Sans surprise, la France ne signera pas le traité interdisant les armes nucléaires adopté aux Nations unies

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

59 contributions

  1. Polymères dit :

    Il faudrait déjà commencé par un traité limitant à 500 le nombre maximum d’armes qu’un état peut posséder et en partant de cette base, on réduira petit à petit pour tout le monde et s’il le faut.
    Mais il est certain que dans l’environnement actuel, aucun pays possédant l’arme atomique ne désarmera si les autres ne le font pas et encore moins tant que 2 pays continueront à posséder des arsenaux gigantesques de plusieurs milliers de bombes quand d’autres en ont 150.
    Tant que les américains et les russes, via le programme START ne réduisent pas drastiquement leurs armes nucléaire, rien ne pourra se faire.Ces 2 pays n’ont même plus les moyens de renouveler ce qu’ils ont, qu’ils s’obstinent encore avec une politique de « qui a la plus grosse ». Mais je pense que tant qu’il y aura des nostalgiques comme Poutine aux commandes, la guerre froide durera jusqu’à ce que cette génération d’Hommes expire son dernier souffle.
    Mais plus généralement, l’arme nucléaire est là, elle existe et on ne peut pas revenir en arrière comme si de rien était et comme si ces armes n’empêchent pas certains pays de se taper dessus.Sans l’arme nucléaire, jamais la guerre froide ne serait rester froide, par exemple…

    • Lxm dit :

      Il existe d’autres types d’armes non répertoriées, qui ne se déclareront qu’en cas de guerre mondiale entre grandes puissance. Vous pouvez penser par exemple à un satellite qui , au lieu de scanner le sol pour calculer les distances et la composition, émet au contraire des ondes pour dénaturer l’adn du vivant. Des bombes géantes qui ont pour but de réveiller des failles sismiques, de provoquer des raz de marée. On peut aussi penser à des bombes nucléaires de fabrication maison, par imprimante 3D manipulant au niveau atomique, des nano-robots se répliquant dans la nature sans contrôle à l’infini, comme l’imagination.
      Pour cela que l’humanité doit passer à un niveau supérieur d’intelligence pour éviter cela, cela révolutionne tout. Si le moindre idiot peut lancer une bombe, qu’il soit chez lui en téléchargeant un programme d’internet explicatif ou qu’il soit président, alors la science doit redevenir réservée à une élite qui doit voir et projeter la survie au niveau de l’infini, et tant pis pour les autres, l’espèce doit prévaloir sur l’individu.

      • tschok dit :

        @lxm,
        .
        Une espèce qui prévaut sur les individus qui la compose, c’est le genre de trucs que nos écoliers contemplent dans la galerie de l’évolution, au muséum d’histoire naturelle.
        .
        Sinon, sur votre idée de gouvernement des savants, ça s’appelle une technocratie: on est déjà dedans. A vous de voir si cela apporte effectivement le niveau de sécurité voulue.
        .
        Je note que vous avez un doute, puisque vous exprimez l’idée que des armes secrètes sont en orbite autour de la Terre: ces armes secrètes, si elles existent bien, on été mises au points par les savants dont vous appelez le règne.
        .
        Pas si sages que ça, nos savants.

      • Yocko dit :

        Je ne pense pas qu’il soit un jour possible de créer un satellite assez puissant pour « dénaturer l’ADN du vivant », après tout le Soleil s’en charge déjà assez bien, mais notre corps pu y survivre. Il faudrait que ce satellite émette des ondes extrêmement courtes, et c’est impossible sur de longues distances (supérieures à quelques mètres, là on parle de kilomètres), et ce quelque soit le niveau de technologie que nous pourrions un jour atteindre. Quand au bombes géantes qui révèlent des failles sismiques, oui l’idée est là, des bombes nucléaires sur Yellowstone ou sur des dorsales océaniques pourront être dévastatrices, mais ce ne sont pas les bombes qui vont trouver les failles.

