Quelles sont précisément les attributions de la secrétaire d’État auprès de la ministre des Armées?

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

29 contributions

  1. Emprah dit :

    « Je ne crois pas que les militaires y soient opposés »

    Je ne sais pas qu’est-ce qui est le plus méprisable : cet insupportable déni de réalité, ou le fait qu’il soit énoncé aussi mollement (« je ne crois pas ») …

    • roissard dit :

      Les deux tout autant l’un que l’autre

    • Pat dit :

      « Les militaires », dans cette phrase désigne tout juste les quelques généraux accrochés (prolongés…) à leur poste, ou dans l’espoir d’une étoile supplémentaire. Les autres ne comptent pas!

    • momo dit :

      Tout á fait d’accord c’est exécrable.
      Comment ose t’elle dire ca.

  2. Sam dit :

    Mme Darrieussecq ne sert qu’à assurer le quota de femmes au gouvernement, la sacro-sainte parité présidant désormais l’exercice des nominations.
    « Par ces temps de tempête budgétaire, dire que les militaires ne sont pas réticents est aller un peu vite en besogne… » bel euphémisme… Et mr Lagneau j’adore votre illustration dans l’article sur la restriction budgétaire !

  3. Clavier dit :

    Il me semble que le dernier secrétaire d’état auprès du Ministre de la défense était Bigeard……
    Difficile succession !

    • Caton dit :

      Bigeard avait démissionné au bout d’un an et demi car il considérait qu’il était inutile à ce poste.

  4. Auguste dit :

    Macron a mis secrétaire d’état Griveaux pour contrôler Le Maire.Mme Darrieussecq,en outre élue Modem,ne serait-elle pas là pour surveiller Parly,non élue et avec un passé Jospinien?.Auquel cas Macron est en train de créer un climat malsain.

    • ScopeWizard dit :

      Oui , je le crains …

    • Claude dit :

      C’est une elue Modem est toute surprise d’être là. Punaise mais dans quel monde vivra vous pour croire que cette élue de 3eme rang est placée pour contrôler la Ministre.

  5. lheur ces dit :

    et les clowns idiots utiles de cette imposture veulent des économies ? virez donc cette inutile ! et au point de foutage de gueule où sont arrivés les incapables marcheurs impotents qu’ils dégagent eux aussi !
    ils vont trouver où le budget de cette connerie de service imbécile ? donc nous avons quitté un système totalement confus pour un canard sans tête vive la France !
    le jour où il faudra rendre des comptes après la catastrophe finale si par malheur ces pignoufs sont survivants il faudra leur présenter l’addition …
    mort aux c…

    • ScopeWizard dit :

      On vous sent « remonté » …

    • ScopeWizard dit :

      C’ était couru d’avance ; il était quoi Macron avant d’ être candidat puis élu Président de la République Française ?
      .
      Ministre des fanfares , de la cueillette des olives en Provence , des pantoufles ? non , rien de tout ça , Macron était ministre de l’économie du gouvernement Hollande succédant à Arnaud Montebourg … Il était donc aux commandes et avait un certain nombre de manettes à sa disposition … Et qu’ en a t-il fait ?
      .
      Il vient du milieu banquier d’affaires et ce à très haut niveau , conseiller du candidat puis du président Hollande et accessoirement comédien s’ étant mis en ménage avec sa prof de théâtre , alors ?
      .
      Un mec qui se permet de déclarer un patrimoine digne de celui d’un SDF alors qu’il a gagné des fortunes de plusieurs millions d’ Euros plus tout ce que nous ne savons pas , que pensiez-vous que ça pouvait donner ?

      • Auguste dit :

        Chez Rothschild il se faisait des c……en or.Il a choisi le fonction publique:donnons lui acte sur ce plan là.

        • Robert dit :

          Pour être présidentiable, le passage par la fonction publique était indispensable. Sinon, pour les électeurs, il n’aurait été que le banquier de Rothschild et pour le monde politique qu’un étranger à leur culture.

        • Renato dit :

          Je ne pense que la banque Rothschild lui proposait un palais pour le loger avec un personnel a son service et plus de 100 millions € par an pour le fonctionnement,de plus Rothschild n’aurait pas fourni à Macron un jet privé pour aller au Touquet pour un simple vote et retour à Paris en hélicoptère,et le petit voyage non officielle mais plutôt privé pour une petite bouffe et faire connaissance avec le roi du Maroc,la banque aurait trouvé un peu cher le bulletin de vote et le repas avec le roi.
          Conclusion ,être président a plus d’avantage que de travailler chez Rothschild et ne pas oublier que après 5 ans de présidence et si il n’est pas réélu il touchera une retraite ,quel job vous donne cette avantage ?
          D’après la cour des comptes un ancien président coûte au contribuable environ 1,5 millions € par an.

          • Robert dit :

            Renato,
            C’est une autre forme de pouvoir, avec des intérêts idéologiques et des satisfactions d’avoir fait changer la société, comme Pompidou et Giscard avant lui, soit passé soit proche des Rothschild, ont fait changer en profondeur la société par le renforcement de la communauté européenne, des lois désastreuses pour l’agriculture, les lois sur l’avortement et le regroupement familial.

