Une partie des coupes budgétaires demandées aux Armées servira à financer des « dépenses urgentes »

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

158 contributions

  1. sgt moralés dit :

    Comment rester zen à la lecture de votre 3 eme paragraphe ,mr Lagneau ?

    • Erwann dit :

      Quitte à ce qu’elles servent au relogement, qu’on reloge nos sans abris Français dont certains comme le monsieur dans cette vidéo étaient des militaires.
      https://m.youtube.com/watch?v=v-csbJRmkp4

    • Fred dit :

      @ sgt moralés
      … En se souvenant du troisième mot de notre devise nationale … Eh puis dis-donc, « Moralés » ton nom semblerait indiquer une origine immigrée assez récente, non ? :o) Pas grave, hein, on est tous des petits enfants de Lucy et Toumaï, des africains ; on est tous tous des cousins.

      • Auguste dit :

        S’appeler Dupont n’est pas une garantie de pureté,si j’ose me permettre.

        • Thaurac dit :

          Cela devient une tare à notre époque: dupont, hétero, blanc, votant à droite, aucune chance dans la vie, c’est fini 😉
          Faut un nom exotique , être LGBT , basané,engagé à gauche, là tu as ta chance..

        • Fred dit :

          @ Auguste
          Bien sûr, mon propos était ironique … Car tu as du comprendre que pour moi la pureté « nationale » n’existe pas, puisqu’il n’y a qu’une seule race humaine.

          • Jeb Stuart dit :

            @ Fred
            Il n’est pas question de race, mais plutôt de culture.
            J’ai plus d’affinités avec un Moralès qu’avec un Mohamed. Et ça ne tient pas à leurs caractéristiques physiques…

          • Robert dit :

            Fred,
            Ce n’est pas ce que dit la médecine qui soigne certaines pathologies exclusivement chez certains profils génétiques, la drépanocytose par exemple. Ou une autre maladie qu’on ne trouve que chez certain groupe juif minoritaire en Israël, etc.
            Dans toute les espèces, il existe des races et sous races, ce qui ne veut pas dire des races inférieures mais des sous groupes. Prétendre que dans l’espèce humaine il n’existe qu’une seule race est une sottise scientifique, même si nombre de scientifiques le prétendent pour, disent-ils, « lutter contre le racisme ».
            On ne combat pas une erreur par le mensonge.

          • Robert dit :

            Fred,
            Ce n’est pas ce que dit la médecine qui soigne certaines pathologies exclusivement chez certains profils génétiques, la drépanocytose par exemple. Ou une autre maladie qu’on ne trouve que chez certain groupe juif minoritaire en Israël, etc.
            Prétendre que dans l’espèce humaine il n’existe qu’une seule race est une sottise scientifique, même si nombre de scientifiques le prétendent pour, disent-ils, « lutter contre le racisme ».
            On ne combat pas une erreur par le mensonge.

          • Fred dit :

            @ Robert
            C’est ce que dit la médecine, et particulièrement la génétique.
            https://fr.wikipedia.org/wiki/Race_humaine
            Tu vas contester Wikipedia je suppose : c’est une encyclopédie libre et collaborative, tu peux en modifier le contenu … Mais il faut des références bibliographique. A toi de jouer …

          • Fred dit :

            @ Jeb Stuart
            D’accord avec toi sur la question culturelle. Je suis très attaché à défendre ma culture, mais je ne la vois pas menacée. Une culture repliée sur elle-même périclite ; au contraire, ouverte et confrontée aux autres, elle se renforce et s’enrichit. D’ailleurs, la culture française est un agrégat : Byzanto-gréco-romaine, puis re-grecque à la renaissance, Celte, Basque, Chrétienne, Juive, Egyptienne, Sumerienne … Et tant d’autres encore, dont … Celle de ces « envahisseurs » « barbares » , les Francs, qui ont donné son nom à notre pays.
            Pour ce qui est de tes préférences pour les prénoms, moi, bien qu’athée et en faisant profession, je me sent plus proche culturellement d’un soufiste malien que d’un franquiste espagnol.

        • Juge de touche dit :

          @ Fred
          Votre argument est anticonstitutionnel.
          Je vous renvoie à la Constitution (celle de 1958 comme celle de 1946, l’une et l’autre adoptées par référendum) dès son préambule : « le peuple français proclame que tout être humain, sans distinction de race, de religion ni de croyance, possède des droits inaliénables et sacrés. »
          .
          Ceci signifie qu’il existe des races différentes et que ce n’est pas un motif d’inégalité des droits. Par conséquent lorsqu’étant Français vous prétendez qu’il n’existe qu’une race, l’on doit vous siffler hors-jeu.

          • Jeb Stuart dit :

            @ Juge de touche
            Non, car scientifiquement, il n’y a qu’une race, la race humaine.
            Mais comme je le pointe plus haut, le débat n’est pas tant sur le physique que sur la culture (au sens large du terme).

      • Claude dit :

        On peut donner son point de vue sans ressasser les mêmes banalités pour nous faire accepter une immigration non voulue.

        • Fred dit :

          @ Claude
          Pour ce qui est de ressasser, mon cher Claude, tu es mon Maitre. Je réagis beaucoup ces derniers temps, certes, mais seulement à une toute petite fractions de propos identiques et lapidaires de toi et tes semblables. Reviens ne serais-ce que sur tes propres propos, et tu verras qui radote le plus.

      • radionucleide dit :

        « on est tous des petits enfants de Lucy »
        Encore une fake news

        Lucy: « Australopithecus afarensis est aujourd’hui interprétée comme une espèce cousine du genre Homo »

        • Robert dit :

          Radio,
          Laissez dire, certains ressentent en besoin irrépréhensible de distribuer des leçons de morale à ceux qui n’ont pas intégré la pensée molle et conforme.
          Cela doit les rassurer.

        • Fred dit :

          @ radionucleide
          Bien vu. Pan sur le bec. J’étais en retard sur les dernières analyses consensuelles. « fake news », tu es un peu dur avec moi : je m’accorde un « non reset news », car je suis très magnanime :o) et que demain , qui sait, on reviendra peut-être à la première interprétation, cela est déjà arrivé en archéologie.

      • Thaurac dit :

        Parlons en, liberté , égalité, fraternité, que ces mots soient d’abord appliqués chez nous, entre français car on en est encore loin, après on pourra aller les « exporter » comme on sait si bien faire à coups de milliards d’euros, et dont on voit les retombées « fantastiquesé tous les jours!

      • Thaurac dit :

        Si kle tiers monde vous tiens tant à cœur, au lieu de l’imposer à tous les français, allez donc y vivre avec femmes et smalas!
        Ps: et envoyez nous des cartes postales…

      • sgt moralés dit :

        j’aime bien mes cousins mais ne pas confondre cousinade et enc..ade.

      • gégétto dit :

        Pardon Fred, mais ,ne vous en déplaise, la théorie dominante de l origine Africaine de l humanité ne fait plus consensus dans les milieux scientifiques.Les dernières découvertes plaideraient plutôt pour des origines multi régionales . » ↑ Yves Coppens : « L’Afrique n’est pas le seul berceau de l’Homme moderne « , « Je ne crois pas que les hommes modernes aient surgi d’Afrique il y a 100 000 à 60 000 ans (…) Je pense que les Homo sapiens d’Extrême-Orient sont les descendants des Homo erectus d’Extrême-Orient « , « Le passage des Homo érectus aux Homo Sapiens s’est fait partout, sauf dans un certain nombre de régions particulièrement isolées – l’Europe, avec Néandertal, les îles d’Indonésie avec l’homme de Flores et un isolat en Sibérie avec l’homme de Denisova, vieux de 40 000 ans. Dans ces endroits, la population n’a plus eu de contact, et s’est démarquée, divergeant de façon définitive d’avec les autres espèces humaines » in Sciences et Avenir n° 772, juin 2011″. Toutefois une chose est certaine, la théorie de l origine Africaine de l humanité vous arrange bien dans votre discours. Cordialement.

