La Chine a inauguré, à Djibouti, sa première base navale à l’étranger

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

80 contributions

  1. jyb dit :

    Je n’ai pas les chiffres sous les yeux mais il ne faut pas oublier que l’inde exploite plusieurs milliers d’hectares en Éthiopie.
    Il y a des villages indiens en Éthiopie!

    • Lxm dit :

      Effectivement, on assiste à une colonisation progressive de l’afrique par l’asie; comme l’europe le fit à une époque, ça commence par des comptoirs, des aides locales puis ça grossit, on achète des territoires, et on envoie l’armée les protéger.

    • Jeb STUART dit :

      @ jyb
      Les Chinois sont aussi très présent en Ethiopie, surtout dans le BTP, le commerce et l’industrie.
      Ils ont construit le métro d’Addis-Abeba, par exemple.
      J’avais vu un reportage sur une usine chinoise en Ethiopie et sur la manière dont les employés étaient traités…comme des chiens.
      Bizarrement, nos défenseurs des droits de l’homme n’évoquent jamais cette « colonisation » chinoise en Afrique. Mais c’est vrai, y’a que les blancs qui sont méchants 🙂

      • Belbolc dit :

        vous savez si vous voulez savoir comment les africains pensent les français et chinois, il faut lire leurs reportages tournés par les africains, pas ceux des occidentaux.

        • Jeb STUART dit :

          @ Belbolc
          Il ne s’agit pas ici de ce que pensent les Africains, mais de ce que pensent les Chinois….
          Leurs actes, leur manière de se conduire et leurs propos vis à vis des Ethiopiens ne prêtaient pas à confusion. Et la caméra ne les gênaient aucunement !

          • Belbolc dit :

            avec 9% de croissance économique, pleine de constructions, Ethiopie est un pays en train de sortir, pillage en Ethiopie par les chinois ? quels minéraux ? pays pauvre en ressource.
            regarder les pays africains sous le contrôle de l’armée française, tous sont les misères parmi les misères.

          • Alain d dit :

            @Belbolc
            Croissance en 2016, l’Afrique subsaharienne francophone a la meilleure performance du continent, soit 3,7%.
            Contre 4% en 2015. Et une moyenne de 4,6 % sur la période 2012-2016.
            C’est la République Démocratique du Congo (en guerre totale), premier pays francophone du monde, qui a planté les résultats en 2016. Son PIB n’a progressé que de 2,7 % en 2016, après avoir augmenté de 8,0 % en moyenne annuelle sur la période 2012-2015

            « les pays francophones de l’espace UEMOA ont enregistré une progression globale supérieure à 6 % pour la quatrième fois en cinq ans »
            Bénin, le moins bon, mais 5 %
            Guinée 5,2 %
            Cameroun 5,6 %

            Zone CFA
            Côte d’Ivoire 7,8 %
            Sénégal 6,6 %
            Mali 5,6 % (6,0 % en 2015 et de 7,0 % en 2014)

            Banque mondiale :
            « La performance de l’Éthiopie résulte notamment de son très faible niveau de développement (620 dollars/hab. début 2016), bien éloigné de celui de pays comme la Côte d’Ivoire (1400 dollars/hab).
            —-
            « La Chine et l’Afrique jouent rarement dans la même catégorie industrielle et, lorsque cela est le cas, les conséquences peuvent être désastreuses pour l’industrie africaine. Ainsi, au Nigeria, au Cameroun, au Kenya et en Afrique du Sud, les importations chinoises ont précipité la faillite de nombreuses entreprises de textile habillement »
            « l’African Growth Oriented Action (AGOA) ayant exempté de droits de douane les importations d’habillement quelle que soit l’origine des tissus9, des sous-traitants asiatiques se sont implantés en Afrique australe où ils ont créé des milliers d’emplois. Cet avantage tarifaire n’a pas résisté à la libéralisation des échanges textiles qui a provoqué une progression spectaculaire de la part de marché chinois et un effondrement des exportations africaines vers les États-Unis et l’UE. »

            Mines? La Chine a investi majoritairement ou il y a des mines et du pétrole, comme la plupart des grosses puissances économiques

            19-1 pour ma gueule, la partie se joue en 21 points
            A vous de servir

        • Alain d dit :

          Quand les malgaches préfère saborder leurs emplois plutôt que de continuer a être maltraités par leurs employeurs chinois, y’a juste un gros problème.
          Et puis pas besoin d’aller à l’étranger, les travailleurs clandestins gérer par les chinois au nord est de Paris ou en IdF sont de bons exemples. Cherchez un peu, vous aller trouver d’excellents reportage sur la restauration ou la confection textile, par exemple !

