Archives quotidiennes : Vendredi, 21 juillet, 2017

Le Parlement moldave demande le retrait des forces russes de Transnistrie

L’indépendance de la Moldavie, au début des années 1990, donna lieu à un conflit en Transnistrie, une région séparatiste massivement russophone. Conflit qui vit l’intervention de la 14e armée russe, alors commandée par le général Aleksandre Lebed. Puis, un accord fut finalement trouvé : les autorités moldaves renonçait à tout rattachement avec la Roumanie en

Un rapport du Sénat dénonce la dégradation de « l’état moyen des infrastructures de la défense »

Les chefs d’état-major de l’armée de Terre (CEMAT) successifs l’ont tous souligné lors de leurs différentes auditions parlementaires : l’état des casernes se dégrade, avec des logements pour les soldats « à peine décents ». La raison est simple : malgré le plan « VIVIEN », lancé en 1996 mais jamais exécuté, ou encore les mesures prises en urgence

Barkhane : 700 heures de travail pour remettre en état deux avions de transport CASA CN-235

On n’ est pas passé loin d’une catastrophe, le 6 juin dernier. Ce jour-là, un avion de transport CASA CN-235, avec 26 passagers à bord, décolle de la base avancée de Madama (nord du Niger) pour rejoindre N’Djamena. Presque de la routine. Sauf que, juste avant d’arriver à destination, les commandes de vol se bloquent

Une partie des coupes budgétaires demandées aux Armées servira à financer des « dépenses urgentes »

Le Journal Officiel du 21 juillet donne le détail des ouvertures et d’annulations de crédits « à titre d’avance ». On ignore dans quelle mesure ces dernières contribueront au respect des engagements européens de la France (c’est à dire un déficit contenu à moins de 3% du PIB). En tout cas, l’on sait que annulations de crédits

Le porte-parole du gouvernement charge encore le général de Villiers, qu’il qualifie de « poète revendicatif »

À Istres, le 20 juillet, on eu droit au côté pile. Évoquant le général Pierre de Villiers, qui vient de démissionner de ses fonctions de chef d’état-major des Armées (CEMA), lors de son allocution prononcée devant les militaires de la base aérienne 125, le président Macron a tenu à lui rendre « un chaleureux hommage car