        • Fred dit :

          @ gégétto
          Pardon gégétto, mais le très respectable Yves Coppens que tu cite, parle de « l’Homme moderne (…) Homo Sapiens » dans ce texte. Il ne remet pas en cause l’hominisation qui s’est produite – elle – en Afrique, et cela fait consensus dans la communauté scientifique (excepté chinoise qui revendique une hominisation en Chine). Et quand bien même ce serait le cas, nous restons tout de même des petits enfants d’immigrés. Mais tu sais, si je réponds de manière assez péremptoire et simple voir simpliste à une avalanche de post racistes, lapidaires et sans nuance, j’ai une réflexion plus dialectique et nuancée … Mais qui ne sied guère à répondre aux flots d’insultes.
          « Agir en primitif et prévoir en stratège.
          L’essentiel est sans cesse menacé par l’insignifiant … » René Char

          • gégétto dit :

            Fred, tu as mal lu .Coppens dit tout simplement que le passage d Erectus à Sapiens s est fait partout et non pas uniquement dans une partie du globe climatiquement favorable à l émergence des hominés. Cette partie du globe sera baptisée Afrique,bien plus tard. Quoi qu il en soit ,des Hominés se sont aussi développés dans cette partie du globe,mais pas que..(Sapiens d Extrême Orient est le descendant d Erectus d Extrême Orient, dixit Coppens)..Ensuite tu dis que tu réponds à des post racistes? Là je te suis plus , parce que tu affirmes dans un premier post qu il n existerait pas de race chez les humains; donc de fait le racisme n existe pas…Là, il faut m expliquer mais en évitant d ouvrir la cage aux phobes…Cordialement

          • claude dit :

            Bon, en vérité l’origine de l’homme remonte à la bactérie. Mais comme tous les autres animaux.
            Faut en conclure qu’il n’existe qu’une seule race, celle des animaux? Ce serait faire preuve de bien peu de discernement…

          • Robert dit :

            « Et quand bien même ce serait le cas, nous restons tout de même des petits enfants d’immigrés. »
            Argument fallacieux. La majorité des habitants de la France ont leur origine lointaine en France, encore à ce jour. Mais il faut parler de la population depuis des siècles et pas depuis des décennies.
            Les officines comme l’INED manipulent les chiffres à des fins de propagande, il existe d’autres sources plus fiables dans ce domaine.
            Et nous parlons, à propos de l’immigration massive actuelle, d’une immigration de peuplement, massive et rapide, de culture et de civilisation totalement différente et antagoniste, pas d’une immigration lente, qui s’intègre et s’agrège au corps social et culturel avec ses particularités ou reste en marge comme c’était le cas depuis des siècles.

    • S.B-Seguin dit :

      Pour information, vu qu’il y a des faits historiques qui sont galvaudés et réinterprétés, n’oublions pas que la devise de la France s’adresse avant tout à ses citoyens républicains.
      .
      Elle ne s’adressait aux sujets des royaumes voisins seulement dans la mesure où la République tendait à exporter son modèle révolutionnaire et ses valeurs laïques qu’elle voulait universelles.
      .
      Alors revendiquer les valeurs de notre devise nationale telle que la « Fraternité » suggère déjà que tous ceux qui vivent en France acceptent le caractère laïc induit par les notions de « Liberté » et d’ « Égalité » induits par cette devise; ce qui est très très loin d’être le cas au regard des pratiques religieuses d’un autre âge de certains.

      • Fred dit :

        @ S.B-Seguin
        D’accord avec toi sur toute la ligne, mais il faut rajouter qu’historiquement être citoyen français était accessible sans grande difficulté : « article 2 de la Constitution de l’an VIII : « Tout homme né et résidant en France qui âgé de 21 ans s’est fait inscrire sur le registre civique de son arrondissement, et qui a demeuré depuis pendant un an sur le territoire de la République, est citoyen français »

        • S.B-Seguin dit :

          La France de la Révolution comptait 28 millions d’habitants et générait plutôt des départs que des arrivées…

        • Thaurac dit :

          Et oui, avant aussi, on cousait à la main, on n’avait pas d’auto…
          Le monde a un peu évolué et il est temps que nos lois changent. Quand les français ne sont plus d’accord avec la constitution on la change, rien sur terre n’est immuable.

  2. Lassithi dit :

    bravo, le changement est en marche.
    Bien entendu, personne ne savait qu’il y avait un trou budgétaire dans la raquette.
    Le drame, c’est que l’UE nous laisse nous dépatouiller avec nos Opex qui servent bien nos autres « partenaires », mais attention, il faut 3% de déficit pas plus, sinon…
    Arrêtons avec ce leurre cette idiotie, ce machin comme disait de Gaulle, et faisons comme nos amis britanniques en sortant de ce monstre !

  3. WARTHOG dit :

    Cette situation est simplement scandaleuse. On dépense du fric pour héberger des migrants au détriment de nos soldats, alors que le bon sens voudrait que ces millions là soit dépenser au profit du contrôle de nos frontières. C’est à dire qu’on va dépenser de l’énergie (du fric, notre fric) à éteindre l’incendie alors que le chalumeau est encore en route.

    Je suis effaré, dégouté, horrifié que mes impôts servent à ça. Ne parlons pas non plus de l’état de nos routes que l’on rafistolle à coup de rustine, de la fraude fiscale, de tous les planqués du PAF… Enfin j’arrête, la liste est longue.

    • tripa dit :

      L’argent pour les migrants est peanuts!!! MAis 1.5 milliards pour Areva? est-ce que l’état doit payer pour des erreurs de gestion????

    • Ryner dit :

      Non, vos routes sont entretenues par, la commune, le syndicat intercommunal, le conseil général, le département…et la région. On appelle ça le mille-feuille de la territoriale…et ça nous coûte une blend. Bienvenu en France. 😉

  4. WARTHOG dit :

    J’oubliai, pour AREVA et tout ce qui s’ensuit, il aurait été intelligent de créer un pôle « démantèlement », et ensuite de vendre notre savoir faire à l’étranger. Ça aurait eu le mérite de créer des emplois et de les pérenniser dans le temps, ainsi que de couvrir une partie du cout du démantèlement des nôtres.

  5. wrecker47 dit :

    La solution à l’urgence ?…la revente des « prises de guerre et l’argent des Domaines militaires  » la « récupération ou la vente  » des véhicules matériels ,avions et bateaux ,mettre les « condamnés à perpête « au travail, pour remplacer les orpailleurs en Guyane !
    Utiliser les taulards pour réparer ce qui peut l’être, et leur fabriquer les petits matériels …
    Il vous faut d’autres idées ?…

    • Fred dit :

      Oui, mais des meilleures …

    • azert dit :

      Ça fait un petit moment que je lis ce blog, et je comprends de moins en moins l’à-propos de vos interventions .
      A la vue de textes d’une si grande valeur ajoutée , vous pourriez peut être faire l’économie de vos commentaires , personne ne vouus le reprochera.
      Il serait en revanche intéressant que vous établissiez un parallèle clair entre les postes budgetaires rognés dans les armées et forces de l’ordre , et les postes de dépenses nouvellement créés avec les immigrés .

      • Thaurac dit :

        Votre question comporte une partie de la réponse « et les postes de dépenses nouvellement créés avec les immigrés »

  6. Vince dit :

    Bon, donc les dépenses urgences c’est Areva, l’immigration et du societalo-assistanat à un peu plus de deux balles. On a le sens des priorités dans ce gouverne-ment. La vie des soldats français sur le terrain, kissenfou ?

    • Vince dit :

      Rappelons aussi que l’un des directeurs d’Areva de la grande époque Lauvergeon est actuellement Premier Ministre.

  7. jean la gaillarde dit :

    écœurant !!!! Si je comprend bien les armées vont payer à la fois pour eux-mêmes (OPEX) et pour AREVA (Et oui les sous-marins, la FAS et le PAN sont nucléaires !!!!!), la police, la gendarmerie et la sécurité civile pour notre politique migratoire et l’allocation de droit d’asile et les autres ministères eux, ben ils géreront leurs propres dépenses. Voilà et hier le Président qui réaffirme qu’aucun matériel ne manquera à l’appel !!!! Une honte. Et M. CASTANER qui aujourd’hui en remet une couche en traitant l’attitude du Général DE VILLIER de « Déloyale » !!!! Je suis écœuré. Son quinquennat est terminé en ce qui concerne la confiance. On fera les comptes en fin de mandat.

  8. Myshl dit :

    Il s’agit donc de crédits de paiement. Et pas d’autorisations d’engagements.

    Donc pour ce qui a été engagé puis contractualisé, la disparition des crédits de paiement va coûter à l’Etat diverses indemnités de dédit.

