Archives quotidiennes : mardi, 25 juillet, 2017

Le gouvernement suédois confronté à une crise politique après la compromission de données confidentielles

L’on peut toujours gérer un service public comme une entreprise et chercher à réaliser des économies en externalisant certaines tâches. Sauf que cette manière de faire a quelques limites, comme le montre la crise politique qui agite la Suède ces derniers jours. Ainsi, en avril 2015, la Transportstyrelsen, l’agence suédoise en charge des transports, a

L’armée de Terre a choisi le Mercedes Sprinter 4×4 pour remplacer ses véhicules sanitaires

L’annonce, en mai 2015, de l’achat de 1.000 Ford Ranger pour remplacer partiellement les Véhicules légers tout terrain (VLTT) P4 utilisés par l’armée de Terre fit couler beaucoup d’encre, certains étant alors offusqués de ce choix, fait au détriment des marques françaises Citroën et Renault. Deux ans plus tard, et après la commande, dans le

Il n’y a plus que deux candidats au rachat de Renault Trucks Defense

Début juin, l’on apprenait que le groupe franco-allemand KNDS, associant Nexter Systems et Krauss Maffei Wegmann, le belge CMI Group et le fonds d’investissement américain Advent International étaient en lice pour racheter Renault Trucks Defense (RTD) à Volvo, l’industriel suédois ayant décidé, en novembre 2016, de se séparer de sa division « Government Sales ». Ces trois

Quand un éditorialiste en vue suggère que les militaires ne sont que de la chair à canon…

Journaliste passé par le Nouvel Observateur, Le Monde et Le Point, puis éditorialiste dans l’émission Bourdin & Co sur RMC, Hervé Gattegno dirige désormais la rédaction du Journal du Dimanche. Et, à ce titre, il a droit à une chronique hebdomadaire sur les ondes d’Europe1. Á plusieurs reprises, ces dernières années, M. Gattegno s’est signalé

Le Hezbollah a lancé une offensive pour « nettoyer » la frontière libanaise de la présence jihadiste

Depuis août 2014, la région montagneuse d’Ersal, frontalière avec la Syrie, est une source de préoccupation majeure pour les autorités libanaises. Abritant plusieurs camps informels de réfugiés ayant fui la guerre civile syrienne, elle a été le théâtre d’affrontements meurtriers impliquant des jihadistes du Front Fateh el-Cham (Front al-Nosra à l’époque). La raison de cette