          • Belbolc dit :

            j’espère qu’il y aura 3 millions africains installer en France chaque année.

          • Jeb STUART dit :

            @ Belbolc
            Vous comprenez décidément rien à rien 🙁
            Je vous parle d’usines, vous parlez d’exploitation minière…
            Franchement, autant discuter avec un mur.
            Et l’armée française ne contrôle rien, ce sont des pays indépendants qui font appel à elle.

  2. R2D2 dit :

    Le president de Djibouti s’ amuse problablement a avoir sur son territoire autant de grande puissance. Probablement pour faire jouer la concurrence et recuperer un max de financement pour son pays. C’est de bonne guerre et pour faire bonne mesure il devrait inviter les Russes et les Indiens. Et pourquoi pas non plus les Bresiliens qui ont ces dernieres annees demultiplier leur presence dans le monde.
    En esperant que tout ce petit monde s’ entende en bonne intelligence… ca va devenir difficile de faire des entrainements tranquillement dans le coin 🙂

    • Matt dit :

      « recuperer un max de financement pour son pays »
      Rectification : pour son propre porte-monnaie…

    • Yannus dit :

      Bonjour,
      L’ambiance à Djiboutie devvrait ressembler à celle de l’île de la Réunion mais avec plein de militaires armés jusqu’aux dents.

    • Vince dit :

      « Probablement pour faire jouer la concurrence et récuperer un max de financement pour son pays. »

      Si on garde à l’esprit que « pays » est synonyme de « poches », on peut laisser en l’état.

  3. auxsan dit :

    ça sent pas bon …

    • Fab dit :

      L’hégémonie de n’importe quelle puissance n’est pas bon, mais un certain équilibre entre les grandes puissances est tout à fait normal ! La Chine protège sa route commerciale la plus en proie aux problèmes… Moi je vois plutôt du positif.
      Dans le pire des cas, il y a un accident à cause de la densité de navires, de petites tensions entre les pays concernés… Mais ça ne peut aller plus loin, merci à la dissuasion !

  4. Nerevar dit :

    Oui mais c’est compliqué d’avoir un accès à la mer en Ethiopie…

  5. asinus dit :

    bonjour ,@de jyb , suite malentendu , « autre son de cloche » , veut dire chez moi :
    un avis différent que celui diffusé habituellement .

    asinus

  6. Alain d dit :

    Les chinois vont-ils partager les approvisionnement en soja avec les japonais?
    Il faut surtout que les djiboutiens plaquent les animaux à cornes ou à grosses coucougnettes !
    Faut planquer les varans, les tortues, les antilopes s’il en reste, idem pour les gros félins et les phacochères. Et les requins n’ont qu’à bien se tenir !
    C’est qu’ils sont complètement zarbi ces chinois !

      • Alain d dit :

        Ouais et bien ont peut bien parler du Franc CFA, mais pas avec vraiment n’importe quoi comme vos chiffres, et sans peser les avantages et les inconvénients, dans un même temps, comme l’énorme réserve monétaire dont disposent les nations et la capacité à amortir les chocs financiers, climatiques, guerres et autres.
        Alors espèce de nase, aller donc prendre vos cachets ou votre piqure et revenez avec des chiffres plus sérieux, prouvés, et un minimum d’arguments.
        Plutôt que de poser ici des liens et article plus flou que ses chiffres nazes et flous
        Avant, allez donc voir la BCEAO (Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest), quels sont ses taux de prêts et d’emprunts ?
        Vous aurez ainsi au moins appris quelque chose.
        Les pays CFA peuvent tuer cette monnaie et créer leur propre réserve commune, les règles financières au bout de compte ne seront pas bien différentes, sauf s’ils veulent abuser et emprunter bien plus que leur permet leur économie. Ils navigueront alors sans filet et n’auront que leurs yeux pour pleurer!
        Mais évidement, tous les concurrent de la France en Afrique, Allemagne, Italie et Anglais en premiers, aimeraient bien que ce système disparaissent !