  2. Lxm dit :

    L’arme nucléaire est une manière de ne pas investir dans la population, son éducation, sa défense, ainsi que ce qui en est le principe, l’ordre, une population soudée et prévoyante, la cohérence d’un peuple.
    Autrefois un pays cherchait à maintenir sa population en forme, alerte; elle n’était pas considérée comme « consommatrice », avec éclosion d’obèses et abaissement du niveau culturel.
    En clair l’arme nucléaire est un leurre qui nous bousille, bien avant son utilisation.
    Quand aux intérêts vitaux.. quels sont les intérêts de la France dans les pays baltes ou l’est de l’Ukraine ou le moyen-orient ? quand Hollande a élargie l’utilisation de l’arme nucléaire Française à toute l’Europe, il n’en a pas défini les frontières. Du flou, comme la gestion de notre pays depuis des décennies.
    L’horloge de l’apocalypse, créée en 1947 par des scientifiques, n’a jamais montré un monde si près de la conflagration depuis 1953, à cette époque, les gens s’entrainaient à survivre en cas de guerre atomique, à avoir les bons gestes en cas de nuage radioactif, à construire des bunkers, y’a quoi aujourd’hui ? y’a rien, donc cela n’est pas pris au sérieux, donc la probabilité que cela arrive est d’autant plus forte ! On a des pays ou des groupes de pays qui veulent imposer leur loi, sur d’autres, par la finance, la monnaie, l’armée, la menace; qui sont les fous ?
    J’ai suivi ce traité, depuis plusieurs mois, rien dans les médias.. aucun débat..
    Les 2/3 de l’humanité, ces 122 pays, méritent d’être sauvés, pas les autres qui préparent la guerre.
    Un nuage radioactif ne reconnait aucun traité, aucune frontière. Ces 122 pays devraient s’allier et boycotter les autres pour les faire tomber un à un.

    • Orion dit :

      Ah oui ils s’entrainaient en vue de l’explosion d’une bombe… Vous parlez de ce type d’exercice ?
      .
      https://www.youtube.com/watch?v=120wGLgCTkg
      .
      Sûr on va aller loin avec ça !
      .
      Peut être que tout n’est pas parfait, mais ya de sacrée connerie dans vos propos… Ne prenait pas votre cas pour exemple général.

      • ScopeWizard dit :

        @Orion
        .
        Sur un plan philosophique , il y a de la pertinence et même de la clairvoyance dans ses propos ; en effet , deux choses sont incroyablement encouragées dans le système de société dans lequel nombre de pays vivent aujourd’hui :
        .
        _la culture du moindre effort
        _la déresponsabilisation
        .
        Ce qui , à terme , permet tout contrôle de l’individu lambda .

      • Lxm dit :

        Peut-être faite-vous partie de ces personnes qui attendent que les catastrophes arrivent pour ensuite expliquer pourquoi ça a planté. Je fais plutôt partie de ces gens qui cherchent à empêcher qu’un mec bourré et ayant perdu ses lunettes prenne la route le soir.

        • tschok dit :

          Mais je croyais que vous étiez pour Darwin…?

        • Orion dit :