    Donc l’économie de 850M€ ne sera pas de 850M€, il faudra soustraire à la prétendue économie le surcoût des indemnités de dédit (La réparation du préjudice due aux contractants lésés).

    On se fout de la gueule de qui? Toujours les mêmes?

    Les verrues comptables de Bercy préfèrent payer, avec nos sous, des indemnités de dédit, juste pour bien mettre du vert dans leurs tableaux contrôle-de-gestionnesques?

    Questions perfides, pourries: Combien le montant total des indemnités de dédit vont coûter à la Défense, et pourquoi ce montant sera imputé à la Défense alors que c’est Bercy qui les aura décidés?
    La deuxième: Combien de nouveaux matériels auraient pu être payés rien qu’avec les indemnités de dédit?

    On se fout de la gueule de qui? On ne fournit pas à nos soldats, mais on paye aux actionnaires de leurs fournisseurs l’immense douleur de ne pas pouvoir leur fournir? Allez raconter ça aux français, aux familles de nos soldats:

    Papa et Maman font la guerre, Papa et Maman n’ont pas le bon matériel pour faire la guerre. Mais ne vous inquiétez pas les enfants, l’Etat donne des sous à l’industrie. Non pas pour que l’industrie livre les moyens pour Papa et Maman, mais pour que les endimanchés de Bercy leur enlèvent les sous prévus pour qu’ils fassent la guerre. Maman et Papa peuvent crever, et vous rester seuls, pupilles de la Nation certes, mais avec Papa et Maman sacrifiés par les budgétaires.

    • Brun loutre dit :

      Je ne suis pas certain que cette annulation de crédits de paiement entraîne l’annulation de la commande et donc entraîne des pénalités. Les crédits de paiement étant consommés lors du paiement, soit après livraison et après échéance du délai de paiement, la DGA va sans doute chercher à retarder les livraisons pour éviter d’avoir à payer cette année. ca peut arranger des fournisseurs en retard, mais ça n’arrange pas les armées qui attendaient ces matériels!

  9. Jeb STUART dit :

    On déshabille nos gendarmes et policiers pour habiller les clandestins 🙁
    Pauvre France, tu est tombée bien bas…

    • Fred dit :

      Pas les clandestins : les demandeurs d’asile …

      • STARBUCK dit :

        Toi t’es un bon. Celui qui arrive légalement ne demande pas l’asile…

      • Renato dit :

        Avant d’être des demandeurs d’asile,la plupart sont rentrés comment en france,clandestinement donc se sont bien par définition des clandestins.

        • Robert dit :

          La définition exacte est immigré clandestin. La grande majorité ne vient pas de pays justifiant une demande d’asile en France, la grande majorité des mineurs immigrés clandestins sont majeurs. Une nouvelle mode, se dire homosexuel et persécuté pour cela dans son pays.
          Mais au bout du compte, aucun quasiment ne repartira, même s’il commet des crimes chez nous.

      • Keim ferron dit :

        Dont la pluspart finiront  »sans papiers »

        • rrivée mass dit :

          Autant leurs rendre une identité en les ramenant chez eux, c’est de l’humanité
          Et quand c’est pour nous mettre la larme à l’œil on nous filme un marmot dans la boue, mais quand on regarde les vidéos d’arrivées massives, de heurts, dégradations, que des mâles entre 15 et 40 ans.
          Pas ou plutôt , plus , prendre les gens pour des cons, vos images d’Épinal, attendrissantes, gardez les pour les « mamies aux chats »!

        • Thaurac dit :

          Mais pas sans aide…

      • Fred dit :

        @ Starbuck @ Renato @Keim ferron
        Ces crédits sont affectés « à l’allocation pour demandeurs d’asile (206 millions) ». Vos arguments (discutables, mais je ne vais pas les discuter ici), ne changent rien à cette affectation. Les mots ont une valeur : un demandeur d’asile politique doit aller remettre un dossier en préfecture … Cela ne vous semble pas incompatible avec la clandestinité ??? Mais au fait, est-ce que vous avez bien compris que les demandeurs d’asile sont des gens menacés de mort dans leurs pays, inquiétés, torturés pour leur religion, leur particularité sociale ou leurs idées ?

        • Jeb Stuart dit :

          @ Fred
          Vous rendez vous compte du nombre de gens que cela fait dans le monde ?
          Et que comme on vous l’a déjà dit, beaucoup ne peuvent prétendre normalement à ce titre et mentent sciemment sur leur origine, leur âge etc…
          Que nos gouvernements occidentaux sont amis avec la plupart de ces régimes autoritaires ».
          Que de contradictions !

        • Thaurac dit :

          @ fred
          « Vos arguments (discutables, mais je ne vais pas les discuter ici), »
          Tu fais que ça , ici, à croire (et j’en suis sûr) que tu es là , pour un tiers, afin de répandre ta bonne parole qui ne rencontre guère d’écoute sur ce site.
          Une personne sensée aurait dit « pardon, je ne suis pas sur le bon site », mais la façon d’insister est significative , tu n’es absolument pas ici pour la « chose militaire » mais uniquement pour faire passer des arguments qui ont du t’être listés au préalable.
          On a eu des trolls russes, de solférino ( ils , le ps, l’avait même dévoilé au grand jour, qu’il payait des trolls) et maintenant, le petit fils de mère Théresa…..

          • Fred dit :

            @ Thaurac
            Tu peux trouver des posts de moi sur la défense et la géostratégie : questions posées ou réponses à des questions. Sur certains sujets, les post racistes, primaires font flores et j’y répond, oui ! Même si je suis généralement isolé en cela, je pense ne pas être le seul de cet avis ; mais il est vrai que cette avalanche d’inepties dégeulasses de quelque mot répétés et répétés en boucle à l’infini donne la nausée et l’envie de fuir ce blog … Mais tu as remarqué que j’ai une certaine pugnacité : je chie avec constance et abnégation à la gueule des racistes. Tu dis que j’interviens beaucoup ? Oui, mais fais compte de tes interventions et des miennes : cela relativisera ton propos. Thaurac : agent provocateur du KGB ? De la CIA ? Ancien de l’OAS ? De l’Opération Condor ? Facile, non ?

  10. Fusco dit :

    « Un mot sur les gendarmes, qui ne sont pas épargnés. Pour trouver les 206,2 millions (en crédits de paiement) manquants au programme 303 « Immigration et asile », la gendarmerie (programme 152) devra se passer de 90 millions (110 millions pour la police). »

    A ce point, commenter est-il nécessaire ?

    • wrecker47 dit :

      @ olivier 15 …
      Ceux qui connaissent Abidjan vous diront tous que ce Métro n’a aucune raison d’exister,à moins de vouloir la mort des employés de vus et de taxis locaux!

      • Tribuable dit :

        @wreker. Moi aussi, j’ai été étonné par ce projet de métro à Abidjan, ville que je connais un peu. C’est une ville bâtie sur des terrains sédimentaires au milieu de lagunes : il faut creuser loin pour trouver des terrains solides et le problème d’infiltrations d’eau sera récurrent pendant les travaux comme pendant l’exploitation du réseau. https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00785527/
        .
        J’aurais compris un tramway (donc en surface) avec des voies dédiées parce qu’il y a de la place. Ce projet de métro n’est pas cohérent d’un point de vue technique : par conséquent la cohérence est ailleurs. J’imagine que l’on n’a pas fini d’y mettre, année après année, plusieurs rallonges de subventions.
        .
        En définitive l’on a peut-être tort de reprocher, à nos partis politiques et aux politiciens qu’ils présentent à nos suffrages, d’être incapables de projets à long terme.
        .

  11. olivier15 dit :

    Merci, Mr Lagneau. Vos articles sont vraiment excellents…. Pendant ce temps là, à Abidjan: http://ivoiretimes.com/economie/cote-divoire-la-france-decaisse-14-milliard-deuros-pour-le-metro-dabidjan/
    ça ne me met même plus en rogne, c’est dire.

    • Auguste dit :

      Vous inquiétez pas pour les 1,4 Milliard,c’est un placement,pas un don.On en a déjà parlé sur un autre article.

  12. Thaurac dit :

    Il faut tout bonnement le dire, avec leur politique « d’immigration , d’asile, de logement  » ils commencent à nous faire c…r!
    Qu’on s’occupe d’abord de ce qui se passe chez nous! on a pas de tunes et on joue les cadors de’ la charité.
    Alors qu’ils n’oublient pas que  » charité bien ordonnée, commence par soi-même »!