        « Le Franc, malgré son nom, est la monnaie de Africains », affirme le ministre français de l’Economie Michel Sapin http://www.jeuneafrique.com/429995/economie/franc-malgre-nom-monnaie-de-africains-affirme-ministre-francais-de-leconomie-michel-sapin/
        Michel Sapin : «c’est aux africains de faire des propositions sur le Franc CFA » http://www.financialafrik.com/2017/04/14/michel-sapin-cest-aux-africains-de-faire-des-propositions-sur-le-francs-cfa/#.WPIKfO9OKUk
        François Hollande « ouvert à toutes les propositions », laisse les dirigeants africains décider seuls de l’avenir de la monnaie.
        http://afrique.latribune.fr/politique/integration-regionale/2017-03-20/franc-cfa-hollande-renvoie-la-balle-dans-le-camp-des-chefs-d-etat-africains.html
        Michel Nadim Kalife: “le franc CFA n’est pas responsable de nos tragédies”
        http://www.financialafrik.com/2017/04/24/michel-nadim-kalife-le-franc-cfa-nest-pas-responsable-de-nos-tragedies/#.WP3j7O9OKUk

      • Alain d dit :

        Et puis, je ne vois pas trop le rapport avec mon commentaire !
        Mais c’est bien d’être à l’affut d’article french bashing sur des sujet qui a mon avis vous dépassent totalement et en plus ne vous intéressent même pas !

      • Alain d dit :

        « hohohoho »
        Merci, j’avais oublié qu’il y a aussi des singes à Djibouti !

      • Alain d dit :

        Super, j’ai trouvé un article récent pour les nazes, qui va m’éviter d’user mon clavier et mon temps. Il explique déjà bien des choses notamment :
        « Les réserves de franc CFA à la Banque de France sont estimées à près de 10 milliards d’euros – 4,6 milliards pour la Cemac en janvier 2016 et 5,1 milliards pour l’UEMOA en décembre 2015″
         » Cette stabilité monétaire aurait pu permettre de faire des réformes structurelles, expliquait au Monde l’ancien ministre togolais Kako Nubukpo, en septembre 2016. Ce n’est pas ce qui s’est produit.  »
        Donc, comme cet argent n’est apparemment pas ou peu emprunté, ça ne doit pas rapporter des masses à la BDF.
        13000 milliards d’euros, faut vraiment vous faire soigner, ça ne va vraiment pas mon gars !
        « ’Etat français ne fait pas usage des fonds déposés à la Banque de France. Ce système permet une forte confiance dans la stabilité de la monnaie africaine – pour les investisseurs, l’appui de l’euro est considéré comme une garantie monétaire. La gratuité des transferts facilite, en théorie, des échanges commerciaux plus nombreux dans les pays de la zone. »
        http://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2017/02/22/confusions-autour-d-un-impot-colonial-et-du-franc-cfa_5083833_4355770.html
        Et la source est anglaise, journaliste du Guardian, c’est bien ce que je disais, la France n’a que des amis qui lui veulent du bien en Afrique :>)

        • Belbolc dit :

          Chirac reconnait le pillage français en Afrique, il est un chef d’état, possédant des infos crédibles:
          https://www.youtube.com/watch?v=j0TbN2ddBYI

          • Alain d dit :

            Ce que pense Chirac est une chose, et a certainement en partie raison!
            Mais depuis quand un président serait obligatoirement plus crédible qu’un autre citoyen?
            On voit où la crédibilité des présidents successifs a amené la nation, plus bas que le rang auquel elle peut prétendre !
            Vous avez connement déposé un lien sur un gros mensonge. Alors ne faites pas la girouette pour tenter de vous en sortir, Fermez là et passez à un autre sujet, ce serait plus malin !

          • Belbolc dit :

            toutes sont des ressources françaises, pas de calomnie chinoise.
            on n’a pas d’habituer de calomnier les autres.

      • Vince dit :

        re-lol.

      • Fab dit :

        Tous les commentaires insultants sont pas plus intelligents que le commentaire présentant l’article, ou l’article lui même.
        Oui la colonisation de l’Afrique a profité aux pays européens, c’est indéniable. Les ressources naturelles exploitées, les « ressource humaines » (l’esclavage) ont principalement profité à l’Europe, et à qques personnes / clans qui ont réussi à profiter de cette opportunité aussi.
        Cette dette là est impossible à calculer. Est-ce que le développement de l’Afrique aurait été différent? Certainement! Mieux? Probablement. Beaucoup mieux? Personne ne peut le démontrer (ni démontrer le contraire).