          Non, je pars du principe que 85% ne servent qu’a propulser 10%, les 5% restant sont ceux qui n’appartiennent ni a l’une ni à l’autre.
          .
          Et j’essai de faire parti des 5% qui ne comptent pas sur les 85 mais ne font pas parti des 10, en bref je pars du principe que la base est l’autonomie, et que pour obtenir cette autonomie le mieux c’est de se préparer a la perdre.
          .
          En soi, clairement il faudrait de la prévention, des exercices, mais comment réagirait la masse ? Elle se dirait « si on se prépare c’est que ça va arriver », et ce n’est pas la télévision qui va les rassurer, donc ils réagiront probablement avec excès sans saisir les enjeux.
          1 par 1, chaque individu est doué de compréhension, mais il suffirait de mettre ensemble 1000 personnes, et l’effet de masse prendra le pas, il suffira d’un ou 2 paniqué pour transmettre cette panique a l’ensemble.
          .
          Et je ne suis pas d’accord avec votre vision du nucléaire qui octroierait le pouvoir de contrôler cette masse, je ne dis pas que vous avez tord, seulement que je ne partage pas cet avis, surtout quand vous dites que cela évite d’investir dans la population… On est en France, comment pouvez vous dire qu’on investit pas dans la population ? Tellement habitué a la majorité des frais médicaux gratuit que vous en oubliez le poids économique ? Vous n’avez jamais profité du chômage ? Tant mieux mais sachez que près de 10% de la population elle est contente de cet investissement, la retraite… les écoles… Alors oui vous partirez du principe que sur votre feuille de paie il y a des déductions pour tout ça donc c’est normal… Mais ce n’est qu’une partie… Les emplois jeunesses, les bonus pour les travailleurs handicapés…
          Si on peut effectivement rendre plus efficace l’argent actuellement dépensé pour obtenir de meilleurs résultat, c’est beaucoup demander que d’avoir encore plus d’investissements.
          Quand je vois qu’une école primaire d’un petit quartier, s’octroie le luxe de changer son mobilier scolaire alors que l’actuel est en parfait état et est également parfaitement adapté et fonctionnel, excusez moi, mais il n’y a rien à craindre il faut croire.
          .
          Rajoutons a ça que j’ai mon petit côté « futur », considérons la terre et sa population humaine comme bêta d’un programme, il vaut mieux y connaître tous les bugs, pour qu’un jour puisse sortir la release « 1.0 » sur un nouveau monde.
          Et si ce monde venait à être menacé, la maîtrise du nucléaire offrirait une solution supplémentaire qui permettrait la sauvegarde (Pour ceux qui ne le savent, l’idée de dévier un astéroïde par une(ou plusieurs) explosion nucléaire est un plan envisagé, et réalisable rapidement).
          .
          Bref tout ça, c’est du 1+1 qui justifie, la vie en dehors de l’Humanité n’est pas paisible ou facile, pourquoi un être aux sentiments et esprit complexe aurait il une vie paisible ?

          • ScopeWizard dit :

            Á partir de « Rajoutons » jusqu’à la fin , jusqu’à « paisible ? » , je vous suis difficilement ; pouvez-vous préciser ?

    • Myshl dit :

      Ne craigniez surtout pas l’apocalypse. Faites confiance à Jésus qui vous promet un bel avenir, vu qu’il aurait dit: « Heureux les simples d’esprit, le Royaume des cieux est à eux ». Tout comme le Coran a promis un troupeau de vierges aux martyrs de l’Islam. Tout comme Dieu a garanti aux hébreux qu’ils sont le (seul) peuple élu.

      Vous êtes né? Depuis quand? Et jusqu’à quand? Le laps de temps vous permettra-t-il de comprendre le Monde après que vous aurez fini de l’imaginer?

    • petaf dit :

      faut arrêter la moquette , quelle ineptie ces propos !!!

      • petaf dit :

        je répondais bien sur a lxm

        • Lxm dit :

          Vous pensez sérieusement que l’humanité ne verra jamais de guerre nucléaire dans les prochains milliers d’années ?
          Enlevez les bombes, vous enlevez cet épée de Damoclès sur l’avenir.
          Tchernobyl a contaminé pour des dizaines de milliers d’année des terrains. Fukushima a contaminé tout le pacifique qui se réchauffe, rendant impropre à la consommation des zones de pêche.
          Avez-vous au moins la notion de temps ? La Finlande est le seul pays au monde a avoir essayé de comprendre ce qu’impliquait de stocker des déchets nucléaires pendant 50 à 100000 années !
          On ne meurt pas pour son pays, mais pour que ses enfants survivent.
          Continuer dans le nucléaire favorise la mort de notre descendance. On est à l’envers, dirigés par des gens dont l’unique but est de s’enrichir et protéger ce qu’ils ont accumulé, ils veulent prendre pour ensuite jeter ce qui ne leur sert pas. Leur horizon de raisonnement, c’est leur propre mort, pas celle des autres.