    • Fred dit :

      On est tous des petits-enfants d’immigrés : à une époque, des êtres humains, il n’y en avait qu’en Afrique.

      • STARBUCK dit :

        tu ne te fatigue jamais. T’es pas sur le bon site, merci de circuler

      • OTOOSAN dit :

        Légende urbaine

      • rrivée mass dit :

        Fred, tu roules pour qui ici, avec tes mièvreries sans cesse rabâchées?

      • Thaurac dit :

        Donc tu n’a&s rien contre le droit du sang, apparemment?

      • Robert dit :

        Fred,
        C’était à l’époque ou nos « ancêtres » étaient anthropophages, avant qu’ils commencent à enterre leurs morts ?
        Oui, c’est sûr que vous avez raison de nous rappeler ces souvenirs pour nous culpabiliser.

      • Fred dit :

        @ STARBUCK
        Tu ne te fatigue jamais. T’es pas sur le bon site, merci de circuler.
        @ OTOOSAN
        Euuuh … wais … bon, ok, hein ?

  13. Leum dit :

    L’indépendance nucléaire de la France peut être considéré comme faisant partis de l’effort de Défense.

    L’accueil c’est Santé, Éducation et a la rigueur Intérieur.

  14. Auguste dit :

    Donc, si je comprends bien,l’Armée perd 850 millions et en récupère en urgences 643,2.La note me parait déjà moins salée.Quant à Areva,comme je disais dans un précédent article,on peut pas la laisser couler,gestion scandaleuse ou pas,c’est toute la filière nucléaire (de l’extraction,au démantèlement des centrales), qui coule ou est en mains étrangères.Autant dire adieu indépendance énergétique et indépendance tout court.

    • Laurent Lagneau dit :

      @ Auguste,

      Pas exactement puisque les 643,2 millions auraient dû faire l’objet d’une solidarité interministérielle en fin de gestion (comme le prévoit la LPM en cours). Mais sans doute aurais-je dû le préciser. J’ai pêché par facilité.
      La perte sèche est bien de 850 millions.

    • Fred dit :

      @ Auguste
      Le nucléaire ne nous donne pas l’indépendance énergétique : il y a belle lurette que les ressources hexagonale ont été épuisées.
      Rq. : Ne pas oublier par ailleurs que l’électricité ne représente que 20% de notre consommation d’énergie.

      • Auguste dit :

        20% de l’énergie consommée,mais les 3/4 de l’électricité produite.Et les sous-marins ne fonctionnent pas au pétrole (il y en a,mais c’est moins bien),.Des bombes au charbon pour la force de frappe ,ce serait moins efficace….etc, pour ne parler que du militaire.

      • Claude dit :

        Pfffff … Thorium

      • Thaurac dit :

        C’est pas les éoliennes et autre dérivatifs qui vont te chauffer quand on en a le plus besoin : nuit, hiver pour le moment on a pas le choix à par de vouloir vivre comme en 1840

        • Requin dit :

          Vous en savez quoi? Vous êtes un spécialiste de la question énergétique, production comme consommation ? Quand la Lozère produit 200% de ses besoin électrique par ses seules ENR, c’est du pipeau ? Quand l’Occitanie vise 100% de ses besoins pour 2050, c’est encore du pipeau ? Quand il y a des années, les universitaires allemands ont démontré, étude à l’appuis que leur pays pouvait passé à 100% ENR, c’est parce qu’ils en connaissaient moins que vous ? Idem pour l’ADEME qui démontrait la même chose pour la France ? Quand en 2016, on annonce qu’en moyenne 50% de la conso électrique au Portugal, 100% dans des piques, est couvert par l’ENR, vous savez que les spécialistes qui le disent sont des menteurs.

          La réalité 2017, c’est que le prix de rachat de l’électricité d’origine éolien est de 85 euros le MWh et que celui du futur EPR, si il marche un jour, sera de plus de 100 euros. Mais bon, si vous aimez vous faire arnaquer, libre à vous…

          Quant au nucléaire militaire, il me semble bien que l’Etat a versé dans les 2,5 Mds à AREVA pour racheter cette branche.

          • Thaurac dit :

            Éolienne, pas de vent, ça tourne pas, trop de vent ça tourne pas, et tu stockes comment?
            Pas besoin d’être spécialiste, tout le monde sait que c’est un problème qui sera résolu quand on saura stocker en quantité suffisante et de façon bon marché, l’énergie excédentaire pour la faire coïncider à la demande.
            quand à l’Occitanie, j’y vis, 2050 c’est « demain on rase gratis »….
            Je crois plus aux turbines déposées sur fond marin dans les courants, mais attention aux coûts, ..maintenance,..etc.. car de l’électricité verte ok, mais pas à 5 € le kw!

      • Fred dit :

        @ Auguste
        Oui, Ok ; ce que je conteste c’est l’affirmation « Nucléaire civil = indépendance énergétique pour la France », puisqu’il n’y a plus d’uranium exploitable en France.

        • Auguste dit :

          Il n’y a plus d’uranium exploitable en France,mais on l’exploite chez nos amis Africains ce qui revient au même.Je me demande même si c’est pas moins cher de l’exploiter chez nos amis.Non,en fin de compte je ne me demande pas.J’hésite entre sur et presque sur.

        • Fred dit :

          ???? Alors, si je développe ton raisonnement, la France est indépendante en énergie grâce à Total et a nos amis Arabes et Russes ? J’ai du mal à te suivre.

          • Requin dit :

            Moi aussi, c’est curieux quand même comme raisonnement de dire qu’on est indépendant en faisant venir la matière première de l’étranger, en particulier d’une zone particulièrement instable sur le plan du terrorisme….

        • Thaurac dit :

          C’est la même chose , agriculture, industrie etc..c’est pour ça qu’on importe , aucun pays ne peut vivre en autarcie ( pays moderne)
          Tes piles de ton portable viennent du saccage des mines du pérou et du quasi esclavagisme des mineurs péruviens ( comme ailleurs dans le monde);
          Tu dois avoir un pédalier sous ton pc, pour éviter de gaspiller autant d’électricité nucléaire en postant ici)!

    • Thaurac dit :

      Tout à fait d’accord avec toi, mais il faut aussi que toutes ces entreprises où l’état a des billes, cessent d’être des placards dorés pour des incompétents politiques en souffrance de mandat.
      Une, ils ne servent à rien, mais coutent un bras
      Deux, quand ils veulent servir, ils mènent droit à la cata.

      • claude dit :

        C’est le probleme des economies administrée et des economies concurrentielles.
        Dans le secteur administré comme l’armée on se contente de faire bien, enfin selon le degré de conscience et d’honneur des individus puisque quoiqu’ils fassent rien ne changera pour eux, mais dans le secteur concurrentiel il faut fair mieux, mieux que la concurrence sans quoi on disparait.
        Et voilà pourquoi l’economie US prospere.

  15. Romulus dit :

    « Pour trouver les 206,2 millions (en crédits de paiement) manquants au programme 303 « Immigration et asile », la gendarmerie (programme 152) devra se passer de 90 millions (110 millions pour la police). »
    Mais on va où là ? Dans le mur en klaxonnant ?

  16. CW dit :

    le gouvernement n a pas d argent,,,,,,sauf pour les receptions et manifestations
    quel cout pour versailles,visite au sous marin,a la base aerienne,,le tout avec avion sce securite etc,,,
    bref il y a de l argent a trouver avec un peu de moderation de nos dirigents
    a noter un CEMA 5 ETOILES REMPLACE PAR UN 2 ETOILES(sans faire offense a ceux ci)ETRANGE

  17. OTOOSAN dit :

    Et les milliards pour la Cote d’Ivoire il n’en parle pas ?

  18. themistocles dit :

    Effectivement, la dépense est urgente pour les demandeurs d’asile: la construction de suffisamment de barges pour les renvoyer de l’autre coté de la méditerranée. Avec un port convenablement équipé, on doit pouvoir gérer 20 à 25000 têtes par semaine.