        Par contre, cet article sur le franc CFA est ridicule. Les chiffres sont totalement faux, les raisonnements aussi, et les conclusions très fausses.
        Oui, les pays ayant le franc CFA profitent de cette stabilité. Regardez le Vénézuéla dont l’inflation a été de 720% sur à peine un an. Tout cela à cause d’une combinaison entre instabilité politique, sanctions internationales, et surtout chute du prix du pétrole (LE secteur économique du pays). Avec une monnaie régionale commune gérée depuis un pays stable, je pense que la crise ne serait pas la même.
        Et quand on regarde l’Afrique, la colonisation laisse des traces avec des élections très communautaires (communautés montées les une contre les autres par le colonisateur), et menant régulièrement à des violences, paralysant certains pays… Donc il y a du positif à cela, même si idéalement, on aimerait tous que l’Afrique ne soit plus un continent pauvre, que son économie soit forte, et qu’elle puisse enfin couper les ponts avec les anciens colonisateurs, ou régulariser les relations, et ne plus se retrouver sous une forme de tutelle, ou de forte autonomie, mais sans une souveraineté complète

  7. Belzebuth dit :

    Bonjour jyb. j ignorais cette présence de l inde en Éthiopie. Pourriez vous nous donner plus de précisions s’il vous plaît ?
    Sinon par rapport à l installation de la Chine à Djibouti nous pouvons considérer qu’elle a été jugée non nocive pour nos intérêts. En effet dans le cas contraire nous l aurions rejetée sauf dans le cas où nos dirigeants seraient des vendus ce que je ne pense pas au demeurant. En revanche je dois vous avouer que globalement je me pose beaucoup de questions quant aux velléités expansionnistes des chinois.
    Non contents de vouloir imposer leur hégémonie dans la mer éponyme et de placer leurs pions en Afrique ils soutiennent la Corée du nord voire même son programme nucléaire car compte tenu de la situation de cette dernière elle n’aurait pas pu avancer si vite sans aide.
    En conclusion la vision du général de Gaulle est elle juste à savoir que l ONU est un machin ?

    • jyb dit :

      @belzebuth
      C’est un aspect de la mondialisation et des guerres géopolitiques qu’on a tendance à oublier (dans notre référentiel) mais le « land grabbing » ou accaparement des terres agricoles est un enjeu tout aussi important que les terres rares ou le pétrole.
      Ca a commencé evidemment avec les petro-monarchies desertiques du golfe qui ont massivement investis dans l’agriculture au soudan, en tanzanie, au kenya et en ethiopie. Arabie saoudite en t^te avec Hadco. L’inde a très vite pris conscience de l’interet des terres agricoles africaines à la mesure de sa sécurité alimentaire que sa démographie galopante menaçait (milieu des années 2000) Elle a jeté son dévolu sur l’ethiopie ( 50 millions d’hectares de terres agricoles inexploitées)
      Pour importer tout ces produits d’afrique, l’inde a besoin de garder le controle des débouchés sur l’océan indien…
      Un article en français (suisse) qui date de 2009 :
      https://www.farmlandgrab.org/post/print/7502
      Depuis cette date, l’inde a encore augmenté son emprise sur les terres ethiopiennes et a du faire venir des ouvriers agricoles d’inde, c’est pourquoi on parle de villages indiens en ethiopie.

      Plus intéressant, le comparatif inde/chine/usa du land grabbing :
      https://visionscarto.net/accaparement-chine-inde-etats-unis

    • Françoise dit :

      @Belzebuth : C’est très simple : Ceux qui possèdent les îles autour de la Chine contrôlent les entrées et sorties des sous-marins nucléaires chinois, parce que le fond marin n’est pas profond.

      • Belbolc dit :

        les sous marins français a aussi du mal de sortir le détroit de Gibraltar et le canal du Suez.

        • Jeb STUART dit :

          @ Belbolc
          Nos SNLE sont basés à Brest, ils n’ont donc pas à passer par Gibraltar ou Suez. 🙂
          Faut revoir votre géographie.

    • Jeb STUART dit :

      @ Belzebuth
      « En effet dans le cas contraire nous l aurions rejetée sauf dans le cas où nos dirigeants seraient des vendus  »
      Nous n’avons pas le pouvoir de rejeter quoi que ce soit, Djibouti est un état indépendant, accord de défense ou pas.
      Comme dit plus haut, il s’agit simplement d’un intérêt économique bien compris de la part de ce pays.

  8. Jacques 29 dit :

    A ma connaissance, personne n’a eu d’états d’âme, notamment en France, lorsque les USA se sont installés plus que confortablement sur la base aérienne de Djibouti à Camp Lemonnier en face de « nous » , et y ont installé la plupart de la quincaillerie prévue pour toutes les opérations spéciales dans la région et au-delà .. Un peu pareil à Dakar, ancien « bastion » français en Afrique… Sans oublier Diego Garcia, Kwajalein, Guam, Pearl Harbour , Okinawa, où ils sont « chez eux » et personne dans le clan occidental ne bronche.. Les Chinois par contre , dès qu’ils bougent un doigt, c’est comme les Russes ou les Iraniens, c’est la fin du monde annoncée.. et en effet, c’est peut-être, et enfin, la fin du monde hégémonique de l’hyper-puissance planétaire . Pas trop tôt !

