politique est compromis s’ils continuent de soutenir Macron.
        .
        Concernant les cervelets présidentiels je ne sais pas, mais nous avons clairement un problème institutionnel à résoudre pour que la même situation d’impuissance politique ne se reproduise pas tous les cinq ans.

    • Pathfinder dit :

      @l’outrepenseur
      Et puisqu’il est souvent question du « Modèle suédois », je vais vous décrire ce qui est en cours. Comme vous le suggérez, vous paierez 2 fois: une fois par l’impôt, et une autre fois pour bénéficier du service que l’impôt aurait du couvrir.
      Ca, c’est le Modèle suédois 2000, alors que le Modèle auquel les ahuris font régulièrement référence a été élaboré à grand renfort d’emprunts (et de vente de ciment et d’acier pour la reconstruction de l’Europe) au début des années ’50, avec des années « heureuses et insouciantes » entre ’70 et ’90.
      .
      Mais c’est fini… ca n’existe plus. Sinon dans des VHS que l’on peut emprunter en bibliothèque. Et tout a été progressivement démantelé et/ou vendu depuis les années ’90, après la chute du mur de Berlin.
      Le mot à la mode chez les politiques est qu’ils ont été « naïfs » … ils n’ont surtout pas voulu être d’un pessimisme vulgaire, ou d’un réalisme réservé, ils se sont shooté au positif: « Det löser sig » (« Ca s’arrangera », dans la lignée du « Ca tiendra bien jusqu’en 2017 » de Mr Hollande).
      .
      Ben en tout cas, on s’arrangera bientôt sans eux : )

    • Nihilo dit :

      Mais peut-être y a-t-il d’énormes économies à trouver dans les collectivités locales, les mairies, etc. … : absentéisme dans les communes http://www.europe1.fr/economie/absenteisme-dans-les-mairies-le-fleau-a-deux-milliards-1808933 , éboueurs de Marseille, grutiers du port de Marseille, rapprochement des régions sans aucune économie, etc. Mais il n’y a pas que les grandes villes, ma commune de 2000 habitants embauche des jeunes l’été en remplacement, discours de l’employée municipale au jeune : « prends un livre pour l’après-midi car il n’y a pas grand chose à faire. » …

      Donc payer les services, oui, payer des gens à rester chez eux ou à ne rien faire, non.

      • l'outrepenseur dit :

        Arrêtez de dire n’importe quoi : la cabale qui est montée contre les collectivités locales est en fait un moyen de casser les dernières digues face à l’ultralibéralisme, qui après avoir croqué tout ce qui peut rapporter du fric dans les services industriels et commerciales d’Etat (et ne venez pas me dire qu’EDF n’était pas rentable ou que les autoroutes remises quasi gratuitement aux opérateurs privés après les avoir payé avec nos impôts ne sont pas la poule aux oeufs d’or…), eh bien: rebelote, on veut mettre la main sur ce qui peut rapporter dans les services publics locaux commerciaux et industriels. l’intérêt général, la satisfaction du service public ils s’en battent nos élites libertaires et liberticides. J’ai travaillé pendant des années dans le domaine de la distribution de l’eau potable, service stratégique s’il en est, eh bien messieurs je vous engage à voir le nombre de collectivités qui ont repris en régie directe leur réseau : – 30 % sur la facture du quidam moyen et enfin des investissements corrects dans l’entretien du matos. service public et profit n’ont jamais fait bon ménage, et franchement j’ai vu la paie des collègues du public, leur sort n’est pas enviable qu’ils se défoncent ou pas d’ailleurs.

  3. cipal dit :

    J’ai l’impression que notre nouveau CEMA est en transit dans le poste s’il continue de dire ses quatre vérités à illusionniste élyséen et à son chienchien à son pépère le roquet communicant mal rasé et incompétent casse-toi-de-là idiot inutile, ou les castagnettes en folie !