    • Fred dit :

      @ themistocles
      Tu compare les demandeurs d’asile politique à des « têtes » de bétail ? Un peu de respect pour nos frères humains STP.
      L’agriculture et l’élevage ont été inventé « de l’autre côté de la Méditerranée » ; la culture grecque (et la culture byzantine qui l’a elle-même inspirée) est largement à la base de la notre (de manière anecdotique, ton pseudo en témoigne) ; sans les savants arabes et leurs bibliothèques, elle nous serait inconnue. A lire tes propos nauséabonds, je me dis que le chainon manquant entre le singe et l’Homme, c’est toi, et tes semblables.

      • Thaurac dit :

        Bon, on a eu les trolls russes, ceux de solférino, tu sorts d’où pour venir nous gonfler à ce point, annonce la couleur!
        Arrête avec tes savants arabes , même sur le zéro il y a débat, pas sur leur nullité actuelle!
        STP, va servir ta soupe au resto du cœur..

      • themistocles dit :

        Ce qu’il y a de pratique avec les bobos c’est qu’ils sont totalement prévisibles, Il su ffit de bien choisir le chiffon rouge à agiter devant leur museau et ils foncent comme un seul homme. Comme il se doit, leur complexe de supériorité conduit inévitablement à la leçon donnée à l’être intellectuellement inférieur. Nonobstant, si je reconnais volontiers l’apport gréco-byzantin dans les fondements de notre civilisation romano-franque ( je me limite volontairement à la France moderne), celui des civilisations arabes disparues est très largement surévalué. Les Omeyades ont certainement eu un rayonnement particulier à partir de 700 environ mais ils ont été anéantis par leurs chers frères Abbassides vers 750, puis ont sombré dans l’anarchie. Il faut croire qu’ils étaient, eux aussi beaucoup trop civilisés pour l’application rigoureuse de ce monument d’humanisme qu’est la compilation des sourates du Coran. De plus, depuis que la chrétienté à rencontré l’islam, c’est à dire depuis environ 1400 ans, il y a une des deux religions qui cherche périodiquement à anéantir l’autre, je vous laisse deviner laquelle. Présentement, il y un afflux non-contrôlé de population non-désirée,potentiellement hostile au sein d’un groupe humain (ça devrait vous faire plaisir..) qui fait déjà face à de graves problèmes internes et des menaces externes. Il n’y a pas beaucoup de précédents historiques de ce genre qui ne finissent pas en catastrophe, pour les moins nombreux évidemment…

      • Fred dit :

        @ themistocles
        Ahhhh !!! Ben je préfère des propos de ce type (de qualité et argumentés) avec lesquels je serais d’ailleurs plutôt d’accord. Tu remonte grandement dans mon estime. Le sujet est immense et complexe, il me parait difficile de le poursuivre ici, tu m’en excusera : ce n’est pas de l’indifférence à ton dernier postage.

      • Fred dit :

        @ Thaurac
        J’ai juste la prétention d’être un Homme, avec de l’empathie pour les autres Hommes, tous sans exception. Thaurac troll FN ? GUD ? Néo-Nazi ? Loup Gris ? … etc ? Facile, non ?

        • Thaurac dit :

          Va te faire soigner, ça urge, j’ai l’impression que tu as subit le traumatisme de la réalité en venant ici!

        • Thaurac dit :

          Alors, « empate », enfourne et grand bien te fasse…

      • Robert dit :

        Savants arabes chrétiens, comme Byzance. Les savants musulmans ont été condamnés par l’islam un peut plus tard alors que nous avons tout intégré ce qui était bon.
        Personne ici ne nie l’héritage grec et romain de notre civilisation.
        Le masochisme vous aveugle.

  19. Erwann dit :

    Quitte à ce qu’elles servent au relogement, qu’on reloge nos sans abris Français dont certains comme le monsieur dans cette vidéo étaient des militaires.
    https://m.youtube.com/watch?v=v-csbJRmkp4

  20. Erwann dit :

    http://www.jeuneafrique.com/458511/economie/cote-divoire-detail-de-laide-financiere-francaise-de-2125-milliards-deuros/

    Côte d’Ivoire : à quoi servira l’aide financière française de 2,125 milliards d’euros ?
    19 juillet 2017 à 12h22 — Mis à jour le 19 juillet 2017 à 12h25
    Par Olivier Liffran

    Alors que la crise du cacao grève ses comptes publics, la Côte d’Ivoire va recevoir une aide financière de la France d’un montant de 2,125 milliards d’euros. Une partie de ces fonds doit permettre de boucler le financement du métro d’Abidjan.

    Lors de sa rencontre avec le président Ouattara le 11 juin, Emmanuel Macron avait rassuré son homologue sur la volonté de la France de financer le métro d’Abidjan. Un mois plus tard, les choses se sont accélérées à l’occasion de la visite les 12 et 13 juillet d’une délégation interministérielle française dans la capitale ivoirienne.
    PUBLICITÉ

    « Au total, les engagements financiers français sur la période 2017-2020 pourront atteindre le montant de 2, 125 milliards d’euros, soit environ 1394 milliards de francs CFA », a confirmé samedi 15 juillet le Premier ministre ivoirien Amadou Gon Coulibaly.

    Un métro sur les rails

    Sur cette somme, 1,4 milliard d’euros sera consacré à la construction de la première ligne du métro d’Abidjan, qui devait ouvrir en 2017 avant d’être reportée à cause de désaccords entre l’État ivoirien et les entreprises prestataires. Long de 37,9 km, il doit transporter 300 000 Abidjanais chaque jour. Mais son coût n’a cessé d’augmenter au fil des années : il était initialement de 500 millions d’euros.

    Le reste de l’aide financière française sera dévolu à une kyrielle de secteurs selon une source à la Primature ivoirienne : LA DÉFENSE (30 MILLIONS D’EUROS), l’énergie (120 millions d’euros), les routes (120 millions d’euros), la santé (150 millions d’euros), l’éducation (150 millions d’euros) et l’environnement (110 millions d’euros). Des investissements présentés comme faisant partie du Plan national de développement 2016-2020.

    • Lagaffe dit :

      vous avez oublié la fin de l’article :
      « Pour assurer une aide d’un tel montant, la France a mis en place un montage financier comprenant des prêts souverains de l’Agence française pour le développement et du Trésor, ainsi que des prêts commerciaux garantis par la Banque publique d’investissement (BPI France). Un réajustement du deuxième Contrat de désendettement et de développement (C2D) est également au programme. Créé en 2012, ce dispositif permet à la France de récupérer les sommes dues par la Côte d’Ivoire au titre de la dette, avant de les ré-allouer, en théorie, au financement de projets de développement. Une source diplomatique française précise toutefois que « les négociations sont encore en cours », afin d’obtenir côté ivoirien de meilleurs avantages sur l’échéancier de remboursement ou la réduction des taux d’intérêt. »

      • Thaurac dit :

        Je l’ai déja dit ici.
        avec l’afrique, pour leurs vendre, on lleurs fait des prêts, tout le monde se graisse, ils achètent , et un jour, entre la poire et le fromage, à l’insu des français, le président annule dans sa grande largesse les dettes de certains pays africains ( tout ou partie).
        Il est où le bénéf, sans compter les merdes que cela nous apporte de sauver tel ou tel trône en engageant la vie de nos soldats parce que les « denards » étaient soit disant mal vu par les biens pensants, en attendant ce sont nos soldats qui morflent, le mieux est souvent l’ennemi du bien.

      • Pascal dit :

        Vous avez raison Lagaffe, la France ne « donne » pas cet argent à la Côte d’Ivoire, c’est un emprunt qui n’a aucun rapport avec les revenus de l’état.Un emprunt qui sur le long terme apportera des intérêts…
        C’est comme l’argent donnés à la Grèce, il n’est pas ponctionné sur le budget de l’état, c’est un crédit qui rapporte et c’est cela qui fait polémique en Grèce, car ils se serrent la ceinture, l’Allemagne surtout fait pression, afin qu’ils remboursent au prix fort.Ils veulent un allègement de la dette, c’est à dire un étalement ou une baisse du taux d’intérêt.
        Je vois aussi que beaucoup de personnes imaginent que le PIB est le budget de la France, 2% du PIB ce n’est pas un pourcentage d’un budget, mais bien une référence de dépense par rapport à la richesse d’un pays.

        • Thaurac dit :

          Des intérêts, on verra, peut être annulerons nous un jour, entre la poire et le fromage, les intérêts et toute ou partie du capital, on est coutumier du fait avec l’afrique.