    • Allobroge dit :

      Pas trop tôt ? Oui sans doute mais sera-ce mieux avec les autres ? Pas sûr du tout, leurs mentalités étant par trop différentes de celles des occidentaux , on peut s’attendre à des dérives qui feront regretter les USA ! Remarquez, les réfugiés sont les biens venus en occidents, donc…..

    • Ricojaneiro dit :

      Fin du monde annoncée. Qui en parle à part vous ? 🙂

  9. Kickman dit :

    « Les Chinois n’ont aucun problème à cohabiter avec les Occidentaux à Djibouti, à condition qu’on ne vienne pas constamment espionner leurs installations », a-t-il dit. »
    je crois que les USA sont les plus espionnés sur les autres dans le monde entier.

    • Jeb STUART dit :

      @ kickman
      Et en français, ça donne quoi ?
      Parce que là, difficile de saisir le sens de votre propos….

  10. Eliot Mess dit :

    Non c’est vrai, évitez d’espionner la base chinoise, c’est pas gentil bilatéralement.

  11. Lagaffe dit :

    L’avis d’une spécialiste de la marine chinoise, Marianne Péron-Doise qui est chercheuse à l’Irsem, l’Institut de recherche stratégique de l’École militaire :
    http://www.rfi.fr/emission/20170716-chercheure-marianne-peron-doise-propos-base-militaire-chinoise-djibouti

  12. Auguste dit :

    Les Chinois investissent,exploitent,se font des clients et ne se mêlent pas de politique intérieure des pays.Ils ont un certain succès.Je me demande si c’est la base ou leur présence dans tous les secteurs en Afrique qui gêne le plus.

    • Alain d dit :

      « ne se mêlent pas de politique intérieure des pays »
      Birmanie, Tibet, Sri Lanka, Népal. Ils colonisent tous leurs voisins, d’une manière ou d’une autre !
      http://www.rfi.fr/emission/20170404-sri-lanka-chine-constructions-travaux-publics-financements-emprunts

      • Jeb STUART dit :

        @ Alain d
        Le Tibet n’a jamais été un pays reconnu par la communauté internationale.
        Les 3 autres pays sont indépendants.
        Le terme de colonisation est donc vraiment hors de propos.
        Ne pas confondre avec influence.
        Et c’est vrai qu’en règle générale, les Chinois font leur business et ne donnent pas de leçon sur les droits de l’homme et la démocratie. Ils seraient d’ailleurs bien en peine de le faire 🙂

        • Alain d dit :

          La méthode chinoise est assez bien décrite dans ce lien RFI.
          Déjà le coté de se rendre indispensable financièrement et puis modifier au fur et à mesure la population du voisin jusqu’à ce que les chinois dépasse les indigènes. A partir de ce déséquilibre, même s’il n’est pas national, mais juste régional, l’affaire est dans le sac.
          Tiens, ça me rappelle une autre nation qui pratique de la même manière, mais plus grossièrement. Il faut l’admettre les chinois sont plus subtils!

        • Belbolc dit :

          exacte ! on a dit que la Chine a envahi le Tibet en 1951, auparavant, c’était un pays indépendant, ici voir la carte de l’ONU publiée en 1945, est une bonne réponse.
          http://www.hostingpics.net/viewer.php?id=824126colonies1945.jpg

          • Jeb STUART dit :

            @ Belbolc
            C’est quoi cette carte bidon, c’est votre beau-frère qui l’a faite ? 🙂
            Ce n’est en rien une carte officielle de l’ONU.
            Encore une fois, « L’indépendance du Tibet ne s’appuie sur aucun document officiel et ne fut jamais reconnue par aucun pays au monde, ni par les Nations unies. »
            http://www.monde-diplomatique.fr/2008/05/A/15876
            Décidément, tout le long de ce fil, vous vous serez ridiculisé…et complètement décrédibilisé.
            Rien de sérieux à attendre de vous.

      • Valère dit :

        @Alain d:
        « Birmanie, Tibet, Sri Lanka, Népal. Ils colonisent tous leurs voisins, d’une manière ou d’une autre ! »
        .
        Le Tibet est un voisin de la Chine????
        Voilà un vrai exemple de malhonnêteté intellectuelle.