  4. petitjean dit :

    L’avenir nous dira si les éloges du général Lecointre à Pierre de Villiers sont sincères.
    Toujours est-il que Macron avait décidé de virer le général de Villiers avant le « coup de gueule » de ce dernier devant les députés
    « L’avenir du général, ancien chef d’état-major, ne se serait pas joué lors de l’audition parlementaire du 12 juillet, mais au cours d’un conseil restreint de défense qui s’est tenu le matin même à l’Élysée. »
    (…..)
    http://www.lefigaro.fr/politique/2017/07/30/01002-20170730ARTFIG00129-la-reunion-qui-a-scelle-le-sort-du-general-de-villiers.php?redirect_premium

  5. Robert dit :

    « l’on y apprend qu’il aurait été plus « en phase » avec la trajectoire budgétaire proposée par François Fillon »
    Quelle horreur, un homme de droite !
    Déjà que la république va mal, la démocratie est en danger, et moi-même je ne me sens pas très bien.

  6. Jm dit :

    Comme tout cela est consensuel….
    Ou politiquement correct, c’est selon

  7. dureau dit :

    Du verbiage comme son chef Macron. Il n’a aucun pouvoir sur la Ministre et encore moins sur le chef de l’Etat, il va donc totalement subir….

    • Pathfinder dit :

      @dureau
      Ne soyez pas si dur, il saura peut-être sauver les meubles, voire repeindre les murs!? Le CEMA n’a en tout cas pas été remplacé par un civil (… Annaïg Le Meur?) et le général a un bon CV. Laissez-lui le temps de montrer ce qu’il peut faire, l’hommage à son prédécesseur reste bon signe. De toute facon, le poste ne saurait rester vacant!
      .
      Pour le reste, les clans politiques, et ce depuis bien longtemps déjà, font ce qui est avantageux pour eux. Cessons donc les frustrations inutiles: Mr Macron, Mr Hollande, Mr Sarkozy, etc. ont fait et font avant tout ce qui est bon pour eux, pas pour la France ou pour les Francais. Ces derniers sont des moyens pour arriver à leurs buts.
      .
      Allez tiens, rions-en plutôt : )
      https://www.youtube.com/watch?v=yxm-4t5_nNU

    • lym dit :

      Il ne fera pas de miracles, mais il a pour lui l’avantage que les 5 étoiles pressentis auraient envoyé « Jupiter » sur les roses de son ex parti en ruine et que pourrait bien suivre la secte (un gourou voulant tout contrôler emprunt de mythologie foireuse, des adeptes aux ordres, avouons que cela y ressemble furieusement!) des « marcheurs » à continuer ainsi.
      L’épisode a donc révélé une défiance qui, en cas de rechute, ne permettrait peut-être même pas de trouver un successeur!
      Macron l’a probablement bien compris et il y a sans doute un avantage à en tirer pour Lecointre: Cet hommage au coeur de l’été semble indiquer, l’air de rien ou presque, qu’il est bien décidé à l’utiliser si besoin.

  8. tintouin dit :

    Le nouveau CEMA ne renie pas les positions de De Villiers.
    Et il essaie de donner des gages d’adhésion à « ses boss » Macron et Parly.
    L’exercice d’équilibrisme vient de commencer pour lui.

  9. Eliot Mess dit :

    « aider nos armées à devenir des ‘contemporaines du futur’ par la définition de nouvelles priorités. » Je suis d’accord avec ça, mais Macron ne pourra pas être une véritable orientation; c’est vous les chefs qui devez voir plus loin, et devez établir les adaptations au futur de notre défense. Le président a en la matière, juste le droit de respecter les réflexions de ses pères.

  10. BIZEC dit :

    Le nouveau CEMA avait-il le choix ? Non, car il a beau être certainement brillant, on n’oublie pas qu’il n’avait que deux étoiles en février 2017 et qu’il ne doit sa légitimité qu’à MACRON, n’ayant même pas été investi par sa Ministre de Tutelle ! Ce qui est un comble, quand on doit ensuite prendre le commandement des Armées, mais là encore, il n’a plus qu’un rôle de simple Valet du Roi, puisque le « Chef » autoproclamé et investi par, 49,15 % des voix aux élections présidentielles de 2017 et par un Fabius tout excité n’est autre qu’Emmanuel MACRON !