        • Robert dit :

          Pascal,
          C’est de l’argent qui ne sera jamais remboursé, comme les prêts à la Grèce pour rembourser les intérêts de sa dette, et tout le monde le sait.
          La France a aussi des intérêts d’une dette immense à rembourser chaque année et sur le marché, car la banque de France n’a pas le droit de prêter à l’Etat français. Pourtant, elle prête à fonds perdus, elle donne, elle accueille à nos frais, contribuant à enrichir des banques d’affaire sans se soucier d’abord de ses citoyens envers qui elle a des devoirs d’état prioritaires. La communauté européenne, c’est la fuite en avant vers un gouvernement mondial qui sera présenté comme inéluctable devant la ruine des Etat, sauf l’Allemagne qui dirige l’UE, quand nous nous battons pour l’UE et que nous nous ruinons en humanitaire.
          http://www.dettepublique.fr
          La cote d’Ivoire n’a pas les moyens de rembourser sa dette et probablement les intérêts de celles-ci. L’UE a accordé un « prêt » à la Grèce pour rembourser les intérêts très élevés de son crédit avec de l’argent de contribuables européens. La Grèce pourrait vendre le pays entier, elle ne remboursera jamais ce qu’on lui a prêté, les citoyens s’appauvrissent et seul les banques internationales y trouveront un avantage financier car elles sont sûres d’êtres remboursées des intérêts, mais par d’autres prêts à fonds perdus spoliés aux citoyens européens.
          C’est le principe de la finance internationale sans règle ni morale qui dirige l’UE, ailleurs la Grèce serait viré de la communauté. Mais si l’UE faisait cela, ça signerait le début de la fin pour elle.
          Comme dit Thaurac, un jour dans un acte de fausse générosité, le président effacera la dette contracté et nous français nous l’épongerons avec nos impôts. Actuellement, c’est à partir du 22 juillet que le contribuable français travaille pour lui, alors que depuis le 1er janvier il travaillait pour éponger les dettes de l’Etat.
          https://www.contrepoints.org/2017/01/11/277383-lillusion-de-baisse-de-dette-publique
          Vous n’avez pas de pauvres dans votre famille qui aurait besoin de la solidarité nationale mais ne peuvent en bénéficier ?

  21. mich dit :

    Bonjour ,c’est pour quand le gel de la prime de rentrée scolaire ,je pense que les français comprendront !sinon ,air France ou la SNCF pas besoin de sous en ce moment ?

    • Thaurac dit :

      Ce sont les deux cimetières à politiques sans affectations, pour service rendus, ils ne vont pas les saquer!

  22. radionucleide dit :

    « à l’allocation pour demandeurs d’asile (206 millions), à l’hébergement d’urgence (120 millions, dans « un contexte de tension forte, »

    326 millions pour nos architectes, ingénieurs et proctologues africains. Très bon investissement

    • radionucleide dit :

      et sans compter l’AME ..

      • Robert dit :

        Il y a plus de médecins béninois en France qu’au Bénin et on ne sera pas cruel en évoquant le niveau de leur formation.

    • radionucleide dit :

      Et ce chiffre doit correspondre à des compléments de budget pas au budget global
      en 2010, 1 milliard d’habitant en Afrique
      2100, estimation 4 milliard ….
      le budget de la défense ne suffira pas

      • OTOOSAN dit :

        « le budget de la défense ne suffira pas » rien ne suffira sinon un asservissement total de l’ Europe, en route vers une société à deux classes…les Elus et les Autres…

    • Fred dit :

      @ radionucleide
      « et sans compter l’AME .. »
      Cela a été dit au moins une douzaine de fois sur ce blog depuis une semaine par toi et tes semblables. Arrêtez de radoter, arrête de te désintégrer … On as compris.

      • Thaurac dit :

        Chutttttttttttttttt !

      • radionucleide dit :

        fred
        tu utilises des théories provisoires pour faire ta propagande: « nous sommes tous des africains »
        il est étrange que sur des analyses de sang, on peut lire « la formule n’est pas validée pour les sujets originaire d’afrique subsaharienne ou des antilles
        des différences génétiques?

  23. S.B-Seguin dit :

    Bonjour Bob62,
    au risque d’avancer un argument qui sera à confirmer, il semble que le gel par Bercy en juin d’exactement 2,66 Md € [dont 1,6 Md € furent bloqués sous forme de réserve de précaution en plus de 715 M.€ de reports de crédits] sur le budget de 32,69 Md € de 2017, ne sera plus effectif d’ici la fin de l’année, servant aussi à préparer le terrain pour annoncer les 850 M.€ que doit faire le Ministère des Armées en 2017.
    .
    D’ailleurs, Macron en annonçant ces 850 M.€ à la charge du Ministère des Armées, confirmait aussi que le budget serait « préservé » donc à hauteur de 32,69 Md €, sous-entendant que les 2,66 M.€ actuellement gelés par Bercy seraient consommés en 2017.
    .
    Mais Bercy n’a pas dit son dernier mot évoquant dès juin des arbitrages du gouvernement qui ne seront en fait définitifs qu’en novembre.
    .
    En clair, il faudra attendre novembre pour avoir une idée définitive sur le devenir de ces 2,66 Md € (dont 700 M.€ se traduisent déjà par des reports de crédits).
    Mais il maintenant acquis que 850 M.€ serviront aux OPEX et que le Ministère des Armées ne consommera pas de novembre à décembre le 1,81 Md restant qui sera reporté en 2018.
    .
    Tiens ?
    Mais 1,81 Md € ne ce serait-ce pas le montant exact de la prochaine augmentation du budget des Armées en 2018 ?
    .
    Jamais le Ministère des Armées n’aura donc connu une pareille hausse ces dernières années !
    .
    Alors dans l’absolu sans le gel de 2,66 Md €, il ne s’agirait que de 660 M.€ d’augmentation en 2018.
    Car ce qu’oublient sciemment Macron, Philippe, Parly, Darmanin & Co,
    c’est que le budget de 2017 de 32,69 Md.€ (avec 450 M.€ pour les OPEX) recevait aussi le financement interministériel de 850 M.€ en question.
    .
    –> Il s’agissait donc virtuellement d’un budget de 33,54 Md € pour 2017 « hors pensions » mais avec le cout des OPEX.
    .
    Et en 2018 il s’agira 34,2 Md€ « hors pensions » et donc avec le couts des OPEX.
    De fait de 33,54 Md à 34,2 Md € nous n’observons une augmentation de 660 M.€.
    .
    Une augmentation de 660 M.€ très lointaine des 2,16 Md.€ évoqués sur les 7 prochaines années pour atteindre la cible des 50 Md « hors pensions » fin 2025.
    Mais à partir de 34,2 Md € en 2018, il s’agira maintenant d’une augmentation de 16,8 Md € à partir de 2019, soit une moyenne de 2,4 Md € d’augmentation annuelle de 2019 à fin 2025.
    .
    Enfin, cette augmentation concrète de 700 M.€ en 2018 n’a rien d’inédit ne serait-ce qu’au regard des 850 M.€ accordés par le financement interministériel des OPEX accordés par Hollande/Le Drian.
    .
    .
    Mais si à ce constat nous ajoutons les 2,66 Md € toujours gelés en 2017 dont 1,8 Md pourrait très bien être reporté en novembre pour l’année 2018, nous aurons un budget de 2017 qui en janvier devait virtuellement être (hors pensions) de 32,69 Md € + 850 M.€ (de financements interministériels), soit 33,45 Md €, qui arrivera finalement à 30,88 Md € privé des 2,66 M.€ [850 M. + 1,81 Md : le compte est bon]
    .
    Alors nous sommes encore loin de ces arbitrages de novembre, là où Bercy évoque d’ailleurs un « deuxième coup de rabot ».
    Mais force est de constater que sur ce gel de 2,66 Md €, 850 M.€ sont déjà attribués aux OPEX et que le 1,8 Md € ne serait pas consommé pour les fêtes de fin d’année après novembre…
    .
    Macron aura alors beau jeu d’affirmer en novembre qu’il est le « Chef des Armées » et le « protecteur des hommes dont il est LE dépositaire » et tout le blabala dont il capable, précisant que ce 1,8 Md € ne sera pas supprimé, il sera juste reporté de quelques semaines (pour ne pas dire mois) en attendant le début de l’année fiscale 2018.
    .
    On peut avoir le fort préssentiment d’identifier ici ce fameux 1,8 Md €:
    – « la plus forte augmentation qu’aura jamais connu le Ministère des Armées » sera en fait un report du budget de 2017 vers celui de 2018.
    On peut donc développer en se disant que finalement ces 34,2 M.€ auront été financé à hauteur de 2,66 M.€ par le budget de 2017 de Hollande !
    .
    Le budget réel de Macron serait donc de 31,54 M.€ « hors pensions » auquel on devra aussi amputer le cout prévisionnel des OPEX de l’ordre de 1,3 Md (jadis financé à hauteur de 850 M.€ par la solidarité interministérielle en plus des 450 M.€ pris en charge par les Armées) soit un budget de 30,69 Md € hors pensions et hors couts des OPEX.
    .
    Bien ces dernières hypothèses restent assujetties aux développement de novembre aux sujet de ce 1,8 Md € restant sur cette enveloppe gelée de 2,66 Md €.
    Bercy évoque déjà « un deuxième coup de rabot » pour novembre.
    .
    On a vraiment l’impression que Bercy, Darmanin, Philippe, Macron et Parly multiplient les annonces brouillant les pistes de ce qui s’avère une belle partie de bonneteau avec le budget de 2017 .
    .
    .
    On peut avec le recul que nous commençons à avoir, comprendre rétrospectivement pourquoi Macron insiste autant à démultiplier les actions et paroles symboliques à l’égard des Armées car il s’agit bien confirmer un important attachement dans la forme à ceux qui vont principalement être mis à contribution pour atteindre ses objectifs budgétaires.
    .
    Car concrètement Macron qui annonce Haut et Fort une hausse inédite du budget des Armées ne fait que se traduire par baisse inédite.
    .
    « Mais dormez, c’est une hausse et une hausse d’une importance puisque moi Chef des Armées je vous le dis ! »
    Macron l’hypnotiseur joue au bonneteau avec les budgets des Armées de 2017 et 2018 prenant vraiment les militaires pour des blaireaux.