  6. Robert dit :

    L’éduc’ nat’ a échoué à inculquer de force les sacro saintes « valeurs » de la république progressiste, la majorité des jeunes électeurs s’abstiennent ou tournent « facho ».
    La société laisse paraître tous les jours l’échec cuisant, et douloureux pour ses victimes, d’une intégration heureuse de la « diversité  » issue de cultures étrangères voire antagonistes à la nôtre, la page des faits divers ainsi que la rubrique du terrorisme valent tous les discours.
    Les nouvelles valeurs religieuses imposées sur les valeurs morales naturelles et chrétiennes combattues ne recueillent pas l’adhésion de la majorité de la population, l’intégrisme musulman monte en force chez les jeunes « issus de ».
    Il fallait donc trouver un creuset pour endoctriner tous les jeunes en âge de voter afin qu’ils n’échappent pas à l’idéologie intellectuelle et morale de la pensée dominante. D’autres y avaient pensé avant eux, même si l’idée vient des « Lumières » dont Rousseau et eux voyaient la nécessité d’un totalitarisme pour parvenir à leurs fins.
    On ne peut que souhaiter bien du plaisir aux instructeurs et tout l’encadrement qui mériteront la reconnaissance de la république.
    Quand à la France, sa souveraineté et son intégrité, elle est passée par perte et profits de la société nouvelle, « ouverte » et progressiste, depuis déjà un moment. Nous faisons simplement semblant de ne pas nous en être rendu compte et le défilé du 14 juillet contribue à cette illusion.

  7. Myshl dit :

    « Il faut laisser du temps au temps. » (François Mitterrand)

    • Robert dit :

      Oui, c’est ça, et réciproquement !
      Mitterrand est quand même le seul président d’extrême droite à diriger la gauche, à avoir achevé le PCF et empêché la droite de gouverner sur ses idées pour des décennies.
      Chapeau, l’artiste !

      • ScopeWizard dit :

        C’est-à-dire que tous ceux qui sont entrés dans son jeu étaient assez « cons » quand-même ; même si tout n’était pas parfait , j’ ai gardé une certaine affection pour Rocard …

        • Robert dit :

          Il était appelé le florentin, lisait Machiavel et était très fort, non Mitterrand avait des qualités. Ce n’est pas de sa faute si ses adversaires et son camp n’ont pas su le contrer.

  8. MAS 36 dit :

    l’Etat n’est pas capable de rétablir l’état de droit dans les cités et il voudrait entre autre rétablir un service national. Pour une mixité sociale, ça va être joli, je demande à voir pour rigoler un peu de ces décisions typiques de bobos ayant vécu dans une tour d’ivoire avec une cuillère en argent dans la bouche.

    Donc la ministre des armées a annulé une visite de la BA de MONT DE MARSAN pour défendre le budget, et notamment les 850 millions de baisse. Double discours et séance d’enfumage. Si nous sommes en guerre , pour le moment s’est surtout contre les Politicards de tous bords. Trop d’infos en peu de temps, égale intoxication ou maskirovka.

  9. Panta dit :

    Je viens enfin de voir une intervention de M Parly, et je trouve qu’elle n’est pas à la hauteur.

  10. roissard dit :

    Depuis le départ de Clémenceau qui avait su faire payer ceux qui le devaient, les politiques – de Blum à Sarkozy en passant par Guy Mollet ( j’en passe et des pires) – nous ont toujours refilé l’ardoise de leurs erreurs afin que nous, pauvres meskines, puissions la payer à leur place.
    Ils s’en tirent toujours avec les honneurs, sinon avec leur honneur.

  11. ScopeWizard dit :

    18.000 militaires pour encadrer combien d’ « appelés » au juste ?

  12. wrecker47 dit :

    Menteurs-menteurs-voleurs -voleurs…
    Si demain l’armée défile » crosse en l’air « , » tourelle à six heures  » et les avions » sur le dos « on saura pourquoi !…

  13. Renato dit :

    De robert,
    Franchement vous pensez que ce président va changé la société,laissez moi dire,il sera comme les autres leurs intérêts avant tout comme la plupart de hommes politiques.
    Dans les années 70 la plupart des immigrés venant du Maghreb pour travailler en France car il manquait de la main-d’oeuvre et leurs buts étaient de répartir dans leurs pays pour la retraite,mais voilà Giscard d’Estaing est passé par là en permettant le regroupement familial et on voit le résultat maintenant.

  14. Robert dit :

    Renato,
    Macron va accompagner le changement voulu et promu par des organismes qui ne relèvent pas du suffrage électoral et qui ont favorisé son avènement. De ce point de vue-là, il sera celui que les électeurs auront élu quand un changement de société important ira encore plus loin, dans le cosmopolitisme, l’économisme qui dirigera le politique, les lois sociétales qui favoriseront l’avènement du transhumanisme, et d’autres projets auxquels je préfère ne pas trop penser.
    Je ne suis ni démocrate ni républicain, c’est grave docteur ?, je vote par devoir d’état mais je pratique sans croire. Et ce ne sont pas les faits politiques des décennies récentes qui vont me convertir.
    Je crois à la solidarité naturelle, au bien commun, au devoir d’état et à la charité, car c’est la pratique de ces notions qui sauve notre société de ses égarements à toutes les époques.