          • ScopeWizard dit :

            Si je vois à peu près ce que vous voulez dire ; je ne saisis pas exactement où vous voulez en venir ; il y a du flou et ce serait sympa de préciser .

          • Gallium dit :

            Mais pourquoi donc voulez-vous absolument imposer vos angoisses à l’ensemble de la population? Parce que ne pas les ressentir est une forme d’inconscience?
            Posez-vous quelques questions:
            – Les peurs sont-elle systématiquement justifiées?
            – Le plus insignifiant des actes quotidiens n’ impose-t-il pas un minimum de prise de risque, aussi faible soit-il? (conduire, faire du sport sans connaitre sa condition physique, utiliser des outils à main puissants, etc…)
            – Est-il raisonnable de redouter davantage un risque aléatoire qu’une prise de risque quotidienne certaine?

          • petaf dit :

            le fait d’avoir la bombe nucléaire est gage de notre tranquillité. Si un fou veut nous en balancer une , avant de le faire ,il va réfléchir a 2 fois car il recevra la même « made in France « en retour !!!
            cela s’appelle la dissuasion nucléaire !!!

          • Robert dit :

            « On ne meurt pas pour son pays, mais pour que ses enfants survivent. »
            Vivre dans la servitude d’un ordre moral mondialisé, ce qui se laisse deviner à travers le catastrophisme obligé de la morale écologique, est-ce vivre ?
            Vivre dans la servitude n’est pas vivre libre ?
            Or, combattre, moralement par une vie ordonnée, politiquement et militairement, c’est permettre ses enfants de vivre libres. Survivre à une idéologie cataclysmique et en bien des points mensongères quand à ses conclusions, les gros mensonges mélangent une part de vrai et des choix d’analyses faux, n’est ni inéluctable ni souhaitable.
            Vous citez la Finlande, 5 millions d’habitants avec un certain isolement géographique, c’est le seul pays d’Europe culturellement et ethniquement, ah le gros mot quand il s’agît d’européens, homogène jusqu’à il y a peu. Et face aux conflagrations à venir, ce n’est pas la menace posée par l’énergie nucléaire qui est prioritaire, pour nous comme pour eux.
            Je parle bien sûr du nucléaire civil, le militaire semblant en voie de règlement.

          • WaterBoy dit :

            « Fukushima a contaminé tout le pacifique qui se réchauffe, rendant impropre à la consommation des zones de pêche. »

            C’est quoi ces salmigondis peudo-scientifique? Il n’y a aucune rapport entre la contamination radioactive et le réchauffement océanique.

            Par ailleurs, la zone de pêche interdite de commercialisation c’est maintenant 10km de rayon autour de la centrale :

            http://www.japantimes.co.jp/news/2017/02/28/national/fukushima-fishermen-decide-expand-fishing-zone/#.WWIbYFFpyUk

            Zone qui a été réduite suite aux mesures. Les produits de la pêche restent contrôlés et montrent des résultats inférieurs aux limites (ce qui permet de réduire progressivement al zone interdite) :

            http://www.lemonde.fr/japon/article/2013/09/25/au-large-de-fukushima-la-peche-reprend_3484140_1492975.html

          • tschok dit :

            « Vous pensez sérieusement que l’humanité ne verra jamais de guerre nucléaire dans les prochains milliers d’années ? »
            .
            Euh… Milliers d’années?!
            .
            Et si on essayait de faire une prévision dans un écart de temps qui a du sens? Je sais pas, moi, mettons, entre la semaine prochaine et d’ici 10 ou 20 ans.

    • Claude dit :

      Bouilli de xhat5

    • WaterBoy dit :

      Le pic de crise nucléaire, c’est 1962, pas 1953.