    • Bob62 dit :

      Bonjour,
      Je vous remercie de votre reponse. Un peu ardue a suivre je vous l’avoue. Effectivement un bel enfumage pour les non initiés comme moi et qui fait que cette clique va encore une fois sans sortir a bon compte sur le dos de nos hommes dont nos compatriotes ne comprendront pas la lassitude pour ne pas dire plus.

    • Pascal dit :

      Vous cherchez des complexités là ou il est nécessaire de simplifier pour bien comprendre.
      Depuis plusieurs années, chaque ministère contribue dans la proportionnelle a une réserve de précaution qui doit servir de matelas en cas de dérapage ou de mauvais calculs budgétaire en cours d’année pour diverses raisons, dont les surcoûts de nos opex.
      .
      Pour cette année, un audit a été réalisé et il a été constaté un trou de 8 milliards par rapport au plan du précédent gouvernement, notamment des dépenses exceptionnelles dont certaines sont indiqués dans l’article (Areva…). Le gouvernement pouvait choisir d’atteindre l’objectif d’un déficit de 2,8% fixé par Hollande, en trouvant 8 milliards d’économies, mais il a décidé de choisir la barre des 3% de déficit afin d’être dans les clous pour l’UE, cela représente donc les 4 milliards de baisse.
      .
      Ou pensez vous que ces 4 milliards soient ponctionnés? Ben dans la réserve de précaution que chaque ministère a réaliser.Pour la défense les fonds gelés sont de 2,66 milliards, l’effort demandé est de 850 millions, il reste donc 1,8 milliards dans cette réserve et qui sera dégelé en fin d’année car le réajustement budgétaire il est déjà réalisé avec ces 4 milliards, il n’y a pas de suspense ou de surprise de fin d’année, sauf si une crise financière éclate et plombe brutalement le budget dans les mois à venir.Les surcoûts opex sont déjà pris en compte.En toute logique, si l’audit a été bien réalisé, rien ne sera pris en fin d’année sur la réserve restante et peu importe qu’on soit a 2,97% de déficit ou 3,03%, cette marge est négligeable et ne nécessite pas d’efforts.
      Concrètement la défense a ces dernières années, systématiquement bloqué dans sa part de réserve, de l’argent destiné à l’achat d’équipements et chaque fin d’année, on avait droit à plein de commandes pour écouler cette réserve. Pour cette année donc, plutôt que de s’offrir pour 2,66 milliards d’€ (plutôt 2,5 milliards, car la défense finance également le surcoût des opex en fin d’année) d’équipements sur le mois de novembre et décembre, on en aura que pour 1,8 milliard.Le fonctionnement des armées, le quotidien ne sera pas impacté.
      .
      En 2018, ce sera selon ce qui est annoncé, une hausse de 1,8 milliard du budget de la défense.Sur ces 1,8 milliard, 200 millions serviront aux opex (donc a alléger en fin d’année la facture des surcoûts). Reste 1,6 milliard auquel on peut soustraire les 850 millions d’équipements non commandés de cette année et qui pourront donc être simplement « reporté » budgétairement à l’an prochain, car cette hausse après cette baisse conduit simplement a reporter de quelques mois et non de supprimer définitivement 850 millions d’équipements aux armées pour toujours.Globalement il restera un solde positif de plus 750 millions en hausse qui servira à alimenter de nouveaux équipements, la maintenance ou que sait-je encore, le budget se fera en fin d’année.
      .
      Ne voyons donc pas tout cela en noir, ne cherchons pas à imaginer que c’est le début d’un processus de baisse qui sera encore plus important.La seule chose regrettable c’est que le budget augmentera moins que prévu, mais il augmentera! La baisse de cette année n’est qu’un report de crédit que la défense obtiendra l’an prochain et vu que la hausse de 2018 sera deux fois plus grande, la défense y gagne.
      L’incompréhension créer de la suspicion et du doute, mais vous le voyez comme moi, ce gouvernement compte augmenter les budgets des armées, même si ça n’est pas aussi brutal qu’espéré, même si la coupe de cette année fait penser au contraire, lorsque l’on connaitra le programme en cours d’élaboration pour la défense, devant préfigurer la prochaine loi de programmation militaire, on aura une vision à long terme de ce qui veut être fait et non pas a s’alarmer des 4-5 mois à venir qui passeront bien vite.
      D’ici peu on sera ici à débattre d’un projet de hausse et non d’une restructuration par le bas, mais certains semblent nostalgiques de cette période…

      • S.B-Seguin dit :

        Pascal,
        ce n’était qu’un développement hypothétique conditionné par l’usage qui sera fait de ce 1,8 Md € sur les 2,66 Md gelés dont 850 M.€ sont déjà destinés à remplacer l’enveloppe interministérielle des OPEX.
        Il restera donc 1,8 Md gelé jusqu’aux arbitrages prévus en novembre.
        Or, Bercy annonce déjà depuis juin un « deuxième coup de rabot » sur le budget des Armées programmé en novembre.
        .
        Affaire à suivre, rendez-vous en novembre.

      • S.B-Seguin dit :

        Pour ailleurs Pascal,
        vous ne contredisez pas le fait que l’augmentation de 1,8 Md du budget des Armées annoncée par Macron et Parly avec 34,2 Md € en 2018, correspond à un budget hors pensions incluant le cout des OPEX.
        .
        Et ces 34,2 Md sont pourtant comparés aux 32,69 Md avec l’apport supplémentaire de 850 M.€ de financements interministériels pour les OPEX (en plus des 450 M.€ des Armées) pour un total de 33,54 Md € hors pensions et avec le cout des OPEX.
        .
        Alors non seulement 32,69 Md en 2017 portés à 34,2 Md ne représentent pas une augmentation de 1,8 Md mais plutôt de 1,5 Md,
        mais le budget qui était donc de 33,54 Md € aura d’abord été baissé par Macron de 850 M.€ pour donc arriver 32,69 Md € avec le cout des OPEX inclus, avant d’annoncer SA hausse inédite du budget pour 2018.
        .
        Une importante baisse aura donc précédé cette hausse de l’ordre non-pas de 1,8 Md € ni même de 1,5 Md €, mais bien de 660 M.€ sur la base des 33,54 Md € (avec les 850 M.€ interministériels de 2017).
        Soit globalement une augmentation qui n’aura donc rien d’inédit comme l’annonce lourdement Macron en nous enfumant.
        .
        .
        Sinon Pascal,
        quand vous dites que « Sur ces 1,8 milliard, 200 millions serviront aux opex (donc a alléger en fin d’année la facture des surcoûts) », observez qu’ il y a déjà 450 M.€ prévus sur le budget initiale des Armées pour les OPEX et 850 M.€ (qui eux ne sont plus gelés sur les 2,66 Md) restent prévus pour être utilisés d’ici la fin de l’année.
        .
        Et sur les 34,2 Md € de 2018, une prévision de 1,3 Md est également anticipée pour le financement des OPEX.
        Un Budget de 2018 qui hors pensions et hors OPEX (1,3 Md) sera donc de l’ordre de 32,9 Md € à comparer aux 32,2 Md € de 2017 hors pensions hors OPEX (850 + 450 M.€).
        .
        C’est pourtant simple quand on prend le temps de faire le détail de ces chiffres.