  13. themistocles dit :

    Les nayas vont augmenter leurs tarifs…

  14. CortoM dit :

    @ Belzebuth
    La location de terres en Afrique par l’Inde n’est pas nouvelle, voir cet article de 2011:
    http://www.goimonitor.com/story/land-grab-africa-brought-you-india
    Je ne crois pas que la France était en mesure de s’opposer à la location d’une Base militaire à la Chine. Il me semble que l’Ambassadeur de France à Djibouti avait essayé un peu trop lourdement, ce qui a partiellement servi de motif à son renvoi en France à Noel 2015. C’est au lendemain de cette affaire que Hollande et Le Drian ont décidé de resserrer les liens avec Djibouti distendus depuis une vingtaine d’années (Affaire Borrel, refus d’intervenir dans le conflit Erythréo-Djiboutien…)
    Le développement de la base américaine comme l’installation de forces étrangères (Japon, bientôt l’Arabie Saoudite) a été une manière de réduire l’influence française à Djibouti. Les nouveaux accords de Défense avec Djibouti ont été réécrits après le conflit erythréo-djiboutien pour ne plus prévoir explicitement une intervention directe automatique de la France et ont de facto réduit l’influence française.
    L’installation des pays émergents en Afrique a aussi correspondu à un moment où en France certains considéraient que l’Afrique n’avait aucun avenir ni potentiel et qu’en réduisant nos relations avec ce continent on s’économiserait des ennuis. Questions de sécurité et développement de l’économie mondiale nous ont fait revoir nos positions depuis.

  15. Belbolc dit :

    les soldats indiens restent encore 40 individus sur le territoire chinois par rapport 280 d’au début de juillet, les 40 vont bientôt repartir , donc l’Inde a fait du connerie pour rien.

  16. etage dit :

    La Chine, c’est un nouveau type de colonisation. Les européens ont colonisés par la force. Les américains colonisent plus subtilement par le dollar, les ONG, le commerce et les média. Les chinois, eux, colonisent en achetant d’énormes surfaces de terres, en implantant des travailleurs chinois (sous couvert de développement d’infrastructures en Afrique, ou plus illégalement en Sibérie), en rachetant ports et aéroports à l’étranger. Quand on colonise, on a à un moment donné besoin de forces militaires pour préserver ses intérêts. Ca commence à Djibouti et à mon avis, ca continuera.

    • lephil dit :

      Ils arrivent au Maroc une ville va être spécialement construite pour eux et sont en Algérie mais avec des tensions dans la cohabitation entre travailleurs Algériens et Chinois… Je pense que la Syrie ne sera pas en reste. Prenez le cas de la Grèce ils ont racheté le port d’Athènes résultat plus que des dockers chinois…. On ne peut pas lutter. Il n’y a qu’à se pencher sur l’histoire de la construction des chemins de fers US….

      • l'outrepenseur dit :

        Pour la Syrie cela se confirme, les chinois ont compris que Damas était en train de gagner la guerre et que l’exploitation des richesses gazières et pétrolières dans le sud Est va être juteuse dans les années à venir sans compter leur nouvelle route de la soie, enjeu stratégique et vitale s’il en est. Un plan de plusieurs centaines de milliards de dollars d’investissement à été élaboré, et des équipes chinoises sont déjà sur place pour en évaluer la mise en œuvre en partenariat avec les russes et les iraniens.

      • Valère dit :

        @lephil:
        Surtout que les algériens (musulmans pour la presque totalité) rejettent l’enterrement des chinois dans leurs cimetières, je dirai même sur leur sol.

    • Belbolc dit :

      regardez bien la liste des pays colonialistes selon l’ONU, la France en possède 22, mais ça concerne pas la Chine.
      http://www.un.org/fr/decolonization/

      • Alain d dit :

        Bon le naze, faut te mettre au parfum une fois de plus, la colonisation c’est terminé depuis longtemps pour la France, ce n’est pas le cas pour la Chine.

        Fini les canons place aux investissements intelligents, encore un domaine dans lequel la Chine a une méga marge de progression. Mais peut-être que les chinois sont plus regardants en Afrique, très observée, alors qu’en Chine, en dehors de grandes villes, les entreprises peuvent bien faire ce qu’elles veulent, le gouvernement en a rien à foutre !