    Sans reconnaissance de ses hommes, il n’est qu’un pantin, un fantoche, une marionnettes, et il a du boulot pour se défaire de cette image.

    • Pierro dit :

      Et non:
      https://fr.wikipedia.org/wiki/Fran%C3%A7ois_Lecointre_(militaire)
      1er août 2011 : 2 étoiles
      1er janvier 2015 : 3 étoiles
      1er mars 2017 : 4 étoiles
      20 juillet 2017 : 5 étoiles

      Mais effectivement, il a brulé les étapes entre 4 et 5 étoiles 😉

    • Edouard dit :

      Qu’est ce qui vous permet de dire qu’il n’a/aura pas la reconnaissance de ses hommes ? On est bien prompte au jugement l’emporte pièce dans ce pays… Il faut lui donner sa chance sachant que quelques soit le CEMA nommé, le jugement aurait été le même !!!

    • wrecker47 dit :

      @Bizec
      Hitler en 39 n’avait que des généraux « ,encartés » ou non au parti Nazi…Les officiers supérieurs qu’il avaient promus Généraux ,devaient tout à leur Chancellier, et il les a propulsés aux plus hautes fonctions …Pourquoi voudriez-vous que dans le cas présent ce soit différent?…Quand on doit toute sa carrière parce que l’on est un « bon » , à celui qui vous y a propulsé ,il semble normal qu’on y soit fidèle ,même si à coté il y a des réticences et naissent des jalousies militaires familiales …lol!

    • ruffa dit :

      Napoleon n’avait que 27 ans quand il a gagné La bataille du Pont d’Arcole ! Comme quoi!

  11. marche dit :

    ….Un hommage …, deux hommages …, trois hommages….. Des hommages ,… encore des hommages …., toujours des hommages …. Alors ça , ça marche….! Pour ça ils sont fortiches …! S’en est presque ridicule .

  12. Pierro dit :

    C’est bizarre, l’Ordre du jour N°1 du CEMA datant du 01/08/2017 n’est déjà plus en ligne le 03/08/2017.
    Est-ce que ce n’était pas encore assez consensuel ?

  13. MD dit :

     » Mais pourquoi donc voulez vous vous opposer à votre supérieur ? S’il veut à tout prix faire des bêtises, laisser le se mettre tout seul dans la m… et s’y étaler . Tant qu’il n’y a pas de risque de mort d’homme , faites donc toujours tout ce qu’il vous dit de faire . Ne vous mettez surtout pas dans cet état là et n’empêchez surtout pas votre supérieur de faire des c..s s’il tient à les faire tout seul !  »
    Propos tenus par un vieux briscard à un jeune et brillant officier , énervé et impatient , qui venait d’être affecté dans un état-major où sévissait au -dessus de lui un supérieur d’une grande nullité. Cet officier a confié bien plus tard ce même conseil à beaucoup d’autres . Il est très bon . Même lorsque les conséquences sont financièrement désastreuses, et que le fautif s’en tire en faisant porter le chapeau à d’autres. Mais le seul problème, c’est qu’il ne peut pas être suivi lorsque des vies risquent d’être mises en danger.

  14. wrecker47 dit :

    @MD
    On ne reviendra pas sur le plan militaire sur les » étapes brûlées » ,et les errements de Macron dans ce domaine ,le choix d’un CEMA jeune et plein de fougue n’est pas un mauvais choix ,les armées ont besoin d’un chef jeune,pas forcément marqué politiquement,même si on peut le croire, et , qui a déjà connu le feu personnellement à maintes circonstances , ce n’est pas un très mauvais choix même s’il fait des envieux …
    Napoléon disait de ses généraux :est-t-il un bon général? mais a -t-il de la chance ?…
    -Il semble que ce soit le cas ,il connait bien le milieu des « combattants expérimentés » et aura probablement des adjoints « retaillés »!
    Coté financier ,il aura la chance de voir évoluer la situation peut-être de la booster , et d’être écouté par son « chef des Armées » ainsi que par son ministre de tutelle…Pour la suite souhaitons lui bonne chance car il va falloir,afin qu’il fasse front :aux empècheurs de tourner en rond qu’il a grillés sévèrement !