Sahel : Le général Bruno Guibert a pris le commandement de la force Barkhane

Sans tambour ni trompette, le général de division Bruno Guibert a pris les rênes de l’opération Barkhane, le 28 juillet dernier, à N’Djamena. Il a ainsi relevé le général Xavier de Woillemont, issu, comme lui, des Troupes de Marine.

Le général Guibert [à droite sur la photo, ndlr] connaît très bien la réalité des opérations dans la bande sahélo-saharienne pour avoir dirigé, comme le général Lecointre, le nouveau chef d’état-major des armées (CEMA), la mission européenne EUTM MALI, destinée à former les Forces armées maliennes (FAMa).

Saint-cyrien (promotion de la « Grande Armée »), le général Guibert a passé l’essentiel de sa carrière dans des régiments de parachutistes de l’Infanterie de Marine, en particulier au 3e RPIMa, dont il a été le chef de corps entre 2004 et 2006.

Par ailleurs, il a notamment été affecté au commandement des formations de l’armée de Terre comme chef de section « soutien-finances », au centre de recherche opérationnelle et de simulation en tant que chef de section « études et conduite de projets » puis à l’état-major de l’armée de Terre au sein du bureau « plans » en qualité de chef de section « cohérence capacitaire ».

Avant de partir vers N’Djamena, le général Guibert assurait le commandement de la 3e Division, après avoir été à la tête de la 1ère Brigade Mécanisée de Châlons-en-Champagne et occupé les fonctions de chef d’état-major du général commandant les forces terrestres à Lille.

L’action du général Guibert à la tête de l’opération Barkhane s’inscrira dans la suite de celle de son prédécesseur, c’est à dire que l’accent sera mis sur la poursuite des opérations anti-terroristes, l’accompagnement des forces armées des pays partenaires de la région, avec notamment la montée en puissance de la Force conjointe du G5 Sahel (FC-G5S), l’aide au développement (appelée à s’accroître à en juger par les orientations données par le président Macron lors de son déplacement à Gao, en mai dernier) et le suivi des accords de paix d’Alger, dont l’application est mise à mal par les tensions récurrentes entre les groupes armés maliens signataires, en particulier à Kidal.

Depuis que l’opération Barkhane a été lancée, le 1er août 2014, plus de 400 terroristes ont été mis hors de combat et près de 20 tonnes d’armes et de munitions ont été saisies.

20 commentaires sur “Sahel : Le général Bruno Guibert a pris le commandement de la force Barkhane”

  1. 400 terroristes en l’ air en 3 ans , c’ est formidable ; mais sur combien ?

    1. Et de plus , combattre le terrorisme et pourchasser ses sbires jusque chez-eux , c’ est bien , mais alors pourquoi dans le même temps laisser la France s’ islamiser de plus-en-plus ? Je comprends pas tout , là …

      1. « Je comprends pas tout , là … ». Tout est dit … Il y a des sujets dont la compréhension et l’explication dépassent effectivement la simple chronique sur un blog. « Laisser la France s’islamiser » – je préfèrerais d’ailleurs « se radicaliser », ne serait-ce que pour mettre les fanatiques de toutes les religions dans le même sac – donne également l’impression que vous omettez sciemment de parler de l’action anti-terroriste qui est menée aujourd’hui … et dont on parle sur d’autres blogs…
        3 ans, c’est court – trop – pour juger de l’efficacité de l’action avec moyens consentis. Il ne s’agit pas d’éradiquer le terrorisme, trop vaste programme, mais de faire ce qu’on peut pour limiter l’expansion dans cette zone précise.

        1. étonnant! il y aurait donc des attentats à caractère christianiste ou sémite dans ce pays ?
          Commencez donc par appeler un chat, un chat.

          non monsieur, vous écumez , c’est tout.En fait je précise un peu plus: « on » vous fait écumer..

        2. @Anonyme
          .

          Cela va de soi , non ?
          .
          Non , je n’ omets pas « sciemment » , simplement je ne m’ étends pas sur le sujet étant-donné que j’ écris : « … combattre le terrorisme et pourchasser ses sbires jusque chez-eux , … »
          .
          À contrario , personnellement , voyez , je trouve que trois ans c’est bien long ; par exemple , je me demande parfois à quel stade nous en serions aujourd’ hui-même si c’ était nous qui avions dû nous « occuper » de la ville d’ Alep …
          .
          Ce n’ est pas le terrorisme qui est en expansion ; ce sont les actions radicales et criminelles de l’ Islam , dans son interprétation et son instrumentalisation les plus fondamentalistes qui le sont , nuance !