        Jean Michel Severino: « Investisseurs & Partenaires a contribué à créer 6 000 emplois »
        http://www.financialafrik.com/2017/08/02/jean-michel-severino-investisseurs-partenaires-a-contribue-a-creer-6-000-emplois/#.WYH1H-9OKUk
        Le Cameroun reçoit une subvention de 90 milliards de l’AFD
        http://www.financialafrik.com/2017/07/20/le-cameroun-recoit-une-subvention-de-90-milliards-de-lafd/
        BNP Paribas Personal Finance soutient les startups africaines
        http://www.financialafrik.com/2017/07/11/pnb-paribas-personal-finance-soutient-les-startups-africaines/#.WWYilO9OKUk
        Investisseurs & Partenaires lance I&P Conseil, ‘’LAB’’ pour l’émergence des PME africaines
        http://www.financialafrik.com/2017/07/07/investisseurs-partenaires-lance-ip-conseil-lab-pour-lemergence-des-pme-africaines/#.WWDoBe9OKUk
        « Les financements agro demandent une technicité particulière », Julien Lefilleur de Proparco
        http://www.commodafrica.com/30-06-2017-les-financements-agro-demandent-une-technicite-particuliere-julien-lefilleur-de-proparco
        Etc.

        La France n’est pas parfaite, mais n’a certainement de leçons à recevoir de la Chine.

        http://www.agenceecofin.com/peche/0405-47083-8-navires-de-peche-chinois-ont-ete-confisques-par-des-pays-ouest-africains-pour-raison-de-peche-illegale

        • Belbolc dit :

          savez vous que la présence chinoise en Afrique depuis une dizaines d’années, mais la croissance économique africaine commençait depuis 10 ans, grâce à qui ?
          les occidentaux en Afrique depuis plus de 300 ans, que la misère.
          il y a 10 ans avant, j’était en Afrique, j’ai vu beaucoup de gens marcher dans la rue sans chaussures, maintenant, la plupart de pays les gens s’habillent correctement. c’est grâce aux chinois qui font augmenter les prix de matière 1er, les recettes des pays africains ont aussi augmenté.

          • Valère dit :

            @Belbolc:
            « il y a 10 ans avant, j’était en Afrique, j’ai vu beaucoup de gens marcher dans la rue sans chaussures »
            .
            Dans quel pays c’est Stp? parce que moi j’ai été en Côte d’ivoire, au Nigeria au Cameroun, au Gabon, à la RDC (ex-Zaire) et en Afrique du sud pour une courte durée certes. La phrase « beaucoup de gens » me semble un peu exagérée.
            .
            « maintenant, la plupart de pays les gens s’habillent correctement. c’est grâce aux chinois(…) ».
            .
            La friperie ça te dit quelque-chose???
            Il s’agit de tout ce qui est habillement de seconde ou Nième utilisation (vêtements, chaussures, sacs, etc.), tous venant des pays d’Europe, et pourtant de bien meilleure qualité. Je te le concède, les produits chinois destinés pour l’Afrique coûtent moins chers, mais la qualité prend un sérieux coup. N’importe quel africain te le dira.

          • Alain d dit :

            Déjà dans les villes, en général les africains ont tous des chaussures, même dans le désert ils portent des pompes encore plus légères, sandales ou autres, parce qu’avec la température et le soleil qui cogne, le sol dépasse souvent les 60°C, et si en plus le vent est nul, ça devient de la torture sans protection.
            Mais bon, vous aimez bien raconter des bobards apparemment, les 13000 milliards, les africains sans chaussures, en avez-vous une autre de connerie ? Allez déballez tout, on va faire le tri!

            Bon, revenons aux choses sérieuses

            L’Europe fait travailler bien plus d’africains que la Chine.
            C’est d’ailleurs logique, puisque effectivement les liens avec l’EU sont bien plus anciens et que l’Europe investi encore plus que la Chine sur le continent. Et même si la Chine y crée de nombreux emplois, beaucoup par invasion, elle ne gère pas autant d’emplois que l’EU, peut-être même que la France
            Il ne faut pas confondre, import-export et investissements productifs ou de services.
            Ne pas mélanger non plus les investissements dans les infrastructures (éventuellement la gestion ensuite) et des acquisitions ou encore la création d’usines ou de services, des options qui impactent différemment la création d’emplois.
            Il faut aussi réétudier la valeur ajoutée des emplois, et dans ce domaine, la Chine est largué par l’Europe.
            Mais la Chine a évidement crée de la richesse en Afrique, le Japon, l’Inde, la Malaisie sont aussi très actif.s

            Pour les investissements agro :
            http://www.commodafrica.com/10-07-2016-lafrique-de-louest-premiere-region-beneficiaire-des-ide-agricoles-en-afrique

            Investissements :
            « les principaux investisseurs en Afrique restent les multinationales des pays développés »
            http://afrique.latribune.fr/finances/investissement/2017-06-08/ide-apres-une-baisse-en-2016-la-cnuced-anticipe-un-rebond-en-afrique-pour-2017-734089.html

            En Algérie, par exemple, la Chine y fait plus d’affaires que la France mais ce n’est pas pour autant qu’elle va gérer plus d’emplois.