  3. Screugneugneu dit :

    « et fermé « de manière irréversible ses installations de production de matières fissiles pour des armes nucléaires. »
    Cela veut dire que les nouveaux missiles utilisent la matière fissiles des anciennes armes ? Est-ce que cela ne fragilise pas notre dissuasion nucléaire ?

    • Orion dit :

      En dehors de ne pas produire de nouvelle matière cela n’implique pas grand chose.
      .
      Ce dont nous parlons ne possède pas de DLC compatible avec la notion humaine de « temps ».
      .
      Et pour un pays maîtrisant le nucléaire, retrouver une production aurait certes un coût mais ne serait pas compliqué.
      Il y a de quoi faire d’ici qu’on en ai besoin, cela parait amplement justifié de fermer des installations qui ne sont pas nécessaire.

    • Myshl dit :

      On utilise les matières fissiles des armes vieillies. Le temps compromet l’homogénéité des ogives, ça sue un max. Alors on reprend les vieilles armes, on les « repasse » en métallurgie, on usine pour faire de nouvelles masses bien fissibles, qu’on remonte dans nos têtes.

      C’est le meilleur recyclage possible, d’ailleurs les écolos devraient applaudir des quatre mains.

      • tschok dit :

        Le discours qui consiste à affirmer que les armes nucléaires sont en quelque sorte des déchets nucléaires très bien conservés ou recyclés ne les rassure pas du tout.
        .
        Testez-le sur un écolo, vous verrez bien.

    • Nenel dit :

      Cela veut dire que les nouveaux missiles utilisent la matière fissiles des anciennes armes ?
      Oui. Rôle du CEA de Valduc. Reconditionner le plutonium pour les nouvelles têtes.
      Cela ne fragilise pas notre dissuasion car on possède une quantité largement suffisante de plutonium pour la quantité de têtes que l’on opère.

    • Korri dit :

      Oui tout à fait. Marcoule (plutonium) et Pierrelatte (uranium enrichi) ont été fermés et sont en cours de démantèlement. Mais dans l’absolu pas bien grave, la France possède des stocks amplement suffisants, et surtout, les matières nucléaires sont recyclées à Valduc, permettant quasiment de durer indéfiniment (je dis bien presque, au vu des demi-vies respectives de l’U235 et du Pu239).

    • Zebra 3 dit :

      Au contraire, quand c’est vieux c’est plus stable. Le plomb fossile est le plus étanche aux radiations.

    • Screugneugneu dit :

      Ok, merci pour vos réponse.

  4. mustard dit :

    Un traité totalement inutile. Encore de l’argent gaspillé pour rien d’une une grande conférence internationale qui n’a aucune portée, aucun pouvoir, et dont le but symbolique est inconséquent.
    Les pays qui ont l’arme nucléaire ne s’en passeront pas, les grandes puissances encore moins, et les pays qui sont dans des zones sensibles font tout pour l’avoir ou pour le garder si c’est déja acquis.

    Bref, une conférence inutile. C’est comme si on faisait signer aux francais une promesse de ne pas utiliser d’arme à feu tout en sachant que de toute façon les gang, les mafieux, les voyous, les criminels continueront à s’en servir.