      2. Si ScopeWizard, qui le cas échéant corrigera, évoque « l’islamisme » à travers l’usage du verbe « islamiser », il s’agit bien d’un phénomène effectivement relié au terrorisme dont l’islamisme constitue en grande partie le terreau idéologique.
        .
        Observons simplement que l’islamisme plutôt qu’une pratique strictement religieuse, reste un dogme qui prend une dimension politique instrumentalisant l’Islam ou les textes coraniques en en isolant le caractère à vocation expansionniste souvent réinterprété et sorti de son contexte.
        .
        Ne confondons donc pas Islam et musulmans avec islamisme et islamistes.

  2. Quelqu’un m’a accusé sur un autre article (la chute de l’hélico allemand) d’avoir des sympathies pour la « minorité » malienne qui accuse la France de tous les maux,après l’avoir adulée lors de sa libération.Alors que je voulais dire,peut-être maladroitement,attention !A ne pas s’occuper de la population mènera à l’exaspération et au renforcement des groupes de toutes sortes.Ce qui, jusqu’ici,n’était que des coups de gueule anonymes,comme on peut parfois en donner ici,paraissent maintenant au grand jour, les mêmes accusations dans Malijet.Ce n’est pas la bible du journalisme,mais à ma connaissance pas un acharné anti-français,jusqu’à présent.A vous de voir.
    http://malijet.com/actualte_dans_les_regions_du_mali/rebellion_au_nord_du_mali/191640-reconquete-du-nord-la-france-et-les-djihadistes-du-mujao-appuien.html
    Que la force soit avec vous mon Général.Fallait bien un marin pour nager dans ce cloaque.Les « accords d’Alger » on peut les oublier,le CMA a déjà posé ses conditions a Bamako,qui sont loin de ces accords.

    1. @ Auguste
      Vous confondez « Marin » et « Troupes de Marine ».
      Je ne vous explique pas : ce serait un peu long parce que c’est de l’histoire de France, ça remonte à Richelieu et à la Compagnie des Indes. De plus, vous trouverez facilement en cherchant un peu.
      Permettez-moi d’ajouter qu’en montrant votre ignorance à ce sujet, vous montrer du même coup votre inaptitude sur les questions militaires par manque de connaissances basiques.
      Voyez par exemple ce que j’ai mis en lien dans ma signature.

  3. En reproduisant les coms d’une « minorité » de maliens qui accusent les Français de tous les maux,après les avoir adulés,je me suis fait accuser,sur un autre article, de sympathies pour cette « minorité »(chute de l’hélico allemand).Alors que je voulais dire,peut être maladroitement,attention!.A ne pas aider la population c’est ajouter a l’exaspération et a terme renforcer les groupes de toutes sortes.Ce qui n’étaient jusqu’ici que des coups de gueule anonymes,voilà qu’on retrouve ces mêmes accusations au grand jour sur Malijet.Ce n’est pas la bible du journalisme,mais a ma connaissance pas un anti-français acharné…jusqu’à présent.
    Que la force soit avec vous mon Général.Fallait bien un marin pour nager dans ce cloaque.Faudra oublier les « accords d’Alger »,le CMA ayant déjà posé des conditions a une paix,qui sont loin de ces accords.

      1. @ Auguste
        Si, si : le lien fonctionne. Très intéressant car il montre le genre de propagande avec laquelle nos opex ont dû toujours compter (voir l’histoire en lien dans ma précédente signature).
        Autrefois la presse parisienne y trouvait bénéfice et la répercutait (elle ne s’en est d’ailleurs jamais excusée) mais de nos jours, grâce à la Toile qui permet des recoupements, les calomnies passent moins bien.

        1. J’entends bien,mais c’était juste pour le « marin-nager ».C’est loupé,puisque les troupes de Marine font partie de l’armée de terre.J’avoue que je pensait qu’elles faisaient partie de la Marine.

          1. @Auguste…
            Faut replonger sur l’écran ,interroger un peu Google sur la composition de l’armée de Terre …Vous en saurez plus!

  4. Ce changement de « Patron » s’inscrit dans une relève normale dans la continuité des opérations en cours …Sans plus !

Les commentaires sont fermés.