Les responsables du programme « Missile Moyenne Portée » lauréats du prix « Ingénieur général Chanson »

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

10 contributions

  1. Frédéric dit :

    Bravo aux lauréats. La charge vient de la filiale suisse d’un groupe suédois ? Étrange.

  2. Sam dit :

    Vivement que le MMP arrive en unité, puis en opération. Il a effectivement très bonne presse.

  3. Nihilo dit :

    Bravo.
    J’ai envie de dire : voilà ce qu’il se passe quand tout est pris en compte dès le départ c’est-à-dire y compris les partenariats et les marchés potentiels, et quand on cherche l’optimisation et la performance du produit.

  4. Nihilo dit :

    Est-ce que des contributeurs pourraient commenter ce missile ? Tout est bon à prendre, je me régale souvent des contributions techniques sur ce genre de sujet.

    Je tend des perches :
    Quel est le prix de ce missile ?
    Quelle est son application typique ? Pour quelles cibles ?
    Quels sont ses concurrents ?
    Un missile pouvant être tiré en milieu clos, comment est-il éjecté au départ ?
    J’ai toujours été étonné que des missiles traînent des centaines de mètres de câble. N’arrive-t-il jamais que le câble s’accroche dans ses arbres ? Où est stocké le câble ?

    Merci par avance.

  5. Nike dit :

    Bonjour excusez mon ignorance, mais je comprends que le missile est Filo guidé avec une fibre optique ?
    Cela doit avoir l’avantage de ne pas être perturbable par un système de contre mesure radio, mais par contre il doit se trimballer 4km de fibre optique ! Je serai très curieux de savoir comment ils font pour ne pas la péter!

  6. ScopeWizard dit :

    Cette arme sophistiquée a l’air prometteuse mais pourquoi tant de partenaires ?

  7. Mike dit :

    Prix du missile? On doit s’approcher du prix d’une GBU-12, les tireurs ne vont pas en user des masses sur les champs de tirs pour s’entraîner.
    Un missile milan c’était 10-15000€ de mémoire, alors là…
    Mais l’arrivée de ce MMP offrira des capacités non négligeable pour les unités qui seront complétés par d’autres équipements (a quand l’arrivée du LRNG?).
    4000m de portée c’est énorme, certains diront que les russes ont déjà le Kornet qui va a une telle distance, mais il y a une différence entre la portée maximale du missile et les capacités d’atteindre une cible à cette distance.Il faut avoir une bonne vue, donc de bons optiques permettant de voir à une telle distance, de distinguer une cible et de la toucher.Un tireur de précision, même si son arme lui permet de toucher à 1500m, sans une bonne jumelle, c’est compliqué…
    On est quand même en face d’un lance-missile très léger, donc mobile qui ne nécessite pas 15 minutes d’installation comme un TOW américain, qu’on peut utiliser en intérieur, qui a la capacité « tir et oubli » avec frappe en chandelle (depuis le haut) en plus du guidage classique dont la vue du missile permet de frapper précisément à longue distance et de s’adapter bien plus facilement que l’observation depuis le poste.
    Nous sommes avec ce missile en avance sur tout le monde, ni les américains, ni les russes, ni les israéliens n’ont cela a proposé.
    En attendant le développement de versions nouvelles qui vont considérablement améliorer ses capacités.

    • heaume44 dit :

      @ Mike
      Le MMP ne me semble pas être très en avance par rapport à l’existant.
      .
      Je le considère comme une amélioration du Javelin états-unien :
      – même poids de 11 kg ;
      – même charge creuse en tandem ;
      – vitesse de croisière un peu améliorée ;
      – à peu près la même capacité de tir en espace confiné ;
      .
      – portée doublée ; d’accord avec vous : à 4 000 m, il faut une très bonne optique pour identifier une cible et la lui désigner ; je suppose que les concepteurs n’ont pas bâclé le sujet…
      – récupération du filoguidage de type Milan, donc « à l’abri » des brouillages optiques, mais par fibre optique, donc « à l’abri » des brouillages électro-magnétiques.
      .
      Si quelqu’un voit autre chose de signicatif ?

    • heaume44 dit :

      @ Mike
      Dans les équivalences avec le Javelin, j’ai bien sûr oublié des caractéristiques très importantes :
      – même « tire et oublie » ;
      – même choix de tir direct (plutôt anti-bunker) ou en chandelle (plutôt anti-blindé).