  5. Raymond75 dit :

    Sans surprise en effet, la France ne ratifiera pas ‘ce traité, qui préconise une interdiction totale du développement, du stockage et de la menace d’utilisation d’armes nucléaires’, et sans surprise la France exigera des autres pays (Iran, Corée du nord, Moyen Orient, Amérique latine) qu’ils renoncent à l’armement nucléaire ! Mais je dois reconnaitre que la France a fait des efforts significatifs dans la réduction de son armement nucléaire : abandon des missile tractés Pluton, abandon des missiles sol-sol, destruction des stocks de matières fissiles militaires, destruction de l’usine de Marcoule, limitation des SNLE à 4, dont un en permanence d’alerte. Nous recyclons les ‘vieilles’ bombes, et continuons de faire des études de développement avec le laser mégajoules. Plutôt que de s’opposer à la ratification, il vaudrait mieux s’orienter vers un désarmement progressif, contrôlé et mutuel, mais à commencer par les USA et la Russie qui disposent de stocks absurdes et en de dangereuses mains … Et en France, nous aurions pu avoir M. Le Pen Commandant en chef de la force de frappe !!! 300 bombes bleu-blanc-rouge dont pour celles qui sont stratégiques une puissance 10 X supérieure à celle Hiroshima … Cela veut dire quoi ? une bombe qui explose à la verticale de Notre Dame de Paris détruit tout jusqu’à Versailles (20 km), et crée des brulures au troisième degré jusqu’à Mantes (50 km) et des destructions par le souffle jusqu’à Rouen ! Bien entendu cela fait de nous une cible de tous les pays nucléaires. Ces armes, comme toutes les armes créées par le génie humain, ont été utilisées et le seront à nouveau un jour.

    • Orion dit :

      Chaque tête(sauf leurre) de chaque missile est égale a 7 fois la puissance d’Hiroshima(15kt), il y a une dizaine(ou+) de tête par missile(100kt/tête). Et un ASMPA(300kt) c’est 20 fois hiroshima.
      .
      Ceci étant je m’en tiens aux chiffres officiels.

    • Clavier dit :

       » Et en France, nous aurions pu avoir M. Le Pen Commandant en chef de la force de frappe !!! 300 bombes bleu-blanc-rouge dont pour celles qui sont stratégiques une puissance 10 X supérieure à celle Hiroshima … Cela veut dire quoi ? une bombe qui explose à la verticale de Notre Dame de Paris détruit tout jusqu’à Versailles …. »

      Mon cher Raymond, le bombardement de Notre Dame n’était pas dans son programme, je crois…mais vous devez avoir des informations de première main pour sortir de tels scoops ….

  6. petaf dit :

    La dissuasion nucléaire est le prix de notre liberté !!

  7. tab dit :

    C’est amusant, ces énormes pavés contre la bombe.
    Oui la bombe c’est mal on est tous d’accord, mais c’est comme une assurance, ça coute cher, on ne s’en servira sans doute jamais, mais ce n’est pas une fois que la maison a brulé qu’on prends un contrat.

  8. Auguste dit :

    Cela n’entre pas dans le domaine de la pollution, du réchauffement climatique et de la défense du Bousier du Poitou:on n’a pas a signer.Initiative absurde.

  9. Myshl dit :

    L’arme nucléaire n’est pas « traitable » en ce qu’elle est l’arme ultime contre un état agresseur, le dernier recours. Les rigolos qui en veulent l’interdiction ne risquent pas d’agression mortelle, et probablement ont imaginé l’interdiction pour ensuite détrôner les permanents du CS de l’ONU et y foutre un bordel, certes « plus » démocratique mais un bordel tout de même.

    On continue l’imposture intellectuelle qui « pense » (?) l’arme nucléaire comme l’arme « apocalyptique ». Or l’arme nucléaire est tactiquement une arme « comme les autres ». Il faut réapprendre à la penser comme un outil militaire, le moyen de détruire l’ennemi pour l’arrêter. On sait faire des bombes « propres », la bombe à neutrons, française, est certainement réelle.

    Le Japon, soit-disant victime des deuxième et troisième explosions nucléaires ne s’est pris dans la gueule que du tactique. Et il suffit de considérer la chronologie des évènements au Japon pour vérifier que ce ne sont pas les bombettes américaines qui ont fini la guerre, mais la conquête soviétique sur le continent comme sur les îles japonaises.

    Le Japon n’a pas signé. De mémoire le Japon de longue date s’est dit « Au seuil ». Le Japon sait, j’en suis certain, fabriquer urgemment et employer l’arme nucléaire.

    Le renoncement à l’arme nucléaire, de nôtre part, à nous français, serait une trahison. Au moment où la « dissuasion du faible au fort » est révolue, anachronique depuis la fin de la guerre dite froide… La dissuasion du « fort » au « faible » s’impose.

