Archives quotidiennes : Lundi, 10 juillet, 2017

Les responsables du programme « Missile Moyenne Portée » lauréats du prix « Ingénieur général Chanson »

Depuis 1972, le prix « Ingénieur général Chanson » est décerné chaque année par l’Association de l’Armement Terrestre (AAT) afin de récompenser des « travaux ayant fait progresser le domaine de l’armement terrestre, comportant une certaine part d’innovation, mais suffisamment concrets pour être susceptibles d’applications pratiques. » Et cette année, ce sont les responsables du programme « Missile Moyenne Portée »

L’Otan se dit « solidaire » de l’Ukraine face aux « actions agressives de la Russie »

Le secrétaire général des Nations unies, Antonio Guterres, a appelé, le 9 juillet, le gouvernement ukrainien et les séparatistes pro-russes de la région du Donbass (sud-est de l’Ukraine) à respecter strictement le cessez-le-feu instauré depuis les accords de Minsk, en février 2015. « Nous savons que les combats se poursuivent. Et, bien entendu, nous appelons à

Les Français ont une bonne image de leurs armées et estiment qu’elles n’ont pas les moyens de leurs missions

Comme avant chaque 14-Juillet, la Délégation à l’Information et la la Communication de la Défense (DICoD) publie les résultats de sondages réalisés au cours des six premiers mois de l’année. Et, cette fois encore, les chiffres sont plutôt éloquents (et ont de quoi donner à réfléchir aux responsables politiques). Ainsi, 88% des personnes interrogées dans

La famille d’un élève officier de l’ESM Saint-Cyr, retrouvé mort au camp de La Courtine, porte plainte

Le 9 février 2016, le corps du sous-lieutenant Michaël Lavocat, 22 ans, élève officier de l’École spéciale militaire de Saint-Cyr Coëtquidan, était retrouvé sans vie, le front collé à un fusil Famas dressé à la verticale, dans le baraquement 74 du camp de La Courtine (Creuse) où il effectuait, avec ses camarades, son dernier stage

La ville de Mossoul libérée, il reste encore beaucoup à faire pour vaincre l’État islamique en Irak

Le 4 juillet 2014, Abou Bakr al-Baghdadi, le chef de l’État islamique (EI ou Daesh), s’auto-proclamait « calife » et « commandeur des croyant » depuis la mosquée al-Nouri de Mossoul, lors de sa seule apparition publique. Un peu plus de trois ans plus tard, et après 9 mois de combats intenses et meurtriers, le Premier ministre irakien, Haïder