          • Belbolc dit :

            @Valère
            même aujourd’hui, les paysans africains sont plus nombreux que les citadins, la plupart des gens sont bien sur sont des paysans.
            « La friperie ça te dit quelque-chose???
            Il s’agit de tout ce qui est habillement de seconde ou Nième utilisation (vêtements, chaussures, sacs, etc.), tous venant des pays d’Europe,  » mais Made in China d’origine.
            j’étais dans le commerce de prêt à porter, grâce un commerçant juif que j’ai trouvé une commande pour faire fabriquer des uniforme pour l’armée d’un pays, une uniforme toute neuve made in China est la moitié de prix que venir de la France en friperie, c’est le pillage traditionnel.

          • Belbolc dit :

            @Valère
            je n’ai jamais nié la qualité de friperie française a du bonne qualité, mais les vêtements français tout neuf, la qualité avait souvent du problème.
            http://image.noelshack.com/fichiers/2017/31/5/1501836991-ribery.jpg

        • Belbolc dit :

          toutes sont des sources franco-françaises

  17. wrecker47 dit :

    Le Palmier en Zinc va voir passer bien du monde ,il n’est pas pas dit pour autant qu’il triple son chiffre d’affaire !
    Mais,çà y est les Chinois ont planté un piquet, pour leurs biquettes réparties aux quatre coins de l’Afrique …Leurs travailleurs issus des pénitenciers font les trois huit sous la chiourme protectrice ,leur Marine veille au grain …çà baigne quoi !…
    – de Gaulle verrait çà …Sûr que le cimetière de Colombey se transformerait en champ de patates pour sangliers!

  18. golf dit :

    L’Éthiopie dans son désir d’accès à la mer, envahit Djibouti, scénario absurde me direz-vous, la France de part ses accords de défense se voit contrainte d’intervenir…

  19. Daniel Chollet dit :

    La fiction de feu Régis Debay dans la revue Assaut devient une réalité.

  20. CortoM dit :

    @ Golf L’invasion de Djibouti par l’Ethiopie est effectivement irréaliste, même par l’Erythrée au vu des questions de géopolitique et d’économie. Mais l’intervention de la France n’a rien d’automatique, en preuve l’article 4 de l’accord de défense:
     » Article 4 Clause de sécurité
    1. Par le présent Traité, la République française s’engage à contribuer à la défense de l’intégrité territoriale de la République de Djibouti.
    a) Ainsi, dans le cadre de leurs relations de défense, les Parties procèdent à des échanges réguliers de vues, de renseignements et d’informations relatifs aux risques et menaces pouvant peser sur la République de Djibouti ;
    b) En cas de menace visant la République de Djibouti, et à la demande de la Partie djiboutienne, les Parties procèdent à l’évaluation de cette menace et définissent les mesures diplomatiques et militaires qu’elles jugent appropriées pour prévenir et dissuader ladite menace ;
    c) Dans le cas où la République de Djibouti fait l’objet d’une agression armée au sens des dispositions de l’article 51 de la charte des Nations unies, les Parties se consultent immédiatement en vue de définir les moyens appropriés à mettre en œuvre conjointement pour la défense de la République de Djibouti.
    2. La Partie française participe avec la Partie djiboutienne à la police de l’espace aérien djiboutien selon des modalités précisées par voie d’accords ou d’arrangements particuliers.
    3. La Partie française participe avec la Partie djiboutienne à la surveillance des eaux territoriales de la Partie djiboutienne, selon des modalités précisées par voie d’accords ou d’arrangements particuliers. »
    On ne parle plus que de participer et de contribuer à la Défense de Djibouti après avoir au préalable vérifié que l’agression correspond bien à l’article 51 de la chartre des Nations Unies ( ce qui avait été la raison invoquée pour le non-engagement des FFDJ aux côtés des Djiboutiens face aux Erythréens.)
    Cet accord permettait aussi d’entériner l’évolution de la présence militaire française à Djibouti: Une réduction des effectifs et des moyens permanents ( aviation, moyens sol*air, artillerie…) qui ne permettraient plus de disposer de l’ensemble des moyens nécessaires pour une réaction immédiate depuis le seul territoire de Djibouti.

  21. Valère dit :

    Je crois qu’on fait beaucoup de bruits pour rien.
    Les USA ont des centaines de bases militaires éparpillés à travers le monde et pourtant ça n’émeut personne.