    Il nous faut garder les moyens de frapper, d’annihiler les « faibles ».

    Parce que les « faibles » utilisent des armes dont nous ne disposons pas, ils utilisent leurs démographies, ils utilisent et instrumentalisent leur(s) religion(s), ils prétendent nous faire rendre ce que la colonisation leur aurait volé. Ils nous envoient des armées de conquérants que nous ne savons ni accueillir, encore moins intégrer, encore moins rejeter.

    L’arme nucléaire doit nous rester la garantie, non plus contre une invasion mais pour mettre un terme à l’invasion. Même si trop tard. Mais bon, quand l’invasion arrive par l’Allemagne… D’expérience on va bien trouver des collabos. Quant à la Grèce et à l’Italie, ben il faut bien des marches-pieds…

    Le nucléaire militaire français est le bouclier des français, voire de l’Europe.
    A condition que nous ayons un Président conscient de son pouvoir.

    • tschok dit :

      @Myshl,
      .
      Oui, mais vous voulez toujours tuer tout le monde. Des orpailleurs en Guyane jusqu’aux migrants, en passant par les islamistes djihadistes. C’est votre dada.
      .
      Cette pathologie vous rend charmant sur un blog militaire, mais dans la vie civile, on crierait au fou.
      .
      En tout cas, personne ayant deux doigts de raison n’aurait l’idée saugrenue de vous confier une arme nucléaire, vu l’usage que vous comptez en faire. Le plus marrant dans l’histoire étant que vous appelez vos concitoyens à ne pas craindre l’apocalypse (« Ne craigniez surtout pas l’apocalypse », dites-vous), tel un prêcheur fou annonçant la fin des temps, au coin de la rue.
      .
      Il est certain qu’avec vous près du bouton, on a intérêt à s’habituer très vite à l’idée de la fin du monde. Mouarf!
      .
      Vous êtes le professeur Choron de la doctrine nucléaire: Professeur Choron, que pensez-vous des gens qui font confiance à la dissuasion nucléaire? Qu’ils crèvent!
      .
      Quel phénomène…

      • v_atekor dit :

        Hippolyte Calys : La fin du mooooonde, la fin du moooooonde …. (Hergé, l’étoile mystérieuse :p)

  10. Fred dit :

    « Nous allons quitter cette salle aujourd’hui avec la satisfaction du devoir accompli, (…) forts du désir des peuples du monde entier de forger un monde sans armes nucléaires », a commenté Elayne Whyte Gómez, la réprésentante du Costa Rica ».
    J’apprécie bien des points de la politique costaricienne (écologie, social …), et la déclaration ci-dessus … Mais quand on la met en regard avec le fait que ce pays a délégué la défense de son territoire aux U.S.A, cela me laisse dans l’expectative …

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Force_publique_du_Costa_Rica

  11. Zebra 3 dit :

    Mais on s’adapte quoi!

  12. cellule dit :

    On a eu chaud. Il n’aurait pas été inconcevable de voir le précédent gouvernement approuver un tel traité angélique, et ainsi, porter atteinte à la sécurité de la France et à sa souveraineté (enfin, ce qu’il en reste).

  13. Gian dit :

    Onanisme cérébral et sémantique que ce traité.
    Comparons le nombre de victimes Hiroshima et Nagazaki réunis à celles du Rwanda.
    Non à l’atome, oui à la machette !

    • Robert dit :

      Et le terrorisme a bien changé avec l’usage du couteau et d’un véhicule.

      • tschok dit :

        C’est vrai qu’on regrette le bon temps: avant, les terroristes avait juste envie de lancer des avions sur des tours.