        • Pascal dit :

          Oui, même si je pense que vous avez une tendance a tirer les chiffres au plus bas, ou c’est peut être moi qui ne comprend pas bien ce que vous voulez exprimer.
          Comme par exemple lorsque vous essayez de soustraire la part opex du budget, chaque année il y a une enveloppe pour cela, jamais il a été aussi bas, on ne peut pas le considérer comme « à part », il n’y a que les surcoûts qui sont une chose exceptionnelle de financement.
          .
          Le budget en 2018 sera à 34,2 milliards et en fin d’année il y aura également un surcoût opex que le gouvernement semble vouloir réduire avec l’augmentation progressive de l’enveloppe opex.
          Vous ne devez pas faire de calculs pour le rendre le plus bas possible (32,9 milliards), car vous allez vous y perdre et c’est cela qui va créer « l’enfumage » que vous portez aux politiciens.
          La seule chose qu’on peut calculer est la proportion de hausse et de baisse entre ces deux années et le constat est sans appel, le budget est en hausse, il y a une hausse moindre que prévu ou espéré, mais la hausse elle est là.
          Ensuite comme vous dîtes, rendez vous à l’automne pour connaitre comment on envisage les hausses des années 2019-2025.
          Mais beaucoup trop de personnes ne veulent voir que la baisse de 2017, qu’ils pensent être une perte sèche et définitive, mais cette perte ne serait réelle, uniquement si en 2018 le budget aurait été maintenu ou réduit, là il surpassera cette baisse, vu que c’est pour de l’équipement, on peut largement considéré cela comme un report des commande plutôt qu’une annulation ou une baisse dans certains programmes d’armements.C’est comme si vous, à défaut de pouvoir acheter un canapé ce mois ci, car c’est le mois d’une grosse facture, vous attendiez le mois prochain et votre nouveau versement de salaire auquel vous lui réservez un budget, nous sommes dans cette situation et non pas dans celle ou l’on renonce définitivement au canapé.
          .
          Concernant le coût des opex, je trouve personnellement qu’il est normal d’augmenter l’enveloppe qui se trouve dans le budget de la défense et qui est constamment et volontairement sous-évalué.En 2014/2015/2016/2017, voilà 4 années ou l’on sait que le coût flirt avec le milliard et ou on provisionne 450 millions.En 2011, le budget était moindre, les réductions à l’oeuvre, pourtant on était a plus de 600 millions par an.
          Il est normal que dans l’augmentation du budget de la défense, des sommes servent à réduire ce surcoût.Dans le temps, il n’y a pas d’enfumage à faire passer le surcoût opex directement dans le budget militaire, certains diront que c’est une entourloupe qui minimise la hausse, mais dans les faits, c’est un crédit qui va gonfler la somme totale voté chaque année et le jour ou le besoin des opex se réduit, l’argent en trop restera dans la défense.Aujourd’hui on sait que c’est perdu, si on réduit les surcoûts des opex, nous ne dégagerons pas plus de budget pour autre chose, a moins de descendre en dessous de 450 millions, je ne sais pas si vous voyez ce que je veux dire.
          Pour l’instant on va plus dans le bon sens que dans le mauvais et ne nous plaignons pas de cette situation qui était encore il y a peu, qu’une douce espérance de commentateurs de blogs.
          La tendance est vers la hausse, même si ça ne va pas assez vite pour certains, mais c’est elle qui doit guider la réflexion et rien d’autre.

          .

        • S.B-Seguin dit :

          C’est simple la provision liée surcout des OPEX est d’emblée calculée dans le budget:
          Elle était de 450 M.€ sur les 32,69 Md € votés en 2016 pour 2017.
          Elle est ensuite devenue 450 + 850 M.€ sur ces mêmes 32,69 Md avec la suppression du financement interministériel voulu par Macron.
          .
          Les 34,2 Md évoqués pour 2018 incluent la prévision de 1,3 Md € pour les OPEX (dont nous ne sauront le cout définitif pour 2018 qu’en fin d’année).
          .
          C’est en comparant les budgets de 2017 et 2018 (annoncé mais pas voté) sans le cout des OPEX qu’on arrive à
          – 32,24 Md € en 2017 ( – 1,3 Md : sans la provision de 450 M. et les 850 M. interministériels) et à
          – 32,9 Md € en 2018 ( -1,3 Md réservés aux OPEX).
          .
          Entendez que ces parts du budgets des Armées qui fiancent les OPEX équivalent à des suppressions d’équipements et de capacités pour indispensables à ces mêmes OPEX.
          .
          Voilà pourquoi il utile de le paradoxe de ces suppression d’équipements pour la conduite des OPEX qui couteront plus chers sur la conduite des OPEX.
          .
          Bercy génère un serpent qui se mord la queue à moins de mettre fin aux OPEX.

          • Pascal dit :

            Mais justement non, pour 2018, l’enveloppe opex du budget devrait être de 650 millions qui seront complétés par un financement interministériel comme d’habitude et non pas 1,3 milliard qui est un chiffre pour 2017.
            En effet pour cette année, la nécessité de financer en priorité les opex se fera au détriment de l’équipement mais comme je l’ai indiqué au dessus, la hausse de l’année prochaine permet de décaler la commande et non de la supprimer définitivement.
            Ce qu’on devait commander cette année pour 850 millions, le sera l’an prochain, il n’y a rien de supprimé, d’où ma réflexion de réduire aux 1,8 milliard supplémentaires de 2018, la facture 2017.
            La seule chose a critiquer, c’est d’avoir une hausse moins forte qu’espéré, d’avoir une année 2017 presque « blanche » par rapport à 2016 ou il n’y a qu’une faible hausse.

  24. Barfly dit :

    A la lecture de votre article on se dit que la France est vraiment mal gérée.
    On effrite notre budget dans des dépenses qui n’ont pas lieu d’être.
    Le chaos futur est pavé de bonnes intentions. On se réveillera trop tard comme souvent en France.

  25. Thaurac dit :

    « Macron l’hypnotiseur  » élève de Hollande « l’Enfumeur 1° » 😉

  26. batgames dit :

    si c’est pour financer l’aide aux migrants voyez cette démonstration d’un américain pour son pays qui vaut aussi pour l’europe ,pour macron et merkel !
    https://www.youtube.com/watch?v=FXX-i4AAGNo
    le Pb c’est que ces gens le savent mais font le contraire ,un seul but donc pour eux c’est évident c’est de créer la zizanie des peuples d’une même nation par le communautarisme pour mieux les contrôler

  27. Albatros24 dit :

    Certains futurs terroristes seront dignement logés ainsi.
    Nous restons la patrie des droits de l homme.
    Mais pas vraiment patriote.

  28. Albatros24 dit :

    Paraphasons De Gaulle un peu..
    Les français ne sont plus des veaux…mais des blaireaux.

  29. tschok dit :

    Eh ben, c’est pas brillant tout ça.
    .
    @Laurent Lagneau,
    .
    Je crois ne vous avoir jamais reproché la moindre présentation tendancieuse des faits.
    .
    Mais je crois que pour ce coup-là, vous y êtes.

  30. delenne dit :

    Déjà qu’ils annule les 6 milliards offerts aux palestiniens par le gouvernement précédent + les plus de 2 milliards prévue pour la Côte-d’Ivoire sans compté les différentes donations à certaines associations pour l’aide aux migrant qu’ils récupère les 80 milliards de dettes fiscal et la on pourra parlé economies budgétaire sans compter les diminution de salaires qu’ils ce verse ainsi que les primes divers