    • Jeb STUART dit :

      @ Gian
      Pour comparer avec des bombardements « classiques » de la WWII, Dresde en février 1945, plus de 135 000 morts. Le bombardement sur Tokyo en mars 1945 plus de 100 000 morts etc…

  14. XTOF dit :

    Depuis un peu plus de 25 ans, 3 pays ont renoncé à l’armement nucléaire, ou à des programmes visant à la doter d’une capacité nucléaire: l’Ukraine, l’Irak et la Lybie. Par contre, la Corée du Nord et l’Iran, n’ont pas renoncé à leurs programmes respectifs, bien au contraire. Le simple fait de citer ces pays montre, s’il en était besoin, l’effet dissuasif d’un programme nucléaire destiné la défense des intérêts vitaux d’un pays.

  15. Requin dit :

     » « Nous allons quitter cette salle aujourd’hui avec la satisfaction du devoir accompli, (…) forts du désir des peuples du monde entier de forger un monde sans armes nucléaires », a commenté Elayne Whyte Gómez, la réprésentante du Costa Rica, qui présidait la Conférence des Nations unies pour la négociation d’un instrument interdisant les armes nucléaires. « C’est un message historique pour l’humanité », a-t-elle ajouté. « Nous sommes sur le point de dire à nos enfants que, oui, il est possible d’hériter d’un monde exempt d’armes nucléaires pour les générations futures », a-t-elle encore insisté.  »

    J’adore l’hypocrisie totale de ce genre de déclaration. Quelqu’un peut-il comparer le nombre de mort par une (nouvelle) bombe atomique depuis la fin de la 2e GM et combien il y a eu de centaines de milliers de morts dans des conflits conventionnelles pendant cette même période ?

    • 42nd dit :

      Si un jour vous visitez le Japon je vous conseille vivement d’aller visiter le musée de la bombe atomique à Hiroshima. Loin de se poser en victime, ce musée porte un témoignage assez poignant. Dans une des dernières salles du musée il y a une pièce ou est placardée des lettres que le maire de Hiroshima à chaque état qui fait des essais ou du développement nucléaire pour leur demander d’arrêter, que personne ne devrait vivre ça à nouveau. Ça m’a radicalement fait changé d’avis sur la bombe atomique. Ça va beaucoup plus loin qu’un nombre de mort.
      .
      Ceci dit, par les temps qui courent je ne pense pas qu’il faille se séparer de l’arme atomique mais j’espère que personne ne l’utilisera à nouveau… Si un jour le monde se trouve dans un climat de paix relative ça sera le bon moment pour se séparer d’une des inventions les plus effroyables de notre histoire.

      • v_atekor dit :

        Je pense que ces lettres valent les témoignages des rescapés de Mossoul et d’Alep… Pas de bombe atomique, mais les villes et les populations sont dans le même état qu’Hiroshima ; à ceci près que si on trouvera toujours un gus pour se lancer dans une ‘petite attaque victorieuse’ qui finalement dure 5 ans et 1M de morts, on aura plus de mal à trouver un gus pour lancer une attaque nucléaire qui fera les mêmes dégâts en quelques secondes. Différence de temps, facteur psychologique pur.
        .
        J’aime les armes dont on ne peut pas se servir, elles rendent les politiques intelligents.

      • Alsako dit :

        Faut pas croire, la bombe atomique etait pour les japonais le bon pretexte pour arreter la guerre. Deja à ce moment 97% des villes japonaises etaient detruites a 60 / 90%. En faisant de la bombe atomique la responsable de la defaite il etait possible de balayer toutes les erreurs sous le tapis. De plus les hauts responsables nippons ont echappé à un tribunal style Nuremberg, les pauvres…..Donc attirer l’attention sur les bombardements atomiques permettait de presenter le Japon sous une lumière sympathique.

      • Requin dit :

        Alors,là, que les Japonnais, ne se soit JAMAIS poser en victimes du nucléaire, j’en doute franchement.

        Quant aux lettres demandant l’arrêt des essais, le moins que l’on puisse dire, c’est que cela n’aura eu aucun effet. Seul la maîtrise de la technologie y est arrivée. Et peut-être aurait-il du y penser AVANT la seconde GM. Les Jap ont tué combien de personnes pendant cette guerre déjà ?